La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ti-Jean

avatar

Nombre de messages : 534
Localisation : Québec - Canada
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Mar 22 Fév 2011 - 20:16

bonjour à tous...

petit raisonnement,,,

Tu es Pierre
et sur cette pierre ???

je bâtirai mon église....
quel est donc la PIERRE ANGULAIRE sur lequel notre Maître Jésus le Christ ( oint, Messie, ) bâti SON ÉGLISE...

Plusieurs question s'ouvre à cette affirmation de notre Maître...
quel sont les matériaux utilisés par notre maître... suggestion ( aimez-vous....
l'unité de cette église reposera sur quoi... suggest( ion eau et l'Esprit Saint et de Vérité ( quel est la base des nés de nouveaux et membres de cet église... )

je suis convaincue que plusieurs d'entre nous pouvons ajouter à ces questions...
Bien affectueusement et dans la Paix du Seul Vrai Dieu Vivant
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème



Nombre de messages : 452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Mar 22 Fév 2011 - 21:20


C'est une question extrêmement intéressante Ti-Jean ! cheers

J'ai hâte de prendre connaissance des diverses réflexions de vous tous sur ce sujet !

Et si on ouvrait un nouveau fil pour ce nouveau thème ?
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème



Nombre de messages : 452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Ven 25 Fév 2011 - 0:05


Cher tous,

J'ai trouvé une analyse qui me semble très pertinente sur ce lien :

http://www.bible-only.org/french/bp/tu_es_pierre/tu_es_pierre.html

On y démonte point par point la fraude du Pape et du Vatican dont l'existence et l'autorité sont abusivement légitimées par Matthieu 16:18-19 :

“ De plus, moi je te dis : Tu es Pierre, et sur ce roc je bâtirai ma congrégation, et les portes de l’hadès ne la domineront pas. Je te donnerai les clés du royaume des cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre sera ce qui est lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera ce qui est délié dans les cieux. ”


Je retiens quelque chose d'intéressant dans l'analyse qui est faite et qui me semble beaucoup cohérente que ce que la Watchtower enseigne à ce sujet, à savoir que le roc auquel se référait Jésus était lui-même et non Pierre, comme si le Christ s'exprimait de manière énigmatique ou disait une chose tout en pensant à une autre...

Je comprends à présent que le roc en question était bel et bien l'apôtre Pierre, ce qui rétablit la cohérence des propos de Jésus relatif à l'octroi des clés du Royaume. Pierre serait un rocher dans un contexte particulier, une "fondation" pour inaugurer une mission qui reviendrait à tous les chrétiens, et là je cite l'auteur :


Avec ces clefs, Pierre va ouvrir les portes du Royaume des cieux, donner ainsi libre accès à la grâce que Dieu offre aux hommes par le sacrifice de son Fils mort sur la croix pour nos péchés (Jean 3.16). Dans le livre des Actes des Apôtres, nous voyons, en effet, Pierre ouvrir la porte du Royaume successivement :

1) aux Juifs (à Jérusalem le jour de la Pentecôte ; Actes 2),
2) aux Samaritains (mi-Juifs, mi-païens ; Actes 8 ),
3) aux païens (chez l'officier romain Corneille ; Actes 10).

Ainsi se trouvait réalisée la promesse que Jésus avait faite à ses apôtres :

« Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités des la terre » ( Actes 1:8 ).

Les portes étant ouvertes, il restait aux apôtres et aux futures générations de disciples à poursuivre l'œuvre ainsi inaugurée par Pierre.



De plus, tous les disciples de Jésus, Pierre compris, étaient appelés à devenir des pierres vivantes d'un temple spirituel :

« et vous-même, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ » (1 Pierre 2:5).


Pour autant, le seul véritable fondement de la Congrégation, au sens absolu, est le Christ :

« Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ » (1 Corinthiens 3:11).

De même, Pierre a dit devant le sanhédrin :

« Jésus est la pierre rejetée par vous qui bâtissez, et qui est devenue la principale de l'angle » (Actes 4:11).


D'autres précisions très intéressantes et étayées par les Écritures sont fournies sur la page en question. Qu'en pensez-vous ?


Idea Par ailleurs, le détournement de Matthieu 16:18-19 pour tenter de justifier la papauté, ça ne vous rappelle pas un autre détournement plus récent ???

Si je vous dis Matthieu 24:45-47 ...

Fraternellement,
Nicodème




Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Ven 25 Fév 2011 - 12:25

Pour établir la thèse catholique, il faut prouver, non seulement que :

1/ la pierre c’est Pierre
mais
2/ que par cette parole : "Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise" Matthieu 16:18 - Christ lui a assuré une primauté spirituelle dans son Eglise,
3/ que cette primauté est transmissible,
4/ que Pierre est venu à Rome,
5/ qu’il a été évêque,
6/ qu’il a transmis cette primauté à ses successeurs, les évêques de Rome,
7/ que ces évêques se sont transmis sans défaillance cette primauté depuis Pierre jusqu’au pape actuel,

Cela fait beaucoup de choses réunies et si l'une vient à manquer tout l'édifice tombe.

Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Ven 25 Fév 2011 - 21:35

Hello Nicodème et tous ;

La tournure de la phrase de Jésus ressemble étrangement à celle-ci :
Citation :
Jésus leur répondit : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.
Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras !
Mais il parlait du temple de son corps. ( Matthieu 2:19-21)
Citation :
Tu es Pierre, et sur ce roc je bâtirai ma congrégation...
Si Jésus , en disant "ce temple" , parlait du temple de son corps , pourquoi en disant "ce roc" ne parlerait-il pas de lui-meme ? il utilise le meme démonstratif : "ce " .
Citation :
De même, Pierre a dit devant le sanhédrin :
« Jésus est la pierre rejetée par vous qui bâtissez, et qui est devenue la principale de l'angle » (Actes 4:11).
Si Pierre était le "roc" en question , Jésus aurait poursuivit "Je lui donnerais ( au roc) les clés du Royaume " et non " je te donnerais " car a propos des "clés du Royaume" Jésus s'adresse particulèrement à Pierre et non au "roc" .
Il y a certainement d'autres arguments plus profonds mais c'était ce que j'en pensais !

Fraternellement ;

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème



Nombre de messages : 452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Ven 25 Fév 2011 - 23:39

michel a écrit:

Si Jésus , en disant "ce temple" , parlait du temple de son corps , pourquoi en disant "ce roc" ne parlerait-il pas de lui-meme ? il utilise le meme démonstratif : "ce " .
Citation :
De même, Pierre a dit devant le sanhédrin :
« Jésus est la pierre rejetée par vous qui bâtissez, et qui est devenue la principale de l'angle » (Actes 4:11).
Si Pierre était le "roc" en question , Jésus aurait poursuivit "Je lui donnerais ( au roc) les clés du Royaume " et non " je te donnerais " car a propos des "clés du Royaume" Jésus s'adresse particulèrement à Pierre et non au "roc" .


Hello Michel,

Ton commentaire me pousse à approfondir mes recherches, et c'est une bonne chose Wink

Tu fais un rapprochement sémantique entre Matthieu 16:18-19 ("cette pierre") et Jean 2:19-22 ("ce temple") :

“ De plus, moi je te dis : Tu es Pierre, et sur ce roc je bâtirai ma congrégation, et les portes de l’hadès ne la domineront pas. Je te donnerai les clés du royaume des cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre sera ce qui est lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera ce qui est délié dans les cieux. ” (Matthieu 16:18-19)

“ Jésus leur dit : “ Abattez ce temple, et en trois jours je le relèverai. ” Les Juifs dirent donc : “ Ce temple a été bâti en quarante-six ans, et toi, tu le relèveras en trois jours ? ” Mais il parlait du temple de son corps. Quand donc il fut relevé d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il disait cela ; et ils crurent l’Écriture et la parole que Jésus avait dite. ” (Jean 2:19-22)



Il me semble intéressant de confronter de plus près ces deux passages.

En Matthieu 16:18-19, il y a une antanaclase (mot barbare pour évoquer une homonymie, un jeu de mots) voulue entre Pierre et "cette pierre", qui est particulièrement évidente dans la langue orale employée par Jésus, l'Araméen :

"Tu es "Kepha" et sur cette "kepha"".

Pour le sens d’antanaclase, cf http://www.ecrivantschanteurs.com/pages/article3.htm

Jésus désigne Pierre avant de dire "sur cette pierre", dans la même phrase. En revanche, en Jean 2:19-22, Jésus utilise une métaphore, pas une antanaclase. Il est dans le temple de Jérusalem mais il n'y fait pas explicitement référence dans sa déclaration.

Pourquoi cette métaphore entre le corps humain de Jésus et le temple ?

Les Juifs dans le temple lui demandent un signe. Quelque temps auparavant, les scribes et les Pharisiens lui avaient fait la même demande et Jésus leur avait exposé le « signe de Yona » s’appliquant à sa résurrection au bout de 3 jours (Matthieu 12:38-40). C’est la même idée de sa résurrection à laquelle Jésus fait à présent référence dans sa métaphore avec le temple. Si Jésus disait tout de go aux Juifs hostiles « Détruisez mon corps et je le relèverai en trois jours », ceux-ci s’empresseraient de le mettre à mort sur le champ, au moins pour voir ce signe ! Heureusement la métaphore de Jésus est pour eux indéchiffrable, mais plus tard elle sera de nature à fortifier la foi des disciples qui en comprendront la signification et la porté spirituelle (Jean 2 :22 ; 1 Corinthiens 3:16, 17).

A présent, en Matthieu 16:18-19, Jésus se sert d’un procédé stylistique différent (l’antanaclase) que des biblistes voient même comme une forme de poésie hébraïque.

Dans le contexte, on remarque que c'est Pierre qui fait dès le début l'objet de la considération de Jésus, car il a reçu du Père le don de reconnaître en lui le Christ envoyé par Dieu. N'oublions pas aussi qu’auparavant Jésus a donné à Simon le surnom de Céphas (Kepha, Pierre), ce qu'il rappelle aux versets 16 et 17, en lui disant "Simon Pierre", ce qu'il ne fait certainement pas par hasard. Pourquoi Jésus à présent lui dirait-il "Tu es Kepha et sur cette kepha" en pensant à deux personnes différentes, Pierre et lui-même ? Une telle dichotomie de la pensée et de la parole ne me paraît ni naturelle ni en harmonie avec le contexte : ici Jésus n’a nul besoin de parler à ses amis dans un langage codifié, comme c'est le cas dans une métaphore (Luc 8:11 ; Jean 15:14, 15).

On observe qu'entre les deux passages, la construction de la phrase, les procédés stylistiques, le contexte, les implications, les intervenants, les enjeux, tout diffère.

Plus tard c'est Pierre lui-même qui écrira à ses frères chrétiens :

« et vous-même, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle... » (1 Pierre 2:5).

Tous les chrétiens nés de nouveau sont des "kepha" spirituelles, les apôtres étant les premières posées de l'église, ses fondations aux côtés du Christ qui, lui, est la "pierre angulaire", celle qui détermine l'harmonie et la solidité de l'ensemble, telle une clé de voûte.

“ La muraille de la ville avait aussi douze pierres de fondement, et sur elles les douze noms des douze apôtres de l’Agneau. ” (Révélation 21:14)

“ Vous avez été bâtis sur le fondement des apôtres et des prophètes, tandis que Christ Jésus lui-même est la pierre angulaire de fondement. En union avec lui toute la construction, harmonieusement assemblée, grandit pour être un temple saint pour Jéhovah ” (Éphésiens 2:20-21)


Il me semble donc qu'il n'y a aucune anomalie à ce que Jésus désigne Pierre comme l'une des pierres ("cette pierre") sur laquelle, ou grâce à laquelle, allait commencer à s'édifier la congrégation chrétienne, par l'usage des clés du Royaume. Ce privilège ne lui confère aucune autorité particulière sur la congrégation, seulement une responsabilité à laquelle Jésus l'a sensibilisé, lui Pierre, par cette exhortation trois fois répétée :

“ Fais paître mes petites brebis. ” (Jean 21:17)

Bien sûr je peux me tromper dans mon analyse, mais c'est ce qui me semble le plus cohérent pour l'instant. Autres avis bienvenus.





Dernière édition par Nicodème le Sam 26 Fév 2011 - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11407
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Sam 26 Fév 2011 - 12:42

Chers amis,

si l'église catholique romaine n'avait pas fait un emploi abusíf des paroles de Jésus adressées à l'apôtre Pierre dans Matthieu 16:18 "Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église", y aurait-il une difficulté de compréhension du texte ?
Paul n'a-t-il pas écrit sous inspiration :
Citation :
20 Dieu vous a intégrés à l'édifice qu'il construit sur le fondement que sont les apôtres, ses prophètes, et dont Jésus-Christ lui-même est la pierre principale. 21 En lui toute la construction s'élève, bien coordonnée, afin d'être un temple saint dans le Seigneur, 22 et, unis au Christ, vous avez été intégrés ensemble à cette construction pour former une demeure où Dieu habite par l'Esprit. (Ephésiens 2:20-22).
L'ekklesía chrétienne est donc bien construite sur le fondement des apôtres dont Pierre fait partie.

Qu'en pensez-vous ?
Cordialement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8633
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Sam 26 Fév 2011 - 15:51

Bonjour , tous ,

Juste une petite pierre , histoire de m'intégrer dans l'édifice ; ce qui est clair , c'est que l'ensemble des chrétiens du plus petit jusqu'au plus grand ( Jésus )forment ensemble un corps harmonieux , la tête étant Christ , nous ne pouvons être que des membres unis pour accomplir la volonté du Pére , là ou nous sommes le plus utile , le tout unis par le lien parfait de l'amour ( colossiens 3 :14 )
Hors si nous sommes un même corps , un seul édifice ou chacun à se place , nous ne pouvons que glorifier le Pére en gardant notre unité , parlant d'une seule et même voix , celle qui vient de la tête Christ qui dit
C'est à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l'amour les uns pour les autres.» (Jean 13:35)
Chaque pierre à sa place dans l' edifice , elle est taillée à des mesures precises, l'apôtre Cephas n'echappe pas à la regle, tout comme chaque membre est placé à la place qui est la sienne dans le corps
Les deux images se complétent l'une l'aute , le corps n'a qu'une tête , mais aussi plusieurs membres vitaux , de même un edifice et formé de pierres dont certaines donne de la rigidité à l'edifice , le tout construit sur un fondement principal Christ
Fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11407
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Dim 27 Fév 2011 - 22:12

Chers lecteurs,

l'apôtre Pierre avait suivi Jésus et avait compris très tôt en observant ce qu'il a dit et fait qu'il était bien le Christ. De son côté, Jésus discerna très tôt que Pierre avait des aptitudes qui seraient utiles pour servir les croyants et il lui fit comprendre qu'il comptait sur lui en faisant de lui un des fondements de son ekklesía. Même lorsque Jésus discerna que Pierre le renierait, il lui a dit :
Citation :
Simon, Simon, écoute : Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. 32 Mais j’ai supplié pour toi, pour que ta foi ne défaille pas ; et toi, une fois revenu, fortifie tes frères. (Luc 22:31-32)
Pierre joua donc un rôle important dans l'ekklesia et dans l'oeuvre chrétienne mais il ne fut pas le seul. D'autres apôtres comme Jean ou Paul ne furent pas moins actifs ni moins efficaces.

Mais aussi bien du vivant des apôtres qu'après leur mort jusqu'à nos jours, Jésus a toujours été la tête de l'ekklesía puisqu'il vit et à promis d'être "tous les jours jusqu'à la fin" avec ses disciples authentiques (Matthieu 18:20; 28:20). Les 7 lettres de Jésus au 7 congrégations d'Asie mineure prouvent que Jésus était le surveillant invisible des congréations chrétiennes et qu'il n'y avait ni pape ni aucune une autre autorité centrale dirigeant les chrétiens.

Jésus n'a jamais parlé d'une "succession de papes" pour le représenter sur la terre ni d'un "collège central" servant de "canal de Dieu" pour les hommes !

Cordialement
Nomade


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Dim 27 Fév 2011 - 22:51

Est-ce qu'on a assez de foi pour considérer Jésus comme le Chef de l'Eglise, la tête d'angle au lieu d'accorder une prépondérance accrue à un homme ou à un groupe d'hommes ?

Nous ne sommes pas au temps de Moïse où les Israélites devaient reconnaître une autorité humaine. En effet de la bouche de l'apôtre Pierre lui-même, il est marqué un changement : Actes 3:22-23 > Moïse en effet a dit : ‘ Jéhovah Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi. Vous devrez l’écouter selon toutes les choses qu’il vous dira. Oui, toute âme qui n’écoutera pas ce Prophète sera complètement détruite du milieu du peuple.. De plus, Pierre attira l'attention de ses auditeurs sur la personne de Jésus et non sa propre personne.

Bonne soirée à vous. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Lévitique

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Israel , Bethléem
Date d'inscription : 15/11/2013

MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   Mer 22 Jan 2014 - 5:38

Bonsoir et Salut à Tous !

Selon l'interprétation catholique, Jésus annonce à Pierre qu'il sera le fondement de son Église, en usant d'une triple image :

la pierre : de même que Jésus est la pierre angulaire (1 Pierre  II,6-7), ainsi Pierre, en devenant son délégué sur cette terre, sera l’élément stabilisateur de son Église ;

les clés du royaume des cieux : de même que Jésus est la Porte (Jean 10,7), ainsi Pierre, en devenant son délégué sur cette terre, aura les « clés de la ville », c’est-à-dire exercera l’autorité sur la portion terrestre du Royaume des cieux (= l’Église) ;

le pouvoir de lier et de délier : de même que Jésus a le pouvoir de remettre les péchés (Marcc II,10), de même les Apôtres, ses délégués, pourront remettre les péchés en son nom (Jean 20,22)

Le seul apôtre dont la mort est racontée dans la Bible est Jacques dans les Actes des Apôtres le Chapitre 12,verset 12. Le Roi Hérode fit mettre Jacques à mort « par l’épée », probablement par décapitation. Les circonstances de la mort des autres apôtres ne sont fondées que sur les traditions de l’ Église ne nous permettant pas de mettre trop de poids sur ces récits.

Jésus avait  dit: «Sur ce roc, Je bâtirai Mon Église.» L'église catholique dit: « Il y a un rocher sur lequel l'église est bâtie et Pierre est ce rocher.» L'église catholique dit que Pierre est enterré là-dessous.  C'est un mensonge. Ils disent que Pierre fut enterré là-bas, mais que je sache, la Bible dit qu'il était à Jérusalem. Il n'est jamais allé là-bas. Malgré cela, ils disent qu'il y a été. En vérité, il n'est pas fait mention que Pierre ait été là-bas, mais, c'est l'histoire... Ils disent que Pierre ...  S'il l'était, quelle différence cela ferait-il ? Ce n'était pas ce dont Jésus parlait. Voyez-vous comment ils ont mélangé la chose matérielle ...  Les protestants disent: « Non ! Jésus a dit qu'Il était ce roc.»

Observez les mots maintenant. «Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; la chair et le sang ne t'ont pas révélé ceci (tu ne l'as jamais appris de quelque prêtre; tu ne l'as jamais appris de quelque séminaire) mais Mon Père, qui est dans le ciel, te l'a révélé. Et sur cette pierre  – la révélation spirituelle de la Parole – Je bâtirai Mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre Elle.»

Voyez ?  donc  Christ en vous fait de Lui le centre de cette Vie de révélation. La Vie de Christ en vous fait de Lui le centre de la révélation. Christ dans la Bible fait de la Bible une révélation complète de Christ. Christ en vous fait de vous la révélation complète de toutes ces choses. Comprenez-vous ce que Dieu essaie de faire ?



-0-
Revenir en haut Aller en bas
http://monbol.blogspot.com/?view=snapshot
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pierre sur laquelle Jésus bâtit son église
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRIMAUTE DE SAINT PIERRE
» Saint Pierre Damien
» quelle pierre pour la chambre?
» Pierre philosophale
» Le Rubis (pierre élément feu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: