La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Chapitre 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Jean Chapitre 8   Mar 8 Nov 2011 - 23:13

LES JOURS QUI SUIVIRENT LA FÊTE DES TABERNACLES

LA FEMME ADULTÈRE

8: 1 Jésus se rendit au mont des Oliviers.

8: 2 Mais dès le matin il revint dans le temple et tout le peuple s'approcha de lui. Il s'assit et se mit à les enseigner.

8: 3 Alors les spécialistes de la loi et les pharisiens amenèrent une femme surprise en train de commettre un adultère. Ils la placèrent au milieu de la foule

8: 4 et dirent à Jésus: «Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.

8: 5 Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes. Et toi, que dis-tu?»

8: 6 Ils disaient cela pour lui tendre un piège, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus se baissa et se mit à écrire avec le doigt sur le sol.

8: 7 Comme ils continuaient à l'interroger, il se redressa et leur dit: «Que celui d'entre vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.»

8: 8 Puis il se baissa de nouveau et se remit à écrire sur le sol.

8: 9 Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience ils se retirèrent un à un, à commencer par les plus âgés et jusqu'aux derniers; Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu.

8: 10 Alors il se redressa et, ne voyant plus qu'elle, il lui dit: «Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a donc condamnée?»

8: 11 Elle répondit: «Personne, Seigneur.» Jésus lui dit: «Moi non plus, je ne te condamne pas; vas-y et désormais ne pèche plus.»

Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Jeu 10 Nov 2011 - 13:30

8: 1 Jésus se rendit au mont des Oliviers.

8: 2 Mais dès le matin il revint dans le temple et tout le peuple s'approcha de lui. Il s'assit et se mit à les enseigner.

8: 3 Alors les spécialistes de la loi et les pharisiens amenèrent une femme surprise en train de commettre un adultère. Ils la placèrent au milieu de la foule

8: 4 et dirent à Jésus: «Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.

8: 5 Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes. Et toi, que dis-tu?»


Voilà une situation nouvelle , les Pharisiens s'adressent à Jesus comme à un docteur de la loi ; ils veulent mettre son intégrité envers les commandements en lui soumettant un cas d'adultère , ces hommes traînent devant Jésus une femme qui apparemment vient d'être surprise en flagrant delit d'adultére et invoque la loi à son encontre

Hors que dit la loi

Citation :
Si l’on surprend un homme en train de coucher avec une femme mariée, tous les deux, l’homme et la femme, seront mis à mort. Ainsi vous ferez disparaître du milieu d’Israël la souillure qu’entraîne le mal. (Deutéronome 22
:22)


Il apparait que les pharisiens veulent que cette femme soit lapidée et que Jesus confirme ce jugement

Cependant la suite va nous le demontrer, quelque chose ne va pas dans la présentation des faits par les pharisiens , il y a vice de forme

Qu'el est -il ?

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Jeu 10 Nov 2011 - 15:35

8: 3 Alors les spécialistes de la loi et les pharisiens amenèrent une femme surprise en train de commettre un adultère. Ils la placèrent au milieu de la foule

Mais pourquoi les spécialistes de la loi et les pharisiens n'amenèrent-ils pas également l'homme avec lequel cette femme était en train de commettre l'adultère ?

Qu'est-ce que cela révèle sur leur conception de la justice et sur leurs intentions en amenant la femme devant Jésus ?






_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Ven 11 Nov 2011 - 8:56

8: 1 Jésus se rendit au mont des Oliviers.
8: 2 Mais dès le matin il revint dans le temple et tout le peuple s'approcha de lui. Il s'assit et se mit à les enseigner.
8: 3 Alors les spécialistes de la loi et les pharisiens amenèrent une femme surprise en train de commettre un adultère. Ils la placèrent au milieu de la foule
8: 4 et dirent à Jésus: «Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
8: 5 Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes. Et toi, que dis-tu?»
8: 6 Ils disaient cela pour lui tendre un piège, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus se baissa et se mit à écrire avec le doigt sur le sol.


Après s'être rendu au mont des oliviers, Jésus se rendit le lendemain au Temple, et fut approché par de très nombreuses personnes.
Jésus, nous dit Jean " se mit à les enseigner".

C'est alors, que les scribes et les pharisiens arrivèrent, accompagnés d'une femme.
Interrompant l'enseignement de Jésus, ils la lui présentèrent en disant: "Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère".

On imagine l'atmosphère que cette incursion a du créer parmi tous ces gens, rassemblés autour de Jésus.
Craignant que Jésus n'eut oublié ce que cet acte représentait en gravité, les "spécialistes de la loi "dirent "Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes" (Lévitique 20:10, Deutéronome 22: 22-24). Ils lui posèrent donc la question: "Et toi, que dis-tu"?

Par cette simple question, les pharisiens espèrent mettre en doute l'autorité de Jésus, et le prendre en défaut. Ils disaient cela pour lui tendre un piège, afin de pouvoir l'accuser.
En effet, si Jésus disait "laissez la aller" il passait aux yeux de tous pour quelqu'un qui méprisait la loi de Moïse; et de l'autre, s'il déclarait qu'il fallait appliquer la loi de Moïse, il devenait contrevenant à la loi romaine, qui interdisait aux juifs de prendre de telles mesures de leur propre autorité (Jean 18:31)

A ce moment de l'histoire, arrêtons-nous et réfléchissons un instant sur ce qui a été présenté et dit à Jésus à propos de cette femme.
Il y a quelque chose de curieux et de suspect dans cette démarche. Car si l'on reprend la loi de Moïse, il ressort outre la sentence qui est attaché à cet acte, qu'il est mis en évidence le fait, qu'un adultère se commet à deux. Ainsi, si l'on surprenait une femme en flagrant délit, c'est qu'il y avait un homme avec elle.
Mais dans le cas présenté par les scribes et les pharisiens, on se demande Où est l'homme ? Qu'est ce qu'il est devenu?

"L'absence" de ce dernier n'aurait pas du permettre l'application à cette femme de ce que la loi fixait en pareille circonstance! Mais que démontrait l'histoire?
Comment expliquer qu'ils aient fait irruption dans une scène intime entre un homme et une femme au moment opportun? Et qu'ils n'aient pas surpris l'homme en même temps et qu'ils ne l'aient pas amené avec la femme ? C'est pour le moins étonnant!
A moins que tout cela est été orchestré. Dans ce cas, l'homme servait-il d'appât pour faire tomber cette femme qui, elle-même, fut prise pour faire tomber Jésus ?

Tout cela laisse à penser, que les scribes et les Pharisiens se moquaient bien de la femme et de son adultère.
Pour eux, elle n'était qu'un appât pour attraper Jésus et rien d'autres.

Cette machination illustre bien le fait, que leur but était bien de pouvoir accuser Jésus de dénigrer la loi de Moïse d'une part, ou de contrevenir à la loi romaine.
Peu importe l'image que ces hommes soi- disant hommes de Dieu et défenseurs de la loi se donnaient d'eux. Pour eux l'important était de parvenir à présenter Jésus comme un agitateur.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Sam 12 Nov 2011 - 14:01

Verset 1 à 8

Ce qui est exposé ici dans ces versets devrait nous faire réfléchir sur notre conception du christianisme .....

Est-ce un christianisme basé uniquement sur des règles , des lois, des préceptes que nous appliquerions de façon rigoureuses , sans réfléchir , sans tenir compte que chaque situation est différente , que les mobiles diffèrent d'une personne à l'autre.

Un tel christianisme serait -il attirant , refléterait la personnalité de notre Père et de son fils Jésus

Comme le fait remarquer Christian , les docteurs de la loi , en présentant cette femme à Jesus pour lui demander ce qu'il pensait , cherchaient à déstabiliser Jésus, à le prendre en défaut lui le messie, lui qui violait selon eux le sabbat.

Comment allait -il appréhender cette situation ?

Nous remarquerons que Jésus ne remit pas en question la loi sur l'adultére. C'etait la loi parfaite de Dieu , et Jésus était venu pour l'accomplir .

Quelque chose n'allait pas dans la situation en effet la loi est claire

Citation :
Si l’on surprend un homme en train de coucher avec une femme mariée, tous les deux, l’homme et la femme, seront mis à mort. Ainsi vous ferez disparaître du milieu d’Israël la souillure qu’entraîne le mal. (Deutéronome 22


Lors d'un adultère , deux personnes sont impliquées , sur la déposition d'au moin deux témoins

Hors devant Jésus se trouve une femme seule , pas de témoins , accusée sur les dires des docteurs de la loi qui prétendent qu'elle a été surprise , ceux qui l'ont surprise sont -ils là ?

Apparemment non , pourtant ce sont eux qui en tant que témoins devraient jeter les pemières pierres

Comment Jesus va t'il faire face pour résoudre cette situation tout en appliquant la loi ?

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Sam 12 Nov 2011 - 22:50

8: 7 Comme ils continuaient à l'interroger, il se redressa et leur dit: "Que celui d'entre vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle."
8: 8 Puis il se baissa de nouveau et se remit à écrire sur le sol.
8: 9 Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience ils se retirèrent un à un, à commencer par les plus âgés et jusqu'aux derniers; Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu.


Dans le but de le piéger et après que la question lui ait été posée, la fin du verset précédent disait (..) Jésus se baissa et se mit à écrire avec le doigt sur le sol.
Jésus va leur répondre certes, mais il ne souhaite pas le faire dans la précipitation, aussi leur laisse t'il du temps pour la réflexion.
Mais son silence les met mal à l'aise, alors ils le pressèrent de répondre, montrant ainsi plus ouvertement leur opposition haineuse.

Très vraisemblablement ils s'attendaient à ce que Jésus dise "Elle ne doit pas être lapidée" se qui le mettrait en opposition avec la loi de Moïse, ou alors "qu'elle soit lapidée" apportant ainsi la preuve à l'autorité romaine que Jésus est un agitateur, donc dangereux pour la paix civile.

Apparemment agacés, énervés par cette réponse qui tarde à venir, Jean nous rapporte: "Comme ils continuaient à l'interroger Jésus se redressa et leur dit: "Que celui d'entre vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle." On imagine la stupeur et le désarroi de ces accusateurs lorsqu'ils entendirent ces mots.
Par cette simple et unique phrase, Jésus mettait en évidence l'égarement moral où se trouvaient ceux que le peuple considérait comme les personnes les plus instruites, les plus intelligentes et les plus religieuses d'entre les juifs.
Leur humiliation devait être palpable, car par cette simple phrase, Jésus signifiait à ces hommes, que si cette femme avait selon eux, enfreint la loi, elle devait être punie selon la loi, mais seulement, par des personnes exemptes de tout péché, et non par des prévaricateurs de la loi.

Après ces mots, Jésus ne cherchera pas à croiser leur regard, ou à entendre autre chose, (..) il se baissa de nouveau et se remit à écrire sur le sol. Peut-être écrivait il les noms de ceux qui allaient se retirer de lui, ceux là, dont le prophète Jérémie avait dit qu'ils
Citation :
"seront écrits sur la terre, car ils ont délaissé la source des eaux vives, l'Eternel " (Jérémie 17:13).
Laissant ces hommes à leur conscience humiliée; Ces hommes, quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience ils se retirèrent un à un, à commencer par les plus âgés et jusqu'aux derniers; Chacun des assistants vit donc les scribes et les pharisiens, depuis " les plus âgés jusqu'aux derniers", quitter les lieux sans dire un mot.
Les plus âgés se retirèrent les premiers peut être à cause de leur conscience qui les accusait encore plus que celle des plus jeunes, on ne sait! Toutefois, il est à remarquer qu'aucun d'eux ne s'est montré disposé à se tourner vers Jésus pour faire acte de contrition.

Tous ont été réduits au silence, tous ont été confondus. Une fois encore, ils se sont montrés incapables de forger un chef d'accusation contre Lui.

Dans sa prophétie prononcée contre Jérusalem, Dieu avait dit:
Citation :
"Quand ce peuple s'approche de moi, il m'honore de la bouche et des lèvres; Mais son cœur est éloigné de moi, et la crainte qu'il a de moi n'est qu'un précepte de tradition humaine. C'est pourquoi je frapperai encore ce peuple par des prodiges et des miracles; Et la sagesse de ses sages périra, et l'intelligence de ses hommes intelligents disparaîtra." (Esaïe 29:13-14)
C'est effectivement ce qui venait de se passer. Et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu.

Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Dim 13 Nov 2011 - 22:01

8: 10 Alors il se redressa et, ne voyant plus qu'elle, il lui dit: "Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a donc condamnée?"
8: 11 Elle répondit: "Personne, Seigneur." Jésus lui dit: "Moi non plus, je ne te condamne pas; vas-y et désormais ne pèche plus.


Après que les scribes et les pharisiens, ces accusateurs, eurent quitté la foule, la femme se retrouva seule avec Jésus.
Cette femme, pouvait redouter d'être condamnée par celui qui avait le droit de la condamner (Jean 5:22) mais aussi de pardonner (Matthieu 9:2).
Alors il se redressa et, ne voyant plus qu'elle, il lui dit: "Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a donc condamnée?"
A cet instant, on devine le mal être dans lequel devait se trouver cette femme. Elle répondit: "Personne, Seigneur."
C'est alors que Jésus va lui montrer toute sa grande sagesse et sa compassion en lui disant: "Moi non plus, je ne te condamne pas" En lui accordant sa grâce, il ne la condamne pas, en tant que femme, mais condamne le péché qu'elle a commis. C'est à cela que Jésus s'applique à faire comprendre à cette femme en lui disant: "vas-y et désormais ne pèche plus."

Le Chrétien n'ignore pas qu'il n'est pas lui aussi à l'abri du péché (Hébreux 12:1b) aussi se rappeler de ce que Jésus déclara à cet homme guéri un jour de sabbat peut lui permettre de méditer sur les conséquences que génère le péché: "Voici, tu as été guéri, ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire" (Jean 5:14).

Soyons et demeurons vigilant sur ce point :
Citation :
Afin de ne plus vivre selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps (qu'il nous) reste à vivre dans la chair. (1 Pierre 4:2)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Lun 14 Nov 2011 - 19:04

Citation :
8: 11 Elle répondit: "Personne, Seigneur." Jésus lui dit: "Moi non plus, je ne te condamne pas; vas-y et désormais ne pèche plus.
Citation :
Jean 3.16
Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
3.17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
3.18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu

Apprenons de Jésus à ne pas juger et à ne pas condamner les autres.
et se montrer indulgent avec les fautes de nos fréres et soeurs

Citation :
Romais 13:8 Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi.
13.9 En effet, les commandements: Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole:
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Ces paroles de notre seigneur Jesus sont pleines de force, vérité qui abat le mur de l'hypocrisie comme était ses religieux , et ouvre l'esprit à une justice plus grande, celle de l'amour, qui est l'accomplissement de la loi
chose que les pharisiens n'avaient pas sut discerner
Or nous avons l'ex de Jesus qui n’a pas attendu que cette femme adultére soit juste ou parfaite pour lui demontrer son amour belle leçons d'amour et de pardon




_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mar 15 Nov 2011 - 10:11

JÉSUS CHERCHE A CONVAINCRE LES JUIF DE SON ORIGINE ET DE SA MISSION DIVINE

8: 12 Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie.»

8: 13 Là-dessus, les pharisiens lui dirent: «Tu te rends témoignage à toi-même; ton témoignage n'est pas vrai.»

8: 14 Jésus leur répondit: «Même si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je suis venu et où je vais. Quant à vous, vous ne savez pas d'où je viens ni où je vais.

8: 15 Vous, vous jugez de façon humaine; moi, je ne juge personne.

8: 16 Et si je juge, mon jugement est vrai, car je ne suis pas seul, mais le Père qui m'a envoyé est avec moi.

8: 17 Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux personnes est vrai.

8: 18 Or, je me rends témoignage à moi-même et le Père qui m'a envoyé me rend aussi témoignage.»

8: 19 Ils lui dirent donc: «Où est ton père?» Jésus répondit: «Vous ne connaissez ni moi ni mon Père. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.»

8: 20 Jésus dit ces paroles alors qu'il enseignait dans le temple à l'endroit où était le trésor, et personne ne l'arrêta parce que son heure n'était pas encore venue.

Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mar 15 Nov 2011 - 12:58

Verset 12

8: 12 Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie.»

Je suis la lumière du monde.

voila une declaration puissante qui avait de quoi alimenter la haine des conducteurs religieux Juifs , qui eux se considéraient commes les modéles,les guides,les bergers d'Israel
La lumière c'est ce qui favorise la vie ,elle nous permet de voir notre chemin , de discerner .

Jean au début de son évangile avait mis l'accent sur le caractére de la Parole de Dieu personnalisée qui est venue dans le monde et au sujet de laquelle Jean le baptiste témoigna , désignant Jésus comme la vraie lumière , En se présentant comme cette lumière Jésus ne fait que confirmer le témoignage de Jean, mais aussi celui du père qui se manifesta de façon miraculeuse pour présenter Jésus comme son fils bien-aimé approuvé de lui , que les hommes devaient "suivre" pour bénéficier de la vie Jean le baptiste ne l'avait -il pas présenté comme étant " l'agneau de Dieu qui ôte le Péché du monde "
Ce n'est pas la premiére fois que Jésus proclame des paroles aussi fortes le concernant. N'avait -il pas declaré quelque temps auparavant ,"Je suis le pain de vie"
Jésus se compare à ce qui est nécessaire à l'homme pour vivre
La lumière , le pain de vie, la source d'eau vive , est-ce étonnant dès lors qu'il enseigne que par lui vient le salut,
Citation :
Oui, vraiment, je vous l’assure: celui qui écoute ce que je dis et qui place sa confiance dans le Père qui m’a envoyé, possède, dès à présent, la vie éternelle et il ne sera pas condamné; il est déjà passé de la mort à la vie. (Jean 5:24)
En venant dans le monde Jésus devenait l'espérance de tous , Jusque-là les hommes avaient eté soumis à la futilité , leur vie n'avait pas de sens , ils étaient donc sans espérence , Jésus devient c'est esperance , cette lumière qui brille jusqu'aux extremités de la terre.
Jésus était l'accomplissement des prophéties , il devenait pour l'ensemble des hommes le seul espoir, la seul lumière.
C'est ce que fait remarquer Pierre
Citation :
Car Dieu le Père lui a donné honneur et gloire lorsque, dans sa gloire immense, il lui a fait entendre sa voix, qui disait:Voici mon Fils bien-aimé, qui fait toute ma joie. (2 Pierre 1:17)
Or cette voix, qui était venue du ciel, nous l’avons entendue nous-mêmes, puisque nous étions avec lui sur la sainte montagne. (2 Pierre 1:18)

De plus, nous avons la parole des prophètes, sur laquelle nous pouvons nous appuyer fermement, et vous faites bien de lui accorder votre attention: car elle est comme une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour paraisse et que l’étoile du matin se lève pour illuminer vos coeurs. (2 Pierre 1:19)
Cette lumière ne peut donc être vue que de ceux qui cherchent , qui demandent , qui frappent. Jésus déclare heureux ceux qui sont attentifs à ses paroles car à leur tour , il deviendront des imitateurs de Jésus et comme lui ils recevront l'approbation de Dieu , qui les éclairera par son esprit. Jésus dit aux perspicaces, à ceux qui sont humbles , aussi intelligents selon Dieu, à ceux qui le suivent et s'attachent à ses pas
Citation :
Vous êtes la lumière du monde. Une ville au sommet d’une colline n’échappe pas aux regards. (Matthieu 5:14)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mer 16 Nov 2011 - 9:49

8: 13 Là-dessus, les pharisiens lui dirent: «Tu te rends témoignage à toi-même; ton témoignage n'est pas vrai.»

Au lieu de réfléchir sur les paroles révélatrices de Jésus sur sa personne et sa mission, il devient évident par leur réponse que les pharisiens cherchent à piéger Jésus. C'est toujours le même schéma chez les fanatiques religieux, politiques, philosophiques ou autres, ils n'écoutent pas vraiment dans un dialogue mais cherchent uniquement la faille ! La faille, ils pensent l'avoir trouvée chez Jésus en lui reprochant qu'il se rendait témoignage à lui-même, ce qui n'aurait pas été d'une grande valeur devant une cour de justice s'il n'avait pas d'autres témoins à décharge.

Jésus avait déjà dit lors d'une autre confrontation :
Citation :
»Si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage n'est pas valable. (Jean 5:31)
C'est un autre qui témoigne en ma faveur, et je sais que le témoignage qu'il me rend est vrai. (Jean 5:32)
Vous avez envoyé une délégation vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité. (Jean 5:33)
Pour ma part, j'ai un témoignage plus grand que celui de Jean: ce sont les oeuvres que le Père m'a donné d'accomplir. Ces oeuvres mêmes que je fais témoignent à mon sujet que c'est le Père qui m'a envoyé, (Jean 5:36)
et le Père qui m'a envoyé a rendu lui-même témoignage à mon sujet. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez pas vu son visage (Jean 5:37)
Il y avait donc Jean-Baptiste et les miracles que Jésus opérait par la puissance de Dieu qui rendaient témoignage pour lui.
Nous verrons plus loin dans Jean 8:18 que Jésus argumentera de la manière en mentionnant son Père qui rend témoignage pour lui.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mer 16 Nov 2011 - 12:20

8: 14 Jésus leur répondit: «Même si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je suis venu et où je vais. Quant à vous, vous ne savez pas d'où je viens ni où je vais.
L'accusation des chefs religieux est -elle jusitifiée?
ce n'est pas les temoignages exterieur qui leur manque , c'est ce que nous avons pu constaté et verifié ( voir 1Thesaaloniciens 5 : 21 )par notre examen des chapitre precedents, ils avaient
- le témoignage de Jean le Baptiseur ( voir Jean 5 : 33)
Il n'etait pas quelconque,Jean etait un prophete ecouté et reconnu de tous , sa legitimité ne faisait aucun doute tant parmi les juifs que psarmi les etrangers il avait eté annocé par les prophétties ' et par lees Psaumes, Jesus le considére commes le plus grande des prophétes ( voir (Mathieu 11 : 11 ) Jean fut celui qui introduisit Jesus , il presenta Jesus à ses disciples comme etant " l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde (voir Luc 3 : 21 - 22)
Le peuple avait éte temoin de se temoignage , les chefs religieux eux mêmes avait envoyé des espios qui temoignérent en faveur de Jesus
Le temoignage de Jean etait donc incontestable ....
- le témoignage des oeuvres du Seigneur ( Voir Jean 5 : 36)
Avant même de se presenter comme le Messis , Jesus accomplit des oeuvres qui l'identifiaient comme tel, celles ci s'exerçaient envers las malheureux , les pauvres ,les malades , les prophêtes avaient annoncé ses capacités miraculeuses ( voir Esaie 35 : 6 ) ce faisant ils temoignaient par anticipation de la puissance de Jesus Jesus appostropha les chefs religieux disant " si vous ne me croyez pas , coyez au moins les oeuvres ( voir Jean 10 : 38 )
La encore , les vhefs religieux , ne peuvent opposer des argume,nt s solides, et parmi eux beaucoupcroyaient en Jesus en secret
- le témoignage du Père (Jean 5 : 37)
Jesus lors de so, babtême fut presente par Yahvé , il le presenta comme son fils bien aimé (Voir Mathieu 3 : 17 et invita les temoins de celà " a suivre Jesus , ce faisant non seulement il authentifiait Jesus , mais il à ouvert la porte ( voir Jean 10 : 3)
Nombreux furent les temoins de celà lors du baptême de Jesus ;
Comment les chefs religieux pouvaient -ils ignorer celà ?Leur mauvaise foi etait evidente

le témoignage des Ecritures (voir Jean 5 : 39)
Les docteurs de la loi ,connaissaient les ecritures , ils ne pouvaient ignorer les nombreuses prophéties qui concernaient le "messie " depuis Genése 3:15 en passant par Gense 22 ; 18 , le Deuteronome 18 :18 tout l'ancien testament est un immense temoignage rendu a Christ
Comment les pharisiens pouvait -il dire "tu rend temoignage de toi même
La repons de Jesus fempontre qu'il n' arie à ajouter , puisque lui sait qui il est et d'ou il vient c'est sans conteste ,

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mer 16 Nov 2011 - 19:01

8: 15 Vous, vous jugez de façon humaine; moi, je ne juge personne.

Ce que voulait dire Jesus ,c'est que les pharisiens jugeaient selon les apparences

Citation :
Jean 7.24 declare Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice.
le temps n'était pas venu à Jesus pour juger mais pour sauver le monde
Souvent nos raisonnements, notre façon de penser, nos sentiments, notre nature affective et émotionnelle, peuvent et sont même souvent opposés à l'Esprit de Dieu.surtout s'il se laisse diriger par la chair
bien sur L'intelligence, les sentiments et les émotions ont leur place dans la vie chrétienne lorsque qu'ils sont touchés et revivifié par l'esprit saint
Maintenant a nous de savoir quel genre de personnes nous voulons être
être dans la lumiére ou les ténèbres
charnel ou spirituel Jésus lui nous enseigne à juger selon la justice et la sainteté.


_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mer 16 Nov 2011 - 23:37

8: 12 Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie.»
8: 13 Là-dessus, les pharisiens lui dirent: «Tu te rends témoignage à toi-même; ton témoignage n'est pas vrai.»
8: 14 Jésus leur répondit: «Même si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je suis venu et où je vais. Quant à vous, vous ne savez pas d'où je viens ni où je vais.


Afin de bien nous situer dans le récit de Jean, nous sommes toujours dans les jours qui suivent la fête des Tabernacles.
Fête qui donnait à tout le peuple juif, la possibilité de se remémorer les quarante années passées dans le désert par leurs aïeux. De se remémorer et d'apprécier tout ce que Dieu avait fait pour eux durant tout ce temps.
Il y avait eu cette nourriture miraculeuse, la Manne; L'eau tirée du rocher en Horeb et qui se déversait en grande abondance en plein désert et qui permit à tous, y compris aux nombreuses têtes de bétail de se désaltérer jusqu'à plus soif.
Puis il y eut la colonne de feu et de nuée qui permis depuis l’Égypte jusqu'à la terre promise, de diriger toutes ces personnes à travers le désert, leur assurant ainsi la sécurité.

Au cours de ses différentes prises de parole, Jésus fit référence à la manne en indiquant qu'il lui était supérieur dans le sens que la vie qu'il procurait était impérissable; Jésus était et demeure le pain de vie descendu du ciel pour donner la vie au monde (Jean 6:33-35).
Même chose concernant l'eau du rocher, Jésus s’est comparé à cette eau en précisant qu'elle est bien plus désaltérante que l'eau reçue dans le désert (Jean 7:37)

Nous reprenons le récit où Jésus se compare maintenant à cette lumière, celle que Dieu avait donnée à son peuple pour traverser le désert.
Jésus leur parla de nouveau. Il dit: "Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie." Par ses paroles Jésus s'est présenté comme la lumière qui émane de la vie.
Cela sera de nouveau accentué par Jésus lorsqu'il déclarera
Citation :
Moi, la lumière, je suis venu dans le monde afin que quiconque croit en moi ne reste pas dans les ténèbres. (Jean 12:46)
Les pharisiens qui étaient présents et qui entendaient ces paroles ne présentaient aucun signe qui aurait laissé supposer qu'ils cherchaient à sortir des ténèbres dans lesquels leur esprit était retenu : Là-dessus, les pharisiens lui dirent: "Tu te rends témoignage à toi-même; ton témoignage n'est pas vrai."
Certaines traductions rendent cette fin de phrase comme suit:
Citation :
Alors les Pharisiens lui dirent : « Si tu te recommandes toi-même, ta recommandation ne vaut rien. Bible des Peuples
Citation :
Les Peroushîm disent alors: « Tu témoignes pour toi-même: ton témoignage n’est pas probant. » Bible Chouraqui


Ainsi donc, lorsque les pharisiens lui disent "ton témoignage n'est pas vrai" ils ne lui signifient pas qu'il "est faux" mais comme "insuffisamment digne de foi", car le témoignage d'un seul homme sur lui-même ne pouvait être accepté comme véridique.
D'ailleurs c'est bien ce que Jésus reconnut quelques temps auparavant
Citation :
" Si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage n'est pas vrai" (Jean 5:31).
Toutefois la raison qu'ils viennent de lui opposer n'a plus de raison d'être, car jusqu'à présent Jésus s'était fait connaître comme un homme ordinaire apportant le témoignage de son Père et des Écritures pour expliquer les raisons de sa venue. Dés à présent, en leur répondant jésus va leur donner à connaître sa véritable origine.
Jésus leur répondit: "Même si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage est vrai", et il leur donna la raison de ce qu'il venait d'avancer " car je sais d'où je suis venu et où je vais. Quant à vous, vous ne savez pas d'où je viens ni où je vais."
Pour ces hommes religieux imbus de leur savoir jésus venait de leur signifier la stérilité de leurs connaissances des Écritures.
Ils étaient incapables de concevoir la différence entre la lumière qui était devant eux et les ténèbres dans lesquelles ils se trouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Jeu 17 Nov 2011 - 17:20

8: 15 Vous, vous jugez de façon humaine; moi, je ne juge personne.
8: 16 Et si je juge, mon jugement est vrai, car je ne suis pas seul, mais le Père qui m'a envoyé est avec moi.


Pour les pharisiens, les scribes, les docteurs de la loi, Jésus n'était qu'un homme ordinaire, qui ne se distinguait en rien des autres hommes, si ce n'est par le fait qu'il s'évaluait lui-même, à leurs yeux, de façon présomptueuse dans les témoignages qu'il se rendait.

En revanche, eux, se considéraient comme étant de dignes représentants de la loi. Cette loi, ils la connaissaient et étaient reconnus comme tels.
Pourtant les écritures qu'ils prétendaient bien connaître, et le témoignage qu'ils avaient reçu de Jean le Baptiste auraient du leur ouvrir la raison. (Jean 1:19-28)

Mais à leurs yeux, cet homme, galiléen de surcroit ressemblait à n'importe quel autre homme.
C'était un pécheur, semblable à eux et ne pouvait donc être celui que les Écritures annonçaient comme étant le Messie.

Leur jugement était inapproprié, et c'est ce que fit ressortir Jésus en disant : "Vous, vous jugez de façon humaine" Par ces paroles, Jésus mettait l'accent sur le coté injuste qui prévaut dans tous jugements humains; aussi, les devançant sur ce qu'ils auraient pu lui opposer en retour, du genre : si c'est le cas, démontre nous l'injustice de nos jugements te concernant! Jésus poursuit en disant: "moi, je ne juge personne." sous entendant, selon votre perception, selon votre concept, car aussitôt il ajoute : "Et si je juge, mon jugement est vrai, car je ne suis pas seul, mais le Père qui m'a envoyé est avec moi"
Il leur répond ainsi, pour se conformer à leurs pensées, et leur montrer que le témoignage de son Père peut être joint au sien; accentuant ainsi, la remarque qui leur avait été adressée quelques temps plus tôt
Citation :
"je ne reçois pas ma gloire des hommes. Mais je vous connais: vous n'avez pas l'amour de Dieu en vous. Je suis venu au nom de mon Père et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez. Comment pouvez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres et qui ne recherchez pas la gloire qui vient de Dieu seul? Ne pensez pas que c'est moi qui vous accuserai devant le Père; celui qui vous accuse, c'est Moïse, celui en qui vous avez mis votre espérance. En effet, si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, puisqu'il a écrit à mon sujet. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?" (Jean 5:41-47)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Ven 18 Nov 2011 - 12:57

8: 17 Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux personnes est vrai.
8: 18 Or, je me rends témoignage à moi-même et le Père qui m'a envoyé me rend aussi témoignage.»

Ce qui était particulièrement mis en exergue dans ce chapitre 8 , c'est la légitimité de Jésus; les pharisiens lui ont tendu un piége , en amenant devant lui cette femme adultère ;ils mettaient en cause sa capacité à juger , à diriger, cela s'est retourné contre eux , puisqu'il démontra sur un fait précis que leur justice n'était pas bonne , que ceux qui se présentaient comme des pratiquants de la loi ; étaient eux-mêmes condamnés par le loi,et que par conséquent ils ne pouvaient se servir de la loi pour juger les autres sans se condamner eux-mêmes selon le principe énoncé par Jésus , »
Citation :
Ne jugez pas afin de ne pas être jugés, (Matthieu 7:1)
car on vous jugera de la même manière que vous aurez jugé et on utilisera pour vous la mesure dont vous vous serez servis. (Matthieu 7:2)

il cite la loi et démontre que son action immédiate n'est pas de juger , mais de témoigner non seulement de lui -même , mais d'abord de la volonté de son Père qui l'a envoyé dans un but bien précis,pré-établi par la loi et les prophètes, son témoignage ne repose pas simplement sur des paroles , il se concrétise en actes;en oeuvres de puissance. De plus il en appelle au témoignage de son Père celui-ci est vrai;le sien aussi est vrai ;puisque que celà est confirmé , au travers de la loi , des prophêtes , des psaumes , mais aussi par le Pére en personne lors de son baptême
Jésus va enfoncer le clou , en se presentant " comme "la lumiére du monde " les pharisiens se sont jetés dans la brêche , pretendant qu'il se recommandait lui même ; la encore Jesus va les reprendre selon leur propre loi ' celle qu'ils s'appropriaient sans en connaître vraiment le fond et l' esprit
La réponse de Jesus est claire et nette , "moi je ne juge pas" Jean 8 : 15 cela malgre le fait qu'il en ait legitimement le droit et la capacité , il vient de le demontrer et que son action est avalisée par le Pére lui même .

De plus Jésus n'a pas besoin de juger ce qui l'est dejà, en effet il a fait remarquer quelque temps auparavent que

Celui qui met sa confiance en lui n’est pas condamné, mais celui qui n’a pas foi en lui est déjà condamné, car il n’a pas mis sa confiance en la personne du Fils unique de Dieu. (Jean 3:18)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par Gégé2 le Sam 26 Nov 2011 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Ven 18 Nov 2011 - 14:37

8: 17 Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux personnes est vrai.
8: 18 Or, je me rends témoignage à moi-même et le Père qui m'a envoyé me rend aussi témoignage.


Selon la loi, il était établi que toute déposition devait être appuyée sur le témoignage de deux ou trois témoins, le témoignage d’un seul témoin n'étant pas recevable. (Deutéronome 17:6) (Matthieu 18:16)

Ainsi donc, lorsque deux témoins déposaient sur un fait qui ne leur était pas personnel, leur témoignage était accepté comme vrai, parce que c’était le témoignage de deux personnes distinctes.
Hors de toute la conversation que jésus avait eu avec les pharisiens, il s'était employé à leur faire comprendre, sans résultat, que l''application de cette règle ne pouvait être retenue, car il disposait de cette certitude, que le témoignage qu'il se donnait était vrai, et que son Père qui l'avait envoyé, rendait également de Lui, ce témoignage "Or, je me rends témoignage à moi-même et le Père qui m'a envoyé me rend aussi témoignage."

Le prophète Esaïe n'avait il pas prophétisé en ce sens ?
Citation :
Voici mon serviteur, celui que je soutiendrai, celui que j'ai choisi et qui a toute mon approbation. J'ai mis mon Esprit sur lui; il révélera le droit aux nations. (Esaïe 42:1)
Jean le Baptiste n'avait il pas rendu ce témoignage aux pharisiens?
Citation :
J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui. Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau m'a dit: 'Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est lui qui baptise du Saint-Esprit.' Et moi, j'ai vu et j'atteste qu'il est le Fils de Dieu." (Jean 1:32-34)
Lors de son sermon sur la montagne, Jésus avait déclaré:
Citation :
"Ne donnez pas les choses saintes aux chiens et ne jetez pas vos perles devant les porcs, de peur qu'ils ne les piétinent et qu'ils ne se retournent pour vous déchirer." (Matthieu 7:6)
N'était ce pas depuis un certain temps, ce qui était en train de se passer?

Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Sam 19 Nov 2011 - 12:18

Ce que Jésus souligne , c'est l'entêtement de certains à ne voir que leur propre raisonnement,qui leur barre le chemin de la connaissance ,
Les docteurs de la loi , connaissaient très bien le code écrit, ils l'imposaient aux autres tout en cherchant dans la loi elle-même les moyens de ne pas l'appliquer eux-mêmes .
Ce qu'ils cherchaient avant toute autre considération , c'est de briller aux yeux d'autruis , de se voir attribuer des titres,peut importe pour eux si ceux ci n'étaiet pas justifiés. Ils étaient attachés à des rites , des fêtes traditionnelles dont ils enlevaient toutes la substance éducative sur laquelle ils auraient du appuyer
Citation :
«Les spécialistes de la loi et les pharisiens se sont faits les interprètes de Moïse. (Matthieu 23:2 )
Tout ce qu'ils vous disent [de respecter], faites-le donc et respectez-le, mais n'agissez pas comme eux, car ils disent et ne font pas. (Matthieu 23:3)
Pour ces hommes légalistes , la loi est un moyen de se hisser au-desus des autres ' En imposant ce qu'ils sont incapables de faire eux-mêmes ) , aussi sont-ils très attachés à des détails sans valeurs , ce qui du même coup enlève à sa puissance , sa valeur pédagogique qui est de faire ressortir l 'imperfection humaine , et la nécessité d'un remède efficace à ce fleau .
Ces hommes se placent en juges reprochant à Jésus de témoigner de lui-même , alors qu'ils connaissent l'écriture qui annonce Christ , alors qu'ils connaissent le témoignage de Jean , alors qu'ils ont vu les oeuvres de Jésus,alors qu'ils constatent la sagesse de Jésus qui reçoit le témoignage d 'une grande partie des auditeurs de Jésus , mêmes des gardes qui reconnaissent en Jésus un homme extraordinaire .
Jésus vient de les prendre en défaut dans le cas de le femme pécheresse , qu' a-t-il fait ?
Il a tout simplement attiré l'attention sur le fait que ceux qui jugeaient etaient eux-mêmes sous le coup de la loi et que le jugement qu'ils allaient prononcer était en fait leur propre jugement , puisque même sur cette affaire , ils avaient fait peu de cas de la loi , n'ayant pas amené les témoins des faits , pas amené la tierce personne avec qui la femme avait péché , et pas considéré le fait qu'ils étaient eux-mêmes des pécheurs et que de ce fait , ils auraient du faire preuve de plus de sagesse avant de venir sournoisement mettre à l'épreuve Jésus pour le disqualifier aux yeux du peuple .
Jésus souligne un point important , c'est qu'il n'est pas encore juge , mais que dans les cas ou il juge,il a l'approbation du Père , et que par conséquent son jugement est vrai .
Nous pouvons tirer de nombreux enseignements de ce fait caractéristique,
Avant de porter un jugement , nous devrions avoir la sagesse de déterminer s'il ne s'applique déjà pas à nous , cela nous évitera la honte que les jugements que nous portons se retournent contre nous-mêmes , suivons donc cer excellent conseil
Citation :
Ne sois pas juste à l'excès et ne te montre pas trop sage: pourquoi te détruirais-tu? (Ecclésiaste 7:16)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Dim 20 Nov 2011 - 14:35

8: 19 Ils lui dirent donc: «Où est ton père?» Jésus répondit: «Vous ne connaissez ni moi ni mon Père. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.»
8: 20 Jésus dit ces paroles alors qu'il enseignait dans le temple à l'endroit où était le trésor, et personne ne l'arrêta parce que son heure n'était pas encore venue.


On se souvient que Jésus, avait déclaré à la foule réunie dans le temple : "Vous me connaissez et vous savez d'où je suis!" Ces gens connaissaient effectivement son nom, savaient qui était sa famille, savaient l'endroit où il habitait.
Mais l'essentiel leur échappait puisque jésus poursuivit en disant: "Pourtant je ne suis pas venu de moi-même. Au contraire, celui qui m'a envoyé est vrai et vous ne le connaissez pas". (Jean 7:28)

En revanche, quand les pharisiens lui demandèrent: "Où est ton père?" jésus répondit: "Vous ne connaissez ni moi ni mon Père." Ces hommes au grand savoir, étaient dans les mêmes conditions que ces gens, à qui Jésus s'était adressé précédemment.

Eux qui connaissaient tout ce qui avait été écrit à propos de la venue du Messie, n'ont jamais prit la peine, à cause de leur orgueil, de leur suffisance et de leur hypocrisie, à considérer avec humilité, sérieux et empressement ce que Jésus enseignait.
Ils auraient pu, pour le moins, s'intéresser au lieu de naissance de Jésus, et établir un parallèle avec ce qui avait été annoncé par les prophètes (Michée 5:1) et reprendre ainsi chaque prophétie annonçant la venue du Christ. Mais, comblé par leur suffisance, rien de tout cela, n'a été fait.

Ainsi quand Jésus leur dit: "Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père." Pourrait-on dire pour leur défense, qu'ils connaissaient leur Père céleste? Ils prétendaient certes, détenir la connaissance de Dieu, mais que révélait leur vie? Leurs comportements étaient ils conformes à l'enseignement religieux qu'ils avaient acquis?
Ces pharisiens, ne pouvaient donc pas reconnaître Jésus, comme étant intimement lié avec Dieu.
Citation :
Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; c'est le Père qui vit en moi qui fait lui-même ces œuvres. (Jean 14:10)
Jésus dit ces paroles alors qu'il enseignait dans le temple à l'endroit où était le trésor, cet endroit devait être le lieu, où l’on conservait les offrandes recueillies dans des troncs disposés à certains endroits du temple (Marc 12:41); C'est à cet endroit, où devait certainement se tenir une frange importante de religieux, que Jésus tint cette conversation.
Aussi, la véracité des paroles prononcées par Jésus, devait certainement les mettre très mal à l'aise. Ils devaient plus que jamais, être obsédés sur les moyens à mettre en œuvre pour arrêter et faire taire cet homme qui les accablait devant tout le peuple, mais personne ne l'arrêta parce que son heure n'était pas encore venue.

Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Lun 21 Nov 2011 - 16:41

8: 21 Jésus leur dit encore: «Je m'en vais et vous me chercherez, mais vous mourrez dans votre péché; vous ne pouvez pas venir là où je vais.»

8: 22 Là-dessus les Juifs dirent: «Va-t-il se tuer, puisqu'il dit: 'Vous ne pouvez pas venir où je vais'?»

8: 23 Il leur dit: «Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde.

8: 24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, je suis, vous mourrez dans vos péchés.»

8: 25 «Toi, qui es-tu?» lui dirent-ils. Jésus leur répondit: «Ce que je vous dis depuis le début.

8: 26 J'ai beaucoup de choses à dire et à juger à votre sujet, mais celui qui m'a envoyé est vrai, et ce que j'ai entendu de lui, je le dis au monde.»

8: 27 Ils ne comprirent pas qu'il leur parlait du Père.

8: 28 Jésus leur dit donc: «Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous reconnaîtrez que moi, je suis et que je ne fais rien de moi-même, mais que je dis ce que mon Père m'a enseigné.

8: 29 Celui qui m'a envoyé est avec moi, il ne m'a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.»

8: 30 Comme Jésus disait cela, beaucoup crurent en lui.

Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mar 22 Nov 2011 - 11:52

8: 21 Jésus leur dit encore: «Je m'en vais et vous me chercherez, mais vous mourrez dans votre péché; vous ne pouvez pas venir là où je vais.»

Jesus etait celui que les israelites attendaient depuis tres lomgtemps , il s'identifia par ses oeuvres , par sa sagesse , par sa genealogie , par le temoignage de la parole de Dieu , celui de Jean le baptiste , par le temoignage de Dieu lui même.
Les juifs , et particuliéremnt les conducteurs religieux , niaient l'evidence cat leur coeur etait eloigné de celui qu'ils etaient censé representé devant tout le peuple ; ces hommes etaient devenus des guides aveugles , qui ne recherchaient que leurs interêts immediats .
La lumiere etait là devant eux , mais ils etaient aveugles , il ne discernaient pas que ce qu'ils prechaent etait là sous leurs yeux , ils rejeterent celui qui etaient venu pour leurs apporter le salut
La realité c'est qu'ils ne cherchaient pas sincerement , et n'attendaient pas rellement le messie , ces hommes se complaisaient dans un syst^mes ou ils etaient en vue , ou il profitaient de avantage que leur offraient le loi mosaïque , reconnaître Jesus , c'etait perdre leur egemonie , c'etait changé d'alliance , d'un systêm qui les avantagéait , c'etait comme changer un beau palais contre une tente .
Jesus etait l'aboutissement de la loi , la loi aurait du dirigé les hommes vers Dieu , mais les conducteurs religieux en avaient detournés le but , ils gardaient pour eux ce qui revenait à Dieu ,aussi ils voulaient consever cet avantage
La ramarque de Jesus n'est pas contradictoire , ces hommes ne le chercjaiet pas vraiment , mais un jour celà changerait , Jesus l'avait annoncé , des jours sombres allaient venir , jours ou ils se mettraient à chercher celui qui devait venir , mais il ne pourraient pas le trouver , pour la bonne raison que ce qu'ils avaient refusé etait donné à d'autres comme le fait remarquer Jesus
Citation :
»Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés! Combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! (Matthieu 23:37
Voici que votre maison vous sera laissée déserte (Matthieu 23:38)
car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu'à ce que vous disiez: 'Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!'» (Matthieu 23:39)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mar 22 Nov 2011 - 12:31

8: 21 Jésus leur dit encore: «Je m'en vais et vous me chercherez, mais vous mourrez dans votre péché; vous ne pouvez pas venir là où je vais.»

8: 22 Là-dessus les Juifs dirent: «Va-t-il se tuer, puisqu'il dit: 'Vous ne pouvez pas venir où je vais'?»


Nous sommes vraisemblablement, dans les derniers jours qui suivirent la fête des Tabernacles.
Jésus sait que c'est la dernière fois qu'il se trouve ainsi, au milieu de cette foule nombreuse, montée à Jérusalem pour la commémoration de cette fête.

Sachant qu'il ne lui reste que peu de temps, Jésus réitère ce qu'il leur avait déjà dit: " Je m'en vais, et vous me chercherez" en effet comme nous le montrera Jean, dans la suite de son récit, ceux qui le haïssaient, le chercheront pour le persécuter, et ceux qui "l'aimaient" le chercheront, pour jouir de sa présence, mais avec quelle disposition de cœur?
Car le fait que jésus ajoute: "et vous mourrez dans votre péché" souligne le fait qu'ils le chercheront avec une intention coupable, car leur éloignement de Dieu, l'égarement de leur cœur les rendent tous coupables du même crime, du même péché, celui d'avoir rejeté le messie, l'Oint de Dieu.

Les conséquences de ce rejet sont soulignées avec ces mots: "là où je vais, vous n'y pouvez venir." En effet, le chemin, la route qui aurait pu les y conduire, ils en avaient refusé l'accès.
Citation :
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi. (Jean 14:6)
Tels des fanfarons, usant de nouveau de moqueries à l'égard de Jésus Les Juifs disaient donc : Se tuera-t-il lui-même ? car il dit : Là où je vais, vous n'y pouvez venir."
En disant cela, il semblait leur échapper que l'accès au lieu, où l'on va par la mort, est pareil pour tous les humains.
Jésus n'a pas échappé à ce lieu; mais à la différence de tous ceux qui s'endorment dans le sommeil de la mort, Jésus revint à la vie, et est allé quelque temps après retrouver celui qui l'avait envoyé, le lieu même où ils ne pouvaient aller!
Citation :
Le Dieu de nos ancêtres a ressuscité Jésus, que vous avez tué en le clouant sur le bois. Dieu l'a élevé à sa droite comme Prince et Sauveur pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. (Actes 5:30-31)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mar 22 Nov 2011 - 13:46

8: 23 Il leur dit: «Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde.

8: 24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, je suis, vous mourrez dans vos péchés.»


Jésus révèle ici publiquement ses origines "extra-terrestres" comme on dit de nos jours.
Pour ceux qui connaissaient les prophéties de l'AT, son identité de Messie était ainsi facilement reconnaissable car il est écrit :
Citation :
Et toi, Bethléhem Ephrata,
Petite entre les milliers de Juda,
De toi sortira pour moi
Celui qui dominera sur Israël,
Et dont les activités remontent aux temps anciens,
Aux jours de l'éternité
.
(Michée 5:2 Nouvelle Édition de Genève)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mer 23 Nov 2011 - 11:04

8: 22 Là-dessus les Juifs dirent: «Va-t-il se tuer, puisqu'il dit: 'Vous ne pouvez pas venir où je vais'?»
8: 23 Il leur dit: «Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde.
8: 24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, je suis, vous mourrez dans vos péchés.»

Pour aller dans le sens de Christian et Nomade , souvenons nous que Jésus est " la Porte " " il est le chemin" pour aller là ou il va ,il faut être animer par la foi , qui elle nous pousse à agir et nous , nous donne accés à l'esprit saint de Dieu , qui en raison de notre foi dans le sacrifice de Jésus , nous donne acces à travers le rideau au très saint , qui est la demeure divine
ceux qui n'ont pas la clé , ne peuvent accéder a ce lieu spirituel , il ne peuvent pas non plus s'en approcher , car le péchè les entrave et les tiens éloigné de Dieu , dans l'ignorance et dans une inactivité comparée à la mort,Jésus le fit remarquer en de nombreuses occasions la foi en lui est le moyen par lequel nous entrons dans la connaissance de la verité ° ( voir Jean 8 : 32 ) nous avons acces à la lumiére divine par le moyen de Jésus ( voir Jean 8 :12 ) des lors nous passons de notre état de mort en Adam (Voir Romains 5 :12 ) à un état de vie en Jésus comme il est écrit
Citation :
En vérité, en vérité, je vous le dis : celui qui écoute mes paroles et croit en celui qui m’a envoyé, vit de vie éternelle. Il n’a plus à être jugé, car il est passé de la mort à la vie. (Jean 5:24) 'Bible des peuples)
Citation :
Par le foi , nous accédons à la vie, et nous entrouns avec lui dans la demeure du Pére Paul le declare formellement
Dieu est riche en bonté. Aussi, à cause du grand amour dont il nous a aimés, (Ephésiens 2:4)
alors que nous étions spirituellement morts à cause de nos fautes, il nous a fait revivre les uns et les autres avec le Christ. C’est par la grâce que vous êtes sauvés. (Ephésiens 2:5)
Par notre union avec Jésus-Christ, Dieu nous a ressuscités ensemble et nous a fait siéger ensemble dans le monde céleste. (Ephésiens 2:6)
Les conducteurs religieux juifs,ainsi que tous ceux qui les suivent ne peuvent acceder à ce privilège de sieger avec Christ ,la raison en est qu'il sont toujours sous la condamnation adamique et sous la loi qui les déclare pêcheur donc il reste dans l'étant de mort et ne peuvent voir l'espérance qui relie Jesus à ses diciples qui demeurent fidéles qui eux sont solidement attaché à Chrit
Citation :
Cette espérance est pour nous comme l’ancre de notre vie, sûre et solide. Elle pénètre, par-delà le rideau, dans le lieu très-saint (Hébreux 6:19
)
Le manque de foi,garde les hommes dans leur condition de défaveur , ils ne peuvent donc pas acceder là ou Jésus va !

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mer 23 Nov 2011 - 18:37


Bible du Semeur — Qui es-tu donc? lui demandèrent-ils alors. — Je ne cesse de vous le dire depuis le début! leur répondit Jésus. (Jean 8:25)
En ce qui vous concerne, j’aurais beaucoup à dire, beaucoup à juger. Mais celui qui m’a envoyé est véridique, et je proclame au monde ce que j’ai appris de lui. (Jean 8:26
Les Juifs ne comprirent pas que Jésus parlait de son Père. (Jean 8:27


Malgré l’insistance de Jésus sur son origine les Juifs persistaient à lui demander «Qui es-tu? Donne-nous une piste; clarifie le problème de manière à ce que nous puissions saisir!
Il venait pourtant de se révéler aussi clairement que possible.

Citation :
le texte de Mathieu 13.14 revèle leur manque de discernement
Et pour eux s'accomplit cette prophétie d'Ésaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.
13.15 Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu'ils ne voient de leurs yeux, qu'ils n'entendent de leurs oreilles, Qu'ils ne comprennent de leur coeur, Qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.
13.16 Mais heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient, et vos oreilles, parce qu'elles entendent!
Les Juifs ne comprirent pas plus la signification cachée de ces révélations, et ne discernèrent pas l’importance de son union avec le Père.
Ils entendirent ses paroles sans comprendre, parce qu’ils ne croyaient pas en lui.
La simple foi en lui révèle à notre esprit ses vérités
Citation :
Je suis la lumière du monde, dit-il. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres: il aura la lumière de la vie. (Jean 8:12)


_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Chapitre 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean :: Chapitre 3
» Jean Chapitre 14
» Jean Chapitre 13
» Jean:: Chapitre 6
» Jean chapitre 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Evangile de Jean :: examen verset par verset-
Sauter vers: