La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les bonnes et les mauvaises compagnies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11203
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Jeu 25 Mar 2010 - 2:14

Chers lecteurs,

le choix de nos fréquentations est d‘une grande importance car la Bible attire notre attention sur l’influence positive ou négative qu’elles exerceront immanquablement sur nous :
Citation :
Qui marche avec les sages devient sage, mais le compagnon des sots s’en trouvera mal. (Proverbes 13:20)

Vous couriez bien: qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité? (Galates 5:7)

Ne soyez pas séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. (1 Corinthiens 15:33)
Qu’en pensez-vous ?
Quelles sont vos bonnes et vos mauvaises expériences vécues ou observées ?

Fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Perplexe



Nombre de messages : 134
Localisation : DROME
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Jeu 25 Mar 2010 - 3:02

bonsoir Nomade

si je suis ton raisonnement il y a les uns et puis les autres
qu' importe qui est qui ,
mais ce que je retire de ton commentaire c' est ce qui s' est pratiqué ,
et se pratique encore dans ces mouvements totalitaires qui seuls croient avoir la vérité

l' ordre de notre Seigneur Jésus Christ est clair , il ne fait pas de distinction , il a dit allez vers les autres
( Matt.28:19-20 --  Marc 16: 15 à 20 )
Lui même alla vers ceux que les religieux appelaient les pêcheurs, les gens de mauvaises vies

Maintenant pour répondre à tes questions

*  une bonne expérience : c' était le couple de chrétiens qui en décembre 1972 a su me présenter ce Jésus fils de Dieu
*  La mauvaise aurait-été que ce couple ne me parle pas , parce que je n' était vraiment pas une personne fréquentable .

Mais il a plu au Père mon Dieu, que je rencontre son Fils mon Seigneur Jésus

en toute simplicité et fraternellement

Perplexe


Dernière édition par Perplexe le Mer 6 Juil 2011 - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11203
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Jeu 25 Mar 2010 - 3:39

Bonsoir Perplexe,

comme chaque lecteur pourra le constater, je n'ai exprimé aucun raisonnement, j'ai tout simplement introduit et soumis 3 textes bibliques et j'ai demandé aux participants ce qu'ils en pensent.

Pourrais-tu expliquer stp sur quelle base tu fais une relation avec mon commentaire et ce qui se pratique dans les "mouvements totalitaires qui seuls croient avoir la vérité" ?

Je suis tout à fait d'accord sur le fait que les chrétiens doivent porter l'Évangile à tous sans préjugés. C'est ce que nous faisons d'ailleurs ici en discutant avec tous ceux qui viennent sur le forum et c'est ce que je fais depuis 54 ans face à face avec toute sorte de gens, y compris des prostituées et des repris de justice.

Mais ne penses-tu pas que la Bible fait une différence entre prêcher aux pécheurs d'une part et d'autre part fréquenter habituellement des "mauvaises compagnies" ? Comment comprends-tu les textes que j'ai mentionnés dans mon commentaire d'introduction, textes qui nous mettent précisément en garde contre de telles fréquentations?

Je me réjouis avec toi de la bonne expérience que tu rapportes selon laquelle tu as rencontré le Père et le Fils.

Avec autant de simplicité et tout aussi fraternellement.
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8577
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Jeu 25 Mar 2010 - 12:18

Bonjour ,

@ Perplexe :

Tu ecris : Peut importe qui est qui !
Le crois -tu vraiment ?
Ne fais tu pas une distinction entre ce qui te parais juste et bien , et entre ce qui selon toi et mal ( en l'occurence les regime totalitaires que tu semble rejetter avec raison peut -être et que tu opposes à la liberté totale , peut être serait -il judicieux de nuancer ) ?
Par expérience , nous savons que ce n'est pas si simple que celà , sinon , tu ne nous accuserais pas d ' agir avec partialité , tu accepterais tous les raisonnements , même ceux que tu dis totalitaire , puisque se lon ce que tu ecris :
Peut importe qui est qui ?
Mais ce que j'ai appris c'est que l'homme cherche toujours ce qui lui ressemble , d'ailleurs un "proverbe dit : Qui se ressemble s'assemble !
Personnellement je trouve que la diversité enrichit , un homme fait ne prête pas foi à tout , mais eprouve tout pour en tirer ce qu'il y a de meilleur ,
Cependant il faut être prudent et equilibré, car comme le dit Nomade , certaines compagnies peuvent être nuisibles , soit pour notre santé ( physique ou spirituelle ) soit pour notre reputation , soit pour nos relation avec notre créateur ( par exemple :nous eviterons ceux qui pratiquent le demonismes qui , nous amenerait à lutter contre Dieu )
La bible nous enseigne qu'il ne peut y avoir de relation :
Citation :
entre la justice et l'iniquité? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?

Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.


C'est vrai que celà est restrictif , cependant de celà depend notre relation avec Dieu , et Jesus qui sont les deux personnes qui devraient avoir la priorité dans nos relations de Chretiens ?
Ne devons nous pas aimer ce que Dieu aime ( deja toutes sortes d(hommes et de femmes )
Mais que faire si ces hommes et ces femmes se montrent par leurs actions des ennemis de Dieu , devons nous les frequenter ( voir souvent , communier avec , manger avec )?
Celà ne signifie pas que nous ne devons pas les avertir bien au contraire, puisque c'est l'oeuvre qui est confiée aux chretiens
Notre Pére est amour , tous ces serviteurs doivent l' honorer en lui ressemblant , c'est à lui qu'on doit plaire , pas aux hommes ( et la encore c'est restrictif )
Celui qui veut plaire à Dieu , recherche la paix ,manifeste l'amour , et s'efforce d'être juste , mais pas au pris de sa relation avec Dieu et Jesus
Un proverbe biblique enseigne


Citation :
Mieux vaut de l'herbe pour nourriture, là où règne l'amour, Qu'un boeuf engraissé, si la haine est là.

Nous devons obligatoirement fixés des limites à nos relations , comme à nos envies , nos pulsions etc , ce n'est pas du totalitarisme , c'est du bon sens pour que l'on se porte bien , et que nous gardions de bonnes relations avec les personnes les plus importantes de notre vie le Pére , et son fils Jesus
la limite est fixée par la frontiére qu'il y a entre la fruit de l'esprit , et les fruits de la chair (voir Galates 5 : 19 à 24) la est toute la difference entre Dieu et Belial !
tres respectueusement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
ti-Jean

avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Québec - Canada
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Jeu 25 Mar 2010 - 20:35

Bonjour à tous,

Il est dès plus évident que nous vivons une époque des plus ténébreuses spirituellement...
la question serait donc en quoi est-elle différente de celle que le Fils du Seul Dieu Vivant est apparue ???

à quoi notre Maître s'appliquait-il ?
n'a-t-il pas prêcher spirituellement, voir guéri physiquement, et à qui ? n'est-ce pas au prétendu peuple de Dieu qui était dès plus égarer, spirituellement, socialement, et avec quelles sortes de valeurs morales ?

Quel a été la fin de sa prédication, et combien l'ont suivie jusque dans sa mort ?

N'a-t-il pas dit s'il m'on haï il vous haïront aussi, mais à quel moment les a-t-ils laissé tomber, alors qu'à sa mort il a demandé à son Père de leur pardonner parce qu'ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient ???
bien humblement et dans la poussière...
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Jeu 25 Mar 2010 - 20:54

Luc 18:10-14 : “ Deux hommes sont montés au temple pour prier, l’un était un Pharisien, l’autre un collecteur d’impôts.

Evil or Very Mad Les mauvaises compagnies Evil or Very Mad:
Le Pharisien s’est tenu là et s’est mis à prier ainsi en lui-même : ‘ Ô Dieu, je te remercie de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes : extorqueurs, injustes, adultères, ou bien encore comme ce collecteur d’impôts. Je jeûne deux fois par semaine, je donne le dixième de tout ce que j’acquiers.

I love you Les bonnes compagnies I love you :
Or le collecteur d’impôts, se tenant à distance, ne voulait même pas lever les yeux vers le ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : ‘ Ô Dieu, sois miséricordieux envers moi, un pécheur. ’

Je vous le dis : Celui-ci est descendu chez lui s’étant révélé plus juste que cet [homme-]là ; parce que tout homme qui s’élève sera humilié, mais celui qui s’humilie sera élevé. ”
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11203
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Ven 26 Mar 2010 - 9:30

Chers lecteurs,

il est connu que Jésus a mangé avec les collecteurs d'impôts et les pharisiens et qu'il n'a pas condamné une femme prise en flagrant délit d'adultère, lui recommandant simplement d'aller et de ne plus pécher. Il me semble que certains en déduisent que Jésus fréquentait régulièrement les gens de mauvaise vie et les "serpents et races de vipères."

En réalité, Jésus fréquentait ses apôtres et ses autres disciples, notamment Lazare, Marthe, Marie etc.

Il convient donc de différencier entre
- les contacts de Jésus dans le cadre de son ministère et
- le choix de ses fréquentations en privé.

Dans le commentaire d'introduction de ce fil, des textes bibliques ont été proposés pour la discussion :
Citation :
Qui marche avec les sages devient sage, mais le compagnon des sots s’en trouvera mal. (Proverbes 13:20)
Vous couriez bien: qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité? (Galates 5:7)
Ne soyez pas séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. (1 Corinthiens 15:33)
Que nous enseigne Dieu par ces textes qu'il a inspirés ?

Cordialement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
sisley



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 26/10/2013

MessageSujet: les mauvaises compagnies   Sam 26 Oct 2013 - 20:35

bonsoir , je suis confrontée aujourd'hui à la situation suivante: je viens de quitter "l'église dont je faisais partie pendant presque 4 ans car il y a une femme pasteur. j'ai pris conscience après avoir fait beaucoup de recherches et ardemment prié, du rôle de la femme chrétienne au sein de l'église, au sein du couple et dans ses activités la mettant en relation avec les gens du monde. Je souhaite savoir si je dois continuer à fréquenter un couple "chrétien" qui adhère aux doctrines féministes de la femme pasteur. Comment dois-je me comporter avec des amis non chrétiens? Dois-je leur faire la bise lorsque je les salue car mon mari s'irrite lorsque je les salue de cette manière. ( je suis nouvellement mariée, et mon mari "a hérité " de mon ancienne vie). Je connais aussi des gens qui ne sont pas des amis et que je croise de temps en temps, comment dois-je les saluer? je vous remercie de votre réponse car c'est un problème qui tient à coeur à mon mari et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8577
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Dim 27 Oct 2013 - 3:53

Bonsoir Sisley,
Tout d'abord , bienvenue  Very Happy
La situation que tu exposes est à notre époque un sujet où il faut faire preuve de beaucoup de discernement , surtout en ce qui concerne l'église de Christ qui est la maisonnée de Dieu .
En te lisant m'est venue à l'esprit cette question:
Notre Père aime t- il mieux les hommes que les femmes ?
Pierre écrivit :  
Citation :
« Je réalise vraiment que Dieu ne fait pas de différence entre les personnes. (Actes 10:34)
Dans toute nation il regarde avec bienveillance celui qui le craint et fait des œuvres de justice. (Actes 10:35)
Les femmes sont - elles des personnes ? sont -elles exclues de la faveur divine ?
C'est là une question importante sur laquelle nous devrions méditer avant de donner un avis définitif sur la question des femmes et de leur rôle dans l'église de Jésus-Christ ,
Sont -elles pleinement disciples de Jésus ?
Ont - elles part à l'esprit saint de Dieu ?
Ce sont là des questions qui peuvent nous aider à adopter un point de vue équilibré sur la participation des femmes au sein de l'église de Christ N'oublions pas non plus qu'il en est le chef et que c'est l'esprit saint qui nous enseigne comme le fait remarquer Jean
Citation :
Quant à vous, l'onction que vous avez reçue de Christ demeure en vous et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne. Au contraire, puisque la même onction vous enseigne sur toute chose, qu'elle est véridique et dépourvue de mensonge, vous demeurerez en lui comme elle vous l'a appris. (1 Jean 2:27)
L'église étant le corps de Christ dont il est lui-même la tête , chacun des membres lui est soumis et est placé dans le corps selon ses fonctions , ses compétences. Paul exprime ce qui est requis de chacun (e). Il écrit
Citation :
Efforcez-vous de conserver l'unité de l'Esprit par le lien de la paix. (Ephésiens 4:3)
Ce que nous notons dans ces textes , c'est qu'il n'y a pas de différence entre les hommes et les femmes , nous sommes tous un en Christ ( voir  Jean 17 : 11 ), il est évident que l'unité deviendre difficile si des différences d'ordre sexiste s'immiscent dans la congrégation .
Un autre point que nous devons prendre en compte est ce qu'écrit Paul ;
Citation :
en effet, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ. (Galates 3:27)
Il n'y a plus ni Juif ni non-Juif, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. (Galates 3:28)
Voila déjà quelques points de réflexion sur lesquels tu ferais bien de te pencher  tout en étant consciente que tout n'est pas aussi simpliste et que nous devons tenir compte de la conscience de chacunn, et de notre environnement social ou sociétal
Je pense que les autres membres du forum (hommes et femme ) nous éclaireront sur ces points forts intéressants , mais , oh combien sensibles ....!
Voila pour ce soir , je te souhaite une bonne lecture , et une bonne méditation
Fraternellement en Christ  gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Jobtender



Nombre de messages : 107
Localisation : Citoyen du monde
Date d'inscription : 03/09/2013

MessageSujet: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Dim 27 Oct 2013 - 15:10

Zachée, était-il une bonne ou une mauvaise compagnie, lui, le collecteur d'impôts riche et méprisé par ses compatriotes ?

Voyons quel fût le comportement de Jésus à son sujet (Luc 19 : 5) -  "Or, quand Jésus arrivé à cet endroit, il leva les yeux et dit : "Zachée, dépêche toi de descendre, car aujourd'hui je dois rester dans ta maison." Là-dessus il se dépêcha de descendre et l'accueillit en hôte avec joie. Mais quand ils virent cela, [b]tous se mirent à murmurer, en disant : "il est entré loger chez un homme qui est un pêcheur." Mais Zachée se leva et dit au Seigneur : "Vois ! La moitié de mes biens, Seigneur, je la donne aux pauvres, et quoi que ce soit que j'ai extorqué à quelqu'un par une fausse accusation, je le rends au quadruple." Alors Jésus lui dit : "En ce jour le salut est venu dans cette maison, parce que lui aussi est un fils d'Abraham. Car le fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu."

Jésus s'est-il soucié du "politiquement correct" de l'époque ? Non, il discernait les qualités de cœur de celui qu'il avait en face de lui. A t'il dit à Zachée de changer de métier ? Pas davantage, il savait qu'il l'accomplirait de manière honnête, même si collecter des impôts n'était pas populaire !

Lorsque Pierre à renié Jésus pour la troisième fois, ce dernier l'a regardé et Pierre sortit dehors et pleura amèrement. Quel regard porta Jésus à Pierre en cette occasion ? La bible ne le dit pas, mais pour que Pierre réagisse de la sorte il s'agit vraisemblablement d'un regard rempli de compassion et d'amour. En toute chose l'exemple de Jésus nous pousse a avoir ce regard sur nos semblables, amour et discernement.

En réponse à Sisley :

La place et le rôle de la femme dans la bible résulte tout d'abord de l'ordre établi par Dieu, selon I Cor. 11: 3 - "Le chef de tout homme c'est le Christ et le chef de la femme c'est l'homme et le chef du Christ c'est Dieu".

Mais que faut-il entendre par cette parole de l'apôtre Paul en I Cor. 14 : 34 - : "que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler ?"

Dans la même lettre, Paul parle de femmes qui prient et prophétisent dans l'église, donc il ne s'agit pas pour les femmes de garder le silence.

C'est d'ailleurs à propos de ce silence que  le même Paul écrira à Timothée  :

Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission.  Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence. 1 Timothée 2:11/12

Selon ce passage, le silence dont parle l'apôtre concerne l'enseignement, c'est à dire la doctrine. Aux anciens établis sur les églises, il leur demande d'être capables d'enseigner, selon la saine doctrine. 1 Tim 3.2 - Tout cela dans le cadre de l'ordre divin et du rôle dévolu à chacun, dans la complémentarité et non dans un possible affrontement, l'un cherchant à se hisser à la place de l'autre.

Dans Actes 2.17/18 en lisons : "Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront."

La bible nous donne encore l'exemple de ces femmes qui suivaient Jésus et l'assistaient de leurs biens. Parmi elles se trouvait Marie de Magdala, que le Seigneur avait délivrée et à qui il apparut en premier. Luc 8.2/3 – Marc 16.9  

Nous trouvons bien d'autres noms de femmes dévouées au service de l'Église :

-   Dorcas, qui avec les veuves de l'église de Joppé, confectionnait des vêtements pour les pauvres.  Actes 9.34

-   Lydie, la commerçante, qui se convertit avec sa famille et mit sa maison à la disposition des disciples. Actes 16.14/15

-   Phoebé, notre sœur, diaconesse de l’Église de Cenchrées,  Romains 16.1

-   Prisca, l'épouse d'Aquilas, souvent nommée en premier et qui tenait un rôle important dans l'œuvre de Dieu.

-   Tryphène et Tryphose, qui travaillent pour le Seigneur…Perside, la bien-aimée, qui a beaucoup travaillé pour le Seigneur.  Romains 16:12

-   Evodie et  Syntyche qui ont combattu avec Paul pour l'Évangile.  Philippiens 4:2/3


Un autre exemple étonnant du rôle de la femme dans la bible est celui de Débora, une autre prophétesse, qui fut juge en Israël et par son courage et sa foi, devint chef d'armée,  conduisant son peuple vers une grande délivrance. Une femme gouvernait alors Israël, le peuple de Dieu!  - Juges 5.1  

Dans ce temps-là, Débora, prophétesse, femme de Lappidoth, était juge en Israël. Elle siégeait sous le palmier de Débora, entre Rama et Béthel, dans la montagne d’Éphraïm; et les enfants d’Israël montaient vers elle pour être jugés. Juge 4.4/5 .

Bonne méditation et bonne journée à tous.

Jobtender.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Dim 27 Oct 2013 - 17:56

Bonjour Sisley ;

 

Pour ma part , la manière la plus simple de savoir si nous sommes en "bonne compagnie" et d'analyser l'impact comportementale et spirituel que laissent ceux que nous avons décider de fréquenter , sur nous-même , en d'autres termes , posons nous ces questions :
Notre foi s'est-elle affaiblit ? sommes-nous moins "zélé" dans l'obéissance et la recherche de la vérité ? faisons-nous preuve d'un certain laxisme en ce qui concerne "les bonnes moeurs" ? notre amour pour Dieu a t-il flanché ? tenons nous ferme dans notre espérance ?  etc ...

Si nous répondons positivement alors nous sommes en "mauvaise compagnie" , dans le cas contraire si ces fréquentations n'ont aucun impact  sur notre spiritualité alors il n'y a pas lieu de s'alarmer , tout en restant sur nos gardes sachant que "satan rode comme un lion cherchant a dévorer quelqu'un".

C'est vrai que ta question est délicate et personne ici ne décidera à ta place mais j'espère que tu trouveras toi-même la réponse qui se rapprochera le mieux de ta situation en méditant sur ces versets qui servent de base à cette discussion :

Citation :
Qui marche avec les sages devient sage, mais le compagnon des sots s’en trouvera mal. (Proverbes 13:20)
Vous couriez bien: qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité? (Galates 5:7)
Ne soyez pas séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. (1 Corinthiens 15:33)
A bientôt de te lire .

Fraternellement.

Michel.

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11203
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Lun 28 Oct 2013 - 15:37

sisley a écrit:
bonsoir , je suis confrontée aujourd'hui à la situation suivante: je viens de quitter "l'église dont je faisais partie pendant presque 4 ans car il y a une femme pasteur. j'ai pris conscience après avoir fait beaucoup de recherches et   ardemment prié,  du rôle de la femme chrétienne au sein de l'église, au sein du couple et dans ses activités la mettant en relation avec les gens du monde. Je souhaite savoir si je dois continuer à fréquenter un couple "chrétien" qui adhère aux doctrines féministes de la femme pasteur.  Comment dois-je me comporter avec des amis non chrétiens? Dois-je leur faire la bise lorsque je les salue car mon mari s'irrite lorsque je les salue de cette manière. ( je suis nouvellement mariée, et mon mari "a hérité " de mon ancienne vie). Je connais aussi des gens  qui ne sont pas des amis et que je croise de temps en temps, comment dois-je les saluer? je vous remercie de votre réponse car c'est un problème qui tient à coeur à mon mari et moi.
Bonjour Sisley,
j'ai pris connaissance de ton message et je te souhaite à mon tour la bienvenue sur notre forum.

Comme je suis très occupé en ce moment par des priorités temporaires, je me limite à la mention d'un de mes messages dans un autre espace où j'avais exposé les principes bibliques relatifs aux femmes dans l'ekklesía chrétienne :
Nomade a écrit:
... pourquoi les femmes pouvaient-elles "prophétiser" dans les réunions mais ne pas débattre avec leur mari ou les frères en général ?

Par ordre d'importance, Paul mentionne : les apôtres, les prophètes, les évangélistes, les bergers, les enseignants (Éphésiens 4:11) - et les femmes pouvaient prophétiser !

Oui, les femmes pouvaient prophétiser dans les réunions chrétiennes bien qu'elles ne devaient pas "enseigner" ! Or, aussi longtemps que dura ce don surnaturel temporaire, prophétiser était considéré comme plus important qu'enseigner. En fait, prophétiser consistait à transmettre directement des informations inspirées venant de Dieu. Les femmes qui prophétisaient ne le faisaient donc pas de leur propre chef mais transmettaient directement ce que l'Esprit saint leur avait révélé.

Les femmes avaient accès à bien d'autres privilèges puisqu'elles étaient des membres à part entière de la prêtrise royale :
Citation :
Mais vous, vous êtes une race élue, une sacrificature royale, une nation sainte, un peuple acquis, pour que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière ; (1 Pierre 2:9) (1 Pierre 2:9)
Depuis le 1er siècle, les chrétiennes nées de nouveau d'eau et d'Esprit saint offrent des sacrifices de louange comme les hommes, elles sont ambassadrices du royaume au même titre que les hommes et sont des enfants de Dieu comme les frères.

Il est vrai qu'elles n'exercent pas les services de "bergères" et d' "enseignantes" dans la congrégation, mais tous les frères sont-ils apôtres, ou prophètes, ou évangélistes, ou bergers ou enseignants ? Non, n'est-ce pas puisqu'il est écrit :
Citation :
Et il a donné certains comme apôtres, certains comme prophètes, certains comme évangélisateurs, certains comme bergers et enseignants, (Ephésiens 4:11)
Notons encore que les femmes mûres de la congrégation sont parfois plus indiquées pour conseiller les femmes plus jeunes (Tite 2:3-5) bien que les frères sont évidemment qualifiés pour le faire également (1Timothée 5:1-2).
Si ton temps te le permets, je te suggère de lire la discussion entière en cliquant sur :
http://jesus.discutfree.com/t2252-femmes-se-taisent?highlight=femmes

J'ai l'intention de te répondre dès que possible aux questions de ton message.

À bientôt
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Lun 28 Oct 2013 - 16:46

bonjour Sisley

tu as écris

bonsoir , je suis confrontée aujourd'hui à la situation suivante: je viens de quitter "l'église dont je faisais partie pendant presque 4 ans car il y a une femme pasteur. j'ai pris conscience après avoir fait beaucoup de recherches et ardemment prié, du rôle de la femme chrétienne au sein de l'église, au sein du couple et dans ses activités la mettant en relation avec les gens du monde. Je souhaite savoir si je dois continuer à fréquenter un couple "chrétien" qui adhère aux doctrines féministes de la femme pasteur. Comment dois-je me comporter avec des amis non chrétiens? Dois-je leur faire la bise lorsque je les salue car mon mari s'irrite lorsque je les salue de cette manière. ( je suis nouvellement mariée, et mon mari "a hérité " de mon ancienne vie). Je connais aussi des gens qui ne sont pas des amis et que je croise de temps en temps, comment dois-je les saluer? je vous remercie de votre réponse car c'est un problème qui tient à coeur à mon mari et moi.


je suis une chrétienne sans étiquette depuis plus 15ans je n'appartiens a aucune  religion ,organisation ou secte pour moi maintenant mon seul guide  pasteur ou bon  berger ,c'est mon  seigneur Christ Jesus qui est mon chemin ,mon guide  mon conducteur etc.. ( désormais plus de probléme avec mes conducteurs:Mr. Green: )
Citation :
Jean 14.6 déclare
Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Citation :
Jean 8.31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;
8.32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.
L'esprit saint nous enseigne  dans toute la verité ,le christianisme bien appliqué affranchis ,les femmes les esclaves  les opprimés de toute l'injustice humaine  ,les femmes peuvent chanter ,temoigner conseiller ,soutenir reconforter ,prophetiser prier tout en respectant l'autorité  établi par Dieu  
(Voir 1 Corinth: 14 26 a 40)
les femmes peuvent avoir une connaissance des ecritures sans que pour cela cela leur montent a la tête,mais elles agiront  en toute dignité et dans le respect de  l'autorité  c'est ce que nous ont  demontrer les pensees bibliques de GG Jobtender et michel  la congregation de Christ est libre

Citation :
2 Corinthiens 3:6 Il nous a aussi rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l'esprit; car la lettre tue, mais l'esprit vivifie.
Citation :
Il n'y a plus ni Juif ni non-Juif, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. (Galates 3:28)
maintenant pour ce qui est a savoir comment te comporter envers tes freres tes soeurs tes amis ou les gens du monde fais tout simplement ce que te dit ton ton coeur ,tu as le libre arbitre
Car c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle.
Mathieu 12.35 L'homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l'homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor
a toi de voir
Amicalement
Elisa

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11203
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   Mar 5 Nov 2013 - 14:27

sisley a écrit:
bonsoir , je suis confrontée aujourd'hui à la situation suivante: je viens de quitter "l'église dont je faisais partie pendant presque 4 ans car il y a une femme pasteur. j'ai pris conscience après avoir fait beaucoup de recherches et   ardemment prié,  du rôle de la femme chrétienne au sein de l'église, au sein du couple et dans ses activités la mettant en relation avec les gens du monde. Je souhaite savoir si je dois continuer à fréquenter un couple "chrétien" qui adhère aux doctrines féministes de la femme pasteur.  Comment dois-je me comporter avec des amis non chrétiens? Dois-je leur faire la bise lorsque je les salue car mon mari s'irrite lorsque je les salue de cette manière. ( je suis nouvellement mariée, et mon mari "a hérité " de mon ancienne vie). Je connais aussi des gens  qui ne sont pas des amis et que je croise de temps en temps, comment dois-je les saluer? je vous remercie de votre réponse car c'est un problème qui tient à coeur à mon mari et moi.
Bonjour Sisley,
dans le premier message plus haut que je t'ai adressé, j'ai exposé avec les Écritures que les soeurs avaient une part active à la vie de l'ekklesía ou congrégation au 1er siècle, notamment en prophétisant, en offrent des sacrifices de louange comme les hommes, en étant ambassadrices du royaume au même titre que les hommes et elles étaient évidemment des enfants de Dieu comme les frères, avec les mêmes perspectives futures dans les cieux. Elles n'exerçaient toutefois pas les services de "bergères" et d' "enseignantes" dans leur congrégation ou église. Je comprends donc fort bien ta réaction lorsque tu as été confrontée à une femme pasteur dans ton église.

Tu demandes comment tu dois te comporter comme chrétienne envers des frères et soeurs qui adhèrent à des doctrines contraires à celles des Écritures. Cet état de choses avait été prédit dans la Bible :
Citation :
3 Car il y aura une période où ils ne supporteront pas l’enseignement salutaire, mais, selon leurs propres désirs, ils accumuleront des enseignants pour eux-mêmes, afin de se faire agréablement caresser les oreilles ; 4 et ils détourneront leurs oreilles de la vérité, tandis qu’ils se tourneront vers des fables. (2 Timothée 4:2-4)
Voici selon les Écritures comment un chrétien doit se comporter lorsqu'un frère ou une soeur n'obéissent pas aux Écritures inspirées par Dieu :
Citation :
13 Quant à vous, frères, ne renoncez pas à faire le bien. 14 Mais si quelqu’un n’obéit pas à notre parole [qui vous est parvenue] grâce à cette lettre, notez cet homme, cessez de le fréquenter, pour qu’il en prenne honte. 15 Et pourtant, ne le considérez pas comme un ennemi, mais continuez à l’avertir comme un frère. (2 Thessaloniciens 3:13-15)
Un tel chrétien n'est plus considéré comme une bonne compagnie, il ne faut toutefois pas le considérer "comme un ennemi, mais continue[r] à l’avertir comme un frère" !

Il n'est pas facile de nos jours de trouver des chrétiens authentiques mais Jésus a dit "qui cherche trouve, qui demande reçoit ...", il y en a déjà quelques-uns sur notre forum chrétien. C'est peut-être pas beaucoup mais Jésus a dit :
Citation :
Car là où deux ou trois se trouvent rassemblés en mon nom, je suis là au milieu d’eux. (Matthieu 18:20)
Que le Père te bénisse abondamment tandis que tu suis le Fils et que tu te laisses enseigner par l'Esprit saint !
Fraternellement en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bonnes et les mauvaises compagnies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bonnes et les mauvaises compagnies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bonnes et les mauvaises compagnies
» Les mauvaises compagnies ruinent les habitudes utiles. — 1 Cor. 15:33.
» Les mauvaises compagnies ruinent les habitudes utiles. — 1 Cor. 15:33.
» L’Avertissement est proche...vous verrez les bonnes et les mauvaises actions accomplies..
» Hadith : Bonnes et mauvaises actions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: