La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La gloutonnerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: La gloutonnerie   Mar 5 Déc 2006 - 11:19

Citation :
GLOUTON, GOINFRE
Personne égoïste et avide qui se fait plaisir avec excès, surtout dans le manger. La gloutonnerie sous toutes ses formes est diamétralement opposée aux préceptes et aux principes bibliques.
La Loi mosaïque ordonnait aux parents dont le fils incorrigible était un glouton et un ivrogne de l’amener aux anciens de la ville, lesquels le faisaient lapider (Dt 21:18-21). En guise d’avertissement, les Proverbes condamnaient même la fréquentation des gloutons : “ Qui se fait le compagnon des gloutons humilie son père. ” “ Ne te trouve pas parmi les buveurs de vin ni parmi les gloutons de viande. Car ivrogne et glouton tomberont dans la pauvreté, et la somnolence vous fera porter des haillons. ” (Pr 28:7 ; 23:20, 21). Le terme hébreu rendu ici par “ glouton ” est zôlél. Le sens premier de ce mot est peut-être “ dilapideur, prodigue ”, c’est-à-dire gaspilleur. — Voir Dt 21:20, note.
Une des accusations calomnieuses que ses adversaires portèrent contre Jésus Christ pour le discréditer était la suivante : “ Voyez ! Un homme glouton et buveur de vin. ” Jésus réfuta simplement cette fausse accusation par ces mots : “ La sagesse se révèle juste par ses œuvres ” ou : “ par tous ses enfants. ” (Mt 11:19 ; Lc 7:34, 35). En d’autres termes, Jésus disait : ‘ Regardez mes œuvres et ma conduite justes, et vous saurez que l’accusation est fausse. ’
La gloutonnerie n’a assurément pas sa place dans la congrégation chrétienne et l’apôtre Paul voulait s’assurer qu’elle ne s’y infiltrerait pas. C’est pourquoi, lorsqu’il laissa Tite en Crète pour s’y occuper de la jeune organisation chrétienne de l’endroit, il lui rappela qu’un des prophètes mêmes de cette île (on pense qu’il s’agissait d’Épiménide, poète crétois du VIe siècle av. n. è.) avait déclaré : “ Les Crétois sont toujours menteurs, ce sont des bêtes sauvages néfastes, des goinfres [littéralement : “ des panses ”] désœuvrés. ” Par conséquent, Paul montra à Tite que les surveillants qu’il établirait devraient être des hommes exempts de telles accusations, des hommes qui ne seraient ni ivrognes, ni avides, et qui exerceraient la maîtrise de soi. — Tt 1:5-12.
Bien qu’elle ne soit pas citée séparément comme une ‘ œuvre de la chair ’, la gloutonnerie accompagne souvent les soûleries et les orgies, et elle est certainement comprise dans l’expression générale “ choses semblables ” dont il est dit que ceux qui les pratiquent “ n’hériteront pas du royaume de Dieu ”. (Ga 5:19, 21.) La modération dans le manger, comme dans toutes les autres activités, est une vertu chrétienne. — 1Tm 3:2, 11.
Extrait du livre Perspicacité

Il faut faire la différence entre la gloutonnerie et les troubles du comportement alimentaires. Ces derniers sont reconnus par la médecine, traités dans des services spécialisés d’hôpitaux ou par la psychanalyse.

Les excès alimentaires sont le produit, entre autres, de carences affectives et sexuelles, ou la réaction d’une victime d’inceste, etc … (liste non exhaustive). Un trop-plein d’activités peut faire aussi basculer une personne dans les excès alimentaires.

C’est une forme d’auto-destruction qu’il faut soigner et non CONDAMNER.
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 1:02

*** g99 22/1 p. 9-10 Troubles alimentaires : que faire ? ***

Troubles alimentaires : que faire ?

SI VOTRE fille souffre d’un trouble du comportement alimentaire, elle a besoin d’aide. Ne remettez pas les choses à plus tard en vous disant que cela passera tout seul. Les troubles du comportement alimentaire sont des maladies complexes à composantes physiques et affectives.

Les spécialistes proposent bien sûr une gamme déroutante de thérapeutiques. Certains sont pour la médication, d’autres pour la psychothérapie, beaucoup pour une combinaison des deux. Enfin, il y a le recours à un conseiller familial, que certains jugent particulièrement nécessaire si la malade vit encore sous le toit parental.

Bien que les spécialistes soient divisés sur la question du traitement, ils sont généralement d’accord sur un point : les troubles du comportement alimentaire sont plus qu’une simple question de nourriture. Voyons quelques-unes des questions plus profondes auxquelles il faut ordinairement s’intéresser dans le cadre de l’aide à une anorexique ou à une boulimique.

Un point de vue raisonnable sur le corps

“ Vers 24 ans, j’ai cessé complètement d’acheter des revues de mode, dit une jeune femme. Je me faisais beaucoup de mal en me comparant aux mannequins. ” Nous l’avons déjà souligné, les médias peuvent déformer l’idée qu’une jeune fille a de la beauté. Une mère dont la fille souffre d’un trouble du comportement alimentaire parle des “ éloges incessants que font de la minceur les journaux, les revues et les messages publicitaires télévisés ”. Elle ajoute : “ Pour ma fille et pour moi, être svelte, c’est bien, mais cette publicité constante nous semble en faire la chose la plus importante dans la vie. ” Manifestement, celle qui veut guérir d’un trouble du comportement alimentaire devra sûrement réviser son point de vue sur ce qu’est la vraie beauté.

La Bible l’y aidera. L’apôtre Pierre a écrit : “ Que votre parure ne soit pas celle de l’extérieur et qui consiste à se tresser les cheveux et à mettre des ornements en or ou bien à porter des vêtements de dessus, mais qu’elle soit la personne cachée du cœur dans la parure incorruptible de l’esprit doux et paisible, qui est d’une grande valeur aux yeux de Dieu. ” — 1 Pierre 3:3, 4.
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 1:42

Médico, j'ai une collègue TJ : 42 ans, son poids = 110 kg (diabétique, elle a maigrit à peu près 20 kg depuis un an), elle m'a avoué il y a quelques mois se masturber tous les soirs (s'explorer comme elle dit).
Difficile de tout assumer Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 22:36

grand bien lui fasse mais le sujet et sur la gloutonerie
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Théophil
Invité



MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 22:47

supprimé
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 22:55

oui mais par déffinition la gloutonerie va avec le mangé et le boire autrement il y a d'autres noms pour definir un péché
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Théophil
Invité



MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 23:08

supprimé
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8601
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 23:16

Tous nou pêchons de bien des maniêres ,
Aussi tous nous devons tous faire des effots afin de marcher selon les justes principes de notre Pére ;
C'est pourquoi il est difficile de juger sans nous juger nous mêmes ;
En ce qui concerne le manger et le boire on pourraut se demander ou commence le Peché , et ou commence la maladie
amicalement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 23:34

*** w04 1/11 p. 31 Questions des lecteurs ***

Bien que la Parole de Dieu place le glouton au même niveau que l’ivrogne, le premier est beaucoup moins facile à reconnaître que le second. En effet, les signes d’ébriété sont généralement évidents. En revanche, déterminer les critères permettant de juger que quelqu’un est devenu un glouton invétéré est bien plus difficile, car on ne peut se fier aux seules apparences
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8601
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Dim 10 Déc 2006 - 23:42

Même pour la boison , il est difficile de determiner qui est un alcoolique , en effet on peut être saoul avec tres peu d'alcool lorsque l'on à pas l'haitude , voir le cas de Noé
Par contre un alcoolique est rerement saoul ; c'est l'habitudes qui rend alcoolique , et souvent celà devient aussi une maladie avec le temps
D'ou l'importance de se maitriser , et d"^tre sobre en tout temps
bYe

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par le Lun 11 Déc 2006 - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théophil
Invité



MessageSujet: Re: La gloutonnerie   Lun 11 Déc 2006 - 21:34

supprimé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La gloutonnerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La gloutonnerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gloutonnerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: