La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
paysan

avatar

Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 19/02/2013

MessageSujet: Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre!   Mar 20 Aoû 2013 - 21:21

Gégé2 a écrit:

Tu as un avantage, à condition de ne pas te laisser emporter ,garde toujours à l'esprit l'exemple de Jésus qui devant les accusations gardait le silence , et ne répondait qu'au choses essentielles celle de l' utilité de sa démarche de son ministère ex " un médecin est inutile aux bien -portants , il faut aller vers les malades ,Jésus fréquentait les pêcheurs , car c'est eux qui ont besoins d'aide .
ou encore " que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre rappelant ainsi que tous quelque soit notre condition ,nous devons rester humbles et éviter de juger en tirant des conclusions hâtives
Bonne journée à toi gg


Bonjour à tous
concernant ce que j'ai mis en gras dans le commentaire de gégé2 j'ai trouvé cet article (rv 22/1/1980 p16)
qui parle de corruption du texte original .affraid 
Qu'en est il exactement ?
Quelqu'un peut-il confirmer ?
A+

Extrait de l'article en question '
Découverte et correction des corruptions
Dès le début, il apparut que le texte que Tischendorf venait de découvrir était dans l’ensemble identique à celui qui servait à faire les traductions modernes de la Bible. Il révéla toutefois un certain nombre de corruptions. Par exemple, ce manuscrit ancien ne renfermait pas le célèbre épisode que l’on trouve dans beaucoup de Bibles en Jean 8:1-11, dans lequel il est question d’une femme que l’on s’apprête à lapider au moment où Jésus lance: “Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre!” Depuis, les éditions récentes de la Bible ont supprimé ce passage ou bien l’ont incorporé dans une note en bas de page, par respect pour l’intégrité du texte original. On a trouvé d’autres rajouts que l’on a également éliminés. — Mat. 17:21; 18:11; Actes 8:37.
Il y eut aussi des cas plus graves où les corruptions avaient été introduites pour soutenir une fausse doctrine, telle celle qui apparaissait en I Timothée 3:16 et que la version Darby traduit “Dieu a été manifesté en chair”, au lieu de “Celui qui a été manifesté dans la chair”. Laquelle des deux traductions est la bonne? La première leçon laisse entendre que Jésus est Dieu, contrairement aux passages qui disent qu’il n’est que le Fils de Dieu. — Marc 13:32.
Dans les manuscrits anciens, les mots grecs pour “Dieu” et “celui qui” se ressemblent (ΟC — celui qui) (ΘC — Dieu). Les manuscrits récents portaient le plus souvent ΘC ou son équivalent. Mais, dans le texte trouvé par Tischendorf, c’est ΟC qui apparaissait, autrement dit le mot “celui qui”, terme qui s’appliquait à Jésus et non à Dieu. Un copiste avait donc changé ce mot pour qu’on lise à la place “Dieu”. Le Codex Alexandrinus, manuscrit du Ve siècle, permet de s’interroger sur le caractère fortuit de cette erreur. Au premier abord. on lit en effet ΘC, mais quand on examine ce manuscrit au microscope, on s’aperçoit que le texte original portait ΟC et qu’une “main ultérieure” a ajouté les traits qui modifient le sens des lettres. Les versions modernes ont rétabli le vrai texte et traduisent comme il convient: “Il a été manifesté dans la chair.” (Veuillez vous reporter à des versions mot à mot grec-anglais, telles que le Nouveau Testament de Nestle ou bien l’Emphatic Diaglott.)
Un exemple frappant de falsification volontaire apparaît en I Jean 5:7, où figure cette phrase supplémentaire: “Dans le ciel: le Père, le Verbe et l’Esprit-Saint; et ces trois sont une seule chose.” (Glaire). Non seulement ces mots ne figuraient pas dans le Codex Sinaiticus, mais ils ne se trouvaient non plus dans aucun manuscrit grec antérieur au XVIe siècle. Les preuves attestent qu’un manuscrit, que l’on peut aujourd’hui consulter au Trinity College de Dublin, fut rédigé à dessein vers 1520 pour glisser ce texte apocryphe. En règle générale, toutes les versions modernes de la Bible ont supprimé ce rajout un peu trop voyant.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11253
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre!   Mar 20 Aoû 2013 - 23:00

Bonsoir Paysan,
pour ce qui est de la péricope (épisode évangélique) de Jean 7:53-8:11, il est vrai qu'elle ne se trouve pas dans tous les manuscrits. Une liste des manuscrits la contenant ou non se trouve dans l'article suivant :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pericope_Adulterae

En général, les commentateurs sont d'avis que l'histoire de la femme adultère est authentique, qu'il s'agit donc d'un texte inspiré mais certains pensent que le contenu ne correspondrait pas au style de l'apôtre Jean. (La même objection a été invoquée pour l'Apocalypse mais les critiques ne tiennent pas compte du fait que l'Apocalypse contient des matières tout à fait différentes de l'Évangile et des lettres de Jean. L'objection ne tient donc pas.) On trouve néanmoins cette histoire de la femme adultère dans un grand nombre de manuscrits. Pourquoi ne la trouve-t-on pas dans d'autres ? Il peut y avoir différentes raisons. Un copiste a par exemple pu omettre ce récit sur ordre d'un membre influent de la hiérarchie de l'église parce que sa lecture au cours de la messe pouvait bagatelliser l'adultère et encourager ce péché puisque Jésus n'a pas condamné la femme adultère ! Tous les copistes ultérieurs de ce manuscrit modifié auraient donc également omis ce passage et finalement, de nombreux manuscrits ne le contiennent pas.

Ce qui est étrange, c'est que ce passage a été parfois déplacé après Jean 7:36 ou après Jean 21:24. On l'a même retrouvé dans certains manuscrits après Luc 21:38 et Marc 12:17. Les copistes prenaient donc des grandes libertés avec cette péricope mais son authenticité ne fut pas mise en doute lors de ces transferts et réinsertions.

Personnellement, je n'ai jamais eu de problème à accepter cette histoire puisque j'ai toujours été confiant que Dieu a veillé à ce que sa parole inspirée nous parvienne dans l'état souhaité malgré des gens qui ont essayé de la falsifier :
Citation :
Les paroles de l'Eternel sont des paroles pures, un argent affiné dans un creuset en argile et sept fois épuré. Toi, Eternel, tu les garderas, tu les préserveras pour toujours de ces gens. (Psaumes 12:7-8 )
Hallélou-Yah cheers

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
 
Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre!
» Celui qui n'a pas jeté la première pierre...
» Voeux pour la Toussaint
» Brevet : sujet tombé en Guyane
» Moi, je suis le Pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim;celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Etudes de la Bible-
Sauter vers: