La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Questions sur la lecture de la Bible

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
AHMED

avatar

Nombre de messages : 370
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Dim 13 Fév 2011 - 23:39

bonsoir !!! Jean 6: 29 , ce que j ai exprimer plus haut sous entend que de ceux qui ont composé la genéalogie de Jesus m oblige avec allegresse a m attacher a comprendre dans leur vécus la traçabilitée de CHRIST dans leur paroles transmisent par celui avec qui ils ont eut le privilége de cotoyé intimement YHWH ce qui fait la valeur des propheties de L AT (comprendre la raison profonde des 2 alliances , celle conclue avec NOE et celle de la loi mosaique MOISE ) pour pouvoir basculer sur la comprehension de celle conclue avec CHRIST la 3eme alliance, en plus du boulot de ses apotres , pour realiser ce travail spirituel il me faut relire ou ecouter en MP3 toute ma bible d une maniére" neutre "(celui qui aura de l intelligence comprendra...!!!! Very Happy ) donc je suis loin de la gerbe de blé...!!! sunny study sunny
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8821
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Dim 13 Fév 2011 - 23:50

Citation:
Ils arrivèrent de l'autre côté du lac, dans la région de Gérasa, 2 où Jésus débarqua. Aussitôt, sortant des tombeaux, un homme qui était sous l'emprise d'un esprit mauvais vint à sa rencontre. 3 Il habitait dans les tombeaux et, même avec une chaîne, personne ne pouvait plus le tenir attaché... (Marc 5:1-3)

Bonjour ,Lionel , Ahmed , et Nomade

Ils arrivèrent de l'autre côté du lac, dans la région de Gérasa, 2 où Jésus débarqua. Aussitôt, sortant des tombeaux, un homme qui était sous l'emprise d'un esprit mauvais vint à sa rencontre. 3 Il habitait dans les tombeaux et, même avec une chaîne, personne ne pouvait plus le tenir attaché... (Marc 5:1-3)

Ce qu'il faut garder present à l'esprit c'est que la semaine ou Jesus fut mis à mort , fut particuliérement fertile en evénements , les juifs qui se rassemblérent pour accuser Jesus , puis le procés , renvoi devant Herode , puis de nouveau devant Pilate , enfin le choix des juifs preférant Barrabas à Jesus , puis ce fut le supplice , et les ténébres qui couvrirent la ville , puis le tremblement de terre , le rideau du temple qui se dechire , et les tombeaux qui s'ouvrent , des hommes en sortent , pour les juifs ce sont de saints , mais nous savons qu'il n'y eu pas de veritable resurrection , alors le verst cité par Nomade peut -être un debut d'explucation , concernant ses hommes qui sortirent des tombeaux et entrérent dans la ville .
Vivre un tremblement de terre est une chose terrifiante , si de plus on voit des tombeaux s'ouvrir et des hommes en sortir , je ne pense pas que ceux qui virent celà etait en etat de raasonner sur ces personnes et durent s'enfuit terrifiés par ses visions et par le cataclysme .
C'est l'esplication la plus rationnelle que j'ai trouvée , mais je suppose que Nomade a son idée que j"attend avec sérenité en espérant qu'il n'y ayra pas un rs de marée avec son explication .
*Bonne soirée à tous.
Avec mon affection fraternelle
GG

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8821
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Lun 14 Fév 2011 - 0:56

L’homme qui sème

Il est vrai que cette parabole présente beaucoup de points communs avec ceux de la parabole du semeur. Mais il y a aussi des différences notables. Prenez par exemple l’homme qui sème des graines. Qui est cette personne? Dans la parabole du semeur, le cultivateur désigne d’abord Jésus qui a jeté sa semence pendant son ministère terrestre. Peut-on
dire la même chose de l’homme qui ensemence sa terre dans la parabole de la semence qui croît? Une telle interprétation serait, à mon avis, erronée. Pourquoi serait-ce inexact? Considérez la question sous cet angle. Cet homme jette de la semence sans savoir comment celle-ci parvient à germer et grandir. Peut-on vraiment appliquer cette description à Christ?
Verset 27 : la semence germe et croît sans qu’il sache comment. Comment peut-on dire que Jésus ne sait pas de quelle façon la parole de Dieu agit dans le cœur des hommes? Il est celui inst par qui toutes choses furent crées ( Colossiens 1 : 15 à 17) . Il est la parole de Dieu (voir Apocalypse 19 : 13). La vie n’est donc pas un mystère pour lui. Il sait comment une plante se développe.
D’autre part, il faut noter la différence subtile entre cette parabole et la parabole du semeur à propos de la semence. Dans la parabole du semeur, il est écrit que Le semeur sortit pour semer sa semence (Luc 8.5). Ce fermier était affairé à semer ses propres graines. Mais dans notre parabole, il n’est pas dit qu’il utilisait sa propre semence. On mentionne simplement qu’il ‘jetait de la semence.’ Au lieu de l’adjectif possessif, nous avons un article. ‘La semence,’ et non pas ‘sa semence.’ Lorsqu’un individu enseigne la parole de Dieu, il ne transmet pas à proprement parler ses idées personnelles. Il instruit les autres sur la volonté de Dieu, et non la sienne. Il répand une semence qui appartient à Dieu. Quand Jésus, le Fils de Dieu, proclame l’évangile, on peut certainement affirmer qu’il sème ses propres paroles. Nous pouvons donc constater que le semeur dont il est question dans la parabole de la semence qui croît ne peut pas vraiment représenter Jésus.
S’il ne s’agit pas de Jésus, qui est alors cet homme? En fait, toute personne qui proclame la vérité divine est un semeur. Dans le contexte de notre parabole, quiconque répand la « Bonne Nouvelle » du salut en Christ est un semeur. La Bible ne limite pas son emploi du terme ‘semeur’ pour le Seigneur Jésus seulement. Il est bien sûr le premier qui a semé. On peut dire à cet égard qu’il est le Semeur primaire (avec un ‘s’ majuscule). Par la suite, tous ses disciples sont également décrits comme des semeurs de la vérité (cette foi-ci avec un ‘s’ minuscule). Dieu a voulu que l’homme soit l’instrument privilégié de la propagation de l’évangile. En ce sens, nous sommes tous ses serviteurs. Nous sommes ses collaborateurs, oeuvrant ensemble au service divin. Paul écrit en 1Corinthiens que nous sommes ‘ouvriers avec Dieu’ dans cette mission.
Citation :
En effet, nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, la construction de Dieu. (1 Corinthiens 3:9)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Lun 14 Fév 2011 - 9:31

Hello les amis,
j'espère que l'examen de 2 questions à la fois ne crée pas la confusion et nous enrichira finalement !

Concernant le récit de celui qui "habitait dans les tombeaux" (Marc 5:3), il est très révélateur car les tombeaux creusés dans la roche offraient effectivement une protection.

Lors de la pâque juive, la ville de Jérusalem était toujours surpeuplée.
Pour nous faire une idée du monde qu'il y avait dans la ville, l'historien Flavius Josèphe rapporte que le siège de Jérusalem en l'an 70 a commencé vers la pâque qui était une fête de pèlerinage où les Juifs avaient l'habitude de se rendre à Jérusalem. Le nombre de prisonniers de guerre s'élèva finalement à 97 000 et le nombre de morts pendant le siège à 1 100 000. Le siège de la ville de Jérusalem surpeuplée dura 5 mois pendant lesquels beaucoup succombèrent à la famine et aux maladies.

Beaucoup de pélerins juifs venus pour fêter la Pâque lors de l'exécution de Jésus avaient de la famille à Jérusalem tandis que d'autres se rendaient aux tombes de leur parenté ou de leurs amis décédés. Ces tombeaux offraient un abri provisoire pour ceux qui ne trouvaient pas de place dans une auberge ou quelqu'un qui leur offre l'hospitalité.

Lorsque des ténèbres surnaturelles couvrirent soudain la ville de midi à 15 heures, certains logeant "dans les tombeaux" pouvaient très bien être pris de panique lorsque le tremblement de terre se produisit ensuite et que d'autres tombes s'ouvrirent et projetèrent en l'air des corps. La confusion devait être complète :
Citation :
45 À partir de la sixième heure, il y eut des ténèbres sur tout le pays jusqu’à la neuvième heure. 46 Vers la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte, disant : “ Éli, Éli, lama sabaqthani ? ” c’est-à-dire : “ Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? ” 47 En entendant cela, quelques-uns de ceux qui se tenaient là se mirent à dire : “ Cet [homme] appelle Éliya. ” 48 Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge, l’imbiba de vin aigre et la mit sur un roseau, et il lui donnait à boire. 49 Mais les autres dirent : “ Laisse[-le] ! Voyons si Éliya vient le sauver. ” [[Un autre homme prit une lance et lui perça le côté, et il sortit du sang et de l’eau.]] 50 De nouveau Jésus poussa un cri d’une voix forte et rendit [son] esprit. 51 Et, voyez, le rideau du sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas ; et la terre trembla, et les rochers se fendirent. 52 Et les tombes de souvenir s’ouvrirent et beaucoup de corps des saints qui s’étaient endormis furent relevés 53 (et des gens, sortant du milieu des tombes de souvenir après sa résurrection, entrèrent dans la ville sainte), et ils devinrent visibles pour beaucoup. (Matthieu 27:45-53 TMN).
Bonne journée à tous
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Mar 15 Fév 2011 - 14:00

Chers lecteurs,
voyons maintenant la parabole de Jésus dans Marc 4:26-29 :

Il dit encore: «Voici à quoi ressemble le royaume de Dieu. Il est semblable à un homme qui jette de la semence en terre; (Marc 4:26)
Tout ce qu’un homme peut faire est de semer (et arroser), la graine fait le reste, c'est „Dieu fait croître" d’une manière mystérieuse et secrète (1Cor 3:7). La semence est la parole de Dieu.
Jésus illustre dans cette parabole la vie qui est dans la semence, vie qui a le pouvoir de faire croître jusqu’à maturité (par contre dans la parabole du semeur, Jesus illustre surtout le sol dans lequel la semence tombe) : „En effet, la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante que toute épée à deux tranchants, pénétrante jusqu'à séparer âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur (Hébreux 4:12). La bonne terre illustre le coeur bien disposé, réceptif, le milieu dans lequel la semence peut croître (la pluie, le soleil sont considérés comme donnés). La terre ou le sol n’a pas la vie n lui-même. Toute la vie est dans la semence. C’est seulement la parole divine qui introduit la nouvelle vie en nous et qui fait croître en nous. Notre coeur est seulement le sol et rien de plus.

qu'il dorme ou qu'il reste éveillé, nuit et jour la semence germe et pousse sans qu'il sache comment. (Marc 4:27)
Le semeur a une entiere confiance dans la bonne semence. Il ne sait pas comment elle croît en lui, tout ce qu’il doit faire, c’est de l’introduire dans son coeur : „recevez avec douceur la Parole qui s'implante en vous, et qui peut sauver vos âmes.“ (Jacques 1:21) Cela se fait en écoutant et en lisant la parole : "En effet, vous êtes nés de nouveau, non pas d'une semence corruptible, mais d'une semence incorruptible, grâce à la parole vivante et permanente de Dieu." (1 Pierre 1:23).
Si déjà on ne sait pas comment la semence littérale croît, à plus forte raison ne le savons–nous pas pour la semence au sens spirituel. Mais nous savons que lorsqu’elle parvient dans le coeur d’un pécheur, la parole étend ses racines et germe et pousse (elle régénère, renouvelle, sanctifie)
Attention : ceux qui sèment la semence des conducteurs religieux n’obtiendront finalement que de la mauvaise herbe à la moisson. (Lévitique 19:19 „Tu ne dois pas ensemencer ton champ de semences de deux sortes.“)

[En effet,] d'elle-même la terre produit d'abord l'herbe, puis l'épi, enfin le grain tout formé dans l'épi, (Marc 4:28)
En traduisant par „elle-même“ cela donne trop d’importance à la terre ! Le texte grec contient le mot „automate“ qui devrait être traduit plutôt par „automatiquement“ car s'est exactement ce qui se passe : la terre ne produit que ce que la semence développe selon le „programme“ qui est en elle. Notre coeur produit du fruit lorsque la parole divine entre en lui et développe son pouvoir en nous.

et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car c'est le moment de la moisson.» (Marc 4:29)
La parabole décrit le développement individuel de chaque membre du corps de Christ : Ainsi nous parviendrons tous ensemble à l'unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'adultes, à un stade où se manifeste toute la plénitude qui nous vient du Christ. 14 De cette manière, nous ne serons plus de petits enfants ballottés comme des barques par les vagues et emportés çà et là par le vent de toutes sortes d'enseignements, à la merci d'hommes habiles à entraîner les autres dans l'erreur. 15 Au contraire, en exprimant la vérité dans l'amour, nous grandirons à tous égards vers celui qui est la tête : le Christ. (Éphésiens 4:13-15)
Chacun sème pour lui-même et récoltera finalement ce qu‘il aura semé.

Fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Ven 18 Fév 2011 - 13:57

après 2 textes difficiles en Matthieu 27:52-53 et la parabole de Jésus dans Marc 4:26-29, venons-en à un passage plus facile de l'Évangile de Marc :
Citation :
... Si quelqu'un veut me suivre, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix et qu'il me suive. 35 En effet, celui qui est préoccupé de sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l'Evangile, la sauvera. 36 Si un homme parvenait à posséder le monde entier, à quoi cela lui servirait-il, s'il perd sa vie ? 37 Et que peut-on donner pour racheter sa vie ? 38 Si quelqu'un a honte de moi et de mes paroles au milieu des hommes de ce temps, qui sont infidèles à Dieu et qui transgressent sa Loi, le Fils de l'homme, à son tour, aura honte de lui quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. (Marc 8:34-38)

Qu'en pensez-vous ?
Comment faut-il suivre Jésus ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
AHMED

avatar

Nombre de messages : 370
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Ven 18 Fév 2011 - 17:44

bonsoir!!! apres avoir aquis progressivement la vrai connaissance de CHRIST ont ne peut pas vouloir le suivre sans la manifester a notre prochain , cette libertée confronté au fait que depuis plus de 2000 ans , Jesus Christ a été le porte drapeau de religieux iniques qui ont sali son NOM(sa reputation) ont pourrait peut-etre s enfermer dans une forme de géne vis a vis de personnes que l ont jugerait" pas disposer "a nous ecouter(pretexte souvent) cela s appelle de la "honte" vas t ont orienté nos pensées uniquement a etre preocuper a preserver notre vie (au risque certain de la perdre) Non!!! suivre le CHRIST c est aussi se tourner courageusement et avec amour "celui de CHRIST"vers notre prochain amis ou ennemis !!1 Timothée 4:15, 16
Revenir en haut Aller en bas
lionel

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : sud
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Sam 19 Fév 2011 - 1:00

Bonsoir trés chers participants et chers lecteurs,

Dans le contexte Jésus annonce qu'il va bientot mourrir et Pierre vient de faire de dire à Jésus d'être bon avec lui même .jésus réprimande Pierre et ensuite développe les idées citées dans le pasage de Marc 8: 34-38

La première idée qui me vient à l'esprit en lisant ces versets c'est l'esprit de sacrifice : en effet être disciple du Christ exige manifester et conserver l'esprit de sacrifice comme Jésus l'a lui même manifester tout au long de sa vie . On pourrait se demander comment manifester cet esprit : 'qu'il cesse de penser à lui même' veut dire plus que s'abstenir de quelques plaisirs de temps en temps cela veut dire vivre tout les jours pour ressembler au christ en étant fier de lui ressembler.

C'est un premier point.

Cordialement,

lionel



Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Sam 19 Fév 2011 - 16:35

Bonjour à tous,

Dans un passé peu lointain, les gens vivaient une vie qualifiée par beaucoup de misérable. Chaque jour, c'était le même combat à mener pour se nourrir, se loger, se soigner.

Trouver un travail était peut être moins difficile qu'aujourd'hui mais combien plus pénible.

Pas de congés payés, pas de jours fériés, pas de sécurité sociale

Malgré ce constat, la majorité des gens n'oubliaient pas de se tourner vers Dieu pour trouver réconfort et l'espérance en des jours meilleurs.
Malgré leurs faibles ressources, ils savaient trouver dans leur générosité le moyen de contribuer à la construction d'édifices religieux.

Quand est-il aujourd'hui, par comparaison avec le monde d'hier?

La société nous offre plus que ne réclament nos besoins.

Nos craintes ne sont plus les mêmes que celles de nos aïeux. Car Nous vivons dans une telle débauche de produits de consommation, de protections sociales, que nos préoccupations se traduisent par : comment puis je, moi aussi, en bénéficier?

Et quand elles sont devenues nôtres, la question devient: comment faire pour les garder et en acquérir d'autres?

Dans certain milieu aisé, on dépense sans compter de l'argent et de son temps, pour satisfaire à des préoccupations devenues obsessionnelles:
La crainte de mourir de maladies propres à notre époque, La crainte de vieillir, de mal vieillir ou comment garder ou redonner à notre corps, une image de jeunesse.

La question de Dieu et de son Fils Jésus Christ est elle devenue une préoccupation dans notre monde?

Pour beaucoup, cette question est devenue secondaire, pour d'autres la question ne se pose même plus.

Ces développements sont peut être réducteurs, mais démontrent, combien il est facile de se laisser emporter, par des difficultés librement consenties.

On identifie facilement l'argent comme étant le dénominateur commun à cet état d'esprit et responsable d'une grande partie de nos préoccupations.

Celui qui n'en dispose que de peu, rêve d'en posséder un jour beaucoup, pour avoir enfin accès à ces choses tant décriées.
Celui qui est riche, n'envisage qu'une seule chose faire fructifier ses biens pour la poursuite de ses rêves et de ses désirs.

A bien réfléchir aux paroles de Jésus (Marc 8: 34-38), et ceci n'engage que moi, ce n'est pas le fait d'être riche ou de posséder quelque chose qui est préjudiciable, mais c'est l'esprit, avec lequel nous les appréhendons, les possédons et les utilisons.

C'est pourquoi les écritures nous rappellent d'être vigilants (2 corinthiens 2:11), d'être sur nos gardes, car notre ennemi commun à une capacité extraordinaire de séduction. (2 Corinthiens 11:14).

Il suffit de se rappeler, de quelle manière il est parvenu à séduire Eve en lui instillant à l'esprit, que le fait de ne pas manger du fruit, la privait de l'indispensable à sa vie, la suite nous la connaissons: la mort, la mort qui s'est étendue à tout le genre humain.

Rien n'est changé, avec ruse et intelligence, cet esprit s'emploie à nous convaincre que si nous n'accédons pas à toutes ces choses et n'en tirons profit, notre vie sera misérable, incomplète car privée de l'indispensable.

Pour un chrétien, trouver le parfait équilibre entre les nécessités de la vie, ses difficultés, et son engagement à suivre les traces de Christ, est, et demeure primordial.

Il est conscient que sa vie ne procède pas de ce qu'il possède ou qu'il serait en droit de posséder. Gardez-vous avec soin du désir de posséder, sous toutes ses formes, car la vie d’un homme, si riche soit-il, ne dépend pas de ses biens. (Luc 12:15) Bible du Semeur

Il est conscient que les attraits de ce monde ne peuvent en aucune manière le préserver, ni le soustraire de la condamnation prononcée en Eden et étendue à tous les hommes: la mort Adamique.

C'est pourquoi, il a à cœur, de remercier Dieu de lui avoir fait connaître, et de lui rappeler sa condition d'homme pécheur, mais aussi et surtout, ce don gratuit que Dieu accorde à tous les hommes. Car le salaire que verse le péché, c’est la mort, mais le don gratuit que Dieu accorde, c’est la vie éternelle dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur. (Romains 6:23) Bible du Semeur

Serait ce faire preuve de raison et d'intelligence, que de refuser l'Amour de Dieu ? (1 Jean 4 : 8 )

Lui qui s'est privé de ce qu'il avait de plus précieux, a accepté que son fils unique nous soit donné, non pas pour nous juger, mais que nous soyons sauvés, libérés de cette mort Adamique. Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle. (Jean 3:16) Bible du Semeur

Rien dans ce monde, aucune organisation, aucune structure, aucun mouvement politique ne peut nous conduire sur le chemin de la vie, de la vie éternelle. Et il n'y a de salut en aucun autre; car sous le ciel il n'y a pas un autre nom, qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devons être sauvés. (Actes 4:12) Bible de l'Épée

Jésus Christ, lui seul peut nous conduire à la vie éternelle (Jean 14:6), car lui seul a les paroles de vie éternelle (Jean 6:68)

Notre seul et unique espoir est de persévérer dans cette voie que le Christ a tracée et ouverte pour nous.

Nous devons être convaincus que c'est par notre persévérance, que nous pourrons continuer à l'emprunter et d'y marcher avec l'aide de l'esprit de Dieu dans l'unité et la paix (Ephésiens 4:1-5)

Aussi, prenons garde à ne pas devenir des Chrétiens que de nom. (Jacques 2:26)

Demeurons résolus, à nous encourager mutuellement, à demeurer attentifs aux attraits de ce monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. (Romains 12:2)

Ne nous retenons pas, par l'Amour que nous nous devons, de nous rappeler que notre salut n'est pas quelque chose qui nous est définitivement acquis, mais que nous devons y travailler sans relâche pour le gagner. Ainsi donc, mes bien-aimés, avec cette obéissance dont vous avez toujours fait preuve, et qui doit paraître, non seulement quand je suis là, mais bien plus encore maintenant que je suis absent, travaillez avec crainte et tremblement à accomplir votre salut: (Philippiens 2:12) Bible de Jérusalem

Individuellement, Il nous appartient donc, de nous examiner, pour connaître et évaluer, quelles sont nos préoccupations, susceptibles de nous habiter, et qui risquent de nous éloigner de la fidélité, que nous nous sommes promis envers Dieu et son fils Jésus Christ.

En toute chose soyons équilibrés, faisons preuve de bon sens et gardons à l'esprit ces paroles pleines de sagesse données par l'Apôtre Pierre.(1 Pierre 1:18-25)

Demeurons déterminés, résolus à donner à quiconque les raisons de notre espérance (1 Pierre 3:15) (Hébreux 10:23)

Pourquoi aurions-nous honte de Christ? Honte de ses paroles?

Il demeure évident, que nous sommes et demeurons des créatures imparfaites, que notre esprit à cet instant précis, est bien disposé à suivre Christ, mais notre chair, elle, est et demeure faible. L'exemple laissé par l'Apôtre Pierre est là pour nous le rappeler (Marc 14:27-30)

Aussi, tant que les temps nous sont favorables, ensemble continuons à nous exhorter les uns les autres pour garder solidement en nous cette confiance que nous avons en lui. (Hébreux 3:14)

Ne craignons donc pas, de faire connaître à autrui, celui en qui, nous avons mis toute notre confiance. (Actes 4:12)

Et remercions Dieu pour cette faveur imméritée qu'il nous a donnée. À vous faveur imméritée et paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ. Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des tendres miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation, pour que nous puissions consoler ceux qui sont dans toutes sortes de tribulations, grâce à la consolation dont nous sommes nous-mêmes consolés par Dieu. (2 Corinthiens 1:2-4) Traduction du Monde Nouveau

Fraternellement

Christian
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Dim 20 Fév 2011 - 2:44

Merci pour vos réponses chers Ahmed, Lionel et Christian !

@ Ahmed :
C'est vrai que pour suivre Christ, il faut le reconnaître sans gène devant les hommes. Lors de sa présence sur la terre, ...
Citation :
... même parmi les chefs, beaucoup eurent vraiment foi en lui ; mais, à cause des Pharisiens, ils ne [le] confessaient pas, pour ne pas être expulsés de la synagogue ; 43 car ils aimaient la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. (Jean 12:41-43)
Les TJ qui sont libérés mentalement par le Christ (Galates 5:1) et qui continuent à se rendre à la Salle pour aider les frères et soeurs peuvent évidemment y parler de Jésus mais s'ils parlent beaucoup de Jésus et plus de "l'esclave", il se feront remarquer négativement.

@ Lionel :
selon ma compréhension tu as fait ressortir l'essentiel : avoir l'esprit de sacrifice pour suivre Jésus. Être prêt à tout sacrifier pour obtenir la vie véritable dans la maison du Père.

@ Christian :
tu as très bien fait de mentionner les nombreuses préoccupations des gens dans la vie moderne. Il y a toutefois des priorités pour un chrétien et donc un choix à faire. Un aspect de la vie moderne que j'apprécie beaucoup, c'est ce qu'on a découvert pour s'assurer une bonne santé jusqu'à un âge très avancé afin de vivre une vie active et digne pour pouvoir servir le Père de "toutes nos forces" et de "toute notre pensée" jusqu'au bout. Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, je recommande la lecture de divers sujets dans l'espace "Sain de corps et d'esprit", notamment :
http://jesus.discutfree.com/t174-a-quoi-bon-depenser-votre-argent-pour-ce-qui-ne-nourrit-pas

Bon dimanche à tous
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Lun 21 Fév 2011 - 22:52

Hello chers amis ;

Ayant été absent pendant 5 semaines pourriez-vous me dire ou nous en sommes dans la lecture quotidienne de la bible afin que je puisse me mettre à jour !
Merçi d'avance .
Fraternellement .
Michel.

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Lun 21 Fév 2011 - 23:18

Cher Michel,

pour ceux qui ne suivent pas déjà un programme de lecture personnel et qui se sont fixés comme objectif de lire la Bible entière en 1 an à partir du 1er janvier de cette année, nous sommes actuellement dans

- Lévitique chap 14 dans l'AT (à raison de 2 chap par jour)
- Luc chap 8 dans le NT (1 chap par jour)

Bonne lecture et bonnes recherches study
Fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Mar 22 Fév 2011 - 2:02

Merçi cher Nomade Wink

Je pensais à tout hasard qu'il serait peut etre utile de préçiser avant chaque commentaire , quelle partie de la bible du jour est discutée ; simple suggestion pour ceux ou celles qui pour de multiples raisons ont perdus le fil .
Fraternellement .
Michel.

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Mar 1 Mar 2011 - 22:50

Cher Michel,

la lecture de la Bible en un an à raison de 3 chapitres par jour est une simple suggestion (Josué 1:8; Psaume 1). Quiconque souhaite le faire est tout à fait libre. Si quelqu'un perd le fil, il peut soit demander sur le forum où on en est ou tout simplement le calculer avec le nombre chapitres de chaque livre ou lettre de la Bible en tenant compte de la date à laquelle il se trouve dans le cours de l'année. Le plus simple est d'utiliser un calendrier et d'inscrire chaque jour où on en est. J'ai fait cela pendant des décennies avec succès. Maintenant, je le fais de tête par habitude.

La lecture quotidienne dans les Écritures est très enrichissante. Nous mangeons bien du pain tous les jours. L'Écriture dit que l'homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Yhwh. Heureux ceux qui se nourissent quotidiennement avec la parole de Dieu.

Prenons par exemple le forum. Il n'y a aucune obligation d'y venir et pourtant, la plupart du noyau de lecteurs réguliers y viennent tous les jours.
Que chacun fasse de même pour la lecture de la Bible.

Amicalement
Nomade


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Dim 6 Mar 2011 - 0:48

Une question sur la résurrection ? ( Lecture de Luc chapitre 20 )
Citation :
Quelques-uns des sadducéens, qui soutiennent qu'il n'y a pas de résurrection, vinrent l'interroger : Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si quelqu'un meurt, ayant une femme, mais pas d'enfant, son frère prendra la femme et suscitera une descendance au défunt. Il y avait donc sept frères. Le premier prit femme et mourut sans enfant. Le deuxième, puis le troisième prirent la femme ; il en fut ainsi des sept, qui moururent sans laisser d'enfants. Après, la femme mourut aussi. A la résurrection, duquel est-elle donc la femme ? Car les sept l'ont eue pour femme !

Jésus leur répondit : Dans ce monde-ci, hommes et femmes se marient, mais ceux qui ont été jugés dignes d'accéder à ce monde-là et à la résurrection d'entre les morts ne prennent ni femme ni mari. Ils ne peuvent pas non plus mourir, parce qu'ils sont semblables à des anges et qu'ils sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection. Que les morts se réveillent, c'est ce que Moïse a signalé à propos du buisson, quand il appelle le Seigneur Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac et Dieu de Jacob. Or il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants ; car pour lui tous sont vivants.
Quelques-uns des scribes répondirent : Maître, tu as bien parlé. Et ils n'osaient plus lui poser aucune question. ( Luc 20:27-40)
Nous pourrions ajouter : " l'incident et clos" . Mais en fait la question des saducéens est toujours d'actualité puisque aujourdhui des milliers de croyants ne sont toujours pas satisfaits de la réponse claire de Jésus au sujet de la résurrection : ceux qui ont été jugés dignes d'accéder à ce monde-là et à la résurrection d'entre les morts ne prennent ni femme ni mari. Ils ne peuvent pas non plus mourir, parce qu'ils sont semblables à des anges et qu'ils sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection.

Fraternellement .

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Dim 6 Mar 2011 - 12:06

Cher Michel,

tu as fait un excellent choix en abordant l'un des rares textes bibliques parlant de la condition éternelle dans laquelle vont se trouver les ressuscités de la résurrection générale. Ils seront "comme les anges dans le ciel" a dit Jésus. Il ajoute qu'ils ne se marieront pas et qu'ils ne mourront plus.

Le texte de Luc 20 que tu cites révèle donc que les centaines de millions ou milliards de ressuscités qui seront finalement approuvés sur la base de leurs oeuvres passées et de leur foi dans le sacrifice rédempteur de Christ vivront au ciel en étant "égaux aux anges" (le texte grec dit isaggeloi, qui veut dire "égaux aux anges"). Ils y rejoindront donc les chrétiens nés de nouveau qui auront déjà été enlevés dans les cieux lors du retour de Christ et qui auront obtenus "la nature divine" (1Thessaloniciens; 2Pierre 1:4).

La Bible parle très peu du mode de vie futur des approuvés.
Avec leurs images naïves de petits anges nus avec leurs petites ailes, les artistes ont faussé la compréhension des croyants sur la vie dans le ciel. Et les illustrations dans certaines publications religieuses montrant des humains dans de belles villas dans un cadre édénique - images censées représenter la vie des croyants dans le monde futur - sont tout aussi naïves puisqu'elles sont basées sur des descriptions symboliques de la condition de vie des Juifs restaurés après leur retour de la captivité babylonienne et pas de la vie des ressuscités dans le monde futur.

Le texte de Luc mérite qu'on s'y attarde si on veut avoir une compréhension exacte des promesses divines relatives au monde futur.

Bien fraternellement I love you
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Mar 8 Mar 2011 - 14:35

Chers participants,

je me souviens que dans les années 50 du siècle écoulé, la Tour de Garde mentionnait des femmes TJ qui ne se sont pas remariées après que leurs époux étaient morts dans les camps de concentration. Comme les conducteurs religieux des TJ disaient que la fin du monde était très proche, elles espéraient retrouver leurs maris après Harmaguédon et de nouveau être unies à eux.

De nos jours, certains TJ ont encore toujours cette espérance d'être à nouveau unis à leur conjoint décédé et, lorsqu'on leur cite les paroles de Jésus dans Luc 20:27-40 que "les ressuscités ne se marieront pas", ils appliquent ce texte aux "144 000" ! Est-ce le cas ?

À bientôt !
Nomade


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Lun 18 Avr 2011 - 0:12

Pour ceux qui ont commencé la lecture de la Bible à raison de 3 chapitres par jour depuis le 1er janvier 2011, nous sommes arrivés le 17 avril à :

AT : Juges chap 3 (à raison de 2 chap par jour)
NT : Actes chap 18 (à raison de 1 chap par jour)

Avec mes meilleurs souhaits
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
lionel

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : sud
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Mar 19 Avr 2011 - 23:08

Bonsoir le forum,

je suis un peu en retard,


mais je viens tout juste de terminer le discours de Pierre chez Corneille (Actes 10: 34 à 43)

Corneille ! un homme droit qui adore Dieu et que tout les juifs estiment ....
Mais qui était il vraiment ?

Un romain ? Un prosélyte Juif?

Les versets 44 à 48 m'ont interpelés : l'esprit saint se repand sur les croyants non juifs et .......non baptisés!!!

Comment est ce possible ?


Cordialement,

Lionel

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Mer 20 Avr 2011 - 11:52

Cher Lionel

le livre des Actes nous présente Corneille en peu de mots :
Citation :
A Césarée vivait un officier romain nommé Corneille qui avait un poste de commandement dans la cohorte appelée "l’Italique". (Actes 10:1) Il était pieux et adorait Dieu, avec tous les gens de sa maison. Il était généreux envers les pauvres du peuple et priait Dieu en tout temps. (Actes 10:1-2).
Comme le précise la suite du texte, le centurion Corneille fût baptisé d'abord avec l'Esprit saint puis dans l'eau, devenant ainsi un chrétien né de nouveau d'eau et d'Esprit saint. En fait, l'ordre dans lequel ces baptêmes se font n'est pas toujours le même, ici le fait d'avoir d'abord reçu l'Esprit saint était un signe pour Pierre qu'un non-Juif avait été admis dans la nouvelle alliance conclue avec le médiateur Jésus-Christ.

Les TJ et ex-TJ seront étonnés qu'un militaire ait été admis au baptême Shocked
À méditer study

Bonne journée à toi et aux lecteurs
Cordialement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11862
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   Jeu 18 Aoû 2011 - 21:56

Programme personnel de lecture de la Bible :

où en sommes-nous si nous avons commencé le 1er janvier ?

AT : Job chap 24 (à raison de 2 chap par jour)
NT : Jacques chap 3 (à raison de 1 chap par jour)

Bonne continuation à ceux qui ont leur programme de lecture en cours
Nomade


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions sur la lecture de la Bible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions sur la lecture de la Bible
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Questions sur la lecture de la Bible
» Points Interessant lecture de la Bible semaine du 06/02/2012
» Votre avis sur ce contrôle de lecture sur Le Dernier Jour d'un condamné?
» questionnaire de lecture le Capitaine fracasse Gautier
» [3ème] Contrôle de lecture : Le Livre de ma mère. Qu'en pensez-vous ? Merci !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Fiabilité de la Bible-
Sauter vers: