La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8632
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Ven 4 Nov 2011 - 11:42

Bonjour Zantafio ,

Tu brosses un tableau tres sombre de l'humanité, ce qui est normal puisque le monde entier est plongé dans les tenêbres ce qui n'est pas nouveaux , c'était dejà le cas à la venue de Jésus et c'est poursuivi au cours des siècles
Citation :
Voici en quoi consiste sa condamnation: c’est que la lumière est venue dans le monde, mais les hommes lui ont préféré les ténèbres, parce que leurs actes sont mauvais. (Jean 3:19)
Ainsi le monde y compris la nation d'Israel se trouvait déjà sous l'emprise des tenêbres lors de la venue de Jésus, les seuls qui se sont libérés de ces tenêbres sont ceux qui eurent foi en Jé,sus ceux-là furent graciés et vinrent à la vie , à la lumiére quand à ceux qui tournèrent le dos à Jésus restaient dans les ténèbres car ils demeurent dans le jugement Adamique ( dans la mort ) ce que confirme Jean dans son évangile
Citation :
Celui qui croit en lui n'est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. (Jean 3:18)
Il apparait donc que seul ceux qui manifestent la foi en Jésus sont dans la lumiére ,Jésus le souligne
Citation :
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle; il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. (Jean 5:24)
Paul le confirme
Citation :
Maintenant donc, il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont unis à Jésus-Christ. (Romains 8:1)
Celà a un effet immédiat , par la foi en Christ nous passons immediatement de la mort à la vie puisque la condamnation adamique est levée , il n'y a donc pas besoin d'attendre la fin, des mille ans pour sortir des ténèbres , en effet , tous ceux qui manifestent la foi sont "vivants en Christ il sont dans la lumiére et à leur tour ils deviennent comme le dit Jesus
Citation :
Vous êtes la lumière du monde: une ville située sur une montagne ne peut être cachée; (Matthieu 5:14)
De ce qui précede , nous pouvons affirmer que le monde ( tous ceux qui sont encore des esclaves de Satan parce qu'ils n'ont pas eu foi en Jésus ) sont toujours dans les ténèbres et ne peuvent de ce fait ni voir ; ni accomplir les oeuvres de la lumière, il sont aveuglés dans leur intelligence ce que Paul fait ressortir
Citation :
si notre Evangile demeure "voilé," il ne l’est que pour ceux qui vont à la perdition, (2 Corinthiens 4:3)
Pour les incrédules, dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'esprit, afin qu'ils ne soient pas éclairés par la lumière du glorieux Évangile de Christ, qui est l'image de Dieu. (2 Corinthiens 4:4)
Alors , il est incontestable que ceux qui sont encore dans le monde sont dans des ténèbres qui sont de plus en plus épaisses, par contre les chrétiens authentiques sont dans la lumière , ils sont vivants et n'attendent pas de jugement, oui ils sont gâciés , ( celui qui est gracié , ne vint plus en Jugement ) de ce fait ils viennent à la vie ( naissent de nouveau ).
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ!
Citation :
Conformément à sa grande bonté, il nous a fait naître de nouveau à travers la résurrection de Jésus-Christ pour une espérance vivante, (1 Pierre 1:3)
Remarques que Pierre parle d'une seul espérance qui est vivante , je suppose que comme tu l'as déjà fait ressortir que tu diras que c'est pour les 144000, c'est exact, mais je pose la question : les 144000 est un chiffre symbolique ou littéral , si c'est litteral celà signifierait que seuls 144000 personnes sont dans la lumière de Christ , oè sont les autres ? puisque selon la bible :
Il y a un seul corps et un seul Esprit, de même que vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation. (Ephésiens 4:4)
Celà met en évidence plusieurs choses essentielles que tu omets dans ton exposé où tu attires l'attention sur une destruction , sur le malheur , alors que christ nous demande d'annoncer la bonne nouvelle du salut pour ceux qui sont bien disposés , qui ont le coeur pur , qui sont humbles , qui gémissent à cause des mauvaises choses qui les entourent ,
les chrétiens sont ambassadeurs du Royaume , ce qui signifie que celui-ci est établi , leur mission est d' annoncer la" bonne nouvelle" celle du salut par Jésus
Citation :
car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.» (Actes 4:12)
Que les humains dédaignent ce salut , n'est pas de notre ressort , ce qui l'est c'est de faire briller la lumière , hors comme nous l'avons appris pour celà , il faut "naître de nouveau " car sans cette nouvelle naissance nous sommes toujours dans les ténèbres , nous sommes comme tu le fais si bien remarquer morts jusqu'au jour du Jugement que tu situes apres Harmaguedon , donc à la fin du règne millénaire de Christ , comment donc exercer la foi si nous ne venons pas à la vie ?

Voilà ce qui est à méditer

Amicalement

GG

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème



Nombre de messages : 452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Ven 4 Nov 2011 - 11:48

Zantafio a écrit:
Quand Jésus retourna au ciel après sa résurrection, il ne se mit pas aussitôt à régner. Une période d'attente devait s'écouler. En effet, Hébreux 10:12,13 déclare :'Celui-ci [Christ] a offert à perpétuité un seul sacrifice pour les péchés et s'est assis à la droite de Dieu, attendant désormais jusqu'à ce que ses ennemis soient placés comme un escabeau pour ses pieds'. Quand vint pour Jésus le moment de régner, Yéhovah lui dit :'Va soumettre [ou vaincre] au milieu de tes ennemis' (Psaume 110:1,2,5,6).

Tu peux noter la précision suivante de Paul quant à la période d'attente annoncée dans le Psaume 110 et reprise en Hébreux 10 :

Citation :
“ Puis, la fin, quand il remettra le royaume à son Dieu et Père, quand il aura réduit à rien tout gouvernement et tout pouvoir et puissance. Car il faut qu’il règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tous les ennemis sous ses pieds. Comme dernier ennemi, la mort sera réduite à rien. Car Dieu “ a soumis toutes choses sous ses pieds ”. ” (1 Corinthiens 15:24-27)

Ainsi, durant son attente pour soumettre ses ennemis, Jésus est déjà en train de régner !

Amicalement,
Nicodème
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Ven 4 Nov 2011 - 15:42

Hébreux 10:12,13 --<< :'Celui-ci [Christ] a offert à perpétuité un seul sacrifice pour les péchés et s'est assis à la droite de Dieu où il attend désormais que Dieu mette ses ennemis comme un escabeau sous ses pieds.

Le rédacteur du livre des Hébreux se réfère au Psaume 110 :1-2 qui dit : Voici ce que Jéhovah déclare à mon Seigneur : “ Assieds-toi à ma droite jusqu’à ce que je place tes ennemis comme un escabeau pour tes pieds. ” Le bâton de ta force, Jéhovah l’enverra de Sion, [en disant :] “ Va-t’en soumettre au milieu de tes ennemis.

Certains groupes chrétiens utilisent ce passage pour dire que JC ressuscité attend une période de temps pour régner – v 13

Or, le terme grec traduit par le verbe en français « attend » signifie : attendre, s’attendre à, se prolonger … EKDECHOMAI (strong n°1551) mais aussi : compter sur

On peut paraphraser ainsi le verset 13 : Christ souhaite ardemment et avec espoir que soit atteint le but de son propre exercice actif de la royauté, à savoir la victoire finale et complète sur ses ennemis.

Par conséquent, le règne actif du Christ au milieu de ses ennemis commencerait dès que le Christ serait ressuscité et assis à la droite de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio



Nombre de messages : 68
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Ven 4 Nov 2011 - 18:17

Bonjour tout le monde
Pour faire suite à ce que j'ai déjà expliqué sur le règne de Jésus Christ, voici à présent les questions suivantes :

Quand Satan est-il chassé du ciel s'acharnant ainsi contre la terre pour "une courte période de temps"?
Quand le gouvernement de Dieu commence-t-il à exercer sa domination ? La Parole de Dieu nous donne les réponses à ces questions.

Des siècles à l'avance, elle a d'abord prédit l'époque de la venue du Fils de Dieu en tant qu'homme pour devenir le Messie. En fait, elle a désigné l'année même où il est devenu le Messie. Mais qu'en est-il de la prise du pouvoir royal par le Messie ou Christ ? La Bible ne nous laisse pas non plus sur ça dans l'ignorance !

La Bible a-t-elle prédit l'année de l'apparition du Messie sur terre ? Daniel a écrit : Depuis la sortie de la parole de rétablir et de rebâtir Jérusalem, jusqu'à Messie le Conducteur, il y aura sept semaines, également soixante-deux semaines, soit au total 69 semaines (Daniel 9:25). Ce ne sont toutefois pas de vraies semaines, car elles équivaudraient à 483 jours. Il s'agit plutôt de 69 semaines d'années ou de 483 ans (comparer avec Nombres 14:34). L'ordre de rebâtir les murs de Jérusalem fut donné en 455 avant notre ère - Néhémie 2:1-8. Ainsi, ces 69 semaines d'années s'achevèrent 483 ans plus tard, soit en l'an 29 de notre ère, quand Jésus se présenta à Jean pour être baptisé et qu'il fut oint de l'esprit saint, devenant le Messie ou Christ (Luc 3:1,2,21-23).
Quel passage des Écritures indique l'année où Christ s'est mis à exercer son pouvoir royal au sein du gouvernement de Dieu ? Consultons à nouveau le livre de Daniel (Daniel 4:10-37). On y lit qu'un arbre dont la cime atteint les cieux figure le roi Nébucadnezzar de Babylone. Il fut le plus grand monarque de son époque. Toutefois, il dut s'incliner devant la souveraineté d'un plus grand chef, à savoir "le Très-Haut" ou "le Roi des cieux", Yéhovah Dieu (Daniel 4:34,37). Ainsi, cet arbre dont la cime atteignait les cieux est le symbole de la souveraineté universelle de Dieu quant à la terre. Pendant un temps, Yéhovah exerça sa souveraineté par le moyen du Royaume qu'Il avait établi sur la nation d'Israël. Aussi disait-on des rois de la tribu de Juda qu'ils étaient 'assis sur le trône de Yéhovah' (1Chroniques 29:23).

Selon le chapitre 4 du livre de Daniel, l'arbre gigantesque fut abattu. On laissa toutefois sa souche en terre et on la cercla de liens de fer et de cuivre, pour l'empêcher de pousser jusqu'au moment fixé par Dieu où les liens seraient ôtés et où l'arbre retrouverait sa vigueur. Mais comment et quand la souveraineté divine fut-elle abattue ?

Le royaume de Juda établi par Yéhovah devint si corrompu que Celui-ci autorisa le roi Nébucadnezzar à l'abattre. C'était en 607 avant notre ère. Voici ce qu'il fut dit en cette année-là à Sédécias, le dernier roi de Juda qui s'assit sur le trône de Yéhovah :"Enlève la couronne.(...) Ce ne sera à personne jusqu'à ce que vienne celui qui a le droit légal, et je devrai le lui donner" (Ézékiel 21:25-27).

Ainsi, la souveraineté de Dieu figurée par l'"arbre" fut abattue en 607, en ce sens qu'elle cessa d'être représentée par un gouvernement terrestre. En 607 s'ouvrit donc une période que Jésus désigna plus tard par l'expression "temps fixés des nations" ou "temps des Gentils" (Luc 21:24, MN; Crampon 1905.). Durant ces "temps fixés", aucun gouvernement n'a représenté la souveraineté de Dieu sur la terre.

Mais que devait-il se passer à la fin des "temps fixés des nations"? Yéhovah allait donner le pouvoir à Celui "qui a le droit légal", à savoir Jésus Christ. Donc, si nous pouvons déterminer quand ont pris fin "les temps fixés des nations", nous saurons à quel moment Christ a commencé à régner !

D'après le chapitre 4 de Daniel, ces "temps fixés" seraient de "sept temps". Ainsi, une période de "sept temps" s'écoulerait durant laquelle la souveraineté de Dieu, figurée par l'"arbre", ne s'exercerait pas sur la terre (Daniel 4:16,23). Quelle est la durée de ces "sept temps"?

Selon la Révélation (12:6,14), 1260 jours équivalent à "un temps [ou 1 temps], et des temps [ou 2 temps], et la moitié d'un temps", soit au total 3 temps 1/2. Ainsi, "un temps" correspondrait à 360 jours. Les "sept temps" équivaudraient donc à 2520 jours (360 x 7). Si l'on applique la règle biblique 'un jour pour une année', les "sept temps" correspondent à 2520 ans (Nombres 14:34; Ézékiel 4:6).

Octobre 607 avant notre ère > Octobre 1 avant notre ère = 606 ans
Octobre 1 avant notre ère > Octobre 1914 de notre ère = 1914 ans
----------------------------------------------------------------------------
SEPT TEMPS DES GENTILS = 2520 ans


"Les temps fixés des nations" ayant débuté en 607 avant notre ère, 2520 ans à compter de cette date nous amènent en 1914 de notre ère, année où prirent fin "les temps fixés". On se souvient des événements qui ont marqué 1914 et notamment de la Première Guerre mondiale, qui a inauguré une période de tribulation qui s'est étendue jusqu'à nos jours ! Cela signifie que Jésus Christ a commencé à régner en tant que Roi du Royaume de Dieu en 1914 ! Le Royaume ayant été investi du pouvoir, il convient de prier pour qu'il "vienne" (Matthieu 6:10).


Dernière édition par Zantafio le Ven 16 Déc 2011 - 1:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
lionel

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : sud
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Ven 4 Nov 2011 - 18:50

Bonsoir Zantanio et bienvenue,


Voilà un sujet qui est passionant. Je viens de prendre connaissance de ton dernier message qui ressemble beaucoup à ce que m'ont enseigné les conducteurs religieux de témoins de Jéhovah. Désolé de rééditer mon 1er commentaire mais j'ai du m'absenter quelques minutes.

Je reviens donc plein de réflexion sur ton dernier commentaire t'invitant à mon tour à réfléchir sur ces quelques idées:

D'abord peux tu me dire ou dans la Bible tu trouves la date de 607 alors que la plupart des historiens situent la destruction de Jérusalem en 587??? Permets moi de te demander quels sont les versets qui appuie ton affirmation?


Et maintenant note cette pensée : Il y a une preuve biblique irréfutable que la destruction de la ville de Jérusalem et de son temple par Nébucadnetsar eut lieu en - 587 comme l'affirment la Bible et tous les livres d'histoire, dictionnaires et encyclopédies.

En - 517 qui est la 4è année de Darius, Yéhovah lui même a dit que les Juifs jeûnaient depuis 70 ans à cause de la destruction de la ville de Jérusalem et du temple :
Citation:
La quatrième année du roi Darius, la parole de l'Eternel fut adressée à Zacharie, le quatrième jour du neuvième mois, qui est le mois de Kisleu.
On avait envoyé de Béthel Scharetser et Réguem-Mélec avec ses gens pour implorer l'Eternel, et pour dire aux sacrificateurs de la maison de l'Eternel des armées et aux prophètes: Faut-il que je pleure au cinquième mois et que je fasse abstinence, comme je l'ai fait tant d'années ?La parole de l'Eternel des armées me fut adressée, en ces mots:
Dis à tout le peuple du pays et aux sacrificateurs: Quand vous avez jeûné et pleuré au cinquième et au septième mois, et cela depuis soixante-dix ans, est-ce pour moi que vous avez jeûné ? - Zacharie 7,1-5

Chacun peut faire ce simple calcul : 517 + 70 = 587.

La Bible et tous les historiens sont unanimes :

c'est en - 587 et non pas en - 607 que Jérusalem et son temple furent détruits. Tous les calculs basés sur - 607 n'ont aucune base biblique ni historique !


Si 607 n'est pas la bonne date cela veut dire qu'il est impossible que le Christ ait commencé à régner (invisiblement) en 1914
et que comme tu as pu le remarquer dans les commentaires précédents basés sur la Bible , il est fort probable pour pas dire évident que son régne à commencé au milieu de ces ennemis au 1er siècle à sa résurrection aux cieux ......

mais dis moi pourquoi la date de 1914 est elle aussi importante pour toi ?
Si tu penses que depuis cette date les choses n'ont fait qu'empirer , certes il est évident que les choses ne s'arrangent pas mais que fais- tu des allez on va dire 6000 ans d'Histoires avec un grand H humaines ???? Depuis le péché de nos premiers parents les choses n'ont fait qu'empirer et grace soit rendue à Dieu d'avoir pris des dispositions pour mener à bien son dessein malgré tout! (Epésiens 1: 3-14) pas depuis 1914 mais depuis la fondation du monde ; c'est à mon sens ce qui est vraiment le plus important.


En attendant ta réponse ou tes objections bonne fin de soirée study

Avec tout mon respect

Lionel
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Sam 5 Nov 2011 - 1:40

Bonsoir Zantafio ;

Merçi pour ton exposé sur l'explication des "sept temps" .
Mais qu'elle est l'explication de Daniel le prophète à ce propos ?
Citation :
Voici l'explication, ô roi, voici le décret du Très-Haut, qui s'accomplira sur mon seigneur le roi.
"On te chassera du milieu des hommes, tu auras ta demeure avec les bêtes des champs, et l'on te donnera comme aux boeufs de l'herbe à manger; tu seras trempé de la rosée du ciel, et sept temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu saches que le Très-Haut domine sur le règne des hommes et qu'il le donne à qui il lui plaît." ( Daniel 4:24-26)
"Toutes ces choses se sont accomplies pour le roi Nebucadnetsar." (V:28)
Il y a t'il une autre explication que celle du prophète Daniel puisque "toutes ces choses se sont accomplies pour le roi " ?


Cordialement ;
Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11405
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Sam 5 Nov 2011 - 2:10

Cher Zantafio,
je n'ai aucun problème avec les "70 septaines" de la prophétie de Daniel dans lesquelles la venue du Messie au 1er siècle avait été annoncée avec grande précision comme tu le crois toi-même.

Par contre, le songe prophétique de Nébucadnetsar s'est accompli au 6è siècle av.J.C sur ce roi qui était effectivement absent du trône pendant "7 temps." C'est écrit, donc c'est la bonne interprétation comme Michel l'a exposé avec la Bible (Daniel 4:28).

De plus, il n'y a aucun doute chez moi que Jésus règne vraiment "au milieu de ses ennemis" depuis les années du 30 du 1er siècle car une des nombreuses preuves de ce fait est que depuis le 1er siècle, les disciples de Jésus exercent la fonction d' "ambassadeurs du royaume" dans les nations :
Citation :
Nous sommes donc des ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu adressait par nous son appel. Nous supplions au nom de Christ: «Soyez réconciliés avec Dieu! (2 Corinthiens 5:20)
Christ est roi régnant depuis le 1er siècle et il a ses ambassadeurs dans les nations depuis. C'est simple, clair et facile à comprendre.

Y aurait-il des ambassadeurs sans l'existence d'un gouvernement ?

Bon week-end à toi et aux tiens.
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio



Nombre de messages : 68
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Sam 5 Nov 2011 - 22:25

Bonsoir Gégé2
Citation :
Gégé2 a écrit :
"Maintenant donc, il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont unis à Jésus-Christ" (Romains 8:1). Celà a un effet immédiat, par la foi en Christ nous passons immediatement de la mort à la vie puisque la condamnation adamique est levée,
Que signifie Romains 8:1 ? Il s'agit-là en fait des chrétiens ayant revêtis "la personnalité nouvelle" (Éphésiens 4:24). Ils ont fait mourir leur ancien mode de vie et sont ainsi devenus intègres devant Yéhovah. Ils sont ainsi passés de la mort spirituelle à la vie, mais sont malgré ça toujours imparfaits, car 'Tous ont péché et n'atteignent pas à la gloire de Dieu'!(Romains 3:23)
Citation :
il n'y a donc pas besoin d'attendre la fin, des mille ans pour sortir des ténèbres,

Faux ! Révélation 20:5 déclare :'(Le reste des morts ne vinrent pas à la vie jusqu'à ce que les mille ans fussent terminés)'. Le récit est clair et sans ambiguïté !
Citation :
en effet , tous ceux qui manifestent la foi sont "vivants en Christ, ils sont dans la lumiére"
Sais-tu que 'la foi, si elle n'a pas d'oeuvres, est morte en elle-même'?(Jacques 2:17) En outre, bien qu'il n'y ait pas de vraie foi sans connaissance exacte, la Bible dit que 'c'est avec le coeur' qu'on exerce la foi !(Romains 10:10) Par ailleurs, il n'y a qu'une seule foi, un seul baptême' (Éphésiens 4:5), donc une seule vérité ! Wink
Citation :
par contre les chrétiens authentiques sont dans la lumière , ils sont vivants et n'attendent pas de jugement,
Et qui sont les chrétiens authentiques ? Je dirais sans hésiter les TJ et voici pourquoi :

1) Ils n'ont jamais encouragé les guerres et n'y ont jamais participé ! Par contre, les Églises catholique, orthodoxe et protestante ont accepté, et même encouragé les meurtres perpétrés au nom de Dieu!!! Et pire encore : Lors de la Première et Deuxième Guerre mondiale, catholiques et protestants ont tué des centaines de milliers de leurs coreligionnaires!!!!!

2) Jésus a dit :'Entrez par la porte étroite; parce que large et spacieuse est la route qui mène à la destruction, et nombreux sont ceux qui entrent par elle; tandis qu'étroite est la porte et resserrée la route qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui la trouvent' (Matthieu 7:13,14).

Les Témoins de Yéhovah sont 'peu nombreux' dans le monde entier, ce qui certifie bien qu'ils sont dans la vérité !
Citation :
de ce fait ils viennent à la vie (naissent de nouveau ).
Seulement les 144 000 naissent de nouveau !
Citation :
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ!
Amen !
Citation :
mais je pose la question : les 144000 est un chiffre symbolique ou littéral , si c'est litteral celà signifierait que seuls 144000 personnes sont dans la lumière de Christ
Pas du tout ! C'est tous les chrétiens ayant revêti 'la personnalité nouvelle' et qui ont la connaissance exacte de Yéhovah !
Citation :
de même que vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation. (Ephésiens 4:4)
Il s'agit là des 144 000; leur espérance est céleste. Les 'autres brebis' ont l'espérance terrestre !(Jean 10:16)
Citation :
Celà met en évidence plusieurs choses essentielles que tu omets dans ton exposé où tu attires l'attention sur une destruction, sur le malheur,
Jésus a dit :'car alors il y aura une grande tribulation [un grand malheur] telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à maintenant, non, et qu'il n'y en aura plus' (Matthieu 24:21).
Donc il y aura bien l'apocalypse (un grand malheur), c'est évident !
Citation :
alors que christ nous demande d'annoncer la bonne nouvelle du salut pour ceux qui sont bien disposés, qui ont le coeur pur, qui sont humbles, qui gémissent à cause des mauvaises choses qui les entourent,
Plutôt la 'bonne nouvelle du royaume' selon Jésus. Ta religion prêche-t-elle 'cette bonne nouvelle du royaume' dans le monde entier, 'en témoignage pour toutes les nations', tel que Jésus l'a ordonné ? Si oui, alors bravo ! Wink
Citation :
les chrétiens sont ambassadeurs du Royaume, ce qui signifie que celui-ci est établi, leur mission est d'annoncer la "bonne nouvelle" celle du salut par Jésus(...). Que les humains dédaignent ce salut, n'est pas de notre ressort, ce qui l'est c'est de faire briller la lumière, hors comme nous l'avons appris pour celà, il faut "naître de nouveau"
Non, il faut revêtir 'la personnalité nouvelle' et avoir la connaissance exacte de Yéhovah !
Citation :
car sans cette nouvelle naissance nous sommes toujours dans les ténèbres,
C'est toi qui le dit !
Citation :
nous sommes comme tu le fais si bien remarquer morts jusqu'au jour du Jugement que tu situes apres Harmaguedon, donc à la fin du règne millénaire de Christ, comment donc exercer la foi si nous ne venons pas à la vie ?
Faut-il venir à la vie (être parfait) pour exercer la foi ? scratch
Noé, Moïse, Abraham et Daniel étaient imparfaits et pourtant ils avaient une foi solide en Yéhovah !
Citation :
Voilà ce qui est à méditer
Bonne méditation à toi ! Wink
Amicalement


Dernière édition par Zantafio le Jeu 10 Nov 2011 - 6:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Sam 5 Nov 2011 - 23:00

Gégé a écrit :
de même que vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation. (Ephésiens 4:4)
Zantafio a répondu:
Il s'agit là des 144 000; leur espérance est céleste. Les 'autres brebis' ont l'espérance terrestre !(Jean 10:16)

Cher Zantafio ;

Si je sais compter , cela fait "deux" espérances , et non "une seule" comme l'a écrit Paul sous inspiration divine .
Ou Jésus parle d'une "deuxième" espérance en Jean 10:16 ?
J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cet enclos. Celles-là aussi, il faut que je les amène; elles écouteront ma voix, ainsi il n’y aura plus qu’un seul troupeau avec un seul berger.
Personnellement , je ne vois pas l'ombre d'une "deuxième" espérance !

Je pense que c'est certainement "à suivre...!" Wink

Bonne soirée.
Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème



Nombre de messages : 452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 0:12

Zantafio a écrit:
Seulement les 144 000 naissent de nouveau ! Il s'agit là des 144 000; leur espérance est céleste. Les 'autres brebis' ont l'espérance terrestre !(Jean 10:16)

Bonsoir Zantafio,

TJ comme toi sans doute, j'ai finis par apprendre à accorder à la Parole de Dieu la valeur qu'elle mérite, m'étant rendu compte que dans l'organisation, on s'accorde à dire que 'puisque c'est écrit dans la Tour de Garde, c'est la vérité'...

Je me servirai comme toi de la TMN.

Comment la Bible parle-telle de la résurrection ?

Citation :
“ Puisqu’en effet la mort vient par un homme, la résurrection des morts vient aussi par un homme. De même en effet qu’en Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus à la vie. ” (1 Corinthiens 15:21-22, TMN)

A quelle sorte de vie ‘‘tous’’ seront-ils rendus ? Paul poursuit :

Citation :
Comment les morts doivent-ils être relevés ? Oui, avec quelle sorte de corps viennent-ils ? ” […] Autre est la gloire des corps célestes, autre celle des corps terrestres. Autre est la gloire du soleil, autre la gloire de la lune, et autre la gloire des étoiles ; oui, une étoile diffère en gloire d’une étoile. De même aussi la résurrection des morts. Il est semé dans la corruption, il est relevé dans l’incorruptibilité. Il est semé dans le déshonneur, il est relevé dans la gloire. Il est semé dans la faiblesse, il est relevé dans la puissance. Il est semé corps physique, il est relevé corps spirituel. S’il y a un corps physique, il y a aussi un [corps] spirituel. ” (1 Corinthiens 15:35-49, 53-54, TMN)

Tu noteras que Paul ne mentionne qu'une sorte de "résurrection des morts", de nature céleste.

Bien que Paul évoque la résurrection céleste de ‘‘tous’’, y a-t-il lieu de penser que celle-ci ne concerne que les cohéritiers du Christ, à savoir seulement un nombre littéral de 144000 chrétiens engendrés de l’esprit ?

Regardons de plus près Révélation 7 à ce propos :

Citation :
“ Et j’ai entendu le nombre de ceux qui ont été scellés : cent quarante-quatre mille, scellés de toutes les tribus des fils d’Israël : De la tribu de Juda douze mille scellés ; de la tribu de Ruben douze mille ; de la tribu de Gad douze mille ; de la tribu d’Asher douze mille ; de la tribu de Naphtali douze mille ; de la tribu de Manassé douze mille ; de la tribu de Siméon douze mille ; de la tribu de Lévi douze mille ; de la tribu d’Issakar douze mille ; de la tribu de Zéboulôn douze mille ; de la tribu de Joseph douze mille ; de la tribu de Benjamin douze mille scellés. Après ces choses j’ai vu, et regardez ! une grande foule que personne ne pouvait compter, de toutes nations et tribus et peuples et langues, se tenant debout devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches ; et il y avait des palmes dans leurs mains. ” (Révélation 7:4-9, TMN).

Nous savons que la composition des douze tribus décrites d’après ce que Jean entend est symbolique :

Citation :
“ Il n’y a ni Juif ni Grec, il n’y a ni esclave ni homme libre, il n’y a ni mâle ni femelle ; car vous êtes tous une seule [personne] en union avec Christ Jésus. D’autre part, si vous appartenez à Christ, vous êtes vraiment la semence d’Abraham, héritiers par rapport à une promesse. ” (Galates 3:28-29)

T’es-tu déjà posé cette question : comment la somme de 12 nombres symboliques (12000) peut-elle donner un chiffre littéral ? Si tu as une réponse logique, je veux bien la connaître.

Fait intéressant, l’ange indique à Jean les mesures de la Cité céleste, « composée des 144 000 personnes que Dieu adopte comme fils » : 144 coudées en longueur, en largeur et en hauteur. Pour la Watchtower, ce chiffre a une valeur purement symbolique ( Dénouement chap. 43 p. 307 § 8 ). Cette différence d’appréciation n’est-elle pas étonnante ?

Amicalement,
Nicodème




Dernière édition par Nicodème le Dim 6 Nov 2011 - 0:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio



Nombre de messages : 68
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 0:42

Citation :
lionel a écrit :
Bonsoir Zantafio et bienvenue,
Merci bien lionel. Smile
Citation :
Voilà un sujet qui est passionant. Je viens de prendre connaissance de ton dernier message qui ressemble beaucoup à ce que m'ont enseigné les conducteurs religieux de témoins de Jéhovah. Désolé de rééditer mon 1er commentaire mais j'ai du m'absenter quelques minutes.
Nul n'est parfait !
Citation :
Je reviens donc plein de réflexion sur ton dernier commentaire t'invitant à mon tour à réfléchir sur ces quelques idées:

D'abord peux tu me dire ou dans la Bible tu trouves la date de 607 alors que la plupart des historiens situent la destruction de Jérusalem en 587??? Permets moi de te demander quels sont les versets qui appuie ton affirmation?
La date 607 ne figure pas dans la Bible, mais on peut être sûr qu'elle est exacte ! Examinons pourquoi.
En 1914, une guerre a éclaté dans le ciel. Selon Révélation 12:9, Satan et ses démons furent précipités des cieux sur la terre par Jésus et ses anges, et après ça une voix disait :'Maintenant sont arrivés le salut et la puissance et le royaume de notre Dieu et l'autorité de son Christ'!(Révélation 12:10) Le fait que Satan et ses démons furent jeté sur terre en 1914 causa des malheurs énormes, tels que la Première Guerre mondiale ayant inauguré une période de tribulation qui s'est étendue jusqu'à aujourd'hui ! Selon ce que dit Révélation 12:9,10 et d'après les malheurs qui ont eu lieu en 1914, il est affirmatif que Jésus a commencé à régner en tant que Roi du Royaume de Dieu cette année-là !

Maintenant, comment savoir que Jérusalem fut détruite en 607 avant notre ère et pas en 587 selon les historiens ? On sait que les 'sept temps' correspondent à 2520 ans. Si on soustrait ces 2520 ans de 1914, sans compter l'année 0, ça donne -607; hé oui !
Donc Jérusalem fut bien détruite en 607 avant notre ère ! Wink
Bonne nuit à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème



Nombre de messages : 452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 0:45

Zantafio a écrit:
Seulement les 144 000 naissent de nouveau ! Il s'agit là des 144 000; leur espérance est céleste. Les 'autres brebis' ont l'espérance terrestre !(Jean 10:16)


Qu’en est-il de la « Grande foule » que la Watchtower oppose aux 144 000 ? Et Jean ? Les oppose-t-il comme deux groupes distincts ? Ce n’est pas ce que laisse entendre une lecture attentive de ses paroles, et en particulier des verbes qu’il a employés. Observons :

Citation :
“ Et j’ai entendu le nombre de ceux qui ont été scellés : cent quarante-quatre mille… Après ces choses j’ai vu, et regardez ! une grande foule que personne ne pouvait compter… ” (Révélation 7:4-9, TMN).

Dans les premiers instants, Jean ne voit rien, il ne fait qu’entendre le nombre : 144 000. Ensuite, il voit une grande foule, indénombrable. Prenons un exemple : Un Témoin de Jéhovah arrive en retard à son assemblée de district. Encore dans le couloir, il ENTEND dans les haut-parleurs l’orateur donner le chiffre de l’assistance, supposons 40 000 personnes. Puis il entre dans le stade, et là il VOIT une multitude de personnes rassemblées, impossible à dénombrer d’un seul regard.

Il s’agit bien sûr du même groupe ! Et la grande foule que Jean voit à présent est exactement la même que celle dont il a entendu le nombre, les 144 000 ! En a-t-on une preuve scripturale ? Oui ! Au verset 15, Jean précise à propos des membres de la grande foule :

Citation :
“ Ils sont devant le trône de Dieu.” (Révélation 7:15)

Or, les 144 000 se tiennent également devant le trône :

Citation :
“ Et ils chantent comme un chant nouveau devant le trône. ” (Révélation 14:3)

Où exactement devant le trône de Dieu ? Un peu plus loin, Jean relate :

Citation :
“ Après ces choses j’ai entendu ce qui était comme une voix forte d’une grande foule dans le ciel. ” (Révélation 19:1)

La vision de Jean, expliquée de la même manière par la quasi-totalité des biblistes, ne te parait-elle pas plus cohérente à présent ? Le nombre 144000 est annoncé oralement à Jean pour lui permettre d’identifier la grande foule, qu’il va contempler, à l’ « Israël de Dieu » qui remplace et transcende l’Israël juif composé de 12 tribus.


Amicalement,
Nicodème
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11405
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 1:17

Merci cher Nicodème

pour ton excellent commentaire dont chaque partie est vérifiable avec les Écritures.

L'enseignement de Christ est harmonieux tandis que les doctrines humaines doivent être constamment révisées.

Que le Père te bénisse abondamment ainsi que les tiens
Fraternellement en Christ Jésus
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 1:29

Zantafio a écrit:
Citation :
On sait que les 'sept temps' correspondent à 2520 ans. Si on soustrait ces 2520 ans de 1914, sans compter l'année 0, ça donne -607; hé oui !

Hello Zantafio ;

Qui "on" , et comment le "savez-vous" ?

Que penses-tu de l'explication du prophète Daniel citée plus haut concernant les "sept temps" ?
Citation :
Voici l'explication, ô roi, voici le décret du Très-Haut, qui s'accomplira sur mon seigneur le roi.
"On te chassera du milieu des hommes, tu auras ta demeure avec les bêtes des champs, et l'on te donnera comme aux boeufs de l'herbe à manger; tu seras trempé de la rosée du ciel, et sept temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu saches que le Très-Haut domine sur le règne des hommes et qu'il le donne à qui il lui plaît." ( Daniel 4:24-26)
"Toutes ces choses se sont accomplies pour le roi Nebucadnetsar." (V:28)
Hé oui !

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8632
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 1:38

Cher Nicodême,

C'est vraiment un plaisir de te lire , c'est clair et tout est verifiable bibliquement , il va sans dire que j'adgére à ton commentaire clairs et concis , de plus il sont comme l'eau pure il sont favilement assimilables par les humbles

Ce n'est pas comme les enseignements humains qui sont à geometrie varible , il change pratiquement à chaque generation contrairement à notre Pére chez qui
Citation :
il n'y a ni changement ni l'ombre d'une variation. (Jacques 1:17)


Fraternellement

GG

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
lionel

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : sud
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 1:51

Bonsoir Zantafio,


Citation :
La date 607 ne figure pas dans la Bible, mais on peut être sûr qu'elle est exacte ! Examinons pourquoi.
En 1914, une guerre a éclaté dans le ciel. Selon Révélation 12:9, Satan et ses démons furent précipités des cieux sur la terre par Jésus et ses anges, et après ça une voix disait :'Maintenant sont arrivés le salut et la puissance et le royaume de notre Dieu et l'autorité de son Christ'!(Révélation 12:10) Le fait que Satan et ses démons furent jeté sur terre en 1914 causa des malheurs énormes, tels que la Première Guerre mondiale ayant inauguré une période de tribulation qui s'est étendue jusqu'à aujourd'hui ! Selon ce que dit Révélation 12:9,10 et d'après les malheurs qui ont eu lieu en 1914, il est affirmatif que Jésus a commencé à régner en tant que Roi du Royaume de Dieu cette année-là !

Maintenant, comment savoir que Jérusalem fut détruite en 607 avant notre ère et pas en 587 selon les historiens ? On sait que les 'sept temps' correspondent à 2520 ans. Si on soustrait ces 2520 ans de 1914, sans compter l'année 0, ça donne -607; hé oui !
Donc Jérusalem fut bien détruite en 607 avant notre ère ! Wink
Bonne nuit à toi.


La date de 1914 n'est pas dans la Bible non plus ! Comme toutes les autres dates inventé par les TJ et il y a a baeucoup depuis Russel : informe toi.

Merci pour les calculs j'avais compris ; on m'a enseigné pendant 30 ans cette doctrine non biblique ! C'est bien joué mais désolé plus convainquant pour moi.


La parole de Dieu déclare ; “ Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, 32 et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera (Jean 8:31-32)


Bonne nuit à toi aussi Very Happy



Dernière édition par lionel le Dim 6 Nov 2011 - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8632
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 1:55

Bonsoir Zabtafio

Sept temps pour un lecteur ordinaire et non lettré comme moi , ça ne me dit pas grand chose d'autre que ce que rapporte dabiel lui même que Nabucanetzar fut dechu pendant "sept temps" J'ai cherche dans la bible s'il y avait d'autres application , je n'en ai trouvé aucune , j'en conclus que les 2520 ans sont une hypothése sans fondement , issue de l'imagination humaine ,

D'ailleur , pourquoi Jesus aurait attendu l'année 1914 pour rêgner , alors qul dit lui même apres sa resurrection

Citation :
Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. (Matthieu 28:18)

Tu noteras qu'il ne dit pas me sera donné , , il inque à ses diciples que c'est un fait acquit pas futur

Je ne lis que ce qui est ecrit dans la Parlie de Dieu qui est la verité ( Jean 17 : 17)


Le problême c'est que il ne faut pas faire les chose à l'envers , c'est en 587 avN-E que Jérusalen fut detruite , c'est donc à partir de cette dâte qu'il faudrait compter , de plus si je m'en refere aux publications tj , la generation qui a vu 1914 devait voir Hrmaguedon ( quen est -il aujourd'hui que la genération est passée ?)
Amicalement

GG

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8632
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 2:12

Bonsoir Zantafio

Sept temps pour un lecteur ordinaire et non lettré comme moi , ça ne me dit pas grand chose d'autre que ce que rapporte dabiel lui même que Nabucanetzar fut dechu pendant "sept temps" J'ai cherche dans la bible s'il y avait d'autres application , je n'en ai trouvé aucune , j'en conclus que les 2520 ans sont une hypothése sans fondement , issue de l'imagination humaine ,
D'ailleur , pourquoi Jesus aurait attendu l'année 1914 pour rêgner , alors qul dit lui même apres sa resurrection
Citation :
«Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. (Matthieu 28:18)
Tu noteras qu'il ne dit pas "me sera donné" , non, il inque à ses disciples que c'est un fait acquit , pas futur
Je ne lis que ce qui est ecrit dans la Parlie de Dieu qui est la verité ( Jean 17 : 17)
Le problême c'est que il ne faut pas faire les chose à l'envers , c'est en 587 avN-E que Jérusalen fut detruite , c'est donc à partir de cette dâte qu'il faudrait compter , de plus si je m'en refere aux publications tj , la generation qui a vu 1914 devait voir Harmaguedon ( qu'en est - il aujourd'hui que la genération est passée ?)
Amicalement
GG]

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio



Nombre de messages : 68
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 2:47

Gégé a écrit :
de même que vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation (Ephésiens 4:4).
Zantafio a répondu:
Il s'agit là des 144 000; leur espérance est céleste. Les 'autres brebis' ont l'espérance terrestre !(Jean 10:16)

Citation :
michel a écrit :
Cher Zantafio ;

Si je sais compter, cela fait "deux" espérances, et non "une seule" comme l'a écrit Paul sous inspiration divine .
Éphésiens 4:4 se réfère qu'aux 144 000. Ils n'ont bien sûr qu'une seule espérance : vivre au ciel !
Citation :
Ou Jésus parle d'une "deuxième" espérance en Jean 10:16 ?
J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cet enclos. Celles-là aussi, il faut que je les amène; elles écouteront ma voix, ainsi il n’y aura plus qu’un seul troupeau avec un seul berger.
Qui sont ces 'autres brebis'? Ce sont des disciples de l'excellent Berger, Jésus Christ, qui ne sont pas dans l'enclos de la 'nouvelle alliance' et qui ne nourrissent pas l'espérance de vivre au ciel ! Néanmoins, ils en viennent à entretenir des liens très étroits avec ceux qui sont dans cet enclos.
Par ailleurs, les Écritures montrent bien que des chrétiens recevront la vie éternelle sur la terre :

Matthieu 5:5 :'Heureux ceux qui sont doux de caractère, puisqu'ils hériteront la terre'.

Matthieu 6:9,10 :'Notre Père dans les cieux, que ton nom soit sanctifié. Que ton royaume vienne. Que ta volonté se fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre'!
Quelle est la volonté de Dieu à l'égard de la terre ? Qu'indiquent à ce sujet les textes de Genèse 1:28 et d'Isaïe 45:18 ?

Genèse 1:28 :"En outre, Dieu les bénit et Dieu leur dit :'Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la; tenez dans la soumission les poissons de la mer, et les créatures volantes des cieux, et toute créature vivante qui se meut sur la terre'".

Quant à Isaïe 45:18, il est écrit :"Car voici ce qu'a dit Yéhovah, le Créateur des cieux, Lui, le vrai Dieu, Celui qui a formé la terre et qui l'a faite, Lui, Celui qui l'a solidement établie, qui ne l'a pas créée tout simplement pour rien, qui l'a formée pour être habitée :'Je suis Yéhovah, et il n'y en a pas d'autre'".

Et je rajouterais encore 2Pierre 3:13 :'Nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre dans lesquels la justice doit habiter' (voir aussi Révélation 21:1-4).
Ceci démontre bien qu'il y a une espérance terrestre ! Wink
Bonne nuit à toi.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 2:58

Bonsoir Zantafio ;

Que penses-tu de l'explication du prophète Daniel citée plus haut concernant les "sept temps" ?

Citation :
Voici l'explication, ô roi, voici le décret du Très-Haut, qui s'accomplira sur mon seigneur le roi.
"On te chassera du milieu des hommes, tu auras ta demeure avec les bêtes des champs, et l'on te donnera comme aux boeufs de l'herbe à manger; tu seras trempé de la rosée du ciel, et sept temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu saches que le Très-Haut domine sur le règne des hommes et qu'il le donne à qui il lui plaît." ( Daniel 4:24-26)
"Toutes ces choses se sont accomplies pour le roi Nebucadnetsar." (V:28)
Merçi d'avance.

Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1973
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 3:18

Bonsoir Zantafio, Bonsoir à tous,

gégé dit dans son msg de 0h12
Citation :
D'ailleur , pourquoi Jesus aurait attendu l'année 1914 pour rêgner , alors qul dit lui même apres sa resurrection Citation:
«Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. (Matthieu 28:18)
Tu noteras qu'il ne dit pas "me sera donné" , non, il inque à ses disciples que c'est un fait acquit , pas futur

Paul aussi savait que c'était un fait acquit quand il écrit
- aux Ephesiens " (1 :20-21) : " ...Christ, quand il l’a relevé d’entre les mort et l’a fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes, bien au-dessus de tout gouvernement, et pouvoir, et puissance, et seigneurie, et de tout nom nommé, non seulement dans ce système de choses-ci, mais encore dans celui qui est à venir.
- aux Philippiens (2:9) : "C’est pourquoi aussi Dieu l’a élevé à une position supérieure et lui a donné volontiers le nom qui est au-dessus de tout [autre] nom, afin qu’au nom de Jésus plie tout genou de ceux qui sont dans le ciel et de ceux qui sont sur la terre et de ceux qui sont sous le sol, et que toute langue reconnaisse ouvertement que Jésus Christ est Seigneur à la gloire de Dieu le Père

A propos de la chute de Satan, peu de jours avant son execution Jésus en a parlé lui-même :
"Maintenant a lieu un jugement de ce monde, maintenant le chef de ce monde sera jeté dehors. (Jean 12:31)
C'est écrit noir sur blanc.
Et c'est logique, car sa résurrection, sa glorification et sa prise de pouvoir allaient signifier pour Satan une défaite importante immédiate dès ce premier siècle, pas au 20ième siècle. Après la glorification de Jésus, Satan perdait sa position de pouvoir...

Dans Rev. 12:9,10, l'exclamation qui suit l'expulsion de Satan et ses anges ("maintenant sont arrivés le salut, et la puissance et le royaume de notre Dieu et le pouvoir de son Christ") montre clairement qu'il s'agit de l'époque de la mort, de la résurrection et de la glorification de Christ, époque où il a reçu "tout pouvoir dans le ciel et sur la terre" (ainsi qu'il l'a dit clairement à ses disciples après sa résurrection) c.a.d. en l'an 33
cf. Mathieu 28:18

Amicalement,
Mimarie


Dernière édition par Mimarie le Dim 6 Nov 2011 - 8:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio



Nombre de messages : 68
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 3:58

Citation :
Nicodème a écrit :
T’es-tu déjà posé cette question : comment la somme de 12 nombres symboliques (12000) peut-elle donner un chiffre littéral ? Si tu as une réponse logique, je veux bien la connaître.

Fait intéressant, l’ange indique à Jean les mesures de la Cité céleste, « composée des 144 000 personnes que Dieu adopte comme fils » : 144 coudées en longueur, en largeur et en hauteur. Pour la Watchtower, ce chiffre a une valeur purement symbolique ( Dénouement chap. 43 p. 307 § 8 ). Cette différence d’appréciation n’est-elle pas étonnante ?
Bonsoir Nicodème.
Le nombre 144 000 est-il simplement symbolique ? Non, et voici pourquoi :
Une fois que le nombre défini de 144 000 a été mentionné, il est question en Révélation 7:9 d'une 'grande foule que personne ne pouvait dénombrer'. Si le nombre 144 000 n'était pas à prendre au sens littéral, sa mise en opposition avec la 'grande foule' n'aurait guère de signification. On trouve une confirmation de la littéralité de ce nombre dans la déclaration de Jésus rapportée en Matthieu 22:14, à propos du Royaume des cieux :'Il y a beaucoup d'invités, mais peu d'élus'.
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio



Nombre de messages : 68
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 5:03

Citation :
Nicodème a écrit :
Qu’en est-il de la « Grande foule » que la Watchtower oppose aux 144 000 ? Et Jean ? Les oppose-t-il comme deux groupes distincts ? Ce n’est pas ce que laisse entendre une lecture attentive de ses paroles, et en particulier des verbes qu’il a employés. Observons :

Citation :
“ Et j’ai entendu le nombre de ceux qui ont été scellés : cent quarante-quatre mille… Après ces choses j’ai vu, et regardez ! une grande foule que personne ne pouvait compter… ” (Révélation 7:4-9, TMN).

Dans les premiers instants, Jean ne voit rien, il ne fait qu’entendre le nombre : 144 000. Ensuite, il voit une grande foule, indénombrable. Prenons un exemple : Un Témoin de Jéhovah arrive en retard à son assemblée de district. Encore dans le couloir, il ENTEND dans les haut-parleurs l’orateur donner le chiffre de l’assistance, supposons 40 000 personnes. Puis il entre dans le stade, et là il VOIT une multitude de personnes rassemblées, impossible à dénombrer d’un seul regard.

Il s’agit bien sûr du même groupe ! Et la grande foule que Jean voit à présent est exactement la même que celle dont il a entendu le nombre, les 144 000 ! En a-t-on une preuve scripturale ? Oui ! Au verset 15, Jean précise à propos des membres de la grande foule :

Citation :
“ Ils sont devant le trône de Dieu.” (Révélation 7:15)

Or, les 144 000 se tiennent également devant le trône :

Citation :
“ Et ils chantent comme un chant nouveau devant le trône. ” (Révélation 14:3)

Où exactement devant le trône de Dieu ? Un peu plus loin, Jean relate :

Citation :
“ Après ces choses j’ai entendu ce qui était comme une voix forte d’une grande foule dans le ciel. ” (Révélation 19:1)

La vision de Jean, expliquée de la même manière par la quasi-totalité des biblistes, ne te parait-elle pas plus cohérente à présent ? Le nombre 144000 est annoncé oralement à Jean pour lui permettre d’identifier la grande foule, qu’il va contempler, à l’ « Israël de Dieu » qui remplace et transcende l’Israël juif composé de 12 tribus.
Intéressant, mais tu oublies une chose : Le livre de la Révélation ne dit pas au sujet des membres de la "grande foule" ce qu'il dit à propos des 144 000, à savoir qu'ils ont été "achetés de la terre" pour être associés au Christ sur le mont Sion céleste !(Révélation 14:1-3)
Le fait qu'ils se tiennent "debout devant le trône et devant l'Agneau" ne signifie pas nécessairement qu'ils sont dans un lieu précis, mais plutôt qu'ils se trouvent dans une condition d'approbation (voir Révélation 6:17; Luc 21:36). L'expression "devant le trône" (grec énôpion tou thronou; littéralement "sous les yeux du trône") n'implique pas obligatoirement qu'ils sont au ciel ! Ils se tiennent simplement "sous les yeux" de Dieu, lequel nous apprend d'ailleurs que du ciel il contemple les fils des hommes (Psaume 11:4; voir Matthieu 25:31-33; Luc 1:74,75; Actes 10:33).

La "grande foule dans le ciel" dont il est question en Révélation 19:1,6 n'a rien à voir avec la "grande foule" mentionnée en Révélation 7:9. Ceux qui composent la grande foule céleste ne viennent pas de "toutes nations" ni n'attribuent leur salut à l'Agneau; ce sont des anges ! Les pages de la Bible contiennent l'expression "grande foule" dans différents contextes (Marc 5:24; 6:34; 12:37).
Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Zantafio



Nombre de messages : 68
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 5:37

Citation :
lionel a écrit :La date de 1914 n'est pas dans la Bible non plus ! Comme toutes les autres dates inventé par les TJ et il y a a baeucoup depuis Russel : informe toi.
Tu ne sais plus quoi dire et tu refuses de voir la vérité en face ! Eh bien, libre à toi; c'est ton affaire !
Citation :
Merci pour les calculs j'avais compris ; on m'a enseigné pendant 30 ans cette doctrine non biblique ! C'est bien joué mais désolé plus convainquant pour moi.
C'est plutôt ta doctrine qui est non biblique, parce qu'elle repose plus sur la philosophie que sur la vérité de Yéhovah !
Citation :
La parole de Dieu déclare ; “ Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, 32 et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera (Jean 8:31-32)
En effet, et tu es loin de connaître la vérité ! Pries Yéhovah afin qu'Il t'éclaire de Sa lumière (Actes 26:18). Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1973
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   Dim 6 Nov 2011 - 7:18

study LA VERITE ?
- "Jésus lui dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père sans passer par moi." (Jean 14:6)
- "Ceci signifie la vie éternelle : qu’ils apprennent à te connaître, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ." (Jean 17:3)

- "Celui qui a mes commandements, et qui les garde, c'est celui-là qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, et je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui. (Jean 14:21)

- La loi Royale

- "...., la sagesse qui vient d’en haut est en premier lieu pure; de plus, elle aime la paix, elle est modérée et conciliante, pleine de bonté; elle produit beaucoup de bons fruits, elle est sans parti pris ......" (Jacques 3:17)
- "Autant que possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes . (Romains 12:18)

".... les fruits de l’Esprit sont : amour, joie, paix, largeur d’esprit, générosité, bonté, foi, douceur, maîtrise de soi. Ce sont des choses qu’aucune loi ne condamne. (Galates 5:22,23)

Cette vérité est universelle et n'appartient pas à une religion chrétienne particulière. Elle est proposée à tous les humains. Elle appartient à tous les chrétiens authentiques de par le monde depuis le premier siècle.
Elle est un mode de vie.
Conclusion: Donc si celui qui vous libère est le Fils, votre liberté est réelle. (Jean 8:36)




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» À quoi reconnaît-on un livre inspiré de Dieu ?
» À quoi reconnaît-on la fin des 1000 ans ?
» À quoi reconnaît-on les faux prophètes ?
» Savez-vous reconnaître un vrai d'un faux sourire ?
» Vos descriptions personnels de l'ENFP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: