La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Luc chap 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1035
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Luc chap 3   Mar 11 Nov 2014 - 13:30

Prédication de Jean-Baptiste

1 La quinzième année du règne de Tibère César, — alors que Ponce Pilate était gouverneur de la Judée, Hérode tétrarque de la Galilée, son frère Philippe tétrarque de l'Iturée et du territoire de la Trachonite, Lysanias tétrarque de l'Abilène,
2 et du temps des souverains sacrificateurs Anne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert.

3 Et il alla dans toute la région du Jourdain ; il prêchait le baptême de repentance, pour le pardon des péchés,
4 selon ce qui est écrit dans le livre des paroles du prophète Ésaïe :

C'est la voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur, Rendez droits ses sentiers.
5 Toute vallée sera comblée,
Toute montagne et toute colline seront abaissées,
Les passages tortueux deviendront droits,
Et les chemins raboteux seront nivelés,
6 Et toute chair verra le salut de Dieu.


Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11413
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Mar 11 Nov 2014 - 21:55

1 La quinzième année du règne de Tibère César, — alors que Ponce Pilate était gouverneur de la Judée, Hérode tétrarque de la Galilée, son frère Philippe tétrarque de l'Iturée et du territoire de la Trachonite, Lysanias tétrarque de l'Abilène,
2 et du temps des souverains sacrificateurs Anne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert.


Lorsque la Bible date avec précision des évènements, on constate tôt ou tard que les informations ainsi transmises sont très utiles non seulement pour la chronologie (biblique et profane) mais également pour l'accomplissement de diverses prophéties bibliques. Dans le cas de Luc 3:1-2, la 15è année de Tibère César permet de situer le commencement de l'oeuvre de Jean-Baptiste suivie du ministère de Jésus débutant 6 mois plus tard. On peut donc fixer avec exactitude l'accomplissement d'une partie importante de la prophétie de Daniel des "70 septaines" (Daniel 9:24-27).

J'ai été agréablement surpris de trouver sur le site : "Découvrez le Louvre avec la Bible" non seulement des détails chronologiques sur le règne de Tibère César mais même une mention de la prophétie de Daniel sur les "70 septaines" menant au Messie ! En voici un extrait :

Citation :

L’empereur Tibère  

Tibère et le ministère de Jésus
C’est sous son règne que Jésus commença son ministère et fut mis à mort. « Dans la quinzième année de Tibère César, […] la déclaration de Dieu vint à Jean, fils de Zekaria dans le désert. Il vint alors prêchant un baptême de repentance […]. Or, quand tout le peuple eut été baptisé, Jésus aussi fut immergé. » - Luc 3:1-3,21.

Le 17 septembre 14 de n.è., un mois après la mort d’Auguste, Tibère autorisa le sénat à le nommer empereur. Ce repère historique permet de considérer l’an 29 comme l’année de l’apparition du Messie. La prophétie de Daniel annonçait aussi très exactement la date précise de cet événement. – Daniel 9:25.
 
C’est ... ce ‘ César ’ que les prêtres en chef ont reconnu comme roi lors du procès de Jésus (Jean 19:15). Pour ces chefs religieux, l’homme « bouleversait la nation juive, interdisait de payer les impôts à César, et se disait lui-même Christ, un roi ». (Luc 23:1,2). Par cette triple accusation à laquelle Tibère était particulièrement sensible, ils présentaient Jésus coupable de haute trahison, ou, selon l’expression romaine, de crimen laesae majestatis (crime de lèse-majesté).
C’est aussi l’effigie de Tibère qui figurait sur la pièce de l’impôt qu’on apporta à Jésus quand il dit :
« Cette image et cette inscription, de qui sont-elles ? Ils lui dirent : ‘ De César.’ Alors Jésus dit : ‘ Rendez les choses de César à César mais les choses de Dieu à Dieu ’ ». (Marc 12:15-17).
 
Un denier d’argent sur laquelle figure la tête de Tibère, mis en circulation vers l’an 15 de n.è., est exposé au British Museum
[... et reproduit sur le site duquel est tiré cet extrait. Cliquer sur] :
http://www.louvrebible.org/index.php/louvrebible/default/visiteguidee?id_oeuvre=147


Une explication détaillée de la prophétie de Daniel sur les "70 septaines" se trouve sur le forum. Cliquer sur
http://jesus.discutfree.com/t1344-daniel-chap-9

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Mer 12 Nov 2014 - 11:49

2 et du temps des souverains sacrificateurs Anne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert.

Luc en bon Historien rapporte les faits et les situent dans le temps par rapport à des autorités en place connues et reconnues tant par les croyants que les incroyants ce qui donne à son évangile un cachet d'authenticité difficilement contestable  
Notons que Luc indique que deux grands prêtres exerçaient,leurs fonctions en même temps, ce qui est paradoxal lorsque l'on sait que selon la loi mosaïque , un seul grand Prêtre exerçait jusqu'à sa mort

Citation :
C’était à Anne seul que Luc reconnaissait la qualité de grand prêtre;  Caïphe était nommé  à la suite, sans indication de son rôle. La même particularité se retrouve en Ac 4,6: “Et Anne le grand-prêtre, et Caïphe et Jonathan et Alexandre” . Or selon Flavius Josèphe, en cette quinzième année du principat de Tibère, le grand-prêtre reconnu par Rome était Caïphe. En effet Anne qui avait été institué grand-prêtre en l’an 6 à l’arrivée de Quirinius, exerça le pontificat jusqu’en 15 de notre ère, puis  ses fils   assurèrent la continuité pendant les deux décennies suivantes, sans compter les intermèdes dont celui  de Caïphe de18 à 36 (cfAJ  XVIII,24,95,123). Dans ces conditions, pourquoi Luc donnait-il  à entendre  que vers 30, Anne portait toujours le titre, et qu’il exerçait l’autorité au sein du Sanhédrin? (cf Ac 4,6 5,21,27).  Comme il est inconcevable qu’il ait commis un erreur grossière en s’adressant à Théophile, il faut bien expliquer l’anomalie.
   Si le pouvoir romain nommait et destituait le grand-prêtre, dans la hiérarchie sacerdotale on reconnaissait une moindre autorité à celui qui n’avait été qu’ investi  officiellement de cette charge ; le vrai grand-prêtre était celui qui avait été consacré  par l’onction sainte et éternelle : “ Le grand-prêtre oint de l’huile d’onction précède [dans la hiérarchie] le grand prêtre distingué {des autres prêtres]  seulement par l’investiture. Entre le pontife oint par l’huile d’onction et celui qui l’est par un surcroît de vêtements officiels, la différence consiste en ce que le premier seul est tenu d’offrir en expiation un taureau pour la communauté. Entre le pontife en exercice et celui qui l’a remplacé provisoirement, la distinction consiste  en ce que le premier offre le taureau du grand pardon et la dîme d’épha (Talmud traité Meg. I§10).

   Depuis le règne de Josias (VIIème siècle), si le grands-prêtre ne recevait plus l’onction sacerdotale, il n’en était pas moins élu à vie à l’intérieur de la hiérarchie du Temple . Sous les Maccabées, Jonathan, le chef de guerre, fut institué grand-prêtre par Alexandre Balas(1M10,20). Son successeur et frère, Simon (dit le Juste), fut reconnu grand-prêtre à vie par les prêtres et les chefs du peuple avant d’être confirmé dans cette charge par Démétrius (1M14,38 et 41). Simon était dit éminent grand-prêtre (1M13,41; 14,27).
   Afin de dominer sur la classe sacerdotale, Hérode le Grand mit fin au pontificat à vie, suscitant parmi les familles de grands-prêtres le désir de le voir renaître un jour. A la mort du Roi, Joazar, le fils de Boéthos, se vit retirer sa charge par Archelaüs au profit de son frère Eléazar (AJ XVII,339), peut-être parce qu’il n’avait pas de fils susceptible de lui succéder.  Eléazar fut remplacé rapidement par Jésus fils de Sié (AJ XVII,341). malgré ces nominations, Joazar se trouvait encore en place huit ans plus tard; en dépit de l’injonction du politique, il s’était maintenu à son poste, et pour y parvenir, il avait du jouir d’une considération particulière. C’est alors que le parti adverse obtint sa destitution, et que le légat d’Auguste, Quirinius, lui ôta “l’honneur de son privilège” (AJ XVIII,26); l’expression pléonastique de Flavius Josèphe retient l’attention, car le privilège, vécu comme  gage de  reconnaissance divine, était concédé à perpétuité (AJ XII,42, Hb5,4). Après son investiture sous Hérode, se pourrait-il que  Joazar se soit fait reconnaître par la hiérarchie du Temple et remettre le pontificat à vie? Démis de sa charge il aurait perdu avec elle le “privilège”qui y était alors attaché.

    Anne,  qui était du parti opposé à celui des Boéthusiens, fut investi de sa charge par l’autorité romaine; aurait-il sollicité à son tour de ses frères, le pontificat à vie, indépendamment de  l’investiture successive  d’autres grands prêtres par le politique? N’aurait-il pas de cette manière conservé son rang et sa charge au sein de sa caste? Ce qui paraît se  dessiner sous la plume de Luc  trouverait un appui chez Flavius Josèphe qui, à propos des fils d’Anne, écrivait que leur père était grand-prêtre, en un moment où il n’était plus investi de cette charge par l’autorité romaine (AJ XVIII,34 et 95). D’ autres personnages sont dits fils de Boéthos, de Phabi, ou de Camith sans que Josèphe ait cru nécessaire de noter que l’un ou l’autre avait été grand prêtre. Anne échappe à cette règle : secrètement n’était-il pas encore “le grand-prêtre” tandis que ses fils n’étaient  que ses représentants? Que l’investiture ait été conférée à l’un de ses fils, tendrait à prouver que la charge de grand-prêtre était redevenue héréditaire.
Flavius Josèphe n'a rien dit de sa mort; peut-être n'était-il plus en vie en 36 lorsque son fils Jonathan fut nommé grand-prêtre en lieu et place de  Caïphe que Vitellius avait destitué. La garde du manteau du grands-prêtre, détenu dans l'Antonia, avait été réclamée au gouverneur qui  accorda que le vêtement sacré soit dorénavant conservé dans le Temple par les prêtres (AJ XX 90). Un changement était intervenu dans les relations entre Jérusalem et  Rome.
   La mémoire d’Anne perdura, puisque Flavius Josèphe pouvait identifier son tombeau  en remontant le ravin que surplombait la piscine de Siloé.  (GJ   V,506).

   Dans la suite de son évangile Luc n’a plus parlé que des grands-prêtres, au pluriel, englobant sous cette dénomination soit les prêtres issus des familles de grands-prêtres (cf.Ac 4,6), soit l’ensemble des prêtres responsables au Temple des sections hebdomadaires.


2 - Caïphe    L’évangéliste Jean décernait à Caïphe le titre même de grand-prêtre; mais ce  n’est pas contradictoire puisqu’il en était ainsi aux yeux des romains.  En ajoutant qu’Anne était le beau-père de Caîphe il donnait  une raison pour le moins insuffisante de sa présence à ses côtés (Jn 18,13-14). Tout en n’hésitant pas à faire de Caïphe un “faux prophète” (Jn 11, 51),  il considérait sa charge comme annuelle (Jn 11,49,51, 18,13). Mais sa connaissance du milieu  historique était inexacte puisque Caïphe fut en poste pendant dix-huit ans.
   
L’orthographe du codex Bezae Kaifa est à lire  phonétiquement képha ; c’est celle qui fut adoptée dans l’ensemble des manuscrits de la tradition dite occidentale; elle a été observée  dans le codex Bezæ37  à deux exceptions qui peuvent passer pour des erreurs de scribe38 . L’orthographe Kaïafa que nous lisons Caïphe fut usitée dans les autres manuscrits néo-testamentaires et les Antiquité Juives (dont les principaux témoins, soulignons-le, ne sont pas antérieurs au XIème siècle).

La découverte à Jérusalem en novembre  90, d’ une grotte funéraire, dont deux ossuaires contenaient les restes d’une famille du nom de Keph (ou Koph) donne raison à la tradition occidentale. Sur un premier ossuaire  contenant les restes d’une première famille se lit  phonétiquement Képha. Sur un second, qui contenait entre autres les ossements d’un homme d’une soixantaine d’années, deux graffiti , Joseph fils de Képha et Joseph fils de Kopha . Ce troisième graffiti avec un vav intermédiaire  se lit en principe kopha, mais il n’est attesté qu’une fois sur trois. Les éditeurs de ces inscriptions en langue araméenne ont fait le rapprochement avec le Caïphe des Evangiles qui selon Flavius Josèphe s’appelait Joseph, surnommé Caïphe. L'orthographe Képha des graffiti 1 et 2 correspond au grand-prêtre des évangiles dans les manuscrits de la tradition occidentale.

Bibliogr: R. Reich, Caiaphas name inscribed on bone boxes, in Biblical Archeology Review, 1992, 18/5 p38-44.
Z. Greenhut,Burial cave of the Caiaphas Family, in Biblical Archeology Review, 1992, 18/5p28.
E. Puech, A-t-on re -découvert le tom- beau du grand- prêtre Caïphe? dans Le Monde de la Bible, 1993, n°80 p42-47.
La rusticité de l'ossuaire pourrait faire douter qu'il ait été celui d' un grand-prêtre , d'autant que ce titre ne figure pas avec le nom . Cependant Caïphe n’était pas mort en fonction, mais une vingtaine d’années  après avoir été destitué de sa charge.
   Il resterait à expliquer pourquoi dans les manuscrits néotestamentaires les scribes passèrent, vers le troisième siècle, de Kaifa à Kaïafa. Phonétiquement Kaifa est très proche de  Kêfa, le surnom que Jésus avait donné à Simon:“Tu es Simon le fils de Jean; tu seras appelé Képha, ce qui se traduit Petros”  (Jn1,42) . Luc avait tout de suite opté pour Petros, au lieu de  Kêfa transcrit de l’araméen, et sous lequel l’apôtre était connu jusqu’à Corinthe dans les années 50-52.  
   La traduction de Kêfa par Pierre  évitait la confusion  apportée par la proximité des trancriptions  Kaifa et  Kêfa, source d’un parallèle inutile entre les personnes de Caïphe et de  Pierre. Lors du rassemblement des textes néo-testamentaires, on aurait jugé opportun  de dissocier nettement les deux noms et  Kaifa fut orthographié Kaïafa qui gardait une consonnance araméenne.
http://codexbezae.perso.sfr.fr/cb/lk/lk.php?chapter=3&lang=b
Voir aussi :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_pr%C3%AAtre_d'Isra%C3%ABl

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Mer 12 Nov 2014 - 18:24

3 Et il alla dans toute la région du Jourdain ; il prêchait le baptême de repentance, pour le pardon des péchés,

Le ministère de jean se déroulait dans la région du jourdain ,ou comme le dit Mathieu dans le désert de Judée
Le baptême que Jean-Baptiste a donné au peuple d'Israël avait pour but de les amener à confesser à quel point ils étaient pécheurs, à se repentir et à se tourner vers Jésus, qui serait baptisé par lui, souverain sacrificateur et représentant de l'humanité, puis serait crucifié pour les sauver de tous leurs péchés.
C'est pour cela que Jean a dit au peuple :
Citation :
Mathieu 3.11
Moi, je vous baptise d'eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint Esprit et de feu
.
le baptême de repentance que Jean le baptiste prêcha et l'accomplissement de la prophétie de

selon ce qui est écrit dans le livre des paroles du prophète Ésaïe : 40

C'est la voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur, Rendez droits ses sentiers.
5 Toute vallée sera comblée,
Toute montagne et toute colline seront abaissées,
Les passages tortueux deviendront droits,
Et les chemins raboteux seront nivelés,
6 Et toute chair verra le salut de Dieu.

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11413
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Jeu 13 Nov 2014 - 3:08

3:4 selon ce qui est écrit dans le livre des paroles du prophète Ésaïe :
"C'est la voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur,
Rendez droits ses sentiers.
[5] Toute vallée sera comblée,
Toute montagne et toute colline seront abaissées,
Les passages tortueux deviendront droits,
Et les chemins raboteux seront nivelés,
[6] Et toute chair verra le salut de Dieu.
" [Isaïe 40-5]


Luc cite une prophétie du livre d'Ésaïe selon la version des Septante (LXX) et montre que cette prophétie commence à s'accomplir avec l'oeuvre de Jean-Baptiste.

Dans un langage poétique auquel on est habitué dans les prophéties de l'AT et dans les Psaumes, il est prédit que les voies tortueuses du peuple devront devenir droites et nivelées par "la voix de celui qui crie dans le désert" : Jean-Baptiste !
Notons que selon cette prophétie, c'est Yhwh qui vient vers le peuple qui s'était éloigné de Lui. Mais le peuple devra changer sa condition du coeur et sa morale en produisant des oeuvres de la repentance.

La venue de Yhwh deviendra manifeste par l'apparition du Messie qui fera voir le salut de Dieu aux Juifs d'abord et qui enverra en temps voulu ses disciples en mission vers "toute chair" - donc dans toutes les nations ! (Matthieu 28:19-20)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1035
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Jeu 13 Nov 2014 - 21:19


3:7 Il disait donc à ceux qui venaient en foule pour être baptisés par lui : Race de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?
8 Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père. Car je vous déclare que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham.
9 Déjà même la cognée est mise à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu.

10 Les foules l'interrogeaient : Que ferons-nous donc ?
11 Il leur répondit : Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n'en a pas, et que celui qui a de quoi manger fasse de même.

12 Il vint aussi des péagers pour être baptisés, et ils lui dirent : Maître, que ferons-nous ?
13 Il leur dit : N'exigez rien au-delà de ce qui vous a été ordonné.

14 Des soldats aussi lui demandèrent : Et nous, que ferons-nous ? Il leur dit : Ne faites violence à personne, et ne dénoncez personne à tort, mais contentez-vous de votre solde.


Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Ven 14 Nov 2014 - 14:02

:7 Il disait donc à ceux qui venaient en foule pour être baptisés par lui : Race de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?

Le Langage de Jean le baptiste peut paraître dur , cependant il reflétait une réalité  exprimé par par l apôtre Jean  :

Citation :
Celui qui pratique le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, c'est pour détruire les oeuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu. (1 Jean 3:Cool
Ceux qui venaient vers Jean étaient conscients de cette réalité ,  c'est pourquoi ils manifestaient le désir de se purifier en venaient vers Jean pour manifester leur leur repentance par le baptême ce baptême , préparait les humbles à la réconciliation avec Dieu laquelle fut annoncée
Citation :
venez et discutons! dit l'Eternel. Même si vos péchés sont couleur cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; même s'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront clairs comme la laine. (Esaïe 1:18)
La reconnaissance par le pêcheur de son etat etait le préalable à la r"conciliation avec  Dieu

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11413
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Ven 14 Nov 2014 - 14:35

3:7 Il disait donc à ceux qui venaient en foule pour être baptisés par lui : Race de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?
8 Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père. Car je vous déclare que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham.
9 Déjà même la cognée est mise à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu.


Des foules venaient donc se faire baptiser par Jean-Baptiste !
Jean recevait-il tout le monde en leur disant : "Race de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?" Certainement pas car le récit parallèle de Matthieu nous apprend que parmi la foule, il y avait des individus qui ne venaient pas avec de bonnes intentions :
Citation :
1 En ce temps-là parut Jean-Baptiste, il prêchait dans le désert de Judée. 2 Il disait : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. 3 C'est lui dont le prophète Ésaïe a dit : C'est la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur Rendez droits ses sentiers.
4 Jean avait un vêtement de poils de chameau et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. 5 Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée et de toute la région du Jourdain, venaient à lui, 6 et ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain en confessant leurs péchés.
7 Comme il voyait venir au baptême beaucoup de Pharisiens et de Sadducéens, il leur dit : Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ? 8 Produisez donc du fruit digne de la repentance; 9 et n'imaginez pas pouvoir dire : Nous avons Abraham pour père ! Car je vous déclare que de ces pierres-ci Dieu peut susciter des enfants à Abraham. 10 Déjà la cognée est mise à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.  (Matthieu 3:1-10)

Ces Pharisiens et ces Sadducéens-là ne confessaient pas leurs péchés en signe de repentance. Ils étaient imbus d'eux-mêmes et venaient plutôt pour contrôler les activités de Jean-Baptiste qui discernait leurs intentions et les identifiait à la progéniture du serpent originel.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Sam 15 Nov 2014 - 13:04

10 Les foules l'interrogeaient : Que ferons-nous donc ?
11 Il leur répondit : Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n'en a pas, et que celui qui a de quoi manger fasse de même.


La proclamation de Jean le baptiste avait un impact puissant sur qui l’entendirent , elle bouleversa leur conscience , il y avait de quoi, en effet ils pensaient être le peuple choisit de Dieu , et voila qu'un prophète leur annonce qu'ils étaient dans une condition déplorable
Luc par expression " les foules indiquent que de nombreux Israélites furent sensibles à la proclamation de Jean d'ou leur interrogation
" Que devons nous faire ? "
Par cette question ils démontraient leur volonté de changer les choses La réponse de Jean se dressait comme un poteau indicateur elle montrait l'importance de l'amour pour autrui , pas étonnant puisque cette qualité est la substance même de la loi ,
Paul eclaire ce fait lorsqu'il écrit  :
 
Citation :
Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres, car celui qui aime les autres a accompli la loi. (Romains 13:   8      ) En effet, les commandements: Tu ne commettras pas d'adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, [tu ne porteras pas de faux témoignage,] tu ne convoiteras pas, ainsi que tous les autres, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Romains 13:9)
L’amour ne fait rien de mal au prochain.
Donc, le plein accomplissement de la Loi, c’est l’amour. (Romains 13:10)
Nous comprenons que pour devenir enfant de Dieu les hommes doivent refléter pleinement cette qualité qui est l'attribut principal de YHVH
Citation :
Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. (1 Jean 4:     8       )

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Sam 15 Nov 2014 - 20:14

2 Il vint aussi des péagers pour être baptisés, et ils lui dirent : Maître, que ferons-nous ?
13 Il leur dit : N'exigez rien au-delà de ce qui vous a été ordonné.

14 Des soldats aussi lui demandèrent : Et nous, que ferons-nous ? Il leur dit : Ne faites violence à personne, et ne dénoncez personne à tort, mais contentez-vous de votre solde.


Parmi la foule,il y a des personnes en recherche ,des curieux  des opposants ,et même des espions  
la réponse que Jean Batiste donne est calqué sur les principes divins  ils placent la bonté le partage le non jugement ,l'effort de justice d'être juste envers toutes choses et envers tous sans distinction sociale etc..
Jean-Baptiste n'a demandé à personne d'abandonner son travail mais il a demander de l'exercer avec honnêteté d'avoir bonne conscience
Aussi Jean Baptiste répond à chacun selon leur position,en  les exhortant à en remplir fidèlement leurs devoirs ,il les renvoie tout simplement à la loi morale .

Citation :
Mathieu 7.12
Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes.

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.


Dernière édition par Elisa le Dim 16 Nov 2014 - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11413
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Dim 16 Nov 2014 - 14:49

3:14 Des soldats aussi l'interrogeaient, en disant: "Et nous, que nous faut-il faire?" Il leur dit: "Ne molestez personne, n'extorquez rien, et contentez-vous de votre solde." (Bible de Jérusalem)

On est surpris de voir des soldats venir à Jean-Baptiste qui baptisait les Juifs du baptême de la repentance !
Étaient-ils des soldats d'Hérode ou des soldats de l'armée romaine de Pilate ? Le texte ne le précise pas mais on ne serait pas surpris qu'il y ait effectivement eu des soldats de l'occupant qui aient été impressionnés par le culte des Juifs à leur Dieu déjà aux jours de Jean-Baptiste. ("Le centurion Corneille de la troupe italienne était un tel homme fervent et qui craignait Dieu avec toute sa maisonnée, et il faisait beaucoup de dons de miséricorde au peuple et suppliait Dieu continuellement." - Actes 11:2. L'apôtre Pierre vint plus tard dans sa maison et Corneille et sa maisonnée furent baptisés d'Esprit saint et du baptême d'eau chrétien).

Aux soldats qui lui demandaient ce qu'ils devaient faire, Jean-Baptiste répondit qu'ils ne devaient pas abuser de leur autorité en molestant les civils et en leur extorquant de l'argent ou du butin. On remarquera qu'il ne leur a pas dit de quitter l'armée mais de faire leur travail honnêtement en se contentant de leur solde.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1035
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Lun 17 Nov 2014 - 2:16

Jean-Baptiste annonce la venue du Messie et baptême de Jésus

3:15 Comme le peuple était dans l'attente, et que tous se demandaient intérieurement si Jean n'était pas le Christ,
16 il leur répondit à tous : Moi, je vous baptise d'eau, mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne mérite pas de délier la courroie de ses sandales. Lui, il vous baptisera d'Esprit Saint et de feu.
17 Il a son van à la main, puis il nettoiera son aire, il amassera le blé dans son grenier, mais brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint pas.

18 Jean annonçait la bonne nouvelle au peuple avec beaucoup d'autres exhortations.
19 Mais Hérode le tétrarque, à qui Jean faisait des reproches au sujet d'Hérodiade, femme de son frère, et au sujet de toutes les mauvaises actions qu'Hérode avait commises,
20 ajouta encore à toutes les autres celle d'enfermer Jean dans la prison.

21 Tandis que tout le peuple se faisait baptiser, Jésus fut aussi baptisé ; et, pendant qu'il priait, le ciel s'ouvrit,
22 et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et il vint une voix du ciel : Tu es mon Fils bien-aimé, objet de mon affection.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Lun 17 Nov 2014 - 12:31

:15 Comme le peuple était dans l'attente, et que tous se demandaient intérieurement si Jean n'était pas le Christ,
Ce que Luc souligne , c'est que le peuple Juif etait dans l'attente de celui qui devait les délivrer de leur etat de dépendance auquel ils étaient soumis depuis le retour de la déportation à Babylone .
C"est en fait le démonstration que les juifs attendaient la venue d'un roi qui les délivreraient , , aussi voyait -ils en Jean la concrétisation de leurs attente si longtemps différée.
Ainsi Jean remplissait pleinement son rôle de précurseur de Jesus , la voix qui crie dans les désert 'voir Malachie 3 : 1 ) cette voix leurs rappelait les promesses de la venue d'un médiateur un prophète semblable à Moïse
Citation :
Je ferai surgir pour eux, du milieu de leurs frères, un prophète comme toi. Je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui ordonnerai. (Deutéronome 18:18)
C'est dans ce contexte que Jean exerça son ministère invitant le peuple à se repentir , à se purifier à se préparer à recevoir celui qui vient au nom de Yah ...!
C'est une situation qui ressemble à celle que nous vivons , chacun étant dans l'attente du retour de J"sus , en la décrivant selon leur convenance et non selon la connaissance exacte ou le désir sincére de le voir arriver de sorte qu'ils sont comme des gens qui bien que avertis restent ignorants par négligence
Citation :
Pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe: Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau voir de vos propres yeux, vous ne saisirez pas. (Matthieu 13:14)
En effet, le coeur de ce peuple est devenu insensible; ils se sont bouché les oreilles et ils ont fermé les yeux de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n'entendent, que leur coeur ne comprenne, qu'ils ne se convertissent et que je ne les guérisse. (Matthieu 13:15)


_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1974
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Lun 17 Nov 2014 - 12:41

15 Comme le peuple était dans l'attente, et que tous se demandaient intérieurement si Jean n'était pas le Christ,
A cette époque le peuple était dans l'attente, ils connaissaient la prophétie sur les 70 semaines d’années de Daniel. Aussi ces gens se demandaient sincèrement si Jean n'était pas lui-même le Christ.
Car la prédication de Jean faisait une profonde impression sur le peuple. Il ne faisait certes pas les miracles qu’accomplirait Jésus, mais les paroles de Jean remuaient la conscience et le cœur de ses auditeurs. Elles auraient dû les préparer à accepter Jésus quand il se manifesterait.
Mais Jean apparaissait d’une manière si inhabituelle dans leur vie qu’ils n’avaient même pas remarqué que Jean était de la tribu de Levi alors que le Messie devait venir de la tribu de Juda…
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11413
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Mar 18 Nov 2014 - 14:55

3:16 il leur répondit à tous : Moi, je vous baptise d'eau, mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne mérite pas de délier la courroie de ses sandales. Lui, il vous baptisera d'Esprit Saint et de feu.

Jean dit clairement qu'il n'est pas lui-même le Messie.
Le Messie n'est pas encore actif mais lorsqu'il viendra, il se montrera "plus puissant que moi" leur répond Jean. Loin de se sentir flatté d'être pris pour le Messie par certains, il s'exprime avec humilité en disant qu'il n'est même pas digne "de délier la courroie de ses sandales", la tâche du plus vil serviteur chargé de laver les pieds de ceux qui entrent dans la maison. Comme le Messie Jésus dira plus tard au sujet de Jean-Baptiste : "Je vous le dis, parmi ceux qui sont nés de femmes, aucun [prophète] n'est plus grand que Jean[-Baptiste]. ..." (Luc 7:28). Si donc selon Jésus, Jean-Baptiste était déjà plus grand que tous ceux qui étaient nés de femmes, cela donne une idée de la grandeur du Messie qui se révèlera être encore plus grand que Jean ! En fait, le Messie s'avèrera être le Fils de Dieu.

De plus, le Messie baptisera "d'Esprit saint et de feu" !
Pour ce qui est du baptême d'Esprit saint, la Bible nous informe d'une manière très détaillée sur l'effusion de l'Esprit saint sur les disciples à la Pentecôte peu après que Jésus soit monté au ciel (Actes chapitre 2). Chaque chrétien est baptisé aussi au nom de l'Esprit saint et devrait être conscient de la nécessité de se laisser conduire par l'Esprit saint durant toute sa vie car Jésus a dit :
Citation :
Quand il viendra, lui, l'Esprit de la vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de sa propre initiative, mais il dira tout ce qu'il entendra et il vous annoncera ce qui est à venir. (Jean 16:13)

Quant au "feu", il est vrai qu'il est souvent associé au jugement dans les Écritures mais le feu a aussi une fonction purificatrice comme il ressort des textes suivants :
Citation :
Voici que je vais envoyer mon messager, pour qu'il fraye un chemin devant moi. Et soudain il entrera dans son sanctuaire, le Seigneur que vous cherchez; et l'Ange de l'alliance que vous désirez, le voici qui vient! dit Yahvé Sabaot. Qui soutiendra le jour de son arrivée? Qui restera droit quand il apparaîtra? Car il est comme le feu du fondeur et comme la lessive des blanchisseurs. Il siégera comme fondeur et nettoyeur. Il purifiera les fils de Lévi et les affinera comme or et argent, et ils deviendront pour Yahvé ceux qui présentent l'offrande selon la justice. (Malachie 3:1-3)
... maintenant, puisqu'il le faut, vous êtes pour un peu de temps attristés par diverses épreuves. Ainsi, la valeur éprouvée de votre foi - beaucoup plus précieuse que l'or, qui est périssable et que l'on soumet pourtant à l'épreuve du feu - aura pour résultat la louange, la gloire et l'honneur lorsque Jésus-Christ apparaîtra. (1 Pierre 1:6-7)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Mar 18 Nov 2014 - 16:07

17 Il a son van à la main, puis il nettoiera son aire, il amassera le blé dans son grenier, mais brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint pas


Aux temps bibliques, la moisson n'était faite que manuellement, et les moissonneurs fauchaient tout ensemble le blé et l'ivraie; la séparation des deux se produisant après coup, par une technique très simple : le mélange était jeté en l'air, directement dans le vent, et le grain, par sa lourdeur, retombait à terre, sur l'aire de vannage, tandis que la balle, plus légère, tombait par les côtés; il suffisait alors de la rassemblée en un tas qui était aussitôt détruit par le feu; le grain mis en sacs serrés et engrangés tout naturellement.
Jean prophétise ce que Christ fera a sa maison après que l' Esprit Saint  sera répandu dans les derniers jours ... juste avant son retour.
Après le baptême vient le  temps de vannage, et le temps de tri  le Vanneur, Jésus Christ, recueillera le blé, “ mais la bale, il la brûlera par un feu qu’il est impossible d’éteindre

Citation :
Mathieu  13.38  le champ, c'est le monde; la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l'ivraie, ce sont les fils du malin;
13.39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges.
13.40 Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde.
13.41 Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité:

Citation :
1 Pierre:4.17
Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de Dieu?

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Mer 19 Nov 2014 - 11:33

17 Il a son van à la main, puis il nettoiera son aire, il amassera le blé dans son grenier, mais brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint pas.

Citation :
van

nm (van)
1Instrument d'osier pour séparer la paille et l'ordure d'avec le bon grain  
Dictionnaire français "Littré"  
Autrefois ,  la récolte de c"r"ales etait amener sur une aire de battage ; pour y être vanner à l'aide d'un Van  , une sorte de grande pelle en osier  avec laquelle la paille et le grain etait projetés en l'air , les grain plus lourds retombaient au sol , tandis que la paille plus légère  etait emport"e par le vent c'est ainsi que le bon grain etait s"paré de sa paille ,du son  et des impuretés sans valeur   ce travaille s'appelait le "vannage "  cette expression est souvent employée dans la parole de Dieu pour exprimer la séparation des  hommes bons (  justes ; bon grain) des hommes mauvais  ( injustes ou méchants ; légers  comme la paille )
Désignant les méchants Esaïe  écrit  :

Citation :
Tu les secoueras et le vent les emportera, un tourbillon les dispersera, mais toi, tu trouveras ta joie dans l'Eternel, tu feras ton sujet de fierté du Saint d'Israël. (Esaïe 41:16)

Ainsi en se servant de cette image , Jean d"signe Jésus  comme celui qui à la moisson vannera les nations pour n'en retirer que le  bon grain il passera toute la terre au crible  ( van ) Par sa presication Jean indique avec clarté que l'oeuvre de Jesus sera une oeuvre de s"séparation semblable à la moisson  
Citation :
 Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.
25 Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.
26 Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi.
27 Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n’as–tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ?
28 Il leur répondit : C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux–tu que nous allions l’arracher ?
29 Non, dit–il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé.
30 Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez–la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.
La moisson est une épreuve au travers de laquelle doit se révéler ll'oeuvre ds Jésus elle touche non seulement la paille et l ' ivraie , mais aussi chaque grain de blé , qui doit être se paré du son  c'est un passage obligatoire comme l'indique le psaume 66 : 10 à 12
Citation :
Car tu nous as éprouvés, ô Dieu! Tu nous as fait passer au creuset comme l’argent.
Tu nous as amenés dans le filet, Tu as mis sur nos reins un pesant fardeau,
Tu as fait monter des hommes sur nos têtes; Nous avons passé par le feu et par l’eau. Mais tu nous en as tirés pour nous donner l’abondance.

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Mer 19 Nov 2014 - 13:29

18 Jean annonçait la bonne nouvelle au peuple avec beaucoup d'autres exhortations.
Le témoignage de Jean était celui du Hérault lequel introduit un personnage important celà ressort des paroles de évangéliste Jean
Citation :
Jean, son témoin, a proclamé publiquement: — Voici celui dont je vous ai parlé lorsque j’ai dit: Celui qui vient après moi m’a précédé car il existait déjà avant moi. (Jean 1:15)
Jean ; bien qu’étant le plus grand des prophêtes ,il ne mit Jamais l'accent sur lui même ; il le dit clairement lorsque l'on vint lui rapporter que Jesus baptisait il répondit
Citation :
Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel. Jean 3 : 27

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11413
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Jeu 20 Nov 2014 - 13:04

3:19 Mais Hérode le tétrarque, à qui Jean faisait des reproches au sujet d'Hérodiade, femme de son frère, et au sujet de toutes les mauvaises actions qu'Hérode avait commises,
20 ajouta encore à toutes les autres celle d'enfermer Jean dans la prison.


Luc ne rédige pas l'histoire d'Hérode Antipas mais celle de Jésus et de Jean-Baptiste.
Si le tétrarque Hérode est mentionné ici, c'est parce que c'est lui qui mit fin de manière violente au ministère public de Jean-Baptiste.  Conformément à son rôle de prophète, Jean-Baptiste avait dénoncé les mauvaises actions d'Hérode, actions auxquelles s'ajoutèrent celles commises en relation avec Hérodiade, femme de son frère. Luc ne précise pas ici de quelle nature étaient ces mauvaises actions, il suffit que mention soit faite pour expliquer comment et pourquoi le ministère public de Jean-Baptiste prit fin. L'historien Flavius Josèphe rapporte à quel point le mariage adultère d'Hérode choqua le peuple.

On retiendra surtout le courage de Jean-Baptiste qui avait été envoyé pour prêcher un baptême de repentance et pour dévoiler et condamner les péchés. Beaucoup se repentirent, d'autres par contre s'endurcirent dans leur mauvaise voie. Jean avait bien fait son travail de précurseur du Messie et il aura sa récompense au temps fixé.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11413
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Ven 21 Nov 2014 - 13:50

3:21 Tandis que tout le peuple se faisait baptiser, Jésus fut aussi baptisé ; et, pendant qu'il priait, le ciel s'ouvrit,
22 et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et il vint une voix du ciel : Tu es mon Fils bien-aimé, objet de mon affection.


Au temps fixé par Dieu, Jésus se fit également baptiser (Daniel 9:24-27; Galates 4:4).
Son baptême ne fût toutefois pas un baptême de repentance puisque Jésus était sans péché et n'avait donc pas besoin de se repentir (Hébreux 4:15).
Le baptême de Jésus était donc différent mais il établit la relation entre sa mission envers les pécheurs. Selon l'Évangile de l'apôtre Jean, lorsque Jésus vint aussi se faire baptiser, Jean-Baptiste déclara : "... Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde." (Jean 1:29). Lors de son baptême, Jésus fût donc présenté au monde comme rédempteur et sauveur du monde !

Luc rapporte que Jésus priait à cette occasion. Comme les paroles de sa prière ne sont pas rapportées, elle n'était probablement pas audible mais seulement visible par son attitude.

C'est alors que se produisirent plusieurs choses absolument remarquables :
- le ciel s'ouvrit
- l'Esprit saint descendit visiblement sur Jésus sous forme corporelle, comme une colombe
- la voix de Dieu se fit entendre du ciel présentant Jésus comme son Fils bien-aimé, objet de son affection

Que signifiaient ces choses ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Sam 22 Nov 2014 - 12:49

:21 Tandis que tout le peuple se faisait baptiser, Jésus fut aussi baptisé ; et, pendant qu'il priait, le ciel s'ouvrit,
22 et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et il vint une voix du ciel : Tu es mon Fils bien-aimé, objet de mon affection


Luc n'ajourz rizn aux temoignage des autres évangiles , son constat est que parmi tous ceux qui se firent baptiser du baptême de Jean  seul Jésus reçut le sceau d'approbation de Dieu, l'esprit saint descendant sur lui le glorifiant comme Pierre le fit ressortir plus tard  écrivant :  
Citation :
Oui, il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire quand la gloire magnifique lui a fait entendre une voix qui disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.» (2 Pierre 1:17)
Qui mieux que lui pouvait être le représentant de Dieu en effet  bien qu"tant sans p"ch" , il vient au milieu d'homme pécheurs ...
Lui qui n'aveiy pas besoin de se repentir , se mêle parmi les pêcheurs ... qu'elle humilité .... ! quand on sait que la plupart des hommes imparfaits , parmi ceux qui se considérent comme des docteurs ; des bergers se retournent des pêcheurs , lui Jesus se mêle à eux et vient comme eux prendre un baptême symbole du repentir qui mieu que lui pouvait incarner le messie ; Dieu lui même rendant temoignage à ce sujet  disant " celui (ci est mon fils , le bien aimé " celà au milieu de tout le Peuple , par son témoignage Luc souligne la qualité de Jésus en tant que fils de Dieu que Jean le baptiste lui même désigne comme l'agneau de Dieu QUI qui ôte le peché du monde " en soulignant ce fait ; il désigne Jesus comme le serviteurs de Dieu annoncé dans sa par les prophêtes, par son temoignage s'identifie comme le prophète qui introduit J"sus comme le moyen de salut pour les hommes reprénant , c'est à dire le serviteurs de annoncé par Esaïe  :
Citation :
[Voici mon serviteur, celui que je soutiendrai, celui que j'ai choisi et qui a toute mon approbation. J'ai mis mon Esprit sur lui; il révélera le droit aux nations. (Esaïe 42:1) [
ce que Luc explique en peu de mot ,tout ayant dejà été ecrit dans les autres évangiles  c'est que parmi tout le peuple , un seul fut choisit par Dieu , il etait le plus humble , le plus digne ,le seul qui n'ai pas de péché,  Pierre le désigne  comme le seul moyen de salut
[/color]
Citation :
Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.» (Actes 4:12)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11413
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Sam 22 Nov 2014 - 13:18

3:21 ... le ciel s'ouvrit,

Cette expression est lourde de signification. On la retrouve dans les prophètes de l'AT et du NT :
Ézechiel 1:1 : "... comme j'étais parmi les déportés près du fleuve du Kebar, les cieux s'ouvrirent, et j'eus des visions divines."
L'apôtre Jean dans Apocalypse 4:1 : "Après cela, j’ai vu : et voici qu’il y avait une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue, pareille au son d’une trompette, me parlait en disant : " Monte jusqu’ici, et je te ferai voir ce qui doit ensuite advenir."
Les prophètes reçurent alors des révélations divines par l'Esprit saint qu'ils mirent par écrit et que nous pouvons lire de nos jours en nous laissant guider par l'Esprit saint pour les comprendre (Jean 16:13).
Dans le cas de Jésus, je pense que le Père lui rappela au plus tard à ce moment-là par l'Esprit saint toutes les choses que Jésus devait accomplir sur la terre et qui furent discutées avec lui au ciel lors de sa vie préhumaine avant d'être transféré dans le sein de Marie sur la terre. Lorsque "le ciel s'ouvrit" ainsi lors de son baptême, Jésus avait de quoi méditer et il se retira pendant 40 jours dans le désert où il fût ensuite tenté par le diable.

3:22a : et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. ...

Jésus a été oint d'Esprit saint à ce moment-là comme prédit dans le livre d'Isaïe :
Citation :
L'esprit du Seigneur Yahweh est sur moi, parce que Yahweh m'a oint; il m'a envoyé porter la bonne nouvelle aux malheureux; panser ceux qui ont le cœur brisé; Annoncer aux captifs la liberté et aux prisonniers l'élargissement; publier une année de grâce pour Yahweh, et un jour de vengeance pour notre Dieu; consoler tous les affligés; ... (Isaïe 61:1-2)
Lors de son baptême dans l'eau et d'Esprit saint, Jésus est "né de nouveau" ce qui, comme il l'expliquera plus tard à Nicodème, est indispensable pour pouvoir entrer dans le royaume de Dieu (Jean 3:3-5).
C'est lorsqu'il fût oint d'Esprit saint que Jésus est devenu "le Christ" (l'Oint).

3:22b : ... Et il vint une voix du ciel : Tu es mon Fils bien-aimé, objet de mon affection.

Cette voix, qui se fit entendre à ceux qui étaient présents lors du baptême de Jésus dans le Jourdain, était le témoignage, la preuve que Jésus était bien le Fils de Dieu et qu'il était alors né d'eau et d'Esprit saint. Dans le cas de ses disciples qui naîtront également d'eau et d'Esprit saint, ils recevront eux aussi le témoignage de l'Esprit saint :
Citation :
... car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n'avez pas reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être aussi glorifiés avec lui. (Romains 8:14-17)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Dim 23 Nov 2014 - 11:58

22 et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et il vint une voix du ciel : Tu es mon Fils bien-aimé, objet de mon affection
Ce qui transparaît au travers de cette manifestation publique de l'esprit saint  est l'investiture du fils par le Père en personne ; il allait être le serviteur de Dieu , comme celà est clairement énoncé par Jean l'évangéliste qui déclare :

Citation :
En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu lui donne l'Esprit sans mesure. (Jean 3:34)  

C'est donc drapé de cette puissance  que Jésus allait désormais parler au nom de Dieu , ce qu'il dit lui -même
Citation :
Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. " (Jean 8:26)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1035
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Lun 24 Nov 2014 - 12:16

Généalogie de Jésus-Christ

3:23 Jésus avait environ trente ans lorsqu'il commença (son ministère). Il était, comme on le pensait, fils de Joseph, fils d'Héli,
24 fils de Matthath, fils de Lévi, fils de Melki, fils de Yannaï, fils de Joseph,
25 fils de Mattathias, fils d'Amos, fils de Nahoum, fils d'Esli, fils de Naggaï,
26 fils de Maath, fils de Mattathias, fils de Sémeïn, fils de Yoseh, fils de Yoda,
27 fils de Yoanan, fils de Rhésa, fils de Zorobabel, fils de Chealtiel, fils de Néri,  
28 fils de Melki, fils d'Addi, fils de Kosam, fils d'Elmadam, fils d'Er,
29 fils de Jésus, fils d'Éliézer, fils de Yorim, fils de Matthath, fils de Lévi,
30 fils de Siméon, fils de Juda, fils de Joseph, fils de Yonam, fils d'Éliaqim,
31 fils de Méléa, fils de Menna, fils de Mattata, fils de Nathan,
32 fils de David, fils d'Isaï, fils d'Obed, fils de Booz, fils de Salmon, fils de Naassôn,
33 fils d'Aminadab, fils d'Admîn, fils d'Arni, fils de Hetsrôn, fils de Pérets, fils de Juda,
34 fils de Jacob, fils d'Isaac, fils d'Abraham, fils de Térah, fils de Nahor,
35 fils de Seroug, fils de Rehou, fils de Péleg, fils de Héber, fils de Chilah,
36 fils de Qaïnam, fils d'Arphaxad, fils de Sem, fils de Noé, fils de Lémek,
37 fils de Mathusalem, fils d'Hénoc, fils de Yered, fils de Maléléel, fils de Qenam,
38 fils d'Énosch, fils de Seth, fils d'Adam, fils de Dieu.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8635
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 3   Lun 24 Nov 2014 - 17:03

3:23 Jésus avait environ trente ans lorsqu'il commença (son ministère). Il était, comme on le pensait, fils de Joseph, fils d'Héli,
Bien qu'étant de la tribu de Juda , Jésus se conforma à l'écriture concernant le service au tabernacle , en effet les lévites  commençaient leur service  :  
Citation :
depuis l’âge de 30 ans et au-dessus, jusqu’à l’âge de 50 ans. Tous ceux-ci ont à faire leur service, à remplir une fonction dans la Tente du Rendez-Vous. (Nombres 4:3)
Cela devait avoir un rapport avec la matûrité tant physique que mentale  
Notons au passage que son ancêtre David avait le même âge lorsqu'il devint roi. Voir 2 Samuel 5 : 4.
Bien que la jeunesse ne soit pas un obstacle , il convenait que ceux qui exerçaient des fonctions dans la maison de Dieu soient des hommes ayant passé la fleur de l'âge. Sans être au pied de la lettre, Paul le fit ressortir en ce qui concerne le choix des enseignants:
Citation :
Il ne faut pas prendre un nouveau converti ; l’orgueil pourrait lui tourner la tête et le diable le ferait tomber. (1 Thimothée 3:6)

C'est donc en accord avec la loi et les principes chrétiens que Jésus se présenta pour accomplir le plus grand des ministères qui soit.
Cependant Jésus devait en plus répondre à d'autres critères, en effet il devait descendre d’Abraham ; de Juda et de David. C'est pourquoi sa généalogie est d'une grande importance.

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luc chap 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luc chap 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Daniel Chap 9
» Daniel chap 2
» SUITE DE SAINT MATTHIEU (Chap. 1, vv. 22-25) par Saint Jean Chrysostôme. (Extraits).
» Commentaire de Saint Matthieu (chap. 1, vv.1-16) par Saint Jean Chrysostôme (extraits).
» SUITE DE SAINT JEAN (chap. V, v.31-38.), PAR SAINT JEAN CHRYSOSTÔME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Evangile de Luc :: par chapitre-
Sauter vers: