La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Chapitre 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Sam 26 Mai 2012 - 22:08

13: 23 Un des disciples, celui que Jésus aimait, était couché sur le sein de Jésus.

Ce disciple dont il est question dans ce verset, est bien l'Apôtre Jean, auteur de cet Évangile.
D'ailleurs, il le déclare lui-même, un peu plus loin dans le chapitre 21, le verset 20 et le verset 24.

Cette façon de rapporter un évènement ne peut remettre en cause la véracité de son récit.
Si Jean s'est employé à parler de ce disciple comme d'une tierce personne et non à se citer personnellement c'est précisément par humilité qu'il a évité de prononcer son nom.

Par ailleurs, la quasi-totalité des représentations de la Cène peintes par des peintres célèbres nous montrent des personnes assises, alors qu'elles devaient être à table couchées.
Les repas se prenaient couchés sur des banquettes autour d'une table basse.
Les convives devaient avoir le bras gauche appuyé sur un coussin, de manière à soutenir la tête, le bras droit demeurant libre pour manger, et les pieds étaient étendus en arrière.
Chaque convive avait de cette manière la tête rapprochée de la poitrine de son voisin de gauche.
Ce devait être la position de Jean par rapport à Jésus qui était lui-même allongé, lors de ce dernier repas.

Petite parenthèse, il y a fort à penser que cette posture, cette position des corps ayant été jugée "choquante" par la chrétienté "bien pensante" il a dû être suggéré aux peintres de renom, de représenter les personnages assis sur des chaises ou des bancs autour d'une table haute, plutôt qu'autour d'une table basse et dans leur position initiale.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11245
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Dim 27 Mai 2012 - 13:00

13: 24 Simon Pierre lui fit signe de demander qui était celui dont parlait Jésus.
13: 25 Et ce disciple, s'étant penché sur la poitrine de Jésus, lui dit: Seigneur, qui est-ce?
13: 26 Jésus répondit: C'est celui à qui je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, il le donna à Judas, fils de Simon, l'Iscariot.


Cette description est tellement vivante qu'on a l'impression d'être présent à cette scène.
Pierre fait signe à Jean qu'il veut lui dire quelque chose et lorsque leurs têtes sont suffisamment rapprochées, il chuchote à Jean de demander à Jésus de qui il parlait.

À son tour, Jean se penche vers Jésus et lui chuchote la question : "Seigneur, qui est-ce?"

Jésus aurait pu lui répondre directement : "C'est Judas" mais Pierre, qui observait l'échange entre Jésus et Jean, n'aurait pas entendu la réponse qu'il souhaitait avoir. Jésus choisit donc de donner une indication visuelle qui permettait à Pierre de suivre la réaction de Jésus à la question "qui va le trahir." Un regard de Pierre sur l'expression des yeux de Jean lui permettrait ensuite de comprendre que la réponse était bien : "C'est Judas !"

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11245
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Lun 28 Mai 2012 - 11:56

13: 27 Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le promptement.

Souvenons-nous que plus tôt dans la soirée, le texte de Jean nous a appris :
Citation :
C’était au cours du repas de la Pâque. Déjà le diable avait semé dans le coeur de Judas, fils de Simon Iscariot, le projet de trahir son Maître et de le livrer. (Jean 13:2)
Donc depuis un certain temps déjà, le projet de trahir le Maître et de le livrer était dans l'esprit et dans le coeur de Judas !

Luc avait déjà rapporté en peu de phrases dans son Évangile :
Citation :
La fête des pains sans levain, appelée la Pâque, approchait. Les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi cherchaient les moyens de faire mourir Jésus, car ils redoutaient les réactions du peuple. Or Satan entra dans Judas, surnommé l'Iscariot, qui faisait partie des douze, et Judas alla s'entendre avec les chefs des prêtres et les chefs des gardes sur la manière de le leur livrer. (Luc 22:1-4)
Jean étant le dernier à écrire son Évangile donne maintenant des précisions sur le moment exact où Satan réussit pleinement dans son projet de se servir de Judas pour trahir Jésus. C'était le moment où tout était décidé, Judas n'allait plus hésiter. C'était au moment exact où Jésus donna le morceau à Judas.

Lorsque Jésus dit à Judas : "Ce que tu fais, fais-le promptement", Judas se savait dévoilé et que Jésus avait compris ce qu'il allait faire et qu'il était décidé à le faire. Non pas que Judas allait maintenant obéir à Jésus d'aller le trahir mais c'est à Satan - qui contrôlait son coeur - qu'il obéissait finalement !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11245
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Mar 29 Mai 2012 - 12:44

13: 28 Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela;
13: 29 car quelques-uns pensaient que, comme Judas avait la bourse, Jésus voulait lui dire: Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou qu'il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres.


"Aucun de ceux qui étaient à table" inclut donc également Jean et Pierre qui venaient d'apprendre discrètement de Jésus que c'était Judas qui allait le trahir.

Et "quelques-uns pensaient" (à tort comme ils réaliseront plus tard) que Jésus avait chargé Judas plus tôt dans la soirée de régler certaines choses parce que c'était lui qui tenait la bourse du groupe et que c'était maintenant le moment de le faire puisque le repas pascal avait été pris en commun et se terminait.

Mais Judas savait ce que Jésus voulait dire et dans son obstination et dans l'endurcissement de son coeur, il était prêt à prendre le chemin de non retour !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11245
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Mer 30 Mai 2012 - 15:30

13: 30 Après avoir pris le morceau, Judas sortit aussitôt (grec euthus). Il faisait nuit (NBS).

Le grec euthus est bien traduit ici par immédiatement, aussitôt.
Judas n'avait plus aucune raison de rester dans ce cercle qui ne correspondait plus à son état présent. Il devait s'y sentir mal à l'aise pour plusieurs raisons, notamment parce qu'il était découvert comme traître aux yeux de Jésus et parce que de toute évidence, il ne voulait plus être un disciple de celui qui était tenu par les autres pour le Messie.

Le repas du soir ou repas pascal était pratiquement achevé. Il restait encore un peu de pain et du vin sur la table et Jésus allait s'en servir ensuite en instituant "le Repas du Seigneur" ou kuriakon deipnon dans le texte grec. (1Corinthiens 11:20). Puisque Judas est immédiatement ou aussitôt sorti après que Jésus lui eut donné un morceau à manger du repas pascal, il serait donc absent lors du "Repas du Seigneur" qui allait suivre.

L'apôtre Jean ne voit pas la nécessité de parler du déroulement du "Repas du Seigneur" proprement dit puisque celui-ci est déjà décrit dans les autres Évangiles. Par contre, Jean va rapporter en détail les paroles de Jésus prononcées à cette occasion (Lorsque j'ai la possibilité de présider au "Repas du Seigneur" dans le cercle fraternel, après une prière d'introduction, je fais lire à tour de rôle à chacun qui souhaite participer à la lecture une partie de Jean 13:31 jusqu'à 18:1. De cette manière, c'est Jésus qui tient le discours - peut-on avoir meilleur discours pour le "Repas du Srigneur" ? Mais il nous arrive aussi de le célébrer très brièvement, selon les circonstances).

"... Judas sortit aussitôt. Il faisait nuit" une remarque on ne peut plus appropiée, aussi bien littéralement que symboliquement parlant ... pour Judas bien sûr !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Jeu 31 Mai 2012 - 6:17

13: 30 Judas, ayant pris le morceau, se hâta de sortir. Il était nuit.

Jean qui nous rapporte que Judas reçut ce morceau de pain, ne précise pas s'il le mangea ou pas.
Cette question de peu d'importance par rapport à la succession des évènements qui vont suivre suggère peut être cette réflexion.
Il se peut, que lorsqu’il eut pris ce morceau de pain, Satan, qui lui avait mis en tête de trahir Jésus, craignit qu’en mangeant de ce pain il ne renonce à son dessein, cela pourrait être la raison pour laquelle, il se hâta d’entrer en lui, aussitôt qu’il l’eut reçu des mains de Jésus, (Jean 13:27) et le poussa à sortir aussitôt de la maison.

Puis Jean ajoute : "Il était nuit" comme pour faire ressortir toute la détermination et la vile audace de Judas, que le temps ne sut ni retenir ni détourner de son dessein.
Cette nuit devint la figure des ténèbres, dans laquelle Judas allait accomplir son œuvre de trahison.

Mais pourquoi cette trahison?
Il se pourrait que la réponse ressorte de ces questions:
S'était il attaché à Jésus pour satisfaire à ses besoins moraux?
Avait-il bien compris et adhéré à ce que Jésus avait déclaré en son temps?
Citation :
Personne ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire, et moi, je le ressusciterai le dernier jour. Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi donc, toute personne qui a entendu le Père et s'est laissé instruire vient à moi. (Jean 6:44-45)
N'avait il pas plutôt perçu le moyen de satisfaire à ses ambitions en essayant de tirer "profit" de la notoriété de Jésus obtenue par tous les miracles qu'il avait opérés?

Puis avec le temps, il se peut qu'il fut déçu de constater que la voie suivie par Jésus n'était pas celle qu'il avait espéré et qu'elle allait même à l'encontre de ses espérances.
Puis la réflexion l'amena certainement à prendre conscience que pour avoir suivi Jésus, il s'était mis "à dos" la classe religieuse et avait perdu leur considération.

Pour toutes ces choses, Il éprouva certainement du ressentiment et sa trahison contre Jésus englobe un peu tout cela.
Jésus n'étant plus ou pas, à ses yeux, celui qui lui permettait de satisfaire à ses ambitions cupides, il se devait de remettre bon ordre à tout cela.
L'idée qui lui vint à l'esprit, plus exactement qu'il lui fut "soufflée" fut de rechercher, de se remettre dans les bonnes grâces des chefs religieux.
Citation :
Alors l'un des douze, appelé Judas l'Iscariot, alla vers les chefs des prêtres et dit:"Que voulez-vous me donner pour que je vous livre Jésus?" Ils lui payèrent 30 pièces d'argent. Dès ce moment, il se mit à chercher une occasion favorable pour trahir Jésus. (Matthieu 26:14-16)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Ven 1 Juin 2012 - 5:50

COMMANDEMENT NOUVEAU ET PRÉDICTION DU TRIPLE RENIEMENT DE PIERRE (versets 31 à 38)

13: 31 Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit: Maintenant, le Fils de l'homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui.

13: 32 Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt.

13: 33 Mes petits enfants, je suis pour peu de temps encore avec vous. Vous me chercherez; et, comme j'ai dit aux Juifs: Vous ne pouvez venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant.

13: 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

13: 35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.

13: 36 Simon Pierre lui dit: Seigneur, où vas-tu? Jésus répondit: Tu ne peux pas maintenant me suivre où je vais, mais tu me suivras plus tard.

13: 37 Seigneur, lui dit Pierre, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant? Je donnerai ma vie pour toi.

13: 38 Jésus répondit: Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois.



FIN DU CHAPITRE 13

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11245
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Ven 1 Juin 2012 - 12:31

13: 31 Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit: Maintenant, le Fils de l'homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui.
13: 32 Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt.


"Maintenant ..." ! Comment le Fils de l'homme a-t-il été glorifé lorsque Judas est sorti pour le trahir ?
Jésus parle de lui-même ici comme étant "le Fils de l'homme" annoncé dans les Écritures, notamment dans Daniel 7:13. C'est son titre messianique annonçant qu'il est envoyé par le Père pour accomplir une oeuvre de rédemption par laquelle le Père et le Fils seront glorifiés, mais aussi comment le Père glorifiera le fils "bientôt" suite à sa mort sacrificielle en le ressuscitant et en l'élevant à une position où tout genou fléchira devant lui, à la gloire du Père :
Citation :
mais il s'est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. Reconnu comme un simple homme, il s'est humilié lui-même en faisant preuve d'obéissance jusqu'à la mort, même la mort sur la croix. C'est aussi pourquoi Dieu l'a élevé à la plus haute place et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom afin qu'au nom de Jésus chacun plie le genou dans le ciel, sur la terre et sous la terre et que toute langue reconnaisse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. (Philippiens 2:7-11)
Mais comment le fait que "maintenant" Judas est sorti pour livrer Jésus contribue-t-il immédiatement à la gloire de Jésus et du Père, gloire allant en augmentant jusqu'à atteindre son point culminant "bientôt" lorsque Jésus retournera au ciel où il recevra immédiatement "toute autorité dans le ciel et sur la terre" ? (Matthieu 28:18).

C'est en fait la détermination irréversible de Judas d'aller livrer Jésus aux chefs du peuple qui déclenche tous les évènements prédits dans les Écritures avec grande précision. Judas était déterminé à livrer Jésus et Jésus était déterminé irréversiblement à aller fidèlement jusqu'au bout de sa mission ! La suite des paroles de Jésus pendant cette soirée mémorable révèlera encore aux apôtres restants la gloire présente et future du Fils de Dieu.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Sam 2 Juin 2012 - 22:18

13: 31 Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit: Maintenant, le Fils de l'homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui.
13: 32 Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt.


Tout cet espace temps dans lequel les prodiges et miracles opérés par Jésus lui avaient rendu de Glorieux témoignages se prolongea après que Judas et Satan qui était entré en lui, sortirent du lieu où se trouvait Jésus; la glorification du Fils de l'homme commença

"Maintenant, le Fils de l'homme a été glorifié"
Il ne s'agit pas de la Gloire du Fils Unique de Dieu mais celle de l'homme qui est né de la lignée de David.
Citation :
Lui qui n'a pas commis de péché et dans la bouche duquel on n'a pas trouvé de tromperie, (1 Pierre 2:22)

"et Dieu a été glorifié en lui."
Cette gloire qui en a résulté pour le Fils de l’homme, est inséparable de la gloire du Père, qui a été glorifié en lui, car on ne peut glorifier Jésus-Christ sans glorifier en même temps le Père.

"Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même,"
Puisque Dieu a été glorifié en lui, il lui rendra une gloire bien supérieure à celle que le Fils lui a donnée, car la gloire que le Père donnera au Fils de l’homme, sera incomparablement plus grande que celle qu’il rendit lui-même à Dieu son Père.

Aussi comme cette gloire que le Père devait accorder au Fils de l’homme ne devait point tarder, Jésus ajouta : "et il le glorifiera bientôt."
En effet c'est par l'abaissement avec lequel il s'est mis au rang de ses frères et s'est fait leur serviteur, qu'il a obtenu cette gloire. (Philippiens 2:7-11)
Jésus sera glorifié par Dieu son Père dans les cieux.

En disant "bientôt" Jésus pensait à sa mort prochaine qui serait suivie par sa résurrection et son ascension au ciel.
Citation :
Dieu a tout placé sous ses pieds, et ce Christ qui domine toutes choses, il l’a donné pour chef à l’Eglise (Ephésiens 1:22)

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11245
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Dim 3 Juin 2012 - 9:25

13: 33 Mes petits enfants, je suis pour peu de temps encore avec vous. ...

Après avoir dit ce que les heures à venir allaient signifier pour le Père et le Fils - d'être glorifiés - Jésus dit maintenant ce que signifiait pour les disciples le "peu de temps encore" qu'il allait passer avec eux. Jésus allait mettre à profit ces quelques heures qui restaient avant sa mort sacrificielle pour les fortifier.

En leur disant "mes petits enfants", Jésus emploie une expression qui exprime la tendre affection qu'il éprouve pour eux. C'est la seule fois où il utilisa ces mots dans le NT.

Par sa mort sacrificielle, Jésus allait devenir pour tous ceux qui croiraient en lui le "Père éternel" à la place d'Adam, l'ancêtre de tous les humains (Isaïe 9:6; 1Corinthiens 15:45). Le rédacteur de la lettre aux Hébreux explique comment les disciples allaient ainsi devenir "les enfants" de Jésus tout en étant ses "frères" :
Citation :
En effet, celui pour qui et par qui toute chose existe voulait conduire à la gloire beaucoup de fils; il lui convenait donc de qualifier parfaitement par des souffrances l'auteur de leur salut. De fait, celui qui procure la sainteté et ceux qui en bénéficient ont tous une seule et même origine, c'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler ses frères lorsqu'il dit: J'annoncerai ton nom à mes frères, je te célébrerai au milieu de l'assemblée. Et encore: Je me confierai en lui. Et enfin: Me voici, moi et les enfants que Dieu m'a donnés. Puisque ces enfants ont en commun la condition humaine, lui-même l'a aussi partagée, de façon similaire. Ainsi, par sa mort, il a pu rendre impuissant celui qui exerçait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable, et libérer tous ceux que la peur de la mort retenait leur vie durant dans l'esclavage. (Hébreux 2:10-15)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Dim 3 Juin 2012 - 22:18

13: 33 Mes petits enfants, je suis pour peu de temps encore avec vous. Vous me chercherez; et, comme j'ai dit aux Juifs: Vous ne pouvez venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant.

Après le départ de Judas, Jésus savait que les évènements allaient se précipiter, et qu'il ne lui restait que peu de temps avant que ne commence sa Passion et ne survienne sa mort.
Aussi, semblable à un Père plein de sollicitude pour ses enfants, Jésus s'adresse à ses onze disciples en utilisant pour la première fois l'expression: "Mes petits Enfants".

Cette expression traduit le grand et profond Amour qu'il avait pour eux.
Nous avons certainement déjà éprouvé cela, ne serait ce que lorsque nous sommes en face d'une personne que nous aimons profondément, et qui est sur le point de nous quitter.
Nous constatons alors, que notre amour redouble d'intensité pour ceux que nous aimons et que nous voyons partir pour des lieux où il ne nous est pas possible ou permis de les suivre.

Lorsqu'il leur dit: " je suis pour peu de temps encore avec vous" Jésus faisait vraisemblablement allusion au peu de temps qui lui restait avant de connaître la mort, mais incluait certainement aussi, les quarante jours qui s'écouleraient entre le moment de sa résurrection et celui de son ascension au ciel, moment qui mettrait un terme à sa présence physique.
Citation :
Jusqu'au jour où il a été enlevé au ciel après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu'il avait choisis. Après avoir souffert, il se présenta à eux vivant et leur en donna de nombreuses preuves: pendant 40 jours, il se montra à eux et parla de ce qui concerne le royaume de Dieu. (Actes 1:2-3)
Puis Jésus poursuit en disant: " Vous me chercherez; et, comme j'ai dit aux Juifs: Vous ne pouvez venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant".
Ces mots, Jésus les avait déjà prononcés à la classe religieuse et en particulier aux pharisiens (Jean 7:34) mais à la différence des juifs cette impossibilité d'aller le rejoindre, n'est que momentanée car les disciples ont foi dans cette promesse que Jésus leur avait faite:
Citation :
(..) je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que, là où je suis, vous y soyez aussi. (Jean 14:3)
Pour ce qui est des juifs, à cause de leur incrédulité, de leur rejet et du refus de reconnaître Jésus venant à eux de la part de Dieu, l'accès leur demeurera interdit, car leur méprisant et abject comportement envers l'envoyé de Dieu, les a définitivement condamnés.
Citation :
Jésus leur dit encore: «Je m'en vais et vous me chercherez, mais vous mourrez dans votre péché; vous ne pouvez pas venir là où je vais.» (Jean 8:21
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11245
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Lun 4 Juin 2012 - 12:06

13: 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.
13: 35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.


Il existe diverses fraternités qui créent des liens de solidarité. L’une d’elles a par exemple pour devise : liberté, égalité, fraternité, idéaux qui sont même devenus la devise d’une république.

Mais la véritable fraternité chrétienne n’est pas de ce monde. C’est un idéal importé, un idéal que Jésus a vécu durant sa vie préhumaine dans la famille divine céleste et qu’il a fait connaître en actes et en paroles à ses disciples. Le lien entre les disciples authentiques du Christ est cet amour agapê qui est un amour intelligent basé sur des principes divins immuables, donc ce n'est pas de la simple sentimentalité. C'est de cet amour-là que Jésus a aimé ses disciples et dont ils devraient s’aimer à leur tour les uns les autres. Un tel amour observé par les gens de l’extérieur ne manquera pas de faire son effet sur ceux qui seront attirés par cet attribut divin et qui souhaiteront à leur tour devenir des membres de la famille divine dans laquelle Dieu est le Père et Jésus le grand frère de tous les autres membres.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Lun 4 Juin 2012 - 13:47

13: 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Jésus poursuit en rappelant la nécessité de S'Aimer les uns les autres, très précisément par un Amour que Jésus distingue de l'affection naturelle qu'ils connaissaient.
Cet Amour va au-delà de l'enseignement que les juifs avaient reçu (Lévitique 19:18).

En tant que postérité d'Abraham, l'amour que les Juifs se devaient de se témoigner, provenait du fait qu'ils adoraient le seul et même vrai Dieu : YHWH, et qu'ils étaient tenus de suivre une loi qui leur était commune.
Les Juifs ne considéraient donc comme leur prochain, que tout autre juif membre de la nation d'Israël.

Cet Amour nouveau, prôné par Jésus s'applique à la famille humaine toute entière et en particulier à tous ceux et celles qui ont une foi commune en Jésus.
Ce qui diffère d'alors, c'est que Jésus a apporté dans le monde et a témoigné aux siens un amour spécifiquement différent de tout amour qui eût paru jusqu'alors : Un Amour qui s'attache à la personnalité humaine pour la sauver.
Aussi quand il ajoute: " Comme je vous ai aimés" il signifie que l’amour qu'il leur porte, n’a pas été fondé sur leurs mérites antérieurs, mais d'un Amour qui est au centre de tout, un Amour nouveau, qui veut que chacun aime son frère, non pas forcé par une quelconque obligation de reconnaissance, mais du même Amour dont Jésus a aimé. Celui qu'il a manifesté à l'image de son Père, l'Amour de Dieu.

Aussi celui qui aime Dieu, ne peut refuser d'Aimer son prochain, c'est en fait indissociable l'un de l'autre.
Citation :
Si quelqu'un dit: «J'aime Dieu», alors qu'il déteste son frère, c'est un menteur. En effet, si quelqu'un n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas? (1 Jean 4:20)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Mar 5 Juin 2012 - 8:19

13: 35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.

Concernant cet Amour, Jésus veut que celui-ci devienne le fil conducteur, l'empreinte, la marque distinctive de toutes leurs actions afin qu'ils puissent être identifiés comme ses authentiques disciples.

L’Apôtre Paul dans sa 1° Lettre aux Corinthiens, nous convie à méditer sur cet Amour, sur l'importante Valeur qu'il donne à toutes nos actions, et dans nos rapports avec nos Frères et Sœurs dans la Foi, ainsi qu'à la famille humaine toute entière, en un mot: à notre Prochain.
Citation :
Si je parle les langues des hommes, et même celles des anges, mais que je n'ai pas l'amour, je suis un cuivre qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Si j'ai le don de prophétie, la compréhension de tous les mystères et toute la connaissance, si j'ai même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, mais que je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.

Et si je distribue tous mes biens aux pauvres, si même je livre mon corps aux flammes, mais que je n'ai pas l'amour, cela ne me sert à rien.

L'amour est patient, il est plein de bonté; l'amour n'est pas envieux; l'amour ne se vante pas, il ne s'enfle pas d'orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

L'amour ne meurt jamais.(…) Maintenant donc ces trois choses restent: la foi, l'espérance, l'amour; mais la plus grande des trois, c'est l'amour. (1 Corinthiens 13:1-8a,13)
Ce texte met bien en évidence toute l'importance de cette qualité qui est l'un des Fruits de l'Esprit de Dieu, de ce même Esprit qui a guidé notre Seigneur Jésus Christ tout au long de son ministère terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8589
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Mar 5 Juin 2012 - 11:15

13: 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. Jesus donne un relief tout particulier à l'amour , celui ci etait dejà inclus dans les peceptes que chaques memnres de la nation d'Israel etait tenu d'observer , ces lois etaitent des obligations si elles etaient observées garantissaient la , pais , la securité , le bien être de tous .

L'ensemble de ses oblifations regles et principes formaient la loi ou le commandement qui srvait de base à l'alliance qui fut conclue entre la descendance de Jacob , qui delivrée de l'esclavage egyptien accpeta la direction de Dieu , chaque aspect de la vie commube et particuliére y etait abordés dans l'interêt general de la nation d'israel ; l'amour bien que faisant partie de la loi ,( ce que souligne les deux premiers commandeme,t et que Jesus mis en exergue devant les juits voyons ce qui est rapporté à ce sujet :
Citation :
Un des spécialistes de la Loi s’approcha de lui;------------------ lui demanda: — Quel est le commandement le plus important de tous? (Marc 12:28) Jésus répondit: — Voici le commandement le plus important: Ecoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; (Marc 12:29) tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. (Marc 12:30) Et voici celui qui vient en second rang: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus important que ceux-là. (Marc 12:31)
Notons que Jesus engerme la loi dans seulemnt deux commandements , qui en fait n'en est qu'un seul comparable a une pierre preceiuse qui brille d'une multitude de facettes , la loi mosaïque etaiy bien l'expression de l'amour de Dieu qui regit son peuple , le cpmmandement y est detaillé , et couvre toute les aspect de la vie de ceux qui y adhére , mais l'abondance de detail voike ce qui est le plus important , a savoir que l'ensemble des lois n'est en fait que l'expression de l'amour que chacun devrait manifeste envers son créareur , enbers son pére , sa mére , ses fréres ; son prochains ;

Quanf Jesus donne un commandement nouveau ; il ne supprime pas la loi , il ne fait que la transferer d'une table de pierre ( froide , sans âme ) à des tables de chair individuelle ( le coeur de l'individu ) Jesu extrait de la loi sa substance même , ce qui est son moteur " l" amour " il fait ressortir in point capital "l' amour est la loi de Dieu " c'est lui qui doit diriger nos actions , c'est lui qui identifie Notre créeateur en effet " Dieu est amour ' Jean 4 : 8, comme il nous à crée à so image si nous manifectons l'amour , nous nous identions à lui , à se famille dont le Jesus le fils premier né est venu par amour pour donns sa vie pour nous , Jesus enveloppe tous le commandement en un seul , il devient partie integrante du dicipole , l'amour du pére du fils et du nos fréres est lma marques distinctives des chretiens authentiques , ils deviennent des imitateurs de leur Pére , de leur frére bien aimé Jesus , ils ne forment qu'un seul est même corps unit par un lien parfait il dit à chacuin de nous revêtez-vous de l’amour qui est le lien par excellence. (Colossiens 3:14)

L'amour veritable , avec Jesus devient le centre du vrai culte , par AMour Dieu envoie son fils , par amour Jesus se sacrifie , par amour nous sommes formés et nous nous conformons à la grâce divine , par amour nous renouvelllons notre personnalité , parce qu' c'est l'expression de notre foi , de notre amour pour plaire à notre Pére , ainsi l'amour est le lien qui unit toute la famille de Dieu , ceux qui n'aime pas ,ne son pas de Dieu ; il ne manifestent pas le fruit de l'esprit de Dieu ,ils cherchent toujours la divisions car il n'ont pas d'amour en eux
Citation :
Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime point son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas? (1 Jean 4:20)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Mar 5 Juin 2012 - 19:20

13: 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

C'est toujours plus agréable de contempler un objet ou un lieu en 3D ( trois dimensions) , plutot qu'une vue unique dont les différentes façettes nous sont cachées ; en donnant ce "commandement nouveau" , Jésus désire que ses disciples élargissent leur "champs de vision" sur l'amour , il leur dira plus tard : "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.(15:13)
Si ce commandement nouveau était trop diffiçile à accomplir ,Jésus ne l'aurait pas imposer à ses disciples .

Paul écrivit :
Citation :
Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi.(...) L'amour ne fait point de mal au prochain : l'amour est donc l'accomplissement de la loi. (Romains13:8,10)


_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Mar 5 Juin 2012 - 19:52


13: 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.
13: 35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.


Les apôtres et les disciples du Christ allaient sous peu prendre une magistrale leçon sur la grandeur de la signification de cet «amour les uns pour les autres».

Voici en effet ce que rappela l'apôtre Jean:
«Voici comment nous savons ce qu’est l’amour : Jésus-Christ a donné sa vie pour nous. Donc, nous aussi, nous devons être prêts à donner notre vie pour nos frères.» (1Jean 3:16)

Jésus ayant ainsi bel et bien donné «sa vie comme rançon pour libérer une multitude de gens » (Matt 20:28), il a laissé LE modèle à suivre pour tous ceux qui se déclaraient de lui: aimer à en être prêts à perdre sa vie pour ses amis:
«Le plus grand amour que quelqu’un puisse montrer, c’est de donner sa vie pour ses amis.» (Jean 15:13)

Ce qui suit coule donc de source:
«Si quelqu’un, ayant largement de quoi vivre, voit son frère dans le besoin mais lui ferme son cœur, comment peut-il prétendre qu’il aime Dieu ? Mes enfants, n’aimons pas seulement en paroles, avec de beaux discours ; faisons preuve d’un véritable amour qui se manifeste par des actes.» (1Jean 3:17, 18)

Oui, il s'agissait bien d'un commandement nouveau, bien éloigné du modèle «d'amour» prôné par les enseignants religieux de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Mer 6 Juin 2012 - 9:06

13: 36 Simon Pierre lui dit: Seigneur, où vas-tu? Jésus répondit: Tu ne peux pas maintenant me suivre où je vais, mais tu me suivras plus tard.

Comme cela a été mis en évidence dans les commentaires précédants, l’Amour est quelque chose de grand, de fort, de puissant, et nul obstacle ne peut arrêter son élan.

Aussi, gagné par cet Amour qu'il a pour son maître et Seigneur, Pierre avait certes, entendu Jésus dire, qu'il serait bientôt glorifié (Jean 13:32).
Toutefois, il ne parvenait pas à comprendre pourquoi après avoir partagé avec son Maître, tant et tant de choses, depuis qu'il avait été choisi pour le suivre, pourquoi cette soudaine déclaration : "Vous ne pouvez venir où je vais" (Jean 13:33) pourquoi ne pouvait- il donc pas continuer de le suivre? Pourquoi ne pouvait-il pas aller là où son Maître allait se rendre?

On a aucune difficulté à imaginer l'empressement de Pierre, à vouloir connaître cet endroit où il ne pourrait aller, d’où la question : Seigneur, où vas-tu?
En posant cette question et dans l'attente de la réponse, Pierre devait certainement penser, qu'il devait probablement exister un moyen d'éviter cette séparation, même si celle-ci devait être momentanée.

Jésus qui a compris l'intention de sa question, y répond en disant : "Tu ne peux pas maintenant me suivre où je vais".
Jésus fait comprendre à Pierre que l'accomplissement de son désir de le suivre sera retardé.

La suite des paroles de Jésus, sont dites dans ce sens, tout en formulant une promesse ferme et certaine : "Mais tu me suivras plus tard".
Cette promesse s'adresse également à tous ceux qui honorent Dieu et son Fils Jésus Christ.

C'est en affermissant notre Foi et en cultivant le fruit de l'Esprit de Dieu qu'est la Longanimité que nous avons, ou que nous aurons en nous, la pleine certitude de cette espérance.
Citation :
Donc, la foi naît du message que l’on entend, et ce message c’est celui qui s’appuie sur la parole du Christ. (Romains 10:17) Bible du Semeur
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Jeu 7 Juin 2012 - 6:08

13: 37 Seigneur, lui dit Pierre, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant? Je donnerai ma vie pour toi.
13: 38 Jésus répondit: Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois.


Malgré la réponse que jésus lui a faite, Pierre ne peut contenir la vivacité de son désir.
Il se laisse donc emporter par la promesse qui vient de lui être donnée, et au milieu du silence que gardent les autres apôtres, Pierre insiste auprès de Jésus afin de savoir: "Pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant ? Je donnerai ma vie pour toi".
En clamant ainsi l’ardeur de sa volonté, Pierre veut que Jésus ne doute pas de son Amour, Il est prêt, s'il le faut à donner sa vie pour lui.

Certes, Jésus ne doutait pas des bonnes intentions et de l'Amour que Pierre lui témoignait, mais Jésus qui le connaissait mieux que Pierre ne se connaissait lui-même, voulait qu'il prenne conscience, que ses propres forces ne pouvaient pas encore l'arracher à sa propre faiblesse.
Jésus répondit: "Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois".

L'annonce faite par Jésus de son reniement, va on le comprend, rendre Pierre particulièrement triste et accablé.
Accablé, Pierre le demeurera et ne prendra plus la parole durant tout le temps que Jésus les instruira des choses présentes et à venir.
C'est ce qui semble ressortir de l’Évangile de Jean, le nom de Pierre réapparaitra lorsqu'il coupera l'oreille droite du serviteur du souverain sacrificateur lors de l'arrestation de Jésus. (Jean 18:10)

Un examen attentif de ce que Jésus Christ a déclaré et prédit, à propos de Pierre, devrait nous apprendre que notre bonne volonté ne suffit pas à elle seule, pour traduire dans les faits, notre désir d'honorer Notre Dieu et son Fils Jésus Christ.
Sachons demeurer humbles quant aux capacités de nos propres forces.
Citation :
Ainsi donc, que celui qui croit être debout fasse attention à ne pas tomber! (1 Corinthiens 10:12)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   Jeu 7 Juin 2012 - 21:49

13: 37 Seigneur, lui dit Pierre, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant? Je donnerai ma vie pour toi.
13: 38 Jésus répondit: Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois.


Le zèle et l'amour de Pierre envers Jésus est incontestable ; comme le fait ressortir Christian dans le précédent commentaire ," Pierre veut que Jésus ne doute pas de son Amour, Il est prêt, s'il le faut à donner sa vie pour lui."
On se souvient lorsque Jésus marcha sur l'eau en pleine tempète , Pierre se jeta à la mer pour le rejoindre , mais il craignit les éléments déchainés puis s'enfonça dans l'eau , Jésus le prit par la main et le sauva.
Juste avant d'etre livré , Jésus demanda à ses disciples de veiller pendant qu'il priait , mais tous s'endormirent et s'adressant à Pierre Jésus lui dit :
"Simon, tu dors? Tu n'as pas eu la force de veiller une heure?"
Pierre qui était prét à donner sa vie ne put veiller une heure avec le Seigneur , ainsi il ne fait aucun doute que quelque soit l'étendue et la sinçérité de notre zèle , soyons conscient que :
L'esprit est plein d'ardeur, mais la chair est faible.» (Marc 14:38)
Il n'empèche que Pierre suivra Jésus jusqu'à la mort comme l'indique ces paroles du Seigneur :
Citation :
En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas.
Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit: Suis-moi. (Jean 21:18,19)

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Chapitre 13   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Chapitre 13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jean :: Chapitre 3
» Jean Chapitre 14
» Jean Chapitre 13
» Jean:: Chapitre 6
» Jean chapitre 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Evangile de Jean :: examen verset par verset-
Sauter vers: