La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Chapitre: 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Jean Chapitre: 7   Ven 7 Oct 2011 - 9:12

RETOUR DE JÉSUS A JÉRUSALEM LORS DE LA FÊTE DES TABERNACLES.

NOUVELLE OPPOSITION DES JUIFS.


7:1 Après cela, Jésus continua de parcourir la Galilée; il ne voulait pas séjourner en Judée car les Juifs cherchaient à le faire mourir.

7:2 Or, la fête juive des tentes (tabernacles) était proche.

7:3 Ses frères lui dirent: «Pars d'ici et va en Judée afin que tes disciples voient aussi ce que tu fais.

7:4 Personne n'agit en secret, s'il cherche à être connu. Puisque tu fais ce genre de choses, montre-toi au monde!»

7:5 En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui.

7:6 Jésus leur dit: «Le moment n'est pas encore venu pour moi, tandis que pour vous, c'est toujours le bon moment.

7:7 Le monde ne peut pas vous détester, tandis que moi, il me déteste parce que je témoigne à son sujet que sa manière d'agir est mauvaise.


7:8 Montez donc à cette fête! Quant à moi, je n'y monte pas encore parce que le moment n'est pas encore arrivé pour moi.»

7:9 Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée.



Dernière édition par christian59 le Sam 8 Oct 2011 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Ven 7 Oct 2011 - 10:10

7:1 Après cela, Jésus continua de parcourir la Galilée; il ne voulait pas séjourner en Judée car les Juifs cherchaient à le faire mourir.
Le chapitre Sept, nous montre Jésus concentrant son ministére sur la Galilée , parce que les gens y étaient plus acceuillants , plus réceptifs à sa prédication et à ses enseignements .

Puisque nous devons être des imitateurs de Jésus , nous devons tirer exemple de lui , et nous concentrer là où nous trouvons de l'intérêt , en effet il agissait de manière à être efficace , non pas pour rechercher la vaine gloire personnelle mais par intérêt pour ceux qui lui étaient confiés.

Paul qui était un des ses imitateurs ( voir 1 Corinthien 11 : 1 ) déclara

Citation :
si je cours, ce n’est pas à l’aveuglette, et si je m’exerce à la boxe, ce n’est pas en donnant des coups en l’air. (1 Corinthiens 9:26)
Ainsi , ce qui est important n'est pas de travailler dans le vide , en essayant de persuader ceux qui ne nous écoutent pas , mais en bâtissant ceux qui cherchent Dieu et qui le montrent en faisant des efforts sincères

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Ven 7 Oct 2011 - 15:52

7:2 Or, la fête juive des tentes (tabernacles) était proche.

Citation :
Souccot (hébreu חַג הַסֻּכּוֹת, Hag haSoukkot « Fête des Cabanes, » « des Tentes » ou « des Tabernacles »), est l'une des trois fêtes de pèlerinage prescrites par la Torah, au cours de laquelle on célèbre dans la joie l'assistance divine reçue par les enfants d'Israël lors de l'Exode et la récolte qui marque la fin du cycle agricole annuel... Elle est fêtée à partir du 15 tishrei (qui correspond, selon les années, aux mois de septembre ou octobre dans le calendrier grégorien).

L'ordonnance de la « fête des Tentes » (dans la traduction de la Bible du Rabbinat) ou « des tabernacles » (dans celle de Louis Segond), et en particulier, deux prescriptions spécifiques à la fête — l'obligation pour « tout indigène en Israël » de demeurer dans sa tente en souvenir des tentes (hébreu : סֻכּוֹת soukkot) dans lesquelles les enfants d'Israël ont résidé lors de leur sortie du pays d'Égypte, et celle de prendre le premier jour quatre espèces... .

La « fête à YHWH », devient rapidement, du fait de sa signification agricole, l'une des plus importantes du calendrier (elle n'est d'ailleurs souvent désignée que par le nom de « La Fête ») et le côté solennel de la « convocation sainte » en fait l'une des plus grandes occasions de rassemblement populaire, raison pour laquelle la cérémonie du haqhel (hébreu : הַקְהֵל « Rassemble ! »), au cours de laquelle le peuple entier, hommes, femmes et enfants, est rassemblé dans l'endroit élu par Dieu pour entendre la Torah, ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_des_Tabernacles

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Ven 7 Oct 2011 - 21:30

7:1 Après cela, Jésus continua de parcourir la Galilée; il ne voulait pas séjourner en Judée car les Juifs cherchaient à le faire mourir.

Quand on se remémore l'état d'esprit qu'avaient manifesté les juifs à l'encontre de Jésus, lors de son précédent séjour à Jérusalem, on comprend la persistance de Jésus, à vouloir continuer de parcourir la Galilée.

Les Chrétiens se doivent à l'exemple de Jésus, se rappeler que face un quelconque danger, notre conduite dans la connaissance des hommes, se doit d'être prudente comme les serpents, et simple comme les colombes. (Matthieu 10:16)

7:2 Or, la fête juive des tentes (tabernacles) était proche.

Les Hébreux devaient respecter trois fêtes principales dans l'année. Il y avait la fête de la Pâque, la fête de Pentecôte et la fête des tentes ou tabernacles. (Lévitique 23)

La fête des tentes ou fête des tabernacles, était pour les juifs, la fin de toutes les récoltes, mais en premier chef, la remémoration du souvenir, des quarante ans passés dans le désert, pendant lesquels leurs pères avaient habité sous des tentes. (Lévitique 23:34,42-43)

Comme qu'il convenait qu'au moins une de ces trois fêtes principale, soit célébrée à Jérusalem et que la fête des tentes (ou tabernacles) soit la dernière de l'année, il y avait fort à penser que
Jésus qui ne s'était pas rendu, cette année là, ni à la fête de la pâque, ni à celle de la pentecôte, se rende à celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Sam 8 Oct 2011 - 11:02

Versets 3 à 5



7:3 Ses frères lui dirent: «Pars d'ici et va en Judée afin que tes disciples voient aussi ce que tu fais.
7:4 Personne n'agit en secret, s'il cherche à être connu. Puisque tu fais ce genre de choses, montre-toi au monde!»
7:5 En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui.



Dans ce passage Jean nous fait entrer dans le cercle familial de Jésus , ses freres ne figuraient pas parmi les disciples de Jésus , comme les autres juifs , ils constataient la puissance de Jésus de par son enseignement et ses miracles.

Certains pensent que Jésus fut un fils unique , alors comment expliquent-t-ils ce détail mis en lumiére par Jean ?

Les uns disent que c'est sa famillle éloignée c'est à dire des cousins germains qui étaient aussi considérés par les juifs comme des frères , d'autres encore designent ceux qui étaient des habitants de Nazareth qui etait hostiles à Jésus au point qu'ils cherchèrent à le faire mourir.

Ce que Luc rapporte selon son évangile chapitre 4 :: 16 à 30 ,les versets 28 et 29 indique combien les habitants de Nazareth s'excitèrent contre lui à la suite de son passage à la synagogue. Les frères de Jésus ne sont donc pas les habitants de Nazareth, d'ailleurs selon Matthieu ce sont les habitants de Nazareth eux-mêmes qui désignent les frères de Jésus disant

Citation :
N’est-il pas le fils du charpentier? N’est-il pas le fils de Marie, et le frères de Jacques, de Joseph, de Simon et de Jude! (Matthieu 13:55)


Ce sont donc bien ses frères charnels qui lui recommandèrent de monter à Jerusalem pour la fête des tabernacles. Jean souligne que ceux-ci ne croyaient pas en lui à ce moment-là , cependant ils connaissaient certainement l'opposotion des Judéens , c'est pourqui il firent remarquer ironiquement à Jésus : " si tu veux être connu , monte à Jerusalem "

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Sam 8 Oct 2011 - 21:37

7:3 Ses frères lui dirent: «Pars d'ici et va en Judée afin que tes disciples voient aussi ce que tu fais.

Je pense que cette invitation, des frères de Jésus, n'a pas du être formulée dans un désir de voir leur frère "gagner" en notoriété, et encore moins d'un désir mauvais, de le voir tomber entre les mains de ses ennemis.
En fait, ses frères devaient être embarrassés, car d'un côté, ils n'osaient pas nier les faits extraordinaires dont ils étaient chaque jour les témoins, et de l'autre, ils ne parvenaient pas à s'imaginer, à croire, que cet homme, qu'ils étaient habitués chaque jour, à côtoyer de la manière la plus familière qui soit, puisse être le Messie.

Aussi, lui conseillèrent t-ils d'aller en Judée, de monter à Jérusalem pour la fête des Tabernacles, et, s'il est vraiment le Messie, pourquoi aurait-il à craindre l'affrontement de personnes plus compétentes, plus instruites que celles qui habitent en Galilée?

7:4 Personne n'agit en secret, s'il cherche à être connu. Puisque tu fais ce genre de choses, montre-toi au monde!»

En lui rappelant ces "succès" antérieurs en Judée, et cela, avec d'autant plus d'à propos, qu'ils ont été les témoins du fait, que la plupart de ses disciples en Galilée l'avaient quitté, qu'il vaudrait donc mieux pour lui, que les œuvres qu'il a prodiguées à ces gens, sans résultat, soient dorénavant faites, dans des lieux où il trouvera des personnes beaucoup plus réceptives, et capables.

7:5 En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui.

Il résulte donc bien que les propres frères de Jésus ne le reconnaissaient pas pour le Messie. Ces hommes devaient être partagés, entre l'impression que produisaient sur eux ses miracles, et les doutes insurmontables de leur cœur charnel.
Revenir en haut Aller en bas
ti-Jean

avatar

Nombre de messages : 534
Localisation : Québec - Canada
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Dim 9 Oct 2011 - 16:17

7:5 En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui.

Cela me fait penser à Joseph et ses onze frères...
mais à la fin ils durent s'incliner devant Lui n'est-ce pas ?
Il est intéressant de constater que pour servir le Seul Vrai Dieu Vivant, nous devons recevoir sa formation d'humilité...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Dim 9 Oct 2011 - 18:41

7:5 En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui.

Ce que nous savons avec certitude , c'est que plus tard , au moins deux des frères de Jésus crurent finallement en lui , Jacques et Jude dont ils furent l'auteur de deux lettres inspirées des saintes écritures .
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Dim 9 Oct 2011 - 21:16

7:6 Jésus leur dit: «Le moment n'est pas encore venu pour moi, tandis que pour vous, c'est toujours le bon moment.

Jésus ne pouvait expliquer à ses frères les raisons qui l'empêchaient dans l'immédiat de monter à Jérusalem. Toutefois, il leur laisse bien entendre que c'est pour eux le moment, de se montrer publiquement à cette fête, en qualité de juifs fidèles.
Quant à lui, et sans en toucher mot, Jésus sait, qu'il se réserve lui aussi, le moment pour se montrer, publiquement, mais en qualité de Messie, et en se manifestant comme tel à cette grande fête des juifs à Jérusalem. Il sait également que vouloir leur donner plus de raisons, eut été pour lui, de leur faire connaître l'annonce de sa mort à venir.

7:7 Le monde ne peut pas vous détester, tandis que moi, il me déteste parce que je témoigne à son sujet que sa manière d'agir est mauvaise

Cette explication, dans laquelle Jésus ne veut pas entrer, il la fait pressentir par ses paroles.
Jésus leur explique que leurs actes, leurs paroles ne sont pas suffisamment différents de ceux qui ont cours dans le monde juif, pour qu'ils puissent provoquer sa haine et sa détestation.
Mais qu' il en est autrement pour lui, car par ses paroles et sa vie, il ne cesse de dévoiler l'hypocrisie et la corruption profonde cachées sous les dehors de la justice des scribes et des pharisiens.(Matthieu 23)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Lun 10 Oct 2011 - 13:20

7:8 Montez donc à cette fête! Quant à moi, je n'y monte pas encore parce que le moment n'est pas encore arrivé pour moi.»

7:9 Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée.


Jésus recommanda donc à ses frères de monter à la fête et c'est ce qu'ils firent sans aucun doute conformément à la loi.

Dans la suite, nous aurons à faire face à un semblant de contradiction. C'est ce que nous ferons mais n'oublions pas que Jésus leur a dit que pour lui, le moment n'est pas encore arrivé. Quand ce moment sera-t-il arrivé ?

En attendant d'y répondre, notons que le récit précise que Jésus resta en Galilée.




_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Lun 10 Oct 2011 - 21:00

7:8 Montez donc à cette fête! Quant à moi, je n'y monte pas encore parce que le moment n'est pas encore arrivé pour moi.

Jésus savait, qu'un jour viendrait, où il accomplirait ce que ses frères réclamaient de lui. Mais pour lui, ce n'était pas encore le moment, car son œuvre ici sur terre, n'était pas achevée.
Les écritures nous révèlent, que sa vie terrestre, prit fin, non pas à la fête des tabernacles, mais au cours de la fête de la pâque.
Sachant cela, quand Jésus dit: "le moment n'est pas encore arrivé pour moi", doit à mon sens, signifier que le moment deviendra véritablement le sien, non pas lors des jours à venir, réservés à la commémoration de la fête des tabernacles, mais bien, lors de la prochaine fête à venir, c'est-à-dire, celle de la pâque, au cours de laquelle son œuvre terrestre prendra fin.
Cet espace de temps, qui l'amènera à cette fête de la Pâque, Jésus l'utilisera pour continuer à rendre, témoignage à la vérité, en la proclamant en toutes occasions, et sans jamais faire de compromis.

Ce que Jésus fit dans ce domaine, nous sommes nous aussi, invités à suivre son exemple :
Citation :
Efforce-toi de te présenter devant Dieu en homme qui a fait ses preuves, en ouvrier qui n’a pas à rougir de son ouvrage, parce qu’il transmet correctement la Parole de vérité. (2 Timothée 2:15)

7:9 Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée

Tout ce que ses frères devaient savoir sur le sujet, ayant été dit, Jésus les laissa partir pour Jérusalem. Quant à lui, comme le précise Jean, il ne les accompagna pas et resta en Galilée
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Mar 11 Oct 2011 - 18:05

7: 10 Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non pas en se montrant, mais [comme] en secret.

7:11 Les Juifs le cherchaient pendant la fête et disaient: «Où est-il?»

7:12 Dans la foule, on murmurait beaucoup à son sujet. Les uns disaient: «C'est un homme bien.» D'autres disaient: «Non, au contraire, il égare le peuple.»

7:13 Personne, toutefois, ne parlait ouvertement de lui, par crainte des chefs juifs.

Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Mer 12 Oct 2011 - 8:08

7: 10 Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non pas en se montrant, mais [comme] en secret.

A la lecture de ce verset, nous comprenons que lorsque Jésus décida de monter à Jérusalem se fut entièrement seul, ou peut être en compagnie d'une ou deux personnes qui lui étaient très proches. Toutefois, la question qui peut venir à l'esprit, est : Pourquoi Jésus a-t-il attendu quelque temps, pour se rendre à Jérusalem, non pas publiquement mais "[comme] en secret"?

La réponse est simple. Jésus savait que les Juifs cherchaient à le faire mourir. Toutefois il ne pouvait se soustraire, à l'obligation de rendre témoignage, devant le peuple réuni à Jérusalem.
Aussi, s'il avait accepté de monter à Jérusalem en compagnie de ses frères, et des nombreux juifs qui s'acheminaient vers la capitale, il aurait été reconnu, et peut être que parmi cette foule, un certain nombre de juifs exaltés, encore sous le choc de ses paroles qui les avaient scandalisés, à propos de manger sa chair et de boire son sang, lui auraient été hostiles.
Jésus préféra faire preuve de prudence et de sagesse, en y allant [comme] en secret. Se tenant ainsi éloigné de ces nombreuses foules et de tout possible danger.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Mer 12 Oct 2011 - 15:01

7:11 Les Juifs le cherchaient pendant la fête et disaient: «Où est-il?»
En écho avec ce qu'expose Christian , nous voyons par ce verset que les Juifs le cherchaient , il est donc évident que ceux ci recherchaient une certaine controverse , et certainement ils désiraient prendre Jésus en défaut concernant l'application de la loi , mais aussi dans ses propres paroles dans le but nous l'avons vu dans les versets précédents de le faire mourir .
Si Jésus était monté ouvertement , il aurait été empêché de parler car les opposants auraient ameuté les autres et Jésus aurait été muselé , puisqu'il n'aurait pu converser librement avec ceux qu'il rencontrait, c'est ce qui ressort du verset 57 du chapitre 11

Citation :
les principaux sacrificateurs et les pharisiens avaient donné l'ordre, que si quelqu'un savait où il était, il le déclarât, afin qu'on se saisît de lui. (Jean 11:57)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Jeu 13 Oct 2011 - 9:56

7:12 Dans la foule, on murmurait beaucoup à son sujet. Les uns disaient: «C'est un homme bien.» D'autres disaient: «Non, au contraire, il égare le peuple.»
7:13 Personne, toutefois, ne parlait ouvertement de lui, par crainte des chefs juifs.


Il apparait que cette fête des tabernacles eut cette année-là un caractére particulier, les discussions fusaient , chacun était intrigué par les témoignages des uns et des autres , mais aussi par les rumeurs qui se colportaient de ville en ville

Il est évident que Jésus ne faisait pas l'unanimité , ses prises de positions , ses actions miraculeuses , son enseignement , tout faisait de lui un homme exceptionnel, craint par ceux qu ayant surtout en vue i lui etait opposé , mais loués par les hommes justes et droits

Jésus fit connaître son Père avec force, ayant surtout en vue comme il le dira plus tard ceux qui étaient réceptifs , et qui gardaient la Parole de Dieu
Citation :
J'ai manifesté ton nom aux hommes que tu m'as donnés du monde; ils étaient à toi, et tu me les as donnés, et ils ont gardé ta Parole. (Jean 17:6)
,

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Jeu 13 Oct 2011 - 18:06

7:13 Personne, toutefois, ne parlait ouvertement de lui, par crainte des chefs juifs.

Par ce verset , nous constatons la grande emprise qu'avait les chefs Juifs envers le peuple qui , une nouvelle fois , étant divisé , se contenter de "murmures" au sujet de Jésus .
Ce qui semble pourtant étonant , c'est que la foule n'osa pas parler de Jésus ouvertement : soit en bien ( c'est compréhensible) , soit en mal ( ce qui l'est moins) !
Apres la Pentecote , ces chefs Juifs tentèrent également de faire taire les apotres et disciples qui , eux , ne craignirent pas de parler ouvertement de Jésus :
Citation :
Car il est manifeste pour tous les habitants de Jérusalem qu'un miracle signalé a été accompli par eux, et nous ne pouvons pas le nier.
Mais, afin que la chose ne se répande pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là.
Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus.
Pierre et Jean leur répondirent : Jugez s'il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu'à Dieu ; (Actes 4:16-19)

Aucun disciple de Jésus ne devrait craindre de parler ouvertement de Jésus et de son enseignement qui vient du Père , n'en déplaise à n'importe quel conducteur religieux:
Citation :
C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux ;
mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux. (Matthieu 10:32,33)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Jeu 13 Oct 2011 - 19:58

7:11 Les Juifs le cherchaient pendant la fête et disaient: «Où est-il?»
7:12 Dans la foule, on murmurait beaucoup à son sujet. Les uns disaient: «C'est un homme bien.» D'autres disaient: «Non, au contraire, il égare le peuple.»
7:13 Personne, toutefois, ne parlait ouvertement de lui, par crainte des chefs juifs.


L'état d'esprit qui prévalait dans cette foule nombreuse, montée à Jérusalem tel qu'il nous est rapporté des versets 11 à 13 témoigne, que le danger était bien réel. On comprend aisément la manière employée par Jésus, pour se rendre à Jérusalem. Elle le prévenait, comme le rappelle très bien Gégé, de toutes mesures hostiles, qu'auraient pu prendre à l'avance contre lui, les autorités juives.

Toutefois, cette agitation populaire, démontre s'il en est besoin, l'extraordinaire impression qu'avait laissée Jésus, lors de son dernier séjour à Jérusalem.

Par la pression venant d'en haut, et qui s'exerçait sur tous ces gens sans distinction, ceux qui étaient bien, comme sur ceux qui étaient mal disposés envers Jésus, personne n'osait, comme le souligne Michel, manifester tout haut sa sympathie, à l'égard de Jésus et beaucoup très certainement, par servilité dépassaient dans leurs dires ce qu'ils pensaient réellement. De très nombreuses rumeurs, bienveillantes et hostiles fusaient de partout.

Pour Jésus, cela devait être des moments difficiles et tristes, car si on se remémore jusqu'ici, les trois fois où Jésus est allé à Jérusalem, la première fois, lors de la fête de la pâque, où il était entré dans le temple avec autorité, pour chasser les vendeurs qui s'y trouvaient(Ch.2).
La deuxième fois, où il y était allé en toute liberté, comme un simple pèlerin pour une autre fête des juifs (Ch.5)
Et pour cette troisième fois, il ne peut même plus s'y rendre publiquement. A cause de cette hostilité grandissante qui lui est destinée, il est contraint de s'y rendre "incognito".

Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Ven 14 Oct 2011 - 18:00

7:14 C'était déjà le milieu de la fête lorsque Jésus monta au temple et se mit à enseigner.

7:15 Les Juifs s'étonnaient et disaient: «Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a pas étudié?»

7:16 Jésus leur répondit: «Mon enseignement ne vient pas de moi mais de celui qui m'a envoyé.

7:17 Si quelqu'un veut faire la volonté de Dieu, il saura si mon enseignement vient de Dieu ou si je parle de ma propre initiative.

7:18 Celui qui parle de sa propre initiative cherche sa propre gloire, mais si quelqu'un cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai et il n'y a pas d'injustice en lui.

7:19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Or, aucun de vous ne la met en pratique. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir?»

7:20 La foule répondit: «Tu as un démon. Qui cherche à te faire mourir?»

7:21 Jésus leur répondit: «Pour une seule œuvre que j'ai faite, vous êtes tous étonnés.

7:22 Moïse vous a donné la circoncision - qui ne vient du reste pas de lui, mais des patriarches - et vous circoncisez un homme le jour du sabbat.

7:23 Si pour respecter la loi de Moïse un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, pourquoi vous irritez-vous contre moi parce que j'ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat?

7:24 Ne jugez pas d'après l'apparence, mais portez un jugement juste.»

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Sam 15 Oct 2011 - 11:02

7:14 C'était déjà le milieu de la fête lorsque Jésus monta au temple et se mit à enseigner.

Contrairement à d'autres occasions où Jésus fit d'abord un ou plusieurs miracles, ce qui eut pour effet d'attirer la foule qu'il pouvait ensuite aisément enseigner, cette fois-ci Jésus vient tout simplement dans le temple et se met à enseigner. Jean ne dit pas sur quoi précisément il enseigne le petit groupe qui se forme autour de lui qui devait rapidement prendre de l'ampleur puisque Jésus était déjà très connu et qu'au verset 20, il est ensuite parlé de la "foule" qui l'écoutait.

Comme il y avait toujours des membres de la classe dirigeante présents dans le temple, ils reconnurent évidemment Jésus, l'homme qu'ils cherchaient.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Sam 15 Oct 2011 - 20:26

7:15 Les Juifs s'étonnaient et disaient: «Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a pas étudié?»
7:16 Jésus leur répondit: «Mon enseignement ne vient pas de moi mais de celui qui m'a envoyé.


Sa vérité et sa justice étaient donc évidentes pour Jésus l'enseignement qu'il proclamait venait directement de son pére le créateur des cieux et de la terre ,il savait de quoi il parlait et témoignait de cette sagesse de cette connnaissance qu'il avait acquise depuis l'origine avec son pére étant le premier né le principal porte parole

Citation :
J'étais à l'oeuvre à ses côtés. Je faisais tous les jours son plaisir, jouant constamment devant lui, (Proverbes 8:30)

En effet, c'est en lui que tout a été créé dans le ciel et sur la terre, le visible et l'invisible, trônes, souverainetés, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. (Colossiens 1:16)
son enseignement était celui d'un érudit dotè d'une grande capacité perspicasité sur le plan spirituel puisqu'il vivait constament avec son pére une école supérieure a celle de toutes les écoles rabbiniques aussi c'est pourquoi il s'etonnaient et disaient comment cela est possible çà se comprend

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Sam 15 Oct 2011 - 21:17

7:15 Les Juifs s'étonnaient et disaient: «Comment connaît-il les Écritures, lui qui n'a pas étudié?»
7:16 Jésus leur répondit: «Mon enseignement ne vient pas de moi mais de celui qui m'a envoyé.


Lorsque Jésus avait douze ans , les enseignants Juifs étaient également étonnés de sa connaissance des écritures :
Citation :
Le troisième jour, ils le découvrirent dans le temple : il était assis au milieu des maîtres de la loi, les écoutait et leur posait des questions. Tous ceux qui l'entendaient étaient surpris de son intelligence et des réponses qu'il donnait.( Luc 2:46,47)

Jésus était simplement connu comme étant le fils de Marie et Joseph , comme le préçise Elisa ci-dessus son enseignement provenant du Père céleste , et non d'une quelconque école de l'époque , les Juifs s'étonnèrent de sa connaissance.
Sa réponse : "Mon enseignement ne vient pas de moi mais de celui qui m'a envoyé" montre la grande humilité de Jésus attribuant cette intelligence des écritures non pas à lui-mème , mais à son Père qu'il honore devant tous .
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Dim 16 Oct 2011 - 14:13

7:17 Si quelqu'un veut faire la volonté de Dieu, il saura si mon enseignement vient de Dieu ou si je parle de ma propre initiative.
7:18 Celui qui parle de sa propre initiative cherche sa propre gloire, mais si quelqu'un cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai et il n'y a pas d'injustice en lui.


Quiconque veut faire la volonté de Dieu a une nature illustrée par le comportement des brebis. La brebis reconnaît la voix du berger et le suit ! Elle ne suivra pas un étranger.
Ainsi, ceux qui entendent l'enseignement de Jésus et qui sont des brebis discernent qu'il s'agit de l'enseignement de Dieu et suivent Christ qui est le seul chemin conduisant au Père (Jean 14:6).

C'est le devoir de chaque chrétien de faire luire la lumière par ses bonnes actions et de faire connaître ainsi par la parole et par les actes l'enseignement du Christ qui est l'enseignement de Dieu. C'est dire à quel point notre responsablité est grande de "ne pas parler de notre propre initiative" c'est-à-dire de ne pas diffuser un grain de sel personnel parce qu'il nous plaît et que nous pourrions en tirer de la gloire et de l'admiration. Dans tout ce que nous disons et faisons sur le forum et ailleurs, veillons toujours à honorer le Père et le Fils (Jean 5:23).

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Lun 17 Oct 2011 - 15:27

7:18 Celui qui parle de sa propre initiative cherche sa propre gloire, mais si quelqu'un cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai et il n'y a pas d'injustice en lui.
Jésus a toujours recherché la gloire de son Père. Il n'a jamais, par intérêt personnel, trahit par ses paroles, ou d'une autre manière, l'enseignement que Dieu lui avait demandé de nous transmettre.
C'est en soi une preuve incontestable de sa fidélité envers son Père.
Que découvrons-nous quand nous lisons la Bible? La lecture de la Bible, fait ressortir le fait, que de la première à la dernière page, Dieu est glorifié et nous révèle également, que l'enseignement de Jésus, a toujours été entièrement dispensé, pour glorifier Dieu et Lui Seul.
Sachant cela, nous devons veiller à ce qu'il en soit toujours ainsi, car nous pourrions sans vraiment y prendre garde, ni le vouloir réellement, dévoyer par nos paroles et nos écrits ce qui revient à Dieu.
Toujours se rappeler, de ce qui est écrit, et ne jamais rien dire de son propre chef, car comme le souligne Nomade, celui qui abuse les autres, n'agit certes pas en vue de glorifier Dieu, mais agit pour lui-même.

7:19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Or, aucun de vous ne la met en pratique. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir?
La suite du verset 19 à 24 montre avec quelle habileté Jésus maniait les Ecritures.
En leur posant cette question, Jésus veut les amener à comprendre, que malgré tout le respect, qu'eux, les juifs, portent à la loi de Moïse, il leur arrive eux aussi, parfois, de se mettre au dessus de la loi, et de ne pas la respecter.
D'où cette autre question Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir?
Par cette autre question, Jésus veut les faire raisonner sur le fait, qu'ils veulent le faire mourir, parce qu'il a cru pouvoir faire comme eux. (Avec certainement plus de raisons qu'eux).

7:20 La foule répondit: «Tu as un démon. Qui cherche à te faire mourir?
Ce raisonnement est brusquement arrêté par quelques personnes, qui croient, que pour avancer de telles choses, il faut être possédé d'un démon.
En fait ils reprochent à Jésus, de se livrer avec "aplomb," par ses paroles, à les accuser de mauvaises intentions qu'ils n'ont pas et quand conséquence, ses soupçons sont sans fondement.

7:21 Jésus leur répondit: «Pour une seule œuvre que j'ai faite, vous êtes tous étonnés.
Jésus reconnaît avoir fait une œuvre, un acte dans lequel on peut y voir une œuvre qui est contraire, à ce que prescrit la loi sabbatique.
Dans l'esprit des juifs cela était scandaleux et méritait, comme ils le réclamaient, la mort de Jésus.
Loin de se laisser intimider, Jésus va mettre en opposition l'œuvre, qu'il a faite un jour de sabbat, avec les leurs, faites elles aussi, un jour de sabbat.
Toujours avec la même persuasion, le même zèle, Jésus va donc leur rappeler (dans les prochains versets) ce qu'ils font mine d'ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Mar 18 Oct 2011 - 15:44

7:20 La foule répondit: «Tu as un démon. Qui cherche à te faire mourir?»

Voilà une réaction qui est bien connue et comme on peut le constater, elle est vieille d'au-moins 2000 ans !
Il n'est pas rare, lorsqu'on exprime une autre opinion dans un cercle religieux majoritaire, qu'on soit soupconné d'avoir un démon ! Ou plus simplement d'être égaré par Satan, ce qui est malheureusement souvent vrai dans beaucoup de cas puisque Satan se déguise en ange de lumière et égare ainsi la majorité.

Mais mettre Jésus dans le même sac est la preuve d'une cécité spirituelle extrême !
Ne pas pouvoir discerner entre celui qui est "la lumière du monde" et un démonisé, c'est vraiment être aveuglé.

En fait, il n'y a rien de changé depuis que Jésus a envoyé ses disciples authentiques pour être la lumière du monde. Comme on a traité autrefois Jésus , on les traite à leur tour de la même manière et ce sont souvent leurs coreligionnaires qui les soupçonnent immédiatement d'être égarés par les démons si quelqu'un ne soutient plus "la vérité de leur groupe" !

On ne cherche pas forcément à les faire mourir littéralement mais on les "exécute" d'une certaine manière en les excluant de la vie de ceux qui leurs sont chers, les membres de leur famille, leurs amis etc. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil (Jean 16:2).

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   Mer 19 Oct 2011 - 19:09

7:22 Moïse vous a donné la circoncision - qui ne vient du reste pas de lui, mais des patriarches - et vous circoncisez un homme le jour du sabbat.

Par ces paroles, Jésus rappelle que la circoncision ne faisait pas, partie de l'ensemble des 10 commandements de la loi, remise à Moïse sur le Sinaï (Genèse 20:1-17) mais que c'était une exigence, qui remontait au patriarche Abraham (Genèse 17:9-14).

Jésus ne cherche pas à mettre en cause, le fait que c'est bien Moïse, qui leur a donné la loi du Sinaï qui établissait le sabbat, et qui leur a également rappelé l'exigence pour tout mâle juif de se faire circoncire le huitième jour. (Lévitique 12:3)
Jésus cherche simplement, à leur faire prendre conscience, qu'associer le Sabbat et la circoncision, a inévitablement provoqué des situations, où de nombreux pères de famille israélites, sont devenus des transgresseurs du Sabbat.

En effet, comme chacun d'eux était tenu de circoncire son enfant le huitième jour, il en résultait que, chaque fois que le huitième jour tombait sur un sabbat, ils ne respectaient pas eux-mêmes, le repos sabbatique, pour satisfaire à l'exigence de la circoncision.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Chapitre: 7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Chapitre: 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean :: Chapitre 3
» Jean Chapitre 14
» Jean Chapitre 13
» Jean:: Chapitre 6
» Jean chapitre 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Evangile de Jean :: examen verset par verset-
Sauter vers: