La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8900
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Sam 7 Mai 2016 - 2:27

Bonsoir Crabe ,
Ce qui apparaît , c'est que ce sujet  à eu le mérite de te faire revenir prendre ton souffle en surface , et même si tes pinces sont toujours aussi affutées, elles manques quelques peu d'efficacité face à l'argumentation biblique de "Rose des sables "
Ce qu'il nous faut retenir , c'est que le sujet  apparaît toujours  comme un pavé dans la mare  ( de sang) il éclabousse toujours les consciences mal éduquées , d'autant que tu prends la mesure  de l'injustice causée par par la faute d'un seul ....
Le plus grave ... ! c'est d'ajouter du poids à l'injustice   en devenant l'accusateur de celui qui n'y est pour rien  ; si ce n'est d'avoir mis en place l'interdit  qui ne limitait en rien notre confort .
De plus comme tu le sais , il est tenu par sa loi, il fallait qu'elle s'accomplisse  , ce qui est le cas jusqu'à ce jour.  Cependant , elle est contre balancée par une injustice  encore plus grande puisqu'elle a causée la mort du juste, ce sang versé injustement  crie vers Dieu
Ne lui fera - t - il pas justice ?
En le faisant , ne justifiera - t - il pas tous ceux dont il s'est chargé de la faute ?
Certes, le temps paraît long , mais qu'est-ce que quelques milliers d'années face à l'éternité !Au lieu grommeler dans notre coin , ne serait-il pas plus judicieux d'annoncer cette bonne nouvelle  du salut par le moyen d'un sang pur et sans tache .
La vie, nous ne l'aurons pas par transfusion ( elle est un moyen de prolongation limité ) mais par foi  dans la capacité de régénération du sang de Christ
Citation :
Vous le savez : ce n’est pas par des biens corruptibles, l’argent ou l’or, que vous avez été rachetés de la conduite superficielle héritée de vos pères ;mais c’est par un sang précieux, celui d’un agneau sans défaut et sans tache, le Christ. (1 Pierre 1:18 ,19)
Fort de ce  renseignement , il ne tient  qu'à nous  d'en saisir  l'opportunité  en mettant notre confiance en celui  qui juge avec justice. À nous de gagner sa confiance  par des action de justice  reconnaissant nos fautes  mais aussi le moyen de les corriger.
Amicalement  gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Crabe2



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Dim 8 Mai 2016 - 15:30

Binjourr Rose des Sables et Gégé,

Ah mais c'est que vous en pincez pour me contredire !! Et après, on dit que c'est moi qui controverse...

Et que je convaincs que le sang c'est pas bon, que les seuls méchants sont Satan et les hommes et que ceux qui critiquent l'Organisateur originel de tout ce cirque sont rien que des ingrats.

Gg se réjouit de ce que RDS évite mes pinces. C'est chrétien ça de se réjouir de mon malheur ??

Bon, plus sérieusement, si vous estimez avoir eu des arguments convainquants, j’en suis heureux pour vous ; pour ma part, il me semble que rien de nouveau n’a été mis au jour et ainsi, mes questions restent sans réponse ; mais je n’en fait reproche qu’à mon manque de discernement…

C’est pas bien grave, en tout cas pour moi.

Je suis bien content malgré tout d’avoir repris un certain goût à frotter ma carcasse au rocher du forum.

Plus encore, très content de retrouver des vieux chasseurs de crabe comme Gégé toujours vaillant malgré l’âge grandissant ;
idem pour Rose des Sables que j’avais appréciée au temps de SiO2

Une bonne fin de dimanche je vous souhaite…
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Dim 8 Mai 2016 - 21:11

Crabe2 a écrit:

Je suis bien content malgré tout d’avoir repris un certain goût à frotter ma carcasse au rocher du forum.

Plus encore, très content de retrouver des vieux chasseurs de crabe

Attention à toi : qu'est-ce que c'est bon, le "crabe mayonnaise"... Mr. Green Wink
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Lun 9 Mai 2016 - 8:54

Bonjour,

Je me permets de revenir sur ce sujet important,

Lorsque qu'un malade est affaibli, qu'il ne s'alimente plus, il reçoit des perfusions par voie intraveineuse.

Ces perfusions servent :

- à l'hydrater,
- à le nourrir

Etant dans l'incapacité provisoire de manger et de boire (ce qui se fait par voie digestive), la médecine prend le relais pour le maintenir en vie et qu'il ne présente pas de carences : ce qui se fait par voie veineuse. Le but et résultat sont exactement identiques que s'il mangeait par voie normale, car pour vivre, l'humain a besoin de boire et de manger. Que ce soit manger et boire par le tube digestif, ou que s'alimenter se fasse temporairement par perfusions en intraveineuses.



Dans la Bible, il nous est demandé de ne pas "manger" de sang.

Si l'on poursuit la même logique, celle du malade temporairement dans l'incapacité de s'alimenter seul par voie digestive, mais qui est alimenté par perfusion par voie veineuse, il reçoit tout pareil, de la "nourriture" qui a pour but de le maintenir en vie. 


Me posant la question : "manger" le sang comme cela est évoqué dans la Bible :

- l'ingurgiter dans l'alimentation, par voie naturelle digestive  : Dieu nous demande de nous en abstenir
- recevoir le sang par transfusion, également comme une "nourriture" pour être maintenu en vie, par voie intraveineuse,  n'est-il "manger" du sang quand même et que cela revienne exactement à la même chose  ?

Selon ma conscience et ma compréhension --mais n'imposant rien à personne--  ma conclusion : c'est exactement la même chose :

- que l'on mange du sang dans de la nourriture par voie naturelle digestive,
- que l'on soit alimenté avec du sang, nourriture de survie, par voie intraveineuse / transfusion.



Genèse (9.3-6) : Dieu autorise les humains à consommer de la viande mais avec une réserve sur le sang :
Spoiler:
 

Dans le livre du Lévitique , il est interdit de consommer la graisse ou le sang des animaux offerts en sacrifice à Dieu :

Lévitique 7:25-27
Spoiler:
 

Lévitique 17 : 1-14
Spoiler:
 


Pour les premiers chrétiens souvent issus du Judaïsme, se posait la question de l'observance des ces prescriptions anciennes (alimentaires) :

Actes 15: 19-21
Spoiler:
 

Actes 15 : 28-29 :
Spoiler:
 

Voici un autre lien du forum, sur le même thème  : http://jesus.discutfree.com/t352-liens-sang?highlight=sang


Bon début de semaine à tous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8900
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Mar 10 Mai 2016 - 12:40

Bonjour à tous  ,

la question que je me pose  est : pourquoi l'interdit concernant le sang, n'apparait qu'à partir du Chapitre 9 de la genèse au sujet d'une nouvelle disposition alimentaire ?
Désormais , les hommes pourraient se nourrir  de chair animale  , pour cela ils devaient ôter la vie à l'animal en le vidant  de l'organe vital qu'est le sang pour démontrer du respect  à Yahvé  l'auteur de toute vie .
Cela signifiait  que 'homme  ne pouvait se nourrir de l'animal avec son sang  , ce n'est que lorsque la vie de l'animal n'était plus entretenue par manque de sang que l'on pouvait consommer de sa chair .
Cela signifie t-il que la chair était complétement vidée de son sang  ?
Tous ceux qui cuisinent savent que lorsqu'ils découpent un animal saigné , il continue à sanguinoler. Les mains et les outils de découpe deviennent rouge sang , démonstration qu'un résidu de sang et de plasma  principal composant du sang  reste dans le morceau de viande que nous consommons  en toute bonne conscience.
Nous en déduisons que ce n'est pas le sang en lui-même qui est  en cause  mais ce qu'il représente :" le principe de la vie" que seul Dieu donne. Ce principe est commun  à l'homme et à  l'animal , il est personnel  car c'est un don de Dieu que lui seul peut reprendre. C'est pourquoi il n'est pas permis à l'homme de tuer  sans le consentement de Dieu  dans les conditions qu'il définit par le commandement.
De ce fait, l'homme pour se nourrir de l'animal devait verser la partie de sang qui le maintenait en vie , une fois le souffle rendu , il n'était pas nécessaire  de laver la viande  car de toute façon il reste toujours une partie de sang à l'intérieur  , ce qui importe donc  c'est l'obéissance au commandement  , lequel fut répété par la loi mosaïque puis par les recommandations des apôtres qui mettent ce décret au même  rang que l'adultère , le meurtre , etc. ....
Il n'est donc pas question des transfusions  dont le sang provient de personnes  qui restent vivantes , dans ce cas  la vie de qui est enlevée  ?
La transfusion  est donc une acceptation qui relève de la conscience individuelle laquelle doit  se nourrir de la connaissance  des dangers  liés à cette pratique qui, nous le savons, ne peut que prolonger la vie mais pas la sauver indéfiniment  .
C''est donc à chacun  de  faire selon sa conscience , pas selon le dictat  d'un pouvoir illégitime
Amicalement  gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 2027
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Mar 10 Mai 2016 - 13:43

Bonjour à chacun, chacune

Citation :

Gégé écrit:
"la question que je me pose  est : pourquoi l'interdit concernant le sang, n'apparait qu'à partir du Chapitre 9 de la genèse au sujet d'une nouvelle disposition alimentaire ?
Désormais , les hommes pourraient se nourrir  de chair animale  , pour cela ils devaient ôter la vie à l'animal en le vidant  de l'organe vital qu'est le sang pour démontrer du respect  à Yahvé  l'auteur de toute vie .
Cela signifiait  que 'homme  ne pouvait se nourrir de l'animal avec son sang  , ce n'est que lorsque la vie de l'animal n'était plus entretenue par manque de sang que l'on pouvait consommer de sa chair .
Cela signifie t-il que la chair était complétement vidée de son sang  ?
Tous ceux qui cuisinent savent que lorsqu'ils découpent un animal saigné , il continue à sanguinoler. Les mains et les outils de découpe deviennent rouge sang , démonstration qu'un résidu de sang et de plasma  principal composant du sang  reste dans le morceau de viande que nous consommons  en toute bonne conscience.
Nous en déduisons que ce n'est pas le sang en lui-même qui est  en cause  mais ce qu'il représente :" le principe de la vie" que seul Dieu donne. Ce principe est commun  à l'homme et à  l'animal , il est personnel  car c'est un don de Dieu que lui seul peut reprendre. C'est pourquoi il n'est pas permis à l'homme de tuer  sans le consentement de Dieu  dans les conditions qu'il définit par le commandement.
De ce fait, l'homme pour se nourrir de l'animal devait verser la partie de sang qui le maintenait en vie , une fois le souffle rendu , il n'était pas nécessaire  de laver la viande  car de toute façon il reste toujours une partie de sang à l'intérieur  , ce qui importe donc  c'est l'obéissance au commandement  , lequel fut répété par la loi mosaïque puis par les recommandations des apôtres qui mettent ce décret au même  rang que l'adultère , le meurtre , etc. ....
Il n'est donc pas question des transfusions  dont le sang provient de personnes  qui restent vivantes , dans ce cas  la vie de qui est enlevée  ?
La transfusion  est donc une acceptation qui relève de la conscience individuelle laquelle doit  se nourrir de la connaissance  des dangers  liés à cette pratique qui, nous le savons, ne peut que prolonger la vie mais pas la sauver indéfiniment  .
C''est donc à chacun  de  faire selon sa conscience , pas selon le dictat  d'un pouvoir illégitime"

Excellent raisonnement pour ce qui me concerne, merci Gégé.
Que notre Père te garde et te soutienne
bien amicalement
mimarie
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Mar 10 Mai 2016 - 13:49

Bonjour Mimarie, Gégé et Tous  Very Happy

C'est un sujet intéressant Gégé, car les motivations de chacun sont intéressantes à prendre en compte, sans que personne n'impose un point de vue.


Voici un article intéressant sur la consommation du sang d'animaux, chez les Maasaï, qui ne tuent pas pour autant leur bétail dont ils prennent grand soin :  


https://fr.wikipedia.org/wiki/Maasaï

Alimentation
Les Maasaï se nourrissent surtout de laitages et de sang. Ils peuvent en effet prélever le sang des jeunes bovins sans les tuer, en les incisant au niveau du cou d’une flèche tirée dans la veine jugulaire4. Un bol de sang mélangé à du lait constitue l’aliment de base. La viande est consommée plus rarement et ne doit jamais être mêlée à du lait ; elle est réservée à certaines cérémonies ou occasions particulières.

L’« idéal pastoral » maasaï les conduit à rejeter toute alimentation d’origine animale et toute activité agricole ou cynégétique à vocation alimentaire. Ils ne consomment ni poisson, ni oiseau, ni gibier sauvage à l’exception du buffle et de l’éland, ressemblant à leur propre bétail.



J'ai vu plusieurs reportages TV sur ce peuple qui est très attachant, qui a des valeurs, qui est courageux, et sur lequel nous, "occidentaux dits civilisés", nous devrions prendre de la graine, et des leçons de vie que ces peuplades bien démunies mais authentiques peuvent nous donner aujourd'hui, si nous n'étions pas si pétris d'orgueil, nous pensant supérieurs... et pourtant, quelle erreur !


Ceci dit concernant le sujet qui nous intéresse :

- Si l'on ne peut manger de boudin, issu du sang d'un animal tué : la Bible demande de s'en abstenir, de verser le sang de l'animal sur le sol et de le recouvrir de poussière

- en revanche, il serait donc tout à fait admis de boire un bon verre de sang tout chaud sorti de la veine jugulaire de l'animal, puisque qu'il n'a pas été tué  (tchin-tchin  Mr. Green mais à cause du haut le coeur qui serait incontrôlable, ce sera sans moi...)

Me concernant, ce n'est pas par dogmatisme (TJ) si je refuse et refuserai encore les transfusions (que j'ai déjà refusées).



Je souhaiterais avoir une réponse sur cette question que personne n'aborde. d'où mon insistance dont je vous prie de m'excuser :

Une personne pratiquant le spiritisme, l'occultisme, la voyance, da magie, la divination ou carrément le satanisme, peut tout à fait donner son sang.

Aucun questionnaire n'est rempli en terme d'éthique, de moralité, de croyances et de pratiques, pour en attester de "  l'origine  " Rolling Eyes

Un Chrétien à cet égard, peut à mon identique, s'interroger sur la provenance du sang, et qu'il peut provenir également de donneurs aux pratiques très graves et condamnable du point de vue de Dieu, qu'en pensez-vous ?

Qu'en est-il de recevoir un sang d'une telle personne qui est, non pas physiquement, mais bien spirituellement "contaminée" ?

Parce que c'est tout à fait cela, la question que je me pose, et refusant de recevoir le sang de personnes pouvant être susceptibles de s'adonner à des pratiques sataniques, ou interdites par Dieu, et ce qui peut tout à fait être le cas ? qu'en pensez-vous ?

merci à ceux pouvant me donner un avis, sur ce point précis et qui est pour moi capital, et qui serait le bienvenu.


«Si un homme ou une femme sont évocateurs d’esprits, ou diseurs de bonne aventure, ils seront certainement mis à mort… leur sang sera sur eux» (Lévitique 20 v. 27).

«Mais quant aux timides, et aux incrédules, et à ceux qui se sont souillés avec des abominations, et aux meurtriers, et aux fornicateurs, et aux magiciens, et aux idolâtres, et à tous les menteurs, leur part sera dans l’étang brûlant de feu et de soufre, qui est la seconde mort»
Apocalypse 21 v. Cool.




fraternellement,



http://www.bibliquest.net/Auteurs_divers/Occultisme.htm
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12140
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Mer 11 Mai 2016 - 9:32

rose des sables a écrit:
...Je souhaiterais avoir une réponse sur cette question que personne n'aborde. d'où mon insistance dont je vous prie de m'excuser :
Une personne pratiquant le spiritisme, l'occultisme, la voyance, da magie, la divination ou carrément le satanisme, peut tout à fait donner son sang.
Aucun questionnaire n'est rempli en terme d'éthique, de moralité, de croyances et de pratiques, pour en attester de "  l'origine  " Rolling Eyes
Un Chrétien à cet égard, peut à mon identique, s'interroger sur la provenance du sang, et qu'il peut provenir également de donneurs aux pratiques très graves et condamnable du point de vue de Dieu, qu'en pensez-vous ?
Qu'en est-il de recevoir un sang d'une telle personne qui est, non pas physiquement, mais bien spirituellement "contaminée" ?
Parce que c'est tout à fait cela, la question que je me pose, et refusant de recevoir le sang de personnes pouvant être susceptibles de s'adonner à des pratiques sataniques, ou interdites par Dieu, et ce qui peut tout à fait être le cas ? qu'en pensez-vous ?
merci à ceux pouvant me donner un avis, sur ce point précis et qui est pour moi capital, et qui serait le bienvenu. ...

Bonjour Rose des sables,
les disciples authentiques de Jésus ne craignent pas les esprits déchus mais manifestent en tout temps une crainte respectueuse envers Dieu. Ils savent qu'ils sont protégés contre les sorts maléfiques aussi longtemps qu'ils sont fidèles à Dieu et ne s'aventurent pas délibérément dans les choses en relation avec les diverses formes de spiritisme.

La question que tu soulèves a un rapport avec les objets envoutés. La Bible contient beaucoup d'informations à ce sujet, notamment sur la pratique des chrétiens dans les temps apostoliques de détruire par le feu de tels objets :
Citation :
18 Beaucoup de ceux qui étaient devenus croyants venaient avouer à haute voix le mal qu'ils avaient fait. 19 Un grand nombre de ceux qui avaient pratiqué la magie apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tout le monde. On calcula la valeur de ces livres et l'on trouva qu'il y en avait pour cinquante mille pièces d'argent. 20 C'est ainsi que, par la puissance du Seigneur, la parole se répandait et se montrait pleine de force. (Actes 19:18-20)
Les Évangiles et le livre des Actes nous rapportent de nombreux cas de possédés qui ont été libérés par Jésus et les apôtres et par d'autres disciples intègres en invoquant le vrai Dieu.

Par définition, un possédé est "habité par une puissance diabolique."
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/possede/

Tout comme un objet en fer qui est introduit dans un champ magnétique devient lui-même magnétique, les êtres humains risquent d'être contaminés au contact avec des esprits mal intentionnés. Bien qu'ayant été confronté maintes fois à des manifestations surnaturelles, je ne connais pas de cas de personnes contaminées par transfusions sanguines au sens que tu exprimes dans ton message.
Personnellement, je suis d'avis que chaque personne doit décider elle-même si elle accepte un traitement médical ou non.
Concernant les transfusions de sang, il a été exposé sur le forum que la Bible ne les interdit pas expressément. Connaissant toutefois les risques qu'elles comportent, chacun doit décider lui-même s'il accepte ou non d'en recevoir. Quant à la crainte d'être contaminé spirituellement parlant par du sang d'un donneur qui s'adonne à une forme de spiritisme, un chrétien authentique et fidèle à Dieu sait qu'il n'a rien à craindre tant qu'il n'agit pas délibérément et en connaissance de cause en relation avec le spiritisme.
Je voudrais encore ajouter qu'un(e) chrétien(ne) qui croit fermement à la résurrection peut avoir de bonnes raisons de vouloir faire tout ce qui est honnêtement possible pour prolonger sa vie sans enfreindre les lois divines.

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Mer 11 Mai 2016 - 13:46

Bonjour Nomade Smile

Grand merci pour ta réponse,


Nomade a écrit:

La question que tu soulèves a un rapport avec les objets envoutés.


J'ai du mal m'exprimer, et je te prie de m'en excuser.

Voici plus précisément ma pensée :  Le propos n'est pas vraiment "les objets envoutés" mais plus particulièrement "les personnes" qui sont sous l'emprise de Satan, dans leurs pratiques multiples, diverses et variées.

Exemples : sachant qu'une personne aurait des pratiques spirites (les énumérations sont nombreuses), je n'accepterai pas de recevoir d'elle en cadeau, un bouquin même profane, un objet même semblant anodin, ni ne partagerais avec elle un repas, ni ne la ferais rentrer dans ma maison.


... ne sachant pas jusqu'à quel point de cette personne (ou ses objets) pourraient émettre des choses négatives (invisibles) et que je ne peux contrôler (des ondes, influences ?)

... sachant aussi que je suis plus faible et vulnérable en face du "Malin" dont cette personne s'adonnant à ses pratiques, peut en être la vectrice, ou que ce qui l'entoure  en soit imprégné (de manière visible ou invisible...) ce dont je ne peux en mesurer le pouvoir, l'étendue... ni ne peut véritablement cerner les mobiles ou objectifs apparents et/ou non apparents qu'elle véhicule : je m'abstiens de côtoyer de près et de loin ce type de personnes, pour ne pas m'exposer, pour me protéger et parce que par ailleurs, je n'ai rien de commun avec.

De plus, n'étant pas assez forte d'un point de vue connaissance, pour tenter de la convaincre qu'elle serait dans l'erreur, pour lui parler de la Bible, et me lancer dans une telle aventure, ne me prévalent pas d'être suffisamment forte pour ne pas subir de sa part, des émanations négatives, où parfois ce sont les mauvais et les esprits malins que certains humains véhiculent et qui peuvent à notre insu et insidieusement, nous entrainer vers eux, nous tirer vers le bas ou nous tracasser, et rarement l'inverse.

Nomade a écrit:
un chrétien authentique et fidèle à Dieu sait qu'il n'a rien à craindre tant qu'il n'agit pas délibérément et en connaissance de cause en relation avec le spiritisme.


Les fréquentations ou les contacts de certaines personnes peuvent pourtant nous être très néfastes, et des fois il m'est arrivé "intuitivement" de me sentir très mal avec des personnes sans trop savoir pourquoi, extérieurement fort sympathiques, mais ayant autre chose d'imperceptible et d'indéfinissable qu'elles "dégageaient", faisant ressentir comme un malaise et que c'était me concernant, quelque chose de pas bon, de négatif.  Donc des émanations d'elles, qui se produisent invisiblement et que l'on ressent au plus profond de nous qu'elles peuvent nous être néfastes. Je ne sais si Dieu nous a dotés d'un sixième sens, d'une intuition comme pour nous avertir, ou si c'est grâce à la protection divine, (à nos anges protecteurs ?) que nous sommes aux aguets quand il peut y avoir danger  :

Matthieu 10: 16 Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.

Pour résumer, tout ce qui peut toucher de près ou de loin de personnes qui pratiquent des choses réprimées par Dieu : je m'en écarte puisque je veux avancer vers ce qui est Bon, donc vers la voie qui mène à Dieu et Christ-Jésus.

Concernant recevoir de ces personnes (à la moralité douteuses) "leur sang" (car elles peuvent le donner) : la Bible ne mentionne nulle part cet aspect des choses, ce qui est fort dommage,  Sad  c'est parce que,  à l'époque les transfusions de sang ne se pratiquaient pas.  Comment les apôtres auraient-ils pu l'anticiper pour nous indiquer quelle est la conduite à tenir ? Cela est donc laissé à la conscience et libre compréhension de chacun, et tant que chacun en toute liberté se sente sans influence extérieure, en harmonie avec ses propres choix selon sa compréhension du moment, c'est ce qui est primordial.

Me concernant, et compliquant toujours un peu les choses comme mon entourage me le fais souvent remarquer  Mr. Green et bien cela me tracasse. Tellement peu de personnes ont aujourd'hui un comportement de vrai Chrétien, ou si peu font tout leur possible pour tenter de le devenir sincèrement.

Les pratiques du Monde, ce monde qui git au pouvoir le Méchant, en attestent, partout où l'on se tourne.

Loin s'en faut, les donneurs pour bon nombre n'y échappent pas et n'appartient pas tous à la catégorie de personnes agréées par Dieu dans leurs pratiques (perverties, occultes, immorales, corruption,  etc...) car tout ce qui ne vient pas de Dieu (peu s'y conformant), vient de son opposant (beaucoup s'y adonnent).

Le sang est quelque chose de très personnel car il circule dans tout le corps, dans le coeur qui est siège des mobiles et des émotions, dans le cerveau qui est siège des pensée, de la réflexion etc...   Le sang fait partie intégrante de l'humain quelqu'il soit, c'est une partie de lui, c'est "la vie".

Donner une partie de soi,  (de manière anonyme : donneur) de cette composante qui maintient en vie, à celui qui accepte ce "don" d'où qu'il provienne (récepteur) par la transfusion, cela heurte (toujours) profondément ma conscience. Désolée... Crying or Very sad  

Car c'est un peu comme laisser un intrus entrer dans ma maison, mon temple, mon corps, s'infiltrer dans mon coeur, mon cerveau :


Matthieu 12: 43 Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer, et il ne trouve pas.
44 Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.” En arrivant, il la trouve inoccupée, balayée et bien rangée.
45 Alors il s’en va, il prend avec lui sept autres esprits, encore plus mauvais que lui ; ils y entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début. Voilà ce qui arrivera à cette génération mauvaise. »

Me demandant si Notre Temple Intérieur ne se retrouve-t-il pas souillé (de nouveau) par du sang intrus dont son propriétaire qui "nous" en fait le cadeau (cadeau empoisonné ? corrompu ? pour venir habiter dans notre Temple / maison (corps) alors que d'un point de vue spirituel son sang est contaminé par les choses impures qu'il pratique ?), étant potentiellement lui-même impur du fait de  ses propres pratiques, comment son sang peu-il être "neutre" ou sans impureté ? Rolling Eyes

Jacques 1:27 la religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.

Si l'on sait que quelqu'un s'adonne aux souillures du Monde, comment accepter de sa part un don, et plus précisément ce qui véhicule "la vie", son sang lui permettant de vivre la sienne de manière non agréée par Dieu, et de nous l'injecter ? Rolling Eyes  (ce n'est pas comme un bracelet que l'on jette à la poubelle, mais du sang ensuite mélangé, et que l'on ne peut plus extraire de son corps, il fait partie de nous) Rolling Eyes


M'interrogeant si se préserver n'inclue-t-il pas préserver son âme, son esprit, mais aussi son corps qui est notre Temple, son coeur, son cerveau et donc aussi chacune de ses composantes (dont le sang qui circule en lui) ?  Rolling Eyes


Ne voulant importuner personne, je partageais mes réflexions sur cette question, qui est un véritable dilemme sur ce sujet du "sang", bien épineux pour moi.

Nomade a écrit:

Je voudrais encore ajouter qu'un(e) chrétien(ne) qui croit fermement à la résurrection peut avoir de bonnes raisons de vouloir faire tout ce qui est honnêtement possible pour prolonger sa vie sans enfreindre les lois divines.

C'est très juste Nomade, et nous savons que la mort nous vient de Satan, et qu'elle est le fruit et la conséquence de notre désobéissance.

Il n'est pas un passage obligé pour que nous soyons soumis à un tel choix, et heureusement que les succédanés existent (les dextrans - Dextran 70), ce qui contrecarre tous les effets secondaires liés aux transfusions sanguines, les contaminations de toutes sortes, les rejets, les prises annexes de médicaments etc... cet acte (transfusion) d'un point de vue médical également, étant loin d'être anodin. Un moyen rassurant d'avoir le droit d'être également soignés pour ceux qui s'interrogent.

Rester en vie sans enfreindre les Lois Divines, nous permet en tant que Chrétien, d'apporter un bon témoignage tant qu'il est encore en notre pouvoir de nous y employer, pour nous-mêmes de demander à Dieu dans nos prières de nous aider à avoir une compréhension exactes des choses.

Sincèrement  I love you




PS : Voici quelques expression intéressantes avec le mot "sang" : me posant la question : le sang n'est-il pas lui aussi impacté par nos attitudes mentales, par tous nos ressentis ?

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/expression/sang/2/

https://deuxiemeround.wordpress.com/2015/05/05/expressions-contenant-le-mot-sang/
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12140
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Jeu 12 Mai 2016 - 9:06


Bonjour Rose des sables,

la question de la contamination spirituelle par une transfusion de sang que tu poses peut être comparée avec la contamination spirituelle en mangeant de la viande sacrifiée au idoles. Les chrétiens du 1er siècle étaient-ils en danger d'être ainsi contaminés ?  Voyons ce que Paul a écrit sous inspiration divine aux chrétiens de Corinthe :
Citation :
25 Vous êtes libres de manger tout ce qui se vend au marché de la viande sans avoir à poser des questions par motif de conscience ; 26 car, comme il est écrit, « c'est au Seigneur qu'appartient la terre avec tout ce qu'elle contient ».
27 Si un non-croyant vous invite à un repas et que vous acceptiez d'y aller, mangez de tout ce qu'on vous servira, sans poser de question par motif de conscience. 28 Mais si quelqu'un vous dit : « Cette viande provient d'un sacrifice offert aux idoles », alors n'en mangez pas, à cause de celui qui a fait cette remarque et par motif de conscience 29 — je parle ici non pas de votre conscience, mais de celle de l'autre. ... (1 Corinthiens 10:25-29)

Peut-on être plus clair ?

Fraternellement en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Jeu 12 Mai 2016 - 12:27

Nomade a écrit:

Bonjour Rose des sables,

la question de la contamination spirituelle par une transfusion de sang que tu poses peut être comparée avec la contamination spirituelle en mangeant de la viande sacrifiée au idoles. Les chrétiens du 1er siècle étaient-ils en danger d'être ainsi contaminés ?  Voyons ce que Paul a écrit sous inspiration divine aux chrétiens de Corinthe :
Citation :
25 Vous êtes libres de manger tout ce qui se vend au marché de la viande sans avoir à poser des questions par motif de conscience ; 26 car, comme il est écrit, « c'est au Seigneur qu'appartient la terre avec tout ce qu'elle contient ».
27 Si un non-croyant vous invite à un repas et que vous acceptiez d'y aller, mangez de tout ce qu'on vous servira, sans poser de question par motif de conscience. 28 Mais si quelqu'un vous dit : « Cette viande provient d'un sacrifice offert aux idoles », alors n'en mangez pas, à cause de celui qui a fait cette remarque et par motif de conscience 29 — je parle ici non pas de votre conscience, mais de celle de l'autre. ... (1 Corinthiens 10:25-29)

Peut-on être plus clair ?

Fraternellement en Christ
Nomade

Cher Nomade  Smile

Grand merci à toi, pour ces versets que tu cites, et qui répondent completement à mes toutes mes interrogations



Bonne journée à tous  I love you
Revenir en haut Aller en bas
évangile



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 15/05/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Lun 16 Mai 2016 - 11:24

voici l'un des points bibliques qui m'a grandement surpris.
il est écrit : Qu'est-ce qui arrivait à ceux qui mangeaient du sang sous la loi de Moïse ?
Si un Israélite ou un étranger mange de la viande d'une bête qui a crevé ou qui a été tuée par un animal sauvage, cet homme doit laver ses vêtements et se laver lui-même; il reste impur jusqu'au soir, ensuite il sera de nouveau pur. - Lévitique 17:15.
1er point important
l'exemple mis en avant me semble erroné ,pourquoi , car il est clairement écrit : (1) à ceux qui était sous la loi ,et(2) si un israélite ou un étranger ,donc ce texte s'adresse bien a une personne sous la loi ,et là il est évident que selon lévitique 17 :8 que celle ci devait se conformer aux exigences de la loi concernant l'usage du sang.
2eme point: quant à l incirconcis qui vivaient au sein du peuple de Dieu ,il devait selon la prescription de lévitique 17:15 se conformer aussi à la directive Divine : notamment en se purifiant lévitique 17:16 car si elle ne suivait pas cette prescription la conséquence était du même ordre que pour le circoncis ,voir Nombres 19:20 et Hébreux 10:28
Alors écrire : et il n'y avait pas d'autre conséquences.m'a amené à réagir ,car le raisonnement est tronqué ,de même que le deuxième exemple mis en avant :et cela pour justifier le propos précédent :
il est écrit :Voyons un cas qui s'est produit du temps de Saül : 1 Samuel 14:31-34.
et en conclusion : Personne ne fut exécuté parce qu'il avait mangé du sang.
ici aussi la conclusion n'est elle pas un peu trop hâtive ?
il y a certainement une raison, qui elle n'est pas mise en évidence (par le posteur) ,il est intéressant pour cela de lire le chap 13 verset 13,14 ..toujours est il qu'il est clairement dit que ceux ci péchèrent bien contre Dieu ,le manque de sanction est peut être dû à la responsabilité de SAÜL voir 1sa 14:24,26,le verset 29 n’éclaire t il pas mieux le sujet .
Curiosité : nous pouvons constater qu ici le peuple n'osa pas transgresser l'ordre du roi ,mais celle de Dieu ...oui ?)
voici en vous lisant ce qui dans un premier temps m'a fait réagir .
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12140
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Lun 16 Mai 2016 - 12:46


Shalom Évangile,
avant tout, je tiens à te dire que le forum La Liberté Chrétienne n'est rattaché à aucune église ou communauté chrétienne. Le noyau permanent des participants est constitué principalement de "chrétiens sans étiquette", donc de disciples du Messie Jésus ayant noué des relations étroites avec lui et le Père.

Tu as mentionné 2 points traités dans le fil, dont notamment la sanction appliquée à un Israélite vivant sous la loi de Moise ou un étranger qui avaient mangé de la viande d'un animal non saigné, donc avec le sang ! Cette transgression rendait impur jusqu'au soir après quoi, le coupable s'étant purifié comme requis pouvait réintégrer le camp selon ce qui est écrit :
Citation :
Si un Israélite ou un étranger mange de la viande d'une bête qui a crevé ou qui a été tuée par un animal sauvage, cet homme doit laver ses vêtements et se laver lui-même; il reste impur jusqu'au soir, ensuite il sera de nouveau pur. - Lévitique 17:15

évangile a écrit:
1er point important
l'exemple mis en avant me semble erroné ,pourquoi , car il est clairement écrit : (1) à ceux qui était sous la loi ,et(2) si un israélite ou un étranger ,donc ce texte s'adresse bien a une personne sous la loi ,et là il est évident que selon lévitique 17 :8 que celle ci devait se conformer aux exigences de la loi concernant l'usage du sang.
2eme point: quant à l incirconcis qui vivaient au sein du peuple de Dieu ,il devait selon la prescription de lévitique 17:15 se conformer aussi à la directive Divine : notamment en se purifiant lévitique 17:16 car si elle ne suivait pas cette prescription la conséquence était du même ordre que pour le circoncis ,voir Nombres 19:20 et Hébreux 10:28
Alors écrire : et il n'y avait pas d'autre conséquences.m'a amené à réagir ,car le raisonnement est tronqué ...

Peux-tu nous dire pourquoi tu considères que "le raisonnement est tronqué" puisque la sanction appliquée par la loi a été mentionnée clairement sur le forum :
Citation :
Si un Israélite ou un étranger mange de la viande d'une bête qui a crevé ou qui a été tuée par un animal sauvage, cet homme doit laver ses vêtements et se laver lui-même; il reste impur jusqu'au soir, ensuite il sera de nouveau pur. - Lévitique 17:15

Donc, qu'est-ce qui est erroné et tronqué comme tu dis ?

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Lun 16 Mai 2016 - 13:18

évangile a écrit:
voici l'un des points bibliques qui m'a grandement surpris.
il est écrit  : Qu'est-ce qui arrivait à ceux qui mangeaient du sang sous la loi de Moïse ?
  Si un Israélite ou un étranger mange de la viande d'une bête qui a crevé ou qui a été tuée par un animal sauvage, cet homme doit laver ses vêtements et se laver lui-même; il reste impur jusqu'au soir, ensuite il sera de nouveau pur. - Lévitique 17:15.
1er point important
l'exemple mis en avant me semble erroné ,pourquoi , car il est clairement écrit : (1) à ceux qui était sous la loi ,et(2) si un israélite ou un étranger ,donc ce texte s'adresse bien a une personne sous la loi  ,et là il est évident que selon  lévitique 17 :8 que celle ci devait se conformer aux exigences de la loi concernant l'usage du sang.
2eme point: quant à l incirconcis qui vivaient au sein du peuple de Dieu ,il devait selon la prescription  de lévitique 17:15 se conformer aussi à la directive Divine  : notamment  en se purifiant lévitique 17:16 car si elle ne suivait pas cette prescription la conséquence était du même ordre que pour le circoncis ,voirNombres 19:20 et Hébreux 10:28
Alors écrire : et il n'y avait pas d'autre conséquences.m'a amené à réagir ,car le raisonnement est tronqué ,de même que le deuxième exemple mis en avant :et cela pour justifier le propos précédent :
il est écrit :Voyons un cas qui s'est produit du temps de Saül : 1 Samuel 14:31-34.
et en conclusion : Personne ne fut exécuté parce qu'il avait mangé du sang.
ici aussi la conclusion n'est elle pas un peu trop hâtive ?
il y a certainement une raison, qui elle n'est pas  mise en évidence (par le posteur) ,il est intéressant pour cela  de lire le chap 13 verset 13,14 ..toujours est il qu'il est clairement  dit que ceux ci péchèrent  bien contre Dieu ,le manque de sanction est peut être dû à la responsabilité de SAÜL voir 1sa 14:24,26,le verset 29 n’éclaire t il pas mieux le sujet .  
Curiosité : nous pouvons constater qu ici le peuple n'osa pas transgresser l'ordre du roi ,mais celle de Dieu ...oui ?)
voici en vous lisant ce qui dans un premier temps m'a fait réagir .


Il est toujours agréable pour les lecteurs, Evangile, que le posteur commence ses messages par un "Bonjour".

Ce dont je te     re

Alors : Bonjour Evangile Very Happy

Je n'ai pas lu complètement ton message, te priant de m'en excuser et de te dire quelles en sont les raisons :

- pourrais-tu faire un effort de présentation, car ce n'est pas facile à lire (exemple : aller à la ligne, aérer ton texte par des interlignes,  mettre des majuscule en début de phrase etc... Soigner la présentation de ton texte,  car la tienne sans vouloir te heurter est "brouillon" et ne donne pas envie au lecteur, envers lequel c'est aussi une marque de "respect", de lire ton message et peut-être carrément qu'il soit happé, ce qui serait dommage.


- lorsque tu fais référence à un verset biblique, tu indiques simplement : "lire ..." :
Ne pourrais-tu pas citer toi-même le verset en question auquel tu te réfères, plutôt que de demander au lecteur de faire l'effort d'aller le chercher par lui-même ?

Car en procédant ainsi, le lecteur n'aura peut-être pas envie non plus d'aller s'embêter à devoir piocher partout pour voir les références que tu lui indiques mais que c'est à lui, lecteur, de devoir aller les consulter lui-même -- voir que sur tous les sujets, chacun ici le fait-- e tout le monde ne connait pas non plus, la Bible sur le bout des doigts.

Ceci dit amicalement, car je suis qu'une simple "lectrice" mais là, ton message, sans aucun effort de mise en page de ta part  Rolling Eyes ne me donne pas du tout envie d'essayer de le décoder et d'aller à la pioche aux informations.

Ceci dit, sois donc le bienvenu,

Espérant que les échanges futurs seront constructifs et édifiants, puisque cela en est le but, et qu'ils seront faits dans le respect avant tout, et dans un (état d') esprit de paix.

sunny


Dernière édition par rose des sables le Lun 16 Mai 2016 - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
évangile



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 15/05/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Lun 16 Mai 2016 - 13:28

Concernant ce sujet ,je suis étonné de la tournure dont le sujet est traité. Je m'explique ,il est fort justement mis en avant et cela par rapport (aux transfusions),et non en ce qui concerne l'utilisation du point de vue biblique de l'utilisation du sang , qu'il en revient à chacun de prendre sa décision selon son libre arbitre .

Mais à lire les raisonnements,on ne peut que constater que tout est mis en évidence ,cela par les multiples exemples mis en relief ,que le libre arbitre est ostensiblement orienté .
Par exemple par les deux exemples déjà cités ,mais aussi par ceux ci :

.la wt dit :
.le processus de transfusion existe a l’état naturel ?
.Une transfusion de sang consiste-t-elle à "manger" du sang ?
.Fait-on une transfusion de sang à quelqu'un parce qu'il a faim ?
.Le sang transfusé est-il digéré ?
.Une transfusion de sang est comparable à une greffe d'organe ?
.Une greffe d'organe est-elle du cannibalisme ?
. Ce qui le mettait hors de portée d'accidents occasionnant l'usage de sang pour se maintenir en vie .
. Dans le cas d'une transfusion , il n'y a pas de vie , enlevée .etc.


Concernant les disposition naturel que Dieu a pris (pour le fœtus),elles sont de toute évidence à différencier de ce qu'il a mis en place concernant de l'usage du sang : par les humains.
Ne pourrait ont pour cela appliquer la question évoquée à l'exemple concernant de l'arbre de vie ?
Alors que les textes apportés pour justifier non pas un libre arbitre ,mais des points de vues personnels pourraient être comparable à ce raisonnement en disant qu'Adam a manger du fruit de l'arbre pour préserver sa vie, voir pour sa santé afin de se maintenir en vie .
Alors qu'en réalité il en a manger par désobéissance a une ordonnance Divine . Qui plus est ,en suivant le raisonnement de l'opposant. A mon avis les divers raisonnements mis en avant reflètent assez ce processus. .
Car pour Adam ,(comme pour le chrétien) l'argumentation n'est elle pas tout simplement lié aussi à une interdiction ou disposition prise par Dieu concernant l'usage du sang ?.



De plus il est étonnant de voir avec quel empressement ,il est souvent mis en avant :que nous ne somme plus sous la loi. Mais toutes les instructions contenues dans celle ci :sont elles en opposition avec la vie et la conduite le du chrétiens .
les écritures ne mettent elles pas en avant que c'est le principe de la loi qui doit prévaloir :exemple dans les dispositions que devait prendre une personne pour ne pas répandre le sang ,en rendant par exemple un faux témoignage (ce qui aurait sans aucun doute des conséquences pour la vie d'autrui. lévitique 19:16- actes 6:11- 1jean 3:15.EZ 3:17-21-He10:29)
Que penser de 'cet' exemple et cela toujours par rapport au sujet
(Matthieu 5:27, 28) ....'Sous la 'loi' Vous avez entendu qu’il a été dit  : ‘  Tu ne dois pas commettre d’adultère. 
donc comme nous ne sommes plus sous la loi ,cela veut il dire que....,NON le principe reste le même preuve :Que répond Jésus  :  Mais moi je vous dis que tout homme qui continue à regarder une femme de manière à éprouver une passion pour elle a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. (donc la personne porte bien la même responsabilité de celle sous la loi Il paraît évident que le même principe doit aussi s"adapter à d'autres situations(utilisation du sang).
Ne faut il pas se souvenir que le principe du libre arbitre doit se prendre selon les justes principes Divin et non pas selon ceux des humains imparfaits . En Deutéronome 30:15 Dieu laisse le choix à l'homme ,mais avant tout ,il l'invite à prendre la bonne voie ,ou a ce qui lui est bon 30:19
hors ici ce choix (ou libre arbitre ,semble plutôt fort orienté.

Matthieu 5:21, 22 Vous avez entendu qu’il a été dit à ceux des temps anciens  (ou sous la loi): ‘  Tu ne dois pas assassiner  ; mais celui qui commet un meurtre en répondra devant le tribunal.  ’   Cependant moi je vous dis que tout homme qui continue d’être en colère contre son frère en répondra devant le tribunal  ; mais celui qui profère contre son frère un inqualifiable terme de mépris en répondra devant la Cour suprême  ; tandis que celui qui dit  : ‘  Fou abject  !  ’ sera passible de la géhenne de feu.... cela n'est il pas a prendre en considération dans notre décision,et le sujet évoqué? (et surtout l'argumentation ou il est dit une transfusion ,ce n'est pas mangé le sang,ni le digérer )


d'ailleurs ce qui est mis en avant en actes 15:28-30 ne met il pas en avant ce qui a trait à la loi (royale) à savoir les principes qui la régissent Matthieu 5:17  “  Ne pensez pas que je sois venu pour détruire (ou abolir) la Loi ou les Prophètes. Je suis venu, pour l'accomplir.
en clair Paul dit ,la loi aurait elle été: péché?
Ceux qui utilisent a tord cet a argumentation ,ne comprennent pas vraiment ce que Paul ou les écritures veulent nous dire ,à savoir ,tout simplement que la loi était bonne et faite pour permettre de comprendre la valeur des sacrifices ,que nous avions besoin d'un sacrifice plus grand et plus parfait,et que par conséquence retourner sous la loi abolissait la rançon de Christ ou revenait a dire qu'il n’était l'oint de Dieu ,donc tout simplement à le renier.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12140
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Lun 16 Mai 2016 - 15:58

évangile a écrit:
Concernant ce sujet ,je suis étonné de la tournure dont le sujet est traité.  Je m'explique  ,il est fort justement mis en avant  et cela par rapport (aux transfusions),et non en ce qui concerne l'utilisation du point de vue biblique de l'utilisation du sang  , qu'il en revient à chacun de prendre sa décision selon son libre arbitre .
Le sujet est traité comme il est d'usage sur les fora (forums). Divers participants expriment leur compréhension et les matières ne sont pas classées dans un ordre comme lorsqu'on écrit un article avec une introduction, un développement du thème puis une conclusion. Quant au libre arbitre, c'est la capacité dont dispose la volonté d'effectuer un choix par elle-même, en toute liberté, c'est-à-dire la capacité à se décider pour une chose plutôt que pour une autre. Une personne qui exerce son libre arbitre et qui choisit de devenir chrétienne a fait son choix, elle est tenue désormais de vivre selon "la loi du Christ" (1Corinthiens 9:21; Galates 6:2) et plus selon ses propres règles.

Citation :
.Une transfusion de sang consiste-t-elle à "manger" du sang ?
.Fait-on une transfusion de sang à quelqu'un parce qu'il a faim ?
.Le sang transfusé est-il digéré ?
.Une transfusion de sang est comparable à une greffe d'organe ?
.Une greffe d'organe est-elle du cannibalisme ?
. Ce qui le mettait hors de portée d'accidents occasionnant l'usage de sang  pour se maintenir en vie .
. Dans le cas d'une transfusion , il n'y a pas de vie , enlevée .etc.
La Bible ne parle pas des transfusions sanguines puisqu'elle a été achevée au 1er siècle et que les transfusions datent de bien plus tard. Lorsqu'un disciple du Christ est confronté à la question "Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?" il doit donc consulter la Bible pour y trouver des principes divins à appliquer en relation avec cette question. C'est pour cela que des questions ont été soulevées par les participants dans le but de chercher ensuite les principes divins à appliquer ! Suite aux principes divins examinés, la plupart des chrétiens du forum - mais également dans les églises et communautés chrétiennes - sont arrivés à la conclusion que la Bible n'interdit pas les transfusions sanguines. Cela n'enlève rien au fait qu'elles ne sont pas exemptes de danger, comme toute anésthésie et opération chirurgicale d'ailleurs. Accepter ou non une transfusion sanguine est donc un choix personnel pour un chrétien.

Les extraits que tu cites - notamment du sermon sur la montagne de Jésus - décrivent bien la transition de "la loi de Moïse" à "la loi du Christ" (1Corinthiens 9:21; Galates 6:2). Certains "chrétiens" vivent encore toujours selon "la loi de Moïse" de nos jours. Il est évident que si Dieu a interdit aux jours de Moïse de mentir, de voler, de commettre l'adultère, etc., il est évident que ces principes sont maintenus dans "la loi du Christ" mais d'une manière beaucoup plus intense, notamment que l'adultère commence déjà dans le coeur d'un homme marié qui regarde une autre femme avec le désir d'avoir des relations sexuelles avec elle ! S'il est vrai que la polygamie était autorisée et régie sous "la loi de Moïse", elle est interdite par "la loi du Christ."

Concernant la loi divine interdisant la consommation du sang, elle est une interdiction strictement alimentaire non seulement pour les Juifs et les chrétiens mais pour toute l'humanité comme cela fut ordonné à Noé et à tous ses descendants :
Citation :
2 Vous inspirerez de la crainte et de la terreur à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, à tout ce qui fourmille sur la terre et à tous les poissons de la mer : ils vous ont été livrés. 3 Tout ce qui fourmille et qui vit vous servira de nourriture : comme les végétaux, je vous donne tout cela. 4 Seulement, vous ne mangerez pas de chair avec sa vie, c'est-à-dire avec son sang. (Genèse 9:2-4)

Respectueusement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Coemgen

avatar

Nombre de messages : 352
Localisation : Disert-Coemgen
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Lun 16 Mai 2016 - 19:52

Bonsoir à tous : )

Si mon prochain perd une patte dans un champs de blé parce qu'il est passé sous la roue du tracteur et que je peux lui donner un peu de mon sang pour le sauver (oui oui je suis O + univers et pas moins, pourquoi ?), eh bien la transfusion est plutôt bonne.

En espérant qu'aucun accident ne se produise !  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desertpath.net
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8900
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Lun 16 Mai 2016 - 23:56

Bonsoir " évangile "  

Personnellement , je pense que le chrétien  est un homme libre qui fait le choix de suivre l'enseignement de Christ  qui est de loin supérieur à l'enseignement de la loi  mosaïque  laquelle n'a fait que  souligner l'imperfection de l'homme et son état de pécheur  .
Comme Nomade le souligne , la loi de Christ est bien meilleure  car elle fait appel au cœur  ,  à son état, le chrétien étant invité  à garder son cœur des désirs mauvais  ( fornication , adultére , mensonge ) ce qui exclut l'hypocrisie , puisque nous devons servir Dieu d'un cœur entier, ce qui implique l'acceptation volontaire  de sa volonté .

La loi nous montre ce qui déplait à Dieu , hors notre chair imparfaite déplait à Dieu , la loi montre que les tendances de la chair ne sont que mauvaises , donc la loi nous condamne  car nous sommes pécheurs  et le salaire du péché , c'est la mort : 
Citation :
Car le salaire du péché, c’est la mort ;--------. (Romains 6:23)
Donc  l'enseignement  de la loi est que tout  descendant d'Adam  est  mort  , sans vie devant Dieu , pour avoir  la vie  il lui faudra choisir (libre arbitre ) de suivre Christ , de manger sa chair et boire son sang  comme Jésus le dit:
Citation :
«En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas le corps du Fils de l'homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n'avez pas la vie en vous-mêmes. (Jean 6:53)

Il y a donc un vrai décalage entre l'enseignement de la loi , laquelle fait le constat de notre déchéance.
Au contraire l'enseignement de Christ  donne l'Espérance de la vie , pourvu que nous prenions en considération sa chair et son sang  .
Je pense raisonnablement que là est tout le débat ....!

Cela soulève une question vitale :
- qu'est qui nous procurera la vie  ?
- l'obéissance à la loi .....?
ou
la foi , dans le sacrifice sanglant de Christ  ?


Amicalement  gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
évangile



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 15/05/2016

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Mar 17 Mai 2016 - 12:26

bonjour
Concernant l'exemple que vous mettez en avant en Mt12:1-4(laissant entendre comme les docteurs de loi que Jésus violer la loi du sabbat et que cela n’était pas grave ,si cela permettait de sauver la vie ou de l'entretenir ,et qu'ainsi il en était de même pour les disposition sur le sang ,ou concernant le point sur les transfusions .(car vous déclarez :la santé des humains ne suspendait-elle pas
temporairement la loi du Sinaï)

Seulement vous ne tenez pas bien compte du contexte des événements ,ni de la remarque de jésus a l'encontre de ceux qui ne faisait qu’édulcorer la loi .jésus leur déclare en la circonstance:qu'il ne violait nullement la loi ,ni ne prenait des libertés avec elle ,mais que se sont leurs traditions et coutumes qui n’étaient pas conforme a l'esprit de la loi . Car il dit ne savez vous pas que les prêtres dans le temple accomplissent le jour du sabbat leurs taches sans être coupable vis a vis de la loi ,de même si une bête tombe dans un puits ,vous allez vous empresser de la sauver ,n'est ce pas ,et vous circoncisez un homme aussi le sabbat .donc se servir de cet exemple pour justifier l’utilisation du sang d'une autre manière que celle prévue par la loi ( pour mémoire celui ci doit être répandu a terre ,ou être mis sur l'autel pour faire propitiation ) nulle part il est dit que le sang pouvait être utiliser par exemple comme engrais ,ou servir pour appâter les poisson ,ou utiliser à d'autres fins .

Nous avons quelques exemples de la façon 'astucieuse' des hommes de trouver des solutions pour contourner habillement à leur avantage les dispositions Divine .

Exode 16:29 , personne ne devait sortir de l’endroit où il est le septième jour ”). Eux décidèrent que durant le sabbat une personne ne pourrait parcourir qu’une certaine distance à partir des limites ultimes de sa ville ou de son village (soit 2 000 coudées . Cela était appelé “un parcours de jour de sabbat“Actes 1:12)
Les rabbins mirent au point un moyen qui permettait à une personne d’effectuer un plus long trajet que celui ,comment?simplement en se créant plusieurs domiciles à différentes distances.Ainsi le sabbat il pouvaient se déplacer dans une plus large mesure.


De même Jérémie17:22, ordonnait aux Israélites de ne faire sortir de leur maison aucune charge le jour de sabbat. Les enseignants de la Loi jugèrent qu’il n’était pas interdit de transporter des charges d’un endroit à un autre d’une même maison . Alors ils élargir par une enceinte et une entrée commune plusieurs maisons d'un même quartier ,ainsi ils pouvaient à leur guise contourner cette disposition divine .

D'ailleurs Jésus leur en fait la remarque Marc 7:9-13

voici quelques autres exemples qui auraient pu être mis en exergue a l'interrogation de conserver la vie ou de la sauvegarder :Daniel et la fosse au lion ou prier Dieu malgré l'interdiction voir ses trois compagnon et se prosterner devant statue ,puis jeter au feu . Les attaques ou ruses de satan tentant jésus en lui proposant de transformer les pierres en pains et cela après 40 jour de jeun, ou bien si tu te prosternes ,tu sera roi de suite . voir aussi 2rois 20:6 15 ans de vie supplémentaire Ezechias voir de même 2sam 6:1-7

En conclusion les parole de Samuel a l'adresse de Saül et reprisent par Christ : Obéir ne vaut il pas mieux qu'un sacrifice ? Ne sont elles pas aussi adaptées à votre questionnement ou pour nous servir d'exemples ?
''Apparemment '' ceux ci n'ont pas retenu toute votre attention,pour exercer pleinement votre libre arbitre .
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12140
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   Mar 17 Mai 2016 - 14:57

Hello Évangile,
puisque tu cites les exemples donnés sur le forum, je les reproduis ici afin que chacun puisse les lire et tirer sa propre conclusion:

Nomade a écrit:
Julius75 a écrit:
... Je pense que c'est ce qui est le plus important a retenir.  Le respect de la vie. ...
Voilà une excellente pensée de Julius! Voyons ce que Jésus pense du respect de la vie par 2 exemples.

1er exemple :
Citation :
1 ... Jésus traversait des champs de blé un jour de sabbat. Ses disciples avaient faim ; ils se mirent à cueillir des épis et à en manger les grains. 2 Quand les Pharisiens virent cela, ils dirent à Jésus : « Regarde, tes disciples font ce que notre loi ne permet pas le jour du sabbat ! » 3 Jésus leur répondit : « N'avez-vous pas lu ce que fit David un jour où lui-même et ses compagnons avaient faim ? 4 Il entra dans la maison de Dieu et lui et ses compagnons mangèrent les pains offerts à Dieu ; il ne leur était pourtant pas permis d'en manger : notre loi ne le permet qu'aux seuls prêtres. (Matthieu 12:1-4)
Bien que la transgression du sabbat était punie de mort et que les pains offerts à Dieu exposés dans le saint du tabernacle étaient strictement réservés aux prêtres selon la loi divine, dans certaines circonstances la santé des humains ne suspendait-elle pas temporairement la loi du Sinaï  Question

2è exemple :
Citation :
10 Il s'y trouva un homme qui avait la main sèche. On demanda à Jésus : Est-il permis de faire une guérison les jours de sabbat ? C'était afin de pouvoir l'accuser. 11 Il leur répondit : Lequel d'entre vous, s'il n'a qu'une brebis et qu'elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la saisira pour l'en retirer ? 12 Combien un homme ne vaut-il pas plus qu'une brebis ! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. 13 Alors il dit à l'homme : Étends ta main. Il l'étendit, et elle redevint saine comme l'autre. (Matthieu 12:10-13).
Là aussi, bien que sachant que la transgression de la loi du sabbat était punie de mort, Jésus approuva les Juifs qui sauvaient une bête en la retirant d'une fosse le jour du sabbat, ce qui était un dur travail. La question est : si selon Jésus, la loi du sabbat est temporairement suspendue parce que la santé ou la vie d'un amimal est en danger, n'en est-il pas de même de la loi sur le sang lorsque la santé ou la vie d'un être humain est en danger  Question

Qu'en pensez-vous ?

Merci Évangile d'avoir dit ce que tu en penses. J'apprécie vraiment que viennes discuter avec nous et sois assuré que tes messages sont lus avec une attention soutenue. J'ai l'intention de répondre aux remarques de ton message plus haut.

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?
» Comment un chrétien devrait-il considérer la chasse et la pêche ?
» Peut-on être évolutionniste et Chrétien ?
» Comment peut-on être chrétien sans croire à Dieu le Christ ?
» Peut-on être chrétien et avoir un sens de l'humour et de la dérision?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: