La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Collège Central

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 4:33

Après une lecture attentive de Actes 15 :1 à 29 et Actes 16:4 >
Citation :
Or, comme ils passaient par les villes, ils remettaient à ceux qui se trouvaient là, pour qu’ils les observent, les décrets qu’avaient arrêtés les apôtres et les anciens qui étaient à Jérusalem

Ne peut-on dire que cette Eglise avait une autorité dans le monde chrétien ?

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Mozart



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 11:44

Pour pleinement comprendre la situation qui avait nécessité l'intervention des Apôtres de Jérusalem il faut réfléchir sur l'incident dont le verset 1 et 2 de ce même chapitre 15 des actes nous parle.
Le fait est que des frères de Judée( Jérusalem) avaient suscité une controverse qui avait troublé la congrégation d'Antioche où Paul résidait en ce moment.
Il fallait arrêter ces fausses doctrines qu'on tentait d'imposer aux autres!
C'est pour cette unique raison que Paul était envoyé à Jérusalem qui était le foyer de ces contrevérités.
Les anciens qui y résidaient avec les Apôtres ont dû réagir avec vigueur contre ces perturbateurs les réduisant au silence et avaient profité de transmettre le résultat de leur décision pour que les congrégations en trouble puissent se calmer.
Nous pouvons déduire que si ces événements avaient été provoqués par la congrégation de Sardes ou Laodicée c'est de là que les ordres allaient être envoyés.
Il faut également remarquer que les Apôtres de Jérusalem n'avaient prononcé aucune exclusion ou donnés des ordres dans ce sens.
Pour être tout à fait clair concernant l'autorité qui pouvait émaner de Jérusalem il faut lire ce qui est arrivé à Paul lors de sa conversion.
Dans sa lettre aux Galates chap 1:13 à 24 il explique qu'il n'était même pas entré en rapport avec les Apôtres pour recevoir ses ordres de missionnaire.
Les chrétiens du premier siècle étaient sous l'autorité de Jésus et jamais sous celles des hommes.
C'est notre cas également.
Evidement nous devons régler nos problèmes sur la base des décisions du premier siècle en se protégeant contre les faux enseignement ou ceux qui essayent de souiller les congrégations
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8632
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 11:55

Bonjour Mozard ,

Belle demontration ! il n'y à rien à ajouter Very Happy
Merci
au plaisir de te lire

fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 17:07

avec une petite méditation sur ce passage Very Happy
(Galates 2:9) 9 oui, quand ils ont appris la faveur imméritée qui m’a été donnée, Jacques et Céphas et Jean, ceux qui paraissaient être des colonnes, nous ont donné, à moi et à Barnabas, la main droite [en signe] d’association, pour que nous allions, nous, vers les nations, mais eux vers les circoncis .
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Mozart



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 17:39

Donner la main signifie bien l'acceptation et soutien envers Paul.
En aucun cas ce texte ne peut être pris pour appuyer une quelconque autorité d'un collège central hypothétique.
Paul montre bien qu'il n'a pas été chargé par les Apôtres de sa mission mais bien par Jésus Christ.
Voyant ces faits, les Apôtres ont soutenu la décision de Paul et de Jésus.
Quand aujourd'hui un Frère veut être pionnier il doit demander une autorisation, ce qui ne fut pas le cas au premier siècle.
Supposons que je décide de servir dans une localité. Je pourrais solliciter le soutien des frères locaux pour accomplir mon travail en harmonie avec les autres, mais ces frères n'auront aucune autorité sur mon ministère.
Seul Jésus pourra me l'accorder ou retirer.
La raison d’établir une autorité par la WT est le désir de contrôler les frères, s’il le faut en imposant un enseignement officiel même en désaccord avec l’enseignement de Jésus.
Nous n’avons jamais plus la possibilité de discuter du bien-fondé de certaines doctrines.
Si jamais notre amour pour la vérité transmise par Jésus nous pousse à lui donner notre préférence, l’autorité en place nous éjectera sans pitié ni remède.
C’est ce qui montre combien la WT est en opposition avec Jésus.
Exactement comme les pharisiens qui déclaraient servir Jéhovah tout en transgressant ses lois
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8632
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 18:31

Bonjour Alain ,

Je vois mal les membres du collége central donner la main à un missionnaire 14 années apres le debut de son ministére ,
rien ne se fait hors du contrôle total du collêge , qui prend ces decisions non pas sous l'impulsion de l' Esprit saint , mais à la majorité des deux thiers
Paul etait entiérement dirigé par Jésus , et par l' Esprit Saint , et ce n'est pas la main tendue des autres Chretiens qui y changeat quelques choses
Est ce le collége qui dit à Paul de Passer en Macedoine ?
« Et Paul vit de nuit une vision : un homme macédonien se tenait là, le priant et disant : Passe en Macédoine et aide-nous. » (Actes des Apôtres 16:9)
« Et quand il eut vu la vision, aussitôt nous cherchâmes à partir pour la Macédoine, concluant que le Seigneur nous avait appelés à les évangéliser. » (Actes des Apôtres 16:10)
« Quittant donc la Troade, nous fîmes voile, tirant droit sur Samothrace, » (Actes des Apôtres 16:11)

amicalement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 19:56

TU VOIS MAL c'est pas grave ça se soigne Very Happy mais PAUL était un gamin vis a vis des autres apôtres et quand il y avait des question ardues il ne prenait pas la responsabilité seul même pour le partage des taches .
enfin c'est bien ce qui découle du verset cité.
le même genre
(Actes 15:25) nous sommes tombés d’accord unanimement et avons jugé bon de choisir des hommes pour vous les envoyer avec Barnabas et Paul, nos aimés
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
marc

avatar

Nombre de messages : 253
Localisation : FRANCE HTE NORMANDIE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 21:06

Medico,

Tu penses pouvoir parler légèrement de Paul, il ne sert à rien de le dénigrer au profit d'autres hommes ou apôtre. Souvient toi des paroles du Christ ressuscité à Annanias :

Citation :
Actes 9:15 Mais le Seigneur lui dit: Va, car cet homme est un instrument que j’ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël;
16 et je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8632
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 23:07

Alain ,

Je ne suis pas sourd , ecris un peu plus calmement Very Happy à taper si fort tu vas te faire une entorse à l'index Razz
Et toi qu'en penses tu reellement ?
Le problême ne venait pas des congregations exterieur , mais bien de Jerusalem , ou des anciens pharisiens convertis voulaient imposer la circoncision
La reclamation venait de Paul et non des apôtres qui etaient à Jerusalem ,
Je sais que je suis aveugle mais la tête marche encore study

&micalement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par le Mer 14 Fév 2007 - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 13 Fév 2007 - 23:26

Actes 14:26-27>
Citation :
De là ils partirent en bateau pour Antioche, où ils avaient été confiés à la faveur imméritée de Dieu pour l’œuvre qu’ils avaient pleinement accomplie. Quand ils furent arrivés et qu’ils eurent rassemblé la congrégation, ils se mirent à raconter tout ce que Dieu avait fait par leur moyen, et qu’il avait ouvert aux nations la porte de la foi.

Par ce verset, il est démontré que c'est la congrégation d'Antioche qui fut à l'origine du voyage missionnaire de l'apôtre Paul et de Barnabas.
Ils n'ont pas été envoyés par la congrégation de Jérusalem.
Le rapport qu'ils en firent se tint devant cette congrégation et non à Jérusalem.

Ce qui montre que la congrégation de Jérusalem n'avait pas l'autorité absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Mozart



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mer 14 Fév 2007 - 11:10

Je veux bien répéter pour accentuer.
Oui, c'est d'Antioche que Paul est parti vers Jérusalem, mais ce n'était pas pour recevoir des conseils!!
Il était chargé par les anciens de cette congrégation de remettre les choses à leur place que Jérusalem avait dérangé.
Paul allait déposer une réclamation à l'encontre de Jérusalem, d'où les perturbateurs étaient originaires.
Je crois utile de rappeler le défaut majeur dont les adeptes de la WT
sont victimes: Quand ils prennent part à un débat, ce n'est jamais pour écouter avant de formuler une réponse éventuelle, mais toujours avec l'idée que leur position est celle de Jéhovah Dieu et que tout ce que les autres pourraient dire sera automatiquement erroné quand n'épouserait pas le point de vue momentanément défendu par Brooklyn.
Pour progresser réellement nous devons adopter un point de vue équilibré et admettre que la WT avait souvent du changer son enseignement car avéré inexact avec le temps.
S'il s'avère utile de fournir la liste des erreurs de cette organisation qui n'avait jamais demandé pardon aux frères qui en souffraient, je veux bien le déposer ici.
Pour illustrer la position inhumaine, voir hypocrite des responsables de Brooklyn je ne prendrais que la phrase qu'ils avaient utilisé lors de la révélation d'une de leurs erreurs récentes(dans les années70) et qui concernait l'abandon de leur enseignement sur "la génération de 1914"
"Certains se sont perdus en conjectures" disaient-ils, tout en sachant que personne d'autre que leur "l'esclave fidèle avisé"avait le droit de déposer un écrit dans les colonnes de la TG, endroit où ces conjectures furent imposées sous peine d'exclusion en cas de refus d'obéir
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mer 14 Fév 2007 - 17:20

marc a écrit:
Medico,

Tu penses pouvoir parler légèrement de Paul, il ne sert à rien de le dénigrer au profit d'autres hommes ou apôtre. Souvient toi des paroles du Christ ressuscité à Annanias :

Citation :
Actes 9:15 Mais le Seigneur lui dit: Va, car cet homme est un instrument que j’ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël;
16 et je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom.
désolé je dénigre en aucune maniére PAUL QUI EST MON LECTEUR préféré.
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mer 14 Fév 2007 - 17:23

Gégé2 a écrit:
Alain ,

Je ne suis pas sourd , ecris un peu plus calmement Very Happy à taper si fort tu vas te faire une entorse à l'index Razz
Et toi qu'en penses tu reellement ?
Le problême ne venait pas des congregations exterieur , mais bien de Jerusalem , ou des anciens pharisiens convertis voulaient imposer la circoncision
La reclamation venait de Paul et non des apôtres qui etaient à Jerusalem ,
Je sais que je suis aveugle mais la tête marche encore study

&micalement
désolé mais cela venait de mon ordi pas moyen de réduire mais c'est réparé lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Mozart



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Ven 23 Fév 2007 - 13:21

Nous devons également rappeler une qualité des Apôtres, et qui n'existe pas dans le chef des responsables de la WT!

En effet, jamais nous ne pourrons lire dans les actes des Apôtres ou les lettres de Paul la rectification d'une erreur que les premiers chrétiens auraient imposé à l'ensemble du peuple de Dieu.

Rien que cette comparaison nous permet d'affirmer que Brooklyn n'est pas l'esclave fidèle qui pourrait prétendre d'avoir été établi sur les affaires terrestres de Jésus.
A ce propos, j'invite tous les participants de se pencher sur l'évangile de Luc 12:36-48 où nous pouvons découvrir le moment de cet établissement(APRES LE MARIAGE DE JESUS), ainsi que l'indication du fait que l'esclave ainsi établi n'aurait rien a voir avec l'épouse de notre Seigneur Jésus.
Ceci peut apporter un élément supplémentaire dans nos débats sur l'épouse du Christ et l'ensemble des chrétiens qui nourrissent la seule espérance qui est céleste
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Collègues du Collège central   Sam 24 Fév 2007 - 1:52

L'histoire semble montrer qu'après la mort des apôtres et des chrétiens nominaux, l'apostasie s'est développer assez rapidement du fait de la disparition d'une coordination spirituelle reconnue et respectée. La fonction de "surveillant président" permanente (président des prebytres) a dû se former dans les congrégations et tous ces chrétiens 'respectables' imposaient plus ou moins facilement leur 'ressenti' spirituel et leur manière de voir les choses...

Il y aura bien sûr encore des exceptions jusqu'au 4ième siècle (Papias, Justin, Polycarpe,Irénée...), mais cela ne montre-t-il pas, à contrario, qu'il existait bien une 'entité' spirituelle gouvernante ?
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8632
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 26 Fév 2007 - 16:07

Bonjour Papias ,

Tu mets le doigt sur le probleme qui fut à l'origine de la decadence de la congregation chretienne primitive ,
La nomination de surveillents presidents permanents (evêques ou presbytres ) Leur position fut la porte ouverte a l'introduction de phylosophies humaines au detriment le la verité Divine
Ainsi commença une longue periode de tenêbres spirituelles
Un reveil , un petit sursaut apparut au 15eme et 16emme siecles , cependant , il apparait que les structures premiéres furent reconduitent et laux mêmes causes , les mêmes effets
Aujourd'hui encore des que la lumiére pointe , aussitôt s'installe la hierarchie qui impose le silence aux chercheurs de verité

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 14 Mai 2007 - 11:00

Bonjour à tous Amour


Nulle part dans le reste des Ecritures tout ceci n’apparaît. Dans tous les écrits de Paul, Pierre, Jean, Luc, Jude, ou Jacques, aucune indication ne peut être trouvée comme quoi des hommes à Jérusalem, ou encore un groupe d’hommes exerçait un contrôle de surveillance sur l’ensemble des lieux où les Chrétiens habitaient. Rien n’indique que les activités de Paul ou Barnabas ou Pierre ou quelque autre personne étaient faites sous la direction ou la supervision d’un collège central. Quand les Juifs se révoltèrent contre les lois impériales romaines et quand Jérusalem fut détruite en 70 de notre ère, on peut se poser la question de savoir où les membres Chrétiens du supposé collège central se sont-ils installés ensuite ? Il semblerait d’ailleurs raisonnable qu’ils aient laissé au moins quelque indication sur leur destination, dans le cas ou c’était bien sur un arrangement divin, et si un tel corps administratif centralisé était un instrument divin entre les mains de Jésus-Christ, destiné à diriger sa congrégation sur la terre entière.

Les seuls textes scripturaux suivant la chute de Jérusalem sont de l’apôtre Jean. Il écrivit apparemment ses lettres vers la fin du siècle, par conséquent des décennies après la destruction de Jérusalem. (Aux environs de 98 selon le livre insight volume 2 : pages 93-94). Aucune de ses lettres ne fait la moindre allusion à une administration centralisée de frères opérant à ce moment là. Dans son livre de la révélation, il dépeint Christ Jésus envoyant des messages à sept congrégations de l’Asie mineure (Rev 1-3). Dans aucun de ses messages il n’y a une indication que ces congrégations étaient sous un autre contrôle que celui du Christ. Il n’y a aucun signe d’une quelconque direction de Jésus à travers un collège central visible sur la terre.
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 14 Mai 2007 - 11:06

« l’histoire de l’église Chrétienne primitive » de Schaff page 124, fait les remarques suivantes :

Le nouveau testament ne connaît ni aristocrates ou nobles spirituels, mais appelle tous les Chrétiens « les saints », bien que beaucoup d’entre eux aient fait défaut à leur vocation. Il n’identifie aucun sacerdoce spécial qui se distinguerait du peuple, comme médiateur entre Dieu et les ‘laïcs’. Il ne connaît qu’un grand prêtre, Jésus Christ, et enseigne clairement le sacerdoce universel aussi bien que la royauté universelle de tous les croyants.



Chaque Chrétien a une relation personnelle avec Dieu à travers Jésus Christ comme Grand Prêtre en tant que médiateur, sans qu’aucun autre humain n’intervienne, ou soit nécessaire. Chaque Chrétien étant une part du sacerdoce (bienveillant) royal.

Certes les anciens avaient une autorité scripturale. Cependant, c’était une autorité pour servir les autres, les assister, les conseiller, même les réprimander, et [color=red]non
pour les subordonner, ou leur [color:c947=red:c947]donner des ordres. Quand l’erreur surgissait, la façon de faire pour traiter le problème était de réfuter, de développer des argumentations véridiques, convaincantes, mais jamais par contrainte ou intimidation, exercer la tyrannie de l’autorité. « Parce que vous avez un seul maître et vous êtes tous frères ; » (Math 23/10)

Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 14 Mai 2007 - 11:16

2 Cor : 11/20-21 :

Oui vous supportez quiconque vous réduit en esclavage, quiconque dévore tout ce que vous avez, quiconque prend tout ce que vous avez, quiconque s’élève au-dessus de vous, quiconque vous frappe au visage. Je le dis à notre déshonneur, comme si notre position avait été faible. Mais si quelqu’un d’autre montre de la hardiesse en quelque chose, je tiens des propos déraisonnables, moi aussi je montre de la hardiesse en cela.



Eu égard a ces paroles, un commentateur de la Bible fit cette remarque :

Cette idée est, sans doute née par le fait que les faux enseignants ont installés une seigneurie au-dessus de la conscience de leurs subordonnés, détruisant leur propre liberté d’expression, et les soumettant à leur volonté. Ces Chrétiens abandonnent leur liberté Chrétienne, comme s’ils étaient devenus des esclaves… Les faux enseignants les traitèrent avec peu de respect, comme s’ils « les frappaient au visage ». De quelle manière cela s’est-il produit, cela nous ne le savons pas, mais probablement par leur manière dominante, et par le peu de respect qu’ils montrèrent pour les opinions et les sentiments des Chrétiens de Corinthe. (Notes de Barnes page 232,233).
L’apôtre Jean donne un exemple du résultat que cette attitude de « l’auto considération » avait déjà produit de son vivant. Il écrit à un certain Diotrèphe, le décrivant comme « quelqu’un qui aime occuper la première place, et qui expulse de la congrégation ceux qui ne respectent pas à sa position
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 14 Mai 2007 - 11:22

THE END


En règle générale le processus semble cependant avoir commencé par une subtile prise en compte de l’autorité humaine. Dans les écrits d’Ignatius d’Antioche (qui vécut aux environs de 30 à 107 de notre ère, et mourut comme martyr), nous commençons à trouver des exhortations comme celles ci :

Et soyez soumis aux anciens comme aux apôtres de Jésus. Vos anciens président à la place des apôtres, soyez soumis aux collèges des anciens comme à la loi de Jésus Christ. (Ignatus Epître aux Trallians chapitre II, Epître aux Magnesian chapitre VI, la même épître chapitre II).
Ceci, en fait drape les anciens d’une autorité équivalente à celle des apôtres, et exige une soumission équivalente à celle de la loi du Christ. Mais en fait, ils n’étaient pas apôtres, ils n’ont pas été choisis comme des Fils de Dieu, par conséquent ils ne possédaient pas l’autorité apostolique, et cela aurait été une erreur de les considérer comme tels. De telles remarques
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 14 Mai 2007 - 11:38

Bonjour N.J FREE,

Tous semble clair.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 14 Mai 2007 - 17:32

Si un tel collège central désigné par Christ avait existé, il est sûr qu’après sa conversion, Paul l’aurait contacté rapidement, pour rechercher humblement ses conseils et sa direction d’autant plus qu’il était appelé par Jésus à assumer la lourde responsabilité d’être l’apôtre des Gentils :



Actes : 9/15 : Mais le Seigneur lui dit ; Va parce que cet homme est le vase que j’ai choisi pour porter mon nom aux nations ainsi qu’aux rois et aux fils d’Israël.

Rom : 11/13 : Je m’adresse maintenant à vous qui êtes des gens des nations. Puisque je suis vraiment apôtre des nations, je glorifie mon ministère



Si un tel collège central avait existé, il aurait certainement été intéressé de coordonner son travail avec les membres du collège. Ne pas prendre contact et ne pas se soumettre à la direction du ‘collège central ‘désigné par Jésus aurait été un grave manquement au respect de l’ordre théocratique.

Seulement Christ ne dit absolument rien à Paul (Saul) quant à se rendre à Jérusalem. Au lieu de le renvoyer à Jérusalem la ville d’où Paul venait, Christ l’envoya à Damas. Il donna les instructions qu’il avait à donner à Paul par l’intermédiaire d’Ananias de Damas, qui n’était aucunement un membre du collège central basé à Jérusalem



amitié cheers
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 14 Mai 2007 - 17:36

Même au début de sa lettre au Galates, Paul lui-même se donna beaucoup de mal pour faire tout simplement que, ni son apostolat ni sa direction spirituelle ne proviennent de, ou à travers des hommes, y compris les apôtres de Jérusalem :



Gal : 1/1, 10, 11 :

Paul apôtre, ni de la part des hommes, ni grâce à un homme, mais grâce à Jésus Christ et Dieu le père qui l’a relevé d’entre les morts…Est-ce donc les hommes que j’essaie maintenant de persuader, ou bien Dieu ? Où est ce que je cherche à plaire à des hommes ? Si je plaisais encore à des hommes, je ne serais pas l’esclave de Christ. Car je vous fais savoir frères que la bonne nouvelle qui a été annoncée par moi comme une bonne nouvelle n’est pas une invention humaine.

Il insista sur la fait qu’après sa conversion, il ne se tourna pas vers quelque centre d’autorité humain, en disant :

Gal : 1/16,17 :

Dieu à jugé bon de révéler son Fils à mon sujet, pour que j’annonce aux nations la bonne nouvelle le concernant, je n’ai pas aussitôt consulté la chair et le sang. Je ne suis pas non plus monté à Jérusalem, vers ceux qui étaient apôtres avant moi, mais je suis parti pour l’Arabie, et je suis revenu de nouveau à Damas.



Ce ne fut que trois ans plus tard que Paul fit un voyage à Jérusalem. Il spécifia clairement qu’à ce moment là il ne rencontra que Pierre, et le disciple Jacques, mais aucun autre apôtre pendant les quinze jours qu’il y resta. Il ne se rendit à aucun « séminaire du quartier général », pour recevoir des instructions lors d’une sorte de réunion quotidienne dirigée par un « collège central ». C’est ce point de vue là qui ressort quand il dit en :

Gal : 1/18-20 :

Puis trois ans plus tard je suis monté à Jérusalem pour rendre visite à Céphas, et je suis resté avec lui quinze jours. Mais je n’ai vu aucun autres des apôtres, seulement Jacques le frère du Seigneur. Or, quant aux choses que je vous écris, voyez en présence de Dieu, je ne mens pas.



Ensuite, Paul s’installa à Antioche et non à Jérusalem. C’est de là qu’il s’engagea dans des voyages missionnaires, il faisait partie de la congrégation d’Antioche, et c’est elle qui l’envoya et non celle de Jérusalem. Même si Antioche était relativement près de Jérusalem (Antioche est située sur la côte de la Syrie, Paul ne vit aucune raison ou occasion de retourner dans cette ville). Comme il dit :



Gal : 2/1-2 :

Puis après 14 ans je revins de nouveau à Jérusalem avec Barnabas, et Tite. Mais je suis monté par suite d’une révélation.

Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 14 Mai 2007 - 21:52

Bonjour à tous,
La décision des apôtres et des anciens de Jérusalem basée sur Actes 15 était inspirée par l’Esprit de Dieu. Il ne doit n’y avoir pas avoir de problèmes pour l’accepter.

Cependant, quand une religion enseigne des choses qui par la suite s’avèrent caduques, est-ce qu’on peut-on penser que celles-ci sont le fruit de l’Esprit de Dieu ? Est-ce que l’Esprit Saint peut enseigner des choses fausses ?

Il y a quelque chose qui me turlupine quand même parce qu’on dit que les anciens et les assistants ministériels sont nommés par l’Esprit Saint. On sait très bien que certains se sont comportés comme des indignes serviteurs, comme ceux qui n’ont pas traité le troupeau avec tendresse. Est-ce que l’Esprit Saint s’est trompé les concernant ?

Si c’est ce même Esprit qui opère, ne sommes nous pas exigeants que vouloir voir la Vérité et l’infaillibilité sur le plan doctrinal ?

J’espère m’être bien faite comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Mozart



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 15 Mai 2007 - 0:43

Des conditions clairement indiquées peuvent servir de base pour établir un frère ou sœur comme serviteur.

Serviteur des autres frères et sœurs moins disponibles.

Quand ses personnes sont nommées sur la base des écritures transmises par l'esprit sait, nous pouvons en quelque-sorte dire que l'esprit soit à la base de ces nominations.

Des erreurs commises par la suite par ses mêmes personnes évidemment n'ont rien a voir avec l'esprit de Dieu.

Ce sont les conditions émanant de Dieu qui ne sont plus respectées.

Nous ne sommes pas en face des interprétations imposées avec menaces d'exclusion, mais des erreurs des individus qui feront face à leurs responsabilités devant le Tout Puissant, sans entraîner leurs compagnons dans des dérives sectaires, car tous les autres auront gardé leur liberté de suivre ou non le transgresseur éventuel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Collège Central   

Revenir en haut Aller en bas
 
Collège Central
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un collège central au premier siècle
» Question d'un oint TJ au Collège central de l'organisation
» Les néo-oints chez les Témoins de Jéhovah
» Collège Central
» Nouvelles du College Central

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Christianisme & Religions :: Les Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: