La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les limites à la lecture littérale des Ecritures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kochava

avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 16/02/2016

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Mer 17 Fév 2016 - 0:43

watson ! a écrit:
Kochava a écrit:
Bien vu Watson, mon père est Israélite.

Nomade a fait un sujet dans ce forum sur la Genèse, ça pourrait t'interesser...

ce sujet là ? :"L'historicité du début de la Genèse mise en doute "
Smile
Revenir en haut Aller en bas
watson !

avatar

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 16/11/2015

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Mer 17 Fév 2016 - 0:45

Kochava a écrit:
watson ! a écrit:
Kochava a écrit:
Bien vu Watson, mon père est Israélite.

Sur le plan de ton phrasé et sur ton approche de La Bible, j'avais cru lire un juif écrire.  C'est pourquoi je t'ai demandé ton origine.
Un juif ne lit pas La Bible que d'une manière littérale, "le pchatt", mais fait comme tu l'as fait au sujet du déluge.

Bienvenu à toi.

Merci Watson pour ta bienvenue, heureuse d'être là, et merci pour l'info, je ne connaissais pas ce mot le "pchatt". Je dois dire que je dis cela par instinct, et à force de persévérance aussi en m'attachant à retracer déjà la chronologie. C'est comme tout dans la vie, si on ne part pas de l'origine d'une chose, on a des chances de ne pas comprendre le tiers qui suit. Smile

Le pchatt est l'une des 4 lectures juive des textes Bibliques,  c'est en gros la lecture premier degré.
En fait, et ce n'est pas le sujet mais, si on prend les initiales des 4 degrés de lectures , on obtient le mot PRDS, soit en y ajoutant les voyelles : PaRDES ou PaRaDiS en français!
===> La lecture de la bible est un délice (un paradis ou, un éden).


Dernière édition par watson ! le Mer 17 Fév 2016 - 0:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
watson !

avatar

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 16/11/2015

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Mer 17 Fév 2016 - 0:45

Kochava a écrit:
watson ! a écrit:
Kochava a écrit:
Bien vu Watson, mon père est Israélite.

Nomade a fait un sujet dans ce forum sur la Genèse, ça pourrait t'interesser...

ce sujet là ? :"L'historicité du début de la Genèse mise en doute   "
Smile

Oui, à moins qu'il y en ait d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8636
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Mer 17 Fév 2016 - 10:22



Jobtender a écrit:
C'est un exercice délicat. A titre d'exemple, dans le rapport entre Bible et archéologie: tout ce qui paraît confirmer la vérité historique de la Bible est valorisé sans problème; tout ce qui ne va pas dans ce sens sera critiqué, voire suspecté de vouloir détruire la Bible et le christianisme, au risque de confondre critique et dénigrement !

Bonjour Jobtender
L'archéologie à elle aussi ses limites , elle est aussi influencée par la culture de celui qui fait des recherches , lorsque les résultats ne vont pas dans le sens escompté , l’interprétation prend rapidement le dessus de plus il est difficile d'aller à contre courant de la pensée ambiante
De plus , il s'est avére que des erreurs importantes se glisse dans les datations , ce qui influe considérablement sur les certitudes qui en découlent .
Ce que le chretiens sincére cherche , ce n'est pas d'avoir absolument raison sur tout , il est conscient d ses limites , mais aussi de celle des hommes aussi intelligents soit -ils , combien de fois des certitudes établies ont été remisent en question par des observations , des de couvertes , des mesures plus précises et surtout plus honnêtes
Souvent ce que l'homme cherche n ce n'est pas la vérité ,mais sa propre gloire , la reconnaissance de ses pairs dans le milieu ou il évolue , c'est souvent un obstacle à l’établissement de la réalité des faits .
Combien est vraie cette affirmation
Citation :
Je le sais, ô Eternel! La voie de l'homme n'est pas en son pouvoir; Ce n'est pas à l'homme, quand il marche, A diriger ses pas.(Jérémie 10 : 23)


Alors oui , nous devons nous montrer prudents , ne jamais affirmer avant qu'une chose soit parfaitement établie ' alors seulement c'est une vérité , elle ne variera pas d'un Iota
Concernant la Parole de Dieu " elle est vérité " seulement les hommes ont cherché bien des détours , ce qui à fragmenté la lumiére , aussi avons nous la responsabilité de reconstitué le spectre lumineux dans sa réalité , il ne peut que refléter la lumiere divine laquelle ne varie pas
Citation :
tout bienfait et tout don parfait viennent d'en haut; ils descendent du Père des lumières, en qui il n'y a ni changement ni l'ombre d'une variation. (Jacques 1:17)
Sincèrement gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
watson !

avatar

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 16/11/2015

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 10:51

En fait aucun n’interprète la bible de manière strictement littérale, chacun, et chaque religion défini ce qui lui parait comme symbolique, imagé, allégorique.

C'est donc la religion qui limites la compréhension spirituelle de la Bible :
Par exemple certains comprennent que le Serpent n'est qu'une image, alors que pour d'autres, ils pensent réellement qu'un serpent s'est mis à parler "possédé" par le vilain Satan...
Mais ces mêmes autres vont quand même lire spirituellement que "le levain des Pharisiens" n'est pas le pain des Pharisiens, mais leurs enseignements...

C'est avec cet exemple que Jésus a expliquer à ceux qui veulent être ses disciples, qu'il fallait lire lire les écritures de manière spirituelles :

Matthieu 16 : 6 "Jésus leur dit : Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens. 7 Les disciples raisonnaient en eux-mêmes, et disaient : C'est parce que nous n'avons pas pris de pains. 8 Jésus, l'ayant connu, dit : Pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, gens de peu de foi, sur ce que vous n'avez pas pris de pains ? 9 Etes-vous encore sans intelligence, et ne vous rappelez-vous plus les cinq pains des cinq mille hommes et combien de paniers vous avez emportés, 10 ni les sept pains des quatre mille hommes et combien de corbeilles vous avez emportées ? 11 Comment ne comprenez-vous pas que ce n'est pas au sujet de pains que je vous ai parlé ? Gardez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens. 12 Alors ils comprirent que ce n'était pas du levain du pain qu'il avait dit de se garder, mais de l'enseignement des pharisiens et des sadducéens."

===> êtes vous sans intelligence ?


Dois-je interpréter toute la Bible d’une manière littérale ?

http://www.scienceetfoi.com/ressources/interpretation-bible-litterale-symbole/
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8636
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 12:11

Comment  te permet tu de Juger  la maniére que certains comprennent , sans même leur donner la possibilité de s'expliquer
Sui a dit : que le serpent  était satan lui même
Pour démonstration , je te crapulerai l’ânesse de Balaam , Est ce elle qui  parlait son maître  ?
Cherche et tu trouveras  ...!
Quand à l'exemple de Jésus au sujet du levain , tu l'a comprise parce que Jésus te donne la clé  et que celle -ci va dans ton sens

Maintenant je pense que chacun  à une intelligence , et du discernement , il peut  comprendre quand une chose est littérale  , et quand elle ne l'est pas
Pas besoin de maîtres pour celà , c'est l'esprit qui nous enseigne et nous rappelle toutes choses vraies  ( voir Jean  16 : 13)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
watson !

avatar

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 16/11/2015

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 12:30

Gégé2 a écrit:
Comment  te permet tu de Juger  la maniére que certains comprennent , sans même leur donner la possibilité de s'expliquer
Sui a dit : que le serpent  était satan lui même
Pour démonstration , je te crapulerai l’ânesse de Balaam , Est ce elle qui  parlait son maître  ?
Cherche et tu trouveras  ...!
Quand à l'exemple de Jésus au sujet du levain , tu l'a comprise parce que Jésus te donne la clé  et que celle -ci va dans ton sens

Maintenant je pense que chacun  à une intelligence , et du discernement , il peut  comprendre quand une chose est littérale  , et quand elle ne l'est pas
Pas besoin de maîtres pour celà , c'est l'esprit qui nous enseigne et nous rappelle toutes choses vraies  ( voir Jean  16 : 13)

Relis le passage de l’Ânesse justement, qu'est t'il écris : "L'Eternel ouvrit la bouche de l'ânesse" ===> il y a donc la précision que c'est un fait réel. Si non une anesse ça ne parle pas, tout comme un serpent... Ou alors il aurait dû être écrit "Satan posséda le serpent, ou Satan fit parler le serpent, ou encore mieux : Dieu permis à Satan de faire parler le serpent...)

Maintenant Jésus ne va pas te dire l'explication de chacune des paraboles ou chaque phrase qu'il dit, car c'est l'esprit qui nous le révèle, donc si c'est l'esprit c'est que le message Biblique est spirituel et non littérale ou terre à terre, c'est simple !!

Jésus leur répondit : Parce qu'il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné

Si on lit un livre écris en chinois, alors que l'on est français on va rien comprendre, il faut donc apprendre le langage du livre qu'on lit.

De même la Bible est spirituelle (ou alors l'Esprit est terre à terre...), mais écris avec des mots : Beaucoup tombent dans le piège du littérale et font des doctrines (c'est la base de la religion la lecture strictement littérale).
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8636
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 12:39

l'inverse st vrai aussi

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11415
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 17:19


Juste une remarque générale san sviser personne :

- dans la Bible, on ne devrait pas voir tout au sens littéral

- mais on ne devrait pas non plus tout spiritualiser, sinon on se met à planer.

Pour discerner le spirituel du littéral il faut se laisser guider par l'Esprit de Dieu :
Citation :
Quand il viendra, lui, l'Esprit de la vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de sa propre initiative, mais il dira tout ce qu'il entendra et il vous annoncera ce qui est à venir. (Jean 16:13)

L'Esprit saint est "venu" dans les années 30 du 1er siècle à une certaine Pentecôte et depuis, il guide les disciples authentiques de Jésus.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 18:00

Et si l'Esprit Saint nous dit qu'il FAUT spiritualiser ?

Parce qu'à moi c'est ce qu'il dit.

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11415
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 18:07


Citation :
Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit mais mettez les esprits à l'épreuve pour savoir s'ils sont de Dieu, ... (1 Jean 4:1)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
souffle



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 18:11

Ça tombe bien parce que c'est ce que je fais.

Revenir en haut Aller en bas
Kochava

avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 16/02/2016

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Lun 22 Fév 2016 - 20:16

@Souffle

Suspect tu es... sérieux dans tout ce que tu dis....

Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8636
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Mar 23 Fév 2016 - 10:25

C' est un point important , éprouver les esprits , commence par le notre ,
une maniére de le faire est de voir à l'usage si nous glorifions le pére et le fils
Citation :
Quiconque va trop loin et ne se tient pas à l’enseignement du Christ, celui-là se sépare de Dieu. Mais celui qui se tient à cet enseignement, celui-là reste attaché au Père et au Fils. (2 Jean 1:9) 2 Jean 1 : 9
Nous devons donc être fermement attachés à l'enseignement de Base

Citation :
Pour votre part, retenez [donc] ce que vous avez entendu dès le commencement. Si ce que vous avez entendu depuis le début demeure en vous, vous demeurerez vous aussi dans le Fils et dans le Père. (1 Jean 2:24)
Sans oublier que c'est Jésus qui est le seul chemin

Citation :
Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.» (Actes 4:12)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Coemgen

avatar

Nombre de messages : 352
Localisation : Disert-Coemgen
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   Mar 23 Fév 2016 - 16:47

Bonjour à tous sunny

Chers lecteurs,

Les paroles et pratiques de Jésus sont importantes à prendre en considération dans notre vie en tant que croyants.
J'avais notamment donner un exemple en ouvrant un sujet sur le symbole du baptême au nom de Jésus. Je pense qu'il est important d'imiter le chef.
http://jesus.discutfree.com/t2761-peut-on-se-passer-du-symbole-du-bapteme

Malheureusement, ceux qui pensent le contraire et veulent oublier ce symbole (en vue d'une "spiritualisation" de l'écriture) n'ont toujours pas avancé d'arguments solides. Or, comme je l'ai déjà dit ailleurs, une parole ou une pratique comprise au sens littérale n'est pas moins spirituelle

Les deux doivent rester valable et se tenir la main.

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
http://www.desertpath.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les limites à la lecture littérale des Ecritures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les limites à la lecture littérale des Ecritures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les limites à la lecture littérale des Ecritures
» Memento mori : traduction littérale
» Traduction littérale de Luc 1:17
» pb de compréhension littérale
» Proposition de lecture (littérature jeunesse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: