La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'historicité du début de la Genèse mise en doute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 12:37

Dans un autre espace du forum, on pouvait lire :
Citation :
L'historicité de la Genèse n'est valable qu'à partir du chapitre 12.
La plus part des théologiens nous disent que les 11 premiers chapitres sont plutôt des récit populaires.
Je ne sais pas si vous connaissez le site interbible ? (Interbible. org)  C'est un site catholique sur la bible.
L'extrait qui suit nous vient de ce site et nous dit ceci:
...Les récits du livre de la Genèse sur la création n'ont rien d'historique. Rien du tout. La Bible elle-même ne présente pas un enseignement cohérent sur la question...
(Hervé Tremblay, OP Collège dominicain de philosophie et de théologie, Ottawa) *

Ce nouveau fil est ouvert pour répondre aux affirmations faites ci-dessus.

Je commence donc par le premier verset du livre de la Genèse :
Citation :
Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. (Genèse 1:1)
Ce texte a été compilé il y a 3500 ans par Moise sur la base de documents plus anciens. Il nous révèle en une phrase étonnante de par sa simplicité que
- notre univers a eu un commencement
- que notre univers a été créé par Dieu.

L'alternative serait de croire que tout aurait évolué de manière fabuleuse comme la citrouille qui se transforme en carosse pour Cendrillon ! Dans ce cas, pas de Dieu auquel nous devrions être reconnaissants de nous avoir fait et dont nous devrions respecter les lois.

La Bible nous apprend encore comment Dieu s'y est pris pour créer la matière de l'univers :
Citation :
21 Ne savez-vous pas ? N’entendez-vous pas ? Ne vous l’a-t-on pas révélé dès le début ? N’avez-vous pas usé d’intelligence dès les fondations de la terre ? 22 Il y a Quelqu’un qui habite au-dessus du cercle de la terre, dont les habitants sont comme des sauterelles, Celui qui étend les cieux comme une fine gaze, qui les déploie comme une tente pour y habiter ...
26 “ Levez bien haut vos yeux et voyez. Qui a créé ces choses ? C’est Celui qui fait sortir — selon le nombre — l’armée qu’elles sont ; il les appelle toutes par [leur] nom. Par suite de l’abondance de l’énergie vive, car il est aussi vigoureux en force, pas une ne manque. (Isaïe 40:21-22,26)
Ce texte écrit il y a 2700 ans nous révèle que le Créateur de l'univers a transformé de l'énergie en matière, ce que la vraie science ne sait que depuis 1905 ou Einstein a publié sa fameuse formule E=mc² selon laquelle la masse est de l'énergie concentrée !
(à suivre)

* Citation tirée de la 1ère´page du sujet "Petite histoire sur cain" que vous trouverez en cliquant sur
http://jesus.discutfree.com/t2734-petite-question-sur-cain

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.


Dernière édition par Nomade le Dim 24 Jan 2016 - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 13:19

Nomade ma réponse va peut être pas te plaire, j'en suis désolé par avance.
(Tiré aussi du même fil de discussion)

Le mythe mésopotamien (sumérien), écrit bien avant la genèse.

C’est au milieu des ruines que fut découvert un récit Babylonien sur la création, aujourd’hui nommé Enuma Elish. Il s’agit de l’histoire d’une famille divine très perturbée engagée dans une lutte majeure pour le pouvoir à l’aube des temps. Le cœur de l’histoire est le point où le Dieu Mardouk tue sa Némésis Tiamat puis fend son corps en deux, créant le ciel d’une moitié et la terre de l’autre. Mardouk revendique donc le trône du Dieu le plus grand dans le panthéon.

Comparons avec la genèse.

- Dans les deux récits, la matière existe quand la création commence. Comme Enuma Elish, Genèse 1 décrit Dieu mettant en ordre le chaos, et non créant à partir de rien.
- Les ténèbres précèdent les actes de création.
- Dans Enuma Elish, le symbole du chaos est la déesse Tiamat qui personnifie la mer. La Genèse fait référence à l’abîme. Le mot Hébreu est tehom, qui est apparenté linguistiquement à Tiamat.
- Dans les deux récits, la lumière existe avant la création du soleil, de la lune et des étoiles.
- Dans les deux récits, il y a séparation entre les eaux d’en haut et les eaux d’en bas, avec une barrière qui retient les eaux d’en haut.
- La séquence de la création est similaire, avec la séparation des eaux, la terre sèche, les luminaires, et l’humanité, tous suivi de repos.

Les spécialistes se sont posés des questions sommes toutes légitimes :
Peut-être la Genèse n’est-elle pas du tout de l’Histoire, mais juste un autre récit comme Enuma Elish. En fait, peut-être la Genèse est-elle juste une version Hébreu plus récente de ce récit Babylonien plus ancien.
Jusqu’alors, Genèse 1 était unique. A présent, nous avons un mythe Babylonien précédemment inconnu qui est similaire à l’Écriture de manière frappante.

Les spécialistes en vinrent aussi à évaluer les différences entre Genèse 1 et Enuma Elish. Une différence essentielle est que le Dieu d’Israël crée lui seul, sans mélodrame divin ou sans une longue intrigue. Le Dieu d’Israël œuvre seul et dans l’espace de seulement 31 versets (et non en 900 lignes comme dans Enuma Elish). Genèse 1 n’est pas juste une version légèrement retouchée de récits de création plus anciens. C’est une œuvre unique de théologie israélite.

Mais cela ne signifie pas que les similitudes puissent être minimisées.

Mais elles nous parlent : bien que la Genèse soit unique, et bien que la Genèse fasse partie de l’Écriture, il s’agit d’un texte antique qui reflète des façons de penser antiques.

Des récits tels qu’Enuma Elish nous donnent un aperçu bref mais important sur la manière dont les peuples du Proche-Orient antique voyaient le commencement de toutes choses

Qu'en tirer de cela ?
Que Dieu s'adapte, de nos jour nous avons de plus grande compréhension de l'univers, de l'âge de la terre, du système solaire etc...
Mais à l'époque de la rédaction de la genèse, la science n'était pas aussi développée, ni à l'époque de jésus.

On peut accuser la science de vouloir démystifier la bible, mais n’empêche elle a des résultats, par exemple la terre aurai plus de 4.5 milliards d'années.

Mais est-ce gênant pour la foi ?
Non, car la bible n'est pas un livre de science mais la parole écrite de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 14:24


Hello Souffle,
j'avais l'intention de citer également en temps voulu le 2è message de l'autre fil que tu viens de reproduire.

Il est tout à fait normal qu'il y ait des similitudes entre les récits de la création et du déluge qu'on trouve dans la Bible et dans d'autres sources puisqu'il s'agit d'évènements ayant une origine commune étant donné que la population de la terre prit un nouveau départ après le déluge avec les trois fils de Noé qui connaissaient notamment les généalogies des descendants d'Adam jusqu'à Noé ainsi que les récits antédiluviens.

Quiconque a lu attentivement le livre de la Genèse a pu constater qu'il s'agit en fait d'une compilation de divers documents anciens commençant généralement par "Ceci est l'histoire de ..." (Genèse 2:4; 5:1; 6:9). Comme mentionné dans mon message d'ouverture de ce fil, c'est Moise qui compila ces documents en les insérant dans le Pentateuque. Il avait eu l'ordre de Dieu d'écrire dans un livre (Exode 17:14; 24:27; Deutéronome 31:9). Moise était un descendant de Sem tandis que d'autres histoires fortement déformées des mêmes évènements ont été rapportées par les descendants de Cham et de Japhet. Les détracteurs de la Bible affirmeront toujours que les autres récits sont plus anciens ce qui n'est pas confirmé par les faits mais les gens mal informés les croiront.

De nombreux peuples ont une histoire du déluge mais il y a des variantes par rapport au récit détaillé qu'on trouve dans Genèse chap 6 à 9. Les récits de la création et du déluge ont été authentifiés par Jésus :
Citation :
Les Pharisiens l'abordèrent et dirent pour l'éprouver : Est-il permis (à un homme) de répudier sa femme pour n'importe quel motif ? Il répondit : N'avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, fit l'homme et la femme et qu'il dit : C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni (Matthieu 19:3-6)
Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vienne et les emporte tous ; il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. (Matthieu 24:38-39)

Comme nous allons le voir, il n'y a aucune raison valable de douter de l'authenticité et de l'historicité du premier livre de la Bible : la Genèse !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 16:35

Dieu a permit que certains documents soient retrouvés sur le tard, comme les tablettes sumériennes, et les manuscrits de Qumram.

Voici quelques questions que ce sont posés les interprètes de la bible, ici je parle de juifs et de chrétiens, des gens qui croient en Dieu et à la bible.

- Pourquoi y a t-il deux histoires clairement différentes de la création au tout début de la Bible (Genèse 1 et 2)
- Si Adam et Eve étaient les premiers hommes, d’où vient la femme de Cain et de qui avait-il peur, après avoir tué son frère ? (Genèse 4)
- Pourquoi l’histoire du déluge est-elle si répétitive ? (Genèse 6-9)
- Pourquoi y-a-t-il deux histoires de la dispersion des nations ? (Genèse 10 et 11 :1-9)

L’opinion traditionnelle veut que Moïse ait écrit ce livre, mais cela n’est dit nulle part.
Le livre deutéronome tout entier est écrit à la troisième personne et raconte ce que Moïse a dit et fait. Au chapitre 1 :5, nous lisons : Moïse commença à expliquer cette loi et dit…
Le premier verset du Deutéronome dit : " Voici les paroles que Moïse adressa à tout Israël, de l’autre côté du Jourdain " (voir aussi 1 :5). Une fois encore, il s’agit d’un commentaire sur Moïse au temps du passé. Remarquez aussi que celui qui écrit semble avoir atteint Canaan alors que ce n’est pas le cas de Moïse (voir. Nb20 :12 et Deut.32-48-52), ce qui semble indiquer que Moïse n’est pas responsable au moins de la forme définitive du Deutéronome.

Après la mort et l’enterrement de Moïse, le verset 6 dit : "Personne n’a connu son sépulcre jusqu’à ce jour". Le fait que le lieu de son sépulcre soit inconnu suggère qu’une longue période est passée. Cela rend aussi très improbable que quelqu’un de la génération de Moïse (comme Josué) l’ait écrit à moins de conclure qu’en une génération les Israélites ont oublié l’endroit où ils ont mis le corps de Moïse.

Le Père de l’Église Jérôme (347-420), l'auteur de la vulgate, propose une explication : "A ce jour" du Deutéronome 34 :6 réfère au temps d’Esdras, le retour de l’exil babylonien.

Il n’était pas du tout catégorique, ce n'était qu'une hypothèse.

Abraham Ibn Ezra, rabbin du XIIe siècle, était brillant et respecté et rechignait à rompre avec la tradition trop rapidement – y compris avec la tradition selon laquelle Moïse a écrit le Pentateuque.

Il note plusieurs passages dans le Pentateuque qui lui semblent incompatibles avec l’idée que Moïse en est l’auteur :

- Moïse n’a pas traversé le Jourdain (le problème du Deut. 1 :1-5)
- Ibn Ezra sent que le récit à la troisième personne de la vie de Moïse pose problème pour l’hypothèse d’un Moïse auteur, en citant Deut.31 :9 ("Moïse écrivit cette loi ").
- Selon Gn.22 :14, la montagne de Dieu s’appelle la montagne de Morija. Morija n’est mentionnée encore que dans 2 Chroniques 3 :1 comme le lieu du temple. En citant cela, Ibn Ezra a peut-être pensé que la référence à Morija dans la Genèse est anachronique. L’écrivain de la Genèse a vécu beaucoup plus tard et a placé cette référence à la Montagne de Morija au temps d’Abraham pour légitimer le lieu du temple.
- Selon Deut.3 :11, le lit de fer d’Og, roi de Basan, long de neuf coudées est resté à Rabbath. Pour Ibn Ezra, cela ressemble à l’explication d’une ancienne relique. Il attribue ce commentaire au temps de David qui conquiert la cité en 2S12 :30.
- Dans Gn 12 :6, lors du séjour d’Abraham dans le pays promis, le narrateur commente : "en ce temps… ". Ibn Ezra en conclut que ce commentaire fut écrit alors que les Cananéens n’occupaient plus le pays – après la conquête finale du pays de Cana sous le règne de David, 1000 ans plus tard.

Ezra soulèvera des questions importantes pour les chercheurs des siècles à venir : le Pentateuque est-il un document essentiellement mosaïque qui n’a été qu’actualisé ici et là, ou bien ces exemples indiquent-ils quand le Pentateuque et la Genèse ont été écrits dans leur ensemble (pas plus tôt qu’au temps de David) ?

Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8678
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 18:13

Souffle a écrit:
la bible n'est pas un livre de science mais la parole écrite de Dieu
.
A partir de notre propre foi , la réponse devient évidente , Dieu n'est -il pas l'auteur de toutes choses , y compris de la science , on s'attend donc à ce que sa création et sa parole soient intimement liées par cette parole de Jésus :
Citation :
Ta Parole est la vérité (Jean 17 : 17)
Moi la question que je me pose est : La science est -elle la vérité absolue ? Ma réponse est oui lorsqu'elle s'accorde avec l'ensemble des lois universelles ce qui est loin d'être le cas , un scientifique honnête reconnait que son savoir comporte de nombreuses lacunes , il ne peut donc pas affirmer ce qui est pour beaucoup qu’hypothèses et fictions .
Alors c'est vrai, la bible n'est pas un livre de science , mais chaque fois qu'elle affirme une chose elle est vraie parce que Dieu ne ment pas . ( Tite 1 : 2 )
Un chretien sincère reconnait ce fait , il ne se pose pas de questions quant à la véracité de la bible , il met sa confiance en Dieu lequel a la connaissance absolue .
Maintenant il y a une différence entre les différentes interprétations faites par des hommes qui se disent chrétiens mais ne le sont pas , puisqu'ils metteent en doute la Parole de Dieu. Parce qu'ils n'ont pas l'esprit saint pour les éclairer, aussi se tournent-ils vers l'homme pour expliquer ce que l'homme ne peut comprendre de lui même . La Paole avait prévu ce fait :

Citation :
Un temps viendra où les gens ne supporteront plus l’enseignement de la saine doctrine ; mais, au gré de leurs caprices, ils iront se chercher une foule de maîtres pour calmer leur démangeaison d’entendre du nouveau. (2 Thimothée 4:3)
Ce temps est arrivé où tout est remis en cause , beaucoup se laissent éblouir par les avancées scientifiques , mais sont-elles toujours fiables ?
Le temps nous le dira ....!
Alors posons nous la question :
De qu'elle nature est ma foi ?
Est -elle solidement ancrée sur le fondement des prophètes , de Christ et des apôtres ? Ou comme beaucoup, mettons-nous en cause les fondements de la foi ?
De quel côté penche notre coeur , vers Dieu et sa Parole ou vers l'homme et son ignorance ?
Amicalement gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 18:51

Le principe 1er de la science est : le scepticisme.
Tant qu'on est pas sûr on affirme rien, on reste dans l'hypothèse, dans la théorie.

Le 2nd est l'hypothèse due à l'observation. (on ne part jamais du résultat).

le 3ème est la communauté : les autres scientifiques doivent pouvoir critiquer (dans le sens vérifier) une démonstration.

Je suis donc d'accord avec toi Gégé, la science est absolu lorsqu'elle démontre des vérités, mais elle a aussi droit à faire des hypothèses (1er principe), qui parfois sont indémontrables, dans d'autres cas démontrables que plus tard, et enfin certaines sont démontrées.

L'âge de la terre, par exemple, Lord Kelvin avait supposé qu'elle avait au moins 700 000 ans, l'hypothèse était : elle est plus vieille que ce qu'on peut en déduire par la bible.

De nos jours, la science utilise un peu plus de 40 systèmes de radiodatation (la radioactivité de couples d'isotopes), aucun n'est sûr à 100% mais le recoupement de plusieurs de ces systèmes donne : 4.7 milliards d'années.

Pourtant selon la bible, la terre aurai tout au plus 10 000 ans.

Dieu ne ment pas, donc la terre ne peut avoir que 10 000 ans, et pourtant la science affirme les 4.7 milliards d'années, ici elle affirme, elle n'est donc plus dans l'hypothèse.
Cette affirmation a donc passé les 3 premiers principes.

Pour répondre à la question sur le fondement de ma foi :
- Ma foi est fondée sur Dieu et sa Parole (= le messie Jésus).
- Elle est fondée sur l'enseignement que le Seigneur dispense lui-même.
- Elle n'est PAS fondée sur une lecture littérale de la bible

Voici comment je vois la genèse dans son sens scientifique : elle montre que c'est Dieu qui a créé la terre, tout ce qui y vit.

Le texte sur la création est une parabole, car son descriptif littéral ne correspond pas à la réalité.
En effet :
- la terre a 4.7 milliards d'années
- le soleil est né bien avant les planètes, ceci est vrai car on observe dans l'espace des formations de systèmes solaires.

Cela change t il ma foi ?
Et bien non, car c'est Dieu qui compte, c'est son messie qui compte, je m'en remet à lui.




Qui donc se trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
yirmeyahu



Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 17/08/2015

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 19:41

bonjour tout le monde

bonjour Souffle.

la bible dit qu'il y a eu des jours de création.
Le terme hébreu Yôm, traduit par "jour", peut désigner des périodes de temps variables

---------------------------------------------------------------------------
le 7ème jour est mentionner par Paul en
Hébreux 4
3 Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu'il dit: Je jurai dans ma colère:
Ils n'entreront pas dans mon repos![Psaume 95,11] Il dit cela, quoique ses oeuvres eussent été achevées depuis la création du monde.
4 Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Dieu se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour.[Genèse 2]
5 Et ici encore: Ils n'entreront pas dans mon repos!
6 Or, puisqu'il est encore réservé à quelques-uns d'y entrer, et que ceux à qui d'abord la promesse a été faite n'y sont pas entrés à cause de leur désobéissance,
7 Dieu fixe de nouveau un jour-aujourd'hui-en disant dans David si longtemps après, comme il est dit plus haut:
Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, N'endurcissez pas vos coeurs.
8 Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d'un autre jour
9 Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu.
10 Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes.
11 Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.


la lettre d'Hébreux parle du repos de Dieu du 7eme jour:
Genèse 2:2
Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.


et dit qu'a l'époque de moïse, les israélites ne purent entrer dans ce repos....
Psaume 95
10 Pendant quarante ans [après la sortit d'Egypte d'Israël avec Moïse] j'eus cette race en dégoût, Et je dis:
C'est un peuple dont le coeur est égaré; Ils ne connaissent pas mes voies.
11 Aussi je jurai dans ma colère: Ils n'entreront pas dans mon repos!


le 7ème jour étant une période qui d'après la chronologie même de la bible est de plusieurs milliers d'années, les autres jours sont également pour moi des périodes de temps.
---------------------------------------------------------------------------

Souffle a écrit:
Voici comment je vois la genèse dans son sens scientifique : elle montre que c'est Dieu qui a créé la terre, tout ce qui y vit.

Le texte sur la création est une parabole, car son descriptif littéral ne correspond pas à la réalité.
En effet :
- la terre a 4.7 milliards d'années
- le soleil est né bien avant les planètes, ceci est vrai car on observe dans l'espace des formations de systèmes solaires.

les scientifiques ne se trompent jamais????
la parole scientifique est "parole d'évangile" et donc infaillible?

- les scientifiques n'affirment ils pas que Dieu n'existe pas.
- les scientifiques de l'économie nous disent qu'en mettant en application leur science le monde sera plus heureux, plus riche? qu'en est il?
- les scientifiques de la santé nous disent qu'ils ont une connaissance telle qu'il n'y en a jamais eu d'aussi grande? y a t il moins de maladie qu'autrefois, somme nous tous en meilleur santé? les médicament son sûr, sans danger comme les laboratoire nous l'affirme?
- les scientifiques de la psychologie humaine n'ont jamais eu autant de connaissance? les gens sont il plus heureux pour autant?
- les scientifiques agronomes ont il rendu le monde sans famine grâce à leurs nouvelle technique?
- les scientifiques technologiques ont il pollué la terre ou ont il permis à l'être humain d'être plus civilisé?

et ses même scientifique de la sagesse humaine disent que le monde à mis des milliards d'années à se formé, seule explication possible pour que le monde se créer grâce au Dieu du hasard pendant un temps très grand, d'après la théorie infaillible des grecs (wiki), là personne ne peut vérifier mais il doivent forcement avoir raison, il ne peuvent pas se tromper....

Dieu nous dit comment il à fait, libre à nous de prendre en compte sa parole, si elle est "parole d'évangile" ou pas, mais croire que "les scientifiques" ne se trompe pas.....

qu'en pense tu???

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 20:15

J'en pense qu'il y a mauvaise lecture de ce que j'écris.

yirmeyahu a écrit:
les scientifiques ne se trompent jamais????
la parole scientifique est "parole d'évangile" et donc infaillible?

C'est pas ce que j'ai écrit, et encore moins ce que je pense.
Au tout début de mon précédent message j'explique les principes de la science que je t'invite à relire.

Lorsque la science démontre une hypothèse, qui est toujours confrontée à la critique de la communauté, si la démonstration aboutit toujours au même résultat, c'est qu'il y a de fortes chances que ce soit vrai.

La vitesse la lumière est une constante, démontrée, elle vaut : 300 000 m/s
La gravitation, de symbole G est une constante sur terre (elle n'a pas la même valeur sur la lune par exemple)
Etc...

yirmeyahu a écrit:
  - les scientifiques n'affirment ils pas que Dieu n'existe pas.
Non, puisque je ne l'affirme pas, il existe des scientifiques croyant.

yirmeyahu a écrit:
Dieu nous dit comment il à fait, libre à nous de prendre en compte sa parole, si elle est "parole d'évangile" ou pas, mais croire que "les scientifiques" ne se trompe pas.....

Ta série de questions témoigne de déprime face à la nature humaine.

Les humains, comme tu le sais, "aime à faire des bêtises", ils ne voient que rarement plus loin que le bout du nez.

- On exploite le pétrole, mais on ne se rend compte que bien plus tard qu'il est une grande source de pollution.
- Avant le 1er janvier 1997, l'amiante était dans tous les bâtiments, car c'est un très bon anti propagation d'incendie, mais plus tard on a découvert qu'elle donnait le cancer.
Etc...

La genèse serai donc littérale, dans ce cas restons dans l'obscurantisme digne du moyen âge.
Une parabole part d'éléments réels, pour en tirer un message spirituel, là on est plus dans l'enseignement du Christ, non ?

Si Dieu a permit que la science découvre c'est peut être que c'est sa volonté, non ?
Qui est on pour le contredire ?

Crois tu que la terre est ronde, qu'elle tourne sur elle même et qu'elle tourne autour du soleil ?

(élément de réponse : la bible affirme le géocentrisme, la science l'héliocentrisme)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 20:37

souffle a écrit:
... Pourtant selon la bible, la terre aurai tout au plus 10 000 ans.
Dieu ne ment pas, donc la terre ne peut avoir que 10 000 ans, et pourtant la science affirme les 4.7 milliards d'années, ici elle affirme, elle n'est donc plus dans l'hypothèse.

Mais où as-tu vu dans la Bible que la terre aurait "tout au plus 10 000 ans" Question  Shocked  No

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 20:45

Compte les années de chaque patriarche, des règnes des rois etc...

Si on considère que les jours de la création sont de 24h réelle, on obtient 6 000 ans, mais la plupart des chrétiens admettent une marge d'erreur, qui donnerai au max 10 000 ans.

Il existe un mouvement naît aux USA dans les années 50, l'intelligent design, il fait une lecture littérale de la genèse, et fait tout pour prouver que l'âge de la terre est 10 000 ans maximum.

Ils ont parmi leur adepte des pseudo-scientifiques (chrétiens), mais la science ne part jamais du résultat ...
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 20:59

souffle a écrit:
Compte les années de chaque patriarche, des règnes des rois etc...

Si on considère que les jours de la création sont de 24h réelle, on obtient 6 000 ans, mais la plupart des chrétiens admettent une marge d'erreur, qui donnerai au max 10 000 ans.

Il existe un mouvement naît aux USA dans les années 50, l'intelligent design, il fait une lecture littérale de la genèse, et fait tout pour prouver que l'âge de la terre est 10 000 ans maximum.

Ils ont parmi leur adepte des pseudo-scientifiques (chrétiens), mais la science ne part jamais du résultat ...

Il existe des centaines de mouvements portant l'étiquette "chrétien"
Selon Jésus, ils lui disent "Seigneur,Seigneur" mais il ne les connaît pas parce qu'ils le déshonorent !

Cher Souffle,
tu as écrit : "... selon la bible, la terre aurai tout au plus 10 000 ans."

Je répète la question : Mais où as-tu vu dans la Bible que la terre aurait "tout au plus 10 000 ans" ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
yirmeyahu



Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 17/08/2015

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 21:08

Souffle a écrit:
Lorsque la science démontre une hypothèse, qui est toujours confrontée à la critique de la communauté, si la démonstration aboutit toujours au même résultat, c'est qu'il y a de fortes chances que ce soit vrai.

La vitesse la lumière est une constante, démontrée, elle vaut : 300 000 m/s
La gravitation, de symbole G est une constante sur terre (elle n'a pas la même valeur sur la lune par exemple)
Etc...
pourtant d'après la "sagesse" même de ce monde (http://www.larecherche.fr/savoirs/dossier/big-bang-01-01-2002-89387):
->Dans la mesure où le temps et l'espace n'ont vu le jour qu'avec le Big Bang, la question de savoir ce qui s'est passé avant n'a, pour les cosmologistes, aucun sens. Mais pourquoi le temps et l'espace sont-ils brusquement apparus ? Et d'où les lois de la physique proviennent-elles ?

http://www.slate.fr/story/96361/pourquoi-intellectuels-croient-pas-dieu
Slate a écrit:
Devons-nous croire en Dieu? Non, pour la plupart des professeurs de philosophie des grandes universités. Selon une étude menée dans 99 universités anglo-saxonnes, seulement 14% des philosophes interrogés ont la foi. Et la situation est encore plus nette pour les scientifiques. Les membres de l’Académie nationale des sciences des Etats-Unis sont seulement 7% à avoir une croyance religieuse! Surprenant dans un pays où il existe encore sept Etats où vous ne pouvez occuper une fonction officielle si vous n’êtes pas croyant!

les scientifiques ne "voient" pas Dieu.... mais quand il trouve un cailloux tailler en pointe il savent que c'est un homme qu'il là fait???
aux états unis 93% des membres de l’Académie nationale ne "voient" pas de Dieu, beau consensus dans un pays croyant...., "la démonstration aboutit toujours au même résultat" alors Dieu ne doit pas existé....




Souffle a écrit:
Ta série de questions témoigne de déprime face à la nature humaine
non c'est un constat...
1 Corinthiens 3:19
Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit: Il prend les sages dans leur ruse.



Souffle a écrit:
Les humains, comme tu le sais, "aime à faire des bêtises", ils ne voient que rarement plus loin que le bout du nez.

- On exploite le pétrole, mais on ne se rend compte que bien plus tard qu'il est une grande source de pollution.
- Avant le 1er janvier 1997, l'amiante était dans tous les bâtiments, car c'est un très bon anti propagation d'incendie, mais plus tard on a découvert qu'elle donnait le cancer.
Etc...
on est donc bien d'accord

Souffle a écrit:
La genèse serai donc littérale, dans ce cas restons dans l'obscurantisme digne du moyen âge.
Ecclésiaste 1
9 Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil.
10 S'il est une chose dont on dise: Vois ceci, c'est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.
11 On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard.

l'homme croit réinventer la roue? mais le fait il vraiment.
la théorie:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_pens%C3%A9e_%C3%A9volutionniste
Empédocle (490-435 av. J.-C.) écrivit une origine non-surnaturelle des êtres vivants, suggérant que l'adaptation n'avait pas besoin de guide ou de cause finale.
qui dit que la terre à des milliards d'années est elle moins "obscurantiste"?
le moyen âge avec les méchant tueur sanguinaire chrétien toujours à l'œuvre chez les dangereux fondamentaliste arriéré chrétien qui croient que Dieu à écrit la bible et qu'il est capable de la défendre est donc vraiment impossible....

Souffle a écrit:
Crois tu que la terre est ronde, qu'elle tourne sur elle même et qu'elle tourne autour du soleil ?

(élément de réponse : la bible affirme le géocentrisme, la science l'héliocentrisme)
la bible n'affirme rien de telle. peut être certain scientifique spécialisé dans l'évolution civilisatrice d'un monde merveilleux enfin détaché de Dieu pensent il que la bible dit cela. mais ont il raison?

pour ma part, j'essai tant bien que mal de vérifié ce que dit la bible (comme toi je m'en doute), mais après avoir passer un certain temps pour recherché et vérifier différent point de vue, j'en suis venu à penser que les dogme en science sont loin d'être si "sûr". Mais la bible, chaque foi que j'ai vérifié, y compris dans les page que tu cite, sont bien écrite et protégé par Dieu -> voici là seul chose qui me semble juste. pour le reste, ma compréhension n'est, certes, pas toujours juste mais je crois que Dieu, par son esprit, nous aide le moment venu et nous explique grâce à la boussole qu'est la bible.

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 22:40

Nomade :

Souffle a écrit:
Compte les années de chaque patriarche, des règnes des rois etc...

Si on considère que les jours de la création sont de 24h réelle, on obtient 6 000 ans, mais la plupart des chrétiens admettent une marge d'erreur, qui donnerai au max 10 000 ans.

yirmeyahu :

1er principe de la science (je le rappelle) : scepticisme.
Concrètement : c'est pas parce que tout le monde le dit que c'est vrai.

Ce n'est pas parce que 93% des scientifiques ne croient pas en Dieu, qu'il n'existe pas.

De plus croire et démontrer ce sont 2 choses différentes.
Il n'est pas écrit : 93% des scientifiques ont démontré que Dieu n'existe pas

Personnellement, un de mes verset préféré : éprouvez toutes choses, retenez ce qui est bon (1 thess 5:21)

Ça ressemble fortement au 1er principe de la science.

la bible affirme le géocentrisme.

La Bible dépeint la terre comme étant la "base" immobile de la création:
1. "Toi, Seigneur, tu as fondé la terre dès le commencement"  (Heb. 1: 10)
2. Le soleil, la lune, et les étoiles ont été créées après que "la ferme fondation de la terre" fut établie. (Gen. 1: 9-18)
3. "Il a fondé la terre sur ses bases, tellement qu'elle ne sera point ébranlée à perpétuité" (Psm. 104: 5)
4. "...aussi la terre habitable est affermie, tellement qu'elle ne sera point ébranlée" (Psm. 93: 1)
5. "...car les fondements de la terre sont à l'Éternel, et il a posé sur eux la terre habitable." (1 Sam. 2: Cool
6. "...mais j'ai affermi ses piliers." (Psm. 75: 3)

(Durant le moyen âge, l'église toute puissante de l'époque, l'église catho, a condamné Copernic, Galilée etc...)

Luther et Calvin ont convenu que la bible annonce que la terre ne se déplace pas, et aussi que le soleil se déplace: Il (Dieu) peut commander le soleil de ne pas se lever." (Job 9: 7)
Martin Luther a précisé que "Josué a commandé le soleil de s'arrêter et non la terre," puisque la terre a été présumée d'être au repos à tout moment. (Josué 10: 12)
La Bible affirme également: "… le soleil aussi se lève, et le soleil se couche, et il soupire après le lieu d'où il se lève" .Cela signifie que l'auteur de l'Ecclésiaste a cru que le soleil s'est déplacé quotidiennement autour de la terre. Comparez le Psaume 19: 4-6, "...il s'égaye comme un homme vaillant pour faire sa course.  Son départ est de l'un des bouts des cieux, et son tour se fait sur l'un et sur l'autre bout; et il n'y a rien qui se puisse mettre à couvert de sa chaleur."

(source : http://levigilant.com/documents/terre_et_geocentrisme.html#bk2)

Intéressant, mais bon de nos jours, on envoie des hommes dans l'espace, la station MIR par exemple, on a des satellites "photographe" et "vidéastes" etc...
Bref, les moyens d'observation moderne ont confirmé que Copernic avait raison, on est bien dans un système héliocentrique.

La science a donc contredit la bible lue littéralement (= géocentrisme), et elle a raison (= héliocentrisme).

Si on arrêtait de prendre la bible comme étant Dieu incarné, ce sujet de discussion n'aurait jamais existé.

Ce que je pense :
- la bible est le support de la parole de Dieu, la Parole EST Jésus (jean 1)
- La bible rend témoignage non pas d'elle même mais du Christ.

Dieu ne veut pas que nous croyons à la bible (elle ne sauve pas ) mais au Christ (il sauve).
La bible est un guide écrit par des auteurs inspiré, mais en aucun cas elle doit faire de l'ombre au véritable message : le messie.

C'est Dieu qui enseigne pas la bible, elle est utilisée comme support (2 tim 3:16)
(Comme à l'école c'est pas le livre qui enseigne, mais le professeur utilisant le livre comme support.)

Il existe des tas de débats autour de la véracité de la bible, beaucoup d'énergie perdue à dire : j'ai la bible, j'ai LA vérité.
Pendant ce temps là, on oublie de parler du messie, on oublie l'essentiel.



Ceci est donc ma dernière contribution à ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
yirmeyahu



Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 17/08/2015

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Sam 23 Jan 2016 - 23:51

souffle a écrit:
Il existe des tas de débats autour de la véracité de la bible, beaucoup d'énergie perdue à dire : j'ai la bible, j'ai LA vérité.
Pendant ce temps là, on oublie de parler du messie, on oublie l'essentiel.

Ceci est donc ma dernière contribution à ce fil.

c'est ton droit.
pour ma part je ne pense pas comme toi, je pense que:
Proverbes 15:22
Les projets échouent, faute d'une assemblée qui délibère; Mais ils réussissent quand il y a de nombreux conseillers.

il faut écouter et donc dialogué avec plusieurs point de vue différents pour avoir un point de vue complet, si la bible n'est pas "littérale" alors on ne peut pas avoir son point de vue à retenir.


souffle a écrit:
Personnellement, un de mes verset préféré : éprouvez toutes choses, retenez ce qui est bon (1 thess 5:21)
je suis d'accord, retenir la bible comme source sûr est d'ailleurs ce que je retiens comme je te l'ai dit.

Souffle a écrit:
De plus, il faut arrêter d'opposer science et foi, la science ne cherche pas à démontrer que Dieu n'existe pas, mais à comprendre le monde, par elle même (donc en se passant de Dieu).

un mécanicien de voiture qui serait persuader que le moteur n'existe pas te semblerait il la meilleur personne qu'il faudrait écouter concernant la mécanique des voitures?



la bible n'affirme pas  le géocentrisme.

La Bible ne dépeint pas la terre comme étant la "base" immobile de la création:
1. "Toi, Seigneur, tu as fondé la terre dès le commencement"  (Heb. 1: 10)
2. Le soleil, la lune, et les étoiles ont été créées après que "la ferme fondation de la terre" fut établie. (Gen. 1: 9-18)
3. "Il a fondé la terre sur ses bases, tellement qu'elle ne sera point ébranlée à perpétuité" (Psm. 104: 5)
4. "...aussi la terre habitable est affermie, tellement qu'elle ne sera point ébranlée" (Psm. 93: 1)
5. "...car les fondements de la terre sont à l'Éternel, et il a posé sur eux la terre habitable." (1 Sam. 2: Cool
6. "...mais j'ai affermi ses piliers." (Psm. 75: 3)
"Il commande au soleil, et le soleil ne paraît pas; Il met un sceau sur les étoiles." (Job 9: 7)
"Alors Josué parla à l'Eternel, le jour où l'Eternel livra les Amoréens aux enfants d'Israël, et il dit en présence d'Israël: Soleil, arrête-toi sur Gabaon, Et toi, lune, sur la vallée d'Ajalon!
" (Josué 10: 12)
La Bible affirme également: "… le soleil aussi se lève, et le soleil se couche, et il soupire après le lieu d'où il se lève" Ecclésiaste
Psaume 19: 4-6, "...il s'égaye comme un homme vaillant pour faire sa course.  Son départ est de l'un des bouts des cieux, et son tour se fait sur l'un et sur l'autre bout; et il n'y a rien qui se puisse mettre à couvert de sa chaleur."



il n'y à aucun verset que j'ai repris au dessus qui ne mentionne même de loin le Géocentrisme. relis bien ces versets, tu peu en copier autant que tu veut, mais lis les avant de dire qu'il est question que l'univers tourne autour de la terre.
https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9ocentrisme
Dans la cosmologie des premiers philosophes grecs (vers 600 av. J.-C., Anaximandre, Anaximène, Thalès), la terre est plate, les astres sont des corps fixés sur des sphères en révolution.
Les philosophes pythagoriciens (fin du VIe siècle av. J.-C.) imaginent une terre sphérique et dix sphères concentriques portant les différents astres


Le Géocentrisme, c'est une théorie grec, la bible existait 1000 ans avant l'invention de cette "théorie". que des chrétien aient écouter les scientifique infaillible de l'époque devrait justement aujourd'hui rappelé au chrétien de ne pas placer une foi aveugle dans la sagesse humaine.

Souffle a écrit:
Intéressant, mais bon de nos jours, on envoie des hommes dans l'espace, la station MIR par exemple, on a des satellites "photographe" et "vidéastes" etc...
Bref, les moyens d'observation moderne ont confirmé que Copernic avait raison, on est bien dans un système héliocentrique.

la théorie de Copernic sur l'héliocentrisme est fausse:
https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9liocentrisme
L'héliocentrisme est une théorie physique qui s'oppose au géocentrisme en plaçant le Soleil (plutôt que la Terre) au centre de l'Univers.
le soleil n'est pas le centre de l'univers
D’après les variantes plus modernes, le Soleil n'est plus le centre de l'Univers, mais un point relatif autour duquel s'organise notre propre système solaire

Souffle a écrit:

Si on arrêtait de prendre la bible comme étant Dieu incarné, ce sujet de discussion n'aurait jamais existé.

oui c'est vrai, mais prendre la science des scientifique comme dieux incarné est-ce mieux???

Souffle a écrit:
Ce que je dis :
- la bible est le support de la parole de Dieu, la Parole EST Jésus (jean 1)
- La bible rend témoignage non pas d'elle même mais du Christ.
Dieu veut que nous croyons à la bible, sinon pourquoi avoir pris du temps à l'écrire....

c'est jésus lui même qui l'affirme
Jean 17
16 Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
17Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.

et ou trouve t on cette vérité si il y a dedans plein d'erreur...??? alors Dieu lui même conduiraient les hommes dans l'erreur?

Dieu peu nous conduire comme il le souhaite, mais il à pris du temps pour écrire la bible, ce n'est pas juste pour y avoir insérer plein de mensonge. c'est pourquoi Jesus lui même à montrer qu'il avait extrêmement confiance dans la bible et la cité plein de foi.

2 Timothée 3
15 dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ.
16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,
17 afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.


cordialement, surtout à Souffle si tu lis ceci, mais bien sur au autres aussi
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Dim 24 Jan 2016 - 7:22


souffle a écrit:
Ceci est donc ma dernière contribution à ce fil.

Hello Souffle,
tu es sur le forum depuis 12 jours et tu as déjà ouvert 12 sujets et posté 39 messages. Selon les statistiques du forum, tu viens de battre un record Very Happy

Tes messages étant généralement longs et abordant de nombreux points, les participants du forum sont loin d'avoir pu répondre à tout ce que tu as écrit jusqu'à présent. Mais maintenant que tes messages sont approfondis et qu'on y répond point par point, tu te retires de ce fil qui en est à son 15è message et qui vient seulement de commencer hier.

Tes sujets ouverts seront discutés avec ou sans ta participation. Ta décision sera évidemment respectée.

Sincèrement et respectueusement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Dim 24 Jan 2016 - 9:03

Nomade,

J'ai donné la raison pour laquelle je me retire du sujet.

Souffle a écrit:

Si on arrêtait de prendre la bible comme étant Dieu incarné, ce sujet de discussion n'aurait jamais existé.

Souffle a écrit:

Ce que je pense :
- la bible est le support de la parole de Dieu, la Parole EST Jésus (jean 1)
- La bible rend témoignage non pas d'elle même mais du Christ.

Souffle a écrit:
C'est Dieu qui enseigne pas la bible, elle est utilisée comme support (2 tim 3:16)
(Comme à l'école c'est pas le livre qui enseigne, mais le professeur utilisant le livre comme support.)

La bible est un support de cours, le professeur est Dieu.

Les arguments disant la bible est la parole de Dieu, je les connais, ils étaient miens à une époque, et sont tous erronés.

De plus, si nous avons besoin d'un professeur (jean 14:26), si nous avons besoin de comprendre les écritures (luc 24:45), c'est qu'il y a plus à apprendre que dans une simple lecture littérale.
C'est ce dont je me suis attaché à faire avec l'aide du professeur (relire mes textes sur la création spirituelle, sur l'ordonnance : tu ne cuiras pas le chevreau dans le lait de sa mère).

Je ne vais donc pas discuter sur un sujet qui a pour hypothèse de départ : la bible est la parole de Dieu
(Ce n'est pas ce que Dieu enseigne)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Dim 24 Jan 2016 - 9:53


Hello Souffle,
j'ai bien compris pourquoi tu te retires de ce fil et je respecte ta décision.

Ma compréhension sur la place que les Saintes Écritures devraient occuper dans la vie des disciples de Jésus - qui est le modèle à imiter - est simple :
- Jésus cite les Écritures en disant : "Il est écrit : ..."
- Jésus dit qu'on comprendra ce qui est écrit avec l'aide de l'Esprit saint (Jean 16:13)

Et je crois que c'est principalement par l'Esprit saint et les Saintes Écritures que Dieu Lui-même achevera la formation des appelés et élus :
Citation :
Quand vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, qui, en Jésus-Christ, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous formera lui-même, vous affermira, vous rendra forts et inébranlables. (1 Pierre 5:10)

Jésus est la Parole (ou Logos) et la Bible est la parole de Dieu transmise par inspiration aux humains.

Avec mes meilleurs souhaits
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Dim 24 Jan 2016 - 12:53

Dans le message d'introduction de ce fil, j'avais écrit :
quote a écrit:
... le premier verset du livre de la Genèse :
Citation :
Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. (Genèse 1:1)
Ce texte a été compilé il y a 3500 ans par Moise sur la base de documents plus anciens. Il nous révèle en une phrase étonnante de par sa simplicité que
- notre univers a eu un commencement
- que notre univers a été créé par Dieu.

L'alternative serait de croire que tout aurait évolué de manière fabuleuse comme la citrouille qui se transforme en carosse pour Cendrillon ! Dans ce cas, pas de Dieu auquel nous devrions être reconnaissants de nous avoir fait et dont nous devrions respecter les lois.

La Bible nous apprend encore comment Dieu s'y est pris pour créer la matière de l'univers :
Citation :
21 Ne savez-vous pas ? N’entendez-vous pas ? Ne vous l’a-t-on pas révélé dès le début ? N’avez-vous pas usé d’intelligence dès les fondations de la terre ? 22 Il y a Quelqu’un qui habite au-dessus du cercle de la terre, dont les habitants sont comme des sauterelles, Celui qui étend les cieux comme une fine gaze, qui les déploie comme une tente pour y habiter ...
26 “ Levez bien haut vos yeux et voyez. Qui a créé ces choses ? C’est Celui qui fait sortir — selon le nombre — l’armée qu’elles sont ; il les appelle toutes par [leur] nom. Par suite de l’abondance de l’énergie vive, car il est aussi vigoureux en force, pas une ne manque. (Isaïe 40:21-22,26)
Ce texte écrit il y a 2700 ans nous révèle que le Créateur de l'univers a transformé de l'énergie en matière, ce que la vraie science ne sait que depuis 1905 ou Einstein a publié sa fameuse formule E=mc² selon laquelle la masse est de l'énergie concentrée !
(à suivre)

Je pense que le moment est venu de poursuivre par les versets suivants de Genèse chapitre 1:
Citation :
La terre était informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, mais l'Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux. Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. Dieu appela la lumière : « jour », il appela les ténèbres : « nuit ». Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour. (Genèse 1:2-5)
Depuis la création des cieux et de la terre, beaucoup de temps s'était écoulé. Dieu se mit maintenant à s'occuper particulièrement de la terre pour la rendre habitable.

Puisque la lumière dans le monde matériel existait déjà depuis la création des cieux et de la terre, Dieu par son Esprit ou force active écarta maintenant durant le "premier jour" progressivement l'écran de ténèbres qui couvrait la terre de manière à ce que la lumière du soleil puisse atteindre la surface des eaux. Il créait ainsi les conditions requises pour que la vie puisse exister sur la planète terre le moment venu.  sunny

Ce "premier jour" aux yeux de Dieu n'était évidemment pas un jour de 24 heures puisque dans la Bible, le mot "jour" (hébreu "yom") désigne une période de temps plus ou moins longue comme il ressort du texte de l'AT : "Car mille ans sont, à tes yeux, comme le jour d'hier, quand il passe, et comme une veille de la nuit." (Psaumes 90:4) Ce texte biblique écrit il y a 3500 ans exposait déjà à l'époque la relativité du temps découverte par Einstein seulement au 20è siècle ! Ne déduisons toutefois pas à tort que 1 jour d'aménagement de la terre aurait duré "1000 années" littérales No

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Lun 25 Jan 2016 - 9:32


Abordons maintenant le 2è jour ou la 2è période de temps de l'aménagement de la terre pour la rendre habitable :
Citation :
6 Dieu dit : Qu'il y ait une voûte au milieu des eaux pour séparer les eaux des eaux ! 7 Dieu fit la voûte ; il sépara les eaux qui sont au-dessous de la voûte et les eaux qui sont au-dessus de la voûte. Il en fut ainsi. 8 Dieu appela la voûte « ciel ». Il y eut un soir et il y eut un matin : deuxième jour. ( Genèse 1:6-8 )

À la fin du 1er jour, la terre était entièrement recouverte d'eau éclairée par la lumière en provenance du soleil.
Nous apprenons maintenant que Dieu se mit ensuite durant le 2è jour à séparer une partie des masses d'eau et à les suspendre sous forme d'une aquaphère au-dessus de l'atmosphère. La voûte (où étendue selon d'autres traductions) est donc l'atmosphère dans laquelle voleront plus tard les oiseaux. L'apôtre Pierre rappellera au 1er siècle que ces eaux suspendues provoquèrent le déluge aux jours de Noé, déluge auquel les moqueurs ne veulent pas croire :
Citation :
Car, selon leur désir, il leur échappe ceci : qu’il y avait des cieux depuis les temps anciens et une terre apparaissant en masse compacte au-dessus de l’eau et se trouvant au milieu de l’eau par la parole de Dieu ; et que par ces [moyens] le monde d’alors a été détruit quand il a été submergé par l’eau - 2Pierre 3:5-6

Ce qui est déjà décrit sur la première page de la Bible et rappelé plus tard par l'apôtre Pierre a été confirmé par la revue scientifique PM 11/1979 * qui avait en page de couverture un montage photo de la terre entourée d’une ceinture d'eau tournant autour de la planète à très haute altitude. L’article précisait que le déluge universel fut provoqué par l’effondrement de cette ceinture de glace. (En réalité, ces eaux se trouvaient sous forme de vapeur dans la thermosphère où il régne une température allant jusqu'à 1500° C )
Nous avons tous appris à l’école que la terre est entourée de
- la troposphère
- la stratosphère
- la mésosphère
- la thermosphère
- l’exosphère
- la magnétosphère
Alors pourquoi n’y aurait-il pas eu une AQUASPHÈRE avant le déluge comme le dit la Bible sur sa première page ? Bien sûr, cette ceinture d'eau au-dessus de l'atmosphère n'existe plus aujourd'hui puisqu'elle provoqua le déluge il y a des milliers d'années.
Avez-vous déjà entendu parler des „ceintures de Van Allen“ ? Il s’agit de ceintures de radiations autour de la terre maintenues en place par la magnétosphère. Il ne s’agit pas d’anneaux „plats“ comme on en voit sur des photos de la planète Saturne mais de véritables ceintures très larges qui protègent la vie sur la terre contre les radiations dangereuses en provenance du soleil et des profondeurs de l’espace.

À la fin du 2è jour d'aménagement de la terre, le récit de la création dans le livre de la Genèse nous apprend donc qu'il y avait une aquasphère au-dessus de l'atmosphère. Cette ceinture d'eau protégerait plus tard les habitants de la terre contre les radiations dangereuses tels les rayons cosmiques en provenance des profondeurs de l'espace ainsi que des rayons nocifs du soleil ! Quelle sagesse extraordinaire du Créateur devient de plus en plus manifeste au fur et à mesure que nous prenons connaissance avec compréhension et discernement du récit de la création et de l'aménagement de la planète terre ! cheers

* Pour voir la page de couverture de PM 11/1979, cliquer sur
http://www.dersammler.eu/index.php?a=2&b=273622


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8678
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Lun 25 Jan 2016 - 14:18

Bonjour  tous

Citation :
Où étais-tu quand je fondais la terre? Dis-le, si tu as de l'intelligence. ( Job 38 : 4 )
Cette question posée il y a déjà des millénaires à Job  reste toujours à l'ordre du jour,. En effet, qui d'entre les hommes , aussi intelligent soit -il , a pu observer la naissance de l'univers et , plus humblement,  à celle de notre petite planète  " la terre " , à son aménagement ? Aucun des scientifiques les plus huppés  n'a pu observer les choses grandioses de la création , elles restent à ce jour une énigme qui devrait nous interpeller, nous ramener à un peu plus d'humilité.
La création visible est  pour nous une source  de sagesse  qui peut nous amener à une plus juste mesure  concernant notre propre existence. Il est certes normal de se poser des questions  ... mais qui mieux que le créateur peut y répondre  ?
La Parole de Dieu, loin de nous imposer  des choses que nous ignorons , nous amène à réfléchir  par des questions précises.
De plus le livre de la nature nous aide à connaître  son auteur de manière simple et accessible au plus petit d'entre nous.  

Citation :
 Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu? Qui a recueilli le vent dans ses mains? Qui a serré les eaux dans son vêtement? Qui a fait paraître les extrémités de la terre? Quel est son nom, et quel est le nom de son fils? Le sais-tu? (Proverbes 30:4)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
yirmeyahu



Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 17/08/2015

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Lun 25 Jan 2016 - 19:12

bonjour à tout le monde

****************************************************************************************

=>les scientifiques avance souvent des datations contradictoire avec la bible, pourtant voici quelques réflexions sur le C14, la datation reine et donc la plus connu, et aussi naturellement celle qui est le mieux éprouvé (en bien et en mal donc)

http://www.cardata14.sitew.com/#II_La_controverse_de_la_datation_au_carbone_14_et_ses_limites.C
Les limites [du carbone 14]
Cette méthode de datation rencontre une controverse, car elle comprend des limites. Elle repose en effet sur deux hypothèses fondamentales :
La première stipule que la teneur en 14C des matières carbonées actuelles est très proche de celle des matières carbonées qui vivaient autrefois.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Carbone_14
Une conséquence de faibles rejets de carbone 14 dans l'environnement est de créer pour les chercheurs du futur des « anomalies » dans une datation par le carbone 14 faite sur les tissus ainsi marqués. Le carbone 14 ajouté artificiellement aura pour effet de fausser les résultats de la datation en donnant des âges apparents plus bas que ce qu'ils sont réellement, pouvant aller jusqu'à afficher des âges apparents négatifs si le marquage en carbone 14 est suffisamment important.
Inversement, la végétation le long des autoroutes et axes de grande circulation automobile présente un marquage négatif : le gaz carbonique métabolisé par cette végétation provenant majoritairement de combustibles fossiles, dont le carbone 14 a disparu après quelques centaines de milliers d'années, l'équilibre isotopique qui y est relevé peut correspondre à des datations de plusieurs milliers d'années, pour des plantes pourtant encore sur pied.

http://www.chronosynchro.net/wordpress/controversees/?aid=271&sa=1
selon le récit biblique la terre aurait été entourée par une voûte d'eau avant cet événement (Genèse 1:6-8 cité plus haut par Nomade). Or, l'eau a la propriété remarquable d'arrêter très efficacement les neutrons (un écran de 23 mm d'épaisseur arrête 90% des neutrons), comme le démontrent les piscines nucléaires. S'il y avait de l'eau, la production de 14C ne pouvait avoir lieu.


=> une voute d'eau explique probablement pourquoi les datations sont faussé avant le déluge

****************************************************************************************

=> d'ailleurs de nombreuse personne ce demandent comment les eaux du déluge peuvent recouvrir, comme le dit la bible, les montagnes
Genèse 7:19
Les eaux grossirent de plus en plus, et toutes les hautes montagnes qui sont sous le ciel entier furent couvertes

Genèse 7:11
L'an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s'ouvrirent.

http://www.maxisciences.com/oc%E9an/un-ocean-gigantesque-a-700-km-sous-la-surface-de-la-terre_art32834.html
Un réservoir d'eau contenant l'équivalent de trois fois le volume de l'ensemble des océans de la planète a été découvert sous la surface de la Terre. Retrouvé sous une couche de roches à plus de 700 km de profondeur, il pourrait permettre aux scientifiques d'en savoir plus sur l'origine de l'eau sur Terre.


=> la connaissance scientifique, qui ne prend en compte que ce qu'elle connaît, à donc ignoré cette étendu d'eau jusqu'en 2014, et pourtant en conformité avec la bible il existe bien plus d'eau que ce que l'on voit! la bible, si elle n'est pas protégé par Dieu, comment fait elle pour savoir ce léger "détail" qui était connu déjà de 3600 ans avant sa découverte "officiel"... même dans les choses qui semblent impossible au homme, la bible se révèle toujours juste; alors quand 95% de ce qu'on peu vérifié dans la bible se révèle vrai et vérifiable (notamment avec les instrument de mesure de 3 millénaires plus tard), seul Dieu pouvait savoir ça alors pourquoi douté.... les 5% qui reste sont vrai à n'en pas douté. doit on prendre que ce qui nous arrange?

****************************************************************************************

=> oui mais voila, l'Himalaya c'est 8000m, la quantité d'eau n'est pas connu avec une précision suffisante... qu'en penser?

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-palmiers-decouverts-sous-les-glaces-de-l-antarctique.html
Des palmiers découverts sous les glaces de l'Antarctique (http://www.slate.fr/lien/60163/antarctique-pollen-foret-palmiers article publié dans "Nature")

Si tout Antarctique était sur une seule plaque tectonique, il aurait peut-être dérivé d'un climat plus tempéré. Toutefois, il serait encore difficile d'expliquer pourquoi tous les palmiers et les plantes mauves ne se sont pas décomposés et pourris pendant une telle dérive tectonique proposée des tropiques (si ce n'est sur une plaque tectonique très rapide qui ne donne pas le temps aux plantes mauves de disparaitre ! - alors que cette "plaque" ne bouge plus maintenant ?).

Selon [Walt Brown et sa] théorie [des hydroplaques], qui explique les preuves géologiques de notre planète par un mécanisme catastrophique plutôt que par un mécanisme progressif favorisé par la théorie tectonique classique, les continents ont glissé une seule fois dans le passé lointain, dans le cadre des événements entourant un déluge global. Le violent blocage que les continents ont subi à la fin de ce rapide glissement ont créé d'immenses montagnes et des endroits très épais dans des continents.

La tectonique des plaques est trop faible pour former les montagnes : synthèse générale réalisée en 2012 à la suite du travail de 47 équipes de Chercheurs de tous les pays du monde de 1982 à 2010 (géophysiciens) (http://www.newgeology.us/presentation21.html) cela signifie que l'on constate qu'il y a eu Dérive, mais les calculs montrent que les Plaques ne peuvent se déplacer d'elles-mêmes ...

Selon des conclusions "raisonnables" de chercheurs non spécialement liés à la théorie de la tectonique des plaques engendrant la dérive des continents, il devient plus logique de considérer un évènement brutal ayant déchirré la Pangée en une seule fois, par l'épanchement subi d'immenses poches d'eaux chauffée par le magma sous-jacent, créant un soulèvement du manteau à cette occasion et provoquant une dérive RAPIDE des nouveaux continents créés. Les chocs énormes provoqués par ces rapides glissements ont créés les chaînes de montagnes immenses comme l'Himalaya : les vitesses actuelles constatées ne pourraient pas permettre à la plaque indienne de s'enfoncer sous l'asiatique comme elle le fait actuellement, à vitesse beaucoup plus lente qu'à l'origine du choc...


=> l'homme d'Otzi, le plus vieil homme "congelé" dans les alpes à été retrouvé avec de la nourriture qu'on ne trouve que 1600m plus bas que là ou on l'a trouvé (sachant qu'on digère en 2h un repas), il n'était pas équiper en vêtement pour l'altitude de 3200m ou il à été retrouver, il était sans équipement "fini" pour ce protégé d'un voyage (arc, flèche...) et il n'a pas été broyer par le glacier ou on l'a sortit. pour ne pas qu'un glacier vous broie, il faut être pris dans une cavité sans que le glacier existe, y compris dans la crevasse.... il avait des blessure mais rien qui explique comment il est mort sinon de stress!
=> il existe une voie romaine qui traverse les alpes et qui est pris dans les neiges glaciaire; étrange de construire une voie romaine inaccessible mais dont on retrouve beaucoup de trace de circulation(pièce monnaie...)
=> Il existe d'innombrable carte juste après christophe colomb qui montre l'antarctique "collé" à l'Amérique du sud (exemple: piri reis) et beaucoup plus proche de l'Afrique. elle est sans glace, on voit des fjord qui ne sont plus visible aujourd'hui, sinon avec des instrument moderne pour voir sous la glace, et une carte montre même que le centre du continent-ile est sous le niveau de l'eau; là encore seul les instrument moderne permette de le voir, moi même je l'ai appris en constatent que la neige donne l'impression qu'il y a de la terre sur toute l'ile, or si on enlevé la neige il n'en n'est rien, comme au groenland, ces ile sans glace ressemble plus à des atolls, seul le contour de l'ile est au dessus de l'eau, l'intérieur est raviné par le déplacement de la glace qui creuse le sol. à l'époque de colomb, on sait allez d'Europe en inde, en passant par l'Afrique, mais on arrive pas à passer au dessous de l'amérique! qu'est-ce qui bloquait... quelque années après Francis Drake va infirmer la présence d'un continent austral....

****************************************************************************************


seul un Dieu qui protège la bible permet d'expliqué une somme de connaissance aussi incroyable; alors certes toute humain est faillible, donc y compris les chrétiens, mais la bible le dis bien:
Matthieu 7
7 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira.
8 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.

=> vérifier la bible, et vous ne serez pas déçu, Dieu sait ce rendre accessible à tous! Quelle énergie est nécessaire pour créer le soleil? j'en sait rien car je crois que même si on vous sort un chiffre, cela reste et restera inimaginable! penser vous que Dieu qui à créer toutes les étoiles ne peut pas tout faire? je crois que la bible est simple, accessible à tous, quelle que soit votre instruction. Lisez la bible, vérifié toute chose en demandant plusieurs avis, mais surtout celui de Dieu (Jacques 1:5), et vous verrez que la sagesse du système d'aujourd'hui de spécialiste automobile qui ignore l'existence du moteur n'est rien en comparaison de la sagesse de Dieu: "afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre."

2 Pierre 1
19 Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin se lève dans vos coeurs;
20 sachant tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Ecriture ne peut être un objet d'interprétation particulière,
21 car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.

Psaumes 12:7-8
Les paroles de Yahweh sont des paroles pures, un argent fondu dans un creuset sur la terre, sept fois purifié.
Toi, Yahweh, tu les garderas; tu les préserveras à jamais ...


cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Mar 26 Jan 2016 - 14:33


Après les commentaires enrichissants de Gégé et de Yirmejahu, passons au 3è jour ou 3è période d'aménagement de la terre selon le récit de Genèse chapitre 1:
Citation :
9 Dieu dit : Que les eaux qui sont au-dessous du ciel s'amassent en un seul lieu, et que la terre ferme apparaisse ! Il en fut ainsi. 10 Dieu appela la terre ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ». Dieu vit que cela était bon.
11 Dieu dit : Que la terre donne de la verdure, de l'herbe porteuse de semence, des arbres fruitiers qui portent sur la terre du fruit selon leurs espèces et qui ont en eux leur semence ! Il en fut ainsi. 12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe porteuse de semence selon ses espèces et des arbres qui portent du fruit et qui ont en eux leur semence selon leurs espèces. Dieu vit que cela était bon. 13 Il y eut un soir et il y eut un matin : troisième jour. (Genèse 1:9-13)

Pendant cette 3è période très longue elle aussi, 2 événements marquants modifièrent considérablement notre planète bleue :

1) Dans la 1ère phase, Dieu fit émerger une grande surface de terre ferme.
Le récit biblique ne donne pas de détails, à part qu'à partir de ce moment-là, il y avait "la terre ferme" et "la mer" ! Il me semble utile de mentionner ici la théorie d'Alfred Wegener sur la dérive des continents à partir d'une continent :
Citation :

Wegener publie en 1915 la première édition de son livre La Genèse des continents et des océans ... Sa théorie s'appuie principalement sur la complémentarité qu'il constate entre les côtes et certaines structures géologiques de part et d'autre de l'océan Atlantique et sur la présence de faunes communes aux ères primaire et secondaire en Amérique et en Afrique du Sud, à Madagascar, en Inde, en Australie et dans l'Antarctique. ... De multiples indices confortent l'idée d'une dérive des continents, qui auraient formé il y a 200 millions d'années un super-continent unique, la Pangée, bordé d'un super-océan, la Panthalassa :
- Argument géologique : similitude des ensembles géologiques situés de part et d'autre de l'océan Atlantique (âge et nature des terrains, orientation des déformations).
- Arguments paléontologiques : les fossiles des continents américain et africain montrent que la faune et la flore de ces deux continents étaient très semblables jusqu'au début de l'ère secondaire (- 200 millions d'années), époque à partir de laquelle les fossiles divergent sur chacun des continents.
- Arguments climatiques : des indices de climats anciens très différents des climats actuels, qu'un simple changement du climat global de la Terre ne suffit pas à expliquer. Ainsi, la présence de tillites datées du carbonifère en Afrique du Sud et en Australie attestent d'un climat glaciaire à cette époque, tandis que des fossiles de fougères arborescentes retrouvés dans les sédiments carbonifères d'Europe et d'Amérique du Nord témoignent d'un climat tropical à la même époque.
Wegener tente également de démontrer que l'Amérique s'éloigne de l'Europe en utilisant des calculs de géodésie et sur la transmission des ondes radio. Cependant, ces techniques ne donnent pas les résultats escomptés. Des recherches ultérieures confirmeront toutefois ce mouvement et détermineront sa vitesse effective.

[Voir l'article complet avec ses illustrations en cliquant sur :]
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Wegener


2) Dans la 2è phase du 3è jour, Dieu créa la végétation : chaque plante et chaque arbre "selon son espèce"

À la fin du 3è jour d'aménagement de la terre, notre planète n'était plus seulement bleue mais également verte !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Mer 27 Jan 2016 - 9:01


Il est vrai que selon le récit biblique, Dieu fit apparaître la lumière dès le 1er jour de l'aménagement de la terre, mais cette lumière était très diffuse lorsqu'elle atteignit la surface des eaux. La végétation créée par Dieu le 3è jour eut pour effet de purifier progressivement l'atmosphère.  Ainsi, les corps célestes (soleil,  lune et étoiles) créés  progressivement à partir du "commencement" et longtemps avant le 1er jour d'aménagement de la terre, devinrent nettement visibles au cours du 4è jour de l'aménagement de notre planète comme il est écrit :

Citation :
14 Et Dieu dit encore : “ Que des luminaires paraissent dans l’étendue des cieux pour faire une séparation entre le jour et la nuit ; ils devront servir de signes et pour les époques et pour les jours et pour les années. 15 Et ils devront servir de luminaires dans l’étendue des cieux pour éclairer la terre. ” Et il en fut ainsi. 16 Et Dieu se mit à faire les deux grands luminaires, le grand luminaire pour la domination du jour et le petit luminaire pour la domination de la nuit, et aussi les étoiles. 17 Ainsi Dieu les mit dans l’étendue des cieux pour éclairer la terre, 18 et pour dominer de jour et de nuit, et pour faire une séparation entre la lumière et les ténèbres. Alors Dieu vit que [c’était] bon. 19 Et vint un soir et vint un matin : quatrième jour.(Genèse 1:14-19)

Dieu n'a donc pas "créé" le soleil la lune et les étoiles au cours du 4è jour Shocked No
Non, Dieu les fit apparaître distinctement le 4è jour au point que lorsque les premiers humains seront créés à fin du 6è jour, ils ne jouiraient pas seulement de la lumière du soleil, de la lune et des étoiles mais discerneraient les corps célestes pour s'en servir comne repères pour les jours et les années !

Cette interprétation est-elle "tirée par les cheveux" ou est-elle conforme au texte hébreu ?
Selon le texte hébreu du livre de la Genèse ,
Dieu créa ( בָּרָא אֱלֹהִים Elohim bara ) les corps célestes "au commencement" ( בְּרֵאשִׁית  bereshith )- Genèse 1:1
Dieu fit ( וַיַּעַשׂ אֱלֹהִים  Elohim wayaas ) apparaître distinctement les corps célestes le (  יֹום רְבִיעִי  reviyi yom jour quatre) - Genèse 1:16)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8678
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Mer 27 Jan 2016 - 11:22

Bonjour ,
Merci,à chacun , pour les recherches  qui confirment la validité  des enseignements bibliques  en fait , tout ce que nous pouvons apprendre , observer , comprendre  , discerner nous améne à une conclusion  émise par Jérémie .
Citation :
Il a créé la terre par sa puissance, affermi le monde par sa sagesse, déployé les cieux par son intelligence. (Jérémie 51:15)
C'est une certitude , des faits que nous ne pouvons remettre en cause , d'une part  parce que Dieu  ne ment pas , et que c'est lui qui  nous enseigne , des le commencement  par sa parole  sur son oeuvre passée, bien que  son enseignement soit condensé en quelques chapitres, il se révèle exacte au travers de l'observation scientifique  dés lors que  notre lecture  ne se limite pas à notre propre nature  charnelle , mais qu'elle 'élève à la dimension du créateur ,pour qui le temps ne compte , dont l'espace est infini  ce qui ressort de l'exclamation de Salomon  
Citation :
»Mais quoi! Dieu pourrait-il vraiment habiter avec l'être humain sur la terre? Puisque ni le ciel ni les cieux des cieux ne peuvent te contenir, cette maison que j'ai construite le pourrait d'autant moins! (2 Chroniques 6:18)
Aussi , malgré des millénaires d'observation , l'homme n'est pas parvenu à la plénitude de la sagesse , et de l'intelligence créatrice de Dieu  , ce que l'homme en observe , n' en est qu'une infinitésimale partie , l'homme est donc fort éloigné de Dieu  quoi que lui s'est rapproche de lui par le moyen de la révélation contenue dans sa Parole , laquelle lorsque nous l'analysons avec humilité ,est confirmée par  les avancées scientifiques de l'homme
La conclusion  est que la Parole de Dieu est véridique  même dans ses plus petits détails ,le chrétien n'a donc pas à perdre son temps à vouloir disséquer  chaque phrase  , au contraire , il met sa confiance dans le Père  et avance vers l'objectif qu'il a fixé pour nous  , persuadé  que ce qui nous échappe , nous sera révélé en temps et en heure  dans toute la plénitude de Dieu; lui connait nos besoins  , nos limites  aussi nous donne t-il non selon nos désirs , mais selon ce que nous pouvons recevoir , selon nos capacités   selon la mesure de notre foi
Amicalement gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11527
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   Jeu 28 Jan 2016 - 17:07


À la fin du 4è jour de l'aménagement de la terre, la terre et les eaux contenaient une végétation très variée pouvant servir de nourriture. Au 5è jour, le moment était donc venu de créer des êtres vivants pouvant se nourrir de ces plantes :

Citation :
20 Et Dieu dit encore : “ Que les eaux pullulent d’un pullulement d’âmes vivantes et que des créatures volantes volent au-dessus de la terre sur la face de l’étendue des cieux. ” 21 Et Dieu se mit à créer les grands monstres marins et toute âme vivante qui se meut, dont les eaux pullulèrent selon leurs espèces, et toute créature volante ailée selon son espèce. Et Dieu vit que [c’était] bon. 22 Là-dessus Dieu les bénit, en disant : “ Soyez féconds, devenez nombreux et remplissez les eaux dans les bassins des mers, et que les créatures volantes deviennent nombreuses sur la terre. ” 23 Et vint un soir et vint un matin : cinquième jour. (Genèse 1:20-23)

Durant cette longue période du 5è jour, Dieu se mit à créer ce que le texte hébreu des Saintes Écritures appelle des "âmes vivantes" ( נֶפֶשׁ חַיָּה  nephesh chayyah ).
On remarquera que Dieu ne créa pas encore d'êtres vivants destinés à vivre exclusivement sur le sol mais seulement dans les eaux et dans l'étendue ou atmosphère.

Dieu dota ces êtres vivants de la capacité de se reproduire. Elles devaient donc se multiplier et remplir les eaux et l'étendue ou atmosphère ainsi que les endroits de la terre où ils pourraient se poser et se nourrir en sécurité.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'historicité du début de la Genèse mise en doute   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'historicité du début de la Genèse mise en doute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'historicité du début de la Genèse mise en doute
» La genèse par R. Crumb
» genèse de la philosophie
» Subversive une illustration fidèle de la genèse ?
» Livre de la Genèse (Texte et avec audio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Fiabilité de la Bible-
Sauter vers: