La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marc chap 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Marc chap 5   Ven 21 Oct 2016 - 1:22


Jésus libère un homme possédé

1. Et ils arrivèrent à l'autre bord de la mer, dans la contrée des Gadaréniens.
2. Et quand il fut sorti de la barque, aussitôt un homme possédé d'un esprit impur, sortant des sépulcres, vint au-devant de lui.
3. Il avait sa demeure dans les sépulcres, et personne ne pouvait plus le lier, pas même avec une chaîne ;
4. car souvent, il avait été lié de ceps aux pieds et de chaînes, et il avait rompu les chaînes et brisé les ceps ; et personne ne pouvait le dompter ;
5. et il était continuellement, nuit et jour, dans les sépulcres et sur les montagnes, criant, et se meurtrissant avec des pierres.
6. Et ayant vu Jésus de loin, il accourut et se prosterna devant lui ;
7. et criant à haute voix, il dit : Qu'y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu très-haut ? Je t'adjure par Dieu, de ne me point tourmenter.
8. Car il lui disait : Esprit impur, sors de cet homme.
9. Et il lui demandait : Quel est ton nom ? Et il dit : Mon nom est Légion ; car nous sommes plusieurs.
10. Et il le priait fort de ne pas les envoyer hors de la contrée.
11. Or, il y avait là, vers la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissait ;
12. et les démons le prièrent, disant : Envoie-nous dans les pourceaux, afin que nous entrions en eux. Et il le leur permit.
13. Et les esprits impurs étant sortis, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau s'élança avec impétuosité en bas la pente, dans la mer, au nombre d'environ deux mille, et ils furent noyés dans la mer.
14. Et ceux qui les paissaient s'enfuirent et répandirent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes.
15. Et les gens sortirent pour voir ce qui était arrivé. Et ils viennent vers Jésus et ils considèrent le démoniaque, assis, vêtu, et dans son bon sens, lui qui avait eu la légion ; et ils furent remplis de crainte.
16. Et ceux qui l'avaient vu leur racontèrent ce qui était arrivé au démoniaque et à l'égard des pourceaux.
17. Et ils se mirent à le prier de se retirer de leur territoire.
18. Et comme il montait dans la barque, celui qui avait été démoniaque le priait de lui permettre d'être avec lui.
19. Et il ne le lui permit pas, mais il lui dit : Va-t'en dans ta maison, vers les tiens, et raconte-leur quelles grandes choses le Seigneur t'a faites et comment il a eu pitié de toi.
20. Et il s'en alla et se mit à publier dans la Décapole quelles grandes choses Jésus lui avait faites ; et tous étaient dans l'admiration.


Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Sam 22 Oct 2016 - 11:49


1. Et ils arrivèrent à l'autre bord de la mer, dans la contrée des Gadaréniens.
2. Et quand il fut sorti de la barque, aussitôt un homme possédé d'un esprit impur, sortant des sépulcres, vint au-devant de lui.
3. Il avait sa demeure dans les sépulcres, et personne ne pouvait plus le lier, pas même avec une chaîne ;
4. car souvent, il avait été lié de ceps aux pieds et de chaînes, et il avait rompu les chaînes et brisé les ceps ; et personne ne pouvait le dompter ;
5. et il était continuellement, nuit et jour, dans les sépulcres et sur les montagnes, criant, et se meurtrissant avec des pierres.


Malgré la violente tempête sur la Mer de Galilée, Jésus et ses disciples arrivent sains et saufs dans la contrée des Gadaréniens.

À peine Jésus est-il à terre qu'il est immédiatement abordé par un homme possédé par un esprit impur !
Marc donne plus de détails dans son récit sur le comportement et les conditions de vie de ce possédé que ne le font Matthieu et Luc. Ce malheureux vivait dans  les sépulcres et avait une force extraordinaire allant jusqu'à rompre les chaînes et briser les ceps. il rôdait nuit et jour dans les cimetières et les montagnes en se meurtrissant lui-même.

Qu'il se trouvait surtout dans les sépulcres s'explique par le fait que ceux-ci étaient bien souvent taillés dans le roc et offraient donc une certaine protection contre les intempéries.

Quelle vie triste !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Dim 23 Oct 2016 - 14:44


5:6 Et ayant vu Jésus de loin, il accourut et se prosterna devant lui ;
7. et criant à haute voix, il dit : Qu'y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu très-haut ? Je t'adjure par Dieu, de ne me point tourmenter.
8. Car il lui disait : Esprit impur, sors de cet homme.
9. Et il lui demandait : Quel est ton nom ? Et il dit : Mon nom est Légion ; car nous sommes plusieurs.
10. Et il le priait fort de ne pas les envoyer hors de la contrée.


Les démons ayant pris possession de cet homme le conduisirent à Jésus et à se prosterner devant lui puisque le porte-parole de la Légion de démons cria à haute voix en reconnaissant publiquement Jésus comme étant "le Fils du Très-Haut", donc supérieur à eux ! Il souleva la question compréhensible : "Qu'y a-t-il entre moi et toi ?" puisque les démons et Jésus appartenaient à des camps opposés ! Le souci du démon était de ne pas être "tourmenté" par Jésus. C'est ce qu'il demanda à Jésus même en "l'adjurant par Dieu"  Shocked  

Les démons savaient évidemment ce que la présence du Messie envoyé par Dieu signifiait pour eux. Ils savaient très bien que Dieu lui avait donné une autortité à laquelle ils ne pouvaient pas échapper. Mais ils espéraient ne pas encore être "tourmentés" ! Cela ne signifiait pas que les démons craignaient d'être "torturés" comme certaines traductions rendent le grec βασανισης basanises mais qu'ils craignaient d'être jetés "en prison" puisque les gardiens de prison ou geôliers étaient qualifiés en grec par le mot basanistês, qui signifie "tourmenteur" ! (Lors de son mimistère terrestre, Jésus avait vraiment lié Satan, sinon il n'aurait pas pu libérer ses captifs (Matthieu 12:28-29; Apocalypse 20:1-3).

Mais Jésus a fait son travail en disant : "Esprit impur, sors de cet homme."
Le porte-parole de la Légion de démons savait qu'il ne pourrait pas empêcher Jésus de libérer l'homme possédé, il fit donc la demande à Jésus "de ne pas les envoyer hors de la contrée" pour limiter les dégâts.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Lun 24 Oct 2016 - 11:32


5:11. Or, il y avait là, vers la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissait ;
12. et les démons le prièrent, disant : Envoie-nous dans les pourceaux, afin que nous entrions en eux. Et il le leur permit.
13. Et les esprits impurs étant sortis, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau s'élança avec impétuosité en bas la pente, dans la mer, au nombre d'environ deux mille, et ils furent noyés dans la mer.


Tout ce qu'on lit dans la Bible sur les esprits devenus impurs par leur rébellion contre Dieu nous apprend que leur comportement est irrationnel depuis. Ne soyons pas étonnés de voir que ces esprits "impurs" se sont dégradés de plus en  plus au cours du temps comme c'est le cas d'ailleurs pour les humains qui se comportent bien souvent comme des "cochons" ! C'est même le cas de certains croyants qui se sont dégradés par la suite: l'apôtre Pierre parle de
Citation :
11 ... ceux qui, dans les convoitises impures, suivent la chair ... 12.  eux, comme des bêtes dénuées de raison, nées, comme des êtres purement matériels, pour être prises et détruites ; injuriant ce qu'ils ignorent, ils périront aussi de la mort des bêtes, 13. étant frustrés du salaire d'iniquité. Estimant joie les voluptés d'un jour, étant des taches et des flétrissures, ils se livrent aux voluptés dans leurs tromperies, ... 17. Ces gens-là sont des sources sans eau et des nuées chassées par la tempête ; c'est à eux que l'obscurité des ténèbres est réservées. 18. Car en proférant des discours enflés et vides, ils amorcent, dans les convoitises de la chair, par des débauches, ceux qui échappent à peine aux hommes qui vivent dans l'égarement ; 19. leur promettant la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption ; car on est esclave de ce par quoi on est vaincu, 20. Car si après s'être retirés des souillures du monde par la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, mais étant de nouveau enlacés par elles, ils se laissent vaincre, leur dernière condition est pire que la première. 21. Car il leur eût mieux valu n'avoir point connu la voie de la justice, que de se détourner, après l'avoir connue, du saint commandement qui leur avait été transmis. 22. Il leur est arrivé ce que dit le proverbe si vrai : Le chien est retourné à ce qu'il avait vomi, et la truie lavée est retournée se vautrer dans le bourbier. (2 Pierre 2:11-22)

Certains lecteurs de la Bible vont jusqu'à accuser Jésus d'avoir causé une  perte considérable aux propriétaires du troupeau de porcs. Ils ignorent que le porc était un animal impur impropre à la consommation selon la loi de Dieu donnée au Sinai.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Mar 25 Oct 2016 - 13:07


5:14. Et ceux qui les paissaient s'enfuirent et répandirent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes.
15. Et les gens sortirent pour voir ce qui était arrivé. Et ils viennent vers Jésus et ils considèrent le démoniaque, assis, vêtu, et dans son bon sens, lui qui avait eu la légion ; et ils furent remplis de crainte.
16. Et ceux qui l'avaient vu leur racontèrent ce qui était arrivé au démoniaque et à l'égard des pourceaux.
17. Et ils se mirent à le prier de se retirer de leur territoire.


La fuite des gardiens du troupeau de porcs est compréhensible. Non seulemet, il n'y avait plus rien "à garder" mais il fallait encore rendre compte aux propriétaires des porcs qu'ils avaient gardé jusque-là ! Dans leur fuite précipitée, ils racontèrent en chemin ce que Jésus avait fait pour l'homme possédé qui était bien connu dans toute la région. Ils racontèrent aussi ce qui s'était passé avec les porcs !

Les gens viennent donc pour voir ce qui s'était passé.
Chose étrange, en voyant l'homme libéré de l'emprise démoniaque se comporter tout à fait normalement, au lieu de louer Dieu et de voir en Jésus son envoyé, ils furent non seulement remplis d'une crainte injustifiée mais "ils se mirent à le prier de se retirer de leur territoire" Shocked au lieu de se réjouir de la venue du Messie chez eux No

Aux yeux des croyants, les incrédules persistants réagissent toujours d'une manière incompréhensible devant les faits !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Mer 26 Oct 2016 - 10:04


5:18. Et comme il montait dans la barque, celui qui avait été démoniaque le priait de lui permettre d'être avec lui.
19. Et il ne le lui permit pas, mais il lui dit : Va-t'en dans ta maison, vers les tiens, et raconte-leur quelles grandes choses le Seigneur t'a faites et comment il a eu pitié de toi.
20. Et il s'en alla et se mit à publier dans la Décapole quelles grandes choses Jésus lui avait faites ; et tous étaient dans l'admiration.


À la différence des gens de la région, l'homme libéré de l'emprise démoniaque souhaitait rester en présence de Jésus, oui même de l'accomagner.

Mais Jésus avait prévu autre chose pour lui.  Puisque Jésus allait quitter la région, contrairement à son habitude il chargea l'homme de raconter tout ce que Dieu avait fait pour lui en commençant par les siens puis dans toute la région.

Cet homme prit au sérieux ce que Jésus lui demanda de faire puisqu'il se mit à parler de ce que Dieu avait fait pour lui par Jésus dans toute la Décapole, la région des 10 villes. Le résultat de cette activité fut positif puisque "tous étaient dans l'admiration" cheers

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Jeu 27 Oct 2016 - 11:22


La fille de Jaïrus est mourante

5:21. Et Jésus ayant de nouveau passé à l'autre bord, dans la barque, une grande foule s'assembla auprès de lui ; et il était au bord de la mer.
22. Et l'un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, vient, et le voyant, il se jette à ses pieds ;
23. et il le prie instamment, disant : Ma petite fille est à l'extrémité ; je te prie de venir lui imposer les mains, afin qu'elle soit sauvée, et qu'elle vive.
24. Et il s'en alla avec lui. Et une grande foule le suivait, et elle le pressait.


Une femme souffrante touche secrètement les vêtements de Jésus dans l'espoir d'être guérie

25. Et une femme qui avait une perte de sang depuis douze ans,
26. et qui avait beaucoup souffert de nombreux médecins, et qui avait dépensé tout son bien sans en retirer aucun profit, mais était allée plutôt en empirant,
27. comme elle avait ouï parler de Jésus, étant venue dans la foule, elle toucha, par derrière, son vêtement ;
28. car elle disait : Si seulement je touche ses vêtements, je serai sauvée.
29. Et aussitôt l'écoulement de son sang s'arrêta ; et elle connut en son corps qu'elle était guérie de ce mal.
30. Et aussitôt Jésus, ayant connu en lui-même qu'une puissance était sortie de lui, s'étant retourné dans la foule, disait : Qui a touché mes vêtements ?
31. Et ses disciples lui disaient : Tu vois que la foule te presse, et tu dis : Qui est-ce qui m'a touché ?
32. Et il regardait tout autour pour voir celle qui avait fait cela.
33. Or la femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint et se jeta à ses pieds et lui dit toute la vérité.
34. Mais il lui dit : Ma fille, ta foi t'a sauvée ; va en paix, et sois guérie de ton mal.


Résurrection de la fille de Jaïrus

35. Comme il parlait encore, on vient de chez le chef de la synagogue en disant : Ta fille est morte : pourquoi fatigues-tu encore le Maître ?
36. Mais Jésus, sans faire attention à la parole qu'on disait, dit au chef de la synagogue : Ne crains point, crois seulement.
37. Et il ne permit à personne de l'accompagner, si ce n'est à Pierre et à Jacques et à Jean, le frère de Jacques.
38. Et ils arrivent à la maison du chef de la synagogue, et il voit du tumulte et des gens qui pleuraient et se lamentaient beaucoup.
39. Et étant entré, il leur dit : Pourquoi faites-vous du bruit et pleurez-vous ? L'enfant n'est pas morte, mais elle dort.
40. Et ils se moquaient de lui. Mais lui, les ayant tous mis dehors, prend le père de l'enfant et la mère et ceux qui étaient avec lui, et il entre là où était l'enfant.
41. Et ayant pris la main de l'enfant, il lui dit : Talitha koumi, ce qui signifie : Jeune fille, je te le dis, lève-toi !
42. Et aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher, car elle était âgée de douze ans. Et ils furent saisis d'une grande stupéfaction.
43. Et il leur commanda fortement que personne ne le sût ; et il dit qu'on lui donnât à manger.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Jeu 27 Oct 2016 - 12:29


5:21 Et Jésus ayant de nouveau passé à l'autre bord, dans la barque, une grande foule s'assembla auprès de lui ; et il était au bord de la mer.
22. Et l'un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, vient, et le voyant, il se jette à ses pieds ;


Le  constat est que Jésus passait d'un bord à l'autre de la mer , cela lui permettait certainement de se tenir loin des foules qui le pressaient sans cesse dans l'attente  d'un miracle ou d'une altercation avec les conducteurs religieux  .
Jésus pouvait donc pendant ses voyages en barque se mettre en relation avec le Père , méditer , instruire les disciples qui l'accompagnaient  sans être bousculé , c'était donc un excellent moyen de se restaurer spirituellement  et  de passer du temps avec ses  disciples  pour les former  .

Jésus n'en oubliait pas sa mission première,  il la définit lui-même
Citation :
Ma mission se limite aux brebis perdues du peuple d’Israël. (Matthieu 15:24) (bible du semeur )

 Son temps étant limité, il ne s'arrêtait pas  dans des discussions stériles suscitées par ses opposants. Non, il s'intéressait particulièrement  à ceux qui gémissaient à cause des injustices, ceux qui cherchaient, demandaient, frappaient à la Porte. Pour cela Jésus n'avait pa besoin de faire du porte à porte , non, les gens qui prenaient conscience de leur indigence venaient à lui. Ces personnes n'étaient pas seulement les pauvres matériellement mais aussi des personnes ayant un rang élevé. C'était le cas de Jaïrus lequel, désespéré par la maladie de sa fille, eut foi en Jésus, ce que nous révèlera la suite de cet  épisode qui souligne surtout la capacité de Jésus  à  faire des actions miraculeuses pour glorifier le Père et montrer  sa capacité  à gérer les diverses situations qui se présentaient à lui

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Ven 28 Oct 2016 - 2:24


5:23. et il le prie instamment, disant : Ma petite fille est à l'extrémité ; je te prie de venir lui imposer les mains, afin qu'elle soit sauvée, et qu'elle vive.
24. Et il s'en alla avec lui. Et une grande foule le suivait, et elle le pressait.


Marc et Luc mentionnent tous les deux que la petite fille avait 12 ans et Luc nous apprend qu'elle était l'enfant unique de Jaïrus (Luc 8:42).

Jésus n'hésita pas à accompagner ce père durement éprouvé manifestant une foi exemplaire. Quel père parmi nous n'en aurait pas fait de même en sachant que médicalement parlant, il n'y avait plus rien à faire puisque la petite fille "était à l'extrémité" ? Jésus arriverait-il encore à temps pour la guérir ?

Une grande foule présente avait entendu Jaïrus prier instamment Jésus de sauver son enfant et elle se mit à les suivre. Il y avait du monde puisque la grande foule "pressait" littéralement Jésus de tous les côtés. Ce détail est mentionné par Marc pour nous préparer à ce qui va suivre.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Sam 29 Oct 2016 - 17:21


5:25. Et une femme qui avait une perte de sang depuis douze ans,
26. et qui avait beaucoup souffert de nombreux médecins, et qui avait dépensé tout son bien sans en retirer aucun profit, mais était allée plutôt en empirant,
27. comme elle avait ouï parler de Jésus, étant venue dans la foule, elle toucha, par derrière, son vêtement ;
28. car elle disait : Si seulement je touche ses vêtements, je serai sauvée.
29. Et aussitôt l'écoulement de son sang s'arrêta ; et elle connut en son corps qu'elle était guérie de ce mal.


Pour comprendre pleinement la souffrance de cette femme, il faut probablement être une femme soi-même. Elle avait certainement la foi puisqu'elle chercha à s'approcher de Jésus pour être guérie. Mais il y avait deux obstacles majeurs à cette approche ouverte :
1) selon la loi de Moise, une femme était impure durant tous les jours de son écoulement et tout ce qu'elle touchait devenait également impur (Lévitique 15:19-27)
2) elle était certainement trop gênée ou honteuse de parler ouvertement de son mal à Jésus devant la foule.

Alors que faire ? Elle réussit finalement à s'approcher de Jésus discrètement et à toucher juste son vêtement. Miracle : elle ressentit en son corps un changement : l'écoulement de son sang s'arrêta immédiatement après avoir touché le vêtement de Jésus !

Avant de passer à la réaction de Jésus, quelques mots sur les médecins semblent appropriés. Il y a certainement de bons médecins sincèrement soucieux du bien-être de leurs patients. Ils ont évidemment leurs limites et dans le cas de cette femme, elle avait dépensé tout son bien mais son mal allait en empirant. Malgré les progrès remarquables et appréciés de la médecine moderne, ses possibilités sont encore toujours limitées. Chères lectrices et chers lecteurs, vous êtes invités à voir les nombreux sujets sur la santé physique et psychique dans notre espace du forum intitulé "Question d'équilibre - Sain de corps et d'esprit" où vous trouverez d'excellentes informations et recommandations venant de médecins fiables. Cliquer sur
http://jesus.discutfree.com/f21-sain-de-corps-et-d-esprit

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Dim 30 Oct 2016 - 17:47


5:30. Et aussitôt Jésus, ayant connu en lui-même qu'une puissance était sortie de lui, s'étant retourné dans la foule, disait : Qui a touché mes vêtements ?
31. Et ses disciples lui disaient : Tu vois que la foule te presse, et tu dis : Qui est-ce qui m'a touché ?
32. Et il regardait tout autour pour voir celle qui avait fait cela.
33. Or la femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint et se jeta à ses pieds et lui dit toute la vérité.
34. Mais il lui dit : Ma fille, ta foi t'a sauvée ; va en paix, et sois guérie de ton mal.


La suite , nous montre que le miracle qui s'était opéré à l'insu de Jésus ne passa pas inaperçu. Jésus sut qu'une force était sortie de lui.
Bien qu'étant au milieu d'une foule, Jésus a donc ressenti  ce qui se passait au travers de lui, l'esprit saint  agissant par son intermédiaire.
Aussi  chercha-t-il la personne qui l'avait touché intentionnellement dans l'espoir d'une guérison.

Jésus put constater la bonne foi de la femme laquelle, voyant que Jésus cherchait, vint à lui pour s'expliquer en toute vérité.

Jesus ne tint pas rigueur à cette femme , voyant que sa foi était grande  , il la rassura lui indiquant que son attente avait été récompensée.  

C'est la foi en la puissance de Jésus de guérir - même inconsciemment - qui lui valut la guérison.  Cela  est un encouragement pour tous ceux qui prient le père  avec sincérité , il écoute  et répond à la prière de chacun.


Dans le cas de cette femme se constate la parole dite par Jésus :
Citation :
car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. Mathieu 6:8

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8613
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Lun 31 Oct 2016 - 11:08

35. Comme il parlait encore, on vient de chez le chef de la synagogue en disant : Ta fille est morte : pourquoi fatigues-tu encore le Maître ?
36. Mais Jésus, sans faire attention à la parole qu'on disait, dit au chef de la synagogue : Ne crains point, crois seulement.
37. Et il ne permit à personne de l'accompagner, si ce n'est à Pierre et à Jacques et à Jean, le frère de Jacques.

Comme nous pouvons le constater, les évènements se succèdent rapidement. Jésus est très sollicité,  mais  il ne se précipite pas, prenant le temps  de fortifier la foi  de ses auditeurs , signifiant à la femme  que c'est sa foi qui l'a guérie .

Dans la maison de Jaïrus , la situation se dégrade, l'enfant meurt , aussi les serviteurs pensant qu'il n'y avait plus rien à faire ,   demandent  à leur maitre de ne plus importuner Jesus .

Notons que dans ce que rapporte Marc ; c'est la foi qui est le centre d'intérêt principal, il souligne la foi d'un père qui court vers Jésus comme dernier recours , dans le même temps la foi de cette femme malade  se concrétise   de manière différente  . 

Mais la foi de Jaïrus est poussée à l'extrême, sa fille vient de mourir. Cependant Jésus dit elle dort. 

C'est un fait , la mort  est un sommeil  , Jésus va démontrer  qu'elle n'est pas la finalité  mais que par la puissance du Père,  la vie peut revenir. Il y a donc une espérance pour ceux qui sont endormis dans les tombeaux commémoratifs :
Citation :
Ne soyez pas surpris : l’heure vient, et elle est déjà là, où tous ceux qui sont dans la tombe entendront son appel. (Jean 5:28 ,)

En ressuscitant certaines personnes comme dans le cas présent, Jésus fait une démonstration destinée à la foi de ceux qui écoutent. La résurrection aura bien lieu , pas seulement pour les justes  mais aussi pour les autres:
Citation :
... sortiront, ceux qui auront fait le bien pour une résurrection de vie, ceux qui auront pratiqué le mal pour une résurrection de jugement. (Jean 5:29)           

 La foi en cette affirmation nous pousse à  nous mettre en bon terme avec  le Père en suivant l'exemple du fils  et d'être justifié par la foi, celle-ci nous pousse à regarder vers le fils  qui fait cette promesse:
Citation :
Et tous ceux qui vivent et qui croient en moi ne mourront jamais. Est-ce que tu crois cela ? » (Jean 11:26

Le croyons nous  ?

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11350
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 5   Mar 1 Nov 2016 - 13:50


5:38. Et ils arrivent à la maison du chef de la synagogue, et il voit du tumulte et des gens qui pleuraient et se lamentaient beaucoup.
39. Et étant entré, il leur dit : Pourquoi faites-vous du bruit et pleurez-vous ? L'enfant n'est pas morte, mais elle dort.
40. Et ils se moquaient de lui. Mais lui, les ayant tous mis dehors, prend le père de l'enfant et la mère et ceux qui étaient avec lui, et il entre là où était l'enfant.
41. Et ayant pris la main de l'enfant, il lui dit : Talitha koumi, ce qui signifie : Jeune fille, je te le dis, lève-toi !
42. Et aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher, car elle était âgée de douze ans. Et ils furent saisis d'une grande stupéfaction.
43. Et il leur commanda fortement que personne ne le sût ; et il dit qu'on lui donnât à manger.


La rapidité avec laquelle les obsèques sont préparées est typiquement orientale où l'on enterre encore toujours bien souvent le jour même. On n'a même pas attendu le retour du père de l'enfant parti à la rencontre du Messie. En arrivant, Jésus met á l'épreuve ceux "qui pleuraient et se lamentaient beaucoup" en leur disant que l'enfant "dormait" - la mort étant effectivement comparable à un sommeil pour les croyants ! Mais ils se mirent à se moquer de lui. Jésus mit tout le monde dehors sauf le père et la mère de la petite fille ainsi que ses 3 disciples qui l'accompagnaient. Ce qui allait se passer n'était pas destiné comme spectacle pour des moqueurs !

Le récit de la résurrection de la fillette de 12 est touchant pas sa simplicité. Marc rapporte les paroles de Jésus prononcées en araméen :
"Talitha koumi ce qui signifie : Jeune fille, je te le dis, lève-toi ! Luc précise :
Citation :
Son esprit revint en elle et elle se leva immédiatement; Jésus ordonna de lui donner à manger. (Luc 8:55)
Elle était donc vraiment morte !

Les 5 témoins de cette résurrection étaient dans la stupéfaction !
Luc précise que Jésus commanda aux parents de ne dire à personne ce qui était arrivé. Que la fillette était bien vivante se sut évidemment. Durant sa maladie, la fillette n'avait certainement pas mangé suffisamment, Jésus tira les parents de leur stupéfaction en leur disant de lui donner à manger. La vie normale pouvait reprendre son cours.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marc chap 5   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marc chap 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus refuse de faire un prodige. St Marc, chapitre 8, 11-13
» Jésus donne ses dernières consignes aux Apôtres et monte au ciel. Saint Marc,16, 15-20
» Marc chap 11
» Marc chap 9
» Jésus au milieu des malades. St Marc, chapitre 1, 29-39

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Etudes sur l'evangile de Marc-
Sauter vers: