La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ami
Invité



MessageSujet: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 2 Sep 2006 - 12:54

Shalom à Tous,

Je prend la responsabilitée de lancer ce sujet qui aura pour but de démontrer qu'a travers la création des Cieux et de la Terre ,notre Père veut nous aider à comprendre , comment il à formé ou crée un peuple pour son nom.

Un des textes qui motive mon esprit est celui-ci.

Exode 31:12-17

Jéhovah dit encore à Moïse : 13 “ Quant à toi, parle aux fils d’Israël, en disant : ‘ Surtout, vous garderez mes sabbats, car c’est un signe entre moi et vous dans le cours de vos générations, pour que vous sachiez que moi, Jéhovah, je vous sanctifie. 14 Vous devez garder le sabbat, car c’est chose sainte pour vous. Celui qui le profanera sera vraiment mis à mort. Si quelqu’un fait du travail en ce [jour], alors cette âme devra être retranchée du milieu de son peuple. 15 Pendant six jours on pourra faire du travail, mais le septième jour est un sabbat de repos complet. C’est chose sainte pour Jéhovah. Quiconque fera du travail le jour du sabbat sera vraiment mis à mort. 16 Les fils d’Israël devront garder le sabbat, afin d’observer le sabbat dans le cours de leurs générations. C’est une alliance pour des temps indéfinis. 17 Entre moi et les fils d’Israël, c’est un signe pour des temps indéfinis, car en six jours Jéhovah a fait les cieux et la terre, et le septième jour il s’est reposé et a alors repris haleine. ’ ”

Je compte sur votre soutien et votre aide pour mieux comprendre le sens de ces paroles inspirés.

Votre compagnon, affection.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 2 Sep 2006 - 15:33

Mon souci permanent, et de comprendre et vérifiez les paroles inspirés à travers toute la bible. Cet à dire que le dessein de Yehwah consiste exclusivement à connaître et sanctifier son nom à travers un culte pur.

Mais comment comprendre le dessein de Dieu?

Dieu nous à donnés des exemples concret de sa création , pour que nous puissions saisir le sens de la pensée spirituelle. De plus l'esprit Saint nous permet également de saisir et d'avoir une vision approximative du saint secret.

Mais comment à travers les Cieux et La Terre, j'en arrive à dire que les Cieux représente le centre d'un trésor des trésors , et que la Terre elle représente un peuple destinés à recevoir ce trésors , pour l'éternité d'éternité.

Eh bien considérez les paroles suivante.

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 2 Sep 2006 - 16:31

Dans la Genèse au chapitre 28 nous y lisons le rêve de Jacob. Voyons ce rêve:

Genèse 28:12-19


Alors il rêva, et, voyez, une échelle était placée sur la terre et son sommet atteignait les cieux ; et, voyez, les anges de Dieu montaient et descendaient sur elle. Et, voyez, Jéhovah était placé au-dessus d’elle ; il dit alors :

“ Je suis Jéhovah le Dieu d’Abraham ton père et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, c’est à toi que je la donnerai, ainsi qu’à ta semence. Ta semence deviendra à coup sûr comme les grains de poussière de la terre ; oui, tu te répandras à l’ouest et à l’est, au nord et au sud ; et par ton moyen et par le moyen de ta semence se béniront à coup sûr toutes les familles du sol. Et voici que moi, je suis avec toi ; oui, je te garderai sur tout le chemin où tu vas et je te ferai revenir vers ce sol, car je ne te laisserai pas jusqu’à ce que j’aie réellement fait ce que je t’ai dit. ”

Alors Jacob se réveilla de son sommeil et dit : “ En vérité, Jéhovah est en ce lieu, et moi je ne le savais pas. ” Il prit peur et ajouta : “ Que ce lieu est redoutable ! Ce n’est rien d’autre que la maison de Dieu et c’est ici la porte des cieux. ” Jacob se leva donc de bon matin, il prit la pierre qui se trouvait là comme support pour sa tête, il la dressa en colonne et versa de l’huile sur son sommet. En outre, il appela ce lieu du nom de Béthel, mais c’est un fait qu’autrefois le nom de la ville était Louz.

Que pouvons-nous retenir?

Dans un premier temps nous constatons une échelle debout vers la terre tête dans le ciel, il y a des anges de Dieu qui montent et descendent et non pas le contraire!

Deuxièmement au bout de l'échelle qui trouve t-on ? Il y YHWH debout au dessus de lui.( cieux).( Dn 7:9 )


Troisièmement Yehwah rappelle qui il est le Dieu d'Abraham et le Dieu de d'Isaac ( le Dieu de la promesse ).

Puis nous rentrons dans le vif du sujet. Car nos allons comprendre une autre signification des cieux et de la Terre.

Effectivement Jacob allait recevoir la possession de la terre , non pas seulement le lieu ou il était , mes encore plus que cela.
Nous savons que Dieu à fabriqué un Adam poussière qui vient du sol et bien d'un point de vu spirituel la semence de Jacob va devenir poussière du monde et s'étendre de l'est à la mer du nord au Néguev et par le moyen de Jacob ( Israël , Terre ) va se bénir toutes les familles de la terre.

Quatrièmement, au réveille Jacob comprend qu'il se trouve devant la porte des cieux , qui donne accès à la maison de Dieu ( Béthel ). Nouvelle dimension qui n’est pas aussi loin de nous.
Nous pourrions poursuivre dans les comparaisons , comme le fait d'établir que la porte des cieux peut-être comparé au Christ, mais nous y reviendrons.

Donc au delà de l'aspect terre à terre ! si je puis m'exprimer ainsi, il existe une nouvelle dimension, spirituelle , qui nous aideras à mieux comprendre
Pourquoi les Cieux et la Terre sont si souvent utiliser comme témoin.

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 2 Sep 2006 - 17:33

Ainsi de la même manière que Dieu pris l'homme de la poussière du sol , il en fera de même pour l'institution du culte pur , avec Juda et Israël.

Comme nous avons lu dans Genèse 28:14 La semence de Jacob va devenir la poussière du sol avec laquelle Yehwah va crée, ou former son peuple avec l'assurance du soutien "de celui debout ( Yhwh ) au dessus de lui" ( Gen 28:13).

Cette assurance la voici:

Isaïe 44:21
“ Souviens-toi de ces choses, ô Jacob, et toi, ô Israël, car tu es mon serviteur. Je t’ai formé. Tu es un serviteur qui m’appartient. Ô Israël, tu ne seras pas oublié de moi.

Isaïe 44:23

Poussez des cris de joie, cieux, car Jéhovah a agi ! Poussez des cris de triomphe, vous, parties les plus basses de la terre ! Égayez-vous, montagnes, par des clameurs joyeuses, toi [aussi], forêt, et tous les arbres qui s’y trouvent ! Car Jéhovah a racheté Jacob, et sur Israël il montre sa beauté. .

Mais avant d'en venir à l'aspect prophétique restons toujours sur la Genèse, puis nous irons pas à pas jusqu'au dénouement.

La suite logique est de rester sur Jacob et l'attention que Yehwah lui accorde , à lui et sa semence( poussière du sol ). De plus nous assistons à la création d'un peuple qui porteras le nom de Dieu.

Nous arrivons donc à la fameuse bénédiction des douze fils d'Israël ( Jacob ) par qui toutes les nations de la terre seront bénies.

Nous retiendrons deux aspects important de la bénédiction. L'une concernant Juda, et L'autre Joseph. Pourquoi cela ?

Eh bien , déjà Juda et Joseph , sont mis à part pour une action précise .

Pour Juda , ses frères devrons le louer et se prosterner devant lui et un chef sortira de Juda "celui qui doit être envoyé"à qui les peuples ou nations obéiront.

Pour Joseph , nous constatons qu'il est séparé de ses frères, celui qui est mis à part ( Naziréen). Notez qu'il est avec le Tout-puissant et reçoit une attention particulière de Yehwah entre autre:

Bénédictions du ciel tout là-haut
Bénédictions de l'Âbime tout en bas
Bénédictions des seins et des entrailles
Puissance des bénédictions de ton père sur les bénédictions des montagnes éternelles sur " le désir , l'habitation" des collines de durée indéfinie. Elles resterons sur la tête de Joseph.

Intéressons- nous donc à la bénédiction du ciel ou des cieux, là-haut.

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 3 Sep 2006 - 8:16

Que signifie donc cette bénédiction des cieux?

Elle ne peut dépendre que du tout puissant , elle vient donc de la maison de Dieu. Pour y avoir accès , nous avons déjà vu qu'il existé "la porte des cieux ".

Maintenant considérons d'autres textes concernant "cette maison".

Malaki 3:10 nous dit: Apportez tous les dixièmes au magasin, pour qu’il y ait de la nourriture dans ma maison ; et, s’il vous plaît, mettez-moi à l’épreuve à ce propos ”, a dit Jéhovah des armées, “ [pour voir] si je n’ouvrirai pas pour vous les écluses des cieux et si je ne viderai pas réellement sur vous une bénédiction jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pénurie. ”

Nous retiendrons dans ce texte, que ce qui concerne notre sujet sur les Cieux et la Terre.
Donc , nous constatons que la dîmes devait être apportez à la maison du trésor ( expression utilisé dans d'autres traduction), ainsi devait être approvisionnez la maison de Dieu.

Suite à cette action, un canal, ou écluse, et encore même les fenêtres du ciel seraient ouverte.

Deutéronome 28:12 nous dit également: Jéhovah ouvrira pour toi son beau magasin, les cieux, pour donner en son temps la pluie à ton pays et pour bénir toute action de ta main ; oui, tu prêteras à de nombreuses nations, tandis que toi tu n’emprunteras pas.

Que pouvait-il sortir de ce beau magasin?( Des Cieux)
Nous avons parler d'un beau trésor! Effectivement une autre version des écritures nous dit concernant Dt 28:12 "Yhwh ouvrira pour toi les cieux, son trésor des trésors, pour accorder en son temps opportun la pluie à ton pays.

Que signifie " son trésor des trésors" lié étroitement à la "pluie". Laissons répondre la parole.

Psaume 78:23-25

Il se mit à commander aux cieux nuageux là-haut,
et il ouvrit les portes du ciel.

Et il faisait pleuvoir sur eux de la manne pour manger ;
il leur donna le grain du ciel.

Les hommes mangèrent le pain des puissants ;
il leur envoya des vivres à satiété.

Une note en bas de page dira: “ puissants ”, c.-à-d. des surhumains. Héb. : ´abbirim ; LXXSyVg : “ anges ” ; T : “ (qui descendait de) la demeure des anges ”.

Nous retiendrons ce qui nous intéresse à savoir " Demeure des anges", remarquez que ces anges possède eux aussi " le pain " que nous assimilerons au " trésor".

Qui est ce pain ce trésor des trésors? Nous trouverons la réponse en Jean 6: 31,32

Nos ancêtres ont mangé la manne dans le désert, comme c’est écrit : ‘ Il leur a donné à manger du pain du ciel. ’ ” Jésus leur dit alors : “ Oui, vraiment, je vous le dis : Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais c’est mon Père qui vous donne le vrai pain du ciel. Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. ” Ils lui dirent donc : “ Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là. ”
Jésus leur dit : “ Je suis le pain de vie. Celui qui vient vers moi n’aura pas du tout faim, et celui qui exerce la foi en moi n’aura pas du tout soif, jamais. Mais je vous l’ai dit : Vous m’avez vu et pourtant vous ne croyez pas. Tout ce que me donne le Père viendra vers moi, et celui qui vient vers moi, non je ne le chasserai pas ; parce que je suis descendu du ciel pour faire, non pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Ceci est la volonté de celui qui m’a envoyé : que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.

1 Corinthiens 10:1-4

Or je ne veux pas que vous ignoriez, frères, que nos ancêtres ont tous été sous le nuage et que tous ont traversé la mer et que tous ont été baptisés dans Moïse par le moyen du nuage et de la mer ; et que tous ont mangé la même nourriture spirituelle et que tous ont bu la même boisson spirituelle. Ils buvaient, en effet, au rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher représentait le Christ...

Nous comprenons que la bénédiction des cieux et lié étroitement au Christ , ceux qui reçoivent le Christ ou la nourriture spirituelle représente le sol , le pays , Israël, la terre, nous le verrons plus tard.

Oui christ allait accomplir la volonté de son Père, et la volonté de Dieu n'est-ce pas de formé un peuple pour son nom ! grâces la semence.

De nouveau Christ est au centre des cieux et participe à la création de la "Terre" spirituellement parlant. Si ce n'est qu'il à tout pouvoir du Père pour mener à bien "la reconstitution de ce corps nouveau"

1 Corinthiens 15:45-49

C’est même écrit ainsi : “ Le premier homme Adam devint une âme vivante. ” Le dernier Adam est devenu un esprit donnant la vie. Toutefois, le premier est non pas ce qui est spirituel, mais ce qui est physique, ensuite ce qui est spirituel. Le premier homme est de la terre et fait de poussière ; le deuxième homme est du ciel. Tel celui qui est fait de poussière, tels aussi ceux qui sont faits de poussière ; tel le céleste, tels aussi ceux qui sont célestes. Et de même que nous avons porté l’image de celui qui est fait de poussière, nous porterons aussi l’image du céleste.

Oui la maison de Joseph , représente beaucoup plus qu'un homme . Cette arbre portant du fruit est prés de la source. Cette source vient d'en haut, des cieux.( fleuve ; eau de la vie ; eau vive )

Zekaria 8:12 ‘ Car il y aura la semence de paix ; la vigne donnera son fruit, la terre donnera sa production et les cieux donneront leur rosée ; oui, je ferai hériter de toutes ces [choses] ceux qui restent de ce peuple.

Il y aurait quantité de choses à dire sur la maison de Joseph. Mais revenons à cette création nouvelle des Cieux et de la Terre .

Constatons que les deux nations Juda et Israël , sont les acteurs principaux de cette nouvelle création de notre Père par l'intermédiaire de Jésus.

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 3 Sep 2006 - 9:33

Nous pouvons encore faire un parallèle entre les sept jours de création et l'institution ou l'installation des prêtres pendant sept jours.

Nous savons tous que les prêtres devaient revêtir des vêtements sacrés ainsi leur main seraient remplis de pouvoir , et leurs rôle pouvaient être accomplie dans le lieu saint.

Ce qui est intéressant , c'est qu'il fallait sept jours pour remplir leur main de pouvoir.

Exode29:35-37 nous dit:
“ Et tu devras faire ainsi pour Aaron et pour ses fils, selon tout ce que je t’ai ordonné. Tu mettras sept jours pour remplir leur main de pouvoir. Tu offriras chaque jour le taureau du sacrifice pour le péché, en propitiation ; et l’autel, tu devras le purifier du péché en faisant propitiation sur lui, et tu devras l’oindre pour le sanctifier. Tu mettras sept jours à faire propitiation sur l’autel, et tu devras le sanctifier pour qu’il devienne vraiment un autel très saint. Quiconque touche l’autel doit être saint.

Pourquoi faire ce parallèle avec les sept jour de création ? Tout simplement parce que Dieu lui- même le fait . Juste avant de vous citer le texte , il faut bien comprendre que Dieu vient de oindre et sanctifier son lieu ( tente de réunion;l'arche de témoignage; la table; et tous ses ustensiles, le porte lampes et ses ustensiles, l'autel de l'encens, l'autel de l'holocauste et tous ses ustensiles, ainsi que le basin et son support. Tous cela, et la prêtrise allaient devenir très saints.)

Le sanctuaire ainsi établie permettait au peuple de rendre un culte pur au Dieu des Cieux et de la Terre. Mais surtout Yehwah se sanctifierai et se présenterai au fils d'Israël, oui "Yehowah campe au milieu d'eux".( Exode 29).

De la même manière que Dieu s'est mis à bénir le septième jours et à le rendre sacré( ou s'est mis à le sanctifier ,à le considérer comme saint) Ainsi fera t’il avec sa structure spirituelle ).

Oui le sabbat devait devenir “ une remise pour Jéhovah ”, en son honneur. Un jour sacré (Dt 5:12), un jour de repos et de réjouissance pour tous — Israélites, serviteurs, résidents étrangers et animaux.

Pour cette raison Exode dit: “ Quant à toi, parle aux fils d’Israël, en disant : ‘ Surtout, vous garderez mes sabbats, car c’est un signe entre moi et vous dans le cours de vos générations, pour que vous sachiez que moi, Jéhovah, je vous sanctifie. Vous devez garder le sabbat, car c’est chose sainte pour vous. Celui qui le profanera sera vraiment mis à mort. Si quelqu’un fait du travail en ce [jour], alors cette âme devra être retranchée du milieu de son peuple. Pendant six jours on pourra faire du travail, mais le septième jour est un sabbat de repos complet. C’est chose sainte pour Jéhovah. Quiconque fera du travail le jour du sabbat sera vraiment mis à mort. Les fils d’Israël devront garder le sabbat, afin d’observer le sabbat dans le cours de leurs générations. C’est une alliance pour des temps indéfinis. Entre moi et les fils d’Israël, c’est un signe pour des temps indéfinis, car en six jours Jéhovah a fait les cieux et la terre, et le septième jour il s’est reposé et a alors repris haleine. ’ ”

Peut-être avez - vous saisi l'aspect symbolique pour les événements futur.
Que dit la parole?

Matthieu 12:8
Car Seigneur du sabbat, voilà ce qu’est le Fils de l’homme. ”

Marc 2:27-28
Il leur dit encore : “ Le sabbat est venu à l’existence pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat ; c’est pourquoi le Fils de l’homme est Seigneur même du sabbat. ”

Encore une fois nous retrouvons le Christ au centre du culte pur .

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 3 Sep 2006 - 21:33

Il est vraiment important de connaître Yehwah et de lui rendre un culte pur.

Son dessein n'a pas changé, la promesse est toujours en vigueur la semence à toujours exister, mieux ,de nouveaux Cieux et une nouvelle Terre sont à l’oeuvre et la bible l'affirme ,les acteurs sont le peuple , les serviteurs du vrai Dieu.

Considérons d'autres textes:
Isaïe 65:8-10

Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ De même que le vin nouveau se trouve dans la grappe et que quelqu’un doit dire : ‘ Ne la supprime pas, car il y a une bénédiction dedans ’, ainsi ferai-je à cause de mes serviteurs, pour ne pas supprimer tout le monde. Oui, je ferai sortir de Jacob une descendance et de Juda le possesseur héréditaire de mes montagnes ; ceux que j’ai choisis devront en prendre possession, et mes serviteurs y résideront. Oui, le Sharôn deviendra un terrain de pâture pour les moutons et la basse plaine d’Akor un lieu de repos pour les bovins, pour mon peuple qui m’aura recherché.

Isaïe 65:17-19

“ Car voici que je crée de nouveaux cieux et une nouvelle terre ; et on ne se rappellera pas les choses anciennes, et elles ne monteront pas au cœur. 18 Mais soyez transportés d’allégresse et soyez joyeux pour toujours en ce que je crée. Car voici que je crée Jérusalem cause de grande joie et son peuple cause d’allégresse. Oui, je serai joyeux en Jérusalem et je serai transporté d’allégresse en mon peuple ; et on n’y entendra plus le bruit des pleurs ni le bruit du cri plaintif. ”

Nous remarquons qu'en parlant de création de nouveau Cieux et nouvelle terre, notre père nous amène vers le spirituelle, le symbolisme du culte pur.

Il nous parle qu'il crée Jérusalem et son peuple. et son peuple en prend possession.

D'ailleurs les versets suivant prouvent que c'est spirituellement parlant que l'on doit comprendre cette prophétie et non au sens littéral.

Isaïe 65:25-66:1

“ Le loup et l’agneau pâtureront comme un seul, le lion mangera de la paille comme le taureau ; quant au serpent, sa nourriture sera la poussière. On ne fera pas de mal et on ne causera aucun ravage dans toute ma montagne sainte ”, a dit Jéhovah.
Voici ce qu’a dit Jéhovah : “ Les cieux sont mon trône, et la terre est mon marchepied. Où donc est la maison que vous pouvez me bâtir, et où donc est le lieu qui puisse me servir de lieu de repos ? ”

Isaïe 66:8

Qui a [jamais] entendu parler d’une chose pareille ? Qui a [jamais] vu choses pareilles ? Un pays sera-t-il mis au monde dans les souffrances en un seul jour ? Ou une nation naîtra-t-elle en une seule fois ? Car Sion a été en travail et a aussi accouché de ses fils.

Isaïe 66:22

“ Car tout comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je fais se tiennent devant moi ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ ainsi se tiendront là votre descendance et votre nom. ”

Nous déterminons bien que le lieu de repos de Dieu ne peut-être sur terre. Par contre il nous est fait toujours allusion à la montagne , ou ville sainte et de Sion (Cieux). et d'une semence.( poussière du sol )


Psaumes 14:7-15:1 dit:

Ah ! que vienne de Sion le salut d’Israël !
Quand Jéhovah ramènera les captifs de son peuple,
que Jacob soit joyeux, qu’Israël se réjouisse.

Ô Jéhovah, qui sera l’hôte de ta tente ?
Qui résidera dans ta montagne sainte ?

Une autre traduction nous dit:

"Yhwh il y a quelqu'un dans ta tente
Quelqu'un s'installe sur ta montagne sainte."

Bientôt la tente de Dieu sera avec les humains et campera avec eux, et ils seront ses peuples. Ainsi la parole de Jacob concernant la maison de Joseph s'accomplira .

Aujourd'hui nous constatons ,que des milliers voir des millions d'enfants attendent patiemment le privilège d'être l'hôte de la tente de Dieu et de monter à la montagne sainte.

-------------------------------------------------------------

Merci de m'avoir permis de m'exprimer , il y a certainement beaucoup de points à revoir et d'autres à approfondire , mais servir Dieu par un service sacré consiste à rechercher dans la parole sa volonté. Et manifester notre amour envers lui , son dessein et notre prochain.

Affection.
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 1 Sep 2007 - 14:44

2 Cor12,3-4
3 Et je sais que cet homme - était-ce dans le corps ou hors du corps ? Je ne sais, mais Elohîms sait -
4fut ravi au paradis Il y a entendu des mots ineffables, qu'il n'est pas permis à un homme de dire.

Note ( Jardin d’Eden )
Eph1,3-4

Il est béni, Elohîms, père de notre Adôn Iéshoua', le messie, celui qui nous a bénis de toutes les bénédictions du souffle aux ciels *, dans le messie,
4 quand il nous a choisis en lui avant la fondation du monde *, pour être consacrés et sans reproche en face de lui, dans l'amour.


les lieux célestes.

Action de jeter en bas de la semence .

1Pierre 1,4,5
pour un héritage incorruptible, immaculé, inflétrissable, à vous réservé dans les ciels;
5 vous, que la puissance d'Elohîms garde par l'adhérence pour un salut prêt à être découvert au temps dernier.

Jean 14,2
Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon père
. Autrement je vous l'aurais dit, parce que je vais préparer une place pour vous.
3 Et quand je serai allé vous
préparer une place, je reviendrai encore, pour vous prendre auprès de moi, pour que, là où je suis, vous soyez, vous aussi.

Col 1,15
à cause de l'espoir en réserve pour vous dans les ciels, que vous avez entendu d'avance dans la parole de vérité de l'annonce.

Luc 12 ,32
Ne frémis pas, petit troupeau ! Le gré de votre père est de vous donner le royaume.

Deuxième partie.

Genese 2,8
IHVH-Adonaï Elohîms plante un jardin en 'Édèn au levant. Il met là le glébeux qu'il avait formé.
2,15
IHVH-Adonaï Elohîms prend le glébeux et le pose au jardin d''Édèn, pour le servir et pour le garder.
3,23
IHVH-Adonaï Elohîms le renvoie du jardin d''Édèn, pour servir la glèbe dont il fut pris.


Isaïe 51,3
Oui, IHVH-Adonaï réconforte Siôn; il réconforte toutes ses ruines. Il met son désert comme en 'Édèn, sa steppe en jardin de IHVH-Adonaï.L'exultation, la joie s'y trouve; la merci, la voix du chant. La mite les mange

Ez 28,17
tu étais en 'Édèn, le jardin d'Elohîms
. Toutes les pierres précieuses te recouvraient : cornaline, topaze, perle, béryl, onyx, jaspe, saphir, malachite, émeraude. L'or ouvragé de tes tambours, de tes fifres, fut préparé pour toi au jour où tu fus créé.

Yoel 2,3
En face de lui, le feu dévore; derrière lui, la flamme flambe.Avant lui la terre était comme le jardin d''Édèn;mais après lui, un désert, une désolation. Il n'en est même pas un rescapé.
dans ce chapitre il est fait mention de la montagne sainte , ou Sion et du " pays " la terre. Israël et non la glèbe

Ez 31,8
Les cèdres ne l'ont pas terni au jardin d'Elohîms, les cyprès ne ressemblaient pas à ses branches, les platanes n'avaient pas ses ramilles. Aucun de tous les arbres du jardin d'Elohîms ne lui ressemblait en sa beauté.

Etonnant des arbres ! ! ! comparé à la beauté de qui ? ? ?

Ps 104,16

Les arbres de IHVH-Adonaï
se rassasient, les cèdres du Lebanôn, qu'il a plantés,
Mais qui sont ses arbres ?

Ps92,12
Mon oeil regarde ceux qui me fixent ; mon oreille entend ceux qui se lèvent contre moi, les malfaiteurs.
13 Le juste fleurit comme un dattier ; il s'épanouit comme un cèdre du Lebanôn.
14 Plantés dans la maison de IHVH-Adonaï, ils fleuriront sur les parvis de notre Elohîms

Ne serions pas ici , dans le jardin de Dieu!!!
Rien,aucune référence laisse à penser que la terre est l'Eden.

ENTÊTE Elohîms créait les ciels et la terre,


Cordialement.


Dernière édition par le Sam 1 Sep 2007 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 1 Sep 2007 - 15:01

Ami, une tite question pour toi.
Si le jardin d'Eden est au ciel, le péché d'Adam et Eve consistait en quoi ?

Bien à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 1 Sep 2007 - 15:08

Bonjour tous

AMI , Une autre question pour :

Si Eden et au ciel , et si Adam en fut chassé pour gardé la pureté d'Eden
Pourquoi faut-il donc de nouveaux cieux , et une nouvelle terre ?
Dans quel But ?
Amicalmant

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 1 Sep 2007 - 15:24

Bonjour Patoune et Gégé

Je suis surpris part votre rapidité à poser des questions . Avez-vous pris le temps de méditer sur les textes cités plus haut.

Avant de vous répondre , il faudrait si l'on considère l'Eden comme étant la terre . Démonter point par point les textes plus haut. Me comprenez vous!

je remets donc les textes ,démontrant la possibilité que le jardin en Eden, est un endroit appartenant au domène spirituel.

Vous m'avez sollicité , pour vous donnez des textes , je l'ai fait à vous maintenant de démontrer par la parole , le contraire .

Amicalement.

2 Cor12,3-4
3 Et je sais que cet homme - était-ce dans le corps ou hors du corps ? Je ne sais, mais Elohîms sait -
4fut ravi au paradis Il y a entendu des mots ineffables, qu'il n'est pas permis à un homme de dire.

Note ( Jardin d’Eden )
Eph1,3-4

Il est béni, Elohîms, père de notre Adôn Iéshoua', le messie, celui qui nous a bénis de toutes les bénédictions du souffle aux ciels *, dans le messie,
4 quand il nous a choisis en lui avant la fondation du monde *, pour être consacrés et sans reproche en face de lui, dans l'amour.


les lieux célestes.

Action de jeter en bas de la semence .

1Pierre 1,4,5
pour un héritage incorruptible, immaculé, inflétrissable, à vous réservé dans les ciels;
5 vous, que la puissance d'Elohîms garde par l'adhérence pour un salut prêt à être découvert au temps dernier.

Jean 14,2
Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon père
. Autrement je vous l'aurais dit, parce que je vais préparer une place pour vous.
3 Et quand je serai allé vous
préparer une place, je reviendrai encore, pour vous prendre auprès de moi, pour que, là où je suis, vous soyez, vous aussi.

Col 1,15
à cause de l'espoir en réserve pour vous dans les ciels, que vous avez entendu d'avance dans la parole de vérité de l'annonce.

Luc 12 ,32
Ne frémis pas, petit troupeau ! Le gré de votre père est de vous donner le royaume.

Deuxième partie.

Genese 2,8
IHVH-Adonaï Elohîms plante un jardin en 'Édèn au levant. Il met là le glébeux qu'il avait formé.
2,15
IHVH-Adonaï Elohîms prend le glébeux et le pose au jardin d''Édèn, pour le servir et pour le garder.
3,23
IHVH-Adonaï Elohîms le renvoie du jardin d''Édèn, pour servir la glèbe dont il fut pris.


Isaïe 51,3
Oui, IHVH-Adonaï réconforte Siôn; il réconforte toutes ses ruines. Il met son désert comme en 'Édèn, sa steppe en jardin de IHVH-Adonaï.L'exultation, la joie s'y trouve; la merci, la voix du chant. La mite les mange

Ez 28,17
tu étais en 'Édèn, le jardin d'Elohîms
. Toutes les pierres précieuses te recouvraient : cornaline, topaze, perle, béryl, onyx, jaspe, saphir, malachite, émeraude. L'or ouvragé de tes tambours, de tes fifres, fut préparé pour toi au jour où tu fus créé.

Yoel 2,3
En face de lui, le feu dévore; derrière lui, la flamme flambe.Avant lui la terre était comme le jardin d''Édèn;mais après lui, un désert, une désolation. Il n'en est même pas un rescapé.
dans ce chapitre il est fait mention de la montagne sainte , ou Sion et du " pays " la terre. Israël et non la glèbe

Ez 31,8
Les cèdres ne l'ont pas terni au jardin d'Elohîms, les cyprès ne ressemblaient pas à ses branches, les platanes n'avaient pas ses ramilles. Aucun de tous les arbres du jardin d'Elohîms ne lui ressemblait en sa beauté.

Etonnant des arbres ! ! ! comparé à la beauté de qui ? ? ?

Ps 104,16

Les arbres de IHVH-Adonaï
se rassasient, les cèdres du Lebanôn, qu'il a plantés,
Mais qui sont ses arbres ?

Ps92,12
Mon oeil regarde ceux qui me fixent ; mon oreille entend ceux qui se lèvent contre moi, les malfaiteurs.
13 Le juste fleurit comme un dattier ; il s'épanouit comme un cèdre du Lebanôn.
14 Plantés dans la maison de IHVH-Adonaï, ils fleuriront sur les parvis de notre Elohîms

Ne serions pas ici , dans le jardin de Dieu!!!
Rien,aucune référence laisse à penser que la terre est l'Eden.

ENTÊTE Elohîms créait les ciels et la terre,


Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
marc

avatar

Nombre de messages : 253
Localisation : FRANCE HTE NORMANDIE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Sam 1 Sep 2007 - 18:51

Bonjour à tous et que la paix de notre Seigneur Jésus soit avec vous.

J'avoue ne pas savoir grand chose. Cependant je m'interroge sur le lien que Ami veut faire entre la manne qui serait une nourriture angélique et le pain du ciel de Jean chapitre 6 (Bible du Semeur).

Car Jésus n'a t-il pas dit :

Citation :


31 Pendant qu’ils traversaient le désert, nos ancêtres ont mangé la manne[1], comme le dit ce texte de l’Ecriture : Il leur donna à manger un pain qui venait du ciel[2].

32 Mais Jésus leur répondit :

—Vraiment, je vous l’assure : ce n’est pas *Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel, c’est mon Père qui vous donne le pain du ciel, le vrai pain. 33 Car le pain qui vient de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.




[1] 6.31 Nourriture donnée par Dieu aux Israélites durant leur séjour dans le désert après la sortie d’Egypte. Voir Ex 16.15.


[2] 6.31 Ps 78.24.



Ainsi Jésus montre que le pain qui venait (au passé, lors de la traversé du désert par Israël) du ciel n'est pas la manne, mais le pain qui vient de Dieu et qui donne (au présent, le jours où le Christ déclara ces paroles) la vie au monde :

Citation :


48 car je suis le pain qui donne la vie. 49 Vos ancêtres ont bien mangé la manne dans le désert et cela ne les a pas empêchés de mourir.

50 Mais c’est ici le pain qui descend du ciel : celui qui en mange ne mourra pas. 51 C’est moi qui suis le pain vivant descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain-là, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai pour que le monde vive, c’est mon propre corps[1].




[1] 6.51 Jésus parle de sa mort ; il allait s’offrir en sacrifice pour le péché des hommes.



Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 2 Sep 2007 - 11:30

Bonjour tous ,

Voici un liens qui nous raporte une etude interrresnte sur le "troisieme ciel"
Eprouvons toutes choses et retenons ce qui est bon, n'oubliant jamai que nous ne sommes ques des esclaves bon à rien et que nous avons à aprendre tous les uns de autres , l'humilité est le critére principal de notre progrsions vers la maturité spirituelle

http://www.bible-ouverte.ch/livres/ciel2_2.htm

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 2 Sep 2007 - 11:58

Bonjour tous ,

"Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait)… et qu'il entendit des paroles ineffables qu'il n'est pas permis à un homme d'exprimer." 2 Corinthiens 12.2-4 (Louis Segond)

Paul relate lune expérience qu’il vécut 14 ans plus tôt, expérience d’un homme, dont le nom n’est pas révélé (bien que beaucoup pensent qu’il s’agisse de Paul lui-même), qui fut "ravi jusqu’au troisième ciel".



- Qu’était ce ciel ?

- Comment était le ciel ?

- Qu’a-t-il vu ?



Paul ne donne aucun détail, au contraire il épaissit le mystères. Il ne sait pas exactement comment les choses se sont produites, ni même si l’homme était "dans son corps" ou "hors de son corps". Il ne parvient pas non plus à décrire le ciel puisqu’il entendit des paroles "ineffables" ne pouvant être exprimées.



-Peut-on raisonnablement construire une certitude sans plus d’éléments
-Quel était le but de cette révélation ?




Paul a certainement découvert que le ciel est un endroit extraordinaire, indescriptible, grandiose et inimaginable. En méditant sur cette expérience,

Le contexte dans lequel Paul rapporte ce fait semble indiquer qu’il a dû se rendre compte de ses propres faiblesses. Il a dû reconnaître que bien souvent les gens s’enorgueillissent, se vantent de leurs talents et de leurs capacités. Et il a pu entr’apercevoir la vérité sur la nature humaine. Il a pu entrevoir que personne ne peut se glorifier de quoi que ce soit si ce n’est de ses propres "infirmités" . Paul a parfaitement perçu que tout ce que nous possédons est un don de Dieu.
« Je me glorifierai d'un tel homme, mais je ne me glorifierai pas de moi-même, si ce n'est dans mes infirmités. » (2 Corinthiens 12:5)


« Car quand je voudrais me glorifier, je ne serais pas insensé, car je dirais la vérité ; mais je m'en abstiens, de peur que quelqu'un ne m'estime au-dessus de ce qu'il me voit être ou de ce qu'il a pu entendre dire de moi. » (2 Corinthiens 12:6)



Par le récit de cette vision Paul voulait très certainement encourager les Corinthiens à ne pas s’estimer plus qu’il ne faut

Si Jésus est Notre Seigneur et Sauveur, Nous passerons l’éternité avec lui. Nous verrons cet endroit indescriptible et Nous entendrez ces paroles ineffables.

Si toutefois nous sommes trouvés fidèles et humbles
Ps : Il est vrai que gräce à notre capacité imaginative , nous faire ene idée de ce que Paul vit , cependant celà refleterait-il le realité ?



Bien fratenellement




_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 2 Sep 2007 - 12:31

Voici un lien qui donne sur une traduction litterale de Genese 2
Dans le probleme qui nous preocupe j'attire l'attention sur le verset 5 qui demontre que l'homme ne fut pas créer avanrt la terre et qu'il fut cree pour la cultiver n c'etait à ce momen là la verité revelée par Dieu
la finalité des choses n'etant pas indiquées

http://www.protestants.org/etudes-bibliques/genese/texte.htm

Bien à vous

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11209
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 2 Sep 2007 - 14:29

Citation :
L'Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l'homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant porte le nom que lui donnerait l'homme.
Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui.- Genèse 2,19-20
La supposition selon laquelle Adam aurait eu un corps spirituel et qu'il vivait dans le 3 ème ciel avant la chute et que le jardin d'Éden se trouvait dans ce 3è ciel rencontre une grosse difficulté supplémentaire à toutes les objections bibliques présentées jusqu'à présent dans le cadre des différents sujets du forum, notamment que les fleuves mentionnés en relation avec le jardin d'Éden sont bien sur la terre ainsi que le pays de Cusch et l'Assyrie. - Genèse 2,8-15. study

Puisque Dieu forma les animaux et les oiseaux "de la terre" ceux-ci étaient donc nécessairement sur la terre et pas au ciel. Si Adam était au ciel avec un corps spirituel à ce moment-là puisque n'ayant pas encore péché et que Dieu "fit venir vers l'homme" les animaux et les oiseaux terrestres, transféra-t-il les animaux "au ciel" ? Une fois qu'Adam avait donné des noms à tous, Dieu transféra-t-il de nouveau tous les animaux et tous les oiseaux sur la terre ?

Solutions proposées (avec beaucoup de bonne volonté) :
1) À Dieu, rien n'est impossible ! Donc, avec des genres de "soucoupes volantes" - "arches de Noé" avant date - Dieu fait ces transfers aller et retour à travers l'espace!
2) Plus simplement, Dieu transfère Adam sur la terre jusqu'à ce qu'il ait donné des noms à tous les animaux et à tous les oiseaux. Mais dans ce cas, il ne ferait plus "venir vers l'homme" les animaux mais il ferait venir "l'homme vers les animaux" ce qui contredirait la Bible.

Bonne journée à tous sunny
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 2 Sep 2007 - 14:51

Bonjour Ami
tu as ecrit

Citation :
je remets donc les textes ,démontrant la possibilité que le jardin en Eden, est un endroit appartenant au domène spirituel.

Vous m'avez sollicité , pour vous donnez des textes , je l'ai fait à vous maintenant de démontrer par la parole , le contraire
.

Ce qui me gêne un peu est que tu cites des textes du nouveau testament comme preuves , et que d'un autre côte tu dis sur un autre fil que le nouveau testament n'est pas diigne de confiance

Bien à toi

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par le Dim 2 Sep 2007 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 2 Sep 2007 - 17:09

Bonsoir Gégé,

Je n'ai jamais dit que le NT n'était pas fiable ! encore une conclusion hative de ta part.

Je vais arretter là , il n'est pas possible d'avancer .

Bien à toi Gégé.
Revenir en haut Aller en bas
marc

avatar

Nombre de messages : 253
Localisation : FRANCE HTE NORMANDIE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 2 Sep 2007 - 21:10

Bonsoir à tous Smile
Citation :

Selon les premiers chapitres de la Bible, la première civilisation humaine sur la terre a commencé dans et autour la Mésopotamie au le Proche-Orient. Si c'est exact, nous devrions nous attendre à trouver dans cette région les traces des premiers implantations et villages humains, les premières traces de l'agriculture de stockage de céréales, la première métallurgie et d'artisanat, les premières villes et états, le commerce et l'écriture. En quoi cela correspond-il aux conclusions de l'archéologie moderne?
A. LE JARDIN D'ÉDEN
Selon la Bible le premier habitat du premier couple humain était "un jardin" trouvé dans une région appelée "l'Éden". Les érudits écartent généralement cette histoire comme une légende ou un mythe. Dr E. A. Speiser, toutefois, qui avant sa mort en 1965, était le Président du Département d'Études Orientales à l'Université de Pennsylvanie à Philadelphie, dans un examen prudent de l'histoire a noté qu'au moins son fond physique est authentique. Dans un article à l'origine publié en 1959 il a exposé :
”Bien que le Paradis de la Bible soit manifestement un lieu de mystère, son cadre physique ne peut pas être écarté sans préparation comme de l'imagination pure. À l'auteur du récit de Genèse 2:8., en tout cas et à sa source ultime ou sources, le Jardin d'Éden était évidemment une réalité.” - E. A. Speiser, ”The Rivers of Paradise,” réimprimé par R. S. Hess et D. T. Tsumura (rédacteurs)., "'I Studied Inscriptions from Before the Flood" (Winona Lake : Eisenbrauns, 1994), p. 175.
Les détails géographiques donnés par l'auteur Biblique aident à identifier au moins environ l'emplacement de l'emplacement :
”Alors le SEIGNEUR Dieu planta un jardin à l'est, à l'Éden; et là il a placé l'homme qu'il avait formé. … un fleuve arrosant le jardin coulait en Éden; de là il se séparait en quatre cours supérieurs. Le nom du premier est Pishon; il serpente dans tout le pays de Havilah, où il y a de l'or. (L'or de ce pays est bon; la résine aromatique et l'onyx sont aussi là.) le nom du deuxième fleuve est le Gihon; il serpente par tout le pays de Cush. Le nom du troisième fleuve est le Tigre; il court le long du côté est d'Asshur. Et le quatrième fleuve est l'Euphrate.” - Genèse 2:8, 10-14, NIV.
Les noms des deux derniers fleuves sont facilement reconnaissables comme les deux grands fleuves coulant vers le sud-est de la Turquie de l'est au nord par l'Iraq moderne. Environ 180 kilomètres au nord du Golfe persique les deux fleuves rejoignent un autre fleuve, le Shatt al-A’rab, qui se jette dans le Golfe persique. Qu'en est-il des deux autres fleuves, Pishon et Gihon ?
1. Gen 2:10 : les quatre "têtes" ou "cours supérieurs"
Avant d'essayer d'identifier les fleuves Pishon et Gihon, nous devons déterminer si l'auteur veut dire que les quatre "cours supérieurs" commençaient à partir d'une source commune quelque part en Turquie orientale, ou s'ils convergeaient en un canal fluvial commun au sud.
Normalement, un fleuve ne se désagrège pas en aval de sa source en plusieurs fleuves qui atteignent la mer séparément, bien qu'une telle rupture puisse se produire dans la région d'un delta près de la mer, comme avec le delta égyptien du Nil. Plutôt un fleuve est rejoint pendant son cours en aval par d'autres fleuves ou affluents pour former un canal fluvial commun qui se jette finalement dans la mer. C'est clairement le cas avec les fleuves 'Euphrate et Tigre aujourd'hui. Cet Éden, où les quatre cours supérieurs ou fleuves convergeaient se trouvait au sud, ce qui a aussi un fondement linguistique, comme le Dr. Speiser l'explique :
”Il semblerait, ensuite, que les 'quatre têtes' dont parle ( le texte v. 10) sont destiné à être considérés en amont plutôt qu'en aval. Ceci est quelque chose que très peu d'experts ont l'air d'avoir réalisé. Pourtant tant l'utilisation de l'Akkadien que de l' Hébreux soutiennt cette opinion. Ainsi Akk ina reš Uqnê est rendu par ’sur le Kerkha supérieur.’ A. Ehrlich a montré que l'expression hébraïque pour le cours en aval d'un ruisseau est qatsê [’la bouche’] (cf. Josué 15:5, 18:19); ici roš ["la tête"] doit faire allusion à la fin opposée, le cours supérieur ou source. ”-Speiser (1994), pp 178-179.
Ainsi Speiser, sur la page 20 de son commentaire de la Genèse (The Anchor Bible : Doubleday, 1962), conclut que ”l'expression ’les têtes ne peut avoir rien en commun avec les ruisseaux dans lesquels le fleuve se divise après avoir quitté l'Éden, mais désigne plutôt quatre branches séparées qui ont fusionné en Éden.”
Chose très intéressante, les anciens Sumériens, aussi, qui ont habité la Mésopotamie du sud, avaient trouvé le paradis originel. Ils l'ont appelé Dilmun, à l' embouchure des fleuves, dans un territoire inconnu à l'est des villes Sumériennes. - Theresa Howard-Carter, ”The Tangible Evidence for the Earliest Dilmun,” Journal of Cuneiform Studies, Vol. 33 (1981), pp 217-220.
Tout ceci signifie que la région où les quatre fleuves convergeaient devrait se situer au sud. Nous avons déjà vu que les fleuves Tigre et Euphrate se rejoignent dans un fleuve pas très loin du Golfe persique. Si la région d'Éden embrassait ou était contiguë à cette région, les deux autres fleuves, Gihon et Pishon, fusionnaient aussi avec les deux autres quelque part dans la même région.
2. Gihon, le fleuve de Cush
Le "pays de Cush”, dans lequel le fleuve Gihon était sensé couler, est le plus souvent utilisé dans la Bible comme étant la région au sud de l'Egypte, c'est-à-dire, la Nubie ou l'Éthiopie. Toutefois, dans le passé il y avait aussi un autre ”pays de Cush,” qui se trouvait à l'est de la Mésopotamie dans ce qui est aujourd'hui l'Iran occidental. Speiser explique :
”La source de la plupart de nos problèmes géographiques avec le Paradis biblique est la mention d'un pays appelé Cush en Genèse 2:13. Normalement, la Bible comprend par cette expression la région du Nil Supérieur, le Kus/šu, Kas/ši, Eg[yptien] K’š cunéiforme. Mais il y avait aussi un autre Cush et entièrement sans rapport, ; le fragment Nimrod (Genèse 10:8-12) raccorde cet homonyme non à tort avec la Mésopotamie, en l'allouant au père du héros qui dit avoir fondé un certain nombre de capitales babyloniennes et assyriennes. Ce Cush particulier, alors, est l'éponyme du Kassites, Akk. Kaššû; Nuzi formant Kuššu- et Kossaîoi dérivé du grec, contiennent vraiment la même voyelle que le nom biblique.” - Speiser (1994), le pp 176-177.
Beaucoup plus tard, ces Kassites ont conquis la Babylonie et dirigé Babylone aux alentours de 1500-1150 AVANT J.C..
Aujourd'hui, deux fleuves importants coulent des montagnes Iraniennes à l'est dans la partie sud de la plaine inondable Mésopotamienne, à savoir, Kerkha et Karun, le dernier rejoignant le Shatt Al-A´rab à environ 50 kilomètres au nord du Golfe persique, tandis que le Kerkha, l'ancien Choaspes, coule devant l'emplacement de l'ancienne Susee vers les marais au nord du Shatt al-A’rab. La version Samaritaine en réalité rend Gihon, le nom du fleuve de Cush, par ’Asqop, apparemment Choaspes, le Kerkha moderne.” (Speiser, 1994, p. 177) Par suite des variations des écoulements de rivière, les changements de niveau marin avant le troisième millénaire AVANT J.C. et de la plaine inondable marécageuse dans l'Iraq du sud, les cours plus bas de ces fleuves ont changé considérablement depuis le passé. Il est même possible que les deux fleuves adjacents s'amalgament en un fleuve avant d'atteindre la région du Golfe. Si un d'entre eux, ou peut-être tous les deux conjointement, est le fleuve Gihon, comme cela semble probable, où est le Pishon ?
Revenir en haut Aller en bas
marc

avatar

Nombre de messages : 253
Localisation : FRANCE HTE NORMANDIE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Dim 2 Sep 2007 - 21:10

(Suite et fin)
Citation :
3. Pishon, le fleuve de Havilah
Selon Genèse 2:11-12, le Pishon ”coule par le pays entier de Havilah, où il y a de l'or. (L'or de ce pays est bon; la résine aromatique et l'onyx sont aussi là.)” Speiser a d'abord considéré Kerkha ou Karun comme candidats possibles. Mais comme le pays de Havilah est généralement raccordé avec la Péninsule arabe (Genèse 10:26-29; 25:18; 1 Chron. 1:20-23), il a aussi suggéré qu'un des ouadis à présent assèché (lits de rivières à secs) qui serpente depuis le sud, pourrait être identifié par le fleuve Pishon, ajoutant : ”il reste a montrer, toutefois, que tous les ouadis de l'époque étaient suffisamment actifs pour constituer un fleuve important et permanent.” - Speiser (1994), p. 182.
Qu'un "fleuve important et permanent” ait autrefois existé dans cette région correspondant en tous points à la description du fleuve de Pishon a, en fait, été clairement démontrée ces dernières années par la recherche climatologique moderne et les études satellites. James A. Sauer, l'ancien conservateur de Harwad des collections archéologiques du Musée Sémitique et jusqu'à sa mort vers la fin des années 1990, un fouilleur important de différents emplacements de la Péninsule arabique, a résumé ces conclusions dans son article, ”The River Runs Dry. Creation Story Preserves Historical Memory,” publiaient dans le Biblical Archaeology Review, Vol. 22:4, juillet août 1996, pp 52-57, 64.
James Sauer commence par dire qu'il parle ”comme un ancien sceptique.” Il doutait longtemps que l'archéologie puisse dévoiler la preuve des premiers temps Bibliques, ayant auparavant écrit de nombreux papiers dans lesquels il avait critiqué l'optimisme de W. F. Albright et beaucoup de ses étudiants. ”Maintenant je me rétracte,” dit-il. ”Mon travail actuel sur le changement climatique m'avait conduit à conclure qu'Albright et ses étudiants avaient entièrement raison de chercher des relations entre la preuve archéologique et les premières traditions Bibliques.” (Sauer, p. 52)
Contrairement à l'opinion auparavant prévalente, la recherche récente a montré que de dramatiques changements climatiques se sont produits au cours des temps historiques dans le Proche-Orient et ailleurs. Selon les datations au carbone 14 (qui sont très approximatives et incertaines sur cette première période), une phase humide globale a commencé aux environs de 7500 AVANT J.C. jusqu'à environ 3500 AVANT J.C. Le climat humide et chaud pendant cette période a encouragé la croissance de végétation subtropicale dans les régions autour du Golfe persique. Dans le sud de l'Arabie Saoudite des anciens lacs ont existés dans ce qui est aujourd'hui le plus grand désert de sable du monde et, au nord un fleuve naissant dans les Montagnes Hijaz à l'ouest coulait vers le nord-est à travers la Péninsule arabique toute entière jusqu'au Golfe persique.
Ce grand fleuve, qui par endroits était large de 5 kilomètres, a été découvert au début des années 1990 par le scientifique Universitaire de Boston, Farouk El-Baz en étudiant une photo satellite de l'Arabie centrale. Une grande partie du lit du fleuve est aujourd'hui dissimulé par des dunes de sable. Il a été appelé "Fleuve Koweït”, car il atteignait le Golfe persique via le lit d'un fleuve maintenant asséché appelé Ouadi Al-Batin qui court le long de la frontière du Nord du Koweït. Aux environs 3500 AVANT J.C. le climat a subitement changé et une période plus sèche a suivi qui a culminé durant la période de 2350-2000 AVANT J.C., faisant assécher le "Fleuve Koweït”. (Ce désastre climatique a aussi mis fin à l'empire Akkadien. Voir le magazine Science, Vol. 261, 20 août 1993, p. 985 : "How the Akkadian Empire Was Hung Out to Dry" et ibid., pages 995-1004 : ”The Genesis and Collapse of Third Millenium North Mesopotamian Civilization.”)
Sauer conclut que le "Fleuve de Koweït” était probablement le Fleuve Pishon. En Citant Genèse 2:11-12, il donne les intéressants commentaires suivant:
”Bien que le sens de certains des détails dans ce passage soit incertain, il semble vraiment décrire un fleuve coulant vers le Golfe persique depuis les montagnes basses d'Arabie occidentale, selon le cours suivi par le Fleuve Koweït récemment découvert. Une clé importante est l'expression Biblique ’l'or de ce pays est bon.’ Seul un endroit en Arabie a une telle ressource - l'emplacement réputé de Madh edh-Dhahab, le 'Berceau de l'Or.’ Cet emplacement d'exploitations minières d'or anciennes et moderne est trouvé à environ 125 miles au sud de Médine, près des cours supérieurs du Fleuve Koweït.
”Le texte Biblique mentionne aussi le bdellium et l'onyx. Les résines aromatiques (bdellium) sont connues au sud-ouest Yémen et, bien que l'on ne pense pas qu'ils aient été produits aux alentours de Médine, ils pourraient facilement avoir été amenés là. Les pierres semi-précieuses comme l'albâtre viennent aussi de ces régions, mais il n'est certain si d'autres pierres précieuses, comme l'onyx, en font partie.” (p. 64)
Sauer ajoute :
”En tout cas, nul autre fleuve ne semblerait correspondre à la description Biblique. Je suis donc disposé à penser que le Fleuve Koweït pourrait être le Pishon de la Bible. Si oui, cela laisse entendre une mémoire extraordinaire de la part des auteurs Bibliques, puique le fleuve s'est asséché entre 3500 et 2000 avant J.C.”
4. Sous le Golfe persique
Fort probablement, la région d'Éden couvrait des parties maintenant sous le Golfe persique. Que le Golfe persique couvre maintenant des régions qui ont été autrefois habitées est connu depuis longtemps. Se rapportant à un article publié en 1957, Speiser dit :
”De façon assez significative, les photographies aériennes montrent toujours des traces de culture ancienne sous les rives nord-ouest actuelles du Golfe persique.” - Speiser (1994), p. 180 + note 26 (P. Buringh, ”Living Conditions in the Lower Mesopotamian Plain in Ancient Times,” Sumer 13, 1957, p. 36).
Le Golfe persique est peu profond, seulement environ 25 mètres en moyenne, l'endroit le plus profond étant 102 mètres. À la fin de la dernière Période glaciaire, maintenant d'habitude supposée s'être produit entre 12000 et 9000 AVANT J.C., le niveau de la mer était plus de 100 mètres, peut-être jusqu'à 150 mètres plus bas que le présent niveau, signifiant que le Golfe persique doit avoir été autrefois un bassin entièrement sec. Ceci a été confirmé par les recherches dans la région du Golfe accomplie au cours des années 1960 par le navire d'exploration allemand Meteor. Il a été constaté que le Golfe avait été une longue vallée de 800 kilomètres, le long de laquelle le fleuve Shatt al-A’rab se prolongeait pour sculpter son cours tout le lond du Détroits de Hormuz, pour déboucher directement dans le Golfe d'Oman. - Theresa Howard-Carter, ” The Tangible Evidence for the Earliest Dilmun,” Journal of Cuneiform Studies, Vol. 33 (1981), p. 213.
Au cours des dernières années, des preuve ont été accumulées montrant que la fin de la dernière période glaciaire fut un événement étonnamment soudain. Le professeur Richard A. Muller et Dr Gordon J. MacDonald, deux experts dominants sur les Périodes glaciaires, expliquent :
”La brusquerie de la fin est surprenante. L'agriculture et toute notre civilisation, développée depuis cette fin. L'énorme glacier, épais de plusieurs kilomètres, couvrant la plupart de l'Amérique du Nord et de l'Eurasie, a rapidement fondu. Seule de petites parties de ce glacier ont survécues au Groenland et en Antarctique, où ils existent à ce jour. La fonte a causé une série de déluges mondiaux à la différence de tout ce qu'avait connu auparavant l'Homo sapiens. … le déluge a déversé assez d'eau dans les océans pour faire monter le niveau marin moyen de 110 mètres, assez pour couvrir les régions côtières, … l'eau provenant de la fonte des glaces a probablement inondé les terres par saccades, comme un barrage de glace relâché brusquement, les lacs ont ensuite de façon catastrophique libéré leur eau. Ces déluges ont laissé beaucoup de traces, en couvrant de flaques résiduelles maintenant connues comme les Grands Lacs et sont peut-être à l'origine des légendes qui ont persisté pendant de nombreuses années.” - Richard A. Muller et Gordon J. MacDonald, Ice Ages and Astronomical Causes (Berlin-New-York : Springer-Verlag, 2000), la page 4.
On croit que les premiers habitants de Mésopotamie ont vécu à l'origine dans cette vallée qui est maintenant le Golfe persique. L'examen des littoraux noyés et des plateaux marins montre que le Golfe a été rempli au sud par l'Océan Indien par étapes mesurées, forçant les habitants à se retirer vers le nord sur de plus hautes terres. Environ 5500 AVANT J.C. la plupart du bassin du Golfe était apparemment rempli, bien que le niveau marin fut toujours à 17 mètres plus bas qu'aujourd'hui. (W. Nuetzel, ”On the Geographical Position of as yet Unexplored Early Mesopotamian Cultures,” Journal of the American Oriental Society [JAOS], Vol. 99, 1979, pp.288-296; aussi J. Zarins, ” The Early Settlements of Southern Mesopotamia,” JAOS, Vol. 112:1, 1992, le pp 55-77.) C'était le temps de la culture Ubaid. Pendant toute cette période le climat était tempéré et agréable. Alors, aux environs de 3500 AVANT J.C., un énorme déluge catastrophique s'est produit dans la région qui a subitement amené la fin de la civilisation Ubaid. Le plus probablement, cet événement est retrouvé dans les histoires Mésopotamiennes et Bibliques d'un Déluge. - Howard-Carter, op. cit., le pp 214-216, 220-222.
Avant cette catastrophe, toutefois, la civilisation humaine s'était étendue partout dans le Proche-Orient et aussi dans d'autres parties du monde. Les premières traces ont été trouvées à Mésopotamie, Iran occidental, Asie mineure, Syrie et la Palestine, comme le montrera la partie 2 de cet essai.
La Première Civilisation et la Bible - Partie 1
Les essais et Commentaire en anglais
Samedi, 12 mai 2007
Carl Olof Jonsson, Göteborg, Suède, 2002
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11209
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Lun 3 Sep 2007 - 12:08

Un grand merci cher Marc, pour tes commentaires enrichissants dans lesquels tu nous exposes les résultats des recherches de C. O. Jonsson sur l'emplacement du jardin d'Éden. J'apprécie beaucoup les livres de cet auteur chrétien qui est très apprécié parmi les experts sur l'empire néobabylonien.

Bien fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11209
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Lun 3 Sep 2007 - 13:42

Ami a écrit:
Je vais arretter là , il n'est pas possible d'avancer .
Chalom Ami,

tous les membres permanents du noyau de ce forum, y compris Gégé et moi-même, sont bien disposés envers toi. Ne te décourage pas et ne laisse pas l'amertume s'installer chez toi.

Même si les avis sont divergeants sur certains sujets, la discussion est possible et même profitable si chacun s'en tient à la charte et à la "netiquette". Dans un forum chrétien, nous avons encore un excellent conseil supplémentaire qui favorise des échanges enrichissants :
Citation :
Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous, - 1Pierre 3,15.
Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Lun 3 Sep 2007 - 14:25

Bonjour Ami

Tu as ecris :

Citation :
Je n'ai jamais dit que le NT n'était pas fiable ! encore une conclusion hative de ta part.

Je vais arretter là , il n'est pas possible d'avancer

Ne te decourages pas aussi vite , peut- être ai je mal interprêté ce que tu voulais exprimer dans l'autre fil , si cest le cas , pardonne moi , je n' en ai pas apres Ami , bien au contraire
Comme tu le sais , nous ne ne connaisoons que partiemllement ; nous avons donc tous à progresser (y compris gégé )
Ce forum à pour but de nous encourager l'un l'autre , rien n'est tabou pourvu que l'on en discute dans le respect les uns des autres , et que l'on soit conscient que tous nous pouvons nous tromper , alors soyons indulgents les uns envers les autres
Jsuqu' a ce que la verité soit parfaitement etablié et là ce n'est pas de notre ressort
Bien à toi

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Mar 4 Sep 2007 - 14:26

Bonjour Gégé,

Pas de problème , j'ai bien compris.

A plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   Jeu 12 Juin 2008 - 7:57

Coucou Lewis me revoila ici

Outre le commentaire de Carl Olof Jonsson, j'ajouterai sans vouloir aucunement me mesurer à lui évidemment, que l'homme a été pris de la poussière du sol et on retrouve chez l'homme les mêmes éléments du sol, comme par exemple :
- L’aluminium qui existe sur terre en abondance et on le trouve en faibles quantités de concentration dans les végétaux, les animaux et tous les tissus humains ;
- Le cuivre qui est présent dans le corps en quantité infime ;
- Le nickel qui peut être présent dans l'ardoise, le grès, les minéraux d'argile et le basalte et le corps humain contient approximativement 10 mg de nickel.
- Le zinc
etc... etc...

C'est d'ailleurs avec ces éléments que certains se soignent.

Voila pourquoi jusqu'à maintenant, je crois que l'homme vient de la terre et que son lieu d'habitation était un jardin fait pour lui sur terre.

Mais comme dit GG, c'est partiellement que je connais et qu'il faut que je continue à étudier, à rechercher, à vérifier et à discuter aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Cieux et la Terre "un signe pour une alliance"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cieux nouveaux et terre nouvelle
» les cieux et la terre...
» La lune va donner un grand signe pour les gens, mon signal de proximité...
» CIEUX NOUVEAUX ET TERRE NOUVELLE
» "Mon ciel, je le passerai à faire du bien sur la terre" Ste Thérèse de Lisieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: