La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Luc chap 17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Luc chap 17   Jeu 15 Oct 2015 - 15:04


Les occasions de chute. La foi. Serviteurs inutiles

1 Jésus dit à ses disciples : Il est impossible qu'il n'arrive pas des occasions de chute, mais malheur à celui par qui elles arrivent !
2 Il serait plus avantageux pour lui qu'on lui mette au cou une pierre de moulin et qu'on le lance dans la mer, que s'il était une occasion de chute pour l'un de ces petits.
3 Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le, et, s'il se repent, pardonne-lui.
4 Et s'il pèche contre toi sept fois dans un jour, et que sept fois il revienne à toi, en disant : Je me repens, tu lui pardonneras.

5 Les apôtres dirent au Seigneur : Augmente-nous la foi.
6 Et le Seigneur dit : Si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à ce mûrier : Déracine-toi, et plante-toi dans la mer ; et il vous obéirait.

7 Qui de vous, s'il a un serviteur qui laboure ou fait paître les troupeaux, lui dira, quand il revient des champs : Viens tout de suite te mettre à table ?
8 Ne lui dira-t-il pas au contraire : Prépare-moi le repas, mets-toi en tenue pour me servir, jusqu'à ce que j'aie mangé et bu ; après cela, toi, tu mangeras et boiras.
9 Aura-t-il de la reconnaissance envers ce serviteur parce qu'il a fait ce qui lui était ordonné ?
10 Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Ven 16 Oct 2015 - 10:29


1 Jésus dit à ses disciples : Il est impossible qu'il n'arrive pas des occasions de chute, mais malheur à celui par qui elles arrivent !
2 Il serait plus avantageux pour lui qu'on lui mette au cou une pierre de moulin et qu'on le lance dans la mer, que s'il était une occasion de chute pour l'un de ces petits.
3a Prenez garde à vous-mêmes...


Jésus s'adresse maintenant de nouveau aux disciples en attirant leur attention sur "des occasions de chute" qui peuvent se produire même dans leurs rangs. Ce qui est traduit ici par "occasions de chute" est le mot grec σκανδαλα (skandala) que les lecteurs francophones comprennent certainement par "scandales" comme cela est d'ailleurs rendu par certains traducteurs !

C'est une chose très grave lorsque dans un cercle fraternel, des chrétiens plus avancés deviennent "une occasion de chute pour l'un de ces petits" donc pour un croyant qui en est encore au début ou nouveau. La gravité est soulignée par les paroles de Jésus "malheur à celui par qui" les scandales ou occasions de chute arrivent ! Pour un chrétien qui se rendrait coupable d'un tel acte, il aurait été préférable pour lui qu'un magistrat l'aurait empêché de le commettre parce qu'il l'aurait condamné à mort par noyade pour un autre délit moins grave mais qui aurait tout de même mérité la peine de mort Shocked

La parabole du riche et du pauvre Lazare rappelait les paroles de Jésus : "Malheur à vous scribes et Pharisiens hypocrites" mais à présent, Jésus dit "malheur" à celui de ses disciples qui ferait tomber un nouveau encore faible dans la foi par une attitude choquante !

Cela devrait nous faire réfléchir sur notre comportement dans les milieux fraternels, y compris dans le cadre du forum "La Liberté Chrétienne" !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Sam 17 Oct 2015 - 9:56


17:3b ... Si ton frère a péché, reprends-le, et, s'il se repent, pardonne-lui.
4 Et s'il pèche contre toi sept fois dans un jour, et que sept fois il revienne à toi, en disant : Je me repens, tu lui pardonneras.

L'amour doit guider en tout temps les disciples du Christ, particulièrement envers leurs frères et soeurs lorsque ceux-ci pèchent !  I love you  
En disant "reprends" le frère ou la soeur, Jésus montre la nécessité de convaincre qu'il y a eu péché afin de montrer la nécessité de se repentir.

"... et, s'il se repent, pardonne-lui" S'il est vrai que le pardon dépend ici du repentir, il est pratiquement ordonné lorsqu'il y a repentir. L'amour et la sagesse dictent toutefois d'aller même jusqu'à ne pas garder rancune envers quelqu'un qui ne se repent pas - peut-être qu'il n'a pas compris, c'est pourquoi il faut reprendre et convaincre avec les Écritures :
Citation :
Toute l'Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, (2 Timothée 3:16)

À cette occasion, Jésus a dit aux disciples que même "s'il pèche contre toi sept fois dans un jour, et que sept fois il revienne à toi, en disant : Je me repens, tu lui pardonneras." Est-ce déjà arrivé qu'un frère en Christ pèche 7 fois dans la même journée contre toi ?  Shocked
Selon le Talmud babylonien, les Juifs devaient pardonner jusqu'à 3 fois. Jésus emploie l'expression biblique "7 fois" pour montrer la permanence de la disposition de coeur à pardonner à un frère :
Citation :
En effet, sept fois le juste tombe, mais il se relève. Quand les méchants trébuchent, en revanche, ils sont précipités dans le malheur.  (Proverbes 24:16)

Si quelqu'un parmi nous ne serait pas prêt à pardonner jusqu'à 7 fois par jour à son frère ou à sa soeur, combien de fois souhaite-t-il que Dieu lui pardonne ses propres fautes dans une journée ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8601
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Dim 18 Oct 2015 - 1:39

5 Les apôtres dirent au Seigneur : Augmente-nous la foi.
6 Et le Seigneur dit : Si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à ce mûrier : Déracine-toi, et plante-toi dans la mer ; et il vous obéirait .


La demande des disciples part certainement d'un bon sentiment , la réponse de Jésus indique que sur ce plan ils ont une lacune évidente ;
la foi étant une des facettes du fruit de l'esprit de Dieu  , l'esprit n'étant pas encore à l'oeuvre en eux , ils manquaient encore de clairvoyance et de connaissance de la vérité à propos du dessein de Dieu, et de la vérité qui s'en dégage.
Certes ils avaient Jésus  "le chemin, la vérité et la vie" ils n'avaient cependant pas pris la mesure de ce que représentait Jésus. Celui-ci leur dira  

Citation :
J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. (Jean 16:12)
Jésus savait qu'ils manquaient encore de maturité , celle-ci viendrait plus tard avec l'onction. Il le confirma disant :
Citation :
quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. (Jean 16:13)
Étant ainsi enseignés dans toute la vérité , leur foi sera affermie par la vraie connaissance du père et du fils. Ils saurons alors que " à Dieu tout est possible. " Mathieu 1926  
Ils apprendront aussi que la vraie foi n'a vraiment de valeur que si elle est empreinte d'amour duquel elle est indissociable. Paul le rappelle en écrivant
Citation :
quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien (1 Corinthiens 13 : 2)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Lun 19 Oct 2015 - 9:53


17:7 Qui de vous, s'il a un serviteur qui laboure ou fait paître les troupeaux, lui dira, quand il revient des champs : Viens tout de suite te mettre à table ?
8 Ne lui dira-t-il pas au contraire : Prépare-moi le repas, mets-toi en tenue pour me servir, jusqu'à ce que j'aie mangé et bu ; après cela, toi, tu mangeras et boiras.
9 Aura-t-il de la reconnaissance envers ce serviteur parce qu'il a fait ce qui lui était ordonné ?
10 Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.


Jésus s'adresse encore toujours aux disciples en exposant cette parabole du serviteur qui laboure ou fait paître les troupeaux. La description des évènements reflète bien la relation entre un propriétaire et ses esclaves à l'époque ou entre un maître et ses serviteurs jusqu'à nos jours.

Jésus avait déjà dit aux disciples que lorsqu'ils prient Dieu, ils devaient lui dire : "Notre Père ..."  I love you
Quant à ses propres relations avec eux, il leur a dit dans la nuit avant sa mort sacrificielle :
Citation :
14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître. Je vous ai appelé amis, parce que tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître. (Jean 15:14-15)
Quelle belle relation intime avec le Père et le Fils !  cheers
Si déjà un maître ou un propriétaire qui pourvoit aux besoins de son serviteur ou de son esclave trouve normal d'être servi, à combien plus forte raison le Créateur de l'univers et des humains ! La leçon que Jésus veut faire comprendre à ses disciples est la conclusion qu'ils devraient tirer face aux réalités :
"Nous ne sommes que des serviteurs sans mérite particulier; nous n’avons fait que notre devoir." (Luc 17:10 Bible du Semeur)

Pourquoi Jésus donne-t-il alors à ses disciples la parabole du serviteur qui laboure ou fait paître les troupeaux ?
C'est avant tout pour leur faire comprendre qu'ils n'ont aucun mérite personnel par lequel ils seraient sauvés. Tout ce qui leur arrive l'est par pure grâce ! Cela devrait éviter aux disciples de Jésus d'adopter une attitude semblable à celle des Pharisiens.

Dans une autre parabole, Jésus expose qu'un propriétaire embauche des ouvriers pour la journée en venant les chercher sur la place publique à différentes heures et finalement, les derniers appelés auront travaillé seulement  pendant une heure alors que les premiers l'auront fait durant toute la journée sous la chaleur du soleil ! Les premiers et les derniers reçurent pourtant tous le même salaire pour faire vivre leurs familles ! (Matthieu 20:1-16)

Ne nous imaginons jamais que nous serons sauvés par nos propres mérites !  No

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Mar 20 Oct 2015 - 2:10


Les dix lépreux

17:11 Au cours de son voyage vers Jérusalem, Jésus passait entre la Samarie et la Galilée.
12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre et se tenaient à distance. Ils élevèrent la voix et dirent :
13 Jésus, Maître, aie pitié de nous !
14 En les voyant, il leur dit : Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu'ils y allaient, il arriva qu'ils furent purifiés.
15 L'un d'eux, se voyant guéri, revint sur ses pas et glorifia Dieu à haute voix.
16 Il tomba face contre terre aux pieds de Jésus et lui rendit grâces. C'était un Samaritain.
17 Jésus prit la parole et dit : Les dix n'ont-ils pas été purifiés ? [Mais] les neuf autres, où sont-ils ?
18 Ne s'est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ?
19 Puis il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t'a sauvé.





Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Mar 20 Oct 2015 - 9:33


11 Au cours de son voyage vers Jérusalem, Jésus passait entre la Samarie et la Galilée.
12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre et se tenaient à distance. Ils élevèrent la voix et dirent :
13 Jésus, Maître, aie pitié de nous !
14 En les voyant, il leur dit : Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu'ils y allaient, il arriva qu'ils furent purifiés.


Jésus est en route pour Jérusalem où il se rend pour célébrer la pâque.
Jusque-là, le récit rapporté par Luc contient un des nombreux cas de guérisons collectives faites par Jésus au cours de son ministère. Une des particularité est qu'un Samaritain se trouve parmi les 9 autres lépreux qui sont des Juifs ce qui est compréhensible puisque l'itinéraire choisi par Jésus le conduisait Jésus passait entre la Samarie et le Galilée. De plus, puisque tous les 10 étaient impurs de par leur lèpre, il est également compréhensible que les Juifs acceptèrent un compagnon d'infortune Samaritain parmi eux.

La loi disait :
Citation :
45 Le lépreux, atteint de la plaie, portera ses vêtements déchirés et aura la tête nue ; il se couvrira la moustache et criera : Impur ! Impur ! 46 Aussi longtemps qu'il aura la plaie, il sera impur... (Lévitique 13:45-46)
Les lépreux se comportèrent conformément à la Loi puisqu'ils se tenaient à distance c'est pourquoi "ils élevèrent la voix" en criant : "Jésus, Maître, aie pitié de nous ! Ils avaient donc entendu parler de Jésus et de ses miracles et s'adressèrent respectueusement à lui en faisant appel à sa pitié. En réponse. Jésus leur dit simplement d'aller se montrer aux sacrificateurs qui devaient constater se lon la Loi la guérison d'un ex-lépreux. En cours de route, ils constatèrent qu'ils avaient été guéris. Quelle joie devait régner à ce moment-là parmi eux !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8601
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Mar 20 Oct 2015 - 10:34

11 Au cours de son voyage vers Jérusalem, Jésus passait entre la Samarie et la Galilée.
12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre et se tenaient à distance. Ils élevèrent la voix et dirent :
13 Jésus, Maître, aie pitié de nous !

Au cours de son ministère , Jésus accomplit de nombreuses guérisons miraculeuses , ce qui fit que  les malades se précipitaient à sa rencontre. Ce fut le cas pour les dix lépreux qui font l'objet de notre attention particulière
Ce  qu'il faut nous rappeler , c'est que les porteurs de cette maladie souvent contagieuse faisaient l'objet d'un statut contraignant et avilissant , ils devaient annoncer  leur état.  Considérés par la loi comme impurs, ils devaient s’astreindre à des conditions sociales  qui les séparaient des individus sains.  Le but bien qu'évident peut paraître de nos jours comme dénué d'humanité .
A l'évidence ces hommes respectaient la loi en se tenant à distance de la foule ,cependant ils manifestèrent  la foi dans la capacité de Jésus à les guérir.
Dans cette circonstance  Jésus  fut attentif à leur demande. Ce qui est remarquable, c'est qu'il les guérit rétro-activement  leur demandant d'aller  se présenter aux autorités religieuses  seules habilitées à les déclarer sains.
Ainsi , la guérison était assortie d'un acte de foi, celui d'aller vers les prêtres étant toujours porteurs de la maladie , ils ignoraient que la guérison s'effectuerait pendant le parcours .
Leu réactivité face à la guérison va démontrer que tous ne manifestent pas les mêmes sentiments ; la majorité  manquant de reconnaissance  s'en tenant uniquement au respect de la loi ,  seul  un lépreux sut démontrer sa reconnaissance en retournant vers Jésus  .
http://jesus.discutfree.com/t1965-ou-sont-donc-les-neuf-autres-luc-1717?highlight=ou+sont+les+neuf+autresles+dix+l%E9preux

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Mer 21 Oct 2015 - 12:13


17:15 L'un d'eux, se voyant guéri, revint sur ses pas et glorifia Dieu à haute voix.
16 Il tomba face contre terre aux pieds de Jésus et lui rendit grâces. C'était un Samaritain.
17 Jésus prit la parole et dit : Les dix n'ont-ils pas été purifiés ? [Mais] les neuf autres, où sont-ils ?
18 Ne s'est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ?
19 Puis il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t'a sauvé.


Les 9 Juifs qui poursuivirent leur chemin considéraient probablement leur guérison de la lèpre comme tout à fait normale. Le Messie était enfin venu, donc cela allait de soi qu'ils aient été guéris par lui !

Dès qu'il constata sa guérison, le Samaritain réalisa à quel point il avait été béni et se mit à glorifier Dieu à haute voix ! Au lieu de poursuivre son chemin pour aller faire constater d'abord sa guérison par les sacrificateurs, le Samaritain décida de retourner pour remercier par priorité Jésus du fond du coeur. Rempli de gratitude, il tomba à ses pieds et lui rendit grâces !

En voyant qu'un seul des 10 lépreux était revenu pour glorifier Dieu et remercier Jésus pour leur guérison miraculeuse, Jésus fut fort étonné ! Mais c'est avec joie qu'il constata que cet étranger n'avait pas été guéri seulement physiquement mais qu'il l'avait été aussi jusque dans l'âme. "Ta foi t'a sauvé" dit Jésus au Samaritain !

Il y a certainement une leçon à tirer de ce récit pour tous les disciples de Jésus parmi les lecteurs. Que l'exercice de notre culte à Dieu ne devienne jamais une simple routine. N'oublions jamais que nous sommes des miraculés car sans ce que le Père et le Fils ont fait et continuent de faire pour nous, nous étions perdus.

Remercions Dieu quotidiennement pour les bienfaits matériels et spirituels que nous recevons par pure grâce !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Jeu 22 Oct 2015 - 1:10


Les signes du royaume de Dieu

17:20 Interrogé par les Pharisiens pour savoir quand viendrait le royaume de Dieu, il leur répondit : Le royaume de Dieu ne vient pas de telle sorte qu'on puisse l'observer.
21 On ne dira pas : Voyez, il est ici, ou : Il est là. Car voyez, le royaume de Dieu est au-dedans de vous.

22 Et il dit aux disciples : Des jours viendront où vous désirerez voir l'un des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez pas.
23 On vous dira : Il est ici, il est là. N'y allez pas et n'y courez pas.
24 En effet, comme l'éclair resplendit et brille d'une extrémité du ciel à l'autre, ainsi sera le Fils de l'homme en son jour.
25 Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par cette génération.

26 Ce qui arriva aux jours de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme.
27 Les gens mangeaient, buvaient, se mariaient, étaient donnés en mariage, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; le déluge vint et les fit tous périr.
28 Il en sera comme au temps de Loth. Les gens mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient,
29 mais le jour où Loth sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufretomba du ciel et les fit tous périr.
30 Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme se révèlera.

31 En ce jour-là, que celui qui sera sur la terrasse et qui aura ses affaires dans la maison, ne descende pas pour les prendre ; et que celui qui sera dans les champs, ne retourne pas non plus en arrière.
32 Souvenez-vous de la femme de Loth.
33 Celui qui cherchera à préserver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera.
34 Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée ;
35 de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée.
36 [De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé.]

37 Les disciples lui dirent : Où sera-ce, Seigneur ? Et il répondit : Où sera le corps, là s'assembleront les aigles.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8601
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Ven 23 Oct 2015 - 1:09

17:20 Interrogé par les Pharisiens pour savoir quand viendrait le royaume de Dieu, il leur répondit : Le royaume de Dieu ne vient pas de telle sorte qu'on puisse l'observer.

Qu'elle déception pour tous ceux qui attendent le rétablissement sur terre du royaume  dans le même style que celui de David , qui avait fait de Jérusalem sa capitale , laquelle fut dotée d'un temple magnifique par Salomon  ...!
Pourtant Jésus est clair déjà dans cette réponse aux pharisiens  ; en d'autres circonstances,  il envoya ses disciples en prêcher l’ imminence en ces termes
Citation :
"  sachez  que le royaume de Dieu s'est approché." (Luc 10 : 1)1
Certes , les disciples attendaient eux aussi le royaume , ils ne comprenaient pas encore la manière dont le royaume devait paraître , ils furent certainement aussi surpris que les pharisiens ,  bien que Jésus leur donnait des éléments de réponse qu'ils comprendraient plus tard quand la promesse de Jésus rapportée par Jean  s'accomplirait sur eux
Citation :
Quand il viendra, lui, l’Esprit de Vérité, il vous conduira sur le chemin de toute vérité. Il n’a pas de message propre, mais il dira ce qu’il aura entendu et vous annoncera les choses à venir. (Jean 16:13)

Jesus le fit remarquer , le royaume ne viendrait pas de manière à pouvoir être observé physiquement ; pourtant Jésus le dit avec force
Citation :
Jusqu'à Jean, c'étaient la Loi et les Prophètes; depuis, le royaume de Dieu est annoncé comme une bonne nouvelle, et chacun use de violence pour y entrer. (Luc 16:16)
Effectivement, depuis le moment ou Jésus fut oint de l'esprit après son baptême, le royaume s’était approché de maniére simple  en la personne de Jésus , et ceux qui manifestaient la foi s 'emparaient  et s'emparent encore de ce royaume dont ils deviennent ministres et ambassadeurs
Citation :
Nous sommes donc ambassadeurs pour le Christ; c'est Dieu qui encourage par notre entremise; au nom du Christ, nous supplions: Laissez-vous réconcilier avec Dieu ! (2 Corinthiens 5:20)

Le royaume est donc à l'oeuvre depuis le moment où Jésus fut oint pour en être le personnage principal , puisque depuis sa résurrection  tout pouvoir lui fut donné comme Jésus le dit  :
Citation :
Jésus s'approcha et leur dit: «Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. (Matthieu 28:18)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Sam 24 Oct 2015 - 11:47


17:21 On ne dira pas: 'Il est ici', ou: 'Il est là.' En effet, le royaume de Dieu est au milieu de vous.» (Luc 17:21 Segond 21)

L'erreur des Pharisiens et même des Juifs en général à l'époque était d'attendre la venue du Messie et du royaume de Dieu d'une manière spectaculaire. Selon Jésus, il ne viendrait donc pas avec éclat à la manière attendue par les Juifs en général en chassant par exemple l'occupant romain car alors, la plupart sinon tous l'auraient accepté.

Et pourtant, Jésus dit clairement : "Le royaume de Dieu est au milieu de vous" !

Les Pharisiens avaient des yeux mais en voyaient pas - ou ne voulaient pas voir - que le Messie était présent, "au milieu" d'eux ! Le royaume de Dieu risquait donc de passer sous le nez des Pharisiens tout en étant présent ! Le royaume de Dieu n'était certainement pas "au-dedans" des Pharisiens ou dans leur coeur comme certaines traductions rendent ce passage!

La venue du royaume de Dieu avec puissance et grande gloire n'était pas pour leur temps.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Dim 25 Oct 2015 - 13:27


17:22 Et il dit aux disciples : Des jours viendront où vous désirerez voir l'un des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez pas.
23 On vous dira : Il est ici, il est là. N'y allez pas et n'y courez pas.
24 En effet, comme l'éclair resplendit et brille d'une extrémité du ciel à l'autre, ainsi sera le Fils de l'homme en son jour.
25 Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par cette génération.


Jésus venait juste de dire que le royaume de Dieu était "au milieu d'eux" en sa personne et voilà qu'il attire maintenant l'attention de ceux qui désirent la présence du Fils de l'homme que des jours viendront où ils ne le verront plus !
Des temps difficiles viendront et des trompeurs se lèveront pour détourner les vrais disciples en les attirant ici et là : "n'y courez pas" leur dit Jésus ! Et pourtant, combien ont couru ici et là depuis et se sont égarés en suivant des hommes au lieu de suivre Jésus qui a dit :
Citation :
... C'est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu'en passant par moi. (Jean 14:6)

Jésus met donc les disciples en garde contre des esprits mensongers et contre des rumeurs sur sa prétendue présence. Lorsque Jésus reviendra dans sa gloire, ce sera soudainement et de manière visible "comme l'éclair resplendit et brille d'une extrémité du ciel à l'autre" ! Combien de fois le retour de Jésus a été déjà annoncé pour une certaine date mais chaque fois, les prédictions se sont avérées fausses.

"Cette génération" qui fera beaucoup souffrir Jésus et qui le rejettera était évidemment celle de son époque lors de son ministère terrestre.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Lun 26 Oct 2015 - 2:26


17:26 Ce qui arriva aux jours de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme.
27 Les gens mangeaient, buvaient, se mariaient, étaient donnés en mariage, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; le déluge vint et les fit tous périr.
28 Il en sera comme au temps de Loth. Les gens mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient,
29 mais le jour où Loth sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel et les fit tous périr.
30 Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme se révèlera.


Par deux exemples historiques, Jésus attire l'attention des disciples sur la situation qui prévaudrait lors de son retour : les jours précédant le déluge et les conditions régnant à Sodome.

Il n'y a évidemment rien de mal dans le fait de manger, de boire, de se marier, d'acheter, de vendre, de planter et de bâtir. Mais la vie quotidienne des gens était uniquement centrée sur les préoccupations matérielles de la vie. On ne se souciait absolument pas de Dieu et de ses lois. Le résultat fut une violence extrême aux jours de Noé et une dégradation extrême de la morale à Sodome.

Ces exemples étaient bien connus des auditeurs de Jésus. Ils pouvaient donc aisément comprendre quelles conditions de vie régneraient sur la terre quand Jésus reviendrait. De même, nous pouvons nous aussi nous en faire une idée précise pour ne pas nous laisser entraîner par la majorité.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Mar 27 Oct 2015 - 10:51


17:31 En ce jour-là, que celui qui sera sur la terrasse et qui aura ses affaires dans la maison, ne descende pas pour les prendre ; et que celui qui sera dans les champs, ne retourne pas non plus en arrière.
32 Souvenez-vous de la femme de Loth.
33 Celui qui cherchera à préserver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera.


En annonçant la destruction de Jérusalem et du temple, Jésus avait déjà mis en garde les disciples "de ne pas retoruner en arrière" mais de penser avant tout à leur salut, tout le reste étant secondaire.

Jésus reprend les mêmes pensées en parlant de son retour et de la fin du monde pour montrer á ses disciples où sont les priorités. L'apôtre Paul va dans le même sens en écrivant :
Citation :
Bref, que tous ceux qui jouissent des biens de ce monde vivent comme s’ils n’en jouissaient pas. Car le présent ordre des choses va vers sa fin. (1 Corinthiens 7:31)

L'exemple historique de la femme de Lot - qui s'était pourtant mise à quitter Sodome mais n'avait ensuite pas tenue compte de l'instruction de ne pas se retourner - devrait faire réfléchir tous les disciples de Jésus sur leur mode de vie. Personne ne connaissant ni le jour ni l'heure de la fin, il convient de rester éveillé et de ne pas se laisser attirer par les choses du monde qu'on a laissé derrière soi en devenant chrétien.  

Dans les derniers jours de ce monde, la pression exercée sur les gens pour qu'ils se conforment à l'esprit prévalant à ce moment-là sera un piège pour des chrétiens enclins à faire des compromis pour "sauver leur vie" : ce serait le moyen le plus sûr de la perdre. Par contre, ceux qui resteront fidèles au Père et au Fils retrouveront leur vie même s'ils la perdent par la persécution.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Mer 28 Oct 2015 - 10:48


17:34 Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée ;
35 de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée.
36 [De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé.]


Ce qui s'est avéré vrai lors de la destruction de Jérusalem et de son temple en l'an 70 par les Romains s'avérera également vrai lors du retour de Jésus et de la fin du monde !

Lorsque Jésus reviendra, ce sera déjà pour venir chercher ses disciples morts fidèles durant les 2000 ans écoulés ainsi que ceux qui seront encore en vie sur la terre à ce moment-là :
Citation :
14 En effet, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, (nous croyons aussi que) Dieu ramènera aussi par Jésus, et avec lui, ceux qui se sont endormis. 15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons, d'après une parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis. 16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. (1Thessaloniciens 4:14-17)

Les uns seront pris ... les autres laissés !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11299
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Luc chap 17   Jeu 29 Oct 2015 - 13:54


17:37 Les disciples lui dirent : Où sera-ce, Seigneur ? Et il répondit : Où sera le corps, là s'assembleront les aigles.

Ou, selon la BFC :
37 Les disciples lui demandèrent : « Où cela se passera-t-il, Seigneur ? » Et il répondit : « Où sera le cadavre, là aussi se rassembleront les vautours. »

La réponse de Jésus à la question des disciples "Où sera-ce, Seigneur ?" est une déclaration proverbiale pour leur faire comprendre que lors de sa venue, quel que soit le lieu où se trouveront les méchants, les jugements de Dieu les atteindront comme ce fut le cas lors du déluge ou de la destruction de Sodome dont il avait parlé précédemment.

L'illustration utilisée par Jésus était connue des Juifs par les textes de l'AT comme Deutéronome 28:49; Job 39:30; Jérémie 4:13; Osée 8:1; Habacuc 1:8; Ézechiel 39:17. Les disciples pouvaient donc comprendre que tout comme les vautours repèrent rapidement même à grande distance un cadavre pour s'y rassembler (ou les aigles une proie), de même lors du tri entre ceux qui sont pris et ceux qui sont laissés, les méchants n'échapperont pas. Le NT reprend également cette expression dans le livre de l'Apocalypse où il est dit de ceux qui seront exécutés à Harmaguédon : "et tous les oiseaux se rassasièrent de leurs chairs." (Apocalypse 19:21)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luc chap 17   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luc chap 17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daniel Chap 9
» Daniel chap 2
» SUITE DE SAINT MATTHIEU (Chap. 1, vv. 22-25) par Saint Jean Chrysostôme. (Extraits).
» Commentaire de Saint Matthieu (chap. 1, vv.1-16) par Saint Jean Chrysostôme (extraits).
» SUITE DE SAINT JEAN (chap. V, v.31-38.), PAR SAINT JEAN CHRYSOSTÔME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Evangile de Luc :: par chapitre-
Sauter vers: