La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Chapitre 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Jeu 8 Déc 2011 - 8:36

8: 47 Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu; ...

Quelle simplicité et pourtant, que c'est vrai !

Cela rappelle le principe que la brebis n'écoute que la voix de son berger.

Rien de nouveau en somme, mais cela devrait nous inciter à toujours faire connaître la parole de Dieu et pas la philosophie humaine.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Ven 9 Déc 2011 - 1:29

8: 48 Les Juifs lui répondirent: «N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon?»

8: 49 Jésus répliqua: «Je n'ai pas de démon. Au contraire, j'honore mon Père et vous, vous me déshonorez.

8: 50 Je ne cherche pas ma gloire. Il y en a un qui la cherche et qui juge.

8: 51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.»

8: 52 «Maintenant, lui dirent les Juifs, nous savons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis: 'Si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.'

8: 53 Serais-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts. Pour qui te prends-tu donc?»

8: 54 Jésus répondit: «Si je me rends gloire à moi-même, ma gloire ne vaut rien. Cependant, c'est mon Père qui me rend gloire, lui que vous présentez comme votre Dieu

8: 55 alors que vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais; et si je disais que je ne le connais pas, je serais comme vous: un menteur. Mais je le connais et je garde sa parole.

8: 56 Votre ancêtre Abraham a été rempli de joie à la pensée de voir mon jour; il l'a vu et il s'est réjoui.»

8: 57 Les Juifs lui dirent: «Tu n'as pas encore 50 ans et tu as vu Abraham!»

8: 58 Jésus leur dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham soit né, je suis.»

8: 59 Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui, mais Jésus se cacha et sortit du temple [en passant au milieu d'eux. C'est ainsi qu'il s'en alla].


Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Ven 9 Déc 2011 - 13:11


8: 48 Les Juifs lui répondirent: «N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon?»
Il n'est pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre
véritable attaque ad hominen les juifs montrérent des propos désobligeant blessant ,humiliant envers la personne de Jésus mais

8: 49 Jésus répliqua: «Je n'ai pas de démon. Au contraire, j'honore mon Père et vous, vous me déshonorez.

Plus les propos de Jésus devenaient claire ,plus la haine de ses adversaires augmentaient ne pouvant refuter ses paroles il l'injurie
Sans s'émouvoir de ces injures, Jésus se contente de répondre avec calme et dignité que, dans tout ce qu'il vient de dire, il ne cherche que l'honneur de Dieu, non sa propre gloire, et il remet sa cause et tout jugement à son Père céleste.
L'exemple de Jesus me fait penser a ce que Pierre a écrit
Citation :
1 Pierre 3.15
Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous


tout chrétien doit temoigner du respect a quiconque nous en demande raison car une bonne conduite constitue une meilleure defense contre les condamnations et les accusations injustes

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Ven 9 Déc 2011 - 18:10

8: 48 Les Juifs lui répondirent: «N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon?»

(...) le texte de Luc affirme que, pour les Samaritains, offrir l'hospitalité à un Juif représenterait la violation d'un interdit, au point qu'ils refusent d'accueillir les voyageurs en route vers le Temple de Jérusalem : « [Jésus] envoya des messagers en avant de lui. S'étant mis en route, ils entrèrent dans un village samaritain pour tout lui préparer. Mais on ne le reçut pas, parce qu'il faisait route vers Jérusalem » . De même, lors de l'épisode du puits de Jacob, à Sychar, quand Jésus lui demande de l'eau, la Samaritaine répond : « Comment ! toi, qui es juif, tu me demandes à boire, à moi qui suis une femme samaritaine ? ». Et Jean d'ajouter : « Les Juifs en effet n'ont pas de relations avec les Samaritains. » Par tradition, mais aussi en raison de la profanation du Temple, les Juifs tiennent les Samaritains pour des païens, voire des suppôts de Satan, et c'est à ce titre qu'ils manifestent leur opposition à Jésus : « Les Juifs lui répondirent : "N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon ?" » .

( Source Wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Ven 9 Déc 2011 - 21:42

8: 48 Les Juifs lui répondirent: «N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon?»

Pour ces hommes qui avaient les plus hautes charges religieuses, tout ce que Jésus enseignait, était systématiquement rejeté, car considéré par eux, comme, non sens, folie et mensonges.
Mais comme ils étaient incapables d'opposer un quelconque démenti aux vérités révélées par Jésus, leur seule issue à leurs yeux, ne pouvait être que la diffamation.

Et de nouveau, c'est ce qu'ils firent : Les Juifs lui répondirent: "N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon?"
Pour les juifs, les Samaritains (issus des dix tribus d'Israël) étaient une nation détestée, car ils étaient considérés depuis leur captivité, comme des descendants de populations étrangères, en l'occurrence des Assyriens, et qui avaient de ce fait, acceptés de se conformer à des pratiques païennes, (2 Rois 17:9 -23) les rendant ainsi inacceptables aux yeux de Dieu et des Juifs (issus des deux tribus de Juda).

En quoi Jésus pouvait il être assimilé à un Samaritain? Lui, dont il était écrit sous l'inspiration de l'Esprit de Dieu:
Citation :
Le sceptre ne s'éloignera pas de Juda, ni le bâton souverain d'entre ses pieds, jusqu'à ce que vienne le Shilo et que les peuples lui obéissent. (Genèse 49:10)
Assimiler Jésus à un Samaritain, leur étant jugé insuffisant, ils l'accablèrent en plus, d'avoir en Lui un démon: tu as un démon?"
Cette dernière accusation, justifie bien le fait que les grandes Vérités que Jésus enseignait: que Dieu était son Père, qu'Il était descendu du ciel et beaucoup d'autres Vérités semblables dépassaient l'entendement et l'intelligence de ces hommes.
D'ailleurs, n'avaient ils pas, déjà comparé Jésus à un comparse de Béelzébul ?
Citation :
Les spécialistes de la Loi qui étaient venus de Jérusalem disaient: — Il est sous l’emprise de Béelzébul; c’est par le pouvoir du chef des démons qu’il chasse les démons. (Marc 3:22)

Tous ces outrages prononcés à l'encontre de Jésus réaffirmaient ce qu'Il leur avait dit précédemment : qu'ils n'étaient pas des enfants de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Sam 10 Déc 2011 - 15:09

8: 50 Je ne cherche pas ma gloire. Il y en a un qui la cherche et qui juge.

Après avoir été insulté ainsi par ses adversaires qui prétendaient qu'il avait un démon et qu'il était un Samaritain, Jésus s'en remet à celui qui juge :
Citation :
... lui qui insulté ne rendait pas l'insulte, maltraité ne faisait pas de menaces mais s'en remettait à celui qui juge justement, (1 Pierre 2:23)
L'honneur de Jésus est donc en de bonnes mains, ce qui est également le cas pour les disciples de Jésus qui comme leur Maître, sont également insultés bien des fois et de diverses manières. Par l'exemple donné par Jésus, nous savons donc comment nous comporter dans pareilles circonstances.

Notons encore que Jésus parle de "gloire" qui est la forme la plus élevée de l'honneur.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Sam 10 Déc 2011 - 21:54

8: 49 Jésus répliqua: «Je n'ai pas de démon. Au contraire, j'honore mon Père et vous, vous me déshonorez.

8: 50 Je ne cherche pas ma gloire. Il y en a un qui la cherche et qui juge.


Aux injures de ces hommes, jésus se contentera de répondre tout simplement : "Je n'ai pas de démon" Jésus ne répond donc pas aux injures, ni aux calomnies.
Comme le rappellera plus tard l'Apôtre Pierre, Jésus, dans les moments difficiles, s'en remettait constamment à son Père.

Citation :
Lui qui insulté ne rendait pas l'insulte, maltraité ne faisait pas de menaces mais s'en remettait à celui qui juge justement, (1 Pierre 2:23)
Rappelant ce qu'il leur avait déjà dit, à savoir qu'il ne recherchait que la gloire de son Père, (Jean 7:18) Jésus souligne, par ses autres paroles, qu'il s'oppose à ce que des homicides et des menteurs se proclament être des vrais enfants de Dieu: " Au contraire, j'honore mon Père et vous, vous me déshonorez".

Oui! Ils déshonoraient Jésus, Lui qui était parmi eux, pour leur faire connaître la Vérité révélée de Dieu à leur égard, alors qu'eux, loin de se préoccuper et d'apprécier l'honneur qui leur était fait, s'évertuaient à outrager Jésus et à s'opposer à ses paroles.

Insistant de nouveau, sur le fait qu'il ne cherche pas sa gloire, mais que c'est Dieu son Père, qui le glorifiera, et qui châtiera tous ceux, en qui ne sera pas trouvé, la reconnaissance de son fils.
Il déclara à cet effet : "Je ne cherche pas ma gloire. Il y en a un qui la cherche et qui juge".

Effectivement, Dieu cherche la gloire de son fils Jésus Christ, en chacun de ceux qui le reçoivent, et Il la trouve, dans tous ceux qui cultivent avec soin son enseignement.

Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Dim 11 Déc 2011 - 12:49

8: 51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.»

Quelques temps auparavant, Jésus avait déclaré à ceux qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira" (Jean 8:30-32)
A présent, il complète ses paroles qui étaient adressées à ces personnes, et à ses disciples, en leur faisant une extraordinaire promesse
En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.»

En reliant ses paroles à celles prononcées précédemment (verset 50) Jésus fait comprendre à tous ses auditeurs, nous y compris, que sa parole est le moyen par lequel, Dieu le glorifiera, en donnant la vie aux uns, et en jugeant les autres par elle, ce qui montrera à tous que Jésus est bien le Messie promis, notre Sauveur.

Reconnaissant que c'est par le fait d'avoir accepté la parole, l'enseignement de christ, de s'y être conformé et de s'y être resté attaché jusqu'au bout de notre existence humaine qu'il nous sera accordé la vie, la vie véritable.
Ainsi pour chaque personne pour qui cela se produira, Jésus sera glorifié par son Père pour nous avoir permis l'accès à cette promesse.

De ce qui précède la question demeure: Faisons-nous tout notre possible, personnellement, pour demeurer dans l'enseignement de Christ?
La réponse à cette question ne dépend pas de notre appartenance à telle ou telle organisation religieuse dite "Chrétienne"! Cela est et demeure de notre propre responsabilité.
Citation :
Ainsi donc, chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. (Romains 14:12)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Dim 11 Déc 2011 - 20:04

8: 51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.

Les Juifs croyaient à la résurrection future des morts, c'est pourquoi l'affirmation de Jésus que ceux qui gardent sa parole ne mourront jamais eut l'effet d'un choc. Pourtant, il avait déjà dit plus tôt :
Citation :
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle; il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. (Jean 5:24)
C'était certes difficile à comprendre pleinement avant l'effusion de l'Esprit saint à la Pentecôte, certains ne comprennent d'ailleurs même pas de nos jours ces paroles de Jésus.

Les chrétiens nés de nouveau qui se laissent guider par l'Esprit saint savent que tous ceux qui sont nés de nouveau d'eau et d'Esprit saint depuis le 1er siècle ne "meurent jamais plus" car la "seconde mort n'a plus de pouvoir sur eux" (Apocalypse 20:4-6; Matthieu 10:28). La résurrection dans un corps spirituel immortel leur est sûre lors du retour de Jésus (1Thessaloniciens 4:14-17).

Lire les textes et méditer dessus est souhaitable. study

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Lun 12 Déc 2011 - 10:52

8: 52 «Maintenant, lui dirent les Juifs, nous savons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis: 'Si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.'

8: 53 Serais-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts. Pour qui te prends-tu donc?»


Jésus, tout au long de ce chapitre a fait ressortit la condition dans laquelle se trouvaient les conducteurs religieux juifs, enfermé dans le carcan de la loi , par laquelle ils pensaient se justifier tout au moins selon ce qui paraissait ( voir Mathieu 23 ) pour eux Jésus mettaient en danger leur autorité , ce que Jésus à fait ressortir , c'est qu'il ne suffit pas d'être issu d'une personne comme Abraham pour être reconnu comme tel , et qu'il ne suffit pas non plus de se recommander de Dieu pour être approuvé de lui ,
Ce qu'il à fait ressortir c'est que jusque là , ils étaient asservit au pèchè , et que le seul moyen de s'en liberé était d'apprendre la vérité , non selon le point de vue humain qu'était le leur , mais en se tournant vers celui que Dieu avait annoncé et qui se trouvait là devant eux ( voit Deuteronome 18: 18 ) Le problême des Juifs , c'est leur orgeuil les rendaient sourds et aveugles , ils auraient dû recevoir Jésus , écouter et méditer sur ses paroles , au contraire il le voyait comme un ennemi qui renversait les traditions et s'opposait à l'ordre établi , Jésus dévoile leur coeur et démontre qu'ils se conduisent comme le démontra que seule la vérité pouvait les libèrer et leur ouvrir les porte vers la liberté qui avait été promise à leur ancêtre Abraham , dont ils se recommandaient . Ces conducteurs pensaient être les guides du peuple,ils pensaient que Dieu parlait par eux , la lumiére ne pouvait venir que par leur intermédiaire ,et voilà qu'un homme de Galilé vient sur leur terrain et par l'argumentation montre leur lacune , leur manque de spiritualité , leur hypocrisie , et leur infidélité à l'esprit de la loi .
S'ils avaient manisfesté,l'esprit de leur pére Abraham , ils auraient fait ses oeuvres , et auraient eu la même attiitude a l'égard de Jésus , mais contrairement à Abraham, ils n'étaient pas prêt à faire des sacrifices , à tout abandonner pour plaire à Dieu , confondus sur ce fait , il se réclame de Dieu , et là encore leurs oeuvres parlent contre eux , Si vous aviez Dieu pour pére , vous m'aimeriez dit Jésus , hors leur seule préoccupation est de le faire taire par tout les moyens, y compris celui de le tuer , leur mobile n'était pas d'honorer Dieu , en appliquant la justice , et en recherchant la vérité

Jesus les confond les convaint de mensonge,leur montre le voie indiquant que s'ils écoutent ses paroles et les appliquent ils ne mourront pas , pour eux c'est imcompréhensif ,bien ûr ils croient en une résurrection , mais future , c'est pour eux le prétexte pour accuser Jésus , d'avoir un démon , et nous le verrons plus tard de blasphême
Ce qui se ressent dans la question : Pour qui te prend tu donc ?
Ce rapport de force entre les autorités religieuses et ceux qui cherchent vraiment la vérité s'est reproduit tout au long des siècles , aujourd'hui encore,des hommes remplis de prejugés refusent d'écouter,et même de vérifier,tout ce qui ne vient pas d'eux ,ils imposent leur conception des choses , et refusent toute entente , rejetant les personnes sincéres qui cherchent vraiment à plaire à au Pére , comme eux ils sont aveugles , sourds insensibles à la vérité
ils se sont assis dans la chaire de Moïse. (Matthieu 23:2) ils professe la loi mais en oublie le but
Oubliant leur statut d'esclave , ils commandent en maître à ceux qui leur ont été confié par Dieu " ses propres enfants '

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Mer 14 Déc 2011 - 20:31

8: 54 Jésus répondit: «Si je me rends gloire à moi-même, ma gloire ne vaut rien. Cependant, c'est mon Père qui me rend gloire, lui que vous présentez comme votre Dieu

8: 55 alors que vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais; et si je disais que je ne le connais pas, je serais comme vous: un menteur. Mais je le connais et je garde sa parole.


Cette dernière question : Pour qui te prends-tu donc? (fin du verset 53) dénote le manque de considération qu'ils lui portaient; Pour eux, comment ce fils de charpentier pouvait il s'attribuer une gloire, qui ne lui ne revenait absolument pas?

Cela explique l'aveuglement de ces hommes, d'une part, mais aussi leur volonté de refuser d'entendre et de comprendre, ce que Jésus leur avait souvent répété à savoir: qu'il ne s'était pas fait ce qu'il était, mais qu'il l'avait reçu de son Père.
C'est pourquoi une nouvelle fois, il leur dit: "Si je me rends gloire à moi-même, ma gloire ne vaut rien", et poursuit en rapportant toute sa gloire à son Père, de qui il vient en disant: "Cependant, c'est mon Père qui me rend gloire".
En effet, à de nombreuses occasions Dieu, son Père lui avait témoigné cette affection, cette gloire.
Pour commencer, lors son baptême (Matthieu 3:16-17), puis lors de sa transfiguration (Matthieu 17:5) puis également à l'approche de sa passion (Jean 12:28-30).

En ajoutant: "lui que vous présentez comme votre Dieu" Jésus leur signifiait de nouveau, qu'ils ne connaissaient pas le Dieu dont ils se réclamaient. En effet s'ils le connaissaient véritablement, ils honoreraient son fils. Mais en réalité, ils méprisaient Dieu, et ils sont bien résolus à passer outre de la loi qui interdisait l'homicide.
Ce qu'ils recherchaient était bien de faire disparaître Jésus en le faisant mourir. (Jean 8:37)

Pour Jésus, il ne fait aucun doute que ces hommes sont on ne peut plus charnels, et qu'ils ne connaissent pas celui qu'ils présentent comme étant leur Dieu, c'est pourquoi il leur dit:"alors que vous ne le connaissez pas".
Jésus veut de nouveau souligner leur égarement, leur erreur en appelant son Père, celui qu'ils disaient être leur Dieu, sans le connaître, car s'ils l'avaient connu, ils lui témoigneraient un tout autre accueil que celui dont il était l'objet.

Il leur dit donc: "Moi, je le connais"; D'entendre cela, a du leur paraître bien présomptueux, eux qui ne jugeaient que selon les yeux de la chair, aussi comme l'avait dit Jésus précédemment la Vérité vous affranchira Il n'hésita pas à dire:"si je disais que je ne le connais pas, je serais comme vous: un menteur".
Et la preuve qu'il ne mentait pas, c'était bien son obéissance, son attachement à son Père, qui contrastaient avec leur désobéissance. "Mais je le connais et je garde sa parole".
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Jeu 15 Déc 2011 - 19:43

8: 56 Votre ancêtre Abraham a été rempli de joie à la pensée de voir mon jour; il l'a vu et il s'est réjoui.»

Ce furent les promesses de Dieu, auxquelles Abraham crut,qui furent la cause de sa joyeuse espérance, car elles avaient pour objet le salut de toute les nations grace a sa postérite

Citation :
Genèse 22.18
Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix.
Genèse 18.18
Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre.
18.19
Car je l'ai choisi, afin qu'il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l'Éternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu'ainsi l'Éternel accomplisse en faveur d'Abraham les promesses qu'il lui a faites...
22:18Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix.


La lettre de Paul aux hebreux reprend
Citation :
11.8
C'est par la foi qu'Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu'il devait recevoir en héritage, et qu'il partit sans savoir où il allait.
11.9
C'est par la foi qu'il vint s'établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse.
11.10
Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.
11.11
C'est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d'avoir une postérité, parce qu'elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse.
11.12
C'est pourquoi d'un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu'on ne peut compter.
11.13
C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.
quel exemple frappant que celui d'abraham qui nous laisse a nous des raison de manifester la foi dans l'esperence de voir un jour cette cité celeste .



_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.


Dernière édition par Elisa le Jeu 15 Déc 2011 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Jeu 15 Déc 2011 - 19:49

8: 56 Votre ancêtre Abraham a été rempli de joie à la pensée de voir mon jour; il l'a vu et il s'est réjoui.»

Dans le texte grec, "voir mon jour; et il l'a vu" est à l'aoriste historique et s'est par conséquent accompli durant les jours d'Abraham ! Il ne s'agit donc pas comme certains le supposent qu'Abraham aurait observé depuis les cieux ou depuis l'hadès le jour de Jésus mais le texte grec indique qu'Abraham s'est réjoui de voir et a vu cela durant sa vie. (Voir St. John's Gospel de R. Lenski page 668-669).

Abraham connaissait la promesse édénique d'une postérité qui viendrait et écraserait la tête du serpent (Genèse 3:15).
Citation :
Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa descendance. Il n'est pas dit: «et aux descendances», comme s'il s'agissait de plusieurs, mais c'est d'une seule qu'il s'agit: à ta descendance, c'est-à-dire à Christ. (Galates 3:16)
Abraham a donc vu que Dieu a tenu sa promesse en lui donnant un fils dans son âge avancé par lequel viendrait la postérité promise !


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Ven 16 Déc 2011 - 18:35

Petit rappel des versets qu'a écrit Jean qui témoigne de l'existence préhumaine de notre seigneur Jésus Christ
Jean 1.1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Jean 1.2 Elle était au commencement avec Dieu.
jJean 1.3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle
Jean 6.51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde
jean 8: 14Jésus leur répondit: Quoique je rende témoignage de moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je suis venu et où je vais; mais vous, vous ne savez d'où je viens ni où je vais.
Jean 8.23 Et il leur dit: Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde.
Jean 3.12 Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?
Jean 14.9 Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe! Celui qui m'a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?
Jean 14.10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres.


Jésus confirme lui même son existence préhumaine dans:
Jean 8: 58 Jésus leur dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham soit né, je suis.»

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Sam 17 Déc 2011 - 21:04

8: 56 Votre ancêtre Abraham a été rempli de joie à la pensée de voir mon jour; il l'a vu et il s'est réjoui.»
8: 57 Les Juifs lui dirent: «Tu n'as pas encore 50 ans et tu as vu Abraham!»
8: 58 Jésus leur dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham soit né, je suis.»
8: 59 Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui, mais Jésus se cacha et sortit du temple [en passant au milieu d'eux. C'est ainsi qu'il s'en alla].


Comme le souligne Nomade Abraham connaissait la promesse édénique d'une postérité qui viendrait et écraserait la tête du serpent (Genèse 3:15).
Abraham a donc vu que Dieu a tenu sa promesse en lui donnant un fils dans son âge avancé par lequel viendrait la postérité promise ! (Genèse 22:18)
D’où les paroles de Jésus : "Votre ancêtre Abraham a été rempli de joie à la pensée de voir mon jour; il l'a vu et il s'est réjoui ".

Mais l'esprit charnel de ces hommes ne leur permit pas de comprendre ses paroles et s'attachèrent plutôt à le ridiculiser en lui disant: "Tu n'as pas encore 50 ans et tu as vu Abraham!".

Jésus va les détourner de cette pensée en leur opposant son existence éternelle: "En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham soit né, je suis".
Ici encore, pour que ses auditeurs puissent comprendre l'importance de ses paroles, Jésus accentue par deux fois le mot vérité, pour leur révéler son existence préhumaine.
De part sa nature Divine, Il ne connaît ni passé, ni futur et est continuellement dans le présent.

L'expression je suis peut être rapprochée des paroles de Dieu son Père faites à Moïse.
Citation :
Dieu dit à Moïse: «Je suis celui qui suis.» Et il ajouta: «Voici ce que tu diras aux Israélites: 'Je suis m'a envoyé vers vous.'» (Exode 3:14).
La suite du récit de Jean, montre que ces esprits incrédules ne peuvent supporter ces paroles d'éternité.
Comme ils ne peuvent comprendre: ils prirent des pierres pour les jeter contre lui.

Leur hostilité les désigne vraiment comme des hommes sans cœur et incapables de comprendre les Vérités que jésus était venu leur apporter. Jésus se cacha et sortit du temple [en passant au milieu d'eux. C'est ainsi qu'il s'en alla].

L'heure de sa passion n'étant pas encore venue, Jésus préféra se mettre en retrait et fuir les pierres que l'on voulait lui jeter.
Jésus, la Vérité, se cacha donc aux yeux de ceux qui négligèrent de suivre ses enseignements.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   Dim 18 Déc 2011 - 16:17

8: 58 Jésus leur dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham soit né, je suis.»

Certaines traductions vont jusqu'à écrire "JE SUIS" en majuscules bien qu'aucune différenciation ne soit faite dans le texte grec.

Je suis, en grec ego eimi, est exprimé par beaucoup de personnes dans le texte grec du NT, il n'est donc pas étonnant en soi que Jésus l'emploie également, comme nous tous d'ailleurs dans notre propre langue (Combien de fois avons-nous tous déjà dit "je suis ..." durant notre vie ?)

Ce qui est particulièrement intéressant, c'est que Jésus dit :
Avant qu'Abraham fût, je suis. (Jean 8:58) Cela signifie donc que Jésus était déjà là ou existait déjà avant les jours d'Abraham ! En disant cela, les auditeurs de Jésus auraient dû se rappeler la prophétie de Michée concernant le Messie attendu :
Citation :
Et toi, Bethléhem Ephrata, qui es petite parmi les villes de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël et dont l'origine remonte loin dans le passé, à l'éternité. (Michée 5:1)
L'origine ou le commencement de l'existence de Jésus remonte effectivement "loin dans le passé", aux jours de l'éternité, donc avant le commencement du ciel et de la terre !

En grec, un père de famille pouvait dire "Avant de me marier et que mon fils soit né, je suis" ce qu'on traduirait normalement en fr par "j'étais" (sous-entendu, ... déjà là). Cette forme particulière du grec permet donc d'inclure le passé dans le présent lorsqu'il s'agit d'une chose continue, comme dans le cas de l'existence de Jésus.


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Chapitre 8   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Chapitre 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Jean :: Chapitre 3
» Jean Chapitre 14
» Jean Chapitre 13
» Jean:: Chapitre 6
» Jean chapitre 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Evangile de Jean :: examen verset par verset-
Sauter vers: