La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interprétation biblique (Herméneutique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Interprétation biblique (Herméneutique)   Mar 26 Avr 2016 - 13:02


Traduction de la Bible :

L'interprétation de la Bible commence par sa traduction dans votre langue (à moins que vous connaissiez l'hébreu, l'araméen et le grec ancien).

Avant même que nous puissions chercher à interpréter la Bible, un traducteur ou interprète le fait déjà partiellement pour nous puisqu'il traduit selon sa compréhension du texte. Cela explique pourquoi il y a tant de traductions différentes de la Bible qui se contredisent malheureusement souvent.

Le choix d'une bonne traduction n'est pas facile car en comparant le texte de différentes traductions, nous pourrions préférer d'emblée une Bible qui confirme les dogmes de notre église ou communauté chrétienne. (Un Catholique préféra généralement une traduction catholique avec l'imprimatur , un Protestant une traduction protestante et un Témoin de Jéhovah fera confiance à la Traduction du Monde Nouveau de son organisation, etc).

Puisqu'aucune traduction de la Bible n'est parfaite, une comparaison de diverses traductions s'impose pour les passages fondamentaux. Voici 3 liens qui vous permettront de comparer diverses traductions d'un même verset :

http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/

http://lire.la-bible.net/index.php

http://www.lexilogos.com/bible.htm


Interprétation de la Bible :

Citation :
Sachez avant tout qu'aucune prophétie de l'Ecriture n'est une affaire d'interprétation personnelle.  No  Shocked  (2 Pierre 1:20 Segond 21)
Ne soyez pas découragés car selon les paroles de Jésus, Dieu a pourvu à un aide fiable :
Citation :
... l'Esprit de la vérité, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu et vous annoncera les choses à venir. (Jean 16:13 Segond 21)
Si vous prenez au sérieux votre baptême chrétien au cours duquel vous avez été baptisés notamment "au nom de l'Esprit saint" (Matthieu 28:19), alors vous avez un interprète absolument fiable constamment avec vous cheers

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   Mer 27 Avr 2016 - 13:03


Interprétation de la Bible : (suite)

Nous recevons le "lait" de la parole de Dieu lorsque nous devenons chrétiens en étant enseignés par d'autres chrétiens ayant de l'avance sur nous. Cela se fait conformément aux paroles de Jésus en relation avec le baptême : "... et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit..." (Matthieu 28:20) Nous sommes donc enseignés par des disciples de Jésus au départ. Par la suite, nous apprenons aussi beaucoup de choses lorsque nous sommes réunis à 2 ou 3 ou plus avec Jésus au milieu de nous (Matthieu 18:20). Il devrait aller de soi que lorsque nous sommes ainsi enseignés par d'autres disciples du Christ, nous devrions toujours vérifier avec les Écritures ce qu'on nous enseigne, y compris évidemment aussi sur le forum La Liberté Chrétienne :
Citation :
... mais vérifiez tout: ce qui est bon, retenez-le (1 Théssaloniciens 5:21)
Ils accueillirent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures pour voir si ce qu'on leur disait était exact. (Actes 17:11)

Ce que malheureusement pas tous les disciples de Jésus découvrent, c'est ce qu'écrit l'apôtre Pierre sous inspiration divine :
Citation :
Quand vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, qui, en Jésus-Christ, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous formera lui-même, vous affermira, vous rendra forts et inébranlables. (1 Pierre 5:10)
Et comment Dieu achève-t-il la formation de ses enfants ? C'est l'apôtre Jean qui nous l'explique :
Citation :
Quant à vous, vous avez l'onction donnée par celui qui est saint et vous avez toute connaissance. (1 Jean 2:20)
Quant à vous, l'onction que vous avez reçue de Christ demeure en vous et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne. Au contraire, puisque la même onction vous enseigne sur toute chose, qu'elle est véridique et dépourvue de mensonge, vous demeurerez en lui comme elle vous l'a appris. (1 Jean 2:27)

C'est donc par l'onction avec l'Esprit saint que le Père lui-même achève notre formation et nous mène ainsi à maturité - si nous ne faisons pas obstruction à l'Esprit saint en nous tournant vers les enseignements et les philosophies humaines :
Citation :
N'attristez pas l'Esprit saint de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour un jour de rédemption. (Éphésiens 4:30)
Faites attention: que personne ne vous prenne au piège par la philosophie, par des tromperies sans fondement qui s'appuient sur la tradition des hommes, sur les principes élémentaires qui régissent le monde, et non sur Christ. ( Colossiens 2:8 )

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 299
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   Mer 27 Avr 2016 - 20:03

Nomade a dit : C'est donc par l'onction avec l'Esprit saint que le Père lui-même achève notre formation et nous mène ainsi à maturité - si nous ne faisons pas obstruction à l'Esprit saint en nous tournant vers les enseignements et les philosophies humaines :



Bonjour à tous,

Merci Nomade, pour ce sujet,  qui est un excellent rappel concernant la conduite que nous devons adopter :  


Matthieu 16
22 Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t'arrivera pas.
23 Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.



Colossiens 3:2
Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.


Ces recommandations sont faites pour notre bien, afin et que nous ne laissions pas séduire par des philosophies humaines, mais de rester au contraire, fermement attachés à Dieu, sans nous laisser séduire et distraire.

Fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   Jeu 28 Avr 2016 - 11:26

Dans le cadre de notre étude sur l'Interprétation biblique (Herméneutique), voyons maintenant

L'argumentation :

Citation :
Argumentation
L’argumentation a pour but de convaincre, et donc de faire agir une personne. Contrairement à la persuasion, elle vise à être compris de tous et rechigne à utiliser des arguments fallacieux. L’argument est, en logique et en linguistique, l’ensemble des prémisses données en support à une conclusion.
Une argumentation est composée d'une conclusion et d'un ou plusieurs « éléments de preuve », que l'on appelle des prémisses ou des arguments, et qui constituent des raisons d'accepter cette conclusion. On distingue 3 grands groupes :
- l'art de démontrer (on s'appuie sur des faits, des preuves, une loi incontestable),
- l'art de persuader (l'émetteur fait appel au sentiment des destinataires (émouvoir, rire ou encore provoquer)
- l'art de convaincre (l'auteur fait appel à la raison du destinataire, mais sans utiliser de faits scientifiques).

Une argumentation convaincante peut bien souvent consister à simplement énoncer un fait, afin de permettre à l'interlocuteur d'en avoir connaissance. Un argument n'est ni une démonstration, ni une preuve. La démonstration est une conclusion logique. Démontrer, c'est établir la vérité d'une phrase abstraite par des moyens strictement logiques. La preuve est une évidence concrète, empirique. Prouver, c'est montrer un objet ou causer un événement. Argumenter, c'est exhorter une personne à agir, en montrant que les conséquences de cette action causent un bien, éthique, matériel, physique, psychologique, économique ou autre, accepté par l'opinion générale. On peut démontrer que l'inflation nuit à la croissance économique, on peut prouver que la Terre est ronde. Ces conclusions deviennent des arguments quand
(1) ils sont rattachés à un conseil pour déterminer une action ou
(2) quand ils déterminent une action, une décision.
Une démonstration change la connaissance; une preuve change la connaissance et la perception; un argument change une décision d'agir.

Persuader ou convaincre, c'est modifier la décision d'agir d'une personne par des arguments.

L'argumentation désigne également l'échange discursif effectif par lequel des interlocuteurs tentent de défendre une position ou de faire accepter un point de vue.

Plus largement, l'argumentation est un champ d'études à la fois descriptif et critique qui s'intéresse à la mise en forme des arguments (oralement ou par écrit) en vue, notamment, de la persuasion d'un auditoire. En ce sens, l'argumentation est une branche de la rhétorique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Argumentation

c'est un régal de lire les lettres inspirées par Dieu du NT, lettres écrites par Paul, Pierre, Jean, Jacques, Jude et par Apollos (que certains voient comme rédacteur de la lettre aux Hébreux). Pourquoi sont-elles si enrichissantes et si convainquantes pour la foi ? C'est grâce aux arguments bibliques irréfutables qui y sont exposés dans le cadre de différents thèmes !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   Ven 29 Avr 2016 - 13:11


Un exemple d'une argumentation remarquable nous est donné dans le texte suivant :
Citation :
20 Ils se mirent à surveiller Jésus ; et ils envoyèrent des espions qui se donnaient l'allure d'être de bonne foi, pour le prendre à l'une de ses paroles et le livrer aux magistrats et à l'autorité du gouverneur. 21 Ces gens lui posèrent cette question : Maître, nous savons que tu parles et enseignes avec droiture, et que tu ne fais pas de considération de personne, mais que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. 22 Nous est-il permis ou non, de payer l'impôt à César ? 23 Mais Jésus, remarquant leur fourberie, leur répondit : Montrez-moi un denier. 24 De qui porte-t-il l'effigie et l'inscription ? De César, dirent-ils. 25 Alors il leur dit : Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. 26 Ils furent incapables de le prendre à l'une de ses paroles devant le peuple ; mais étonnés de sa réponse, ils gardèrent le silence. (Luc 20:20-26)

Ce n'était par la première fois de leur histoire que les Juifs devaient payer un tribut à un envahisseur et occupant dans les mains duquel Dieu les avait livrés à cause de leur infidélité. Dans le passé, ils avaient payé ce tribut :
Citation :
Salmanasar, le roi d'Assyrie, monta contre Osée, qui lui fut asservi et lui paya un tribut. (2 Rois 17:3)
Jojakim donna l'argent et l'or nécessaires au pharaon, mais il taxa le pays pour fournir cet argent, réclamé par le pharaon. Il détermina la part de chacun et exigea du peuple du pays l'argent et l'or qu'il devait livrer au pharaon Néco. (2 Rois 23:35)

La réponse de Jésus est claire et désarmante : Qu'ils donnent au nouvel occupant César ce qu'il demande sans négliger de donner à Dieu ce qui est à Dieu ! L'argument est conforme aux Écritures, simple et irréfutable.

Plus tard, la réponse de Jésus sera confirmée et élargie par l'influence de l'Esprit saint sur le rédacteur Paul qui écrivit :
Citation :
1 Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n'y a pas d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées par Dieu. 2 C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre de Dieu, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes. 3 Les gouvernants ne sont pas à craindre quand on fait le bien, mais quand on fait le mal. Veux-tu ne pas craindre l'autorité ? Fais le bien, et tu auras son approbation, 4 car elle est au service de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, sois dans la crainte ; car ce n'est pas en vain qu'elle porte l'épée, étant au service de Dieu pour (montrer) sa vengeance et sa colère à celui qui pratique le mal. 5 Il est donc nécessaire d'être soumis, non seulement à cause de cette colère, mais encore par motif de conscience.
6 C'est aussi pour cela que vous payez les impôts. Car (ceux qui gouvernent) sont au service de Dieu pour cette fonction précise. 7 Rendez à chacun ce qui lui est dû : la taxe à qui vous devez la taxe, l'impôt à qui vous devez l'impôt, la crainte à qui vous devez la crainte, l'honneur à qui vous devez l'honneur. (Romains 13:1-7)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   Mer 4 Mai 2016 - 12:51


Venons-en à un aspect particulièrement important dans notre argumentation :

Jésus dévoila les erreurs de compréhension des adeptes des Pharisiens, Sadducéens, Esséniens et des scribes mais il n'entra pas dans tous les détails de ce qui était erroné tout au long de son ministère.

Jésus enrichissait ses auditeurs en les orientant vers ce qui leur était utile. Il agissait selon le modéle suivant :
Citation :
L'esprit du Seigneur Yahweh est sur moi, parce que Yahweh m'a oint; il m'a envoyé porter la bonne nouvelle aux malheureux; panser ceux qui ont le cœur brisé; Annoncer aux captifs la liberté et aux prisonniers l'élargissement; publier une année de grâce pour Yahweh, et un jour de vengeance pour notre Dieu; consoler tous les affligés (Isaïe 61:1-2)

Jésus agissait comme les prophètes qui l'ont précédé qui avaient été envoyés par Dieu "pour déraciner, pour démolir, pour faire disparaître, pour raser, mais aussi pour bâtir et pour planter." (Jérémie 1:9-10)

Si par notre argumentation biblique, nous déracinons, démolissons, faisons disparaître et rasons tout ce qui est faux, il ne restera que des ruines de la foi de nos auditeurs. Bâtissons et plantons donc au fur et à mesure que nous dévoilons ce qui est faux en apportant aux lectrices et lecteurs du forum "tout ce qui est vrai, tout ce qui est digne, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est moralement bon et digne de louange" ( Philippiens 4:8 )

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   Mar 7 Nov 2017 - 12:03


Dans le sujet du forum "Les 4 attributs de Dieu",
Olivier2 a écrit:
... On peut aussi dire que tout ne peut pas être noir ou blanc. Ainsi, il peut y avoir des nuances à prendre en considération. IL nous faut être ouvert d'esprit et tolérant, et tenir compte du contexte avant d'affirmer quelque chose de façon catégorique...
Olivier 2

Tout à fait ! Et je pense que le moment est favorable pour reprendre la discussion sur l'Interprétation biblique (Herméneutique).

Commençons par la question :
De quoi faut-il absolument tenir compte pour l'interprétation correcte des Saintes Écritures ?

Qu'en pensez-vous ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   Mar 7 Nov 2017 - 19:39

Citation :
Qui donc connaît la pensée du Seigneur et qui pourrait l’instruire? -------------------------- (1 Corinthiens 2:16)  
Hello tous, 

Cette question de Paul nous met dans le vif du sujet, il souligne une impossibilité qu'a l'homme de s'élever au niveau de Dieu  en ce qui concerne ses desseins, ses voies, sa pensée. Ce fait est accentué par Dieu lui - même lorsqu'il fait écrire : 
Citation :
Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, déclare l’Eternel; autant le ciel est élevé au–dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies, et autant mes pensées sont élevées au–dessus des vôtres. (Esaïe 55:8,9)  

C'est un fait : par lui-même, l'homme ne peut accéder à la pensée divine. Cependant, Paul souligne un autre fait :
Citation :
'" Mais nous avons la pensée de Christ "  (1 Corinthiens 2:16)
Ainsi, il nous donne le processus pour être des enseignés de Dieu : il faut humblement se laisser enseigner par son maître enseignant Christ  , ce que Jesus confirme en disant :
Citation :
Je ne vous appelle plus serviteurs, parce qu’un serviteur n’est pas mis au courant des affaires de son maître. Je vous appelle mes amis, parce que je vous ai fait part de tout ce que j’ai appris de mon Père. (Jean 15:15)

Certes , Jésus s'en est allé rejoindre le Père mais il a envoyé un assistant de taille : l'esprit saint du Père lequel parachève notre formation et nous guide dans la compréhension de la volonté du Père , de ses desseins :
Citation :
Mais c'est le Défenseur, l'Esprit saint que le Père enverra en mon nom, qui vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que, moi, je vous ai dit. (Jean 14:26)

Ce qui est à noter, c'est qu'il doit y avoir une harmonie totale entre l'enseignement de Jésus et celui de l'espit saint  ; de plus,  chacun est enseigné individuellement et personnellement par l'esprit comme cela ressort dans le  texte suivant : 
Citation :
Et quant à vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin que quelqu’un vous enseigne ; mais, comme l’onction [reçue] de lui vous enseigne sur toutes choses, et qu’elle est vraie et n’est pas mensonge, et tout comme elle vous a enseignés, demeurez en union avec lui. (1 Jean 2:27 TMN )

Fraternellement gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11454
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   Mer 8 Nov 2017 - 10:34


 cher Gégé
pour ton commentaire enrichissant !

Oui, c'est le Père qui enseigne ses enfants par l'Esprit saint au nom duquel ils ont été baptisés. Il est vrai que Jésus a dit de faire des disciples et de les enseigner à observer tout ce qu'il a commandé. Ce sont effectivement des disciples de Jésus qui font à leur tour des disciples en les baptisant et en les enseignant (Matthieu 28:18-20). Mais c'est le Père lui-même qui achève leur formation comme il est écrit :
Citation :
Mais, après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute faveur imméritée, qui vous a appelés à sa gloire éternelle dans l’union avec Christ, achèvera lui-même votre formation, il vous rendra fermes, il vous rendra forts. (1Pierre 5:10)

Il ne faut évidemment pas ignorer que les chrétiens doivent se rassembler à deux ou trois ou plus comme l'a dit Jésus :
Citation :
En effet, là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux.» (Matthieu 18:20)
Et Jésus est vraiment au milieu des ekklesíae ou églises chrétiennes comme il ressort de ce que le livre de l'Apocalypse nous apprend sur les 7 églises dans les chapitres 2 et 3. Nous y reviendrons certainement mais il est indispensable de comprendre que le Père enseigne ses "appelés oints" par son Esprit saint au cours de leur étude des Saintes Écritures.

Dans les églises et communautés chrétiennes institutionnalisées, l'Esprit saint ne joue pratiquement plus aucun rôle puisque c'est la classe du "clergé" - sous différentes appellations -  qui enseigne les dogmes de leur "saint siège" réciproque : Vatican en Italie pour les catholiques, "Collège central" des Témoins de Jéhovah aux USA, Salt Lake City aux USA pour les Mormons, etc.  

Fraternellement en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interprétation biblique (Herméneutique)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interprétation biblique (Herméneutique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interprétation biblique (Herméneutique)
» Le Rôle de la Grâce dans l'interprétation Biblique
» Ré-interprétation de la Parole "Nul ne connaît ni le jour, ni l'heure" !
» Ricoeur, l'herméneutique
» L'interprétation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: L'Esprit saint vous enseignera toutes choses Jean 14 : 26-
Sauter vers: