La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu est-il mort ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Dieu est-il mort ?   Sam 24 Mai 2014 - 18:22

Citation :
« Dieu est mort »  est une citation bien connue de Friedrich Nietzsche. Cette phrase apparaît pour la première fois sous sa plume dans Le Gai Savoir, ... La citation complète de "l'insensé" est la suivante :
Citation :
« Dieu est mort ! Dieu reste mort ! Et c'est nous qui l'avons tué ! Comment nous consoler, nous les meurtriers des meurtriers ? Ce que le monde a possédé jusqu'à présent de plus sacré et de plus puissant a perdu son sang sous notre couteau. — Qui nous lavera de ce sang ? Avec quelle eau pourrions-nous nous purifier ? Quelles expiations, quels jeux sacrés serons-nous forcés d'inventer ? La grandeur de cet acte n'est-elle pas trop grande pour nous ? Ne sommes-nous pas forcés de devenir nous-mêmes des dieux simplement — ne fût-ce que pour paraître dignes d'eux ? » — Le Gai Savoir, Livre troisième, 125.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dieu_est_mort_(Friedrich_Nietzsche)

Notons que le philosophe Nietsche fait dire que "Dieu est mort" à "un insensé" !
La conclusion à laquelle arrive "l'insensé" est :
"Ne sommes-nous pas forcés de devenir nous-mêmes des dieux simplement" ?

Un autre philosphe, Max Stirner (de son vrai nom Johann Kaspar Schmidt), dévoile le mobile de l'Homme qui tue Dieu :
« L’Homme n’a tué Dieu que pour devenir maintenant le seul dieu dans le plus haut des cieux. » (L’Unique et sa propriété, II, Je)

L'idée fait son chemin.

Dieu est-il vraiment mort ?
Qu'en pensez-vous ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
paysan

avatar

Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 19/02/2013

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Sam 24 Mai 2014 - 23:13

S'il est mort , c'est de tristesse en regardant la terre ?
Dans ce cas comment se fait-il que le  sunny brille encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Dim 25 Mai 2014 - 1:52

On a pu lire sur un mur en Amérique :

"Dieu est mort"
signé Nietsche

"Nietsche est mort"
signé Dieu

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
JF0911

avatar

Nombre de messages : 1162
Localisation : IDF
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Lun 26 Mai 2014 - 8:49

Hello,

Pure doctrine luciférienne = déification de l'homme.

A +
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Mar 27 Mai 2014 - 17:17

En effet, dès le début de l'histoire de l'homme, la doctrine du "serpent" est devenue évidente :
Citation :
"Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez pas du tout ! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez [du fruit défendu], vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux qui connaissent le bien et le mal." (Genèse 3:5)

Ève s'est laissée influencer par les paroles du "serpent" lui faisant croire que les humains seraient comme "des dieux" et depuis, de plus en plus se sont pris et se prennent pour des dieux !

C'est finalement "l'homme" qui s'installe dans "le temple de Dieu" pour prendre la place de "Dieu" :
Citation :
"Que personne ne vous égare d’aucune façon. Car ce jour n’arrivera pas avant qu’éclate le grand Rejet de Dieu, et qu’apparaisse l’homme de la révolte qui est destiné à la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de dieu, et de tout ce qui est l’objet d’une vénération religieuse. Il ira jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu en se proclamant lui-même dieu. Je vous disais déjà cela lorsque j’étais encore chez vous: ne vous en souvenez-vous pas? Vous savez ce qui le retient pour l’instant afin qu’il ne paraisse que lorsque son heure sera venue. Car la puissance mystérieuse de la révolte contre Dieu est déjà à l’oeuvre; mais il suffira que celui qui le retient jusqu’à présent soit écarté pour qu’alors paraisse l’homme de la révolte." (2 Théssaloniciens 2:3-7 Bible du Semeur)

Cet "homme de la révolte" (grec ανθρωπος της ανομιας anthropos tes anomias = l'homme qui est sans loi [divine]) n'est pas un individu unique, c'est "l'homme collectif" rebelle qui rejette Dieu et sa loi et qui se fait lui-même "dieu" ! N'est-ce pas la doctrine de l'humanisme :
"Position philosophique qui met l'homme et les valeurs humaines au-desus des autres valeurs" y compris au-dessus des valeurs de Dieu ?

Voir le sujet "La philosophie de l'humanisme" en cliquant sur  
http://jesus.discutfree.com/t134-la-philosophie-de-l-humanisme

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Mer 28 Mai 2014 - 11:56

Dieu est il mort ?
Une telle affirmation suppose la reconnaissance de l'existence de Dieu ce que nie Friedrich Nietzsche qui fait ressortir que c'est surtout la dégradation de l'homme due à la perte de ses valeurs spirituelles qui le boutaient vers le haut. La perte de ses valeurs diminue le champ de vision de l'homme , il devient paternaliste et sa vision ne dépasse pas l’horizon de sa propre vie.  
La mort de Dieu est aussi la perte de toute espérance , elle entraine la mort de l'homme; sa dégradation , son retour à la poussière.

L'idée n'est pas une nouveauté puisque déjà bien avant Jésus,  David à écrit :
Citation :
   "L’insensé l’a décidé : « Il n’y a pas de Dieu. » C’est la corruption, c’est l’immoralité : pas un qui fasse le bien." (Psaumes 14:1)    

Ainsi sous inspiration David décrit en peu de mots une situation déjà présente à une époque où les dieux pullulaient; il en décrit les conséquences, ce fait s'est avéré avec le temps , les hommes se sont coupés de Dieu, entraînant une dégradation des mœurs , une désespérance qui ne fait que s'accentuer avec le temps.

Le rejet de Dieu est pour l'homme la perte de ses repères, de ses valeurs morales et sociales :
Citation :
les hommes méchants et les imposteurs iront en empirant, séduisant et étant séduits. (2 Thimothée 3:13)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Jeu 29 Mai 2014 - 13:17

Citation :
L’absurdité de la vie sans Dieu

L’homme, écrit Loren Eisley, est l’Orphelin de l'Univers.  Il est le [seul] être vivant à se demander :« Pourquoi? »   Les autres animaux ont un instinct pour les guider, mais l’homme a appris à se poser des questions. «Qui suis-je?» se demande-t-il.  « Pourquoi suis-je ici?  Où est-ce que je vais?»  Depuis le siècle des Lumières, lorsque l'homme s’est débarrassé des entraves de la religion, l'homme a essayé de répondre à ces questions sans tenir compte de Dieu.  Mais les réponses obtenues n'eurent rien de réjouissant;  au contraire elles furent sombres et terribles :  « Vous êtes le fruit accidentel de la nature, le résultat de la matière, de temps, et du hazard.  Il n’y a pas de raison pour votre existence. Vous n’êtes destinés qu’à la mort. »

L’homme moderne pensait qu’en se débarrassant  de Dieu, il serait libéré de tout ce qui le réprimait ou le contraignait.  Au contraire, il a découvert qu’en tuant Dieu, il s'était également tué.  Car s’il n’y a pas de Dieu, alors la vie de l’homme devient absurde. S’il n’y a pas de Dieu, alors l’homme et l’univers sont condamnés à mort.  Pour l'homme moderne il n’y a pas de Dieu et l’immortalité n’existe pas.  Et quelle en est la conséquence? Cela signifie que la vie en elle-même devient absurde. Cela signifie que notre vie n'a ni sens, ni valeur, ni but absolu.

Dans un monde sans Dieu, qui peut prétendre dire ce qui est bon et ce qui est mauvais?  Qui peut juger que  les valeurs d’Adolf  Hitler sont inférieures à celles d’un saint?  Le concept de moralité objective perd tout sens dans un univers sans Dieu.  Tout est jugement culturel et personnel, jugement qui s’avère être relatif et subjectif.  Cela veut dire qu’il est impossible de condamner la guerre, l’oppression, ou le crime comme étant des actes mauvais.  Et personne ne peut louer la fraternité, l’égalité, et l’amour comme étant des vertus.  Car dans un univers sans Dieu, le bien et le mal n’existent pas – il n’y a que le simple fait de l'existence, sans valeur, et il n’y a personne pour dire que vous avez raison et que moi j’ai tort.

Si Dieu existe, alors il y a de l’espoir pour l’homme.  Mais si Dieu n’existe pas, la seule chose qui nous reste est le désespoir.  La vie n’aurait aucune importance, aucune valeur, aucun but.  C’est pourquoi la question de l’existence de Dieu est si vitale pour l’homme. Malheureusement, la majorité des gens ne se rendent pas compte de ce fait. Ils continuent à vivre comme si de rien n’était. Nietzsche a prédit qu’un jour, les gens se rendraient compte des implications de leur athéisme; et cette prise de conscience les ferait entrer dans l’ère du nihilisme – la destruction de toute signification et de toute valeur dans la vie.

La plupart des gens aujourd'hui ne réfléchissent pas encore aux conséquences de l’athéisme.  Il n’y a à peu près qu’une seule solution que l’athéisme peut offrir : c’est de faire face à l’absurdité de la vie et de vivre courageusement.

Si Dieu n’existe pas,  il n’y a aucun bien ou mal absolus; toutes choses sont permises.  Mais aucun athée, aucun agnostique ne peut vivre en accord avec une telle perspective.

Enfin, regardons le problème du but de la vie.  La seule manière de vivre heureux pour la plupart de ceux qui renient qu'il y a un but de la vie consiste à : soit se créer un but – ce qui relève d'une illusion, – soit refuser de faire face aux conclusions logiques de leur point de vue.  

Le dilemme de l'homme moderne est en fait vraiment terrible.  Et dans la mesure où il nie l'existence de Dieu et l'objectivité de la valeur et du but de la vie, ce dilemme demeure également irrésolu pour l'homme soi-disant « post-moderne ». En effet, c'est précisément la conscience que le modernisme mène à  l'absurdité et au désespoir qui constitue l'angoisse du post-modernisme.  À certains égards, le post-modernisme est simplement la conscience de la banqueroute de la modernité.  La vision athée du monde est insuffisante pour maintenir une vie heureuse et cohérente.  L'homme ne peut pas vivre de façon cohérente et heureuse comme si la vie était en fin de compte sans signification, sans valeur ou sans but.  Si on essaie de vivre de façon cohérente avec la vision athée du monde, on se retrouve profondément malheureux.  Si on arrive à vivre de façon heureuse, c'est seulement en allant à l'encontre de sa vision du monde.

Mais si l'athéisme échoue à cet égard, qu'en est-il du christianisme biblique? Selon la perspective chrétienne du monde, Dieu existe, et la vie de l'homme ne se termine pas à la tombe.  Par la résurrection des morts, l'homme peut goûter à la vie éternelle et à une amitié avec Dieu.  Le christianisme biblique dispose alors des deux conditions nécessaires pour que la vie de l'homme ait une signification, une valeur et un but : Dieu et l'immortalité.  Grâce à cela, nous pouvons vivre de façon logique et heureuse.  En effet, le christianisme biblique réussit précisément où l'athéisme échoue.

William Lane Craig

Pour lire l'article complet, cliquer sur
http://www.reasonablefaith.org/french/labsurdite-de-la-vie-sans-dieu

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Sam 31 Mai 2014 - 19:04

Pour ceux qui préfèrent plus simple :

L'argument de William Lane Craig se résume en trois points :

1. Tout ce qui commence à exister a une cause.
2. L'univers a commencé à exister.
3. L'univers a une cause.

Donc ...

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Dim 1 Juin 2014 - 11:40

Loin de dénigrer Dieu , la vraie science  nous rapproche de lui

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Lun 2 Juin 2014 - 14:17

Gégé2 a écrit:
Loin de dénigrer Dieu , la vraie science nous rapproche de lui

Oui cher Gégé,
tu fais bien de différencier entre
- la vrai science d'une part
- et la pseudo-science d'autre part !

C'est la pseudo-science (fausse ou prétendue science) qui conduit à la supposition que "Dieu est mort " !

La vraie science confirme l'existence du Dieu vivant, la grande cause première !

Fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Lun 2 Juin 2014 - 16:19

bonjour à chacun,

la pseudo science ?  Il serait intéressant de savoir ce qu'on y regroupe et comment la définir pour le chrétien .

voici un article de Wikipédia sur  le sujet:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pseudo-science

Et qu'est-ce qu'un chrétien, lui, range concrètement dans cette pseudo science ?

exemple : l'homéopathie est classée dans les pseudo sciences, idem l'acupuncture ....


bonne après midi
Mimarie
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Lun 2 Juin 2014 - 22:40

Bonsoir , Mimarie et tous ,
Lorsque je parle de vraie science , en fait je désigne la vraie connaissance ,celle que recherche tout esprit scientifique qui est humble, en opposition avec une connaissance superficielle qui ne tient compte ni des tenants ni des aboutissants.
Ce genre de connaissance qui produit beaucoup de vent mais peu de résultat , celle-la même qui ne tient compte que du court terme , et de l'interêt personnel au détriment de l'intérêt général.
Dans le contexte de notre discussion " Dieu est il mort ? " il apparait  que pour beaucoup , c'est une idée  qui les dégage de toute responsabilité et qui permet une certaine libéralité épicurienne du genre "mangeons et buvons car demain nous mourrons "   Ce genre de sagesse humaine tend à détourner les hommes des vraies valeurs , et plus précisément de Dieu , de fait ce sont des voiles de fumées qui empêchent de voir les réalités
spirituelles cette faussa connaissance. Ce sont ces connaissances partielles qui alimentent la pseudo - science qui raisonne en raison d’intérêts particuliers au détriment de ce qui est vrai.
La vrai science postule toujours en faveur de la vérité.
La pseudo - science est toujours dans la controverse et alimente le doute et le mensonge.
La science c'est l'art de la recherche.
La pseudo-science , c'est l'art de brouiller les pistes.
Aussi lorsque nous cherchons, attachons nous à ce conseil :
 
Citation :
Que la bonté et la vérité ne t'abandonnent pas: attache-les à ton cou, écris-les sur la table de ton coeur. (Proverbes 3:3)
Amicalement  gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par Gégé2 le Mar 3 Juin 2014 - 2:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Mar 3 Juin 2014 - 0:42

Merci pour cette précision, Gégé.
bonne nuit à tous
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Mar 3 Juin 2014 - 10:42

Mimarie a écrit:
... la pseudo science ?  Il serait intéressant de savoir ce qu'on y regroupe et comment la définir pour le chrétien .
voici un article de Wikipédia sur  le sujet:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pseudo-science

Et qu'est-ce qu'un chrétien, lui,  range concrètement dans cette pseudo science ?  
exemple : l'homéopathie est classée dans les pseudo sciences, idem l'acupuncture ...
 
Bonjour Mimarie,
j'apprécie ton discernement et que tu attires notre attention sur la définition de "pseudo-science" selon un article de Wikipédia tout en posant ensuite la question  : "qu'est-ce qu'un chrétien, lui,  range concrètement dans cette pseudo science ?"
 
Puisque Gégé a déjà exposé sa compréhension chrétienne, j'aimerais attirer l'attention seulement sur 2 extraits de l'article de l'encyclopédie Wikipédia :
Citation :
"... l'homéopathie, de part ses expérimentations, se présente comme une science. Elle se réclame de principes énoncés comme des lois de la nature et de sa mise en œuvre régulière d'études cliniques visant à démontrer que les médicaments homéopathiques ont des effets supérieurs à ceux des placebos. Mais les scientifiques de la recherche pharmaceutique argumentent que les résultats de l'homéopathie n'ont pas été démontrés, ni ses principes vérifiés; et que donc l'homéopathie est une pseudo-science."
Ici, il y a conflit entre l'industrie pharmaceutique et un traitement alternatif et beaucoup d'argent est en jeu ! Je ne vais pas me lancer dans une grande discussion sur le différend entre les 2 groupes pour savoir ce qui est science ou pseudo-science, je me contenterai de constater : c'est celui qui guérit qui a raison !  
 
Voyons un autre extrait de l'article de Wikipédia :
Citation :
"Quelques doctrines considérées comme pseudo-scientifiques :
- Le dessein intelligent, en tant que doctrine décrivant les espèces vivantes comme non pas issues de l'évolution biologique mais engendrées par une intervention supranaturelle est présentée comme une science par ses promoteurs; ..."
Ici, nous sommes en plein dans le sujet de discussion de ce fil "Dieu est-il mort?"
La thérorie de l'évolution est présentée comme scientifique tandis que la création par le Créateur serait "une doctrine" pseudo-scientifique !  Shocked 
Pourtant la vraie science fait exactement ce que le Psaume 19 invite l'homme de découvrir :
Citation :
Le ciel proclame la gloire de Dieu,
la voûte étoilée révèle ce qu'il a fait.
Chaque jour en parle au jour suivant,
et chaque nuit l'annonce à celle qui la suit.
Ce n'est pas un discours, ce ne sont pas des mots,
l'oreille n'entend aucun son.
Mais leur message parcourt la terre entière,
leur langage est perçu jusqu'au bout du monde.
Dieu a dressé dans le ciel une tente pour le soleil.
Le matin, celui-ci paraît ... (Psaume 19:2-6)
 
En étudiant la nature, la science découvre l'oeuvre du Créateur. La vraie science constate que le monde a eu un commencement, il a donc une cause. Nous voilà de nouveau revenu à la citation qui se trouve déjà dans un message précédent :
Citation :
1. Tout ce qui commence à exister a une cause.
2. L'univers a commencé à exister.
3. L'univers a une cause.
Cette cause est le Créateur !
 
Faisons toujours usage de notre discernement lorsque nous sommes confrontés à des affirmations faites dans l'esprit des philosophes du "siècle des lumières" en faveur de la théorie de l'évolution que "le chrétien range concrètement dans la catégorie de la pseudo-science."
 
Citation :
Prenez garde que personne ne vous séduise par les arguments trompeurs et vides de la sagesse humaine: elle se fonde sur les traditions des hommes, sur les forces spirituelles du monde, et non sur le Christ. ( Colossiens 2:8 BFC)
 
Fraternellement en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Mar 3 Juin 2014 - 11:44

Le postulat selon lequel " tout effet a une cause" est la base de la vraie science. la pseudo-science fait abstraction de ce fait  ce qui renvoie à affirmer qu'une chose pourrait exister a partir du néant !
 Ce qui est une absurdité ...!
Citation :
Les insensés pensent: "Dieu n’existe pas." Ils sont corrompus, leurs actions sont dégradantes, et aucun ne fait le bien. (Psaumes 14:1)

C'est souvent pour justifier leur propre corruption , leur propre ignorance, que certain font abstraction des vérités fondamentales.
En ignorant la source (cause de la vie ), ils se condamnent eux-mêmes au néant. La cause étant supprimée , les effets deviennent inexistants.
Tout comme une ampoule sans électricité est inopérante, de même sans Dieu nul peut exister , c'est la loi immuable de "cause à effet"
L'homme est , donc Dieu est, Dieu est la cause de l'homme, si nous le supprimons l'homme disparaît; c'est mathématique !
 
Citation :
Du haut du ciel, l'Eternel observe les hommes pour voir s'il y en a un qui est intelligent, qui cherche Dieu: (Psaumes 14:3)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
JF0911

avatar

Nombre de messages : 1162
Localisation : IDF
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Sam 14 Juin 2014 - 19:02

Hello,

Citation :
Notons que le philosophe Nietsche fait dire que "Dieu est mort" à "un insensé" !
La conclusion à laquelle arrive "l'insensé" est :
"Ne sommes-nous pas forcés de devenir nous-mêmes des dieux simplement" ?

Un autre philosphe, Max Stirner (de son vrai nom Johann Kaspar Schmidt), dévoile le mobile de l'Homme qui tue Dieu :
« L’Homme n’a tué Dieu que pour devenir maintenant le seul dieu dans le plus haut des cieux. » (L’Unique et sa propriété, II, Je)

L'idée fait son chemin.

Dans le n°2174 du Point du 15 Mai 2014, il y avait un édito de Guiliano Ferrara (page 146) - directeur du journal Romain Il Foglio.

Voici une retranscription d'un paragraphe qui trouve un écho avec notre post :

"L'Europe, malheureusement, a secrété entre-temps son idéologie, et c'est une idéologie minable : s'il est vrai que la conception traditionnelle du droit naturel n'est sans doute plus adéquate aux problèmes "sociétaux" qui se posent à nous, nous n'avons pas le droit de faire table rase de l'humanisme européen et chrétien pour nous lancer dans le transhumanisme, l’auto-divinisation de l'homme et des expérimentations anthropologiques immaîtrisables, marquées par l'hubris".

La déification de l'homme et sa volonté de démesure nous sont donc bien contemporains puisque reconnus comme tels par cet observateur de la vie politique européenne. Et pour bon nombre d'entre nous, nous sommes même en son cœur géographique.

ça peut faire une jonction avec l'autre post "face à la situation mondiale, quelle attitude adopter ?".

La tour de Babel moderne ne serait-elle pas l'Europe ? Le seul continent a avoir un nom d'une ancienne déesse grecque ...!!??

Bon week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11352
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   Dim 15 Juin 2014 - 12:12

JF0911 a écrit:
... Dans le n°2174 du Point du 15 Mai 2014, il y avait un édito de Guiliano Ferrara (page 146) - directeur du journal Romain Il Foglio. Voici une retranscription d'un paragraphe qui trouve un écho avec notre post :
"L'Europe, malheureusement, a secrété entre-temps son idéologie, et c'est une idéologie minable : s'il est vrai que la conception traditionnelle du droit naturel n'est sans doute plus adéquate aux problèmes "sociétaux" qui se posent à nous, nous n'avons pas le droit de faire table rase de l'humanisme européen et chrétien pour nous lancer dans le transhumanisme, l’auto-divinisation de l'homme et des expérimentations anthropologiques immaîtrisables, marquées par l'hubris".

La déification de l'homme et sa volonté de démesure nous sont donc bien contemporains puisque reconnus comme tels par cet observateur de la vie politique européenne. Et pour bon nombre d'entre nous, nous sommes même en son cœur géographique.  ...
 
Hello JF,
 
merci de nous avoir fait connaître cet extrait très intéressant du "Point" qui nous montre que dans le monde, il y a des observateurs éveillés qui informent le public sur le développement et les changements en cours.
 
Comme tu le dis encore, le monde actuel rappelle effectivement l'ancienne Babel avec sa Tour érigée par les rebelles comme centre de ralliement pour garder le contrôle d'une société multiculturelle et pour défier Dieu.
 
Le livre prophétique de l'Apocalypse nous informe sur une "Babylone la grande" qui "chevauche" le pouvoir politique et qui domine les peuples. Elle sera toutefois bientôt dévoilée (mise à nu) et les dirigeants des nations s'en débarasseront ensuite définitivement (voir Apocalypse chapitre 17 et 18). Mais "l'homme" qui se prend pour Dieu de nos jours en s'installant "dans le temple" aura-t-il du succès dans sa rébellion contre son Créateur ? L'apôtre Paul a prédit sous inspiration divine la fin de cette entreprise des temps modernes de vouloir écarter Dieu et de ceux qui se laissent entraîner parce qu'ils n'ont pas "l'amour de la vérité" (voir 2Thessaloniciens 2:3-12).

Quel sera le rôle de l'Europe dans tout cela ? Beaucoup pensent que la résistance contre Babylone la grande viendra de là. Une chose est certaine, c'est Dieu qui - en temps voulu - mettra dans le coeur des "10 rois" d'exécuter son dessein.
 
Restons éveillés et gardons la foi !
Fraternellement en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu est-il mort ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu est-il mort ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu est-il mort ?
» Nietzsche: Dieu est-il mort?
» Le choix de Dieu et la promesse
» Vidéo N°20: Dieu est mort, de Nietzsche
» Dieu est Mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: De tout et de rien :: La philosophie de l'humanisme-
Sauter vers: