La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La ''maladie TJ''. Un boulet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Sam 13 Fév 2010 - 21:32

Salut à tous !

Il semble que la sortie de l'emprise de la Watchtower, volontaire ou non, ne reste pas sans conséquences psychologiques ou spirituelles - un boulet que l'on continue à traîner longtemps le reste de sa vie.
On a eu l'habitude de penser TJ, de raisonner TJ, d'agir et de parler en TJ.
Comment se libérer de ce joug pesant et repartir à zéro ?

Cordialement.

Théophile
Revenir en haut Aller en bas
ti-Jean

avatar

Nombre de messages : 517
Localisation : Québec - Canada
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Sam 13 Fév 2010 - 22:10

HUMILITÉ, PRIÈRE, DEMANDE DU SECOURS DE L'ESPRIT SAINT ET DE VÉRITÉ, ET SUROUT, SURTOUT,,,,

HUMILITÉ HUMILITÉ HUMILITÉ, DANS CE QUE L'ESPRIT SAINT ET DE VÉRITÉ NOUS ORIENTERONS SANS CONTESTER, ET FAIRE DE COMPOROMIS AVEC...

mais étant de peit grain de poussière au dépend de l'imperfection humaine... avec tous les exemples des chrétiens, serviteurs du seul Vrai Dieu Vivant du passé....

c'est à nous d'utiliser au maximum ce que l'ennemi no 1. de Dieu veut à tout prix aveuglé,,, vous aurez compris 2 Corinthiens 2: 4: 4....

Le chemin étroit, frèrs et soeurs, est aussi étroit pour Satan et ses démons que pour nous­...
ce qui veut dire que les Saints anges de Dieu, n'aurons aucun problème à les déloger de notre chemin... si tel est notre désir...
bien respectueusement est dans la poussière de la puissance de mon Maître le Christ...
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Sam 13 Fév 2010 - 22:14

Bonsoir à tous.

Téo a posé une question qui m'a fait réfléchir.

D'abord peux t on dire que la maladie TJ soit un boulet je ne sais pas, car même si l'enseignement est en parti faux il y a des choses bonnes.
Je connais nombre de personnes qui après avoir été exclues sont revenues à l'organisation, ainsi que celles qui pour x raisons s'en était écartées.
On peut je crois se poser la question Pourquoi? parce qu'elles ne trouvent pas dans ce monde la consolation, et que seul il est difficile de rester attacher au créateur.
Citation :
Esaie 60 v 8 nous dis ceci:Qui sont ceux-là qui volent comme des nuées, Comme des colombes vers leur colombier ?
Pour les tj l'organisation était le colombier.
Qui maintenant peut dire qu'il est le colombier ?
sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8592
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Dim 14 Fév 2010 - 11:43

Bonjour Pénelope

Citation :
Qui maintenant peut dire qu'il est le colombier ?

cette illstration tirée de la Prophetie d'Esaie est à prendres dans son vrai contexte , il y est question de Sion , de ses fils et de ses files qui afflueront de toutes les nations , de toutes les parties de la terre emportant avec eux toutes leurs richesses pour embellir la maison de YHVH
La fin du chapitre exprime celà puisqu'il est ecrit
Citation :

Il n'y aura plus que des justes parmi ton peuple, Ils posséderont à toujours le pays; C'est le rejeton que j'ai planté, l'oeuvre de mes mains, Pour servir à ma gloire.

Le plus petit deviendra un millier, Et le moindre une nation puissante. Moi, l'Éternel, je hâterai ces choses en leur temps.
Est ce que nous constatons dans les colombiers de la chretientés ?
Est ce que le prophéte Esaie decrit une organisation humaine ?
Les colombes qui sont -elles ?
Les tjs en citant ce verset indique qu'ils s'agit de la grande foule de Revelation 7 : 9
Ou se rend cette grande foule , vers quel colombier ?
Les verset 21 et 22 du même chapitre nous donne t-ils des indication quend à la nature des colombes et du colombier

Citation :
Il n'y aura plus que des justes parmi ton peuple, Ils posséderont à toujours le pays; C'est le rejeton que j'ai planté, l'oeuvre de mes mains, Pour servir à ma gloire.

Le plus petit deviendra un millier, Et le moindre une nation puissante. Moi, l'Éternel, je hâterai ces choses en leur temps.

Tu poses la question " qui maintenant " ?
Le pronom qui , designe une personne , ce serait donc ue personne qui serait le colombier , aussi nous pourrions nous demander vers qui les chretien doivent -il aller ?
Vers un sytéme humain ? alors il faudrait dire vers quoi ?
Alors que les disciples l'abandonnait Jesus posas une question à ses apôtres " vous aussi vous voulez m'abandonner ?
a quoi Pierre repondit ; "vers qui irions nous " ?
Il semble que Pierre avait identifié le colombier!
Et nous l'avons nous identifié avec certitude ?
C'est vrai que dans le monde il semble y avoir de nombreux colombier , mais sont-ils à l'abri des rapaces ?
N'y trouvons nous que de blanches colombes ?
IL est important d'identifier ou nous devons aller , vers un systeme humains , ou vers Christ qui est le chemin la verité et la vie Jean 14 : 6
Fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Dim 14 Fév 2010 - 12:10

bonjour Gégé,

Merci gégé .

Figure toi que ce matin je pensais justement à la réponse de Pierre à jésus, en lavant ma cuisine. Drole façon de méditer peut être mais c'est ma façon à moi . Ceci dit . Le colombier ou l'on peut se réfugier c'est vrai c'est jèsus, mais vois tu s'il n'y avait pas internet, avec qui pourrais je partager la parole de Dieu avec qui me sentir en communion d'amour, de foi, si non avec mes propres pensees (la prière bien sur fil de communication direct avec notre père.
Mais regarde, Dieu c'est rendu compte qu'adam était seul, pourtant il lui a fait une compagne, car il a dit il n'est pas bon que l'homme soi seul( il y avait les animaux) et chose plus importante il pouvait parler directement à Dieu, et pourtant il lui a fait une compagne.
Je pense que les humains ont besoin de partager on besoin d'un contact avec leur semblable.
Tu vas me dire ils ont qu'à emparler autour d'eux. Tu sais comme moi que peu sont intéressé par les choses religieuses même au sein des familles.
Alors et bien je ne sais pas, même les disciples se réunissaient et nous devons suivre ce conseil de Paul aux hébreux chapitre 10 v 25
1
Citation :
0.25
N'abandonnons pas notre assemblée, comme c'est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Dim 14 Fév 2010 - 13:10

Théophile a écrit:
Salut à tous !
Il semble que la sortie de l'emprise de la Watchtower, volontaire ou non, ne reste pas sans conséquences psychologiques ou spirituelles - un boulet que l'on continue à traîner longtemps le reste de sa vie.
On a eu l'habitude de penser TJ, de raisonner TJ, d'agir et de parler en TJ.
Comment se libérer de ce joug pesant et repartir à zéro ?
Cordialement.
Théophile
Chers lecteurs,
les constatations de Théophile correspondent bien à la réalité comme je l'observe personnellement depuis de nombreuses années. Nous avons d'ailleurs un fil de discussion sur le forum avec le thème : "Quand la religion rend malade."

Voir sous

http://jesus.discutfree.com/sain-de-corps-et-d-esprit-f21/quand-la-religion-rend-malade-t210.htm

dont je recommande vivement la lecture.

J'ai l'intention de revenir ici plus tard pour discuter de ce problème particulièrement en rapport avec les Témoins de Jéhovah.

Bonne journée à tous
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8592
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: i   Dim 14 Fév 2010 - 13:26

Bonjour Pénelopre ,
Tu as tout à fait raison ,
D'ailleurs personnellemnt je me reunis avec mon epouse , et avec mes enfants quand celà est possible ,
Jesus est ses disciples se reunissaient à la synaguogue
Citation :

Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité.
,
Apres la mort de Jesus les disciples continuérent d'aller dans les lieu de reunions juifs , o de se reunirent dans des chambre hautes , pour s'edifier et s'encourager ,
Ils se reunirent sans complexe ou se reunissaient les juifs , jusqu' à ce qu'ils furent jete dehors en realisation aux avertissement de Jesus
Jean 16 : 2 - 3
Citation :

Ils vous excluront des synagogues; et même l'heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu.
16.3
Et ils agiront ainsi, parce qu'ils n'ont connu ni le Père ni moi.
Chaque Chretien est encouragé à se reunir avec ses fréres , ces reunion ont pour but l'encoragement aux belles oeuvres , l'edification mutuelle , mais qu'en est -il des lors que voyant l'erreur nous la denonçons ;
Pour celà Jesus fut rejeté
Pour celà les apôtres et les premiers chretiens furent explulsés des lieux de reunion et des synaguogue , et même parmiles chretiens celà se produisait des lors que certains imposaient leur point de vue la 3éme lettre de Jean versets 9 et 10 revele un des ces cas
Citation :

J'ai écrit quelques mots à l'Église; mais Diotrèphe, qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit point.
1.10
C'est pourquoi, si je vais vous voir, je rappellerai les actes qu'il commet, en tenant contre nous de méchants propos; non content de cela, il ne reçoit pas les frères, et ceux qui voudraient le faire, il les en empêche et les chasse de l'Église.
ce qu'il est necessaire de se rappeler , c'est que le chretien est libre , qu'il peut se rendre dans les lieux de reunions ou la Parole de Dieu est enseignée , cependant comme Jesus et comme les apôtres le chretien defendra et soutiendra la Parole qui est la verité , et obeira à Dieu plutôt qu'aux hommes fussent -ils president d'un congrégation dite chretienne ,
Ce simple fait de reveler la verité , nous met en porte à faux vis à vis de ceux qui imposent de fausses doctrines et souvent l'excommunication , ou l'exlusion ne se fait pas attendre ,
Que faire alors ? vers qui aller ?
c'est à chacun de repondre ne toute bonne conscience
fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Dim 14 Fév 2010 - 20:51

Bonjour à tous ;

En lisant les différents commentaires ainsi que ceux du lien donné par Nomade , je me pose ces questions :
Comment le fait de passer "des ténèbres" à la "lumière" peut rendre un Chrétien "malade" par la suite ? ou est la joie d'avoir été libéré par l'amour de Christ ?
Pourquoi parle t-on encore de "souffrances "dues au passé , aves ces "sequelles" psychologiques durables , insurmontables et qui mènent certains au suicide dans le pire des cas ? j' avoue que quelque chose m'échappe !..Dans ce cas , notre joug est pesant .

Jesus a dit à propos de Paul suite à sa "conversion" :
Citation :
"Va, car cet homme est un instrument que j'ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d'Israël;
et je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour mon nom. "( Actes9:15-16.)
Les souffrances de Paul étaient à venir pour le nom de Jésus , et non dues à son passé de Pharisien persécuteur traumatisé par un enseignement contraire à la vérité .

Respectueusement ;

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Dim 14 Fév 2010 - 21:25

Bonsoir Michel,

merci pour ton excellent exposé. Je soutiens ton raisonnement qui découle d'ailleurs des paroles de notre Seigneur Jésus-Christ :
Citation :
28 Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d'un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos. 29 Prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. 30 Oui, mon joug est facile à porter et la charge que je vous impose est légère. - Matthieu 11:28-30
Le fait de se soustraire à l'emprise de conducteurs religieux qui lient de lourds fardeaux sur leurs adeptes et de venir sous le joug léger de Christ soulage les disciples authentiques nés d'eau et d'Esprit saint. De tous ceux que j'ai vus opérer ce changement, je peux affirmer qu'ils se sont relativement vite remis de leur exploitation par les hommes et qu'ils sont devenus des disciples du Christ équilibrés qui reflètent le fruits de l'esprit, notaemment la joie.

Ce n'est malheureusement pas le cas de tous ceux qui ont échappés à l'emprise des hommes. Beaucoup d'adeptes de sectes apocalyptiques n'ont pas été convertis autrefois pour devenir des disciples du Christ mais plutôt d'un système religieux leur faisant miroiter des perspectives basées sur des enseignements d'hommes. Lorsque ces croyants réalisent qu'ils ont été dupés, ils quittent le système religieux et - pour employer le terme des experts - tombent dans un "trou noir" mentalement parlant. Ils sont désormais sans perspective et sont aigris à cause des années ou décennies perdues. De plus, ils sont traités comme des parias, des hors-caste par leur famille et leurs anciens amis restés dans le système. Ces gens sombrent dans la dépression et s'ils ne recoivent pas d'aide spécialisée, finissent par se suicider ou, s'ils survivent à cette phase, deviennent des ennemis acharnés de Dieu et du Christ et agressent ceux qui gardent la foi en Dieu et en la Bible. Il y en a suffisamment qui viennent hanter les forums chrétiens pour se faire une idée de leur hargne et de leur rogne.

Heureux ceux qui, après avoir été libérés d'un système religieux oppressif, viennent à la vraie connaissance (grec epignosis) et suivent désormais avec joie celui qui a dit : " Je suis le chemin, la vérité et la vie." - Jean 14:6.

Fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Dim 14 Fév 2010 - 21:32

Bonjour michel.

J'ai lu ton commentaire et peu comprendre ton interrogation au sujet des traumatismes ou séquelles laissés par le fait de quitter une organisation quel quelle soit.
Je pense que cela doit dépendre du mental des personnes concernés, me senfants comparer cela l'enseignement tj assistance aux réunions à un lavage de cerveau. Conditionnement mental de la personne, par la répétition des choses, peur de faire mal pour certains.
Je pense que pour ceux qui y croyait dur comme fer, cela doit être terrible de ce dire qu'on a tout faux, et c'est sans doute dur de se reconstruire.
Mais il est dit que la vérité vous libérera, et cette vérité comme tu le dis c'est la parole de Dieu et pas l'enseignement des hommes quels qui soient.
C'est comme cela que le joug de Jésus sera lèger.
Enfin c'est mon opinion, personnellement je n'ai pas été traumatisée , je l'ai déjà d'ailleurs dit par l'enseignement Tj, peut être parce que dés le départ , je n'ai pas adhèrer à cent pour cent a ce qu'ils racontaient. Et c'est pour cela aussi que j'ai jamais obligés mes enfants à prendre le baptême, ils ont suivit un temps, puis apres s'en sont écartés sans pour cela être hostiles ou devenir incroyants. Ils sont des adultes équilibrés, avec comme tous les problèmes afférent à ce monde mais rien avoir ,avec le fait d'avoir été élevé au sein d'une organisation .
Ils me semblent qu'ils doit en être de même pour tout catholique sincères, ou autre, quant il s'aperçoit qu'il a fait fausse route.
Tu sais que je dis n'engage que moi, mais j'ai confiance au pouvoir du Christ de nous soulager
Citation :
22 Et vous donc, vous avez maintenant de la tristesse ; mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira : et personne ne vous ôte votre joie.

23 Et en ce jour-là vous ne me ferez pas de demandes. En vérité, en vérité, je vous dis, que toutes les choses que vous demanderez au Père en mon nom, il vous les donnera.

24 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ; demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit accomplie*
.[quote]Jean 16
Ces paroles de jésus adressées à ses disciples sont aussi valable pour nous.
Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Dim 14 Fév 2010 - 22:25

Bonsoir à vous,

Moi aussi j'ai un peu de mal à comprendre ce que ce sont ces séquelles psychologiques insurmontables qui lient certains ex-tJ.

Je ne suis pas aigrie de ces années là même si j'ai beaucoup souffert dans la secte. Je ne les considère pas comme perdues.

Il est vrai que ma retraite va être fortement amputée mais bon tant que j'aurai la santé physique et les facultés mentales pour continuer mon travail jusqu'à l'âge maximum légal et même au delà ... En tout cas je m'y suis préparée psychologiquement.

Il faut, il me semble, essayer de voir le positif dans toutes situations afin de ne pas sombrer. Quand on voit certains malheureux qui ont tout perdu et qui gardent la tête haute, il faut relativiser quant à sa situation personnelle.
Au moins, les tJ ont raison sur un point c'est de ne pas se plaindre de notre sort dans la vie.

Et puis il faut aller de l'avant en continuant d'apprendre, continuant de chercher, en s'ouvrant aux autres, en cherchant à être utile, etc ... tout en ne se coupant pas l'herbe sous le pied en se détachant pas de la vraie vigne :
Jean 15:1-5 > “ Je suis la vraie vigne, et mon Père est le cultivateur. Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l’enlève, et tout [sarment] qui porte du fruit, il le purifie, pour qu’il porte plus de fruit. Vous êtes déjà purs à cause de la parole que je vous ai dite. Demeurez en union avec moi, et moi en union avec vous. De même que le sarment ne peut porter de fruit par lui-même s’il ne demeure dans la vigne, ainsi vous non plus, si vous ne demeurez pas en union avec moi. Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Qui demeure en union avec moi, et moi en union avec lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; parce que, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.

car le Christ est notre vie - Colossiens 3:4

Fraternellement

Edit : Enfin, j'espère n'avoir pas trop dévié du sujet initial de Téo qui avait peut-être à l'esprit autre chose.


Dernière édition par Patoune le Dim 14 Fév 2010 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Dim 14 Fév 2010 - 22:28

michel a écrit:
... En lisant les différents commentaires ainsi que ceux du lien donné par Nomade , je me pose ces questions :
Comment le fait de passer "des ténèbres" à la "lumière" peut rendre un Chrétien "malade" par la suite ? ou est la joie d'avoir été libéré par l'amour de Christ ?
Pourquoi parle t-on encore de "souffrances "dues au passé , aves ces "sequelles" psychologiques durables , insurmontables et qui mènent certains au suicide dans le pire des cas ? j' avoue que quelque chose m'échappe !..Dans ce cas , notre joug est pesant ...
(J'ai dû interrompre plus haut pour passer à table.)

Cher Michel et à tous les lecteurs,

quiconque quitte les ténèbres et vient à Christ ne tombe pas psychologiquement parlant dans un "trou noir" mais il est soulagé comme le montre le texte de Matthieu 11:28-30 cité dans mon message plus haut.

Malheureusement, ceux qui quittent un système religieux mettant de lourdes charges sur les épaules des croyants ne viennent pas tous à Christ. La plupart ne veulent plus rien savoir de la religion et beaucoup deviennent même athées et combattent désormais le christianisme.

Ceux qui sont familiarisés avec le problème savent qu'un catholique qui quitte son église n'est pas comparable avec un scientologue, un Témoin de Jéhovah ou un Mormon par exemple. L'engagement n'était pas du tout le même dans la plupart des cas et les attentes non plus. Je n'ai connu qu'une seule catholique qui était traumatisée depuis son enfance par "le feu de l'enfer" et il était relativement facile de l'aider. Mais qu'allez-vous dire à quelqu'un qui a perdu un membre de sa famille qui lui était particulièrement cher en raison du refus d'une transfusion sanguine ? Que direz-vous à un homme qui a passé des années de sa vie en prison pour avoir refusé non seulement de faire le service militaire mais également un service civil et qui voit que tout d'un coup, ses conducteurs religieux ne sont plus contre le service civil à la place du service militaire ? Ou mettez-vous dans la peau de quelqu'un qui n'a pas pu épouser l'homme ou la femme de sa vie parce qu'il s'agissait d'un chrétien d'une autre église et qui, après avoir épousé un membre du même groupe religieux que lui, est malheureux depuis de nombreues années? On pourrait aisément allonger la liste...

À méditer
Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 4:07

hello Nomade et tous ;

@ Nomade , les exemples que tu cites sont réels , j'en conviens , malheureusement et c'est triste ;
Pour ma part , j'ai tout perdu , femme , enfant et amis ..je suis seul au plein sens du terme mais je ne me plains pas , je n'accuse personne , je respecte tout le monde et je ne ressens aucune animositée envers quiconque , peu m'importe les érreurs des uns et des autres , la vie est faite pleine d'érreurs ; ce qui m'importe dorénavant c'est de tenir ferme par rapport à la vérité et mon combat n'est pas contre le passé mais contre l'avenir et la hantise de dévier du chemin qui mène à la vie , et c'est une tache difficile que la fidèlité ! je ne vis pas avec le passé que je considere comme une étape qui mènent à d'autres étapes , je respecte le cheminement que notre créateur met sur notre chemin et je ne jette la pierre a personne ; en tant que chrétien , nous avons une tache a accomplir , notre fidélité envers notre maitre nous vaudra de merveilleuses bénédictions , chaque chrétien qui a eut le privilege d'etre libéré doit regarder en avant et faire abstraction du passé , si nous avons mis la main à la charrue il nous faudra regarder en avant !
Affectueusement ;

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 10:57

Bonjour Patoune michel nomade et tous.

On peu comprendre Nomade quant il cite tous ces exemples de freres ou soeurs traumatisés, mais quelque soit la peine ou l'injustice subie
tous les tj n'ayant pas connu tous ces malheurs) il faut comme le dit Michel et Patoune aller de l'avant .

C est une question de force mentale ( c'est pas donné à tout le monde ) je le conçois; mais un chrétien ne doit pas nourrir son esprit du passé et aller de l'avant selon ce qui est dit dans luc 9 v:62
;9.62
Citation :
Jésus lui répondit: Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n'est pas propre au royaume de Dieu.

Je crois que beaucoup d'autre comme Patoune et Michel l'ont compris.

Quant à ceux qui ont rejeté Dieu à cause d'une organisation on peu se poser la question Sur quoi était bati leur foi.

Amicalement à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 11:12

Bonjour à tous,

Personne ne nous a forcé à être tJ, personne ne nous a pris par la main pour aller se faire baptiser, à part peut-être le chantage affectif qu'ont subi les "nés dedans", même si certains enfants, avec un caractère affirmé, sont arrivés à passer outre.

Donc, il faut arrêter de se sentir des victimes perpétuelles. Il faut voir l'avenir et pas passer son temps à ressasser le passé en montrant aux tJ que l'on rester profondément attachés à Dieu et à Jésus en dehors de leur organisation.

En vous souhaitant une bonne journée sunny
Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 11:32

Hello Patoune.

Entièrement d'accord avec toi. Ressasser ne sert à rien aller de l'avant oui.

Bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 11:49

Salut à tous !

En réponse à Patoune :

Les déceptions qui amènent à sortir d'un groupement religieux (ici nous parlons des TJ que beaucoup connaissent) sont souvent d'ordres doctrinaux, consécutives à des explications prophétiques erronées - donc à des espérances contrariées, et à la persistance de consignes sectaires relatives à la vie privée, professionnelle et familiale, au secteur de la santé et à la vie en société.

J'avais à l'idée, au départ de ce fil, trois résultantes de déceptions au sortir d'un groupement religieux à caractère élitiste et exclusif qui sont aussi navrants :

-L'athéisme et le laxisme, l'humanisme.
-La méfiance envers tout groupe religieux et ses enseignements.
-L'élitisme renouvelé et persistant dans d' autres groupes de croyants, le sentiment de supériorité et d'être privilégié si caractéristique de la faiblesse de la chair, un boulet lui aussi.

Il est évident que d'autres troubles psychologiques et spirituels durables peuvent surgir, mais ces trois points sont, à mon avis, souvent bien réels.
Heureux ceux qui s'en sortent sans dommages, équilibrés, nourris positivement de leurs expériences, en se tournant vers le Berger de leur âme avec foi, amour, et empathie envers leur prochain !

Cordialement et fraternellement.

Théophile
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8592
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 13:54

Bonjour tous ,

Quelque soit le lieu ou nous evoluons , ou nous grandissons , ou nous nous developpons physiquement et intellectuellement , nous avons à faire des choix afin de developper notre personnalité (qu'elle soit chretienne ou non , l'humanité est composées d'un nombre supérieur de non chretien )
Notre capacité à acquerir de la connaissance , et surtout à l'assimiler , nous permettra de faire des choix plus ou moins sages , plus ou moins reflechis .
Nos choix se font souvent dans le cadre d'une societé , d'une culture , d'un milieu familiale plus ou moins attaché à des traditions , plus ou moins contraignantes .
Ces choix son souvent fonction de notre famille , de notre education , de nos amis ,et de notre capacité à raisonner ,
C'est donc notre cadre de vie qui determine en grande partie nos choix !
Cependant d'autres parametres viennent compliquer les choses
Ce sont les experiences vecues , les injustices ressenties , les ambiguité de l'esprit humain , ainsi que nos preferences , nos valeurs , nos desirs , et notre besoin de reussir ou de briller aux yeux d'autrui .
Il y à aussi l'etonnante diversité de la societé humaine , les formes de societé , notre vision de la vie en communauté qui change au fur et à mesure que la population s'accroit ,les croyances religieuses sont aussi un élement important qui influera sur nos choix .
La societe moderne à une particularité , c'est qu'elle est l'aboutissement de millier d'année de recherche , d ' expérience plus ou moins reussie , d'exploitation de l'ignorance humaine , d'injustice , d'enseignements erronés
En ce qui concerne le christiannisme , force est de constaté qu' il n' a pas produit les fruits escompté .
Sous l'impulsion d'hommes orgueilleux c'est la division qui est apparue , au lieu de produire la liberté , il a enfermé les hommes dans des carcans traditionnel , dans des prisons doctrinales , dans des systêmes entretenu volontairement par des hommes dont le seul desir est la domination sur leurs fréres .
Le christianisme sous la domination d'hommes ambitieux à produit les mêmes effets que la loi mosaiques qui bien que parfaite , fut un carcan pour les israelites , en introdusant des doctrines mensongéres , et des systémes hierarchiques les chretiens reproduisaient exactement les mêmes effets , le but etnt de maintenir la majorité sous le tutelle d'une minorité autoproclamée instrument de direction dans la main de Dieu .
Le problême vient de l'acceptation de ce fait par la classe dirigée .
C'est vrai qu'au cours du temps , des prise de conscience eurent lieu ( exemple , la reforme , les vaudois , les cathares , et la multitude de sectes qui apparurent ) le probleme et qu' à chaque fois , les même cause produisent les mêmes effets , pour la bonne raison , que des hommes s ' installent en lieu et place de celui qui à le droit legal ( Christ )
Ce n'est pas pour rien que Jesus annonça qu'il y aurait de faux christ dans un lieu apres l'autre .
Le véritable probléme est que la plupart de ceux qui sont emfermés dans des systéme religieux n'ont pas conscience que le vrai christianisme n'apprtient à aucun systéme , mais que des chretiens s' epanouissent partout ou il y à de la terre fertile
Citation :
«Le semeur va au champ pour semer. 4Pendant qu'il sème, une partie des graines tombe au bord du chemin. Les oiseaux viennent et ils mangent tout. 5Une partie des graines tombe dans les pierres, là où il n'y a pas beaucoup de terre. Elles poussent tout de suite, parce que la terre n'est pas profonde. 6Mais, quand le soleil est très chaud, il brûle les petites plantes. Et elles sèchent, parce qu'elles n'ont pas de racines. 7Une autre partie des graines tombe au milieu des plantes épineuses. Ces plantes poussent et les étouffent. 8Une autre partie des graines tombe dans la bonne terre et produit des épis: les uns donnent 100 grains, d'autres 60, d'autres 30!» 9Et Jésus ajoute: «Celui qui a des oreilles, qu'il écoute!»



Fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 14:34

Diverses déclarations de divers participants :
Citation :
- Ressasser ne sert à rien aller de l'avant oui...
- Donc, il faut arrêter de se sentir des victimes perpétuelles. Il faut voir l'avenir et pas passer son temps à ressasser le passé en montrant aux tJ que l'on rester profondément attachés à Dieu et à Jésus en dehors de leur organisation.
- un chrétien ne doit pas nourrir son esprit du passé et aller de l'avant ...

Bonjour tout le monde,
je suis tout à fait d'accord avec ces déclarations et d'autres similaires et on peut se réjouir avec ceux qui ont compris cela.

Malheureusement, une grande majorité de ceux qui quittent des systèmes religieux parce qu'ils réalisent qu'ils ne sont qu'oeuvres humaines ressassent justement leur passé qui les a rendus malades. Je vais vous donner l'exemple d'un professeur de psychologie d'une grande université européenne qui était prêtre chez les néo-apostoliques. Lorsqu'il a réalisé où il se trouvait, il a quitté cette communauté et a fondé un centre pour victimes de la religion qu'il plaça sous le thème : "La religion peut rendre malade" Cet homme avait complètement perdu la foi ainsi que sa femme et d'autres qui ont quitté le groupe religieux avec eux. Ils étaient aigris, désemparés, sans perspectives d'avenir et passaient leur temps à se rappeler mutuellement toutes les erreurs doctrinales et les rivalités entre les membres de leur ancienne communauté religieuse, etc.

Puisque sur ce fil, nous parlons principalement des TJ, vous savez peut-être que chaque année, environ 1% de TJ deviennent inactifs et 1% sont exclus (parmi lesquels un grand nombre "d'apostats"). Laissons de côté ceux qui sont exclus pour conduite immorale et qui retournent souvent une fois leur vie réglée, ainsi qu'une petite partie d'inactifs qui sont réactivés et se mettent de nouveau à diffuser les imprimés de la Société WT.

Il y a donc environ 100.000 ex-Tj par année qui ne sont plus actifs pour le système. Que deviennent ces gens ? La grande majorité ne veut plus rien savoir de la religion, de la Bible et de Dieu ! C'est de ceux-là que je parle quand je dis que la religion peut rendre malade. Ce sont ces gens-là qui sont tombés dans "un trou noir" psychologiquement parlant, n'ayant plus aucune perspective spirituelle. Ce sont des gens qui, vue la proximité (toujours imminente) de la fin du monde, espéraient ne jamais devoir mourir en survivant à Harmaguédon pour vivre éternellement dans leur belle villa dans un jardin d'Éden rétabli. Ce sont ces gens-là qui souvent ne s'en remettent pas et dont certains se suicident parce qu'ils se retrouvent tout seuls.

Par contre, pour un petit nombre d'ex-TJ, c'est la liberté chrétienne et la découverte - grâce à l'aide de l'Esprit saint - de la vérité biblique qui affranchit de l'erreur :
Citation :
... l'Esprit de vérité, ... il vous conduira dans toute la vérité : car il ne parlera pas de par lui-même; mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses qui vont arriver. (Jean 16:13)
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Ceux-là se réunissent à "deux ou trois" ou plus dans des maisons privées comme les premiers chrétiens ou encore dans des forums chrétiens d'Internet comme c'est le cas ici. Ces derniers ont tout pour être en bonne santé spirituelle s'ils font un bon usage des possibilités qui leur sont offertes.

Fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8592
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 16:05

La liberté chrétienne, la conscience et la loi (extrait long)

Dans le monde d'aujourd'hui, la « morale chrétienne », avec une nuance de mépris dans la prononciation, est souvent comprise comme une série d'interdits opposés à une véritable libération de l'homme.
La situation n'est pas nouvelle. Paul, semble-t-il, s'y était déjà affronté [au premier siècle après Jésus-Christ] [...] Evidemment, Paul choisit Dieu car, pour lui, Dieu libère. Il en a fait l'expérience personnelle. La Loi de l'Alliance ne s'oppose pas à la liberté, bien au contraire. « Vous n'avez pas reçu un esprit qui vous rende esclave et vous ramène à la peur » (Rm 8, 15). « Vous avez été appelés à la liberté » (Ga 5, 13). « Tout est permis » (1 Cor 10, 23). Cette liberté donnée par le Christ a une conséquence immédiate pour l'action morale : la reconnaissance pour les chrétiens du choix de la conscience.
La conscience
Elle est donc le critère dernier de la moralité d'un acte. Insistons : l'Eglise catholique a la réputation de dicter à ses fidèles ce qu'ils doivent penser ou faire. Or, même lorsqu'elle parle avec autorité, elle n'invite jamais à aller contre sa conscience. Personne n'a le droit, d'après les chrétiens, d'aller contre sa conscience - même pour faire plaisir au pape ! La revendication si moderne de la liberté de conscience est inscrite au coeur même de l'Evangile et de l'enseignement du Christ. « C'est par la médiation de sa conscience que l'homme perçoit les injonctions de la loi divine, c'est par elle qu'il est tenu de suivre fidèlement en toutes ses activités pour parvenir à sa fin qui est Dieu. Il ne doit donc pas être contraint d'agir contre sa conscience. Mais il ne doit pas être empêché non plus d'agir selon sa conscience » (Vatican II - De la liberté religieuse - 3b).
Paul disait tout à l'heure « tout est permis ; si la conscience le dicte, cela devient même obligatoire ». Mais Paul ajoute : « Mais tout n'est pas profitable ». (1 Cor 10,23). Ce dernier propos laisse entrevoir la nature de la morale de Paul et du Christ : ce n'est pas tant une morale de commandement, qu'un appel à l'intelligence des situations, à la réflexion, pour agir aussi raisonnablement que possible en étant inspiré par l'Amour.
Une conscience intelligente
Ce mot raisonnable peut surprendre ainsi lié au mot conscience tant celui-ci aujourd'hui est employé pour évoquer la spontanéité d'une réponse subjective. Très souvent l'appel à la conscience est employé comme argument quand il n'y a plus d'argument raisonnable, ou comme excuse quand on a été vraiment déraisonnable : « d'accord, j'ai eu tort, mais j'ai fait cela en toute bonne conscience ». Il y aurait beaucoup à dire sur cette « bonne » conscience et, en tout cas, les chrétiens ne croient pas à l'innocence de la conscience non réfléchie.
D'ailleurs Freud et Marx les rejoignent pour douter de cette « innocence ». Pour n'en citer qu'un, Marx (1858) explique que l'existence sociale forge une conscience spontanée qui peut justifier bien des choses : « Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience ».
Bref, pour les chrétiens, comme pour les autres, une véritable conscience morale s'acquiert. Et le premier « devoir » de l'homme moral, ou de la femme morale, n'est pas d'obéir à n'importe quel courant de pensée ou à sa spontanéité, mais de se former comme homme ou femme libre et responsable. Il s'agit à vrai dire d'une véritable naissance, d'une nouvelle création de soi-même. Naître à la conscience, ce n'est pas appliquer quelques recettes (même celle d'une recherche apparemment généreuse du bien de l'autre), c'est d'abord se trouver, s'accepter, prendre ses responsabilités, se situer dans la société.
La « conscience du Christ »
Pour éclairer cela d'un exemple, on peut dire que, pour les chrétiens, le Christ est un modèle de moralité. Les premiers chrétiens ont même retenu de lui cette phrase : « Qui d'entre vous me convaincra de péché ? » (Jn 8, 46). Cette absence du péché ne veut pas dire respect absolu de la Loi juive. Il ne la respecte pas dans sa lettre lorsqu'il viole le sabbat, refuse des prescriptions sur la pureté légale, etc. Il n'essaie pas non plus de plaire toujours, il est même quelquefois violent. Mais il possède cette conscience libre et courageuse qui permet de reconnaître en lui le respect d'autrui et la fidélité réelle au sens de la loi. « Celui qui violera l'un de ces moindres préceptes sera tenu pour le moindre dans le Royaume des cieux » (Mt 5, 19).
La formation de la conscience, la loi et l'interdit
Comment peut-on arriver à ce genre de liberté ? La Bible et la psychanalyse nous montrent l'importance de l'interdit pour structurer la personnalité, disons la conscience. Chacun connaît l'hypothèse freudienne selon laquelle l'enfant, se voyant interdire par son père la possession exclusive de sa mère, est obligé, petit à petit, de découvrir qu'il n'est pas sa mère et qu'en conséquence il doit l'appeler. De la rupture entre mère et enfant naît à la fois le sens de l'identité personnelle et le langage. Au-delà de ce schéma, on peut retenir que l'interdit crée la différence et permet à la liberté de chacun d'exister. Sans lui, il n'y aurait pas d'existence autonome et libre. Il n'y aurait pas non plus de relations entre les hommes. La conscience, elle-même, renforce le sens de l'identité personnelle dans la mesure où elle opère aussi comme une Loi... On peut affirmer que chacun dans sa vie passe de la Loi reçue - quelquefois difficilement - à la liberté. Les enfants, même éduqués dans l'atmosphère la plus libérale, recevront les non-commandements de leurs parents comme une loi et bâtiront leur liberté sur elle. A vrai dire, à l'heure actuelle, on pourrait soutenir que la « loi » existe plus que jamais et que notre société regorge de codes de la route et autres législations fiscales qui ont, à leur manière, un rôle structurant.
Se proclamer affranchi de la Loi, des lois... est une manière totalement irréaliste de s'exprimer. Il y a toujours un rapport entre liberté et lois. La vraie liberté consiste non à nier la loi mais à savoir l'intégrer et la dépasser éventuellement. C'est le rôle d'une conscience adulte. On peut pester contre le code de la route. Être libéré ne consiste pas à brûler les stop mais à savoir que le code a pour but le respect d'autrui. Être libéré c'est donc respecter l'autre même en l'absence de code.
Où est la loi ?
Dans un monde complexe comme le nôtre, la Loi est omniprésente et les lois sont nombreuses. Il est difficile de les connaître et de se laisser former par elles. Et c'est pourquoi, dans l'Eglise, il est traditionnel, pour former sa conscience, d'en appeler à ce que font les autres chrétiens ou ce qu'ils ont fait dans le passé. La discussion, la confrontation, l'échange sont une partie obligatoire de la formation d'une véritable conscience morale. Devant la nouveauté de la vie, si les principes restent les mêmes, les situations changent, mettent en cause d'autres éléments et jamais ne peuvent exister de réponses toutes faites.
Les critères d'une conscience formée
Celui qui peut, sans rougir, dire le pourquoi de ses choix moraux principaux, et cela parce qu'il a analysé la situation, mesuré les conséquences de ses actes et apprécié ses propres motivations, celui-là peut - si ses motivations sont inspirés par l'amour - commencer à se dire moral. Paul, dans son épître aux Corinthiens, donne une certaine mesure de critères d'appréciation des situations (Cor 12, 31 ; 13, 1-13). Mais on peut dire que l'Evangile est comme « truffé » de ces critères.
L'amour est facile à proclamer, mais on le reconnaîtra à ce que :
- on saura avoir besoin des autres,
- on respectera les petits et les méprisés de ce monde,
- on ne scandalisera pas les faibles,
- on se séparera de ce qui entraîne au mal,
- on ne considérera jamais quelqu'un comme définitivement perdu (cf Mt chapitre 18).
Ces critères d'une conscience qui s'est servie de la Loi pour se former et pour apprendre à aimer, montrent que la meilleure formation morale est, aux yeux des chrétiens, la rencontre et l'imitation de Jésus lui qui sut exprimer avec sa vie « qu'il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jn 15, 13). [...]
Théo 1989, Ed. Droguet & Ardant / Fayard

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Lun 15 Fév 2010 - 18:11

michel a écrit:
... Pour ma part , j'ai tout perdu , femme , enfant et amis ..je suis seul au plein sens du terme mais je ne me plains pas , je n'accuse personne , je respecte tout le monde et je ne ressens aucune animositée envers quiconque , peu m'importe les érreurs des uns et des autres , la vie est faite pleine d'érreurs ; ce qui m'importe dorénavant c'est de tenir ferme par rapport à la vérité et mon combat n'est pas contre le passé mais contre l'avenir et la hantise de dévier du chemin qui mène à la vie , et c'est une tache difficile que la fidèlité ! je ne vis pas avec le passé que je considere comme une étape qui mènent à d'autres étapes , je respecte le cheminement que notre créateur met sur notre chemin et je ne jette la pierre a personne ; en tant que chrétien , nous avons une tache a accomplir , notre fidélité envers notre maitre nous vaudra de merveilleuses bénédictions , chaque chrétien qui a eut le privilege d'etre libéré doit regarder en avant et faire abstraction du passé , si nous avons mis la main à la charrue il nous faudra regarder en avant ! Affectueusement ;
Cher Michel,
c'est avec plaisir que je cite ton commentaire et que je m'exprime sur ce que tu as écrit.
Comme j'ai pu observer ton développement depuis le TJ jusqu'au chrétien né de nouveau en te côtoyant sur 2 forums, j'ai vu que le Père a opéré en toi une oeuvre qu'aucune église ou organisation ni aucun homme ne pourrait accomplir. Pendant que c'est encore en cours, tu passes évidemment par des épreuves comme celle de voir ton entourage que tu aimes tant s'éloigner de toi.

Ce qui t'arrive est l'épreuve de Job et de tant de chrétiens de la première génération jusqu'à ce jour qui ont tout perdu mais tellement retrouvé. Pour l'instant, tu sais que tu n'es pas seul puisque non seulement, tu as en tout temps le Père et le Fils qui agissent en toi et sur toi par l'Esprit saint, mais tu as également trouvé des nouveaux frères et soeurs et des amis authentiques qui n'interrompent pas les relations fraternelles sur l'orde de conducteurs religieux qui ordonnent à leurs adeptes quand il faut couper le contact avec autrui avec l'interrupteur implanté par l'endoctrinement erroné. Bien souvent, l'interruption des relations avec ceux qu'on aime n'est que temporaire et l'espoir subsiste que certains reviendront un jour vers toi.

Tu as la bonne optique de l'apôtre Paul :
Citation :
12 Non, certes, je ne suis pas encore parvenu au but, je n'ai pas atteint la perfection, mais je continue à courir pour tâcher de saisir le prix. Car Jésus-Christ s'est saisi de moi. 13 Non, frères, pour moi je n'estime pas avoir saisi le prix. Mais je fais une seule chose : oubliant ce qui est derrière moi, et tendant toute mon énergie vers ce qui est devant moi, 14 je poursuis ma course vers le but pour remporter le prix attaché à l'appel que Dieu nous a adressé du haut du ciel dans l'union avec Jésus-Christ. - Philippiens 3:12-14
Avec affection amicale et fraternelle
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Mer 17 Fév 2010 - 23:51

Hello Nomade ;

Egalement sois assuré de mon amitié ainsi que mon affection fraternelle ! cheers

Citation :
et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
ti-Jean

avatar

Nombre de messages : 517
Localisation : Québec - Canada
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Jeu 18 Fév 2010 - 2:12

et bien cher Michel, tu fais certainement parti des bienheuruex qui ont réussi à utiliser le don merveilleux de la vie qui nous régis tous,,,

je m'explique:
en nous insufflé le souffle de vie, l'intelligence en faisait partie, et lorsque:
La prière, l'étude, méditation, des Saints Écrits guidés par l'Esprit Saint du Seul Vrai Dieu Vivant touche notre coeur, il ne peut qu'en résulter un traitement de liberté, apaisement, et réconfort dû à la grande compassion du Seul Vrai Dieu Vivant...

Mais mon frère combien crois-tu prenne vraiment le temps de recherche cela...

et avec quel résultat... la vérité que le Seul Vrai Dieu Vivant nous accorde... fais vraiment parti d'un délivrance hors du commun...

ton commentaire fais parti de la bonne nouvelle qui doit être proclamée haut et fort cher frère,
merci de nous l'avoir partagé et que le Dieu de toute consolation te soutienne sur le Chemin de la Vérité et de la Vie, qui n'et autre chose que Jean 17:3...
tout ce que le Seul Vrai Dieu Vivant et son Fils ton fait voir ne fait parti que de la réalisation de leur promesse envers ceux qui ont au plus profond d'eux-même le désir de devenir ce que le Seul Vrai Dieu Vivant nous a confié en:
Malachie 3:17 Ensuite, le SEIGNEUR de l'univers a dit : « Le jour où j'agirai, ils seront pour moi comme un trésor personnel. Je serai bon pour eux, comme un père est bon envers son fils qui le sert. 18 Et vous verrez de nouveau la différence entre ceux qui m'obéissent et ceux qui ne m'obéissent pas, entre ceux qui me servent et ceux qui ne me servent pas. 19 Moi, le SEIGNEUR de l'univers, je le dis : Mon jour arrive, il est brûlant comme le feu. Ce jour-là, tous les orgueilleux et tous ceux qui font le mal seront comme de la paille. Ils seront complètement brûlés. Je ne leur laisserai ni racines ni branches. 20 Mais pour vous qui respectez mon pouvoir, le soleil de justice se lèvera. Il apportera la guérison dans ses rayons. Vous sortirez en bondissant de joie, comme des veaux bien nourris. 21 Et le jour où j'agirai, moi, le SEIGNEUR de l'univers, vous marcherez sur les gens mauvais. Ils seront comme de la poussière sous vos pieds. »
fraternellement et dans la joie de la puissance de notre Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
ti-Jean

avatar

Nombre de messages : 517
Localisation : Québec - Canada
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Jeu 18 Fév 2010 - 2:14

tout comme Jésus a demandé qui sont ma mère, mes frères, aujourd'hui tu as ta réponse mon frère....
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8592
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   Jeu 18 Fév 2010 - 11:25

Bonjour Michel ,

Nomade à exprimé ce que beaucoup de nous ressentent , c'est vrai que ceux qui se mettent à suivre Jesus , passent par les mêmes difficultés que lui , souvent ils perdent tous ceux qui leurs sont chers , leurs enfants , leur famille , leurs amis , ceux ci s'ingenient à nous demontrer que nous avons fait le mauvais chois .
Mais entre le createur et l'homme , qui devons nous servir ?
Beaucoup sont trompés , en faisant passer la volonté du Pére par un systeme qui s'erige en maître sur ces fréres , leur imposant des choses contre nature comme rejeter sa propre famille , ses propres amis
Est vraiment ce que Jesus à Enseigné ?
Est ce vraiment ce que le Pére nous commande ?
Ne devons nouus pas les imiter , si donc ils ont manifestés un amour sans mimite pour des pécheurs , ne devrions nous pas faire de même , envers tous sachant que nous mêmme sommes aussi des pecheurs ,
Juger nos fréres equivaud à une condamnation par notre propre bouche
comme nous l' enseigne Jesus dans la parabole des mines lorsqu'il dit au mauvais esclaves
Citation :
Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur;Luc 19 : 22

Cher Michel soit assuré de mon soutien , et de mon amour fraternel

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ''maladie TJ''. Un boulet...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La ''maladie TJ''. Un boulet...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La ''maladie TJ''. Un boulet...
» la maladie génétique de ma fille !
» Maladie Méconnue : Déficit ALPHA1 ANTITRYPSINE
» 3 formes de remède pratiqué par le Prophète pour la maladie
» Mal et maladie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Question d'équilibre :: Sain de corps et d'esprit-
Sauter vers: