La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marc chap 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1003
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Marc chap 12   Ven 24 Fév 2017 - 8:07


La parabole des mauvais meurtriers

12:1 Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles :
Un homme planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, creusa un pressoir et bâtit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.
2 La saison venue, il envoya un serviteur vers les vignerons pour recevoir de leur part des fruits de la vigne.
3 Ils le prirent, le frappèrent et le renvoyèrent les mains vides.
4 Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils le frappèrent à la tête et l'outragèrent.
5 Il en envoya un troisième qu'ils tuèrent ; puis plusieurs autres qu'ils battirent ou tuèrent.
6 Seul son fils bien-aimé lui restait ; il l'envoya vers eux le dernier en disant : Ils respecteront mon fils.
7 Mais ces vignerons se dirent entre eux : C'est lui l'héritier, venez, tuons-le, et l'héritage sera à nous.
8 Ils le prirent, le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne.
9 Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons et donnera la vigne à d'autres.
10 N'avez-vous pas lu cette (parole de l') Écriture : La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale, celle de l'angle ;
11 C'est du Seigneur que cela est venu, Et c'est une merveille à nos yeux.

12 Ils cherchaient à se saisir de lui, mais ils craignaient la foule. Ils avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Ils le quittèrent et s'en allèrent.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Sam 25 Fév 2017 - 20:29


12:1 Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles :
Un homme planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, creusa un pressoir et bâtit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.


Le ministère public de Jésus est sur le point de se terminer. Il ne lui reste que peu de jours à vivre au milieu du peuple de Dieu de l'antiquité. Le moment est venu de faire le point et c'est ce que Jésus va faire avec une parabole :

- "Un homme planta une vigne. ..."
Les auditeurs juifs de Jésus ne devaient avoir aucune difficulté à identifier celui qui planta la vigne et qui l'entoura d'une haie protectrice car ils lisaient dans leurs synagogues le prophète Isaie où il est écrit :
Citation :
Car la vigne de Yahweh des armées, c'est la maison d'Israël, et les hommes de Juda sont le plant qu'il chérissait;... (Isaïe 5:7)

- "...  Il l'entoura d'une haie ..."
La protection du peuple d'Israël était assurée par Dieu lui-même tout au long des siècles durant lesquels ce peuple exista en tant que nation. Cette protection était assurée par l'observance de la loi du Sinaï et par les interventions divines, bien que lorsqu'Israël transgressait la loi, Yahweh permettait qu'il soit châtié par diverses nations. La "haie" protectrice autour d'Israël rappelle le reproche fait par satan dans le cas du fidèle Job :
Citation :
Et le Satan de répliquer: "Est-ce pour rien que Job craint Dieu? Ne l'as-tu pas entouré d'une haie, ainsi que sa maison et son domaine alentour? Tu as béni toutes ses entreprises, ses troupeaux pullulent dans le pays. (Job 1:9-10)

- "... creusa un pressoir et bâtit une tour ..."
Yahweh demande à Israël dans la prophétie d'Isaïe :
Citation :
"Qu'y avait-il à faire de plus à ma vigne, que je n'aie pas fait pour elle? ..." (Isaïe 5:4)

- "... puis il la loua à des vignerons et partit en voyage."
Dieu confia sa vigne aux conducteurs du peuple d'Israël et observa à distance le développement de la vigne tout en attendant des fruits en temps voulu.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Dim 26 Fév 2017 - 13:31


12:2 La saison venue, il envoya un serviteur vers les vignerons pour recevoir de leur part des fruits de la vigne.
3 Ils le prirent, le frappèrent et le renvoyèrent les mains vides.
4 Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils le frappèrent à la tête et l'outragèrent.
5 Il en envoya un troisième qu'ils tuèrent ; puis plusieurs autres qu'ils battirent ou tuèrent.


Le propriétaire de la vigne a pris toutes les dispositions nécessaires pour recevoir les fruits escomptés.
Dans cette parabole de Jésus, l'accent est particulièrement mis sur les vignerons auxquels la vigne a été confiée. Ils déçoivent au plus haut degré.
Les vignerons représentent ici les conducteurs religieux de la nation d'Israël tandis que les serviteurs envoyés par le propriétaire de la vigne sont les prophètes envoyés de temps en temps. En les envoyant, Dieu s'attendait à ce que des fruits de la repentance et de la foi soient produits par les conducteurs religieux et le peuple. Mais génération après génération, "les serviteurs" envoyés par Dieu furent maltraités :
Citation :

29 Malheureux, scribes et Pharisiens hypocrites, vous qui bâtissez les sépulcres des prophètes et décorez les tombeaux des justes, 30 et vous dites : “Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous n’aurions pas été leurs complices pour verser le sang des prophètes.” 31 Ainsi vous témoignez contre vous-mêmes : vous êtes les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes ! 32 Eh bien ! vous, comblez la mesure de vos pères ! 33 Serpents, engeance de vipères, comment pourriez-vous échapper au châtiment de la géhenne ? 34 C’est pourquoi, voici que moi, j’envoie vers vous des prophètes, des sages et des scribes. Vous en tuerez et mettrez en croix, vous en flagellerez dans vos synagogues et vous les pourchasserez de ville en ville, 35 pour que retombe sur vous tout le sang des justes répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez assassiné entre le sanctuaire et l’autel. (Matthieu 23:29-35)

37 ils furent lapidés, ils furent sciés ; ils moururent tués à coups d’épée ; ils menèrent une vie errante, vêtus de peaux de moutons ou de toisons de chèvres ; ils étaient soumis aux privations, opprimés, maltraités, 38 eux dont le monde n’était pas digne ; ils erraient dans les déserts et les montagnes, dans les grottes et les cavités de la terre. (Hébreux 11:37-38)



_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Lun 27 Fév 2017 - 12:41


12:6 Seul son fils bien-aimé lui restait ; il l'envoya vers eux le dernier en disant : Ils respecteront mon fils.
7 Mais ces vignerons se dirent entre eux : C'est lui l'héritier, venez, tuons-le, et l'héritage sera à nous.
8 Ils le prirent, le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne.
9 Que fera le maître de la vigne ? ...


Beaucoup de lecteurs des Évangiles ont dit qu'aucun propriétaire d'une vigne n'aurait eu une telle patience avec de tels vignerons criminels récidivistes auxquels il aurait confié sa vigne ! C'est certainement vrai, il fallait donc inventer une telle parabole pour illustrer l'incroyable mais pourtant vrai !

La réalité historique confirme cette parabole de Jésus puisque les vignerons incorrigibles n'ont pas épargné l'héritier de la vigne ! Au contraire, dans leur aveuglement, ils ont livré Jésus le Messie et Fils de Dieu aux Romains pour le faire exécuter sur la base de leurs fausses accusations.

Pouvait-on mieux illustrer la patience de Dieu et son amour immense pour les humains ?
Pouvait-on mieux illustrer la méchanceté et l'état incorrigible des pécheurs endurcis ?

Que va faire le maître de la vigne ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Mar 28 Fév 2017 - 14:21


12:9 Que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons et donnera la vigne à d'autres.

"Que fera le maître de la vigne ?"
Il est évident qu'il va faire quelque chose et le connaissant, nous savons qu'il a tous les moyens de réagir ! Il est remarquable que le peuple Juif savait déjà depuis les jours du prophète Isaïe ce que le Maître de la vigne allait faire en temps voulu :
Citation :
3 Or donc, maintenant habitant de Jérusalem et homme de Juda,
Soyez juges entre moi et ma vigne !
4 Qu'y avait-il encore à faire à ma vigne
Que je n'aie pas fait pour elle ?
Pourquoi, quand j'ai espéré
Qu'elle produirait des raisins,
A-t-elle produit des fruits infects ?
5 Or donc, je vous ferai maintenant connaître
Ce que je vais faire à ma vigne.
J'en arracherai la haie,
Pour qu'elle soit broutée ;
Je ferai des brèches dans sa clôture,
Pour qu'elle soit foulée aux pieds.
6 Je la réduirai en ruine ;
Elle ne sera plus taillée, ni cultivée ;
Les ronces et les épines y croîtront ;
Et je donnerai mes ordres aux nuées,
Afin qu'elles ne laissent plus tomber la pluie sur elle. (Isaïe 5:3-6)

"... et [Il] donnera la vigne à d'autres."

À qui, et comment ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Mer 1 Mar 2017 - 12:33


12:9 ... Il viendra, fera périr les vignerons et donnera la vigne à d'autres.
10 N'avez-vous pas lu cette (parole de l') Écriture : La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale, celle de l'angle ;
11 C'est du Seigneur que cela est venu, Et c'est une merveille à nos yeux.


"Il viendra" lui-même cette fois-ci, non pas comme les fois précédentes où il envoyait ses serviteurs et finalement son fils !

Comment Yahweh, le propriétaire de la vigne, fera-t-il périr les vignerons et qui sont les autres auxquels il la donnera ?

Le Fils était en fait "la pierre rejetée" par les dirigeants de la nation et ceux qui les imitaient en le mettant à mort. Leur jugement fut executé en l'an 70 lorsque le temple et la ville de Jérusalem furent détruits par les Romains et que les survivants furent dispersés dans les nations. C'était la fin du peuple de Dieu de l'antiquité en tant que nation.

Ils avaient pourtant lu dans leurs synagogues les paroles du Psaume 118:22-23 citées plus haut dans l'Évangile de Marc. Malheureusmeent, seul un reste avait cru en cette "pierre de l'angle" sur laquelle seraient orientées et posées  de nombreuses pierres jusqu'à nos jours pour former un édifice spirituel à la gloire de Dieu dans le cadre d'une nouvelle alliance.

En effet, entre temps des milliers de Juifs avaient accepté le Messie Jésus. Ils quittèrent la ville et la Judée avant la destruction prédite par Jésus.
Depuis les années 30 du 1er siècle, de plus en plus de non-Juifs devinrent également des chrétiens.
Ensemble, ces disciples juifs et les croyants en provenance des nations païennes formèrent la vigne du propriétaire.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1003
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Jeu 2 Mar 2017 - 11:11


12:12 Ils cherchaient à se saisir de lui, mais ils craignaient la foule. Ils avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Ils le quittèrent et s'en allèrent.





Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Jeu 2 Mar 2017 - 14:02


12:12 Ils cherchaient à se saisir de lui, mais ils craignaient la foule. Ils avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Ils le quittèrent et s'en allèrent.

Ce qui est remarquable, c'est que les opposants de Jésus "avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole" ! Jésus n'avait-il pas dit sur les raisons pour lesquelles il parlait en paraboles :
Citation :

10 Les disciples s'approchèrent alors de Jésus et lui demandèrent : « Pourquoi leur parles-tu en utilisant des paraboles ? » 11 Il leur répondit : « Vous avez reçu, vous, la connaissance des secrets du Royaume des cieux, mais eux ne l'ont pas reçue. 12 Car celui qui a quelque chose recevra davantage et il sera dans l'abondance ; mais à celui qui n'a rien on enlèvera même le peu qui pourrait lui rester. 13 C'est pourquoi j'utilise des paraboles pour leur parler : parce qu'ils regardent sans voir et qu'ils écoutent sans entendre et sans comprendre. 14 Ainsi s'accomplit pour eux la prophétie exprimée par Ésaïe en ces termes :
Citation :
Vous entendrez bien, mais vous ne comprendrez pas ;
vous regarderez bien, mais vous ne verrez pas.
[15] Car ce peuple est devenu insensible ;
ils se sont bouché les oreilles, ils ont fermé les yeux,
afin d'empêcher leurs yeux de voir, leurs oreilles d'entendre,
leur intelligence de comprendre,
et ainsi, ils ne reviendront pas à moi pour que je les guérisse, dit Dieu
.”

(Matthieu 13:10-15)


Jésus dit donc clairement quelles paraboles les adversaires ne comprendraient pas : celles qui concernent "la connaissance des secrets du Royaume des cieux." Par contre, il fallait bien que les adversaires de Jésus comprennent les paraboles qui les concernaient, sinon elles manqueraient leur but. Il y avait de quoi pour eux de grincer des dents en entendant et en comprenant la parabole de la vigne. Ce qui les empêchait de se saisir de Jésus était la présence de la foule qui avait acclamée Jésus lors de son entrée royale à Jérusalem.  Mais  il devenait de plus en plus urgent pour les adversaires de Jésus de se débarasser de lui.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1003
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Ven 3 Mar 2017 - 9:54


L'impôt à César

12:13 Ils envoyèrent auprès de Jésus quelques-uns des Pharisiens et des Hérodiens afin de le prendre au piège de ses propres paroles.
14 Ils vinrent lui dire : Maître, nous savons que tu es vrai et que tu ne redoutes personne ; car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes, et tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. Est-il permis de payer le tribut à César ? Devons-nous payer ou ne pas payer ?
15 Jésus, qui connaissait leur hypocrisie, leur répondit : Pourquoi me mettez-vous à l'épreuve ? Apportez-moi un denier, afin que je le voie.
16 Ils en apportèrent un ; et Jésus leur demanda : De qui sont cette effigie et cette inscription ? — De César, lui répondirent-ils.
17 Alors il leur dit : Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Et ils étaient dans l'étonnement à son sujet.




Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8568
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Ven 3 Mar 2017 - 20:05


12:13 Ils envoyèrent auprès de Jésus quelques-uns des Pharisiens et des Hérodiens afin de le prendre au piège de ses propres paroles.
14 Ils vinrent lui dire : Maître, nous savons que tu es vrai et que tu ne redoutes personne ; car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes, et tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. Est-il permis de payer le tribut à César ? Devons-nous payer ou ne pas payer ?


Les Juifs blessés dans leur orgueil et en leur conscience  cherchaient des occasions  pour prendre Jésus en défaut dans ses propres paroles , aussi trouvent -ils subtil ... de lui envoyer  des Pharisiens  qui détestent les Romains et préconisent  de rester attachés aux traditions , et des Hérodiens  qui  soutiennent la soumission à César - deux concepts diamétralement opposés - pour lui poser une seule question, pensant ainsi attirer  l'ostracisme sur Jésus quelle que soit la réponse qu'il donnerait à la question portant sur l'impôt dû a César. 
Jésus connaît leur intentions  , il va une fois de plus déjouer leur ruse.
Comment ?
Notre attention devrait être attirée par cette réponse de Jésus; en effet, nous sommes dans le monde et susceptibles d' être confrontés à ce genre de question, ou sur notre neutralité qui peut être mise en cause.   

Aussi soyons attentifs à la façon dont Jésus traite ce problème  et renvoie ses interlocuteurs dos à dos.

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Sam 4 Mar 2017 - 12:40


12:15 Jésus, qui connaissait leur hypocrisie, leur répondit : Pourquoi me mettez-vous à l'épreuve ? Apportez-moi un denier, afin que je le voie.
16 Ils en apportèrent un ; et Jésus leur demanda : De qui sont cette effigie et cette inscription ? — De César, lui répondirent-ils.
17 Alors il leur dit : Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Et ils étaient dans l'étonnement à son sujet.


Oui, Jésus connaissait l'hypocrisie des gens sectaires de son époque et ne manquait pas de la dévoiler.

"Pourquoi me mettez-vous à l'épreuve ?" ("Pourquoi me tentez-vous ?" selon d'autres traductions) Ils ne répondirent évidemment pas à cette question de Jésus qui dévoilait leurs mauvaises intentions :
- Si Jésus répondait qu'il ne faut pas payer l'impôt à César, il appelait à la résistance contre l'occupant romain.
- Si Jésus répondait simplement par oui à la question-piège, il se mettait à dos la foule.

Au lieu de leur répondre, Jésus leur demande de lui apporter un denier puis leur pose à son tour une question relative à la leur :
"De qui sont cette effigie et cette inscription ?" (Jésus fait-il l'ignorant )
S'ils ne lui répondent pas, il peut leur dire à son tour qu'alors il ne leur répondra pas non plus comme à d'autres occasions. Ne voyant pas où Jésus veut en venir, ils lui répondent :
"De César !"
Les adversaires de Jésus n'ont pas compris qu'ils sont sur le point de tomber dans la fosse qu'ils avaient creusé pour y faire tomber Jésus ! Sans s'en rendre compte, ils ont déjà répondu á leur propre question et c'est ce que Jésus met maintenant en évidence en disant en présence de la foule qui écoutait :
"Alors ... : Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu."
C'est la réponse parfaite qui tient compte de l'ensemble d'une chose ou d'une situation.

Et ils étaient dans l'étonnement à son sujet.
Devant cette réponse irréfutable de Jésus, des générations de lecteurs des Évangiles ont également été dans l'étonnement jusqu'à nos jours !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1003
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Dim 5 Mar 2017 - 11:20


Les Sadducéens et la résurrection

12:18 Les Sadducéens qui disent qu'il n'y a pas de résurrection, vinrent auprès de lui et lui posèrent cette question :
19 Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si le frère de quelqu'un meurt et laisse sa femme sans enfant, son frère épousera la femme, et suscitera une descendance à son frère.
20 Or il y avait sept frères. Le premier se maria et mourut sans laisser de descendance.
21 Le second épousa la veuve et mourut sans laisser de descendance. Il en fut de même du troisième,
22 et aucun des sept ne laissa de descendance. Après eux tous, la femme mourut aussi.
23 A la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme, car les sept l'ont eue pour femme ?
24 Jésus leur dit : Voici pourquoi vous êtes dans l'erreur : vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu.
25 En effet, quand ils ressusciteront d'entre les morts, les hommes ne prendront pas de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges dans les cieux.
26 Quant aux morts et à leur résurrection, n'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, ce que Dieu lui a dit près du buisson : Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ?
27 Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Votre erreur est grande.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Lun 6 Mar 2017 - 10:35


12:18 Les Sadducéens qui disent qu'il n'y a pas de résurrection, vinrent auprès de lui ...

Voici quelques informations sur les Sadducéens tirées de l'encyclopédie Wikipédia :
Citation :

Sadducéens

On désigne généralement par sadducéens les membres d'un des quatre grands courants du judaïsme antique de l'ancienne Judée (avec les pharisiens, les esséniens et les zélotes), entre le IIe siècle av. J.-C. et le Ier siècle, mais cette définition n'est nullement exclusive. Elle fait également référence aux membres du clergé à l'époque du Premier Temple de Jérusalem (dont le Grand Prêtre était Sadoq) et à un courant théologique sans contextualisation historique dénommé sadocite. Les sadducéens qui se recrutent essentiellement dans l'aristocratie sacerdotale, sont en opposition totale avec les pharisiens et semblent en opposition avec les esséniens. Ils sont décimés par les zélotes et les sicaires lors de la Première Guerre judéo-romaine.

Croyances
Les sadducéens rejettent l'interprétation de la Torah faite par les pharisiens et plus exactement le Talmud qui s'ensuit. L'historien Flavius Josèphe, né dans une caste sacerdotale proche des sadducéens, résume ainsi cette opposition : « Les pharisiens ont transmis au peuple certaines règles qu'ils tenaient de leurs pères, qui ne sont pas écrites dans les lois de Moïse, et qui pour cette raison ont été rejetées par les sadducéens qui considèrent que seules devraient être tenues pour valables les règles qui y sont écrites et que celles qui sont reçues par la tradition des pères n'ont pas à être observées. » (Antiquités judaïques, XIII-297)

Mais il ne faut pas croire que les sadducéens étaient littéralistes. À ce titre, le Talmud parle d'un « livre sadducéen des décrets». Leur spiritualité se résume ainsi : « tout en ayant leur propre exégèse orale, les sadducéens rejetaient certaines traditions extra-bibliques et en particulier celles des autres mouvements. »

Selon Flavius Josèphe, les Sadducéens ne croyaient pas à
- la résurrection des morts ;
- la vie après la mort ;
- l'existence des anges.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sadduc%C3%A9ens


Le livre des Actes des Apôtres résume en une phrase :
Citation :
En effet, les sadducéens disent qu'il n'y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les pharisiens affirment le contraire. ( Actes 23:8 )

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Mar 7 Mar 2017 - 3:12


12:18 ... et lui posèrent cette question :
19 Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si le frère de quelqu'un meurt et laisse sa femme sans enfant, son frère épousera la femme, et suscitera une descendance à son frère.
20 Or il y avait sept frères. Le premier se maria et mourut sans laisser de descendance.
21 Le second épousa la veuve et mourut sans laisser de descendance. Il en fut de même du troisième,
22 et aucun des sept ne laissa de descendance. Après eux tous, la femme mourut aussi.
23 A la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme, car les sept l'ont eue pour femme ?


La question annoncée au verset 18 sera posée à Jésus seulement au verset 23.

Les Sadducéens se réfèrent d'abord à la loi du lévirat mentionnée par Moïse :
Citation :

5 Lorsque des frères habitent ensemble, si l'un d'eux meurt sans laisser de fils, la femme du défunt ne se mariera pas au dehors avec un étranger ; son beau-frère ira vers elle, il la prendra pour femme et il remplira envers elle son devoir de beau-frère.
6 Le premier-né qu'elle mettra au monde portera le nom de son frère défunt, afin que son nom ne soit pas effacé d'Israël. (Deutéronome 25:5-6)



Les Sadducéens prirent ensuite le cas extrême d'une veuve sans descendance avec laquelle finalement les six frères de l'époux décédé agirent à tour de rôle selon la loi du lévirat sans toutefois susciter une postérité à leur frère décédé. Finalement, ils sont tous morts ainsi que la femme !

Les Sadducéens triomphent alors, croyant réfuter l'enseignement de la résurrection en posant la question à Jésus :
"A la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme, car les sept l'ont eue pour femme ?"

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Mer 8 Mar 2017 - 2:20


12:24 Jésus leur dit : Voici pourquoi vous êtes dans l'erreur : vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu.
25 En effet, quand ils ressusciteront d'entre les morts, les hommes ne prendront pas de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges dans les cieux.


À la question des Sadducéens : À la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme, car les sept l'ont eue pour femme ? , non seulement Jésus donne une réponse irréfutable mais en plus, il leur dit pourquoi ils sont dans l'erreur : "vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu."

Jésus aurait pu leur citer notamment les 2 versets suivants du livre de Daniel prouvant qu'il y aura réellement une résurrection des morts :
Citation :
2 Beaucoup de ceux qui dorment dans le sol poussiéreux se réveilleront,
ceux-ci pour la vie éternelle, ceux-là pour l’opprobre, pour l’horreur éternelle.
13 Toi [Daniel], va jusqu’à la fin. Tu auras du repos et tu te lèveras pour recevoir ton lot à la fin des jours. » (Daniel 12:2,13)

Mais étant le Messie, l'envoyé de Dieu, Jésus leur révèle au sujet des morts :
... quand ils ressusciteront d'entre les morts, les hommes ne prendront pas de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges dans les cieux.
Le récit parallèle dans Luc dit "ils seront égaux aux anges " (Luc 20:35 Fillion, Rilliet, Lemaistre de Sacy)

Notons bien que Jésus parle ici de gens morts et enterrés avant sa mort sacrificielle et il dit clairement qu'à leur résurrection ils seront comme ou égaux aux anges dans le ciel et qu'ils ne se marieront plus !

Les êtres humains sont actuellement de peu inférieurs aux anges. Si donc à la résurrection, les ressuscités seront "comme, semblables, égaux ou pareils aux anges" c'est qu'ils ne vivront plus sur la terre comme humains mais au ciel.

Certains objecteront : Mais vivre dans le ciel concerne seulement les ressuscités "nés de nouveau d'eau et d'Esprit" ou "oints" de la 1ère résurrection mais pas les ressuscités de la résurrection générale. C'est une fausse déduction car dans sa réponse aux Sadducéens, Jésus parle des ressuscités de la résurrection générale puisque la femme et ses 7 maris n'étaient pas des disciples de Jésus "nés d'eau et d'Esprit saint" ou "oints" ! Et de plus, comment les ressuscités pourraient-ils vivre sur la terre puisqu'au sujet des cieux et de la terre physiques, l'Écriture nous apprend :
Citation :
Et : “ Toi, au commencement, ô Seigneur, tu as posé les fondements de la terre, et les cieux sont [les] œuvres de tes mains. Eux périront, mais toi tu demeures toujours ; ... " (Hébreux 1:10-11)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Jeu 9 Mar 2017 - 14:06


12:26 Quant aux morts et à leur résurrection, n'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, ce que Dieu lui a dit près du buisson : Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ?
27 Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Votre erreur est grande.


L'argument de Jésus était adapté aux conceptions des Sadducéens sur la résurrection qu'ils niaient !
C'est simple, Dieu n'est pas le Dieu des morts mais des vivants !
En effet, Abraham, Isaac, Jacob et tous les autres fidèles "dorment" jusqu'au jour de leur résurrection :
Citation :
13 Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous attristiez pas comme les autres qui n'ont pas d'espérance. 14 En effet, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, (nous croyons aussi que) Dieu ramènera aussi par Jésus, et avec lui, ceux qui se sont endormis (1 Thessaloniciens 4:13-14)

Nous apprenons ici le point de vue de Dieu sur ceux qui sont morts ! Ils dorment car pour lui ils sont vivants puisqu'ils sont dans le shéol-hadès, donc dans sa mémoire et au temps fixé, ils se réveilleront lors de la résurrection ! Que Jésus avait à l'esprit le point de vue de Dieu sur ceux qui se sont endormis est clairement exprimé dans l'Évangile de Luc (plus complet que le texte de Marc) :
Citation :
Que les morts ressuscitent, c'est ce que Moïse a indiqué, dans l'épisode du buisson, quand il appelle le Seigneur le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. Or Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants, car tous sont vivants pour lui.» (Luc 20:37-38)

Ce qui est étonnant, c'est que plus tard même parmi les disciples de Jésus, certains ne croyaient pas à la résurrection :
Citation :
12 Or, si l'on prêche que Christ est ressuscité d'entre les morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a pas de résurrection des morts ? 13 S'il n'y a pas de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité. 14 Et si Christ n'est pas ressuscité, alors notre prédication est vaine, et votre foi aussi est vaine. 15 Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu'il a ressuscité le Christ, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent pas. 16 Car si les morts ne ressuscitent pas, Christ non plus n'est pas ressuscité. 17 Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés 18 et ceux qui sont morts en Christ sont perdus. 19 Si c'est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. (1 Corinthiens 15:12-19)

Il n'est donc pas étonnant que même de nos jours, il y a encore des "chrétiens" qui ne croient pas à la résurrection !

"Votre erreur est grande" a dit Jésus aux Sadducéens en guise de conclusion.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1003
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Ven 10 Mar 2017 - 2:51


Le plus grand des commandements

12:28 Un des scribes, qui les avait entendus discuter et voyait que Jésus avait bien répondu, s'approcha et lui demanda : Quel est le premier de tous les commandements ?
29 Jésus répondit : Voici le premier : Écoute Israël, le Seigneur, notre Dieu, le Seigneur est un,
30 et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là.
32 Le scribe lui dit : Bien, maître, tu as dit avec vérité que Dieu est unique et qu'il n'y en a pas d'autre que lui,
33 et que l'aimer de tout son cœur, de toute son intelligence et de toute sa force, ainsi qu'aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.
34 Jésus, voyant qu'il avait répondu avec intelligence, lui dit : Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. Et personne n'osa plus lui poser de questions.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Ven 10 Mar 2017 - 14:04


12:28 Un des scribes, qui les avait entendus discuter et voyait que Jésus avait bien répondu, s'approcha et lui demanda : Quel est le premier de tous les commandements ?

Marc fait une belle transition pour un nouvel échange entre Jésus et cette fois-ci un νομικος (nomikos : un légiste ou docteur de la loi) qui s'approcha de lui. Celui-ci reconnaît que Jésus donna une excellente réponse aux Sadducéens sur la résurrection. Il vint donc à son tour pour lui poser une question fondamentale relative à la loi de Moise : "Quel est le premier de tous les commandements ?"

Cette question était d'une extrême simplicité et pourtant, Marc utilisa l'expression ἐπηρώτησεν (eperotesen) signifiant que le scribe était venu pour "s'enquérir", donc pour s'informer avec soin de ce que Jésus pense sur un point précis. (Nous apprécions beaucoup les lectrices et lecteurs qui viennent avec un tel état d'esprit sur le forum La Liberté Chrétienne).  Very Happy

Il est vrai que Matthieu nous révèle qu'il avait été envoyé à Jésus par les Pharisiens "pour le mettre à l'épreuve" (Matthieu 22:35) mais la façon de se comporter de ce scribe envers Jésus révèle ses bonnes intentions envers lui et même son admiration comme nous pourrons le constater dans la suite de la discussion.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Sam 11 Mar 2017 - 17:03


12:29 Jésus répondit : Voici le premier : Écoute Israël, le Seigneur, notre Dieu, le Seigneur est un,
30 et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force.
31 Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là.


Jésus répond spontanément au légiste en citant le texte du Deutéronome 6:4-5 reproduit dans le NT selon la LXX grecque.
Ce commandement ordonne aux Israélites d'aimer "le Seigneur notre Dieu" qui correspond au "Yahweh Elohenu" du texte hébreu.

L'amour dont il faut aimer Dieu est "agapê" dans le texte grec, c'est l'amour intelligent basé sur les principes. Il faut aimer Dieu parce qu'il est Dieu et que nous lui devons tout. C'est donc faire preuve d'intelligence en retour d'aimer notre Créateur et Bienfaiteur de tout notre coeur, de toute notre âme, de toute notre pensée et de toute notre force !

L'amour dont il faut aimer notre prochain est également l'amour "agapê" et non pas "philía" qui est l'affection qu'on porte à une personne vers laquelle on est attiré en raison de ses qualités et de sa personnalité plaisante. Il faut donc aimer tous les humains, qu'ils nous plaisent ou non. L'amour "agapê" nous poussera même à aimer nos ennemis, ce que Jésus a dit textuellement à une autre occasion.



_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Dim 12 Mar 2017 - 13:10


12:32 Le scribe lui dit : Bien, maître, tu as dit avec vérité que Dieu est unique et qu'il n'y en a pas d'autre que lui,
33 et que l'aimer de tout son cœur, de toute son intelligence et de toute sa force, ainsi qu'aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.
34 Jésus, voyant qu'il avait répondu avec intelligence, lui dit : Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. Et personne n'osa plus lui poser de questions.


La réaction du légiste à la réponse de Jésus est bienveillante. Non seulement il ne cherche pas à piéger Jésus mais exprime une vérité fondamentale découlant de Deutéronome 6:4-5 cité par Jésus. Selon la compréhension de cet expert de la loi de Moise, "Dieu est unique et il n'y en a pas d'autre que lui" ... et Jésus loue sa déduction faite avec "intelligence" !  Cela ne devrait-il pas donner à réfléchir les conducteurs religieux des églises et communautés chrétiennes qui enseignent la trinité, un dogme selon lequel Dieu serait composé de 3 personnes (Le Pére, Le Fils et le Saint-Esprit" ?  Si c'était vraiment le cas, pourquoi Jésus n'a-t-il pas alors repris le légiste en lui enseignant la trinité ?

Jésus approuva la remarque du légiste qui ajouta encore qu'aimer Dieu de tout son coeur, de toute son intelligence et de toute sa force, ainsi qu'aimer son prochain comme soi-même valait plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices offerts selon la loi de Moise.

Il n'est pas étonnant que plus personne n'osa poser de questions à Jésus avec de mauvaises intentions.

Quant au légiste, Jésus le loua en lui disant qu'il n'était pas loin du royaume de Dieu !



_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1003
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Lun 13 Mar 2017 - 11:17


De qui le Christ est-il le fils ?

35. Et Jésus reprenant la parole disait, enseignant dans le temple : Comment les scribes disent-ils que le Christ est fils de David ?
36. David lui-même a dit par l'Esprit-Saint : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds.
37. David lui-même l'appelle Seigneur, comment donc est-il son fils ?... Et la foule nombreuse l'écoutait avec plaisir.
38. Et il disait dans son enseignement : Gardez-vous des scribes, qui se plaisent à se promener en robes longues et qui recherchent les salutations dans les places publiques
39. et les premiers sièges dans les synagogues et les premières places dans les festins,
40. eux, qui dévorent les maisons des veuves, et cela en affectant de faire de longues prières ; ceux-là subiront un jugement plus rigoureux.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Mar 14 Mar 2017 - 13:00


12:35. Et Jésus reprenant la parole disait, enseignant dans le temple : Comment les scribes disent-ils que le Christ est fils de David ?

La mission de Jésus au sein du peuple de Dieu de l'antiquité touche à sa fin. Il aborde maintenant ouvertement ce qu'il avait déjà discuté en privé avec ses disciples quelques semaines auparavant : l'identité du Messie ! Après les avoir questionné sur ce qu'on disait de lui-même, Jésus leur avait demandé :
Citation :
29 ... Mais vous, qui dites-vous que je suis ? Et Pierre, répondant, lui dit : Tu es le Christ. (Marc 8:29)

À présent, Jésus en fait de même publiquement avec les scribes et les Pharisiens en présence des nombreux pélerins venus à Jérusalem pour la Pâque en soulevant la question : "Comment les scribes disent-ils que le Christ est fils de David ?"

Oui, les conducteurs religieux de l'époque enseignaient eux-mêmes le peuple régulièrement sur le Messie à venir en disant qu'il serait un descendant de la lignée royale de David ! Ils avaient pu observer Jésus depuis plus de 3 années durant lesquelles il fit de nombreux miracles. De plus, Jésus était connu comme le fils du charpentier Joseph de Nazareth et ils avaient eu largement le temps de vérifier de quelle descendance il était en consultant les documents généalogiques encore disponibles à l'époque et que Matthieu (chap 1) et Luc (chap 3) recopièrent plus tard dans leurs récits sur Jésus. Il était donc facile pour les scribes et les Pharisiens de constater que Jésus était un descendant de la lignée royale de David.

Comment Jésus va-t-il s'y prendre pour donner aux scribes et aux Pharisiens une nouvelle chance de l'identifier comme Messie fils de David ?
Les scribes et les Pharisiens le reconnaîtront-ils comme tel comme le fît Pierre quelques semaines auparavant ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Mer 15 Mar 2017 - 16:29


12:36. David lui-même a dit par l'Esprit-Saint :
"Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds." [Psaume 110]
37a. David lui-même l'appelle Seigneur, comment donc est-il son fils ?...


Que le Christ serait un descendant de David était clair, même les scribes l'enseignaient au peuple.
Mais voilà, David avait beaucoup de descendants aux cours des siècles. Cela ne suffisait donc pas à identifier le Messie lorsqu'il viendrait. C'est pourquoi Jésus attire l'attention du Psaume 110 dans lequel David annonce prophétiquement que celui qui viendrait de lui serait son "Seigneur" ! Ce descendant-là serait non seulement supérieur à David mais également à tous ses autres descendants tels que Salomon et d'autres rois de la dynastie davidique. Dans le texte hébreu du Psaume 110, il est écrit que "Yahweh dit à mon Seigneur (le "Seigneur" de David) : Assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds." Le moment viendrait donc où un descendant de David irait s'asseoir sur le trône à la droite de Yahweh Dieu où il resterait jusqu'à ce que Dieu ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. Ce "Seigneur" de David serait le Messie !

Les récits historiques de Matthieu, Marc, Luc et Jean attestent que ce "Seigneur" fils de David est Jésus-Christ ou Yéshoua le Messie ! Ce Psaume 110:1 s'est acompli au 1er siècle, "... à la résurrection de Jésus Christ. Il est à la droite de Dieu, car il est allé au ciel ; et anges et autorités et puissances lui ont été soumis." (1 Pierre 3:21-22) . Jésus l'a dit lui-même à ses disciples peu après sa mort sacrificielle et sa résurrection :
Citation :
"Tout pouvoir m'a été remis au ciel et sur la terre" (Matthieu 28:18)
C'est donc bien depuis les années 30 du 1er siècle que le Messie Jésus règne depuis le ciel au milieu de ses ennemis et il le fera jusqu'à ce que sa mission royale soit accomplie comme il est écrit :
Citation :
24 Puis, la fin, quand il remettra le royaume à son Dieu et Père, quand il aura réduit à rien tout gouvernement et tout pouvoir et puissance. 25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce que [Dieu] ait mis tous les ennemis sous ses pieds. 26 Comme dernier ennemi, la mort sera réduite à rien. 27 Car [Dieu] “ a soumis toutes choses sous ses pieds ”. Mais lorsqu’il dit que ‘ toutes choses ont été soumises ’, il est évident que c’est à l’exception de celui qui lui a soumis toutes choses. 28 Mais lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra aussi à Celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit toutes choses pour tous. (1 Corinthiens 15:24-28)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11152
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Jeu 16 Mar 2017 - 9:25


12:37b.  ... Et la foule nombreuse l'écoutait avec plaisir.
38. Et il disait dans son enseignement : Gardez-vous des scribes, qui se plaisent à se promener en robes longues et qui recherchent les salutations dans les places publiques
39. et les premiers sièges dans les synagogues et les premières places dans les festins,
40. eux, qui dévorent les maisons des veuves, et cela en affectant de faire de longues prières ; ceux-là subiront un jugement plus rigoureux.


... Et la foule nombreuse l'écoutait avec plaisir.
Jésus venait d'exposer sur la base du Psaume 110 que le Messie serait non seulement un descendant de David mais qu'il serait élevé à une position bien plus élevée que son ancêtre terrestre : il devait s'asseoir sur le trône divin à la droite de Dieu. En vérité, le Messie était non seulement "fils de David" mais également "Fils de Dieu" !

La foule, déjà émerveillée par les miracles de Jésus, l'écoutait avec plaisir. Par contre, les conducteurs religieux une fois de plus devaient grincer des dents contre lui. Aussi Jésus continua à dire à leur sujet :
"Gardez-vous des scribes ..."
Jésus énumère ensuite divers agissements des conducteurs religieux de l'époque que l'on retrouve dans toutres les hiérarchies religieuses de tous les temps jusqu'à notre époque.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1003
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Marc chap 12   Ven 17 Mar 2017 - 11:43


Les 2 petites pièces de la veuve

12:41 Jésus était assis vis-à-vis du tronc et regardait comment la foule y mettait de l'argent. De nombreux riches mettaient beaucoup.
42 Une pauvre veuve vint aussi; elle y mit deux petites pièces, une toute petite somme.
43 Alors Jésus appela ses disciples et leur dit: «Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus que tous ceux qui ont mis dans le tronc,  
44 car tous ont pris de leur superflu pour mettre dans le tronc, tandis qu'elle, elle a mis de son nécessaire, tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre.»




Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marc chap 12   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marc chap 12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jésus refuse de faire un prodige. St Marc, chapitre 8, 11-13
» Jésus donne ses dernières consignes aux Apôtres et monte au ciel. Saint Marc,16, 15-20
» Marc chap 11
» Marc chap 9
» Jésus au milieu des malades. St Marc, chapitre 1, 29-39

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Etudes sur l'evangile de Marc-
Sauter vers: