La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Actes chap 25

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Actes chap 25   Sam 5 Juil 2014 - 11:15

Paul devant Festus
25:1 Trois jours après son arrivée dans la province, Festus monta de Césarée à Jérusalem.
2 Les principaux sacrificateurs et les notables d'entre les Juifs portèrent plainte auprès de lui contre Paul.
3 Ils le sollicitaient à cet effet et lui demandaient, comme une faveur, de faire venir Paul à Jérusalem ; ils préparaient un guet-apens pour le tuer en chemin.
4 Festus répondit que Paul était gardé à Césarée et que lui-même devait partir sous peu.
5 Que ceux d'entre vous, dit-il, qui le peuvent, descendent avec moi et, s'il y a quelque chose de mal chez cet homme, qu'ils l'accusent.

6 Festus ne séjourna pas plus de huit à dix jours parmi eux, puis il descendit à Césarée. Le lendemain, comme il siégeait au tribunal, il donna l'ordre d'amener Paul.
7 Quand celui-ci fut arrivé, les Juifs, descendus de Jérusalem, l'entourèrent et portèrent contre lui de nombreuses et graves accusations qu'ils n'étaient pas capables de prouver.
8 Paul disait pour sa défense : Je n'ai péché en rien ni contre la loi des Juifs, ni contre le temple, ni contre César.
9 Festus qui voulait s'assurer les bonnes grâces des Juifs, répondit à Paul : Veux-tu monter à Jérusalem, pour y être jugé là-dessus devant moi ?
10 Paul dit : Je me tiens devant le tribunal de César et c'est là que je dois être jugé. Je n'ai fait aucun tort aux Juifs, comme tu le sais toi-même fort bien.
11 Si j'ai des torts et si j'ai commis quelque action digne de mort, je ne refuse pas de mourir ; mais, s'il n'y a rien de vrai dans leurs accusations contre moi, personne ne peut me livrer à eux. J'en appelle à César.
12 Alors Festus, après avoir délibéré avec le conseil, répondit : Tu en as appelé à César, tu iras devant César
.


Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Dim 6 Juil 2014 - 11:32

25:1 Trois jours après son arrivée dans la province, Festus monta de Césarée à Jérusalem.
2 Les principaux sacrificateurs et les notables d'entre les Juifs portèrent plainte auprès de lui contre Paul.
3 Ils le sollicitaient à cet effet et lui demandaient, comme une faveur, de faire venir Paul à Jérusalem ; ils préparaient un guet-apens pour le tuer en chemin.
 
 
Et voilà, c'est reparti avec la nouvelle administration romaine de Césarée !
Rien n'a changé chez les principaux sacrificateurs et les notables de Jérusalem. Le projet de préparer un guet-apens pour tuer Paul en chemin si le nouveau gouverneur Porcius Festus était d'accord de transférer Paul à Jérusalem n'avait pas été abandonné ! Comment Festus va-t-il réagir à leur demande de faire venir Paul à Jérusalem ?
 
Voyons d'abord quelques informations générales sur Porcius Festus et la situation qui régnait dans la région lorsqu'il devint gouverneur :
Citation :
Porcius Festus était procurateur de Judée d'environ 60 à 62, succédant à Antonius Félix.
Lorsqu'il est nommé procurateur de Judée en 60, Festus hérite des problèmes rencontrés par son prédécesseur. « En dépit des efforts de Felix, la confusion et l'insécurité règnent toujours en Judée. Outre le fort sentiment anti-romain qui pousse les Juifs à se révolter contre l'occupant, c'est aussi une guerre civile qui couve entre les différentes factions juives. » En raison de l'insécurité, chaque groupe prend les armes, les personnalités des différents partis s'entourent de gardes du corps et chacune des quatre familles de grand-prêtre possède sa propre bande armée.

Les troubles entre Juifs et Samaritains renaissent sur le statut des Juifs à Césarée. Régulièrement, entre les populations juive et grecque de la ville on passe des insultes aux jets de pierres et parfois à des affrontement plus importants. Lorsque Néron décide que Césarée est une ville grecque — ce qui a pour effet de déchoir du droit de citoyenneté les Juifs de la ville, qui faisaient d'eux les égaux des Grecs — les affrontements reprennent de plus belle. Ce sont alors tous les juifs, non seulement ceux de Palestine, mais aussi ceux de la diaspora, qui vivent cette décision comme une profonde injustice qui accroît un peu plus « la souillure » que les païens font subir à la terre d'Israël. Malgré la répression que les forces de Festus et de ses successeurs exercent, les affrontements sur cette question se poursuivront jusqu'au déclenchement de la grande révolte juive en 66.

Sous le gouvernorat de Festus, les querelles n'épargnent même pas l'administration du Temple. En 59 Agrippa II, roi de Batanée et de Trachonitide, qui est aussi chargé de la nomination du grand-prêtre, désigne Ishmael ben Phabi pour remplacer Ananias de Zébédée qui avait été désigné par son oncle Hérode de Chalcis. Fait exceptionnel, le choix est contesté par les prêtres de moindre importance et les lévites. Les causes du conflit semblent principalement économiques et concerner la perception des dîmes. « Le grand prêtre envoie ses hommes de main piller les granges des lévites pour y dérober les grains de blé contestés. »

Même si les légions romaines ont réussi à les réduire, des bandes de Zélotes, que Flavius Josèphe appelle des « brigands», contrôlent encore certaines zones reculées de la province et font régulièrement des incursions dans des zones plus riches.

Selon les Actes des Apôtres, en 58, le grand-prêtre Ananias de Zébédée, a fait arrêter Paul de Tarse, en raison des troubles que sa prédication provoquait. Paul a comparu devant Felix, mais celui-ci n'a pas statué sur son sort et l'a maintenu en prison à Césarée. Pour décider du sort de Paul, Porcus Festus organise en 60 une autre comparution devant lui, ...

En 62, Festus meurt dans l'exercice de ses fonctions. Il est remplacé par Lucceius Albinus.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Porcius_Festus


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Lun 7 Juil 2014 - 13:00

25:4 Festus répondit que Paul était gardé à Césarée et que lui-même devait partir sous peu.
5 Que ceux d'entre vous, dit-il, qui le peuvent, descendent avec moi et, s'il y a quelque chose de mal chez cet homme, qu'ils l'accusent.

 
N'ayant pas obtenu satisfaction avec Félix, les adversaires de Paul espèrent maintenant gagner le nouveau gouverneur Porcius Festus à leur cause.  Mais Festus est venu à Jérusalem avec un programme bien établi  et il ne veut pas s'occuper ici d'une affaire juridique concernant un seul accusé qui, de plus, se trouve à Césarée.
 
Festus propose donc que, lorsqu'il partira pour Césarée, les notables en fonction l'accompagnent pour porter accusation contre Paul à Césarée et il écoutera les accusateurs et l'accusé sur place. Il jugera alors en fonction de ce qu'il entendra.
 
La proposition de Festus n'allait pas du tout dans le sens des accusateurs qui voulaient préparer un guet-apens pour tuer Paul en en chemin lorsqu'il serait transféré de Césarée à Jérusalem comme ils le souhaitaient. D'un autre côté, Festus leur offrait la possibilité de faire le chemin avec lui et son escorte, ce qui assurerait leur sécurité pendant le déplacement. Qu'auraient-ils pu faire d'autre que d'accepter sa proposition ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Mar 8 Juil 2014 - 12:13

6 Festus ne séjourna pas plus de huit à dix jours parmi eux, puis il descendit à Césarée. Le lendemain, comme il siégeait au tribunal, il donna l'ordre d'amener Paul.
7 Quand celui-ci fut arrivé, les Juifs, descendus de Jérusalem, l'entourèrent et portèrent contre lui de nombreuses et graves accusations qu'ils n'étaient pas capables de prouver.
8 Paul disait pour sa défense : Je n'ai péché en rien ni contre la loi des Juifs, ni contre le temple, ni contre César.

 
Après avoir pris les contacts d'usage avec les Juifs de Jérusalem lors d'un changement de gouverneur, Festus retourne au palais de Césarée après une dizaine de jours. Dès le lendemain, il siège au tribunal pour s'occuper du cas de Paul. Immédiatement, ses accusateurs venus de Jérusalem avec l'escorte de Festus se mirent à l'accuser.
 
Luc ne rapporte pas les détails des accusations mais la réponse de Paul révèle qu'ils avaient 3 points d'accusation :
- transgression de la loi des Juifs
- souillure du temple
- péché contre César !
 
Dans son récit, Luc se contente de dire que les accusateurs de Paul étaient incapables de prouver ce qu'ils disaient à son sujet.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Mer 9 Juil 2014 - 12:49

25:9 Festus qui voulait s'assurer les bonnes grâces des Juifs, répondit à Paul : Veux-tu monter à Jérusalem, pour y être jugé là-dessus devant moi ?
 
Festus, tout comme son prédécesseur Félix, "voulait s'assurer les bonnes grâces des Juifs" ! Rien n'avait donc changé pour Paul en 2 ans.
La situation était claire : il n'y avait aucune preuve contre Paul, il aurait du être relaxé ! Le juge Festus aurait du le déclarer non coupable et le relâcher mais sa partialité devenait évidente.
 
Puisque Paul était un citoyen romain, Festus ne pouvait pas tout simplement le transférer à Jérusalem pour y être jugé comme le souhaitaient ses accusateurs. C'est pourquoi il lui posa la question-piège : "Veux-tu être jugé à Jérusalem ... devant moi ?" Si Paul donnait son accord, il renonçait lui-même à ses droits de citoyen romain. La manoeuvre de Festus était claire. Quelle justice Paul pouvait-il attendre de lui ?
 
Il ne semble pas que Festus ait été mis au courant du complot des accusateurs de Paul de l'assassiner en route.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Jeu 10 Juil 2014 - 11:31

10 Paul dit : Je me tiens devant le tribunal de César et c'est là que je dois être jugé. Je n'ai fait aucun tort aux Juifs, comme tu le sais toi-même fort bien.
11 Si j'ai des torts et si j'ai commis quelque action digne de mort, je ne refuse pas de mourir ; mais, s'il n'y a rien de vrai dans leurs accusations contre moi, personne ne peut me livrer à eux. J'en appelle à César.

 
En réponse à la question-piège de Festus si Paul voulait monter à Jérusalem pour y être jugé par lui, Paul refuse catégoriquement d'être transféré devant les Juifs à Jérusalem puisqu'en qualité de citoyen romain, il se tenait déjà devant un tribunal de l'empire romain à Césarée !
 
Paul va très loin en disant courageusement au juge Festus qu'il n'avait fait aucun tort aux Juifs "comme tu le sais toi-même fort bien" ! Puisque Porcius Festus ne voulait pas relaxer Paul et que selon le droit romain "personne ne pouvait le livrer aux Juifs" légalement, Paul fait valoir ses droits de citoyen romain en disant : "J'en appelle à César".
 
Depuis l'empereur Auguste, un accusé romain avait la possibilité de faire appel avant même que la procédure en cours ne soit terminée. En disant "j'en appelle à César" au juge Porcius Festus, Paul mettait fin à son jugement à Césarée qui tournait en farce. Comme Festus n'était pas seul à décider puisqu'il y avait "un conseil" avec lequel il était obligé de délibérer, Paul - en faisant appel à César - avait la garantie qu'il ne serait pas livré aux Juifs qui voulaient sa mort. De plus, après avoir fait appel à César, Paul n'empêchait pas seulement son transfert à Jérusalem et sa condamnation mais également son acquittement par le tribunal devant lequel il se trouvait à Césarée qui perdait sa compétence.
 
Comment Porcius Festus allait-il réagir ?


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Ven 11 Juil 2014 - 12:15

25:12 Alors Festus, après avoir délibéré avec le conseil, répondit : Tu en as appelé à César, tu iras devant César.

Faire ainsi "appel à César" n'est pas comparable avec l'appel que peut faire de nos jours un accusé après avoir entendu le jugement défavorable le concernant. En accord avec son avocat, il peut contester ce jugement et faire appel après en avoir pris connaissance. Par contre, en appeler à César était une possibilité avant même qu'un jugement ait été prononcé. Cet appel pouvait être fait lorsque l'accusé avait à ses yeux de bonnes raisons de penser que le jugement serait partial, en somme qu'on ne lui rendrait pas justice.

Festus n'avait pas un grand choix lorsque Paul en appela à César : soit il avait une raison valable de refuser ou il devait envoyer Paul sous escorte à Rome.
C'était son premier cas juridique ! Que le premier accusé en appelle à César n'allait pas jeter une bonne lumière sur Festus chez l'empereur. En délibérant toutefois avec "un conseil", la responsabilité serait partagée (Dans le cas de son prédécesseur Félix, aucun "conseil" n'avait été mentionné lors de la première audition de Paul).

Finalement, on constata qu'il n'y avait aucune raison de refuser à Paul d'aller devant César. Festus déclara donc sur un ton solennel à Paul :
"Tu en as appelé à César, tu iras devant César."


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Sam 12 Juil 2014 - 12:54

Paul devant Agrippa
25:13 Quelques jours après, le roi Agrippa et Bérénice arrivèrent à Césarée pour saluer Festus.
14 Comme ils passaient là plusieurs jours, Festus exposa au roi le cas de Paul et dit : Félix a laissé prisonnier un homme
15 contre qui, lorsque j'étais à Jérusalem, les principaux sacrificateurs et les anciens des Juifs ont porté plainte, pour demander sa condamnation.
16 Je leur ai répondu que les Romains n'ont pas coutume de livrer [à la mort] un homme, avant que l'accusé soit confronté avec ses accusateurs et qu'il ait l'occasion de se défendre contre cette accusation.
17 Ils sont alors venus ici et, sans aucun délai, j'ai siégé le lendemain à mon tribunal et donné l'ordre d'amener cet homme.
18 Ses accusateurs, s'étant présentés, n'ont mis à sa charge aucune des mauvaises actions dont je le soupçonnais ;
19 ils avaient avec lui des discussions relatives à leur religion particulière, et à un certain Jésus qui est mort et que Paul affirme être vivant.
20 Quant à moi, perplexe à propos d'un débat de cette sorte, je lui ai demandé s'il voulait aller à Jérusalem pour y être jugé là-dessus.
21 Mais Paul a fait appel, pour que sa cause soit réservée à la compétence de l'empereur ; et j'ai donné l'ordre de le garder jusqu'à ce que je l'envoie à César.

22 Agrippa dit à Festus : Je voudrais, moi aussi, entendre cet homme.
Demain, répondit-il, tu l'entendras.

23 Le lendemain donc, Agrippa et Bérénice vinrent avec beaucoup d'apparat et entrèrent dans la salle d'audience avec les tribuns et les gens haut-placés de la ville. Sur l'ordre de Festus, Paul fut amené.

24 Alors Festus dit : Roi Agrippa, et vous tous présents avec nous, vous voyez cet homme au sujet de qui toute la multitude des Juifs est intervenue auprès de moi, soit à Jérusalem, soit ici, en clamant qu'il ne devait plus vivre.
25 Pour moi, j'ai compris qu'il n'avait rien commis qui soit digne de mort ; mais lui-même en ayant appelé à l'empereur, j'ai jugé bon de le lui envoyer.
26 Je n'ai rien de précis à écrire au souverain sur son compte ; c'est pourquoi je l'ai fait comparaître devant vous, et surtout devant toi, roi Agrippa, afin d'avoir, après l'interrogatoire, quelque chose à écrire.
27 Car il me semble absurde d'envoyer un prisonnier sans indiquer les motifs qu'il y a contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Dim 13 Juil 2014 - 12:26

25:13 Quelques jours après, le roi Agrippa et Bérénice arrivèrent à Césarée pour saluer Festus.
14 Comme ils passaient là plusieurs jours, Festus exposa au roi le cas de Paul ...

 
Le roi Agrippa, accompagné par sa soeur Bérénice, fait une visite de courtoisie au nouveau gouverneur de Césarée Festus Porcius.
 
Citation :
Agrippa II est le fils d'Agrippa Ier, lui-même petit-fils d'Hérode le Grand. L'empereur Claude le nomme roi de Chalcis en 48. Vers 53-54, il reçoit aussi les anciennes tétrarchies de Philippe le Tétrarque et de Lysanias, mais il est dépossédé du territoire de Chalcis. Néron lui donne par la suite une partie de la Pérée et de la Galilée. Il aide les romains à réprimer la Grande révolte juive de 66-70 jusqu'à la prise de Jérusalem et la destruction de son Temple (70). Toutefois, Agrippa ne joue qu'un rôle secondaire dans les événements de son règne. Il n'y assiste le plus souvent qu'en spectateur et ses tentatives d'influer sur le cours des événements demeurent infructueuses. Il est le dernier roi des dynasties hérodienne et hasmonéenne.
Il est parfois aussi appelé Hérode Agrippa II.
On ne sait rien de l'épouse d'Agrippa II, c'est sa sœur Bérénice, à nouveau veuve en 48, qui joue le rôle de reine à ses côtés
Pour décider du sort de Paul, Porcius Festus organise en 60 une autre comparution devant lui, en y associant Agrippa II et sa sœur Bérénice.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Agrippa_II
 
Porcius Festus n'était pas satisfait du développement que prenait le cas de Paul qui venait de faire appel à César. Festus expose donc le cas de Paul à son visiteur royal et espère que la mention du roi Agrippa lors du transfert de Paul à l'empereur aura un effet positif auprès de ce dernier sur sa manière de rendre justice à Césarée.


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Lun 14 Juil 2014 - 12:28

25:14 ... Festus exposa au roi le cas de Paul et dit : Félix a laissé prisonnier un homme
15 contre qui, lorsque j'étais à Jérusalem, les principaux sacrificateurs et les anciens des Juifs ont porté plainte, pour demander sa condamnation.
16 Je leur ai répondu que les Romains n'ont pas coutume de livrer [à la mort] un homme, avant que l'accusé soit confronté avec ses accusateurs et qu'il ait l'occasion de se défendre contre cette accusation.
17 Ils sont alors venus ici et, sans aucun délai, j'ai siégé le lendemain à mon tribunal et donné l'ordre d'amener cet homme.
18 Ses accusateurs, s'étant présentés, n'ont mis à sa charge aucune des mauvaises actions dont je le soupçonnais ;
19 ils avaient avec lui des discussions relatives à leur religion particulière, et à un certain Jésus qui est mort et que Paul affirme être vivant.
20 Quant à moi, perplexe à propos d'un débat de cette sorte, je lui ai demandé s'il voulait aller à Jérusalem pour y être jugé là-dessus.
21 Mais Paul a fait appel, pour que sa cause soit réservée à la compétence de l'empereur ; et j'ai donné l'ordre de le garder jusqu'à ce que je l'envoie à César.

 
L'apôtre Paul n'était pas un prisonnier comme les autres !
Déjà Félix l'avait laissé à son successeur Festus et celui-ci profite maintenant du passage du roi Agrippa pour lui exposer ce cas, ne sachant lui-même pas trop quoi rapporter à l'empereur puisque Paul avait fait appel à César.
 
Festus expose à Agrippa que lors de son passage à Jérusalem, c'étaient pas moins que "les principaux sacrificateurs et les anciens des Juifs" qui avaient porté plainte contre ce Paul pour demander sa condamnation. Après audition des points d'accusation, Festus avait constaté que la charge contre Paul résultait de "discussions relatives à leur religion particulière, et à un certain Jésus qui est mort et que Paul affirme être vivant."
 
Non seulement 2 gouverneurs romains s'étaient déjà occupés de cette affaire concernant Jésus ressuscité et un de ses disciples, voilà maintenant qu'un roi était confronté à cela et bientôt, même l'empereur Néron allait devoir s'en charger.


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Mar 15 Juil 2014 - 12:59

25:22 Agrippa dit à Festus : Je voudrais, moi aussi, entendre cet homme.
Demain, répondit-il, tu l'entendras.
23 Le lendemain donc, Agrippa et Bérénice vinrent avec beaucoup d'apparat et entrèrent dans la salle d'audience avec les tribuns et les gens haut-placés de la ville. Sur l'ordre de Festus, Paul fut amené.

 
La forme grecque du texte inclut de l'appréciation pour la narration intéressante de Festus qui captiva le roi Agrippa d'où l'intérêt : "Je voudrais moi aussi entendre cet homme".
 
Festus a atteint ce qu'il voulait : que la roi Agrippa s'intéresse aussi au cas de Paul et se déclare prêt à l'entendre. Il pourra ensuite lui demander ses impressions et en faire part à César dans son écrit qui accompagnera Paul à Rome.
 
Le lendemain, Agrippa vint en grande pompe accompagné de Bérénice. Ils prirent place dans la salle d'audience où se trouvaient déjà les tribuns et la crème de la ville !  Quant à Festus, il avait pris ses dispositions pour faire amener Paul au moment voulu.
 
Il ne fait aucun doute que les évènements étaient placés sous la providence divine puisqu'il avait été prédit que Paul rendrait témoignage même devant des rois comme le Seigneur l'avait dit dès le début du choix de Paul :
" ... cet homme est le vase que j’ai choisi pour porter mon nom aux nations ainsi qu’ aux rois et aux fils d’Israël." (Actes 9:15). Conscient de cela, Paul dira plus tard au capitaine du bateau qui allait faire naufrage : "Cette nuit, en effet, s’est tenu près de moi un ange du Dieu à qui j’appartiens et à qui j’offre un service sacré, et il a dit : ‘ N’aie pas peur, Paul. Il faut que tu comparaisses devant César, et, vois, Dieu t’a donné volontiers tous ceux qui naviguent avec toi. ’ C’est pourquoi, hommes, ayez bon courage ; car je crois Dieu : il en sera exactement comme il m’a été dit." (Actes 27:23-25)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Mer 16 Juil 2014 - 10:59

25:24 Alors Festus dit : Roi Agrippa, et vous tous présents avec nous, vous voyez cet homme au sujet de qui toute la multitude des Juifs est intervenue auprès de moi, soit à Jérusalem, soit ici, en clamant qu'il ne devait plus vivre.
 
Le moment était venu pour Porcius Festus d'ouvrir la procédure du prisonnier Paul présent dans la salle d'audience.
Il a dû bien réfléchir à ce qu'il allait dire et il s'adresse maintenant au roi Agrippa et à "tous présents avec nous."
Festus attire l'attention de son auditoire sur l'ampleur de l'accusation portée contre Paul par "toute la multitude des Juifs" venue à lui aussi bien à Jérusalem qu'à Césarée. Les accusateurs exigeaient la peine de mort pour l'accusé Paul !
 
Festus exagérait car ce n'était pas "toute la multitude des Juifs" qui accusait Paul mais seulement certains sanhédristes et anciens. Le souci de Festus est surtout de bien se tirer d'affaire en raison de son incompétence à résoudre le problème. Dans l'ensemble, les Juifs étaient partagés sur les chrétiens. Il y avait un accroissement constant du nombre de convertis à ce Jésus et le mouvement dérangeait surtout la classe dirigeante qui avait déjà fait mettre à mort le fondateur de "cette secte".
 
Tous les yeux de ceux qui étaient présents dans la salle d'audience devaient maintenant être fixés sur l'accusé Paul dont les accusateurs exigeaient qu'il ne devait plus vivre !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Jeu 17 Juil 2014 - 11:03


25 Pour moi, j'ai compris qu'il n'avait rien commis qui soit digne de mort ; mais lui-même en ayant appelé à l'empereur, j'ai jugé bon de le lui envoyer.
 
Après avoir écouté les accusateurs de Paul à Jérusalem lors de sa visite dans la ville pour se présenter comme nouveau gouverneur de Césarée, Festus avait déjà compris qu'il n'y avait en fait "rien qui soit digne de mort" dans les accusations portées contre Paul par les sanhédristes et les anciens de Jérusalem. Cela a été encore confirmé lors de son audition de Paul. Festus aurait du relâcher Paul mais comme il ne l'a pas fait, Paul en avait appelé à César pour éviter d'être traduit devant un tribunal à Jérusalem.
 
C'était donc en fait Festus lui-même qui avait compliqué cette affaire mais il n'allait pas l'avouer devant le roi Agrippa et les "haut-placés" présent maintenant dans la salle d'audience où se trouvait également Paul qui n'a encore rien dit jusque-là !
 
Festus précise bien qu'il avait décidé d'envoyer Paul à César pour qu'il soit jugé par l'empereur mais il avait un problème qu'il allait maintenant exposer.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 25   Ven 18 Juil 2014 - 10:49

26 Je n'ai rien de précis à écrire au souverain sur son compte ; c'est pourquoi je l'ai fait comparaître devant vous, et surtout devant toi, roi Agrippa, afin d'avoir, après l'interrogatoire, quelque chose à écrire.
27 Car il me semble absurde d'envoyer un prisonnier sans indiquer les motifs qu'il y a contre lui.

 
Lorsqu'on entend dire le juge Festus qu'il n'a rien de précis à écrire à César sur le prisonnier Paul,  Shocked  Rolling Eyes 
on a envie de lui crier : "Alors laisse-le enfin partir après deux années de privation de liberté injustifiée !"
 
Festus attend du roi Agrippa qu'il lui dise en somme ce qu'il doit écrire à César après avoir entendu Paul !
Le roi est mentionné en premier, Festus attend probablement aussi quelque chose des autres qui sont présents et auxquels il s'était adressé.
 
Enfin, la constation de Festus : "Il me semble absurde d'envoyer un prisonnier [à César, le juge suprème de l'empire romain] sans indiquer les motifs qu'il y a contre lui" est d'une logique tellement évidente qu'on se demande pourquoi on en est arrivé là après deux années ! Il est vrai que Festus a hérité de ce cas de son prédécesseur Félix et il ignorait probablement pas que Félix avait attendu que Paul et/ou ses visiteurs lui donne(nt) de l'argent pour le relâcher.

Tout cela ne jette pas une lumière favorable sur le droit et la justice dans l'empire romain !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actes chap 25   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actes chap 25
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actes Chapitre 7
» Actes Chapitre 16
» Actes chap 28
» Actes chap 27
» Actes chap. 23

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Actes des apôtres :: Par chapitre-
Sauter vers: