La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une ère nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Une ère nouvelle   Ven 4 Aoû 2017 - 16:13


Une ère nouvelle !
C'est le titre d'une émission en 2 parties de la chaîne télé arte de demain samedi soir 5 août à 20:50 h.

Je ne l'ai évidemment pas encore vue mais le commentaire suivant me semble prometteur :
Citation :

Critique du 05/08/2017
Période de redécouverte de l'Antiquité, le courant de la Renaissance ébranle ­l'Europe à partir de l'Italie. Apparu dans le nord de la péninsule au début du xve siècle, ce mouvement de refondation culturelle s'inscrit dans un contexte de vastes bouleversements. Voué à cerner les conditions d'éclosion de cette rénovation, le documentaire inspecte les avancées scientifiques et les mutations qui permirent aux talents de Botticelli, Raphaël ou Michel-Ange de s'épanouir. De l'apparition de l'imprimerie au rôle du mécénat, il dresse un inventaire des ferments de la nouvelle pensée humaniste, propagée par les maîtres de l'art renaissant.
Bien qu'elle parvienne à dégager les grandes lignes de ce foisonnement, impulsé par les princes florentins, toscans et par les papes, l'évocation souffre d'un fâcheux éparpillement. A vouloir sans cesse expliquer l'émergence des styles par les données socio-économiques, le réalisateur subordonne la créativité au seul ­environnement matériel, allant jusqu'à sonder un banquier pour appréhender les modes de financement, en pleine ère de corruption à Rome !
Parcellaire, décousu, son florilège de somptuosités parvient quand même, grâce aux historiens — le Zurichois Bernd Roeck en tête —, à montrer que cet âge fécond doit tout à la curiosité d'esprits anticonformistes qui eurent l'audace de rompre avec l'esthétique et les peurs de leur temps, pour replacer l'individu au coeur de tout projet. — Hélène Rochette

http://television.telerama.fr/tele/documentaire/une-ere-nouvelle,26977089,emission118934934.php


Qu'est-ce qui a changé depuis ladite "renaissance" au point qu'on qualifie la période depuis d' "ère nouvelle" ?
Je propose d'en discuter ensemble dans les jours prochains.

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Dim 6 Aoû 2017 - 12:48


Pour celles et ceux qui ont vu les 2 parties de l'émission arte d'hier soir "Une ère nouvelle" ont sourtout été frappés par l'évolution de l'art à partir de cette époque. Un extrait d'un article de l'encyclopédie Wikipédia nous sera utile pour la suite de la discussion :
Citation :

L'art de la Renaissance ou Renaissance artistique
est une composante importante de la période de la Renaissance du renouveau humaniste de la littérature, des arts, et des sciences qui se produisit en Europe au XVIe siècle.

Elle se prolonge au XVIe siècle et atteint alors dans de nombreux pays son apogée. La Renaissance ne constitue pas un retour en arrière : les techniques nouvelles, le nouveau contexte politique, social et scientifique permettent aux artistes d'innover. Pour la première fois, l'art pénètre dans la sphère du privé : les œuvres ne sont plus seulement commandées par le pouvoir religieux ou séculier, mais entrent dans les maisons bourgeoises.

Alors qu'au Moyen Âge la création artistique était essentiellement tournée vers la religion chrétienne, la Renaissance artistique utilise les thèmes humanistes (tolérance, liberté de pensée, paix, éducation visant l'épanouissement de l'individu, etc.) et de la mythologie antique. Le renouvellement de la réflexion philosophique fournit aux artistes de nouvelles idées : avec le néoplatonisme, l'Homme est au centre de l'univers. ... La pensée se libère progressivement des contraintes religieuses et se tourne vers les aspirations au bonheur, à la paix et au progrès. Les écrivains et les philosophes s'intéressent désormais à tous les domaines de la connaissance. Ils recopient et traduisent des manuscrits et recherchent des textes nouveaux. Ces idées renouvelées se diffusent sur le continent européen grâce à l'imprimerie et aux voyages des humanistes.  ... L'Ancien Testament et le christianisme catholique inspirent toujours les œuvres d'art. ...  L'artiste à la Renaissance est tributaire de la commande publique (émanant surtout de l'Église ou des confréries) ... L'histoire des pays germaniques est marquée par la mise au point de l'imprimerie par Gutenberg. ... Au Moyen Âge, la sculpture est limitée aux thèmes religieux (statues de Jésus, de Marie, des saints) ou en tout cas cantonnée aux édifices religieux (statues-colonnes des églises, sculptures sur les chapiteaux, gisants, tympans...). À la fin de la période (XIVe et XVe siècles) se dessine un renouvellement des sujets et une certaine laïcisation de la statuaire. Avec la Renaissance, la sculpture s'affranchit des niches des églises et cherche à atteindre le réalisme. Les bas-reliefs adoptent les thèmes de la mythologie gréco-romaine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Renaissance_artistique


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8652
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Lun 7 Aoû 2017 - 2:17


La renaissance marque l'émergence de nouvelles formes de pensées axées sur une connaissance débridée libérée des tabous. Les verrous sautent, les pouvoirs inquisiteurs, bien que toujours virulents, sont obligés d'admettre des réalités nouvelles qui remettent en cause de nombreuses idées reçues comme par exemple la position de notre planète considérée jusque-là comme étant le centre de l'univers.
L'homme, au travers des arts et des nouvelles acquisitions scientifiques, se découvre lui même et se place au niveau le plus élevé. La renaissance débouche sur une philosophie nouvelle : " l'humanisme."  La plupart des hommes célèbres de l'époque - Léonard de Vinci, Copernic, Galilée, Gutenberg, Marco Paulo,Christophe Colomb - sont considérés comme l'avant-garde de l'humanisme lequel renverse les forteresses de l'ignorance.
L'ère du savoir, c'est aussi l'ère des découvertes, des conquêtes du mercantilisme, des grands travaux. Tout cela contribue à l'essor de la finance laquelle contribue au développement et à l'établissement des grandes lignées politiques, religieuses et commerciales.
La renaissance, c'est aussi une porte qui s'ouvre pour ceux qui sont à la recherche de la vérité. Dommage qu'elle soit à l'origine de nouveaux dogmes qui s'assimileront à des vérités scientifiques qui déboucheront sur le siècle des lumières.           
L'émission ouvre de nombreux horizons. Par ses réflexions jusque-là méconnues, les ténèbres sont transformées en lumière mais rapidement, la luminosité produite rend aveugles les insensés et les orgueilleux, d'où l'importance de rester dans notre bons sens, d'exercer le discernement, faisant ainsi la part de choses. 
Le savoir et la connaissance ont considérablement augmenté avec la nouvelle ère qui s'ouvrit à la renaissance. Peut -on faire le même constat en ce qui concerne la sagesse  et l'intelligence pratique  ?  

Citation :
 Ce que tu dis à un sage développe sa sagesse. Ce que tu transmets à un homme honnête augmente son savoir. (Proverbes 9:9)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Mar 8 Aoû 2017 - 16:19


Gégé2 a écrit:
... L'homme, au travers des arts et des nouvelles acquisitions scientifiques, se découvre lui même et se place au niveau le plus élevé. La renaissance débouche sur une philosophie nouvelle : " l'humanisme."  ...  

En effet, et c'est ce qui me choque ! On met de côté le Créateur auquel on doit pourtant les dons merveilleux qui permettent aux humains de faire des oeuvres artistiques grandioses ! Au lieu de rendre gloire au Créateur, on glorifie la créature qu'on va même jusqu'à déifier. C'est ce que fait ressortir la philosophie de l'humanisme dont la définition est :
Citation :
Humanisme
Doctrine qui a pour l'objet l'épanouissement de l'homme
Mouvement des humanistes de la Renaissance, qui a remis en honneur les langues et les littératures anciennes
Philos. Position philosophique qui met l'homme et les valeurs humaines au-dessus des autres valeurs
Dictionnaire Larousse

La Bibliothèque divine ou Bible - livre le plus diffusé dans le monde - et les documents historiques nous apprennent qu'au cours de l'histoire du monde, l'homme s'est glorifié de ses oeuvres en allant même jusqu'à défier le Créateur. Voici trois citations allant dans ce sens :
Citation :

La Tour de Babel :
Alors ils se dirent l’un à l’autre : “ Allons ! Faisons des briques et cuisons-les en les traitant à la flamme. ” La brique leur servit donc de pierre, mais le bitume leur servit de mortier. Puis ils dirent : “ Allons ! Bâtissons-nous une ville et aussi une tour dont le sommet soit dans les cieux, et faisons-nous un nom célèbre, ...  (Genèse 11:3-4)

Le roi Ésar-Haddôn :
Au début de son règne, Ésar-Haddôn commença à reconstruire Babylone, que Sennakérib avait détruite. Il restaura le temple de l’Esagila et déclara à propos de la ville même : “ Babylone [...] j’ai rebâti, j’ai agrandi, j’ai élevé, j’ai rendu magnifique. ” — Ancient Records of Assyria and Babylonia, vol. II, p. 244.
Dans ses inscriptions, Ésar-Haddôn avait déclaré : “ Je suis puissant, je suis tout-puissant, je suis un héros, je suis gigantesque, je suis colossal. ” (Ancient Records of Assyria and Babylonia, vol. II, p. 226).

Le roi Nébucadnetsar :
(Daniel 4:28-30) ... Neboukadnetsar le roi. Au bout de douze mois lunaires, il se promenait sur le palais royal de Babylone. Le roi répondait et disait : “ N’est-ce pas là Babylone la Grande que moi j’ai bâtie pour la maison royale par la force de ma puissance et pour la dignité de ma majesté ? ”


Le même esprit se retrouve particulièrement depuis la renaissance jusqu'à nos jours !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 602
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Ven 11 Aoû 2017 - 19:47

Gégé a écrit :

"Les verrous sautent, les pouvoirs inquisiteurs, bien que toujours virulents, sont obligés d'admettre des réalités nouvelles qui remettent en cause de nombreuses idées reçues comme par exemple la position de notre planète considérée jusque-là comme étant le centre de l'univers".

C'est le début d'un lent mais constant processus :  ridiculiser le récit biblique en le confondant tout à fait consciemment avec ce que les religions judéo-chrétiennes enseignaient : C'est une sorte de péché collectif contre l'Esprit qui est commis ici par la société humaniste.

Rendre ce récit mou, insuffisant et sans saveur aux yeux du peuple en s'appuyant sur de pseudo-scientifiques qui n'ont pour seul objectif que celui d'éloigner en douceur- comme sous anesthésie- l'espèce humaine de son Créateur : C'est juste diabolique !

Diviniser l'homme, c'est effacer Dieu de la mémoire collective : Une ère nouvelle quoi... Cool

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1977
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Jeu 17 Aoû 2017 - 7:33

C'est aussi lors de cette même 'ère nouvelle' :
- que Martin Luther écrit son opuscule "la liberté chrétienne"(à mon avis c'est à lire pour un chrétien), qui sera  diffusé grâce au procédé d'impression tout récemment mis au point par Gutenberg .
- que des yeux vont s'ouvrir !
-que la bible est imprimée en langues vulgaires et diffusée, de plus en plus accessible à chacun, - pourvu qu'il veuille s'y pencher, depuis et au cours des siècles qui suivront.

L'analphabétisme était immense au Moyen Age; avec 'l'ère nouvelle', l'imprimerie va déclencher l'alphabétisation d'un grand nombre, la lecture va se démocratiser, l'écrit et donc la connaissance, le savoir, vont se répandre peu à peu. c'est un apport immense de cette 'ère nouvelle' pour tous les hommes.

Dès lors, de plus en plus de gens pourront avoir un accès direct à la Parole divine: mieux encore, du fait d'une lecture personnelle du texte biblique, Dieu et Jésus leur seront plus proches que pour les hommes analphabètes du Moyen Age. Si leur cœur est sincère et curieux des choses de Dieu, ils auront désormais la possibilité de vérifier par eux-mêmes le contenu véritable des saintes écritures.
Le fameux commerce des indulgences est battu en brèche avec tout ce qu'il signifiait faussement (on achetait à l'église la rémission de ses péchés, autrement dit on achetait son salut ...)
(au passage, à l’époque de Luther les indulgences servaient au financement de la construction de la basilique St-Pierre de Rome )


Dès lors, l'Eglise officielle n'a plus le monopole du savoir, tout devient vérifiable hors d'elle et sans elle.
Il apparaît des feuilles volantes d'informations diffusées très rapidement, difficiles à contrôler par elle.
c'est le temps de la reforme protestante qui pointe certaines erreurs  dans les croyances chrétiennes du temps, avec l'intention de revenir aux sources du christianisme et avec le besoin de considérer la religion et la vie sociale d'une autre manière.

De plus en plus des gens vont apprendre à lire, s'instruire, faire usage de leur raison.
Oui, Gégé, des verrous sautent comme tu le dis si bien.
La connaissance en générale, l'instruction, les découvertes, l'astronomie, les innovations techniques de tout genre, tout cela fait un bond en avant, à partir de cette période tout s'accélère !
Comme toujours dans l'Histoire humaine, il y aura des conséquences positives et utiles, d'autres non, excessives  et parfois désastreuses.
les chrétiens férus du dessein divin en comprennent la raison, car 2 forces contraires s'opposent tout au long de notre histoire ,selon le récit biblique.

Serions-nous prêts à repartir en arrière ?
disons vers le 13ième siècle par exemple, ne pas savoir lire ni compter, ne pas détenir notre propre bible, très peu d'hygiène, pas d'eau courante, des épidémies comme la peste, sans aucune instruction ni connaissance du monde environnant, "taillable et corvéable" à longueur de temps, etc, etc ...
scratch  ça m’étonnerait  Wink
Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 602
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Sam 19 Aoû 2017 - 10:52

Mimarie a écrit :

"Serions-nous prêts à repartir en arrière ?
disons vers le 13ième siècle par exemple, ne pas savoir lire ni compter, ne pas détenir notre propre bible, très peu d'hygiène, pas d'eau courante, des épidémies comme la peste, sans aucune instruction ni connaissance du monde environnant, "taillable et corvéable" à longueur de temps" ...


De même, on pourrait dire que si les bâtisseurs des pyramides avaient connu la roue leur souffrance aurait été moins vive ; ou bien encore si pasteur avait vécu dans l’antiquité la peste n’aurait pas fait un si grand nombre de victimes.

Les progrès de la science au fil de l’histoire de l’humanité et plus particulièrement depuis la renaissance –qui est un préambule à l’humanisme encore en gestation- ont été et continueront d’être source de bien-être ou plutôt de mieux-être pour l’espèce humaine. C’est un fait sur lequel il serait stupide de revenir mais ceci n’est que la partie visible de l’iceberg.

Ce qui me semble important relève plutôt :

1/ Des mobiles qui ont animé et qui continuent d’animer les humanistes depuis le début du siècle des lumières.

2/ Des effets que ces mobiles -une fois mis en oeuvre- ont sur les peuples. Car il ne s’agit pas ici que des progrès de la science : On parle aussi d’art, de littérature, de musique…

Un célèbre humaniste de la fin du XXème siècle a écrit une chanson dont les paroles commencent comme ceci :

Imagine there’s no heaven
It’s easy if you try
No hell bellow us
Above us only sky…

Tout est dit du mobile des humanistes dans cette seule strophe d’introduction.
Cette chanson de John Lennon (1940-1980) est unanimement considérée par la critique comme la plus belle de tout le registre Pop-Music des 50 dernières années et la 3ème de tous les temps !
Personnellement, j’ai cessé de croire en Dieu avec elle au tout début de l’adolescence.

…Et puis j’ai arrêté d’en remplir ma tête et mon cœur.

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Lun 21 Aoû 2017 - 11:21


Nous vivons vraiment à une époque exceptionnelle sous de nombreux rapports !

Par notre accès à Internet, nous pouvons consulter, comparer et citer un grand nombre de traductions bibliques. En nous servant d'un moteur de recherche et en employant un ou plusieurs mots-clés, nous pouvons lire ce que pensent d'autres chrétiens de diverses époques sur un texte précis de la Bible. Nous pouvons nous réunir dans le cadre de notre forum "La Liberté Chrétienne" avec 2 ou 3 ou davantage de frères et soeurs de divers continents et îles pour nous édifier mutuellement dans la foi tout en permettant à qui le veut de tirer profit de la plupart de nos échanges. Nous pouvons même prêcher l'Évangile ou Bonne Nouvelle du royaume de Dieu dans le monde entier depuis notre lieu d'habitation sans sortir de chez nous !

Mais à quoi servirait tout cela si nous n'avions pas l'Esprit saint pour nous guider et nous éclairer ?
Citation :

Mais quand celui-là sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de son chef, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. (Jean 16:13)

Et quant à vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous ; et vous n'avez pas besoin que personne vous instruise : mais comme son onction vous instruit de toutes choses, et qu'elle est véritable, et n'est pas un mensonge, selon qu'elle vous a instruits, demeurez en lui. (1Jean 2:27)



Les disciples de Jésus de toutes les générations - y compris au cours du sombre Moyen-Âge - ont eu la possibilité de se laisser conduire par l'Esprit saint au nom duquel ils ont été baptisés ! Malheureusement, la plupart se sont laissés guider et se laissent encore toujours guider par des guides aveugles qui instruisent "de leur propre chef" !

Oui, nous vivons vraiment à une époque privilégiée mais n'oublions pas que les ennemis du monde visible et ceux du monde invisible ont des moyens plus subtils que jamais auparavant pour nous séduire et nous induire en erreur ! En effet, combien de croyants ont été séduits par la pseudo-science et ont perdu la foi ?

Veillons donc et endurons fidèlement jusqu'à la fin :
Citation :
De plus, voici ce que je dis, frères : le temps qui reste est réduit. Désormais, que ceux qui ... usent du monde ... n’en usent pas pleinement ; car la scène de ce monde est en train de changer. (1Corinthiens 7:29-31)

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1977
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Lun 21 Aoû 2017 - 15:35

.impossible couper ce post qui fait double emploi avec le suivant...


Dernière édition par Mimarie le Lun 21 Aoû 2017 - 17:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1977
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Lun 21 Aoû 2017 - 15:58

Nomade a écrit:

Nous vivons vraiment à une époque exceptionnelle sous de nombreux rapports !

Par notre accès à Internet, nous pouvons consulter, comparer et citer un grand nombre de traductions bibliques. En nous servant d'un moteur de recherche et en employant un ou plusieurs mots-clés, nous pouvons lire ce que pensent d'autres chrétiens de diverses époques sur un texte précis de la Bible. Nous pouvons nous réunir dans le cadre de notre forum "La Liberté Chrétienne" avec 2 ou 3 ou davantage de frères et soeurs de divers continents et îles pour nous édifier mutuellement dans la foi tout en permettant à qui le veut de tirer profit de la plupart de nos échanges. Nous pouvons même prêcher l'Évangile ou Bonne Nouvelle du royaume de Dieu dans le monde entier depuis notre lieu d'habitation sans sortir de chez nous !

Mais à quoi servirait tout cela si nous n'avions pas l'Esprit saint pour nous guider et nous éclairer ?
Citation :

Mais quand celui-là sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de son chef, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. (Jean 16:13)

Et quant à vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous ; et vous n'avez pas besoin que personne vous instruise : mais comme son onction vous instruit de toutes choses, et qu'elle est véritable, et n'est pas un mensonge, selon qu'elle vous a instruits, demeurez en lui. (1Jean 2:27)



Les disciples de Jésus de toutes les générations - y compris au cours du sombre Moyen-Âge - ont eu la possibilité de se laisser conduire par l'Esprit saint au nom duquel ils ont été baptisés ! Malheureusement, la plupart se sont laissés guider et se laissent encore toujours guider par des guides aveugles qui instruisent "de leur propre chef" !

Oui, nous vivons vraiment à une époque privilégiée mais n'oublions pas que les ennemis du monde visible et ceux du monde invisible ont des moyens plus subtils que jamais auparavant pour nous séduire et nous induire en erreur ! En effet, combien de croyants ont été séduits par la pseudo-science et ont perdu la foi ?

Veillons donc et endurons fidèlement jusqu'à la fin :
Citation :
De plus, voici ce que je dis, frères : le temps qui reste est réduit. Désormais, que ceux qui ... usent du monde ... n’en usent pas pleinement ; car la scène de ce monde est en train de changer. (1Corinthiens 7:29-31)


oui, tout à fait d'accord, la scène de ce monde change constamment :
c'est ainsi que je comprends, et c'est ce que je voulais exprimer très (trop)succinctement quand j'ai écrit plus haut à propos de cette période nouvelle "renaissance humanisme":
"Comme toujours dans l'Histoire humaine, il y aura des conséquences positives et utiles, d'autres non, excessives et parfois désastreuses.
les chrétiens férus du dessein divin en comprennent la raison, car 2 forces contraires s'opposent tout au long de notre histoire ,selon le récit biblique".

les chrétiens considèrent les événements et les évolutions de l'Histoire ( dans tous ses aspects) au travers du prisme de leur foi et de la Bible, ils ont une force intérieure qui les anime et les protège, - de sorte qu'ils font la part des choses dans leur lecture-observation de l'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11452
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   Mar 22 Aoû 2017 - 10:18


Mimarie a écrit:
...
oui, tout à fait d'accord, la scène de ce monde change constamment :
c'est ainsi que je comprends, et c'est ce que je voulais exprimer très (trop)succinctement quand j'ai écrit plus haut à propos de cette période nouvelle "renaissance humanisme":
"Comme toujours dans l'Histoire humaine, il y aura des conséquences positives et utiles, d'autres non, excessives  et parfois désastreuses.
les chrétiens férus du dessein divin en comprennent la raison, car 2 forces contraires s'opposent tout au long de notre histoire ,selon le récit biblique".

les chrétiens considèrent les événements et les évolutions de l'Histoire ( dans tous ses aspects) au travers du prisme de leur foi et de la Bible, ils ont une force intérieure qui les anime et les protège, - de sorte qu'ils font la part des choses dans leur lecture-observation de l'Histoire.

Bonjour Mimarie,
c'est toujours rassurant et réjouissant de constater entre chrétiens qu'on arrive aux mêmes conclusions.

La bonne compréhension des évènements historiques a toujours été donnée par Dieu à ses serviteurs, notamment
- à Joseph sur l'Égypte de pharaon,
- à Daniel aux jours de Nébucadnetsar en relation avec Babylone et la marche des puissances mondiales futures ainsi que l'apparition du royaume de Dieu au temps fixé,
- à l'apôtre Jean à qui fut donnée l'Apocalypse ou Révélation pour montrer aux chrétiens ce qui allait arriver ensuite.
- Nous voilà arrivés devant le panorama complet révélé aux serviteurs de Dieu de notre époque : quel privilège !

Servons avec humilité et gratitude jusqu'au bout.
Fraternellement en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ère nouvelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ère nouvelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "À l'aube d'une Ère Nouvelle", de Maria Valtorta - Entre Fin des Temps et Fin du Monde !
» LES ERES ET LES DIEUX
» Qui sera l'Antéchrist d'après Maria Valtorta !
» Nous dirigeons-nous vers une nouvelle ère glaciaire ?
» Les Ovnis constitueraient-ils une nouvelle forme de religion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: De tout et de rien :: La philosophie de l'humanisme-
Sauter vers: