La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cortisone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Cortisone   Mar 15 Déc 2009 - 0:00

Mon épouse souffre de douleurs journalières mais temporaires (d'une à trois heures) dans les épaules, l'oreille gauche et la tête.
Le neurologue lui a prescrit de la cortisone à forte dose pendant 3 semaines.
Est-ce vraiment approprié et sans dangers ?
Je me fais du soucis... Pourquoi ne pas faire des examens plus poussés (scanner, IRM) avant de lui donner un traitement aussi lourd ?

Qu'en pensez-vous ?

Cordialement.

Théophile
Revenir en haut Aller en bas
Aline



Nombre de messages : 223
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Cortisone   Mar 15 Déc 2009 - 9:08

Bonjour Theophile,

Je suis touchée par ce que subit ta femme. Pourrais-tu me dire comment elle se nomme pour que je puisse prier pour elle ?

Avec compassion, Aline
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Cortisone   Mar 15 Déc 2009 - 10:32

Chère Aline,

Je te remercie de ton intervention. Cependant, il faut rester prudent sur le net en évitant de décliner notre identité.
Je crois que toute prière sincère est entendue car le Père nous connaît tous.
Mon épouse est une femme discrète, de nature douce et effacée, ne se plaignant que rarement. Une Chrétienne dont je suis fier et heureux d'être l'époux. Prov. 31 : 10-31
Citation :

Proverbes 31:30 La grâce est trompeuse, et la beauté est vanité ; la femme qui craint l'Éternel, c'est elle qui sera louée.
Mais aussi Eccl. 9:2 hélas !

Tous ceux qui la connaissent lui rendent ce témoignage sincère. C'est pourquoi elle est l'objet de mes inquiétudes.

Merci à toi.

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Cortisone   Mar 15 Déc 2009 - 17:26

Théophile a écrit:
Mon épouse souffre de douleurs journalières mais temporaires (d'une à trois heures) dans les épaules, l'oreille gauche et la tête.
Le neurologue lui a prescrit de la cortisone à forte dose pendant 3 semaines.
Est-ce vraiment approprié et sans dangers ?
Je me fais du soucis... Pourquoi ne pas faire des examens plus poussés (scanner, IRM) avant de lui donner un traitement aussi lourd ?
Qu'en pensez-vous ? Cordialement. Théophile
Bonjour Théophile,
je reste fidèle à ma devise que le diagnostic devrait toujours être fait par un ou plusieurs médecins compétents. Dans le cas que tu mentionnes, tu ne nous as pas communiqué le diagostic établi par le neurologue. Je ne peux donc pas t'indiquer éventuellement un traitement alternatif recommandé par d'autres médecins.

À propos du traitement à la Cortisone, j'aimerais porter à ta connaissance un documentaire vu à la télé sur la dermatite atopique. Le traitement appliqué généralement est à base de Cortisone mais il est connu qu'on ne traite ainsi que les symptômes et non la cause de la maladie et qu'on ne favorise pas ainsi la guérison du patient. Le documentaire mentionné parle d'un médecin qui a fait des recherches aboutissant à une pommade à base de vitamine B-12 et qui a été testée dans divers laboratoires. Cette pommade traite la dermatite atopique avec succès et soulage réellement les patients sans qu'il y ait des réactions secondaires négatives. Lorsque ce médecin se mit à la recherche d'un grand de l'industrie pharmaceutique pour produire à grande échelle ce remède simple mais efficace, aucun n'a voulu le fabriquer et le commercialiser car le bénéfice du produit à base de Cortisone est de loin beaucoup plus considérable Shocked

Le médecin ayant découvert la formule cette pommade efficace avait investi toute sa fortune; il est maintenant ruiné. Actuellement, il est en soins pour dépression nerveuse dans une clinique en Suisse.

C'est une des situations où je ressens une indignation qui me fait monter au nez la moutarde forte

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Cortisone   Mer 16 Déc 2009 - 0:02

Nomade a écrit :

Bonjour Théophile,
Citation :

je reste fidèle à ma devise que le diagnostic devrait toujours être fait par un ou plusieurs médecins compétents. Dans le cas que tu mentionnes, tu ne nous as pas communiqué le diagostic établi par le neurologue. Je ne peux donc pas t'indiquer éventuellement un traitement alternatif recommandé par d'autres médecins.

Cher Nomade,

En effet, ce neurologue n'est parvenu à aucun diagnostic. Il a seulement envoyé une lettre à notre médecin référent pour lui dire de prescrire à mon épouse un traitement anti-inflammatoire de cortisone.
Bien sûr, il s'est basé sur le rapport d'un radiologue de son rachis cervical face profil 3/4 :
''Atteinte dégénérative majeure de tous les espaces inter-somatiques qui sont diminués de hauteur, ainsi que des interlignes articulaires inter-apophysaires postérieurs. Saillie ostéophysique au niveau du 5 ème trou de conjugaison gauche.''

Comme toi, je suis scandalisé que des traitements dangereux aussi bien cutanés qu'oraux puissent être donnés sans pousser plus avant des investigations que le progrès technique permet de nos jours...
Hélas, en France, nous sommes soumis à un système de santé de plus en plus rétrograde malgré ce qui est dit, et que seuls les riches ont accès rapidement à des soins sérieux. Enfin, c'est ce que je pense.

Avec toute mon affection fraternelle.

Théophile
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Cortisone   Mer 16 Déc 2009 - 13:48

Bonjour Théophile,

en lisant les symptômes décrits dans ton commentaire d'ouverture de ce fil, ma première réaction avait été de recommander à ton épouse la consultation d'un chiropraticien.

Citation :
Définition officielle selon le programme universitaire de chiropratique de l'université du Québec à Trois-Rivières :
« La chiropratique est une profession qui a pour objet le recouvrement et le maintien de la santé humaine ainsi que le diagnostic, le traitement et la prévention de ses déficiences en concentrant son attention sur l'intégrité des systèmes nerveux et musculo-squelettique, en relation avec tous les autres systèmes du corps humain, sains ou malades, en portant une attention particulière à la colonne vertébrale.
Les chiropraticiens sont des professionnels de la santé qui considèrent l'être humain dans sa globalité et qui tiennent compte de ses pouvoirs naturels de récupération. Ils ne recourent ni aux médicaments ni à la chirurgie.
A titre de professionnels de la santé de premier contact et à titre de docteurs en chiropratique, ils sont habilités à poser un diagnostic, à déterminer l'indication et la non-indication des traitements chiropratiques, à établir un pronostic et à déterminer la nature et la fréquence des examens et des traitements nécessaires, dans chacun des cas où ils sont appelés à intervenir. »

Définition de la Chiropratique (Association Française de Chiropratique AFC et Société Franco-Européenne de Chiropratique SOFEC) : L’art chiropratique consiste en la prévention, le diagnostic, et le traitement des pathologies mécaniques, réelles ou supposées, de l’appareil neuro-musculo-squelettique, en particulier du rachis, et de leurs conséquences. Les thérapeutiques sont conservatrices, principalement manuelles.
La colonne vertébrale et le bassin jouent un rôle fondamental dans la démarche diagnostique et thérapeutique.
Le chiropraticien est un thérapeute de premier contact. Les patients peuvent le consulter directement. Le diplôme de Docteur en Chiropratique (DC) lui confère la possibilité de procéder au diagnostic et au traitement des pathologies et des différentes atteintes qui relèvent de sa compétence. À ce titre, il n'hésitera pas à pratiquer des examens, à vous référer pour avis ou pour traitement complémentaire vers un autre praticien selon les nécessités de l'état de santé du patient.
- Encyclopédie Wikipédia
Pour la région de Toulouse :
http://www.toulouse-chiropratique.fr/chiropratique.php
Pour d'autres adresses, voir sur google.

Avec mes meilleurs souhaits à ton épouse ainsi qu'à toi et aux lecteurs
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Cortisone   Mer 16 Déc 2009 - 19:25

Bonsoir Nomade,

Merci pour ces indications précieuses.
Nous allons nous orienter dans cette direction avant d'aller plus loin dans des traitements lourds.
Plusieurs avis sont en effet utiles dans le domaine de la santé comme dans d'autres.

Fraternellement.

Théophile
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Cortisone   Mer 16 Déc 2009 - 21:35

Cher Théophile,

je pense utile de te dire encore que certains de mes amis ont fait de bonnes expériences avec des chiropraticiens mais que dans un cas, il s'est avéré qu'il travaillait avec des pouvoirs surnaturels - je pense que tu comprends ce que je veux dire. Il serait donc utile de s'informer avec tact si la personne croit avoir un pouvoir ou don de guérison particulier en elle ou si elle soigne uniquement avec les connaissances et l'expérience acquises lors de ses études et dans la pratique par la suite (ce qui est généralement le cas).

Si tu as déjà consulté le lien que je t'ai indiqué, tu as pu t'apercevoir que ce chiropraticien donne ouvertement des informations sur sa manière de procéder. Il met l'accent sur une alimentation appropriée et connaît les compléments alimentaires qui renforcent la colonne vertébrale. Il a même un forum qu'on peut lire sans être membre inscrit. Il y en a d'autres dans ta région, faites un bon choix.

Que le Père te bénisse ainsi que ton épouse
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Cortisone   Ven 18 Déc 2009 - 20:54

Effets secondaires de la Cortisone

Citation :
Suivant leur mode d’utilisation en thérapeutique, les corticostéroïdes (cortisone) peuvent présenter quelques dangers, surtout quand ils sont utilisés à tort et à travers comme se fut la mode après leur découverte, et comme les prescrivent encore quelquefois (heureusement de moins en moins) certains praticiens peu scrupuleux.
Ainsi, une cure courte de cortisone, le plus souvent administrée par voie orale (sous forme de comprimés ou de liquide buvable) ne présente pas de danger à condition de surveiller le patient (dosage du sodium et du potassium, vérification de la fonction rénale, des globules rouges, des plaquettes et des globules blancs). En cas de cure longue, de nombreux effets indésirables sont susceptibles de survenir :

Ostéoporose
Tassement vertébral Shocked
Fonte musculaire
Œdème
Syndrome de Cushing (obésité de la face et du tronc)
Fragilité de la peau
Hirsutisme (pilosité excessive)
Accès de rougeur cutanée
Diabète
Infections à répétition
Hypertension artérielle
Glaucome
Troubles psychiques à type de psychose
Retard ou arrêt de la croissance chez l’enfant
Dérèglement hormonal chez le fœtus

D’autre part, un arrêt brutal de l’utilisation de corticoïdes peut entraîner des dérèglements hormonaux plus ou moins graves. La mise au repos des glandes surrénales (à l’origine de la fabrication de cette hormone) pendant le traitement par cortisone occasionne parfois l’atrophie de celles-ci sans signe révélateur, ce qui expose le malade à des accidents potentiels tels qu’une insuffisance surrénale aiguë (arrêt de fonctionnement des glandes surrénales) surtout en cas d’arrêt brutal de la corticothérapie (utilisation des corticostéroïdes ou de dérivés). Un arrêt brutal du traitement peut également entraîner un réveil de l’affection qui a nécessité la prescription des corticostéroïdes.
En ce qui concerne les dermocorticostéroïdes c’est-à-dire les produits à base de cortisone utilisés pour la peau, l’application de ceux-ci sur une trop grande surface peut occasionner des effets secondaires tels que ceux décrits ci-dessus.
Au niveau de la peau également peuvent survenir ce que l’on appelle des dystrophies cutanées, c’est-à-dire des problèmes de structure et de vascularisation entre autres, entraînant des maladies cutanées comme :

La couperose
L’acné
Les vergetures

Sur un plan plus général, l’utilisation des corticostéroïdes peut avoir pour conséquence un déséquilibre hormonal comme un diabète. Une hypertension artérielle mal équilibrée est susceptible de s’aggraver, une tuberculose jusque-là inactivée peut se réveiller, la présence de parasites dans l’organisme s’aggraver pendant le traitement par cortisone. Toutes ces pathologies nécessitent donc d’être traitées avant d’envisager l’administration de corticostéroïdes.

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/cortisone-effets-secondaires-de-la-1251.html

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cortisone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cortisone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cortisone peut-elle aider à soigner les phobies ?
» TRaitement cortisone
» Cortisone
» CORTISONE... Quelle dose avez-vous prise svp ?
» Alternative naturelle à la cortisone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Question d'équilibre :: Sain de corps et d'esprit-
Sauter vers: