La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Actes Chapitre 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Actes Chapitre 12   Lun 16 Sep 2013 - 7:37

NOUVELLE PERSÉCUTION CONTRE L’ÉGLISE DE JÉRUSALEM
HÉRODE FAIT DÉCAPITER JACQUES  ET FAIT PROCÉDER A L' ARRESTATION DE PIERRE
(versets 1 à 5)
12: 1  Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l'Église,

12: 2  et il fit mourir par l'épée Jacques, frère de Jean.

12: 3  Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. -C'était pendant les jours des pains sans levain.
-
12: 4  Après l'avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l'intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.

12: 5  Pierre donc était gardé dans la prison; et l'Église ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Lun 16 Sep 2013 - 21:09

12: 1  Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l'Église,
12: 2  et il fit mourir par l'épée Jacques, frère de Jean.


Les Romains avaient nommé Hérode Agrippa comme chef de la Judée. C’était le petit-fils de Hérode le Grand, un  roi méchant, qui avait fait  tuer les petits garçons  de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléem après la naissance de Jésus (Matthieu 2:16).
Hérode fut élevé à Rome et devint l’ami de Gaïus, qui succéda à l’Empereur Tibère et qui plus tard devint l’Empereur Caligula.

Porteur d'une double identité juive et romaine, Hérode Agrippa joua un rôle d'intercesseur en faveur des Juifs auprès des autorités romaines et, sur le plan intérieur, laissa espérer à certains de ses sujets juifs la restauration d'un royaume indépendant. De ce qui précède, on comprend qu'il fut accepté sans hésitation par les Juifs. (wikipedia.org/wiki/AgrippaIer)

Pour obtenir l’appui et l’approbation des responsables religieux le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l'Église, en mettant quelques Chrétiens en prison.

De ces actions partagées par les Juifs, on perçoit ici se creuser la difficulté avec le Judaïsme qui s'efforçait de combattre cette première communauté Chrétienne, pourtant issue d'elle.
Pour montrer qu'il était de leur côté, il décida de s'attaquer à celui qui lui semblait être à la tête de cette communauté Chrétienne (Galates 1: 18-19)
Hérode fit mourir par l'épée Jacques, frère de Jean. Jacques était membre du cercle intime des disciples (Matthieu 17:1), (Marc 5:37).
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Mar 17 Sep 2013 - 11:54

12: 3  Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. -C'était pendant les jours des pains sans levain.

Hérode fit décapiter jacques en pensant, qu'en éradiquant celui qui lui semblait être à la tête de la communauté Chrétienne, le mouvement, se dégraderait moralement et irait vers son déclin.
Toutefois ce qui lui paraissait plus que tout intéressant, important  était le fait que la communauté religieuse Juive lui semblait être acquise. Fort de cette impression il n'en resta pas là, Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. C'était la troisième fois que Pierre était arrêté (Actes 4:3, 5:18) C'était pendant les jours des pains sans levain.

Cette période se rapportait à la fête de la Pâques (Actes 12:4) qui était combinée à la fête des Pains sans Levain, fête qui durait huit jours (Exode 23:15) ces deux fêtes commémoraient la délivrance d’Israël de la servitude Égyptienne.
Elles étaient célébrées du 14 au 21 au mois de Nissan, notre mois de mars ou d'avril, d’après le calendrier lunaire juif.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Mer 18 Sep 2013 - 6:58

12: 4  Après l'avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l'intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.
12: 5  Pierre donc était gardé dans la prison; et l'Église ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu.


Il y a fort à penser, qu'Hérode Agrippa devait avoir une idée bien arrêtée concernant le sort, qu'il voulait réserver à Pierre. Bien que rien ne soit dit concernant ses intentions, il y a ceci, qu'Après l'avoir saisi et jeté en prison il prit des dispositions très importantes concernant la garde de Pierre il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune.

Cela signifiait que chaque jour, quatre escouades de quatre soldats, soit seize hommes au total se relayaient pour surveiller le prisonnier Pierre.
Dans cette prison, il semblerait que Pierre devait être attaché par des chaînes à deux soldats (actes 12:6). Toutes ces précautions montraient, entre autre,  à quel point Hérode était préoccupé par une possible fuite de Pierre. Hérode avait certainement en mémoire l'inexplicable évasion de Pierre de la prison publique, dans laquelle le souverain sacrificateur et le parti des sadducéens l'avaient mis. (Actes 5:19).

Hérode tenait à ce que Pierre, puisse comparaître devant le peuple après la Pâque, afin qu'une sentence soit rendue et exécutée pour la plus grande satisfaction, espérait il, des chefs Juifs et du peuple.

Dans l'attente de ce moment, Pierre était gardé dans la prison, même bien gardé!
La communauté Chrétienne de Jérusalem, très certainement affectée par la mort de Jacques et craignant que Pierre connaisse le même sort ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu. De façon très intense, de très nombreuses prières étaient adressées à Dieu, lui demandant de préserver la vie de Pierre. Tous avaient foi en ce Dieu d'Amour convaincus que sa puissance était bien plus grande que celle d'Hérode Agrippa.

Citation :
Vous, mes enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, car celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. (1 Jean 4:4)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11458
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Mer 18 Sep 2013 - 12:52

12: 1 ... le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l'Église,
12: 2  et il fit mourir par l'épée Jacques, le frère de Jean ...
12: 3  ... il fit encore arrêter Pierre. ...
12: 5  Pierre donc était gardé dans la prison; et l'Église ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu.


Hérode a agi avec système ! Il connaissait le principe appliqué dans le cas de Jésus : "Frappe le berger, et que les brebis soient dispersées."  (Zacharie 13:7; Matthieu 26:31). Il a donc fait décapiter l'apôtre Jacques (le frère de Jean) qui était à Jérusalem à ce moment-là et il était connu que Pierre était un pilier important de la communauté des chrétiens. Mais il était également connu que la mise à mort de Jésus ne paralysa que momentanément le mouvement messianique puisque peu après, 3000 nouveaux disciples furent baptisés le jour de la Pentecôte et les nouvelles en provenance de la Diaspora révélaient que les disciples de Jésus étaient actifs partout dans les milieux juifs et parmi les gens des nations ! Hérode espérait-il vraiment supprimer le mouvement chrétien par la mise à mort de Jacques et l'arrestation de l'apôtre Pierre ?

De leur côté, les frères et soeurs priaient intensément pour que Pierre leur soit restitué et on les comprend car l'apôtre était en mesure de les aider à progresser dans la maturité.

Qu'est-ce qui allait s'avérer plus efficace : les murs de la prison et le nombre impressionnant de gardiens ou les prières adressées à Dieu pour la libération de Pierre ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.


Dernière édition par Nomade le Ven 20 Sep 2013 - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Jeu 19 Sep 2013 - 6:04

PIERRE EST LIBÉRÉ PAR UN ANGE DE SES ENTRAVES ET DE LA PRISON OU IL SÉJOURNAIT.  (verset 6 à17)
12: 6  La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison.

12: 7  Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains.

12: 8  Et l'ange lui dit: Mets ta ceinture et tes sandales. Et il fit ainsi. L'ange lui dit encore: Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi.

12: 9  Pierre sortit, et le suivit, ne sachant pas que ce qui se faisait par l'ange fût réel, et s'imaginant avoir une vision.

12: 10  Lorsqu'ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s'ouvrit d'elle-même devant eux; ils sortirent, et s'avancèrent dans une rue. Aussitôt l'ange quitta Pierre.

12: 11  Revenu à lui-même, Pierre dit: Je vois maintenant d'une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu'il m'a délivré de la main d'Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.

12: 12  Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient.

12: 13  Il frappa à la porte du vestibule, et une servante, nommée Rhode, s'approcha pour écouter.

12: 14  Elle reconnut la voix de Pierre; et, dans sa joie, au lieu d'ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte.

12: 15  Ils lui dirent: Tu es folle. Mais elle affirma que la chose était ainsi.

12: 16  Et ils dirent: C'est son ange. Cependant Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent, et furent étonnés de le voir.

12: 17  Pierre, leur ayant de la main fait signe de se taire, leur raconta comment le Seigneur l'avait tiré de la prison, et il dit: Annoncez-le à Jacques et aux frères. Puis il sortit, et s'en alla dans un autre lieu.

Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8653
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Jeu 19 Sep 2013 - 11:42

12: 6  La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison.

Ce que Luc fait ressortir concernant Pierre , c'est situation inextriquable , visiblement il se trouvait du point de vue humain  "sans issue possible" lié pieds et mains , entouré de deux gardes dans une geole dont la porte fermée etait elle même gardée par deux sentinelles qui devaient etre relevées a chaque veille de la buit
Celà nous rappelle ce qui se passa pour Jesus qui même mort fut mis sous bonne garde sur le conseil des chefs religieux  qui avaient ouie dire qu'il serait ressuscité le troissiéme jor , aussi pensait -ils que ses disciples allaient enlever sin corps - f(ou mes gardes devant son sepulcre  .
Certainement que Pierre , se rememerait ces moment , il avait vecu la resurrection de Jesus , aussi pouvait -il dans sa situation repenser aus evenements qu'il vecut dans ces miment là , son reniement , son manque de foi , , il avait mûrit et tirait les leçons des experience passées , il avait paarit à Placer sa confiance en Dieu  peut êtere se rappelait -il des parole de Jesus certe dans un autre contexte  mais applicable dans  de nombreuses situation rappeloks les
Citation :
:«Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.» (Matthieu 19:26)  
Pierre , se trouvait dans la même situation que Jacques , il en avait vu l'issue ; mais  o avait confiance  ,il dormait du sommeil du juste ; peut-être avaiy -il en tête les parole de Jesus le concernant
Citation :
En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu mettais toi-même ta ceinture et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu tendras les mains et c'est un autre qui attachera ta ceinture et te conduira où tu ne voudras pas.» (Jean 21:18)
Il savait que Le Pére peut delibrer de toutes les situations , il savait aussi que c'est la volonté du Pére qui se fait quelque soit nos desirs ,ou nos aspirations , il avait placé se vie entre les mains du Pére ,sachant que nous ne pouvons être eprouvés au delà du supportable
Citation :
De fait, vous n’avez connu que des épreuves très ordinaires. Dieu est fidèle et ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; il vous enverra en même temps que l’épreuve la force pour la supporter. (1 Corinthiens 10:13)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Jeu 19 Sep 2013 - 12:18

12: 6  La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison.
12: 7  Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains
12: 8  Et l'ange lui dit: Mets ta ceinture et tes sandales. Et il fit ainsi. L'ange lui dit encore: Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi.


La nuit qui précéda le jour fixé par Hérode,  pour la comparution de Pierre devant le peuple, était en cours. Comme déjà depuis quelques nuits, Pierre dormait enchainé à deux soldats, et à l'extérieur des gardes gardaient la prison, veillant à ce que toute tentative d'évasion ne puisse être rendue possible.

Avant de s'endormir, il se peut que Pierre se soit rappelé comment un ange de Dieu l'avait délivré lui et d'autres, de la prison où ils avaient été mis par ordres de responsables religieux, il y avait maintenant quelques temps de cela (Actes 5:19).

Dieu resterait IL sourd aux très nombreuses prières qui lui avaient été adressées, Lui demandant de préserver la vie de son fidèle serviteur?

Citation :
Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. (Philippiens 4:6)
Jusqu'au dernier moment, Dieu veilla et se manifesta en permettant la délivrance de Pierre. Un ange de Dieu fut envoyé dans la cellule où Pierre dormait.
La cellule fut éclairée par une lumière brillante, et L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et lui ordonna de se lever promptement.

Au même instant, les chaines de ses mains tombèrent et l'ange continua de  lui dicter ce qu'il convenait que Pierre accomplisse : Mets ta ceinture et tes sandales. Pierre s'exécuta, serra sa ceinture autour de ses reins, chaussa ses sandales et s'enveloppa de son manteau, et l'ange l'invita à le suivre : suis-moi. Bien que tout ait été conduit rapidement, sans tarder, tout fut poursuivi jusqu'à son terme, sans jamais donner l'impression de fuir.

Quelles qu'aient été les dispositions importantes prises par Hérode, Dieu les déjoua toutes par la manifestation de sa puissance dont il use comme il veut et quand il veut.

Citation :
La richesse et la gloire viennent de toi, tu as la domination sur tout; la force et la puissance sont en ta main, et en ta main est le pouvoir d'agrandir et de fortifier toutes choses. (1 Chroniques 29:12) Bible d'Ostervald
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Ven 20 Sep 2013 - 10:53

12: 9  Pierre sortit, et le suivit, ne sachant pas que ce qui se faisait par l'ange fût réel, et s'imaginant avoir une vision.
12: 10  Lorsqu'ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s'ouvrit d'elle-même devant eux; ils sortirent, et s'avancèrent dans une rue. Aussitôt l'ange quitta Pierre.


Comme cela lui avait été demandé, Pierre avait suivi l'ange tout en ne réalisant pas ce qui se passait. L'environnement dans lequel il évoluait en compagnie de l'ange lui paraissait si surréaliste, qu'il s'imaginait avoir une vision. En fait Pierre, devait éprouver la même sensation que lorsqu'il eut la vision, où il fut invité à se nourrir d'animaux purs et impurs (Actes 10:10-16). Pierre ne savait pas se fixer sur ce qui lui arrivait, était-ce un rêve ou la réalité?

Le fait de se représenter les lieux et les circonstances dans lesquels évoluait Pierre, peuvent nous aider à mieux comprendre ces impressions étranges dont Pierre faisait l'objet.

[Il était emprisonné et surveillé par deux gardes à l'intérieur même de sa cellule; Cette surveillance était renforcée à l'extérieur par deux postes de soldats placés de telle manière que rien ne pouvait leur échapper. Et pour clore cet environnement carcéral, une infranchissable porte en fer. Toutes ces dispositions avaient été mises en place pour que le prisonnier n'ait aucune "chance" de s'évader, et pourtant ….. il est libéré de ses entraves par un ange, envoyé de Dieu, puis, en compagnie de l'ange il sort de sa cellule sans éveiller aucunement  l'attention des deux gardiens qui s'y trouvaient, rappelons le, en permanence.
Idem à l'extérieur, aucune difficulté ne se révèlera avec les gardes du dehors, la première garde ainsi que la seconde seront franchies sans aucune difficulté. Par après, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s'ouvrit d'elle-même devant eux.]

Avec quels mots peut-on qualifier, traduire tous ces enchainements miraculeux qui conduisirent Pierre hors de cette enceinte carcérale? Aucun mot ne peut exprimer la grandeur et la puissance des actions dont Pierre fut le bénéficiaire. Toutes ces actions ne peuvent que nous rappeler, la véracité des paroles du prophète Esaïe qui avaient été dites en certaines circonstances :
Citation :
(..) la main de l’Éternel n'est pas trop courte pour sauver, ni son oreille  trop dure pour entendre! (Isaïe 59:1)
Ainsi, après avoir franchi cette porte de fer qui rendait impossible toute évasion et qui venait de s'ouvrir obéissant à une force invisible, Pierre et l'ange s'avancèrent dans une rue et à cet instant l'ange quitta Pierre, sa mission étant terminée.
Quant à Pierre jusqu'à cet instant, il ne savait toujours pas ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8653
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Ven 20 Sep 2013 - 11:23

Ce qui arrive aux freres du 1er siécle , montre clairement que les mêmes choses produisent les mêmes effet , les chrétiens exposés aux humeurs des dirigeants du monde , ce que Jésus avait  dit
Citation :
»Le disciple n'est pas supérieur au maître, ni le serviteur supérieur à son seigneur. (Matthieu 10:24)
Citation :
Tout le monde vous haïra à cause de moi. Mais celui qui tiendra bon jusqu’au bout sera sauvé. (Matthieu 10:22)    
Celà s'avera sur la personne de Jésus , puis sur les disciples , qui subirent les épreuves de differentes maniére , nous le constatons dans le cas d' Etienne; de Jacques le frére de Jean , sous l'ambition d'Hérode de plaire aux religieux juifs ,
comme Jésus l'avait annoncé , ses disciples allaient subir diverses épreuves , leur foi allait être éprouvée ,mais rien ni personne ne pourrait entravé la puissance de l'esprit saint et le Pére en fait la démonstration, dans le cas de Pierre qui sort sans dommage des griffes d' Hérode , qui est lui même humilié , au point qu'il s'en prendre aux gardes pour assouvir sa haine et da déception  celà rappelle  cet encouragement du Pére  
Citation :
Aucune arme forgée contre toi ne pourra t’atteindre ; tu fermeras la bouche à qui veut t’accuser ; voilà la part des serviteurs de Yahvé, la victoire que je leur garantis — parole de Yahvé. (Isaïe 54:17)    
Au lieu d'affaiblir les chrétiens ; les épreuves renforçent leur détermination édifie leur foi,les rend plus forts , nous le voyons dans le cas de Pierre , il a sut ce qui est arrivé à Jacques , mais il est confiant , c'est le Pére qui permet ou qui ne permet pas c'est sa volonté qui s'accomplit et qui est glorifié par la fidélité de ses enfants prêt à subit les épreuves jusqu'à la fin de leur course terrestre comme Jésus le fit en témoignage pour "la vérité " ( voir Jean 18 : 37 )

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11458
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Sam 21 Sep 2013 - 10:30

12: 11 Revenu à lui-même, Pierre dit: Je vois maintenant d'une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu'il m'a délivré de la main d'Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.

Jusque-là, Pierre semblait rêver mais à présent que l'ange qui le délivra s'était retiré, il réalisa pleinement ce qui s'était passé en disant : "Je vois maintenant d'une manière certaine ...", selon d'autres traductions : "Maintenant je sais vraiment que ..."

Pierre avait été délivré non seulement de la main d'Hérode mais aussi "de tout ce que le peuple juif attendait", à savoir que Pierre soit mis à mort comme Jésus, Étienne et l'apôtre Jacques. Que le peuple souhaitait cela est triste car Jésus et ses apôtres avaient tant fait pour soulager les souffrances du peuple que cette attitude serait imcompréhensible si on ignorait l'influence néfaste exercée par les conducteurs religieux sur les gens.

Lorsqu'Hérode voulait le faire mettre à mort, Pierre s'était certainement souvenu des paroles de Jésus :
Citation :
18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu attachais toi-même ton vêtement et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te l'attachera et te mènera où tu ne voudras pas. 19 Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Après avoir ainsi parlé, il lui dit : Suis-moi. (Jean 21:18-19)
Après sa délivrance miraculeuse par un ange, Pierre savait à présent que son heure n'était pas encore venue.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Sam 21 Sep 2013 - 15:48

12: 11  Revenu à lui-même, Pierre dit: Je vois maintenant d'une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu'il m'a délivré de la main d'Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.

Se retrouvant seul dans cette rue, Pierre se rendit compte de la réalité de l’expérience qu'il venait de vivre et de ses implications.
A ce moment-là il comprit qu’il ne rêvait pas. Je vois maintenant d'une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu'il m'a délivré de la main d'Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.

Comme cela a été rappelé, Hérode cherchait à s’attirer la faveur des Juifs, tout comme Pilate l’avait fait lorsqu’il avait livré Jésus aux Juifs pour être crucifié. Comme le souligne Nomade dans le commentaire précédent le peuple juif attendait que Pierre soit mis à mort comme Jésus, comme l'avait été également Étienne et l'apôtre Jacques.

Pierre n'ignorait donc pas ce qui était sensé lui arriver. Pour leurs brusques revirements, Il connaissait la versatilité de ses compatriotes.

D'ailleurs, l'Apôtre Paul aux Chrétiens de Thessalonique, ne s'est pas retenu de rappeler le comportement du peuple Juif.

Citation :
C'est pourquoi nous disons sans cesse à Dieu toute notre reconnaissance de ce que, en recevant la parole de Dieu que nous vous avons fait entendre, vous l'avez accueillie non comme la parole des hommes, mais comme ce qu'elle est vraiment: la parole de Dieu agissant en vous qui croyez. De fait, vous, frères et sœurs, vous êtes devenus les imitateurs des Églises de Dieu qui sont en Jésus-Christ en Judée, parce que vous aussi, vous avez enduré de la part de vos propres compatriotes les mêmes souffrances qu'elles de la part des Juifs. Ils ont fait mourir le Seigneur Jésus et leurs prophètes, ils nous ont persécutés, ils ne plaisent pas à Dieu, ils se comportent en adversaires de tous les hommes, ils nous empêchent de parler aux non-Juifs pour qu'ils soient sauvés et portent ainsi constamment leurs péchés à leur comble. Mais la colère a fini par les atteindre. (1 Thessaloniciens 2: 13-16)
Bien avant l'Apôtre Paul, Jésus n'avait il pas lui aussi essayé de réformer, de changer leur état d'esprit?
Citation :
Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés! Combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! (Matthieu 23:37)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Sam 21 Sep 2013 - 19:06

12: 11  Revenu à lui-même, Pierre dit: Je vois maintenant d'une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu'il m'a délivré de la main d'Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.

Nous constatons une fois de plus que Dieu est le Maitre de toute les situations même si lorsque celles-ci parraissent sans issue , ni rien ni personne ne peut entraver sa volonté .
Comme le souligne Nomade , "Pierre savait à présent que son heure n'était pas encore venue."
A présent , Pierre pouvait continuer " à aller là ou il veut"..
Ce miracle ne pouvait que fortifier sa foi , ainsi que celle des Chrétiens de toute époque qui oeuvrent avec obéissance pour que la bonne nouvelle continue d'être annonçée , honorant ainsi le Père comme le Fils qui veille sur ses disciples:
" Voici , je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde".

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11458
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Dim 22 Sep 2013 - 10:35

12: 12  Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient.
12: 13  Il frappa à la porte du vestibule, et une servante, nommée Rhode, s'approcha pour écouter.
12: 14  Elle reconnut la voix de Pierre; et, dans sa joie, au lieu d'ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte.


J'ai toujours été un peu amusé lors de la lecture de ce passage dans lequel la servante nommée Rhode (en grec Rhoda = Rose) est tellement remplie de joie que Pierre soit devant la porte qu'elle en oublie de le laisser entrer mais va dire aux autres qu'il est devant la porte. Un petit détail vraiment touchant ! Laughing 

On comprend aisément que Pierre se rende vers la maison de cette Marie (la mère de "Marc") car il devait savoir que sa maison était le centre d'une ekklesía de maison où les frères et soeurs se réunissaient régulièrement. C'est ce "Mark" qui écrivit plus tard l'Évangile qui porte son nom. Nous entendrons encore parler de lui au Cours de l'examen du livre des Actes. Pierre l'appelle "mon fils" dans 1Pierre 5:3, il était probablement le "fils" de Pierre dans la foi tout comme Timothée était également considéré comme "fils" de l'apôtre Paul (1Timothée 1:2).


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Dim 22 Sep 2013 - 10:47

12: 12  Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient.

Pierre ayant retrouvé ses facultés, comprit que la main de Dieu était intervenue sur tout ce qui venait de se dérouler.
Après ce temps de réflexion, Il se rappela de la maison de Marie, mère de Jean, où la communauté Chrétienne avait l'habitude de se réunir (Actes 4:23).
Il est fort possible, que se soit la maison où Jésus apparut à ses disciples après sa résurrection et qu'il leur ouvrit l'esprit, sur ce qui venait d'être accompli (Jean 20:19,26) (Luc 24: 28-45)

Cette maison nous dit le texte était celle de Marie, mère de Jean, surnommé Marc
Marc né Jean surnommé Marcus, était l'un des premiers convertis au christianisme et à l'évangélisation de l'Empire romain par l'apôtre Pierre. Il était disciple évangéliste des apôtres Pierre et Paul et l'auteur de l'Évangile selon Marc du Nouveau Testament. http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_%28%C3%A9vang%C3%A9liste%29
Par ailleurs, Marie était la sœur de Barnabas, ce qui faisait de Marc le cousin de Barnabas (Colossiens 4:10). C'est Marc qui accompagnera Paul et Barnabas lors du premier voyage missionnaire ( Actes 12:25).

Dans cette maison où Pierre se dirigeait, Luc écrit: beaucoup de personnes étaient réunies et priaient.
Ne sachant pas encore ce qui venait de se passer, plusieurs étaient encore assemblés et priaient, suppliant Dieu de délivrer Pierre.

En peu de mots, les caractéristiques de leur fervente prière étaient exprimées, revoir Actes 12:5.
Cette prière était  adressée à Dieu.
C'était une prière en commun, l'assemblée toute entière y était associée.
C'était une prière précise, elle était demandée  pour lui (Pierre)
C'était une prière fervente et qui convenait à la situation du moment.
Citation :
Avouez donc vos fautes l’un à l’autre. Priez les uns pour les autres afin d’être guéris. La prière fervente du juste est très puissante. (Jacques 5:16)  Bible Chouraqui
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11458
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Lun 23 Sep 2013 - 13:07

Je reprends le récit où je l'avais laissé lorsque la portière Rhode (en grec Rhoda = Rose) laissa Pierre devant la porte fermée en allant informer de sa présence les frères et soeurs réunis dans la maison de Marie, mère de Marc :

12: 15  Ils lui dirent: Tu es folle. Mais elle affirma que la chose était ainsi.
12: 16  Et ils dirent: C'est son ange. Cependant Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent, et furent étonnés de le voir.


Vue l'insistance de Rhode qui continua à affirmer que Pierre était bel et bien devant la porte, après avoir d'abord dit "tu es folle", ils exprimèrent ensuite une explication alternative en disant : "C'est son messager ?" (Chouraqui).

Certains commentateurs pensent en effet qu'on pouvait comprendre les paroles "c'est son messager" en pensant que Pierre avait envoyé quelqu'un depuis la prison pour leur donner des nouvelles. D'autres sont d'avis que les disciples pensaient qu'un ange était vraiment devant la porte. (Un ange aurait-il frappé à la porte ou serait-il directement apparu au milieu d'eux dans la maison ?)

Le récit nous apprend que Pierre continuait à frapper à la porte et il semble que finalement, tous sont allés à la porte pour ouvrir et ils constatèrent avec étonnement que c'était vraiment Pierre en personne qui était là. Rhode n'était donc pas folle Wink

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Lun 23 Sep 2013 - 16:43

12: 13  Il frappa à la porte du vestibule, et une servante, nommée Rhode, s'approcha pour écouter.
12: 14  Elle reconnut la voix de Pierre; et, dans sa joie, au lieu d'ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte.
12: 15  Ils lui dirent: Tu es folle. Mais elle affirma que la chose était ainsi.
12: 16  Et ils dirent: C'est son ange. Cependant Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent, et furent étonnés de le voir
.

Arrivé sur les lieux, Pierre frappa à la porte du vestibule, une petite porte qui donnait sur la rue. Une servante répondant au nom de Rhode, accourut et s'approcha de la porte pour essayer de reconnaître la voix de ce visiteur.
Pour elle, il ne faisait aucun doute, c'était  bien la voix de Pierre. Sous l'effet de cette surprise inattendue, elle dut être envahie d'une joie qu'elle ne pouvait ni décrire et  encore moins exprimer à sa juste valeur, tant sa description aurait été en deçà de la réalité.
Pour preuve, au lieu d'ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte.

Devant cette affirmation qui paraissait hors de la réalité, tous refusèrent de croire à ce qui leur était annoncé. Après des  "tu dois te tromper" Ils lui dirent: Tu es folle
Mais  Rhode insista et continua d'affirmer que ce qu'elle avait perçu était bien la voix de Pierre.

Comme Jésus avait fait mention d'anges associés à chaque être humain (Matthieu 18:10) certains d'entre eux avancèrent l'hypothèse que ce serait l'ange gardien de Pierre qui se présentait sous les traits de ce dernier, (Psaumes 34:Huit) d’où leur réponse: C'est son ange.

Mais Pierre toujours à l'extérieur continuait de frapper avec insistance, ce qui vraisemblablement éveilla leur curiosité. Tous se dirigèrent vers la porte, certains avec la foi éveillée et cette interrogation : serait-ce la réponse à nos prières?
Ils ouvrirent, et furent étonnés de le voir. Tous s'extasièrent de voir Pierre en chair et en os debout devant eux. Comme cela peut parfois nous arriver, la réponse de Dieu dépasse parfois notre foi.
Citation :
Or la foi, c'est la ferme assurance des choses qu'on espère, la démonstration de celles qu'on ne voit pas. (…) Or, sans la foi, il est impossible d'être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s'approche de lui croie que Dieu existe et qu'il récompense ceux qui le cherchent. (Hébreux 11:1,6)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Mar 24 Sep 2013 - 7:24

12: 17  Pierre, leur ayant de la main fait signe de se taire, leur raconta comment le Seigneur l'avait tiré de la prison, et il dit: Annoncez-le à Jacques et aux frères. Puis il sortit, et s'en alla dans un autre lieu.

Compte tenu de l'intensité des éclats de voix produits par tous à la vue de Pierre, le moment pouvait devenir dangereux.
En aucun cas il ne fallait attirer l'attention de leurs ennemis, aussi Pierre, leur fit un signe de la main pour qu'ils se taisent,  et leur raconta comment le Seigneur l'avait tiré de la prison.

Par crainte d'être repris par les escouades d'Hérode, des mesures de prudence  furent prises, en l'occurrence : que Pierre aille dans un autre lieu.

Avant cela, Pierre dictera quelques recommandations : faire connaître la nouvelle à ses frères mais aussi à celui qui n'était pas ce soir là chez Marie, à Jacques le demi-frère de Jésus qui selon ce que l'on lit en actes chapitre 15 les versets 13 à 21 devait être celui qui se trouvait à la tête de la communauté Chrétienne. Jacques devant  y être populaire et y exerçant un ascendant réel.

Personne ne sait, n'y ne connaît l'endroit où Pierre se rendit. Certains avancent qu'il se rendit à Rome, mais rien n'est moins sûr ni démontré, puisqu'on le retrouve présent, lors de l' Assemblée qui se tint à Jérusalem pour statuer sur l'observance pour les païens devenus Chrétiens, de la circoncision et de la loi de Moïse. (Actes 15)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Mer 25 Sep 2013 - 8:53

MORT  DU ROI HÉRODE (verset 18 à 25)
12: 18  Quand il fit jour, les soldats furent dans une grande agitation, pour savoir ce que Pierre était devenu.

12: 19  Hérode, s'étant mis à sa recherche et ne l'ayant pas trouvé, interrogea les gardes, et donna l'ordre de les mener au supplice. Ensuite il descendit de la Judée à Césarée, pour y séjourner.

12: 20  Hérode avait des dispositions hostiles à l'égard des Tyriens et des Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d'un commun accord; et, après avoir gagné Blaste, son chambellan, ils sollicitèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.

12: 21  A un jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux, et assis sur son trône, les harangua publiquement.

12: 22  Le peuple s'écria: Voix d'un dieu, et non d'un homme!

12: 23  Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers.

12: 24  Cependant la parole de Dieu se répandait de plus en plus, et le nombre des disciples augmentait.

12: 25  Barnabas et Saul, après s'être acquittés de leur message, s'en retournèrent de Jérusalem, emmenant avec eux Jean, surnommé Marc.


FIN DU CHAPITRE 12
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11458
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Mer 25 Sep 2013 - 11:55

12: 18 Quand il fit jour, les soldats furent dans une grande agitation, pour savoir ce que Pierre était devenu.
12: 19 Hérode, s'étant mis à sa recherche et ne l'ayant pas trouvé, interrogea les gardes, et donna l'ordre de les mener au supplice. Ensuite il descendit de la Judée à Césarée, pour y séjourner.


L'agitation des soldats est compréhensible car ils étaient conscients qu'ils auraient des comptes à rendre après avoir laissé s'échapper le prisonnier Pierre et leur souci était justifié car peu après, ils furent menés au supplice.

Le récit nous apprend qu'Hérode tenait à retoruver Pierre qui était toutefois parti dans un autre lieu où il pouvait attendre en toute sécurité que les circonstances changent. Ce sera bientôt le cas car les jours d'Hérode étaient comptés !

Les recherches sur la disparition de Pierre ne menèrent à aucune explication satisfaisante. Comment avait-il pu quitter sa cellule, s'être libéré de ses chaînes, passé les gardes et finalement la grande porte en fer ? Puisque Pierre avait disparu sans laisser de trace et qu'il n'y avait aucune explication plausible, pourquoi Hérode fit-il mener les gardes au supplice ? Était-ce pour sauver la face en raison de l'attente du peuple qui voulait voir Pierre exécuté ? Après tout ce qu'Hérode avait entendu de l'activité de Jésus et de ses disciples, n'a-t-il vraiment pas envisagé la possibilité d'une intervention surnaturelle dans l'évasion de Pierre ?

Hérode décida de quitter la Judée pour séjourner à Césarée.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Mer 25 Sep 2013 - 18:14

12: 18  Quand il fit jour, les soldats furent dans une grande agitation, pour savoir ce que Pierre était devenu.
12: 19  Hérode, s'étant mis à sa recherche et ne l'ayant pas trouvé, interrogea les gardes, et donna l'ordre de les mener au supplice. Ensuite il descendit de la Judée à Césarée, pour y séjourner.


Le sommeil des gardes, n'ayant en rien été dérangé de la nuit, ils s'extirpèrent de celui-ci au matin, quand il fit jour.
Leur surprise fut grande de constater que leur prisonnier "si bien gardé" avait disparu. Sachant les obstacles qu'il y avait avant de se retrouver dans la rue en l'occurrence cette grande et lourde porte de fer, ils durent très certainement entreprendre des recherches dans l'enceinte de la prison. Comme ils ne trouvaient rien, Luc nous rapporte que les soldats furent dans une grande agitation, pour savoir ce que Pierre était devenu.

Lorsqu'Hérode ordonna des recherches à l'extérieur, il était déjà trop tard pour mettre la main sur le fugitif, celui-ci était en sureté dans un autre lieu (Actes 12:17). Pour Hérode, cet évènement ne devait pas rester impuni. Il interrogea les gardes, et donna l'ordre de les mener au supplice, plus précisément de les exécuter. Ce seront donc à la place de Pierre, les malheureux soldats qui étaient responsables d'assurer sa garde qui subiront le sort qui lui était réservé.
Apparemment, si un ou des gardes, dans ce cas présent, des gardes, perdaient un prisonnier dont ils avaient la charge, ils devaient alors subir le châtiment qui était réservé au prisonnier (Actes 16:27).

Conséquences les Juifs furent frustrés et Hérode en colère et mal à l'aise par cet échec prit l'initiative de descendre à Césarée, ville où il devra répondre à Dieu de sa méchanceté, de son arrogance et de son orgueil.

Citation :
L'arrogance précède la ruine, Et l'orgueil précède la chute. (Proverbes 16:18)
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Jeu 26 Sep 2013 - 8:57

12: 20  Hérode avait des dispositions hostiles à l'égard des Tyriens et des Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d'un commun accord; et, après avoir gagné Blaste, son chambellan, ils sollicitèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.

Hérode était  très en colère et continua de l’être à l'égard des Tyriens et des Sidoniens On ne connaît pas ce qui s'était passé pour mettre le roi dans de telles dispositions d'hostilité à leur égard. Mais il y a fort à penser, que les conséquences furent qu'une rupture dans l'échange de ses relations avec Tyr et Sidon avait bien eu lieu.

Ce que l'on sait  c'est que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
Tyr et Sidon pour assurer la subsistance de leurs habitants, devaient faire appel aux produits agricoles en provenance de la Galilée. La pratique n'était pas nouvelle, puisqu'elle se faisait déjà du temps de Salomon.

Citation :
De son côté, Salomon donna à Hiram (roi de Tyr) 4'400'000 litres de blé pour l'entretien de sa maison ainsi que 4400 litres d'huile d'olives vierge. Voilà ce que Salomon donna chaque année à Hiram. (1 Rois 5:25)
Citation :
On donna de l'argent aux tailleurs de pierres et aux charpentiers, ainsi que de la nourriture, des boissons et de l'huile aux Sidoniens et aux Tyriens, pour qu'ils amènent du cèdre du Liban par mer jusqu'à Jaffa. On agit de cette manière suivant l'autorisation reçue de Cyrus, roi de Perse. (Esdras 3:7)
Était ce à cause de cette famine annoncée? (Actes 11:28) le fait est, que des émissaires vinrent d'un commun accord (..) solliciter la paix.

Ils gagnèrent leur cause (on ne sait pas par quels moyens) en se rapprochant d'un nommé Blaste, chambellan d'Hérode. Pareillement, on ne sait rien de cet homme! Si ce n'est qu'il avait une influence certaine sur Hérode, puisqu'il parvint à  le persuader de recevoir  en audience publique les représentants de ces deux états.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11458
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Jeu 26 Sep 2013 - 19:47

12: 21  A un jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux, et assis sur son trône, les harangua publiquement.
12: 22  Le peuple s'écria: Voix d'un dieu, et non d'un homme!
12: 23  Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers.


Sur cet événement et la fin d'Hérode Agrippa, l'historien Flavius Josèphe rapporte :

Citation :
XIX:8:2. II y avait déjà trois ans accomplis qu'il régnait sur toute la Judée et il se trouvait à Césarée, ville appelée auparavant la Forteresse de Straton ; il y donnait des spectacles en l'honneur de l'empereur, sachant que ces jours de fête étaient institués pour le salut de celui-ci. Autour de lui il avait réuni en foule les dignitaires et les gens les plus en vue de la province. [344] Le second jour des spectacles, revêtu d'une robe toute faite d'argent et admirablement tissée, il entra au théâtre au lever du jour. Là, aux premiers feux des rayons du soleil, l'argent reluisait et resplendissait merveilleusement, étincelant d'une manière terrible et même effrayante pour les gens qui y fixaient leurs regards. [345] Aussitôt les flatteurs de pousser de tous côtés des acclamations, qui n'étaient même pas bonnes pour Agrippa, en le qualifiant de dieu. « Puisses-tu nous être propice, ajoutaient-ils, bien que nous ne t'ayons révéré jusqu'ici que comme un homme ; désormais nous reconnaissons que tu es au-dessus de la nature humaine! » [346] Le roi ne réprima pas leurs propos et ne repoussa pas leurs flatteries impies. ... II fut saisi d'une subite douleur d'intestins qui, dès le début, fut extrêmement vive. [347] S'élançant donc vers ses amis : « Moi, votre dieu, dit-il, je suis déjà obligé de quitter la vie, car la destinée a immédiatement convaincu de mensonge les paroles que vous venez de prononcer à mon sujet ; et moi, que vous avez appelé immortel, je suis déjà entraîné vers la mort. Mais il convient d'accueillir la destinée comme Dieu l'a voulue. En effet, je n'ai jamais vécu d'une façon méprisable. mais dans une éclatante félicité. [348] » Tout en disant cela, il était torturé par la violence du mal. Il se fit donc porter en hâte au palais et le bruit se répandit partout qu'il allait bientôt mourir. ...  [350] Après avoir été éprouvé sans arrêt pendant cinq jours par ces douleurs abdominales, il quitta la vie à l'âge de cinquante trois ans passés et dans la septième année de son règne. [351] En effet, il avait régné quatre ans sous l'empereur Caius, car il avait possédé trois ans la tétrarchie de Philippe et avait obtenu en outre la quatrième année celle d'Hérode ; de plus, il avait encore ajouté à cela trois ans où, sous le principat de l'empereur Claude, il avait régné sur les régions indiquées plus haut, possédant en outre la Judée, Samarie et Césarée. ...

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
christian59



Nombre de messages : 870
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Ven 27 Sep 2013 - 9:24

12: 21  A un jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux, et assis sur son trône, les harangua publiquement.
12: 22  Le peuple s'écria: Voix d'un dieu, et non d'un homme!
12: 23  Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers.



Le jour fixé, Hérode revêtu de ses habits royaux, prit place sur son trône qui avait été placé sur une tribune suffisamment haute pour qu'il soit vu et entendu de tous.
Puis à l'adresse des représentants de Tyr et de Sidon, il prononça une harangue, c'est-à-dire un discours. La foule venue nombreuse, déjà admirative de leur monarque par le luxe et le raffinement des vêtements qu'il portait fut vraisemblablement conquise, galvanisée par le discours qu'il venait de prononcer ce qui l'amena à s'écrier : Voix d'un dieu, et non d'un homme!

Le peuple lui faisait l'aveu que jusqu'ici il l'avait toujours révéré comme un homme, mais que compte tenu de ce qu'il avait vu et entendu, il le considérerait dorénavant non plus comme un homme mortel, mais comme un dieu. Loin de récuser ces paroles, cette flatterie n'apporta aucune réaction de la part du roi Hérode. Il est fort probable qu'elles durent lui apporter un plaisir qu'il du savourer pleinement.

Pour s'être élevé dans l'orgueil, et s'être toujours refusé à reconnaître la puissance de Dieu
un ange du Seigneur le frappa, parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers

Rien n'est anodin dans ce récit et nous montre une nouvelle fois combien Dieu veille et intervient quand il le juge nécessaire en faveur des siens. Tous ceux qui honorent le Père et le Fils sont assurés d'une telle protection. Leur confiance ne peut que grandir et leur foi s'affermir

Citation :
car tout ce qui a été écrit autrefois a été écrit pour notre instruction, afin que, par la persévérance et par l'encouragement des Ecritures, nous ayons l'espérance. (Romains  15:4)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   Ven 27 Sep 2013 - 17:39

12: 21  A un jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux, et assis sur son trône, les harangua publiquement.
12: 22  Le peuple s'écria: Voix d'un dieu, et non d'un homme!
12: 23  Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers.


afin de mettre encore davantage en valeur son image, Hérode  Agrippa  a revêtu de magnifiques vêtements argentés et a paru à l’aube devant la foule dans l’amphitéâtre. Le soleil levant faisait  scintiller ses vêtements de telle manière que tous les spectateurs en ont été particulièrement frappés. Ceux qui fixaient avec intensité leur regard sur lui ont été remplis d’un sentiment de crainte. Alors qu’il haranguait avec éloquence les païens de Tyr et Sidon, ceux-ci ont commencé à clamer qu’il était un dieu, et que jusqu’ici ils l’avaient respecté comme un homme, desormais ils le révèreraient comme un être surnaturel ils le plaçaient au même rang que l’empereur. Et Hérode Agrippa, n’a rien fait pour les empêcher de parler de la sorte cela le flattait . L’honneur  du Dieu unique, est soudain passé au second plan. Les feux de la rampe étaient sur lui, il jouissait pour ainsi dire des projecteurs. “Satan lui-même se déguise en ange de lumière” nous rappelle Paul dans sa seconde lettre aux Chrétiens de Corinthe. que  Leur fin sera selon leurs oeuvres et c’est précisément dans cette catégorie qu’Hérode Agrippa est tombé victime de son orgueil et de despote  Dieu le frappa a cause de sa mechanceté
Citation :
Paul declare 1 Corinthiens :10.12
Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber!
Sommes-nous en route tout comme Paul et les apotres  sans tambour ni trompette, sans habits d’argent scintillant au soleil?

Citation :
Romains 8:28,29
Nous savons que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

Car ceux qu'Il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblable à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier- né entre plusieurs frères.

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actes Chapitre 12   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actes Chapitre 12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actes chapitre 1
» Actes Chapitre 9
» Actes chapitre 19
» Actes Chapitre 5
» Actes Chapitre 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Actes des apôtres :: Par chapitre-
Sauter vers: