La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Chapitre 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Jean Chapitre 15   Lun 16 Juil 2012 - 15:09

LES RECOMMANDATIONS
NÉCESSITÉ D'UNE INTIME UNION AVEC JÉSUS
(versets1 à 10)

15: 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.

15: 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.

15: 3 Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.

15: 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.

15: 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.

15: 6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.

15: 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

15: 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.

15: 9 Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.

15: 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Lun 16 Juil 2012 - 19:30

15: 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.
15: 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.


Jésus aborde maintenant une très belle parabole qui expose avec une grande simplicité comment les disciples authentiques sont un avec le Père et le Fils ainsi que le secret de la réussite de ses disciples.

Le Pére est comparé au vigneron

Le Fils est le vrai cep (donc, il y en a aussi des faux !)

Les disciples sont les sarments devant porter du fruit

Dans cette parabole, certains chercheront en vain leur "saint-siège" -
qu'il soit à Rome (Pape), à New-York (collège central des Témoins de Jéhovah) ou à Salt Lake City (Mormons), etc.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Mar 17 Juil 2012 - 2:58

15: 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.

Il y a deux sortes de sarments, ceux qui portent du fruit et ceux qui n'en portent pas. Ceux qui n'en portent pas sont coupés car ils sont inutiles.

Mais combien il est réconfortant de voir que le vigneron prend soin de chacun des sarments qui portent du fruit afin qu'ils en portent encore plus. Émonder consiste à "débarrasser de rameaux morts ou inutiles, de branches qui déséquilibrent la croissance, des plantes parasites". N'est-ce pas un bel exemple pour décrire l’œuvre de sanctification que Dieu opère en nous par l'Esprit saint ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Mer 18 Juil 2012 - 10:13

15: 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.
15: 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.
15: 3 Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.


On peut imaginer que sur le chemin qui les conduisait à Gethsémané, Jésus s'arrêta devant une vigne et que devant un cep (tronc) couvert de sarments, Jésus invita ses disciples à regarder ce qui s'offrait à leur vue.
A ses yeux c'était l'image qui convenait parfaitement pour leur faire connaître et comprendre la relation d'exception qui l'unissait à eux.

"Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron". Cette image riche d'enseignements pour tous les disciples de jésus Christ, précise l'union par laquelle la vie du tronc (le cep) détient la vie des sarments.
Ainsi, les sarments assimilés aux disciples, tirent leur vie du Cep qui est l'image de Jésus glorifié.

A l'évidence, il est important et vital de garder en mémoire, que Seul Jésus Christ est le Vrai cep.
Lui seul dispense les Paroles de Vie véritable. Combien il serait insensé de lui reconnaître ce privilège, et qu'en parallèle, nous attachions de l' importance aux enseignements d'hommes, ou d'institutions, dussent ils se dire Chrétiens!

Il demeure, comme Jésus le précisa, que c'est Dieu qui est le vigneron.
Il en est le propriétaire et il est celui qui veille à ce que la vigne croisse de façon optimum.
Pour nous montrer toute l'importance que Dieu porte à cette plante, qu'il a lui-même plantée (l'envoi de son Fils) Jésus précisa : "Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche"
Ce fut le cas de ces très nombreux "disciples" qui se retirèrent et n'allèrent plus avec Jésus après l'avoir entendu demander de manger sa chair et de boire son sang (Jean 6:56,66)
Ce fut également le cas de Judas Iscariote (Jean 13:30)

Cette mise en garde, nous ne pouvons y rester indifférents, car nous savons combien notre adversaire commun, cible chacun de nous, (1Pierre 5:huit) et qu'il veille tout particulièrement à ce que les attraits du monde, ses difficultés présentes et à venir, puissent nous détourner de notre attachement à la vie véritable qu'est Jésus Christ, notre Cep.

"et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit". Ici encore Jésus prévint ses disciples que des difficultés ne manqueraient pas de leur survenir à cause de leur progression et de leur épanouissement dans la voie de la Vérité, (Jean 15:18-19) aussi, en rappelant l'exemple du sarment de vigne qui est taillé, émondé pour le rendre plus fécond, il les fortifia, en soulignant que toutes les épreuves qu'ils rencontreraient, les rendraient plus forts et plus vigoureux. (Jean 15:27)

Cette force et cette vigueur, c'est dans l'enseignement de Jésus Christ, la Parole de Dieu, que tous les disciples de Jésus les tireraient, d'où ses paroles
"Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée".
Pour ses disciples d'alors, tout l'enseignement qu'ils avaient reçu de Jésus, leur attachement aux paroles dites, leur fidélité envers leur maître et Seigneur, étaient la preuve que la Parole de Dieu avait opéré cet émondage, et qu'ils avaient de ce fait acquis le privilège d'être considérés comme purs.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Mer 18 Juil 2012 - 10:40

15: 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.
15: 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.

Jésus , en se comparant à un cep de vigne , donne un excellent exemple de son action vivifiante sur l'ensemble des sarments ,

Le cep (Jésus) puise la nourriture dans le sol où se trouvent les nutriments du sol travaillé par le vigneron, en l'occurence ( Le père ) celui-ci est celui qui prépare le sol , plante , qui soigne ,qui nourrit , qui émonde. Nous trouvons donc dans cette action , la complémentarité de ce qu'enseigne Jésus selon Jean 6 : 44
"Personne ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, " Nous comprenons mieux l'action du Pére au travers du travail du vigneron qui, avant de planter sa vigne, choisit l'emplacement , prépare et ameublit le sol , fait le choix du cepage, ensuite soigne cette vigne en lui apportant tout le nécessaire à sa croissance , en veillant à la bonne repartition des sarments ( les chrétiens fidèles porteurs de fruits) , entant ou émondant tout ce qui est inutile , les sarments consommateurs de sève et qui ne porte pas ou peu de fruits )' le travail du vigneron est primordial pour une bonne fructification , une vigne non entretenue peut-être impressionnante , de par l'extention de sa végétation , mais généralement elle étouffe les fruits , elle paraît , mais en finalité elle est complètement infructueuse.

La vigne a donc besoin de l'action du vigneron , qui agit à tous les niveaux en amont (préparation du sol ) et et en aval ( bonne répartition des sarments et tailles de tout ce qui est inutile ) le cep (Jésus) peut alors nourrir les (sarments porteurs de fruits ) c'est le vigneron (le Père) qui élimine tout ce qui fait obstacle à la fructification.

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Mer 18 Juil 2012 - 15:57

Citation :
15: 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.

"Comme le sarment est attaché au cep". Il y a un lien intime et personnel entre le cep et chacun des sarments qu'il porte.

Jésus précise que ce lien c'est un amour réciproque., il dit

Citation :
"si quelqu'un m'aime…mon Père l'aimera…nous viendront habiter chez lui." Jean 14.23
L'attachement a Christ est le fait à la fois de nos sentiments d'amour pour lui et de notre volonté.

la communion : être uni à Christ, un avec lui.
Cela signifie : même pensée, même sentiment, même volonté, même but, même projet…Lui en nous et nous en lui : une même âme, un même cœur, une même vie, une même plante …

En fait tout ce qui nous vient du Père nous est donné par JÉSUS-CHRIST et ce qui est à Jésus nous est donné par l'esprit Saint Jean 16.13,14

Le fruit d'une vie de disciple de Christ, ne peut être que le résultat de notre communion personnelle avec Christ

Si nous nous détachons de Christ, le cep, nous nous mettons en dehors de sa communion. Nous devenons un sarment coupé, séparé du cep, qui se dessèche et que l'on brûle.

L'union constante avec Christ,est essentielle pour porter du fruit, produire la nature de celui à qui nous sommes attachés et unis
Le Père interviendra alors pour émonder, couper, tout ce qui va nuire au développement de ce fruit.







_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Jeu 19 Juil 2012 - 0:40

Jésus se met à la portée de ses disciples : le cep , les sarments , le vigneron , quelle finesse dans son enseignement ! il n'y a pas d'énigme , ce sont des comparaisons simples , marquants et accéssibles aux gens de la terre qu'étaient les disciples .
En étaient-ils conscients , peut -être pas sur le moment , mais selon sa promesse :
Citation :
Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.(14:26)


_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Jeu 19 Juil 2012 - 12:05

15: 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
15: 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.


La comparaison faite par Jésus entre lui et ses disciples à l'aide du cep et des sarments est d'une simplicité géniale. Il n'y a absolument rien de mystique dans la parabole qui illustre on ne peut mieux l'unité entre Jésus et ses disciples authentiques et également entre lui et son Père.

Qu'en on fait les évêques réunis sous la présidence de l'empereur païen Constantin ? Shocked
Une majorité d'entre eux allait développer et décider progressivement une nouvelle doctrine inconnue des chrétiens du NT, la doctrine de la trinité de l'église catholique romaine qui fut ensuite imposée aux croyants, le refus de l'accepter étant sanctionné par l'excommunication comme dans le cas d'Arius. Ce que Jésus avait si magnifiquement exposé comme illustration de l'unité, ils en ont fait un facteur de division entre chrétiens jusqu'à nos jours.

Tout comme les disciples demeurent en Jésus et lui en eux, de même le Père est en Jésus et dans les disciples. Demeurons en eux sans nous laisser égarer ni diviser par des enseignements d'hommes et de démons prédits bien à l'avance avant que cela ne soit arrivé :
Citation :
Or l’Esprit dit expressément qu’aux derniers temps quelques-uns apostasieront de la foi, s’attachant à des esprits séducteurs et à des enseignements de démons, car ils seront égarés par l'hypocrisie de menteurs dont la conscience est marquée au fer rouge. (1Timothée 4:1-2)
En effet, un temps viendra où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine. Au contraire, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule d'enseignants conformes à leurs propres désirs. Ils détourneront l'oreille de la vérité et se tourneront vers les fables. (2 Timothée 4:3-4)
Mais je crains que, en quelque manière, comme le serpent séduisit Eve par sa ruse, ainsi vos pensées ne soient corrompues [et détournées] de la simplicité quant au Christ. (2 Corinthiens 11:3)
Oui, restons "dans la simplicité quant au Christ" qui est évidente, notamment dans la parabole du cep et des sarments.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Jeu 19 Juil 2012 - 15:34

15: 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.


Aucun sarment ne pourra se transformer en "cep" , c'est pourtant ce qu'ont tentés de faire certains chefs religieux qui ont eut l'audace de prendre la place de Christ se prenant pour le "cep" avec ruse , tenant ainsi en esclavage des millions de croyants sinçères sur des siècles et encore de nos jours :
Citation :
...Toute plante que n'a pas plantée mon Père céleste sera déracinée. (Matthieu 15:13)

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Ven 20 Juil 2012 - 12:53

15: 6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.

Jésu a déclaré à certains conducteurs religieux lors de son ministère terrestre :
Citation :
“ Les scribes et les Pharisiens se sont assis sur le siège de Moïse. (Matthieu 23:2)
De nos jours, on peut dire que beaucoup de conducteurs religieux se sont assis sur le siège de Jésus !
Ceux qui suivent aveuglément des conducteurs religieux aveugles eux-mêmes finissent par tomber dans une fosse !

Alors pourquoi ne pas suivre directement et seulement Jésus qui a dit :
Citation :
Moi, je suis le chemin, et la vérité, et la vie; nul ne vient au Père que par moi. (Jean 14:6)
Quel croyant voudrait finalement sécher, être ramassé et jeté dans le feu comme les sarments qui ne demeurent pas dans le vrai cep (seulement Jésus) ?

Ce n'est pas une communauté ou organisation chrétienne qui sauve mais seulement Jésus, l'envoyé de Dieu.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Dim 22 Juil 2012 - 11:58

15: 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

Il n'y a rien de mystique non plus dans ces paroles simples et claires de Jésus.
Elles expriment l'union entre Jésus et ses disciples authentiques, le facteur d'union étant "mes paroles" !
Les "paroles" de Jésus viennent évidemment du Père, Jésus est également dans le Père, donc en union avec lui.

Le verbe "demeurez" est à l'aoriste, il a donc le sens de "demeurez en permanence en moi." Quiconque demeure ainsi uni en permanence avec le Père et le Fils portera beaucoup de fruit.
Vivre seulement temporairement en accord avec les paroles de Jésus - paroles qui viennent du Père, puis se détourner ensuite de ces paroles ou les mélanger avec les philosophies humaines, - serait mépriser cette merveilleuse union avec le Père et le Fils. Qu'une telle personne ne s'imagine pas recevoir quoi que ce soit du Père et du Fils !
Par contre, quiconque demeure ainsi uni en permanence avec le Père et le Fils portera beaucoup de fruit et il lui sera accordé ce qu'il demandera, sous-entendu est : selon "mes paroles", donc en accord avec la volonté divine exprimée par l'intermédiaire de son envoyé Jésus-Christ. "Demandez" est à l'aoriste impératif, c'est donc pratiquement un ordre : vous devez demander. Le cep ordonne aux sarments de demander et cela leur sera donné.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Lun 23 Juil 2012 - 15:24

15: 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.

qu'un cep et ses rameaux portent beaucoup de fruit est ce qu'attend le vigneron qui aura une bonne réputation par la qualité de ses fruits.
Le Père est glorifié lorsque les disciples de son Fils Jésus-Christ se montrent loyaux, dévoués, ayant toujours beaucoup à faire dans l'oeuvre du Seigneur. Le Père et le Fils font leur part, au tour des disciples de faire la leur. Leurs actions ne manqueront pas d'être observées et les gens reconnaîtront que tout ce que les disciples authentiques attachés au cep Jésus font est fait avec amour et constance. Cette constance ou continuité permet de porter beaucoup de fruit.

La traduction de Richard Lenski est á préférer ici :
En ceci mon Père est glorifié : que vous continuiez à porter beaucoup de fruit et que vous vous montriez définitivement comme étant mes disciples. (Jean 15:8 R. Lenski)
En effet, selon certaines traductions qui rendent par : "Vous serez mes disciples", ne le sont-ils pas déjà au moment où Jésus expose cette parabole? Le verbe "serez" n'est évidemment pas exprimé dans le sens "vous deviendrez" mais plutôt qu'ils s'avèreront être ses disciples de manière continue et jusqu'au bout. Les disciples authentiques ne sont pas comparables à des feux de paille mais ils confirment leur qualité de vrais disciples par leur endurance et leur fidélité jusqu'au bout. C'est ainsi que le Père est glorifié par beaucoup de fruit tout au long d'une vie chrétienne conforme aux exigeances divines dans tous les domaines :
Citation :
Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, en sorte qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. (Matthieu 5:16)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Lun 23 Juil 2012 - 18:59

15: 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

15: 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.


En déclarant ces deux conditions, Jésus souhaite faire comprendre aux siens, à ses disciples, que seul, le rappel permanent, la méditation et l'application de ses paroles permettront de faire résider en eux, sa force, et qu'il pourra de ce fait, agir par eux continuellement.

Le résultat de cela, sera la Glorification du Père "Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié".
Dieu le Père, qui dans l'exemple cité par Jésus représente le vigneron, ne peut que se réjouir, se féliciter et n'être qu'honoré quand il perçoit, combien le Cep a su fertiliser les sarments, pour leur faire produire des fruits de qualité.

Jésus, qui a toujours œuvré pour la gloire de son Père, sait que cette finalité perdurera après son absence, car il sait, et il est convaincu, que ses disciples continueront son œuvre en ayant tout comme lui, à cœur de glorifier leur Dieu et Père.

A tout moment de leur existence, l'activité des disciples de Jésus Christ, doit démontrer (et plus exactement comme cela est précisé dans le commentaire de Nomade) qu'ils s'avèrent être de véritables disciples de Jésus Christ.
C'est en œuvrant jour après jour, dans un esprit de fidélité et d'obéissance, à l'enseignement de Christ, que leurs œuvres deviennent le témoignage de leur volonté à glorifier, à l'exemple de Jésus Christ, leur Père Céleste.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Mar 24 Juil 2012 - 13:48

15: 9 Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.

Avons-nous une idée à quel point le Père a aimé Jésus ?
La Bible nous apprend beaucoup sur l'amour du Père pour le Fils au cours de l'existence préhumaine de Jésus, puis lors de son ministère terrestre et finalement depuis que Jésus est remonté au ciel.

Eh bien comme le Père à aimé Jésus, Jésus a aimé d'une manière semblable ses disciples !
C'est énorme, c'est émouvant et rassurant !

Et nous, comment aimons-nous Jésus et le Père ?
L'aoriste impératif de "demeurez" dans le grec du NT signifie "demeurez une fois pour toutes dans mon amour."
C'est donc certainement en "demeurant" ainsi dans l'amour du Fils et en aimant le Père de tout notre coeur, de toutes nos forces, de toutes nos pensées et de toute notre âme !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Mar 24 Juil 2012 - 19:19

15: 9 Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.

Le lien d'amour qui unit Jésus Christ à ses disciples, est de la même nature que celui qui unit Dieu, son Père, à lui.
Lors de son baptême, Dieu lui réitéra tout son Amour (Matthieu 3:16-17)
Toutefois, Jésus savait combien son Père l'aimait, car il détenait bien avant son baptême, l'assurance de l'Amour que son Père lui portait.

Dans une prière qu'il lui adressa, peu de temps avant son arrestation Jésus déclara:
Citation :
"Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi afin qu'ils contemplent ma gloire, la gloire que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant la création du monde". (Jean 17:24)
"demeurez dans mon amour" est la condition pour que la relation qui unit ses disciples à lui se maintienne et se fortifie.
Il est donc important, que tous ceux qui souhaitent devenir un disciple de Jésus Christ, recherche et accepte cet amour, et y corresponde en calquant leur vie de tous les jours, sur l'exemple parfait donné par Jésus Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Mer 25 Juil 2012 - 11:06

Jean 15 : 9 '(suite )

L'amour du Père manifesté pour son peuple a été exprimé par Jésus au travers d'une illustration
Citation :
»Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés! Combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! (Matthieu 23:37
Observons une poule , elle est généralement craintive , elle se cache au moindre bruit , mais lorsqu'elle a des poussins , alors son attitude change complètement , au moinde danger , elle devient comme une furie ; elle gonfle ses plumes pour attirer vers elle les prédateurs , même lorqu'il n'y a pas de danger ; elle offre la protection de ses ailes , par la chaleur de son corps ; elle entoure de soins ses petits . Il est évident que la comparaison s'arrête là , mais elle est assez suggestive pour nous donner une idée de l'amour dont le Père entoure ses enfants , à commencer par Jésus. Ce fils est son premier -né , et il a partagé avec lui toutes ces pensées , ils ont oeuvrés ensemble à la création , et cettte qualité (l'amour ) transpire comme le dit Paul au travers de toute la création (voir Romains 1 : 20 ) dont le Père est le concepteur , le fils ( Parole ) en étant le réalisateur ( voir Colossiens 1 : 15 à 17 ) qu'est-ce qui peut rassembler plus un Père et un fils que de travailler , pendant des millions d'années à une oeuvre commune et en parfaite harmonie ...? Jésus le fera remarquer tout au long de son ministère , il ne faisait que ce que le Père lui avait enseigné , il le dira au chapitre 17 de l'évangile de Jean ou Jésus dans sa prière demande
Citation :
"Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée afin qu'ils soient un comme nous sommes un (Jean 17:22
) Jésus était tellement imprégné de l'exemple , de la connaissance , de l'esprit du Père , qu'il le reflétait à la perfection , ce qu'il avait fait remarquer à Philippe dont nous avons discuté au chapitre 14 de cet évangile de Jean , lorsqu'il demande [quote]montre-nous le Père, et cela nous suffit.» (Jean 14:8 ) /quote] La réponse de Jésus souligne toute l'intimité qu'il y avait entre lui et le Père dont il était l'envoyé. Jésus lui dit:
Citation :
«Il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais pas, Philippe! Celui qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire: 'Montre-nous le Père'? (Jean 14:9)
Jésus était semblable au Père , il manifestait les mêmes qualités , l'amour que le Père manifestait pour sa création , Jésus la reflétait parfaitement puisqu'il alla jusqu'au don de sa personne pour le salut de l'humanité, ce qu'il soulignera au verset 13 que nous examinerons bientôt mais dont nous pouvons particulièrement mettre en évidence en s'attardant sur la 1ere lettre de Jean 3 : 16 où il écrit
Citation :
Voici comment nous savons ce que c’est que d’aimer: Jésus-Christ a donné sa vie pour nous. Nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères. (1 Jean 3:16)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Mer 25 Juil 2012 - 12:11

15: 9 Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.

Pour être à notre tour de vrais sarments, à l’image de la vigne qu’est Jésus, un chemin s’ouvre devant nous : Jésus nous invite à demeurer en Lui et à accepter d’être nettoyés, émondés par le Père, pour donner du fruit.

Demeurer en Jésus, c’est adhérer fidèlement à Lui, s’enraciner dans sa Parole, se laisser irriguer par son Amour…

l'obéissance aux commendements du pére est la même pour le disciple que celle qui était exigé pour Christ
le chemin passe par la dependance active et l'obéissance inconditionnel au pére par Christ jean 14:6
Citation :
Jean 7:37 38
Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à Moi,
et qu'il boive.
Celui qui croit en Moi,
des fleuves d'eau vive couleront de son sein,
Comme dit l'écriture



_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Jeu 26 Juil 2012 - 2:33

15: 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

"Si" vous gardez mes commandements - le fait de les garder est donc considéré comme la preuve de l'amour que les disciples ont pour Jésus tout comme Jésus a fourni la preuve de son amour pour son Père en gardant ses commandements ! Vue l'importance du personnage Jésus qui est le Fils de Dieu, obéir à ce qu'il dit est tout à fait approprié car il a transmis les paroles de son Père qui est le Dieu Tout-Puissant. L'amour pour Jésus et pour le Père se prouve donc par l'obéissance envers eux.

C'est tout à fait en harmonie avec les paroles de Jésus prononcées plus tôt dans la soirée :
Citation :
Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole et mon Père l'aimera; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui. (Jean 14:23)
N'est-ce pas le moment de se poser la question :
le Père et le Fils ont-ils déjà établi domicile chez moi ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Jeu 26 Juil 2012 - 11:41

15: 10 "Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour"

Comme cela est souligné dans le commentaire d'Elisa, Jésus n'impose pas à ses disciples une autre condition que celle à laquelle il a été, et est resté soumis lui-même à Dieu, son Père.

Personne ne peut contester que sa vie, n'ait été un acte de soumission sans faille, et permanente aux injonctions divines.
Sans cette obéissance, sans cette soumission, il ne lui eût pas été possible d'être et de demeurer dans l'Amour de son Père.

Jésus nous fait donc comprendre que c'est par l'obéissance et la fidélité, semblable à celle qu'il témoigna lui-même, pour exécuter la volonté de son Père que nous pouvons et pourrons demeurer dans son Amour et dans celui de notre Père Céleste.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Ven 27 Juil 2012 - 11:56

LE COMMANDEMENT DE JÉSUS : UN PARFAIT AMOUR FRATERNEL (versets 11 à 17)
15: 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

15: 12 C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.

15: 13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

15: 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.

15: 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père.

15: 16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

15: 17 Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Ven 27 Juil 2012 - 13:01

15: 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Notre joie est généralement grande lorsque nous comprenons des choses vitales nous permettant ensuite de progresser et d'orienter notre comportement dans la bonne direction. Y a-t-il meilleure direction que de suivre Jésus qui a dit : "Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. (Jean 14:6) " ?

Les choses exposées par Jésus notamment dans les versets 1 à 10 de ce chapitre ne sont pas pénibles :
Citation :
car c’est ici l’amour de Dieu, que nous gardions ses commandements, et ses commandements ne sont pas pénibles, (1 Jean 5:3)
à la différences des exigences imposées par les conducteurs religieux :
Citation :
Ils lient des fardeaux pesants et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt. (Matthieu 23:4)
Quel contraste pour les disciples de Jésus :
Citation :
»Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur; et vous trouverez le repos de vos âmes. Car mon joug est aisé et mon fardeau est léger..» (Matthieu 11:28-30)
Il n'y a pas de doute, en faisant la volonté du Père la joie des disciples sera la même que celle du Fils, elle sera parfaite ou complète, entière, accomplie selon les différentes traductions !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Sam 28 Juil 2012 - 14:25

15: 12 C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.

La plupart des traducteurs rendent le grec εντολη (entolê) par "commandement", Chouraqui par "ordre", Lenski par "précepte."

Les paroles de Jésus me semblent être un précepte, une formule qui exprime un enseignement, une règle morale.

Jésus avait déjà dit plus tôt dans la soirée :
Citation :
Je vous donne un commandement nouveau, c'est que vous vous aimiez l'un l'autre; comme je vous ai aimés, que vous aussi vous aimiez l'un l'autre. (Jean 13:34)
Il s'agit donc bien d'un nouveau précepte. Ce précepte a nécessairement une dimension nouvelle puisqu'il est mis directement en rapport avec la manière d'agir de Jésus : "comme je vous ai aimés" ! C'était "son" précepte, pas celui de quelqu'un ayant parlé et agi avant lui !

Dans le grec, le sens est même : "continuez à vous aimer les uns les autres", le verbe étant au présent duratif exprimant une action continue.

Les disciples doivent s'aimer les uns les autres avec le même amour agápê avec lequel Jésus les aime, c'est-à-dire avec intelligence et perspicacité, en ayant les mêmes mobiles que Jésus et dans le même dessein que lui (Rappelons que agápê désigne dans le grec l'amour intelligent basé sur des principes). Cela va bien plus loin que d'être attachés les uns aux autres et dévoués les uns envers les autres. Beaucoup de camarades font cela et les membres de confréries secrètes ou ouvertes s'appellent également "frères" ! Aimer comme Jésus aime est de voir les choses comme lui les voit, d'oeuvrer dans le même but en tenant compte des besoins des autres disciples afin qu'ils puissent rester dans l'amour du Père, ce qui signifie pour eux vie et salut. Voilà l'amour que les disciples devraient manifester constamment les uns envers les autres.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Sam 28 Juil 2012 - 15:47

15: 12 C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.
Nous aurons remarqué que ces paroles de Jésus assujettissent les bénédictions qui résultent de son amour à une action active et positive. Il dit au verset 10 " Si vous gardez mes commandements " pour bénéficier des dispositions qui sont exprimées par l'amour de Christ, il est

donc nécessaire d'appliquer personnellement la loi de Jésus exprimée au travers de ce commandement. Jésus à lui même été le modèle , puisqu'il fait référence à son obéissance à Dieu qui lui procure l'approbation du Père , la clé étant qu'il est resté dans l'amour du Père parce qu'il a lui même aimé le Pére en le montrant activement , en agissant selon le précepte " celui qui aime est aimé à son tour " Hors Jésus est conscient que l'amour du Pére , ne s"arête pas à lui ,mais qu'il est un puissant relais à cet amour , aussi a son tour il demande à ses disciples de le relayer vers autrui en faisant à leur tour rayonner l'amour comme le font le Père et le fils , ce faisant nous nous identifions au Père par le moyen de Jésus, ce flux s'étendant à tous ceux qui se reconnaissent dans cet amour manifesté par le Père.

Citation :
En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. (Jean 3:16)
Ce que Jésus nous dit, c'est que l'amour est le seul cadre dans lequel le chrétien pourra porter des fruits qui seront la gloire du vigneron.

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Dim 29 Juil 2012 - 11:44

15: 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

15: 12 C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.



Dans le verset précédent, le 10ième, Jésus faisait comprendre à ses disciples que c'est par l'obéissance et la fidélité, semblables à celles qu'il témoigne lui-même, pour exécuter la volonté de son Père qu'il leur sera possible de demeurer dans son Amour et dans celui de son Père.
Bien que de très nombreuses années nous séparent de ces paroles, cette Vérité demeure pour tous ceux qui désirent devenir, ou rester d'authentiques disciples de Jésus Christ.

Par sa propre expérience, jésus révèle le secret de la joie parfaite.
C'est son obéissance à son Père qui a fait sa joie, et qui permet de se savoir profondément aimé de Lui.
Cette joie Jésus l'affirme, ne peut que se manifester chez ses disciples qui empruntent et demeurent dans la voie qu'il a suivie, avec la même fidélité semblable à celle qu'il témoigne pour la volonté de son Père.
Jésus sait que chaque acte de fidélité resserrera le lien entre Lui et ses disciples, comme chaque instant de sa vie a resserré le lien entre son Père et lui.

N'est ce pas un sentiment de joie profonde, de joie parfaite que de se sentir unis avec le Fils dans l'amour du Père? "Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite".

Dans les Écritures hébraïques sont mentionnés les nombreux commandements de Dieu.
Tous sans exception se réduisent à un seul et s'appuient sur l'Amour, et c'est sur la valeur essentielle de ce fruit de l'Esprit de Dieu que Jésus met l'accent.
Par ailleurs, si l'on reprend l'image du cep et des sarments, ce commandement de Jésus illustre le rapport avéré des sarments entre eux, rapport qui a pour condition la relation essentielle de chacun d'eux avec le cep. "Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés".


Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   Dim 29 Juil 2012 - 11:57

15: 12 C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.

Ce précepte de Christ est primordial, il est lié à la connaissance réelle de Dieu. Cela ressort clairement de 1 jean 4:7
"Mes chers amis, aimons-nous les uns les autres, car l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et il connaît Dieu."

Ce qui explique aussi pourquoi l'amour produit du fruit, fruit venant de Dieu, fruit de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Chapitre 15   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Chapitre 15
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean :: Chapitre 3
» Jean Chapitre 14
» Jean Chapitre 13
» Jean:: Chapitre 6
» Jean chapitre 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Evangile de Jean :: examen verset par verset-
Sauter vers: