La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelle version de la Bible choisir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 16 Mar 2013 - 19:51

Bonjour à tous,

Un Bible et tant de versions d'Alfred Kuen : http://areopage.net/PDF/Kuen.pdf

Un classement des versions par Didier Fontaine : http://areopage.net/VersionsBibliquesEnFrancais.html#choisir

Fraternellement,

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 16 Mar 2013 - 21:03

pour ces liens intéressants !
Je viens de terminer les 6 pages d'introduction par A. Kuen - le reste est très prometteur.

Ayant fait moi-même surtout de la traduction technique en plusieurs langues pendant des décennies, je connais bien les problèmes de la traduction.

Apprendre les langues bibliques n'est pas aussi difficile que certains le pensent. Cela permet de s'assurer du sens du texte original lorsque les traductions disponibles sont contradictoires, incertaines ou même tendancieuses.

Fraternellement
Nomade


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 16 Mar 2013 - 22:03

Il y a aussi cette brochure de 32 pages : http://areopage.net/PDF/BiblesFrancaises_CommentChoisir.pdf

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1993
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Dim 17 Mar 2013 - 7:38

Bonjour Emmanuel

Je viens de lire le PDF de « Un Bible et tant de versions » d'Alfred Kuen
Vraiment intéressant, une vue exhaustive sur toutes les traductions.
Grand Merci
Amitié fraternelle,
Mimarie
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Mer 20 Mar 2013 - 22:26

J'ai lu entièrement les 139 pages du texte du livre d'Alfred Kuen "Une Bible et tant de versions" et je suis satisfait que ces matières soient également disponibles en français. Le choix de la bonne traduction est d'une grande importance pour acquérir la bonne compréhension d'un texte. Il est également avantageux de pouvoir comparer différentes versions.

Exemple :
Nous en sommes déjà à la 27è page de la discussion du forum : "Prophéties, langues et connaissance cesseront. Quand ?" et nous ne sommes pas arrivés à la même conclusion. Et pourtant, cela tient surtout à la compréhension d'un verset dont je reproduis plusieurs versions :

Bible en français courant
© 1982 - Société Biblique française
mais quand viendra la perfection, ce qui est incomplet disparaîtra. (1 Corinthiens 13:10)

Traduction du Monde Nouveau
© 1995 - Watchtower Bible & tract society of Pennsylvania
mais quand ce qui est complet arrivera, ce qui est partiel sera aboli . (1 Corinthiens 13:10)

Traduction King James Française
• 2006 - Libre de droit, Bible des Réformateurs
Mais quand ce qui est à achever aboutira, alors ce qui est partiel sera aboli. (1 Corinthiens 13:10)

Bible de l'Épée
• 2004 - Libre de droit, Edition TULIPE - Alliance Biblique Marginale
Mais quand arrivera ce qui sera achevé de la révélation écrite, alors ce qui est incomplet sera annulé. (1 Corinthiens 13:10)

Parmi les traducteurs, les uns traduisent mot à mot, d'autres redonnent le sens, et d'autres encore redonnent le sens en tenant compte du contexte et de l'ensemble des Écritures.
Parmi les lecteurs des traductions, les uns comprennent que les dons miraculeux continueront jusqu'à ce que la perfection soit atteinte au retour de Christ et de la résurrection (notamment les adeptes du mouvement charismatique), d'autres comprennent selon le texte que les dons surnaturels cessent lorsque la Bible est complète au plus tard vers la fin du 1er siècle avec la mort du dernier apôtre.

Je ne voudrais pas relancer ici la discussion sur 1Corinthiens 13:10. C'était juste pour illustrer le problème et le livre d'Alfred Kuen explique à quoi cela tient. Il ne parle pas de 1Corinthiens 13:10.

Je suis persuadé que la bonne traduction ne suffit pas, il faut encore se laisser guider par l'Esprit saint pour avoir la bonne compréhension d'un texte.
Autrement dit, quiconque est guidé par l'Esprit aura la bonne compréhension et saura finalement quelle est la bonne traduction.

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Jeu 21 Mar 2013 - 17:25

Bonjour à tous,

Didier Fontaine m'a personnellement conseillé la Segond21 (langage courant) et la NBS (langage soutenu).

Les versions très littérales comme Darby et TMN devraient être réservées à des lecteurs expérimentés car elles sont difficilement compréhensibles pour un novice. Cela explique peut-être en partie pourquoi si peu de TJ naissent de nouveau. La TMN a l'avantage de challenger les textes concernant la divinité de Jésus mais attention quand elle ajoute Jéhovah dans le NT déformant ainsi la compréhension de certains versets (ex : Romains 10:13).

Nomade a écrit:
Parmi les lecteurs des traductions, les uns comprennent que les dons miraculeux continueront jusqu'à ce que la perfection soit atteinte au retour de Christ et de la résurrection (notamment les adeptes du mouvement charismatique), d'autres comprennent selon le texte que les dons surnaturels cessent lorsque la Bible est complète au plus tard vers la fin du 1er siècle avec la mort du dernier apôtre.

Pour moi, parler de "dons miraculeux" est inadéquat car le don de l'Esprit saint et le fruit qui en découle sont par essence miraculeux.

Fraternellement,

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Jeu 21 Mar 2013 - 19:05

Emmanuel a écrit:
... Pour moi, parler de "dons miraculeux" est inadéquat car le don de l'Esprit saint et le fruit qui en découle sont par essence miraculeux.
Fraternellement,
Emmanuel
Cher Emmanuel,
je pense que tu as très bien compris ce que j'ai exprimé par "dons miraculeux " à la différence des dons naturels comme par exemple le don de l'artiste-peintre.

Selon les Écritures, les "dons surnaturels" comme par exemple parler en langues jamais apprises, prophétiser et recevoir des connaissances inspirées devaient cesser. Par contre, le fruit de l'Esprit devait être produit par les chrétiens nés de nouveau d'eau et d'Esprit de toutes les générations.

Il n'était pas dans mes intentions de relancer ici la discussion sur les dons surnaturels ou miraculeux qui devaient cesser. Le texte que j'ai cité avait comme but de montrer comment les différentes versions peuvent influencer la compréhension d'un texte. C'est tout.

Pour les lecteurs et participants intéressés par la discussion de 1Corinthiens 13:10, voir le sujet
http://jesus.discutfree.com/t237-propheties-langues-et-connaissance-cesseront-quand

Tout aussi fraternellement.
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Jeu 21 Mar 2013 - 19:58

Moi, j'ai compris puisque nous en avons déjà discuté mais ce n'est peut-être pas le cas de tous. Par exemple, quand Dieu ouvre à quelqu'un la compréhension des Écritures, il s'agit sans conteste pour moi d'un don miraculeux, de quelque chose d’inaccessible à la seule intelligence humaine.

Cela rejoint notre sujet car les différentes versions peuvent influencer la compréhension des Écritures par les tournures de phrases, les expressions et les mots qui sont employés tout comme nous mêmes nous pouvons influencer la compréhension des autres par les mêmes moyens.

Fraternellement,

Emmanuel

Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 23 Mar 2013 - 14:30

Bonjour à tous,

Pour ceux qui ont la vue qui baisse, il existe des bibles en gros caractères. J'ai fais l'acquisition, il y a quelques jours, de la version Segond21 en gros caractères et cela me permet de lire davantage. Il existe aussi la Segond1910 en gros caractères mais elle commence à être ancienne, son langage devient difficilement compréhensible pour les nouvelles générations. Auparavant, je lisais dans ma version Colombe que j'apprécie beaucoup mais qui est en petit caractères et je fatiguais très vite.

Fraternellement,

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 23 Mar 2013 - 15:54

Salut Emmanuel j'espère que tu vas bien et ta famille aussi,de mon côté je suis toujours attaché à ma tmn avec toute mes notes , sur lignage et repères comme un journal intime. J'aimerais , dans un futur rapprocher me pencher sur les cotes tendancieux de cette traduction qui pourrais pousser quelqu'un a ne plus l'utiliser même . Votre aide et expérience vont être apprécié comme d'habitude, bonne journee
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 23 Mar 2013 - 16:02

Nous allons bien merci. J'espère qu'il en est de même pour ta famille.

La TMN est une bonne version mais très littérale et donc parfois difficilement compréhensible en tout cas pour un lecteur novice des Écritures. Son plus gros défaut est la "restitution" de Jéhovah dans le NT alors que sa présence dans les originaux reste une conjecture. De plus certains passages font clairement référence à Jésus et non à Jéhovah (ex : Romains 10:13).

Si tu souhaites en savoir plus sur ce sujet, je t'invite à lire mon article : http://www.recherches-bibliques.info/pdf/jehovahnt.pdf

Fraternellement,

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 23 Mar 2013 - 17:54

Merci Emmanuel pour cette recherche... ROM:10:13 très interressant , comparé aux autres traductions c'est clair que c'est de Jésus qu'on parle, ce n'est pas d'une gravité extrême mais de manipuler le texte ainsi , pourquoi?une réponse me vient a l'esprit mais peut être est-ce parano: mettre l'importance sur le nom de Jéhovah dans le cas présent ne sert pas a le glorifier mais a faire croire que les seuls a être sauvés sont ceux qui utilise le nom "Jéhovah" donc les tjs seul et de cette façon rejeté tout les autres ...c'est très mauvais
Revenir en haut Aller en bas
Amour&Foi



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Lun 8 Avr 2013 - 11:33

Bonjour tout le monde!

Je suis très loin d'avoir votre niveau de compréhension et votre niveau d'analyse des Ecritures. Je vous félicite, vraiment!
Personnellement, j'ai deux Bibles. Une version "Parole de vie", qui est ma préféré! Et une version "La Bible des Peuples" que j'aime beaucoup aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Lun 8 Avr 2013 - 11:53

Amour&Foi a écrit:
... Personnellement, j'ai deux Bibles. Une version "Parole de vie", qui est ma préféré! Et une version "La Bible des Peuples" que j'aime beaucoup aussi.
tu es déjà bien équipé avec ces 2 traductions.
Si tu ressens le besoin de comparer des versions dans des textes pas trop clairs, tu peux le faire avec de nombreuses autres versions en cliquant sur

http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Chap=1&Vers=1&Livre=1

Que l'Esprit saint te guide dans tes lectures et recherches dans les Écritures

Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 13 Avr 2013 - 16:51

Bonjour a vous tous aimer de notre Père céleste et de son fils

J'ai commencé la lecture du livre " la bible et tant de version"
Je rejoins l'idée
Citation
;On pourrait rapprocher de l’attitude précédente ceux qui ne jurent que par une seule version: un seul traducteur a compris la pensée de l’original et l’a fidèlement rendue. Outre une certaine suffisance, cette attitude reflète une ignorance à la fois de la complexité d’une langue, de ses innombrables possibilités, et des mécanismes difficiles de la traduction. L’un des buts de ce livre est de donner une petite idée de ces mécanismes et, par conséquent, de permettre au lecteur de dépasser "cette attitude infantile de ceux qui font de l’adoption de leurs vues un critère d’orthodoxie" (D. A. Carson 79 p. 10).
Aucune traduction biblique n’a échappé à la critique.

Donc l'attitude que l'on ma dictée toute ma vie est décrite ici comme
Étant"infantile, suffisante" en nous remettant uniquement a une seule
Traduction.
L'exemple amener par Nomade il y a quelque temps sur le professeur ,la dictée perdu
Et sa façon de la corriger en prenant les copies de chaque élèves et les comparant
Va de concert avec ce que dit l'auteur de ce livre
Que je continue la lecture, faut que j'avance , je ne suis qu'à la page4
Bonne après midi a tous
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Sam 13 Avr 2013 - 22:29

Bonjour à tous,

L'avis d'un témoin de Jéhovah certifié en langues bibliques sur la facilité de compréhension et la langage de la TMN :

Il faut vraiment ignorer les qualités littéraires des autres versions de la bible pour prétendre que la TMN permet une "bien meilleure compréhension", dans "un très beau langage".

Pour la compréhension, je ne suis pas catégorique : il est clair que par son excès de littéralisme, la TMN permet de deviner le texte original, et par là-même, de savoir quels choix de traduction sont pris. C'est intéressant car certaines versions plus "belles" donnent l'impression que le texte est lisse, facile, quand il peut y avoir des obscurités. Je m'en suis particulièrement rendu compte dernièrement car j'étudie à fond les expressions idiomatiques (ex. lisser la langue, couvrir les pieds, allonger le nez, remplir derrière qqn, etc. - il y en a entre 150 et 200 rien qu'en hébreu) et, malheureusement, un grand nombre sont introuvables dans les versions classiques. Or, leur sens n'est pas toujours établi avec certitude ! Par exemple, sait-on bien ce que signifie parler sur le coeur de qqn ? Les meilleurs linguistiques expliquent que cela signifie rétablir la paix, faire le premier pas vers la réconciliation (et je suis tout à fait d'accord). Problème : la majorité des traductions font contresens sur contresens.

Donc, il y a, parfois, un certain intérêt à garder sous le coude une version littérale (TMN, Darby ; pas la Chouraqui !!!).
Mais bien sûr une version littérale ne peut en aucun cas servir pour une lecture courante. Tu évoques la prose paulinienne. Il est vrai qu'elle est parfois ardue. Mais bon, elle est assez connue. Il y a pire : fais un essai dans le Cantique des cantiques, ou pire, le livre de Job (à mon avis, le plus représentatif). Les versions littérales sont imbuvables ! Et la TMN y est particulièrement incompréhensible.

Ce qui m'amène à évoquer le beau langage : en aucun cas la TMN n'est traduite en bon français. Pour du bon français, il faut plutôt chercher du côté de la Bible de Jérusalem, ou la Pléiade (AT), voire, mais cela dépend des livres, la Bayard. Osty & Trinquet et Maredsous se défendent bien aussi. Et - assez méconnue mais excellente par sa précision exégétique et sa beauté littéraire - la Pirot Clamer.
On ne peut comparer la TMN, traduction de traduction, à ces versions. C'est indécent...

D'ailleurs, je ne pense pas que les traducteurs de la TMN avaient pour but de faire une version foncièrement lisible. Leur souhait était de rester aussi littéral que le permettait leur langue cible (anglais).
Pour certains verset, cela a le mérite de laisser les obscurités du texte original dans la "traduction". Cela peut déranger car on peut penser que c'est "mal traduit". Pas toujours. Vaut mieux laisser l'obscurité là où elle est que de l'interpréter, et la gommer. Les notes peuvent alors venir à la rescousse. Mais il est bien évident qu'avec une telle ligne éditoriale, on perd le public cible qui souhaite, avant tout, comprendre et être édifié.

A mon avis, il faut donc choisir sa bible en fonction, ponctuellement, de l'usage que l'on veut en faire.
Pour ce qui me concerne, mes deux versions habituelles sont Nouvelle Bible Segond et Segond 21.


J'ai l'accord de l'auteur pour poster sa réponse mais je ne donnerai pas son nom pour ne pas qu'il ait de problèmes.

Fraternellement,

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Dim 14 Avr 2013 - 2:41

Merci Emmanuel pour ce témoignage
c'est très instructif
Revenir en haut Aller en bas
JF0911

avatar

Nombre de messages : 1162
Localisation : IDF
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Lun 15 Avr 2013 - 9:21

Salut Emmanuel,

L'avis du Frère TJ que tu cites, ne fait pas allusion à la version TOB.

De ton expérience, que penses-tu de cette version ?

http://www.laprocure.com/bible-tob-notes-integrales-traduction-oecumenique/9782204093828.html

Pour la version de Chouraqui, explique t-il pourquoi il la rejette en tant que traduction littérale ?

Merci bcp.

Bien à toi sous le soleil des Caraïbes.. sunny

Mr. Green Mr. Green

A +

Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Mar 16 Avr 2013 - 4:20

Salut JF,

Je ne possède pas la TOB mais j'avais lu quelque part (je ne sais plus où) un commentaire pas très positif.

Si tu cherches une bonne version d'étude, je te conseille la NBS "édition d'étude". Elle comporte un lexique bien étoffé, une concordance, de nombreuses notes et une petite introduction à chaque livre.

http://www.amazon.fr/Nouvelle-Bible-Segond-Edition-d%C3%A9tude/dp/2853001776

Il semble qu'on puisse la télécharge gratuitement ici si tu veux jeter un œil :

http://bible-etude-segond.com/

Pour Chouraqui, je vais lui poser la question. Je la possède mais sa lecture n'est pas aisée. C'est une traduction dans un français "hébraïsé" que personne ne parle. Et puis j'ai remarqué qu'il met IHVH dans le NT sans expliquer pourquoi et parfois dans des passages qui se rapportent à l'évidence à Jésus.

Le soleil... et les moustiques No

Au moment où je t'écris, je sens comme si on m'enfonçait des aiguilles les pieds. Marre de ces sales bêtes.

Fraternellement,

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Julius75

avatar

Nombre de messages : 77
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Mar 16 Avr 2013 - 6:54

Bonsoir a tous,

Un peu remplit de question et de doute comme Brick Ben, je compare dans d'autre version les Écrit Sacré, au lieu de prendre la TMN comme du cash...et votre exemple de Romain 10:30 ma ébranlé.... Comme le dit Ben, sa semble réellement dire : le Seigneur Jésus... J'en ai parler a un amis TJ et il a 4 vieilles versions, cadeau de son défunt père, baptiser TJ en 1959.

Il me dit que dans la version Crampon de 1952, mentionne le Seigneur Yahweh et que la version Louis Segond de 1935 dit L'Eternel....

Est-ce que quelqu'un d'entre vous possède ces versions? Si oui, est-ce possible de vérifier, svp. Je n'ai pas accès au bibles de mon ami avant quelques jours et sa m'intrigue.

De plus, si c'est vraiment le cas...comment savoir si les plus ancienne traduction étais plus fiable que les nouvelles ou si les nouvelles sont mieux...????

J'en perd mon latin (une chance que c'était écrit en hébreux, grec et araméen...Loll)

Bonne soirée a tous!

Amour chrétien,

Julius
Revenir en haut Aller en bas
Julius75

avatar

Nombre de messages : 77
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Mar 16 Avr 2013 - 6:56

Oups....romain 10:13...
Revenir en haut Aller en bas
paysan

avatar

Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 19/02/2013

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Mar 16 Avr 2013 - 8:59

Bonjour à tous
Romains 10 :13 TMN ( bible à références )


Car “ tout homme qui invoquera le nom de
Jéhovah* sera sauvé.



L’astérisque
renvoie aux informations suivantes :



J7 Novvm Testamentvm Dni :
Nri : Iesv.
Christi, Syriacè, Ebraicè, Græcè,
Latinè, Germanicè, Bohemicè, Italicè, Hispanicè,
Gallicè, Anglicè, Danicè, Polonicè, par E. Hutter.
— Nuremberg 1599. — [Ms. héb. et 11 autres langues, Écr. gr.]



J8 תורת יהוה חדשה, Lex Dei summi nova ; atque
haec est, Novum Domini nostri Jesu Christi
Testamentum sacro-sanctum, par W. Robertson. — Londres 1661.
— [Ms. héb. et lat., Écr. gr.]



J10 The New
Testament (...) in Hebrew and English,
par R. Caddick. — London 1798-1805. — [Vol.
I-III : Matthieu
à 1 Corinthiens.]



J11 ברית חדשה על פי משיח, par T. Fry et
al. — Londres 1817. — [Ms. héb., Écr. gr.]



J12 ספר הברית החדשה, The Testament of Our Lord and
Saviour Jesus Christ, par W. Greenfield. — London
1831. — [Ms. héb., Écr. gr.]



J13 ברית חדשה על פי המשיח, par A. McCaul et al. — Londres 1838. — [Ms. héb., Écr.
gr.]



J14 ספר ברית חדשה על פי המשיח, par J. Reichardt.
— Londres 1846. — [Ms. héb., Écr. gr.]



J15 Kommentarreihe zu den
Büchern Lukas, par J. Biesenthal. — Berlin 1855. — [Ms. héb.,
Luc.]




Kommentarreihe zu den Büchern Apostelgeschichte,
par J. Biesenthal. — Berlin 1867. — [Ms. héb., Actes.]




Kommentarreihe zu den Büchern Römer,
par J. Biesenthal. — Berlin 1853. — [Ms. héb., Romains.]




Kommentarreihe zu den Büchern Hebräer,
par J. Biesenthal. — Berlin 1858. — [Ms. héb., Hébreux.]



J16 הברית החדשה על פי המשיח עם נקודות וטעמים,
par J. Reichardt, J. Biesenthal. — Londres 1866. — [Ms. héb., Écr.
gr.]



J17 ספרי הברית החדשה, par F. Delitzsch. —
Londres 1981. — [Ms. héb., Écr. gr.]



J18 הברית החדשה, par I. Salkinson, C. Ginsburg.
— Londres 1891. — [Ms. héb., Écr. gr.]



J22 ספרי הברית החדשה, par United Bible Societies. — Jérusalem 1979. — [Ms. héb., Écr. gr.]


J23 הברית החדשה, par J. Bauchet, D. Kinnereth. — Rome 1975. — [Ms. héb., Écr.
gr.]



J24 A Literal
Translation of the New Testament (...)
From the Text of the Vatican Manuscript,
par H. Heinfetter. — London 1863.



J28 The New
Covenant Commonly Called The New Testament
Peshitta Aramaic Text With a Hebrew
Translation, par The Bible Society. — Jérusalem 1986.
Revenir en haut Aller en bas
JF0911

avatar

Nombre de messages : 1162
Localisation : IDF
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Mar 16 Avr 2013 - 10:55

Bonjour Emmanuel,

Merci pour tes commentaires.

J'attends avec impatience la réponse pour la version de Chouraqui. C'est vrai qu'elle est un peu compliqué à lire.

Je vais suivre ton conseil pour la NBS. J'hésitais entre la TOB (pour laquelle je remarque qu'il y a peu d'avis) et la NBS.

Ah les moustiques... c'est pénible... affraid ..

Bon courage ou bonne lutte... geek

A +

Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1993
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Mar 16 Avr 2013 - 12:00

Un Grand Bonjour à Tous,

voici un lien pour lire et comparer 5 versions à la fois, dont la TOB.

http://lire.la-bible.net/

il suffit de cocher toutes ou les versions que vous souhaitez comparer (TOB, La Bible en français courant, La Bible Parole de Vie, La Colombe,
La Nouvelle Bible Segond)

bonne journée,
Mimarie
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   Mer 17 Avr 2013 - 1:06

Bonjour à tous,

Voici la réponse JF :

André Chouraqui était un fin connaissance du monde biblique (cf. par ex. ces excellents ouvrages sur Les hommes de la Bible, ou Moïse) et fin connaisseur de l'hébreu et de l'arabe.
Il savait donc de quoi il parlait. Hélas, il a entrepris son travail immense en prenant une mauvaise méthodologie.

Parmi quelques-uns de ses principes :
- 1) rendre un même mot hébreu ou grec par un même mot français (version dite concordante),
- 2) coller à la syntaxe et à l'ordre des mots de la langue source,
- 3) transmettre dans la langue source la "couleur" de la langue source,
- 4) faire passer d'une langue à l'autre le "sens étymologique"

Or, aucun de ces principes n'est bon ou possible en traduction. Je pourrais citer des centaines d'exemples. En voici quelques-uns :
1) On ne peut pas rendre un même mot de la même manière partout. Les mots prennent leur sens en contexte. Ex. Le mousse est sur le bateau. Le savon mousse. Ce chien a les crocs mousses (émoussés ; c'est le sens étymologique mais il n'est pas proéminent). Ex. Tu peux t'allonger (= je te le permets). Je ne peux pas me lever (parce que je suis infirme, = être dans la capacité).
C'est une aberration linguistique de faire du concordisme. Au Ier siècle, les auteurs du Targum (la traduction/paraphrase araméenne de la Bible hébraïque qui n'était plus comprise) disaient : "Celui qui traduit littéralement est un faussaire ; celui qui ajoute quelque chose est un blasphémateur".
Je ne dirais pas ça pour Chouraqui, bien sûr ! Mais - comme d'autres - il est tombé dans le piège du littéralisme, qu'il a porté (avec talent et innovation) à l'extrême.

2) Chez Chouraqui on n'a pas vraiment une traduction. C'est un calque ou décalque. En voulant coller au texte original, il néglige totalement le français :
> en ne traduisant pas les expressions idiomatiques : sa "traduction", ou plutôt son calque, n'est donc pas intelligible. Ex. Juges 3.24b : "Ah ! il recouvre ses pieds à l'étage rafraîchi" (Chouraqui). Je serais curieux de faire un test : faire passer ce texte, sans contexte (et même avec, pourquoi pas ? Car le contexte pour le coup n'est pas très aidant !), et demander, mais que fait le roi Ehoud ? Il faut un peu d'imagination pour deviner qu'il satisfait un besoin naturel. A moins de connaître l'expression, ou de la supposer par analogie (il verrouille les portes, v.23, la défécation à l'époque devait se faire plus ou moins à la turque...donc s'il se recouvrait les pieds...)
> en tordant le sens des mots français : Ex. Marc 11.22 : "Adhérez à Elohîms" pour "Ayez foi en Dieu" (Ἔχετε πίστιν θεοῦ). Or l'adhésion n'a pas le même sens que la foi... Idem pour les "adeptes" de Jésus (Marc 2.7)
où il ne suit d'ailleurs pas uniformément son principe étymologisant (τῶν μαθητῶν αὐτοῦ = si on va dans le sens de Chouraqui, "ses apprenants", "ses inculqués").
> en ne tenant pas compte des locutions ni de la langue source, ni de la langue cible. Ex. Jonas 1.16b : "Ils sacrifient un sacrifice..." pour Ils offrent un sacrifice.

3) Chouraqui de plus n'hésite pas à inventer des mots (néologismes). Ex. Isaïe 61.1a, "Le souffle d'Adonaï Elohim / IHVH est sur moi, | parce que Adonai / IHVH m'a messié pour l'annoncer aux humbles.
Messier pour oindre...
Ce n'est pas tellement la licence poétique consistant à inventer des mots qui gêne, mais l'effet produit sur le lecteur : en voulant dépayser, on risque de tromper, ou de déconcentrer.

4) Le pire écueil est cette volonté étymologisante. Il faut dire et redire que l'étymologie doit être bannie de l'exégèse. Elle n'est quasiment jamais utile. On peut passer de la curiosité à l'erreur grossière : le bénéfice est donc si mince qu'il vaut mieux faire l'impasse sur l'origine des mots. Ex. Je vais prendre le métro pour aller au musée. A quoi sert-il de savoir que métro, c'est le chemin de fer métropolitain, de métropole, du grec μήτηρ + πόλις, la mère-cité ? Pense-t-on à "mère", "maman" dans l'usage courant, en français, du mot "métro" ? Non !

La Chouraqui est bien connue pour cette volonté. On peut multiplier les exemples farfelus à l'envi. Je vais donc citer un exemple correct mais qui pose quand même problème à la langue française à plusieurs niveaux :

Ex. Ruth 1.9 : "IHVH-Adonaï vous le donnera, trouvez le repos, chacune dans la maison de son homme.» Elle [Naomi, v.8] les baise. Elles portent leur voix et pleurent."
Oui, נָשַׁק nashaq, veut bien dire 1) donner un baiser. Mais cela veut aussi dire 2) se donner mutuellement un baiser (pour les deux acceptions, cf. Ph. Reymond, Dictionnaire d'hébreu et d'araméen bibliques, p.256).

Or dans le mot français "baiser" il y a deux problèmes :
> son sens premier n'est plus le même que celui qui dérive de son étymologie désignant l'acte d'effleurer, de toucher de ses lèvres toute partie d'une personne [ latin, basio, avi, atum, are : baiser, donner un baiser, cf. Gaffiot p.209 ]
> il exclut la réciprocité que l'hébreu n'exclut pas ; se baiser mutuellement, autrement dit : s'embrasser

Cela d'ailleurs conduit à constater que dans le terme embrasser, étym., se prendre dans les bras, le sens premier n'est plus l’accolade mais le fait de se donner mutuellement (ou pas) un baiser.

Le sens des mots évoluent : il faut en tenir compte. Il est donc plus sain, en français d'aujourd'hui, de rendre נָשַׁק par embrasser ou s'embrasser selon le contexte.

Ainsi, c'est encore une aberration linguistique que de vouloir faire passer dans la langue cible l'étymologie des mots du texte : non seulement parce que, ce faisant, on va ignorer les différents sens (mais un seul par verset !) qu'un mot peut prendre d'après le contexte (du coup, on ne traduit plus), mais aussi parce qu'on peut induire en erreur en important dans le texte un sens que le mot n'a plus depuis longtemps.

Autre exemple célèbre : ἁμαρτάνω (amartanô) ne signifie pas "manquer la cible, le but". Il a signifié cela, mais aussi d'autres choses, chez Homère 8 siècles avant le NT. A l'époque il avait aussi le sens de "commettre une erreur", "perdre", "être privé", "négliger". Pourquoi se focaliser sur un des sens ? On peut d'ailleurs montrer que ce sens là était totalement perdu. Comme notre métro...

Et d'ailleurs l'étymologie n'est pas toujours connue avec certitude !

Ex. Psaume 1.1 (Chouraqui) : "En marche, l’homme qui ne va pas au conseil des criminels, ne s’arrête pas sur la route des fauteurs, n’habite pas l’habitat des railleurs,"

Chouraqui se fonde sur l'étymologie de אַשְׁרֵי־ (achrey), à savoir le verbe אָשַׁר (achar) pour faire penser à ses lecteurs que ce qui est traduit habituellement par "Heureux" signifie en fait "En marche/Aller de l'avant".
Il est vrai que le verbe signifie aller de l'avant, avancer en Proverbes 4.14. C'est néanmoins un contresens.

Comme toutes les langues, l'hébreu peut posséder plusieurs mots écrits de manière identique, mais qui n'ont rien à voir ensemble (homographes en même temps qu'homophones ; ex. en français : le palais royal, du lat. Palatium, mont Palatin ; et le palais de ma bouche, de palatum, le palais de la bouche...).
En l'occurrence, les linguistes précisent bien que le verbe a plusieurs racines non apparentées. Voir l'ouvrage récent de D. J. Clines (lexicographe qui fait autorité, et dont les analyses se fondent sur un corpus bien plus complet que les autres dictionnaires d'hébreu : manuscrits de la mer morte, inscriptions hébraïques, livre hébreu de Ben Sira, etc. >> les sens sont ainsi mieux attestés), The Concise Dictionary of Classical Hebrew, p.37 pour אַשְׁרֵי, et p. 36 pour le verbe et ses deux racines. Voir aussi Klein, A Comprehensive Etymological Dictionary of the Hebrew Language for Readers of English, p.59 qui fait des parallèles avec l'ougaritique et l'arabe qui attestent les sens de "être heureux", "rendre facile/prospère".

Tout cela est succinct mais peut donner une idée. L'enfer est pavé de bonnes intentions...
Cela ne remet pas en cause les qualités de Chouraqui. Mais les sciences du langage appliquées à la Bible, surtout depuis E.Nida, J.P.Louw, ou J.Barr ont bien évolué, et commencent à faire changer les mentalités.

Je ne peux que vivement te conseiller les lectures suivantes (en me cantonnant au français) :
> S. Romerowski, Les sciences de la Bible et l'étude de la Bible (une somme qui fait le point sur tous les problèmes : un bijou)
> J-M Babut, Lire la Bible en traduction (simple, concis mais précis, et pas cher)
> J-M Auwers, La Bible en français - Guide des traductions courantes (section sur Chouraqui, pp.103-109)
> E.Nida, Comment traduire la Bible (incontournable)
> J.de Waard et E.Nida, D'une langue à l'autre (idem !)
> Ch.Taber et E.Nida, La Traduction : théorie et méthode (re-idem !)
> J-Cl. Margot, Traduire sans trahir - La théorie de la traduction et son application aux textes bibliques (assez dense mais complet)


Heureusement qu'il précise qu'elle est succincte. Mr. Green

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle version de la Bible choisir ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle version de la Bible choisir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle version de la Bible choisir ?
» QUELLE BIBLE CHOISIR ? VOICI QUELQUES SUGGESTIONS...
» Quelle bible choisir ?
» Quelle version/edition de la Bible ? Quels textes ?
» Quelle traduction de la Bible préférez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Etudes de la Bible-
Sauter vers: