La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le prétérisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Le prétérisme    Dim 12 Nov 2017 - 11:50


Citation :

Le prétérisme
est une doctrine de l’eschatologie chrétienne selon laquelle les textes prophétiques de la Bible évoquent des événements qui se sont déjà produits. Le mot vient du latin praeter (« devant » ou « au-delà »). On distingue le prétérisme plein (ou constant), qui s’applique à la totalité des prophéties, et le prétérisme partiel, qui n’en concerne que la plupart.

Le premier exposé systématique de cette doctrine date de 1614 : il s’agit de la Vestigatio arcani sensus in Apocalypsi, œuvre du jésuite Luis de Alcasar (1554–1613).

La Destruction de Jérusalem en l'an 70 par David Roberts (1850).
Pour l’approche prétériste, le Livre de Daniel cite des faits déjà accomplis au iie siècle AEC. De même, le Discours sur le mont des Oliviers, tout comme les passages apocalyptiques du Nouveau Testament, dont le livre de l’Apocalypse, portent sur la chute de Jérusalem pendant la Première Guerre judéo-romaine et la destruction du Temple en l’an 70 EC : la Grande Tribulation annoncée a eu lieu à cette époque. La « fin des temps » annoncée par Jésus-Christ ne se situe donc pas dans l’avenir : elle est interprétée comme la fin de l’Ancienne Alliance et l’avènement de la Nouvelle Alliance.

Dans la mesure où le Discours sur le mont des Oliviers signifie que le christianisme marque l’accomplissement du judaïsme, le prétérisme s’inscrit dans la lignée de la théologie de la substitution.

Dans le domaine de l'exégèse biblique, une interprétation relevant du prétérisme peut aider à dater certains textes. Tel est notamment le cas du Discours sur le mont des Oliviers dans la narration qu'en donne l'Évangile selon Marc.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prétérisme


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Mer 29 Nov 2017 - 10:35


En attendant qu'un prétériste vienne discuter avec nous sur notre forum, voici un lien qui renvoie à une discussion de 33 pages sur le sujet "Connaissez-vous le prétérisme ?"

http://www.forum-religion.org/christianisme/connaissez-vous-le-preterisme-t19637.html


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Mer 29 Nov 2017 - 10:43


Sur la page 2 du lien indiqué dans le message précédent, j'ai trouvé un commentaire très intéressant sur la date de la rédaction du livre de l'Apocalypse :

Citation :

Pour ce qui est de la date de rédaction de l'Apocalypse voici une liste partielle des érudits, théologiens et commentateurs biblique qui place cette date avant 70 AD.

Firmin Abauzit, Essai sur 1’Apocalypse (Geneva: 1730).
Jay E. Adams, The Time is at Hand (Philipsburg NJ: Presbyterian and Reformed, 1966).
Luis de Alcasar, Vestigatio arcani Sensus in Apocalypsi (Antwerp: 1614).
B. Aube
Karl August Auberlen, Daniel and Revelation in Their Mutual Relation (Andover: 1857).
Greg L. Bahnsen, "The Book of Revelation: Its Setting" (unpublished paper, 1984).
Arthur Stapylton Barnes, Christianity at Rome in the Apostolic Age (Westport, CT: Greenwood, [1938] 1971), pp. 159ff.
James Vernon Bartlet, The Apostolic Age: Its Life, Doctrine, Worship, and Polity (Edinburgh: T. & T. Clark, [1899] 1963), Book 2, pp. 388ff. [1]
Ferdinand Christian Baur, Church History of the First Three Centuries, 3rd ed. (Tubingen: 1863)
Albert A. Bell, Jr., "The Date of John’s Apocalypse. The Evidence of Some Roman Historians Reconsidered," New Testament Studies 25 (1978):93-102.
Leonhard Bertholdt, Htitorisch-kritische Einleitung in die sammtlichen kanonishen u. apocryphischen Schriften des A. und N. Testaments, vol. 4 (1812 -1819).
Willibald Beyschlag, New Testament Theology, trans. Neil Buchanan, 2nd Eng. ed. (Edinburgh: T. &T. Clark, 1896).
Charles Bigg, The Origins of Christianity, ed. by T. B. Strong (Oxford: Clarendon, 1909), pp. 30,48.
Friedrich Bleek, Vorlesungen und die Apocalypse (Berlin: 1859); and An Introduction to th New Testament, 2nd cd., trans. William Urwick (Edinburgh: T. & T. Clark, 1870); and Lectures on the Apocalypse, ed. Hossbach (1862).
Alexander Brown (1878)
Heinrich Bohmer, Die Offenbarung Johannis (Breslau: 1866).
Wilhelm Bousset, Revelation of John (Gottingen: Vandenhoeck, 1896).
Brown, Ordo Saeclorum, p. 679. 50
Frederick F. Bruce, New Testament History (Garden City, NY: Doubleday, 1969), p.411.
Rudolf Bultmann (1976).
Christian Karl Josias Bunsen.
Cambridge Concise Bible Dictionay, editor, The Holy Bible (Cambridge: University Press, n.d.), p. 127.
W. Boyd Carpenter, The Revelation of St. John, in vol. 8 of Charles Ellicott, cd., Ellicott's Commentary on the Whole Bible (Grand Rapids: Zondervan, rep. n.d.).
S. Cheetham, A History of the Christian Church (London: Macmillan, 1894) , pp. 24ff.
David Chilton, Paradise Restored (Tyler, TX: Reconstruction Press, 1985); and The Days of Vengeance (Ft. Worth, TX: Dominion Press, 1987).
Adam Clarke, Clarke’s Commentay on the Whole Bible, vol. 6 (Nashville: Abingdon, rep. n.d.).
William Newton Clarke, An Outline of Christian Theology (New York: Scribners, 1903).
Henry Cowles, The Revelation of St. John (New York: Appleton, 1871).
W. Gary Crampton, Biblical Hermeneutics (n. p.: by the author, 1986), p. 42.
Berry Stewart Crebs, The Seventh Angel (Grand Rapids: Eerdmans, 1938).
Karl August Credner, Einleitung in da Neuen Testaments (1836).
R.W. Dale (1878)
Samuel Davidson, The Doctrine af the Last Things (1882); "The Book of Revelation" in John Kitto, Cyclopedia of Biblical Literature (New York: Ivison & Phinney, 1855); An Introduction to th Study of the New Testament ( 1851 ); Sacred Hermeneutics (Edinburgh: 1843).
Edmund De Pressense, The Early Years of Christianity, trans. Annie Harwood (New York: Philips and Hunt, 1879), p. 441.
P. S. Desprez, The Apocalypse Fulfilled, 2nd ed. (London: Longman, 1855).
W. M. L. De Wette, Kure Erklamng hr Offmbarung (Leipzig: 1848).
Friedrich Dusterdieck, Critical and Exegetical Handbook to the Revelation of John, 3rd ed., trans. Henry E. Jacobs (New York: Funk and Wagnalls, 1886).
K. A. Eckhardt, Der Id da Johannes (Berlin: 1961 ).
Alfred Edersheim, The Temple: Its Ministry and Services (Grand Rapids: Eerdmans, rep. 1972), pp. 141ff.
George Edmundson, The Church in Rome in the First Century (London: Longman’s and Green, 1913).
Johann Gottfried Eichhorn, Commentaries in Apocalypse (Gottingen: 1791).
Erbes, Die Oflenbawzg 0s Johannis (1891).
G. H. A. Ewald, Commentaries in Apocalypse (Gottingen: 1828).
Frederic W. Farrar, The Early Days of Christianity (New York: Cassell, 1884).
Grenville O. Field, Opened Seals – Open Gates (1895).
George P. Fisher, The Beginnings of Christianity, with a View to the State of the Roman World at the Birth of Christ (New York: Scribners, 1916), pp. 534ff.
J. A. Fitzmeyer, "Review of John A. T. Robinson’s Redating the New Testament" (1977-78), p. 312. 52
J. Massyngberde Ford, Revelation. Anchor Bible (Garden City, NY: Doubleday, 1975).
Hermann Gebhardt, The Doctrine of the Apocalypse, trans. John Jefferson (Edinburgh: T. & T. Clark, 1878).
J.C.L. Giesler (1820)
James Glasgow, The Apocalypse Translated and Expounded (Edinburgh: 1872).
Robert McQueen Grant, A Historical Introduction to the New Testament (New York: Harper & Row, 1963), p. 237.
James Comper Gray, in Gray and Adams’ Bible Commentary, vol. V (Grand Rapids: Zondervan, [1903] rep. n.d.).
Samuel G. Green, A Handbook of Church History from the Apostolic Era to the Dawn of the Reformation (London: Religious Tract Society, 1904), p. 64.
Hugo Grotius, Annotations in Apocalypse (Paris: 1644).
Heinrich Ernst Ferdinand Guenke, Introduction to the New Testament (1843); and Manual of Church History, trans. W. G. T. Shedd (Boston: Halliday, 1874), p. 68.
Henry Melville Gwatkin, Early Church History to A.D. 313, vol. 1 (London: Macmillan), p. 81.
Henry Hammond, Paraphrase and Annotation upon the N. T (London: 1653).
Harbuig (1780).
Hardouin (1741)
Harenberg, Erkiarung ( 1759).
H. G. Hartwig, Apologie Der Apocalypse Wider Falschen Tadel Und Falscha (Frieberg: 1783).
Karl August von Hase, A History of the Christian Church, 7th cd., trans. Charles E. Blumenthal and Conway P. Wing (New York: Appleston, 1878), p. 33. 54
Hausrath.
Bernard W. Henderson, The Life and Prim-pate of the Emperor Nero (London: Methuen, 1903).
Hentenius. [secondary source]
Johann Gottfrieded von Herder, Das Buch von der Zukunft des Herrn, des Neuen Testaments Siegal (Rigs: 1779).
J. S. Herrenschneider, Tentamen Apocalypseos illustrandae (Strassburg: 1786).
Adolf Hilgenfeld, Einleitung in das Neun Testaments ( 1875).
David Hill, New Testament Prophecy (Atlanta: John Knox, 1979), pp. 218-219.
Hitzig.
Heinrich Julius Holtzmann, Die Offenbamng des Johannis, in Bunsen’s Bibekoerk (Freiburg: 1891).
F. J. A. Hort, The Apocalypse of St. John: 1-111, (London: Macmillan, 1908); and Judaistic Christianity (London: Macmillan, 1894).
John Leonhard Hug, Introduction to the New Tesament, trans. David Fosdick, Jr. (Andover: Gould and Newman, 1836).
William Hurte, A Catechetical Commentay on the New Testament (St. Louis: John Burns, 1889), pp. 502ff.55
A. Immer, Hermeneutics of the New Testament, trans. A. H. Newman (Andover: Draper, 1890).
Theodor Keim, Rom und das Christenthum.
Theodor Koppe, History of Jesus of Nazareth, 2nd cd., trans. Arthur Ransom (London: William and Norgate, 1883).
Max R. King, The Spirit of Prophecy (Warren, OH: by the author, 1971 )
Max Krenkel, Der Apostel Johannes (Leipzig: 1871).
Johann Heinrich Kurtz, Church History, 9th cd., trans. John McPherson (3 vols. in 1) (New York: Funk and Wagnalls, 1888), pp. 41ff.
Victor Lechler, The Apostalic and Post-Apostolic Times: Their Diversity and Union Ltfe and Doctrine, 3rd cd., vol. 2, trans. A. J. K. Davidson, (Edinburgh: T. & T. Clark, 1886), pp. 166ff.
Francis Nigel Lee, Revelation and Jerusalem (Brisbane, Australia, 1985)
John Lightfoot (1658)
Joseph B. Lightfoot, Biblical Essays (London: Macmillan, 1893).
Gottfried C. F. Lucke, Versuch einer vollstandigen Einleitung in die Offenbarung Johannis, 2nd ed. (Bonn: 1852).
Chnstoph Ernst Luthardt, Die Offenbarung Johannis (Leipzig: 1861).
James M. Macdonald, The Life and Writings of St. John (London: Hodder & Stoughton, 1877).
Frederick Denisen Maurice, Lectures on the Apocalypse, 2nd ed. (London: Macmillan, 1885).
John David Michaelis, Introduction to the New Testament, vol. 4; and Sacred Books the New Testament.
Charles Pettit M’Ilvaine, The Evidences of Christianity (Philadelphia: Smith, English & Co., 1861).
A. D. Momigliano, Cambridge Ancient History ( 1934).
Theodor Mommsen, Roman History, vol. 5.
Charles Herbert Morgan, et. al., Studies in the Apostolic Church (New York: Eaton and Mains, 1902), pp. 210ff.
C. F. D. Moule, The Birth of theNew Testament, 3rd ed. (New York: Harper & Row, 1982), p. 174.56
John Augustus Wilhelm Neander, The Histoty of the Planting and Training of the Christian Church by the Apostles, trans. J. E. Ryland (Philadelphia: James M. Campbell, 1844), pp. 223ff.
Sir Isaac Newton, Observation Upon the Prophacies of Daniel, and the Apocalypse of St. John (London: 1732).
Bishop Thomas Newton, Dissertation on the Prophecies (London: 1832).
A. Niermeyer, Over de echteid der Johanneisch Schriften (Haag: 1852).
Robert L. Pierce, The Rapture Cult (Signal Mtn., TN: Signal Point Press, 1986)
Alfred Plummer (1891).
Dean Plumptere (1877)
Edward Hayes Plumtree, A Popular Exposition of the Epistles to the Seven Churches of Asia, 2nd ed. (London: Hodder and Stoughton, 1879).
T. Randell, "Revelation" in H. D. M. Spence &Joseph S. Exell, eds., The Pulpit Cornmentary, vol. 22 (Grand Rapids: Eerdmans, rep. 1950).
James J. L. Ratton, The Apocalypse of St. John (London: R. & T. Washbourne, 1912).
Ernest Renan, L’Antechrist (Paris: 1871).
Eduard Wilhelm Eugen Reuss, History of the Sacred Scriptures of the New Testament (Edinburgh: T. &T. Clark, 1884).
Jean Reville, Reu. d. d. Mondes (Oct., 1863 and Dec., 1873).
J. W. Roberts, The Revelation to John (Austin, TX: Sweet, 1974).
Edward Robinson, Bibliotheca Sacra, vol. 3 (1843), pp. 532ff.
John A. T. Robinson, Redating the New Testament (Philadelphia: West-minster, 1976).
J. Stuart Russell, The Parousia (Grand Rapids: Baker, [1887] 1983).
W. Sanday (1908).
Philip Schaff, History of the Christian Church, 3rd cd., vol. 1: Apostolic Christianity (Grand Rapids: Eerdmans, [1910] 1950), p. 834.
Johann Friedrich Schleusner.
J. H. Scholten, de Apostel Johannis in Klein Azie (Leiden: 1871).
Albert Schwegler, Da Nachapostol Zeitalter (1846).
J. J. Scott, The Apocalypse, or Revelation of S. John the Divine (London: John Murray, 1909).
Edward Condon Selwyn, The Christian Prophets and the Apocalypse (Cambridge: 1900); and The Authorship of the Apocalypse (1900).
Henry C. Sheldon, The Early Church, vol. 1 of History of the Christian Church (New York: Thomas Y. Crowell, 1894), pp. 112ff.
William Henry Simcox, The Revelation of St. John Divine. The Cambridge Bible for Schools and Colleges (Cambridge: Cambridge University, 1893).
D. Moody Smith, "A Review of John A. T. Robinson’s Redating the New Testament," Duke Divinip School Review 42 (1977): 193-205.
Arthur Penrhyn Stanley, Sermons and Essays on the Apostolic Age (3rd ed: Oxford and London: 1874), pp. 234ff.
Ed Stevens, What Happened in 70 A. D.? (Ashtabula, Ohio North East Ohio Bible Inst., 1981 );
J.A. Stephenson (1838)
Rudolf Ewald Stier (1869).
Augustus H. Strong, Systematic Theology (Old Tappan, NJ: Revell, [1907] 1970, p. 1010).
Moses Stuart, Commentary on the Apocalypse, 2 vols. (Andover: Allen, Mornll, and Wardwell, 1845).
Swegler.
Milton S. Terry, Biblical Hermeneutics (Grand Rapids: Zondervan, [n.d.] rep. 1974), p. 467.
Thiersch, Die Kirche im apostolischm Zeitalter.
Friedrich August Gottreu Tholuck, Commentary on the Gospel of John (1827).
Tillich, Introduction to the New Testament.
Charles Cutler Torrey, Documents of the Primitive Church, (ch. 5); and The Apocalypse of John (New Haven: Yale, 1958).
Cornelis Vanderwaal, Hal Lindsey and Biblical Prophcey (St. Catharine’s, Ontario: Paideia, 1978); and Search the Scriptures, vol. 10 (St. Cathannes, Ontario: Paideia, 1979).
Gustav Volkmar, Conmentur zur 0fienbarung (Zurich: 1862).
Foy E. Wallace, Jr., The Book of Revelation (Nashville: by the author, 1966) .
Israel P Warren (1878)
Arthur Weigall, Nero: Emperor of Rome (London: Thornton Butter-worth, 1930).
Bernhard Weiss, A Commentary on the New Testament, 2nd cd., trans. G. H. Schodde and E. Wilson (NY: Funk and Wagnalls, 1906), vol. 4.
Brooke Foss Westcott, The Gospel According to St. John (Grand Rapids: Eerdmans, [1882] 1954).
J. J. Wetstein, New Testament Graecum, vol. 2 (Amsterdam: 1752).
Karl Wieseler, Zur Auslegung und Kritik der Apok. Literatur (Gottingen: 1839).
Charles Wordsworth, The New Testament, vol. 2 (London: 1864).
Herbert B. Workman, Persecution in the Early Church (London: Ofiord, [1906] 1980).
Robert Young, Commentary on the Book of Revelation (1885); and Cotie Critical Comments on the Holy Bible (London: Pickering & Inglis, n.d.), p. 179.
C. F. J. Zullig, Die Ofienbamng Johannis erklarten (Stuttgart: 1852).

http://www.forum-religion.org/christianisme/connaissez-vous-le-preterisme-t19637-15.html


_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8865
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Jeu 30 Nov 2017 - 16:11

Bonjour tous 

Pierre donne une pensée intéressante sur laquelle, quelle que soit notre vision eschatologique des évènements passés ou à venir , devrait nous faire réfléchir. Il écrit :  

Citation :C’est pourquoi, mes chers amis, dans cette attente, faites tous vos efforts pour que Dieu vous trouve purs et irréprochables à ses yeux, dans la paix qu’il donne. (2 Pierre 3:14)           
Ce que Pierre dit , c'est que pour bénéficier des dispositions divines passées ( le sacrifice de Jésus est un évènement passé ) ou à venir  ( le retour de Christ étant, lui, un évènement en attente ).
Il en résulte donc que lorsque nous examinons les prophéties comme celle de Matthieu 24 , ou encore l'apocalypse,  le constat est qu'elles couvrent une période de temps (passée , présente et à venir  ) de quoi satisfaire les différentes interprétations , la condition pour en avoir une vision claire étant notre position d'approbation du point de vue du Père puisqu'il accorde son esprit qu'à ceux qui marchent humblement à la suite de Christ lequel communique toute la pensée du Pére aux seuls serviteurs de Dieu comme c'est clairement énoncé dans le premier verset de l'Apocalypse : 

Citation : Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt, et qu'il a fait connaître par l'envoi de son ange à son serviteur Jean, (Apocalypse 1:1)           

Il apparaît clairement que pour connaître le déroulement des prophéties annoncées dès le commencement ( Genèse 3 : 15 ), il est nécessaire d'entrer dans la faveur divine comme le souligne Pierre dans le texte d'introduction de ce message. 
Il est impensable que le Père dévoile son dessein à ceux qui ne sont pas de fidèles serviteurs comme cela fut annoncé :

Citation : C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel: Mes serviteurs auront de quoi manger, et vous, vous aurez faim. Mes serviteurs boiront, et vous, vous aurez soif. Mes serviteurs seront dans l’allégresse, et vous, vous serez dans la honte! (Esaïe 65:13)           
Amicalement gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 707
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Jeu 30 Nov 2017 - 23:28

Gégé a écrit :

"Ce que Pierre dit , c'est que pour bénéficier des dispositions divines passées ( le sacrifice de Jésus est un évènement passé ) ou à venir  ( le retour de Christ étant, lui, un évènement en attente )".

C'est bien là le thème de cette discussion.

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Ven 1 Déc 2017 - 19:35


Oui en effet David,
selon les Prétéristes, Jésus est déjà revenu en l'an 70 ! Est-ce vrai ou faux selon les prophéties bibliques et les faits historiques ?

Pour ma part, je suis persuadé que Christ est effectivement revenu dans les années 66 à 70 pour le jugement du peuple de Dieu de l'antiquité :
Citation :
10 Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. ” 11 Pendant qu’ils écoutaient cela, il donna encore un exemple, parce qu’il était près de Jérusalem et qu’ils pensaient que le royaume de Dieu allait se montrer à l’instant même. 12 Il dit donc : “ 
Un certain homme de haute naissance s’est rendu dans un pays lointain pour se faire investir du pouvoir royal et revenir. 13 Appelant dix de ses esclaves, il leur a donné dix mines et leur a dit : ‘ Faites des affaires jusqu’à ce que je vienne. ’ 14 Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils ont envoyé derrière lui une ambassade pour dire : ‘ Nous ne voulons pas que cet [homme] devienne roi sur nous. ’ (Luc 19:10-14)

Jésus est mort sur la croix avec un écriteau accroché au-dessus de sa tête sur lequel il était écrit : "Jésus de Nazareth, roi des Juifs."
En l'an 70, Jérusalem et son temple furent détruits par les romains et les survivants juifs furent emmenés en esclavage et dispersés dans le monde entier. Jésus était revenu pour accomplir sa prophétie sur la grande tribulation qui devait s'abattre sur Jérusalem :
Citation :
15 “ Quand donc vous apercevrez la chose immonde qui cause la désolation, dont a parlé Daniel le prophète, se tenant dans un lieu saint (que le lecteur exerce son discernement), 16 alors, que ceux qui sont en Judée se mettent à fuir vers les montagnes. 17 Que l’homme qui est sur le toit en terrasse ne descende pas pour emporter les biens qu’il y a dans sa maison ; 18 et que l’homme qui est dans les champs ne retourne pas à la maison pour prendre son vêtement de dessus. 19 Malheur aux femmes enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! 20 Priez sans cesse pour que votre fuite n’arrive pas en hiver ni le jour du sabbat ; 21 car alors il y aura une grande tribulation telle qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, non, et qu’il n’y en aura plus. (Matthieu 24:15-21)

Jusque-là, selon ma compréhension les Prétéristes disent donc la vérité : Jésus est bien revenu en l'an 70 !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Sam 2 Déc 2017 - 3:03


Je reviens sur le long commentaire d'un prétériste - reproduit plus haut dans ce fil - sur la date de la rédaction de l'Apocalypse.
Dans le sujet de notre forum : "Questions sur l'Apocalypse"  du Mer 2 Mai 2012 - 18:34

michel a écrit:
... Une question me vient à l'esprit , pouvons-nous déterminer à quelle date fut rédigée la "Révélation" faite à l'apotre Jean !
D'aprés la teneur de certaines prophéties , il me semble que Jean écrivit la "Révélation" peu avant l'an 70 !...

La réponse donnée il y a 7 ans a été :
Citation :

Quand le livre de l'Apocalypse a-t-il été écrit ?
Puisque l'opinion fut exprimée que Jean écrivit l'Apocalypse aux environs de l'an 95 vers la fin du règne de Domitien (selon les pères de l'église), il convient de tenir compte du fait que sous Néron eut également lieu une persécution des chrétiens et que Jean pouvait donc très bien avoir été envoyé sur l'île de Patmos sous le règne de cet empereur.
Il convient également de tenir compte que le nom de Néron est Lucius Domitius Claudius Nero (Grand Larousse Universel). Dans les siècles ultérieurs, Domitius pouvait très bien être confondu avec l'empereur Domitien. Il est donc possible que l'Apocalypse fut rédigée entre 65-68 comme le pensent de plus en plus d'exégètes.

La tendance actuelle est même que tout le NT aurait été achevé au plus tard en l'an 70. ...
Fraternellement
Nomade

http://jesus.discutfree.com/t1817-questions-sur-l-apocalypse?highlight=apocalypse


Nous verrons dans la suite de la discussion pourquoi la date de la rédaction de l'Apocalypse est si importante pour les Prétéristes.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 707
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Jeu 27 Sep 2018 - 11:46

Nomade a écrit :

"Nous verrons dans la suite de la discussion pourquoi la date de la rédaction de l'Apocalypse est si importante pour les Prétéristes".

Bonjour à tous,

J'ai beau chercher des éléments sur ce sujet depuis quelques temps déjà, je n'en trouve pas qui me permette de situer précisément la date de la rédaction du livre de la Révélation.

En revanche, si tout est déjà accompli -comme le prétendent les prétéristes- alors je me demande bien ce que les Chrétiens attendent depuis 2000 ans !

Puisque nous avons l'intention de commencer bientôt une étude verset par verset de ce livre, ne pourrions-nous pas reprendre ce fil de discussion dès maintenant ?

un peu dérouté...
Shocked
d2

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 707
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Jeu 27 Sep 2018 - 13:31

Après avoir terminé ma lecture des longues tirades du forum mis en lien par Nomade en page 1 de ce fil,
Voici ce que j'ai finalement compris du prétérisme :

1/ L'avènement de Jésus a définitivement eu lieu lors de la destruction du temple en 70 de notre ère. Il n'y aura pas d'autre retour du Christ.
2/ C'est au jour même de leur mort que les Chrétiens ressuscitent depuis l'an 70 et vont rejoindre Jésus dans les airs.
3/ Il n'y a pas de fin du monde ou d'Armaguedon. La terre continuera éternellement à tourner autour de son étoile et à produire des Hommes et des Femmes qui choisiront ou pas d'intégrer le Christianisme.
4/ Le livre de la révélation a été écrit en 68 de notre ère et s'est entièrement accompli avec la destruction du temple de Jérusalem.
5/ Pour le prétérisme, les mille ans pendant lesquels Jésus règne sont la période de temps qui chevauche les deux Alliances  de 30 à 70 de notre ère, soit 40 ans qui correspondent aussi avec la durée de l'errance des hébreux dans le désert...


afro

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Ven 28 Sep 2018 - 11:22

Hello David, 
j'avais espéré qu'un prétériste vienne un jour nous rejoindre sur le forum pour discuter avec nous - la porte est toujours ouverte.

Puisque les prétéristes se considèrent également comme chrétiens, il ressort jusqu'ici des commentaires postés sur le forum qu'il y a des points communs avec eux -  notamment que Jésus est revenu autour de l'an 70 de n.è. pour accomplir sa prophétie sur Jérusalem et le temple. Cela ne devrait pas nous étonner puisque dans le livre de l'Apocalypse, Jésus dit à plusieurs reprises notamment aux églises qu'il vient pour les inspecter et pour y intervenir  - ce qu'il fait d'ailleurs depuis presque 2000 ans - et Jésus dit également dans l'Apocalypse qu'il vient finalement aussi pour sa parousie à la fin du monde

Si Dieu le veut, nous aborderons bientôt la discussion verset par verset de l'Apocalypse dans le cadre du forum. Nous pourrons alors parler aussi de la date de la rédaction de l'Apocalypse.

Fraternellement en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
DanP2



Nombre de messages : 81
Localisation : Étranger et voyageur sur la terre
Date d'inscription : 20/08/2018

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Sam 29 Sep 2018 - 15:17

Salutation fraternelle mon cher Nomade...Et bénédictions divines....            
                                                 Je t'avouerai, Nomade, que je suis perplexe envers le prétérisme(dont je n'avais jamais entendu parler), doctrine bien étrange selon moi......A prendre avec des ''pincettes''.......D'après ce que j'en comprends........Selon moi il peut mener à certaines confusions.....  Mais bon..Je vais regarder ce que je peux trouver sur cette doctrine......
                                                 J'aimerais que tu m'expliques ce que tu veux dire lorsque tu mentionnes que Jésus vient visiter les églises depuis 2000 ans à moins que tu aimes mieux le faire dans la discussion de l'Apocalypse. À ta convenance........Merci
                                                 En toute amitié et respectueusement,     en Jésus-Christ
                             Dan.....
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Dim 30 Sep 2018 - 1:12

DanP2 a écrit:
Salutation fraternelle mon cher Nomade...Et bénédictions divines....            
                                                 Je t'avouerai, Nomade, que je suis perplexe envers le prétérisme(dont je n'avais jamais entendu parler), doctrine bien étrange selon moi......A prendre avec des ''pincettes''.......D'après ce que j'en comprends........Selon moi il peut mener à certaines confusions.....  Mais bon..Je vais regarder ce que je peux trouver sur cette doctrine......  Dan.....
Bonsoir Dan, 
comme toutes les églises et communautés chrétiennes, les adeptes du prétérisme ont les enseignements de base sur le Dieu de la Bible, sur son envoyé Jésus-Christ, sur la résurrection et la vie éternelle mais ils ont aussi des enseignements spécifiques à leur groupe, notamment que "toutes les prophéties résurrection, de retour du Christ, d'établissement du Royaume de Dieu sont toutes accomplies depuis 70 AD." Puisque tu envisages "de regarder ce que tu peux trouver sur cette doctrine" comme tu dis, je t'indique le sujet "Connaissez-vous le Prétérisme" que tu trouveras dans un autre forum en cliquant sur 
http://www.forum-religion.org/christianisme/connaissez-vous-le-preterisme-t19637.html

DanP2 a écrit:
 ...J'aimerais que tu m'expliques ce que tu veux dire lorsque tu mentionnes que Jésus vient visiter les églises depuis 2000 ans à moins que tu aimes mieux le faire dans la discussion de l'Apocalypse. À ta convenance........Merci
    En toute amitié et respectueusement,     en Jésus-Christ.   Dan.....
En effet, si Dieu le veut, ce sera discuté verset par verset dans les chapitres 2 et 3 de l'Apocalypse où Jésus dit effectivement aux "messagers" des 7 églises qu'il est venu inspecter que si elles ne mettent pas en pratique ses conseils et recommandations, il viendra bientôt pour prendre des mesures et même pour ôter (ou rejeter) le "chandelier" ou "l'église" irréformable (Apocalypse 2:5,16;3:3,11,20). Puisque ces 7 chandeliers ou églises représentent toutes les églises chrétiennes au cours de tous les siècles, cela montre que Jésus a visité ou inspecté toutes les églises jusqu'à notre époque. Cela confirme bien sa promesse : "Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde." (Matthieu 28:20)
 
Amicalement en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
patrick galarneau



Nombre de messages : 2
Localisation : montréal
Date d'inscription : 10/10/2018

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Ven 12 Oct 2018 - 15:41

Je crois en effet que toutes les prophéties sont accomplies et je ne connaissais pas le prétérisme. C'est le dispensationnalisme qui est une pure construction, d'abord par le très «sympathique et affable», John Darby, puis promulgué par Scofield.

La Bible dans son entièreté ne s'adresse pas à nous. On se fait du beau gros cinéma chez les évangéliques ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://lafoisansreligion.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Ven 12 Oct 2018 - 16:45

patrick galarneau a écrit:
Je crois en effet que toutes les prophéties sont accomplies et je ne connaissais pas le prétérisme. C'est le dispensationnalisme qui est une pure construction, d'abord par le très «sympathique et affable», John Darby, puis promulgué par Scofield.

La Bible dans son entièreté ne s'adresse pas à nous. On se fait du beau gros cinéma chez les évangéliques ;-)

Bonjour Patrick Galarneau,


Tu te doutes certainement qu'une telle introduction de ta part soulève des questions parmi les lectrices et les lecteurs du forum La Liberté Chrétienne. Puisque tu es d'avis que "La Bible dans son entièreté ne s'adresse pas à nous", pourrais-tu nous dire alors "À qui s'adresse la Bible dans son entièreté si ce n'est pas également à nous ?"

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
patrick galarneau



Nombre de messages : 2
Localisation : montréal
Date d'inscription : 10/10/2018

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Ven 12 Oct 2018 - 17:53

Nomade a écrit:
patrick galarneau a écrit:
Je crois en effet que toutes les prophéties sont accomplies et je ne connaissais pas le prétérisme. C'est le dispensationnalisme qui est une pure construction, d'abord par le très «sympathique et affable», John Darby, puis promulgué par Scofield.

La Bible dans son entièreté ne s'adresse pas à nous. On se fait du beau gros cinéma chez les évangéliques ;-)

Bonjour Patrick Galarneau,


Tu te doutes certainement qu'une telle introduction de ta part soulève des questions parmi les lectrices et les lecteurs du forum La Liberté Chrétienne. Puisque tu es d'avis que "La Bible dans son entièreté ne s'adresse pas à nous", pourrais-tu nous dire alors "À qui s'adresse la Bible dans son entièreté si ce n'est pas également à nous ?"

Sincèrement
Nomade

Bonjour,


Merci pour les mots de bienvenues. Il me fait plaisir de partager occasionnellement avec vous.

D'abord, je crois que le salut est offert au-delà des frontières de la Judée, mais aussi transcendant des temps et des époques. Ainsi, le salut est offert à tous, mais les dispositions du salut étaient strictement réservées à l'Israël avant la destruction de la Judée: les promesses sont dirigées vers Israël; puis, le baptême étant une pratique juive de purification. C'est à la fois culturel et mosaïque. Nous ne sommes pas concernés par cette pratique, qui était une pratique barbare, comme bien d'autres pratiques de l'antiquité et antérieurement. D'ailleurs, le sacrifice animal, exigé par Dieu, était une pratique barbare que l'on ne pratiquerait plus de nos jours dans nos sociétés civilisées et occidentales. Le mariage, les fiançailles et tout ce qui est en périphérie de cette institution maritale, sont des pratiques barbares. Sa simple étymologie dit tout. Il y a des raisons pour lesquelles Dieu a exigé ces pratiques barbares, mais nous y reviendrons dans un autre sujet si vous le désirez.

En effet, si les prophéties sont dirigées vers Israël, mais plus particulièrement, concernées par et pour le Christ, la notion de prophétie en elle-même ne dépasse pas Christ lui-même. Il est inconcevable que la prophétie transcende la destruction du Temple, qui est le pire des jugements pour tout juif judéen ou hellène du 1er siècle. Même encore aujourd'hui, les juifs en portent les stigmates.
La notion de Christ et de faux christ ne peut pas non plus dépasser la destruction du Temple, car il fallait, pour se prétendre ou être reconnu comme Christ (vrai ou faux), être dans la période du second Temple, en concomitance avec les prophéties de Daniel (ch.9 à 12). Ainsi, on ne peut même plus évoquer d'anti-christ (et non antéchrist = ce terme est inexistant dans le grec), car ce terme est intimement lié avec les prophéties du second Temple. Pas de Temple, pas de christ ni de faux christ. La présence du second Temple signifie la période messianique. Plus de Temple, fin de la période messianique. 

C'est ici, l'un des éléments qui tend à faire la démonstration que nous avons été empreint de plusieurs fausses croyances dans ce qui fut notre construction de pensée et système de croyances religieuses.

Je ne crois pas au catastrophisme évangélico-dispensationnaliste. Je ne crois pas du tout que l'actualité internationale doive dicter notre interprétation biblique, devenant ainsi une seconde autorité de foi ;-) 
Revenir en haut Aller en bas
http://lafoisansreligion.com
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Sam 13 Oct 2018 - 1:13

patrick galarneau a écrit:
D'abord, je crois que le salut est offert au-delà des frontières de la Judée, mais aussi transcendant des temps et des époques. Ainsi, le salut est offert à tous, mais les dispositions du salut étaient strictement réservées à l'Israël avant la destruction de la Judée: les promesses sont dirigées vers Israël; ...
Bonsoir Patrick Galarneau,
je commence par cet extrait de ton message. Pour moi, il ne fait aucun doute que "le salut vient des Juifs", c'est Jésus qui le dit. (Jean 4:22) S'il est vrai que dans l'AT, les Juifs étaient le peuple de Dieu, des non-Juifs étaient admis à en faire partie comme prosélytes à certaines conditions. Mais depuis la venue du Messie Jésus que seulement un reste de Juifs accepta, le peuple de Dieu se compose de Juifs et de gens des nations. Le Juif Pierre écrivit au sujet des Juifs incrédules :
Citation :
7 ... La pierre (Jésus) qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale, celle de l'angle Et une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale. 8 Ils s'y achoppent en désobéissant à la parole, et c'est à quoi ils ont été destinés. 9 Vous, par contre, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple racheté, afin d'annoncer les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière 10 vous qui autrefois, n'étiez pas un peuple et qui, maintenant, êtes le peuple de Dieu; ... (1Pierre 27-10) 
De plus en plus de gens en provenance des nations se joignirent donc au noyau juif qui accepta le Messie Jésus et devinrent membres du peuple de Dieu à part entière. 

Quant aux Juifs incrédules, leur ville Jérusalem et leur temple furent détruits en l'an 70 et les survivants furent dispersés dans le monde entier. Il resta toutefois un espoir  à l'échelle individuelle pour les Juifs incrédules jusqu'à nos jours :
Citation :
17 Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, olivier sauvage, tu as été greffé à leur place, et si tu as participé à la racine et à la sève de l'olivier, 18 ne te glorifie pas aux dépens des branches. Si tu te glorifies, (sache que) ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. 19 Tu diras donc : des branches ont été retranchées, afin que moi, je sois greffé. 20 Fort bien ; elles ont été retranchées à cause de leur manque de foi, et toi, tu subsistes par la foi. N'aie pas de pensées hautaines, mais de la crainte. 21 car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus. 22 Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures dans cette bonté ; autrement, toi aussi tu seras retranché. 23 Eux de même, s'ils ne demeurent pas dans l'incrédulité, ils seront greffés ; car Dieu est puissant pour les greffer de nouveau. 24 Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage et, contrairement à ta nature, greffé sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils greffés selon leur nature sur leur propre olivier. (Romains 11:17-24) 
Dans Galates 6:16, l'apôtre Paul appela "Israël de Dieul'ensemble des croyants Juifs devenus chrétiens ainsi que les croyants d'origine païenne.

Sincèrement et respectueusement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 707
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Sam 13 Oct 2018 - 13:10

Selon Wikipédia : Le dispensationalisme propose une interprétation du livre de l'Apocalypse non plus comme un compte d'événements passés (le prétérisme), mais comme des prédictions de l'avenir.

je crois, pour ma part, que le livre de l'Apocalypse réusssit l'exploit surnaturel de traiter d'évènements du passé, d'évènements du présent de chaque génération depuis sa rédaction et finalement de l'avenir de l'humanité. Il s'adresse donc, comme tous les livres du nouveau testament, à l'ensemble des générations de Chrétiens depuis 2000 ans.
C'est une sorte de Gps qui permet à chaque génération des frères de Jésus de se situer sur l'itinéraire parcouru et restant à parcourir relativement au grand projet de Dieu.

Problème : Chacune des nombreuses générations de chrétiens qui se sont succédées depuis 2000 ans a estimé être -en le prouvant même Bible en main- la génération qui verrait le retour du Roi des rois et donc la fin du monde quand la seule certitude que nous ayons soit son retour...

cordialement,

d2

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Dim 14 Oct 2018 - 12:35

.
Cher David,
je suis sur une même ligne avec toi pour dire que le livre de l'Apocalypse traite effectivement de choses passées, de choses présentes à l'époque de sa rédaction et de choses futures allant jusqu'à la fin des "1000 ans" et du jugement final puis ce sera l'éternité.

David2 a écrit:
Problème : Chacune des nombreuses générations de chrétiens qui se sont succédées depuis 2000 ans a estimé être -en le prouvant même Bible en main- la génération qui verrait le retour du Roi des rois et donc la fin du monde quand la seule certitude que nous ayons soit son retour... 

Le problème que tu mentionnes persiste malheureusement jusqu'à nos jours puisqu'il y a encore toujours de tels faux prophètes qui mentionnent la Bible en annonçant le retour de Jésus et la fin du monde en en donnant même la date alors qu'il n'y a rien dans la Bible qui l'indique - au contraire, Jésus dit même que personne ne connaît ni le jour ni l'heure, même pas lui-même ! (Matthieu 24:36)

Tout aussi cordialement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12037
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le prétérisme    Lun 15 Oct 2018 - 12:07

Bonjour Patrick Galarneau,
puisque tu es venu entre temps, tu as probablement pu lire plus haut ma 1ère réponse à ton message. J'aborde donc maintenant l'aspect suivant de ce que tu as écrit :.
patrick galarneau a écrit:
... si les prophéties sont dirigées vers Israël, mais plus particulièrement, concernées par et pour le Christ, la notion de prophétie en elle-même ne dépasse pas Christ lui-même. Il est inconcevable que la prophétie transcende la destruction du Temple, qui est le pire des jugements pour tout juif judéen ou hellène du 1er siècle. Même encore aujourd'hui, les juifs en portent les stigmates.
La notion de Christ et de faux christ ne peut pas non plus dépasser la destruction du Temple, car il fallait, pour se prétendre ou être reconnu comme Christ (vrai ou faux), être dans la période du second Temple, en concomitance avec les prophéties de Daniel (ch.9 à 12). Ainsi, on ne peut même plus évoquer d'anti-christ (et non antéchrist = ce terme est inexistant dans le grec), car ce terme est intimement lié avec les prophéties du second Temple. Pas de Temple, pas de christ ni de faux christ. La présence du second Temple signifie la période messianique. Plus de Temple, fin de la période messianique. 

Je suggère de commencer par la chronologie relative aux temples :
- 1er temple : depuis les jours de Salomon jusqu'à 587 av.n.è.
- 2è temple : après le retour de la captivité en 537 av.n.è jusqu'en l'an 70 
- 3è temple : depuis les années 30 du 1er siècle. Jésus en est la pierre d'angle et ses disciples appelés et élus jusqu'à nos jours en sont les pierres vivantes (1Pierre 2:4)

À la lumière de ces faits chronologiques, voyons ce que Paul a écrit sur l'antichrist et sa venue "dans le temple de Dieu" :
Citation :
Nous vous le demandons, frères, en ce qui concerne l'avènement du Seigneur Jésus-Christ et notre rassemblement auprès de lui, ne vous laissez pas promptement ébranler dans votre bon sens, ni alarmer par quelque inspiration, par quelque parole ou par quelque lettre qui nous serait attribuée, comme si le Jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut qu'auparavant l'apostasie soit arrivée, et que se révèle l'homme impie, le fils de perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou qu'on adore, et qui va jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu et se faire passer lui-même pour Dieu. (2Thessaloniciens 2:2-4)
Le temple de Dieu dans lequel l'antichrist vient s'asseoir avant le retour de Christ est donc le 3è temple, "le temple spirituel"  formé de pierres vivantes que l'adversaire veut corrompre par l'apostasie ! Voir le sujet du forum "L'antichrist et la grande apostasie" en cliquant sur :
http://jesus.discutfree.com/t720-lantichrist-et-la-grande-apostasie?highlight=apostasie

Sincèrement et respectueusement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prétérisme    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prétérisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens entre l'ésotérisme et le fascisme...
» Que pensez-vous du prétérisme
» les enfants et le consumérisme
» Lithothérapie: l'usage des minéraux dans l'ésotérisme
» Esotérisme, alchimie, le blog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Christianisme & Religions :: Diverses communautés chrétiennes-
Sauter vers: