La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Actes chap 26

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1042
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Actes chap 26   Sam 19 Juil 2014 - 10:33

Paul présente sa défense devant Agrippa

1 Agrippa dit à Paul : Il t'est permis de parler pour ta cause. Alors Paul étendit la main et présenta sa défense :

2 Je m'estime heureux, roi Agrippa, d'avoir aujourd'hui à présenter ma défense devant toi au sujet de toutes les accusations des Juifs contre moi,
3 car tu connais parfaitement toutes les coutumes des Juifs et leurs discussions. Je te prie donc de m'écouter patiemment.

4 Ma vie, dès ma jeunesse et depuis le commencement, s'est passée à Jérusalem, au milieu de ma nation : tous les Juifs le savent.
5 Ils me connaissent depuis longtemps, s'ils veulent en témoigner ; j'ai vécu en Pharisien, selon le parti le plus rigide de notre religion.
6 Et maintenant, je suis mis en jugement à cause de l'espérance en la promesse faite par Dieu à nos pères,
7 et dont nos douze tribus, qui rendent un culte à Dieu sans relâche nuit et jour, espèrent atteindre l'accomplissement. C'est pour cette espérance, ô roi, que je suis accusé par des Juifs !
8 Quoi ! jugez-vous incroyable que Dieu ressuscite les morts ?

9 Pour moi donc, j'avais pensé devoir m'opposer très activement au nom de Jésus de Nazareth.
10 C'est ce que j'ai fait à Jérusalem : j'ai moi-même enfermé dans les prisons beaucoup de saints, après en avoir reçu le pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on voulait les faire mourir, j'apportais mon suffrage.
11 Et souvent dans toutes les synagogues, pour les punir, je les forçais à blasphémer. Dans l'excès de ma fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères
.


Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Dim 20 Juil 2014 - 11:36

26:1 Agrippa dit à Paul : Il t'est permis de parler pour ta cause. Alors Paul étendit la main et présenta sa défense : Le roi
 
Agrippa ne connaissait que de ouï-dire le cas de Paul. Il savait qu'il avait fait appel à César, donc Paul irait à César et quoique Paul dise, cela ne changera rien à cela. Si Paul a maintenant la possibilité de s'exprimer amplement devant Agrippa, Festus et les autres nobles présents dans la salle d'audience, c'est afin de préciser dans une lettre destinée à César les accusations portées contre lui. Il ne s'agissait donc présentement pas d'un jugement proprement dit puisque celui-ci était réservé à César.
 
Agrippa permet donc à Paul de présenter sa défense, ce qui n'empêcherait pas le roi de l'interrompre et de le questionner lorsqu'il souhaiterait entendre des détails ou qu'il aurait l'impression que Paul lui cacherait quelque chose. Mais Paul n'avait rien à cacher.
 
Paul aurait été dans son droit s'il avait refusé de présenter sa défense devant Agrippa. Mais Paul avait un but bien plus élevé que de prouver son innocence devant le roi Agrippa et les autres auditeurs dans la salle d'audience. C'était de parler de l'Évangile de Jésus-Christ en relation avec son cas. Paul parle donc en réalité comme prédicateur de la Bonne Nouvelle puisque l'occasion lui en était donnée ! Le Seigneur avait dit à son sujet : "cet homme est le vase que j’ai choisi pour porter mon nom aux nations ainsi qu’aux rois" (Actes 9:15). Il y avait maintenant un roi, un gouverneur de l'empire romain et des gens des nations qui ne se doutaient pas encore que Dieu leur offrait la possibilité de connaître la Bonne Nouvelle au moment où ils s'y attendaient le moins.
 
Lorsque "Paul étendit la main", il s'agissait simplement d'un geste pour indiquer à la manière des orateurs qu'il prenait maintenant la parole.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Lun 21 Juil 2014 - 9:47

2 Je m'estime heureux, roi Agrippa, d'avoir aujourd'hui à présenter ma défense devant toi au sujet de toutes les accusations des Juifs contre moi,
3 car tu connais parfaitement toutes les coutumes des Juifs et leurs discussions. Je te prie donc de m'écouter patiemment.

 
L'apôtre Paul avait de bonnes raisons de s'estimer heureux que le roi Agrippa consente à écouter sa défense. Contrairement à Félix et Festus qui l'ont entendu précédemment, Agrippa était bien familiarisé avec les coutumes des Juifs et leurs discussions. Paul ne flattait donc pas Agrippa comme Tertulle, l'avocat des accusateurs, l'avait fait précédemment devant le gouverneur Félix en disant :
Citation :
"... La paix profonde obtenue grâce à toi, et les réformes faites à cette nation par ta prévoyance, très excellent Félix, nous les accueillons en tout et partout avec une entière gratitude. Mais, pour ne pas t'importuner davantage, je te prie de nous écouter un moment dans ta bienveillance. (Actes 24:2-4).
 
Certains manuscrits contiennent même l'expression grecque "epistámenos" que Lenski rend par "expert" dans sa traduction du NT. Avec Agrippa, un expert pour les choses concernant les Juifs, Paul ne pouvait donc pas mieux tomber pour présenter sa défense.


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Mar 22 Juil 2014 - 14:56

4 Ma vie, dès ma jeunesse et depuis le commencement, s'est passée à Jérusalem, au milieu de ma nation : tous les Juifs le savent.
5 Ils me connaissent depuis longtemps, s'ils veulent en témoigner ; j'ai vécu en Pharisien, selon le parti le plus rigide de notre religion.

 
Depuis sa jeunesse jusqu'au moment où il est devenu chrétien, la vie de Paul était comme un livre ouvert. Il était bien connu des Juifs de Jérusalem et particulièrement des membres du Sanhédrin. Paul mentionne la capitale Jérusalem puisque c'est là qu'il a fait ses études en étant enseigné dans le parti (ou secte) le plus rigide de la religion juive : les Pharisiens.
 
Pouvait-on être plus intégré dans le système juif qu'en étant éduqué à Jérusalem et en étant membre de la secte des Pharisiens, les plus strictes observateurs de la loi  ?
 
Si Agrippa veut s'en assurer, il peut interroger des Juifs de Jérusalem et surtout des membres du Sanhédrin. Ils lui confirmeront que Paul a vécu comme Pharisien sa foi selon la loi de Moise.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Mer 23 Juil 2014 - 11:58

6 Et maintenant, je suis mis en jugement à cause de l'espérance en la promesse faite par Dieu à nos pères,
7 et dont nos douze tribus, qui rendent un culte à Dieu sans relâche nuit et jour, espèrent atteindre l'accomplissement. C'est pour cette espérance, ô roi, que je suis accusé par des Juifs !
8 Quoi ! jugez-vous incroyable que Dieu ressuscite les morts ?

 
Paul aborde maintenant la véritable raison pour laquelle il est mis en jugement par les Sadducéens qui sont membres du Sanhédrin : c'est à cause de son espérance et de sa prédication en relation avec la résurrection des morts ! Agrippa était familiarisé avec la croyance en la résurrectioin des Juifs. Il était connu que le prophète Élie fit une résurrection et que le prophète Élisée en fit même deux. Ce qui dérangeait évidemment les adversaires de Paul, c'est qu'il croyait et prêchait que Jésus était ressuscité.
 
Que Dieu avait fait la promesse aux pères qu'ils revivraient avait été exprimé aussi par Jésus dans sa discussion avec les Sadducéens qui ne croyaient pas à la résurrection. Jésus avait dit :
Citation :
31 Pour ce qui est de la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit : 32 Moi, je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob ? Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants. 33 Les foules qui écoutaient furent frappées de l'enseignement de Jésus. (Matthieu 22:31-33)
Cet argument de Jésus en faveur de la résurrection était irréfutable.
 
En tant que disciple de Jésus, Paul était mis en jugement parce qu'il croyait à la résurrection, notamment à celle de Jésus.
Paul s'adresse maintenant aux assistants en général dans la salle d'audience en posant la question :
"Quoi ! jugez-vous incroyable que Dieu ressuscite les morts ?
Si Paul s'en était uniquement tenu à sa défense, la question qu'il venait de poser aux païens présents dans la salle risquait de se retourner contre lui. Mais Paul rendait témoignage à la vérité et donnait ainsi à ces païens l'occasion de connaître la foi des chrétiens.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Jeu 24 Juil 2014 - 6:54

26:9 Pour moi donc, j'avais pensé devoir m'opposer très activement au nom de Jésus de Nazareth.
10 C'est ce que j'ai fait à Jérusalem : j'ai moi-même enfermé dans les prisons beaucoup de saints, après en avoir reçu le pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on voulait les faire mourir, j'apportais mon suffrage.


Dans la seconde partie de son exposé, Paul résume sa carrière de persécuteur violent de tous ceux qui croyaient en Jésus de Nazareth. Bien qu'il était un Pharisien croyant à la résurrection des morts, il se comportait exactement comme ceux qui étaient à présent assoiffés de son propre sang. Paul agissait ainsi autrefois par conviction personnelle. On ne pouvait pas être plus opposé à ce Jésus de Nazareth que Paul ne l'avait été. Il voulait extirper ce nom et ceux qui y étaient attachés.

Paul dit qu'il avait reçu de l'autorité de la part des principaux sacrificateurs non seulement pour Jérusalem mais même pour les villes étrangères. Il était alors un instrument utile et apprécié des conducteurs religieux de la nation. Il en assume à présent pleinement la responsabilité devant les assistants en confessant sa culpabilité d'avoir jeté en prison beaucoup de chrétiens, allant même jusqu'à soutenir leur condamnation à mort. En appelant les croyants en Jésus les "saints", Paul reconnaissait à quel point ils étaient innocents et irréprochables (Habituellement, ce terme n'était employé que dans les cercles chrétiens). Nous savons à quel point tout cela est vrai puisque le récit des Actes rapporte ces faits en commençant par le martyre d'Étienne auquel Paul avait déjà était mêlé.

On se demande comment les principaux sacrificateurs avaient eu l'accord du procurateur romain pour faire mettre à mort les adeptes de Jésus à cette époque. En disant qu'il apportait son "suffrage" pour leur condamnation, Paul nous apprend qu'une certaine forme juridique était respectée par un vote avant de mettre à mort les chrétiens. Cela devait appaiser les consciences !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Ven 25 Juil 2014 - 13:01

26:11 Et souvent dans toutes les synagogues, pour les punir, je les forçais à blasphémer. Dans l'excès de ma fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères.
 
Paul admet publiquement qu'il était animé autrefois par une fureur extrême contre les chrétiens. Il voulait absolument les forcer à renier leur foi dans le Messie Jésus de Nazareth en blasphémant. Il ne parvenait évidemment pas à pousser tous les chrétiens qu'il surprenait dans les synagogues à parler en faveur de Jésus à renier leur foi mais seulement certains d'entre eux. Ceux qui restaient fidèles à Jésus étaient mis à mort.
 
Les auditeurs de Paul pouvaient remarquer qu'à l'époque où il persécutait les chrétiens, il agissait d'une manière encore plus extrême que ses adversaires actuels qui n'ont cherché à aucun moment à le forcer à blasphémer ! Il est étonnant de constater jusqu'où le fanatisme aveugle peut pousser un opposant au christianisme, surtout quand on connaît les qualités de Paul et sa personnalité attirante depuis qu'il était devenu un chrétien lui-même. En vérité, "l'enseignement du Christ" a un pouvoir absolument remarquable pour transformer ceux qui l'acceptent et qui se laissent ensuite guider par cet enseignement. C'est ce qu'ont dû commencer à constater aussi les auditeurs de Paul.
 
Paul recommandera plus tard dans une lettre aux croyants "d’être prêts pour toute œuvre bonne, de ne parler en mal de personne, de ne pas être belliqueux, d’être raisonnables, faisant preuve d’une totale douceur envers tous les hommes. Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, étant égarés, étant esclaves de désirs et de plaisirs divers, vivant dans la méchanceté et l’envie, odieux, nous haïssant les uns les autres." (Tite 3:1-3)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1042
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Sam 26 Juil 2014 - 11:14

Paul raconte sa conversion
 
26:12 A cet effet, je me rendis à Damas, avec les pouvoirs et la permission des principaux sacrificateurs.
13 Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin briller autour de moi et de mes compagnons de route une lumière venant du ciel, plus brillante que le soleil.
14 Nous sommes tous tombés par terre, et j'entendis une voix qui me disait en langue hébraïque : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il est dur pour toi de regimber contre les aiguillons.
15 Je répondis : Qui es-tu Seigneur ? Et le Seigneur dit : Moi, je suis Jésus que tu persécutes.
16 Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds ; car voici pourquoi je te suis apparu : je te destine à être serviteur et témoin des choses que tu as vues de moi et de celles pour lesquelles je t'apparaîtrai.
17 Je t'ai pris du milieu de ce peuple et des païens, vers qui je t'envoie, pour leur ouvrir les yeux,
18 afin qu'ils se tournent des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, et qu'ils reçoivent le pardon des péchés et un héritage avec ceux qui sont sanctifiés par la foi en moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Dim 27 Juil 2014 - 12:33

26:12 A cet effet, je me rendis à Damas, avec les pouvoirs et la permission des principaux sacrificateurs.
 
Paul, l'un des pires ennemis du christianisme devenu l'un des plus fervents disciples de ce Jésus de Nazareth, se tenait devant le roi Agrippa et les autres auditeurs dans la salle d'audience de Césarée. Il venait de raconter comment il s'y était pris pour persécuter à outrance les chrétiens. Il devient évident maintenant que Paul n'aurait jamais pu agir avec une telle efficacité sur une telle échelle sans le soutien des autorités religieuses de Jérusalem. Paul avait le pouvoir et la permission des principaux sacrificateurs de faire même mourir les chrétiens à cause de leur foi.
 
En fait, si Paul aurait mérité d'être traduit devant un tribunal et d'y être jugé, ce n'était pas parce qu'il était maintenant un chrétien mais plutôt pour les injustices extrêmes qu'il avait fait subir aux chrétiens en Judée et même dans les villes au-delà du pays.
 
Jusqu'ici, Paul n'a pas parlé de la résurrection mais son récit qui va suivre révélera à Agrippa et aux autres auditeurs une preuve irréfutable de la résurrection et l'effet que produisit sur lui un évènement imprévu survenu pendant qu'il se rendait à Damas pour y arrêter les chrétiens de la ville.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Lun 28 Juil 2014 - 11:46

26:13 Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin briller autour de moi et de mes compagnons de route une lumière venant du ciel, plus brillante que le soleil.
14 Nous sommes tous tombés par terre, et j'entendis une voix qui me disait en langue hébraïque : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il est dur pour toi de regimber contre les aiguillons.
15 Je répondis : Qui es-tu Seigneur ? Et le Seigneur dit : Moi, je suis Jésus que tu persécutes.

 
Quiconque a déjà été au Proche-Orient connaît la luminosité répandue par le soleil vers le milieu du jour. La lumière surnaturelle apparue à Paul et ceux qui étaient avec lui était encore plus brillante que le soleil à midi. Paul précise aussi devant son auditoire romain et grec que la voix qu'il entendit s'adressa à lui en hébreu en l'appelant par son nom hébreu Saul alors qu'il comparaît devant eux sous son nom de Paul.
 
La personne qui s'adresse à Paul lui dit : "... pourquoi me persécutes-tu ? Il est dur pour toi de regimber contre les aiguillons."
En entendant le verbe "regimber" en hébreu, Paul, qui connaissait bien les Écritures, pouvait se rappeler des paroles conernant l'Israël de l'antiquité :
Citation :
Yeshouroun est devenu gras, il a regimbé; – tu es devenu gras, épais et replet! – il a délaissé le Dieu qui l'a fait, il a rabaissé le Rocher de son salut, (Deutéronome 32:15 NBS)
Regimber, c’est résister, se montrer récalcitrant. Prenons garde à ne pas nous rebeller contre la volonté du Seigneur. C'était exactement ce que faisait Paul en combattant le christianisme tout en croyant bien faire.
Un aiguillon est un long bâton muni d'une pointe de métal pour piquer par exemple un boeuf pour qu'il avance dans la direction et à la cadence voulues. Si le boeuf résiste (regimbe) il ne fait qu'accentuer la piqûre de la point en métal ! Quand le boeuf (ou Paul) comprendra-t-il qu'il ne faut pas résister à son maître ?
 
Paul était un homme intelligent. Il a dû saisir le sens des paroles qui lui étaient adressées. Mais qui le "piquait" ainsi ?
"Qui es-tu Seigneur ? ...  
Moi, je suis Jésus que tu persécutes
."
 
Il y avait tellement d'informations pour les auditeurs de Paul dans son récit !
Se sentiraient-ils eux-mêmes concernés ?
Étaient-ils eux aussi comme des boeufs qui regimbaient lorsqu'ils étaient confrontés à la volonté divine ?
Et qu'en est-il de nous aujourd'hui ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Mar 29 Juil 2014 - 13:34

26:16 Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds ; car voici pourquoi je te suis apparu : je te destine à être serviteur et témoin des choses que tu as vues de moi et de celles pour lesquelles je t'apparaîtrai.

La "voix" qui parlait à Paul s'étant révélée être Jésus ressuscité, le Messie glorifié explique maintenant à Paul ce qu'il attend de lui.
Paul apprend ainsi qu'il est destiné à être témoin des choses vues. Paul a vu cette lumière glorieuse plus brillante que le soleil à midi et entendu Jésus lui parler. Paul est donc témoin de la résurrection de Jésus, il peut attester que Jésus est le Messie et qu'il est vivant - et c'est exactement ce que Paul fait devant le roi Agrippa et devant ceux qui sont présents dans la salle d'audience du tribunal de Césarée.
 
Chose remarquable en plus, Jésus dit à Paul qu'il y a encore d'autres choses pour lesquelles il lui apparaîtra encore. Tous ceux qui ont lu les nombreuses lettres de l'apôtre Paul dans le NT savent à quel point Paul a été favorisé par des visions célestes, des révélations prophétiques, des dons surnaturels de guérison, de parler en langues, etc.
 
Du pire persécuteur des chrétiens, Paul est devenu un apôtre (envoyé) par la grâce de Dieu et c'est Jésus lui-même qui l'en informe. Dans ses nombreuses lettres, Paul prendra l'habitude de les introduire en écrivant : "Cette lettre vous est adressée par Paul, apôtre, non par une autorité humaine, ni par l’intermédiaire d’un homme, mais par Jésus-Christ et par Dieu, le Père, qui l’a ressuscité d’entre les morts ..."  (Galates 1:1 Bible du Semeur)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Mer 30 Juil 2014 - 12:13

26:17 Je t'ai pris du milieu de ce peuple et des païens, vers qui je t'envoie, pour leur ouvrir les yeux,
18 afin qu'ils se tournent des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, et qu'ils reçoivent le pardon des péchés et un héritage avec ceux qui sont sanctifiés par la foi en moi.

 
L'apôtre Paul continue à raconter au roi Agrippa et aux autres auditeurs présents dans la salle d'audience ce que le Messie ressuscité Jésus de Nazareth lui a confié comme mission : il avait été choisi
- pour ouvrir les yeux de ce peuple et des païens
- pour qu'ils se tournent des ténèbres vers la lumière
- et du pouvoir de Satan vers Dieu
- qu'ils reçoivent le pardon des péchés
- et un héritage avec ceux qui sont sanctifiés par la foi en Jésus
 
Ce que Paul expose là est tout un programme ! Un programme qui concernait aussi ses auditeurs dans la salle d'audience y compris le roi Agrippa.
Il ressort clairement de ces paroles que les Juifs et les païens avaient besoin du pardon de Dieu à cause de leur état de pécheurs. Le pardon était possible s'ils acceptaient de croire au Messie qui a été sacrifié pour eux. S'ils avaient foi en lui, ils seraient sanctifiés ou rendus purs et un magnifique héritage les attendrait avec les autres croyants aussi bien d'entre les Juifs que d'entre les païens. C'était la chance de leur vie ! Le moment était donc venu pour eux d'ouvrir les yeux et d'accepter la lumière en se tournant vers Dieu et son envoyé, le Messie Jésus de Nazareth qui avait déclaré :
Citation :
Je suis le chemin, la vérité, la vie. Personne ne peut aller au Père autrement que par moi. (Jean 14:6)
 
Par extension, l'appel s'adresse également aux lecteurs. En apprenant ces choses, ils sont également invités à agir selon les paroles de l'apôtre Paul et bien sûr selon celles de Jésus !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1042
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Jeu 31 Juil 2014 - 12:34

Paul a obéi au Messie et appelle le roi Agrippa et ceux qui l'écoutent à croire
 
26:19 En conséquence, roi Agrippa, je n'ai pas désobéi à la vision céleste ; mais à ceux de Damas d'abord,
20 puis de Jérusalem, dans tout le pays de Judée, puis aux païens, j'ai annoncé la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique d'œuvres dignes de la repentance.
21 Voilà pourquoi les Juifs se sont emparés de moi dans le temple et ont tenté de me faire périr.
22 Mais, grâce à la protection de Dieu, j'ai subsisté jusqu'à ce jour et je rends témoignage devant les petits et les grands, sans rien dire en dehors de ce que les prophètes et Moïse ont déclaré devoir arriver,
23 c'est-à-dire que le Christ souffrirait et que ressuscité le premier d'entre les morts, il annoncerait la lumière au peuple et aux païens.

24 Comme il se défendait ainsi, Festus dit à haute voix : Tu es fou, Paul ! Ta grande érudition te pousse à la folie !

25 Je ne suis pas fou, très excellent Festus, répliqua Paul ; ce sont, au contraire, des paroles de vérité et de bon sens que j'exprime.
26 Le roi est instruit de ces faits, je lui en parle ouvertement, car je suis persuadé qu'il n'en ignore rien, puisque ce n'est pas en cachette que cela s'est passé.
27 Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa ? ... Je sais que tu y crois.

28 Et Agrippa dit à Paul : Encore un peu, tu vas me persuader de devenir chrétien !
29 Paul répondit : Que ce soit pour un peu ou pour beaucoup, plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m'écoutent aujourd'hui, vous deveniez tels que je suis, moi, à l'exception de ces chaînes !

30 Le roi, le gouverneur, Bérénice et ceux qui siégeaient avec eux, se levèrent et,
31 en se retirant, se disaient les uns aux autres : Cet homme ne fait rien qui mérite la mort ou les chaînes.
32 Et Agrippa dit à Festus : Cet homme aurait pu être relâché, s'il n'en avait appelé à César.


Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Ven 1 Aoû 2014 - 11:08

26:19 En conséquence, roi Agrippa, je n'ai pas désobéi à la vision céleste ; mais à ceux de Damas d'abord,
20 puis de Jérusalem, dans tout le pays de Judée, puis aux païens, j'ai annoncé la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique d'œuvres dignes de la repentance.
21 Voilà pourquoi les Juifs se sont emparés de moi dans le temple et ont tenté de me faire périr.

 
Tout en parlant de son expérience personnelle vécue avec le Messie ressuscité, Paul ne perd pas de vue pourquoi le roi Agrippa était là pour l'entendre. Il donne la raison pour laquelle les conducteurs religieux de Jérusalem veulent sa mort : c'est parce qu'il obéit au Messie Jésus envoyé par Dieu ! C'est le Messie qui lui a confié la mission d'annoncer aux Juifs et aux païens la repentance et la conversion à Dieu en produisant les oeuvres prouvant qu'on prend l'appel au sérieux. Comment Paul pourrait-il désobéir au Messie qui s'est manifesté à lui par une vision céleste ?
 
La foi véritable est donc l'obéissance au Messie qui conduit le croyant au Père !
Le manque de foi est tout simplement la désobéissance après avoir entendu l'appel à la repentance et à la conversion à Dieu !
 
Voilà ce que Paul avait fait connaître aux Juifs et aux païens. Qu'y avait-il de mal, de condamnable à cela ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Sam 2 Aoû 2014 - 11:47

26:22 Mais, grâce à la protection de Dieu, j'ai subsisté jusqu'à ce jour et je rends témoignage devant les petits et les grands, sans rien dire en dehors de ce que les prophètes et Moïse ont déclaré devoir arriver,
23 c'est-à-dire que le Christ souffrirait et que ressuscité le premier d'entre les morts, il annoncerait la lumière au peuple et aux païens.

 
À Jérusalem, les Juifs avaient voulu lyncher Paul et comme ils n'y sont pas parvenus, un certain nombre d'entre eux voulurent l'assassiner tandis qu'il serait transféré à Césarée. Depuis 2 années, Paul était retenu dans la forteresse de Césarée et pendant tout ce temps et à chaque occasion, il continuait à rendre témoignage aux petits et aux grands sur le Messie Jésus de Nazareth. Il avait supporté patiemment son épreuve et n'était point aigri à cause des injustices subies. Avec raison, il attribue à "la protection de Dieu" qu'il était encore en vie !
 
Paul ne perd pas de vue la résurrection ! En disant que Jésus est ressuscité le premier d'entre les morts, il ne contredit pas les récits bibliques sur les résurrections effectuées par les prophètes Elie et Élisée ni celles effectuées par le Messie lui-même dont la mieux connue était celle de Lazare. Mais Lazare est mort à nouveau par la suite ainsi que tous les autres resssucités. Mais le Messie est ressuscité et il est le premier à être vivant pour toujours. Les autres morts suivront en temps voulu par Dieu.
 
Que pouvait-on reprocher à Paul ? D'avoir parlé des choses annoncées par les prophètes qui s'étaient accomplies dans le Messie Jésus ? Dans ce cas, les adversaires et juges de Paul ne rejetaient-ils pas également les prophètes et même Moise, le médiateur de la loi du Sinai ? En privant Paul de sa liberté, ne l'empêchaient-ils pas d'annoncer la lumière au peuple juif et aux païens, oui que les temps messianiques étaient venus pour tous ? Ses adversaires ne s'opposaient-ils pas ainsi à l'oeuvre de Dieu et de son envoyé Jésus le Messie ?
 
L'heure était grave pour les auditeurs de Paul ! Mais n'en est-il pas de même pour tous ceux qui ont entendu l'annonce de la lumière depuis près de 2000 ans, y compris ceux qui y sont confrontés de nos jours ? Quel effet ces vérités concernant les temps messianiques dans lesquels nous vivons déjà auront-elles sur les lecteurs ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Dim 3 Aoû 2014 - 11:09

26:24 Comme il se défendait ainsi, Festus dit à haute voix : Tu es fou, Paul ! Ta grande érudition te pousse à la folie !
 
Arrivé à ce point de la défense de Paul, le gouverneur Festus ne peut plus se contenir, il explose en s'écriant : "Tu délires, Paul !"
 
Cette interruption venant de Festus est d'autant plus étonnante que Festus avait souhaité que le roi Agrippa entende Paul ainsi que les autres nobles invités qui étaient présents dans la salle d'audience. Festus avait aussi espéré entendre quelque chose d'utile de Paul, quelque chose qu'il aurait pu utiliser dans sa lettre qu'il pensait adresser à César sur les raisons de la captivité de Paul qui avait fait appel à César. Il n'allait tout de même pas écrire à César ce que Paul venait d'exposer sur le Messie Jésus et sa résurrection ainsi que la mission que celui-ci aurait confié à Paul !
 
Notons que dans l'exclamation de Festus, il y a tout de même la reconnaissance d'une "grande érudition" de Paul qui dépassait visiblement Festus. Ce que Paul disait ne cadrait pas avec le monde de Festus !
 
Cette réaction du gouverneur Festus après le témoignage de Paul sur Jésus et la résurrection est bien connue des chrétiens authentiques. Combien de fois on leur a fait la même remarque lorsqu'ils parlaient des prophéties qui s'accomplissent et de la vie éternelle dans un monde futur meilleur. Il y a encore de nos jours des gens qui croient qu'on devient fou quand on étudie la Bible.  Shocked 

Il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Lun 4 Aoû 2014 - 18:08

26:25 Je ne suis pas fou, très excellent Festus, répliqua Paul ; ce sont, au contraire, des paroles de vérité et de bon sens que j'exprime.
26 Le roi est instruit de ces faits, je lui en parle ouvertement, car je suis persuadé qu'il n'en ignore rien, puisque ce n'est pas en cachette que cela s'est passé.
27 Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa ? ... Je sais que tu y crois.

 
Aussi longtemps que Paul persécutait les chrétiens, il était considéré comme normal mais lorsqu'il devint chrétien  lui-même, le voilà devenu fou !  Shocked 
 
Avec tout le respect qui était dû au gouverneur Festus, Paul répond à son excellence qu'il  a rapporté les faits tels qu'ils avaient eu lieu. Non seulement il dit la vérité mais il précise qu'il a répondu avec "bon sens", donc avec la capacité de bien juger !
 
Paul dirige Festus vers le roi Agrippa qui était bien informé sur la loi des Juifs et sur les prophètes. Paul exprime la conviction que rien de ce que Paul avait dit n'avait échappé au roi Agrippa qui comprenanit les choses en relation avec la religion juive. Que les choses dont Paul a parlé au sujet du Messie ne se soient pas passées "en cachette" mais publiquement était vérifiable.
 
Souvenons-nous que le prisonnier Paul était là pour être questionné par le roi Agrippa et voilá que Paul se met à son tour à lui poser une question :
"Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa ? " Si Paul ajoute "Je sais que tu y crois", c'est qu'il avait de bonnes raisons de la dire. Ce sera d'ailleurs confirmé indirectement lorsque Agrippa répondra !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Mar 5 Aoû 2014 - 11:00

26:28 Et Agrippa dit à Paul : Encore un peu, tu vas me persuader de devenir chrétien !
29 Paul répondit : Que ce soit pour un peu ou pour beaucoup, plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m'écoutent aujourd'hui, vous deveniez tels que je suis, moi, à l'exception de ces chaînes !


Le roi Agrippa finit par s'exprimer. Non seulement il croit aux prophètes mais il est même proche de Paul au point qu'il ne faut plus grand chose pour qu'il devienne lui-même un chrétien ! Agrippa a dû surprendre ceux qui étaient présents dans la salle d'audience. Une fois de plus, la puissance des paroles de vérité concernant le Messie envoyé par Dieu pour sauver ce qui est à sauver devient manifeste. Par sa question à Agrippa s'il croit aux prophètes, Paul voulait poser les bases pour faire de lui un chrétien : la foi, tandis qu'Agrippa pour sa part en vient directement au but final de Paul qu'il avait bien compris : qu'il devienne lui-même un chrétien.

Paul va même plus loin, il inclut tous ses auditeurs présents dans la salle dans son souhait de les voir devenir des chrétiens. En leur disant : "vous deveniez tels que je suis, moi", toute la fierté de Paul d'être un chrétien devient évidente !

Paul est tellement soucieux d'aider ses auditeurs à devenir des disciples du Messie qu'on oublierait presque qu'il est dans la salle d'audience du tribunal pour obtenir justice pour lui-même. Il le rappelle en souhaitant à ses auditeurs de devenir un chrétien comme lui, à l'exception de sa captivité.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Actes chap 26   Mer 6 Aoû 2014 - 10:54

26:30 Le roi, le gouverneur, Bérénice et ceux qui siégeaient avec eux, se levèrent et,
31 en se retirant, se disaient les uns aux autres : Cet homme ne fait rien qui mérite la mort ou les chaînes.
32 Et Agrippa dit à Festus : Cet homme aurait pu être relâché, s'il n'en avait appelé à César.

 
L'audience avait été arrangée pour que le roi Agrippa, de passage à Césarée, puisse se faire une idée sur le prisonnier Paul. Agrippa pouvait donc décider quand il en aurait suffisamment entendu et le moment était venu pour lui de mettre fin à l'audience. Paul avait profité de la situation pour rendre témoignage au Messie Jésus de Nazareth et les auditeurs étaient impressionnés, le roi Agrippa allant jusqu'à dire à Paul : "Encore un peu, tu vas me persuader de devenir chrétien !" Le récit ne nous apprend pas si les paroles de Paul eurent un effet durable sur certains auditeurs.
 
Le cas juridique de Paul n'en était pas oublié pour autant. En se retirant, une discussion eut lieu entre assistants et on convint que Paul n'avait rien fait qui mériterait la mort ou l'emprisonnement. Souvenons-nous que le gouverneur Festus lui-même était déjà arrivé à la même conclusion avant cette audience :
Citation :
24 Alors Festus dit : Roi Agrippa, et vous tous présents avec nous, vous voyez cet homme au sujet de qui toute la multitude des Juifs est intervenue auprès de moi, soit à Jérusalem, soit ici, en clamant qu'il ne devait plus vivre. 25 Pour moi, j'ai compris qu'il n'avait rien commis qui soit digne de mort ; mais lui-même en ayant appelé à l'empereur, j'ai jugé bon de le lui envoyer. 26 Je n'ai rien de précis à écrire au souverain sur son compte ; c'est pourquoi je l'ai fait comparaître devant vous, et surtout devant toi, roi Agrippa, afin d'avoir, après l'interrogatoire, quelque chose à écrire. 27 Car il me semble absurde d'envoyer un prisonnier sans indiquer les motifs qu'il y a contre lui. (Actes 25:24-27)
 
La remarque finale du roi Agrippa alla dans le même sens puisqu'il a dit à Festus : "Cet homme aurait pu être relâché, s'il n'en avait appelé à César." Et voilà, Festus n'était pas plus avancé qu'avant ! On ne sait pas ce qu'il a finalement écrit à César mais comme il n'avait rien de grave à reprocher à Paul et lorsque la cour de César s'occupera de son cas, il sera promptement acquitté.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actes chap 26   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actes chap 26
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actes Chapitre 7
» Actes Chapitre 16
» Actes chap 28
» Actes chap 27
» Actes chap. 23

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Actes des apôtres :: Par chapitre-
Sauter vers: