La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Collège Central

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8633
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 15 Mai 2007 - 9:44

Bonjour tous ,

Etablir un frére ou une soeur !
Devant le nombre des groupes chretiens qui se combattent souvent les uns les autres le problême et de savoir qui à la l'autorité d'etablir autrement dit la legitimité venant del'autorité suprême qui ne peut -être que notre Pere celeste ??
C'est vrai que des bases bibliques sont clairement definies par la Sainte Parole , ce sont entre autres , des conseils donnés par Paul a de jeunes hommes (Timothée et Tite ) qui aspiraient à servir Dieu aupres de leur freres et soeurs
En fait ce sont des qualités que doivent cultiver tout chretiens qui par definition sont tous des serviteurs , des des ministres et des ambassadeurs de Yahvé et du royaume des collaborateurs de Christ c'est à dire des personnes responsables à qui il à été confié les inrétêts du royaume, à chacun selon ses possibilités
C'est donc d'abord la responsabilité individuelle de tout chretien devant son créateur
Paul dans le livre des Actes des apôtres 20:28 à 30 fait ressortir un point essentiel disant que c'est "l' Esprit Saint qui etablit " des" anciens "pour amener la congregation à maturité , et non pas pour dominer sur elle
L'histoire nous enseigne que beaucoup de chretiens ce sont enorgueuillis , et se sont instllés en maître sur ce qui ne leurs appartenaient pas , ils sont passé du statut de serviteurs rendant des comptes à l'intendant en chef (Christ ) à celui de "maître tyranique"
Alors c'est vrai il y à des beases bibliques mais aujourd'hui , qui à reçu autorité pour donner l'autorité ?
C'est là,une question essentielle à laquelle nous devrions tous repondre
fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Mozart



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 15 Mai 2007 - 10:23

Pour plus de précision envers notre Gégé je vais répéter avec d'autres termes.
C'est Jéhovah Dieu qui établit les anciens et serviteurs dans les congrégations, pour autant que les règles établies par Lui soient réellement respectées dans ces nominations.
Ensuite chaque serviteur ou ancien rendra des comptes a Dieu de la manière d'avoir respecté ces mêmes principes.
Si je prends la WT qui semble utiliser ces mêmes critères, nous pouvons facilement établir le non-respect de l'entièreté des principes sinon dans l'élection, au moins dans la façon de les d'appliquer en pratique.
En générale ce n'est pas la défense des individus, mais celle de leur organisation qui sera privilégié.
Rien que cela, élimine la légitimité de" l'autorité " octroyé.
Ainsi nous qui avons rompu avec leur système et refusé cette autorité non théocratique nous n'aurons pas une responsabilité pour non-respect d'une autorité légitime
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 15 Mai 2007 - 12:26

Bonjour,


surveillant itinérant a declaré, "D’accord, mais nous savons aussi que : la Maman peut avoir raison et la maman peut se tromper. Mais elle est toujours la maman." Sa "maman" à lui était l'organisation du siège social située à Brooklyn, pas un corps céleste. Et c'est la réalité quant à l'opinion parmi la plupart des Témoins de Jéhovah. Un avis semblable est encouragé dans d'autres religions afin d'améliorer leur autorité. Mais c'est un concept qui est étranger à l'enseignement chrétien. Il sape efficacement la force de la vérité, alors que Dieu dans le passé a parlé aux hommes par des moyens différents, en incluant les messagers angéliques des sphères célestes, Il nous a maintenant parlé par l'entremise de son Fils et Il continue à nous guider par ce Fils et par la direction de son Esprit saint.[1] Nulle part dans les Écritures nous sommes encouragés à compter sur une "organisation céleste" et son "canal terrestre" comme source d'éclaircissement, par contre et à maintes reprises nous sommes exhortés à nous tourner vers notre Père céleste et son Fils pour recevoir de l'aide dans la compréhension et l'application du message qu'ils ont donné à l'humanité.[2]




[1] Hébreux 1:1,2.


[2] Le texte de Galates 4:21-31 est employé pour soutenir les affirmations du concept de direction par une mère céleste à travers une organisation terrestre visible. Le récit parle de deux femmes, Sarah et Hagar et les emploie symboliquement. Mais le rédacteur, Paul, ne dit pas que celles-ci représentent "deux organisations," mais qu'elles caractérisent "deux alliances." La question dont il discutait était de ne plus "être sous la loi." (Le verset 21.) Il discute de relation d'alliance avec Dieu, d'abord celle de l'ancienne alliance, donnée au Sinaï, qu'il représente par Hagar, une femme d'esclave et ensuite la nouvelle alliance, provenant du ciel et qu'il représente par Sarah, la femme libre. Il décrit les enfants d'une alliance et les enfants de l'autre alliance, en montrant que par la nouvelle alliance et par celle la seulement, les personnes gagnent la réconciliation avec Dieu et par conséquent la vie comme ses fils, "les enfants de la promesse" (le verset 28,PME), non pas "les enfants d'une organisation". Tout concept "d'organisation" est absent du récit. La discussion porte sur des alliances. Pourquoi alors, ne devrions nous pas mettre l'accent où l'apôtre inspiré le place ?
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11407
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 15 Mai 2007 - 13:01

Hello les amis,

- le "collège central" est une invention des témoins de Jéhovah comme le "pape" est une invention des catholiques.

- les nominations des anciens dans les Églises et communautés chrétiennes se font par l'Esprit saint, non pas par un acte miraculeux ni par une lettre de nomination venant d'hommes se trouvant au sommet d'une hiérarchie religieuse, mais tout simplement lorsqu'un chrétien correspond au modèle établi par l'Esprit saint qu'on trouve dans 1Timothée 3 et Tite 1.

Les chrétiens authentiques nés d'eau et d'Esprit connaissent non seulement leur Père mais également leur mère, qui n'est pas une organisation terrestre, mais cette mère est céleste comme dit Paul sous inspiration :
Citation :
... la Jérusalem d'en haut est libre, c'est notre mère. - Galates 4,26
Bien fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 15 Mai 2007 - 17:35

Bonjour,



Dans Hébreux chapitre 13 verset 17 par exemple nous lisons l’exhortation suivante :



Obéissez à ceux qui vous dirigent et soyez soumis car ils veillent constamment sur vos âmes en hommes qui rendront compte pour qu’ils le fassent avec joie et non en soupirant, car cela vous serait préjudiciable.



Est-ce que ce passage implique aux Chrétiens une soumission systématique aux ordres de ceux qui dirigent ? Non, car la recommandation de Christ n’était pas simplement pour ceux appelés « conducteurs spirituels », mais pour tous ceux exerçant un emploi ou une fonction de dirigeant, assumant ainsi l’exercice d’un contrôle autoritaire :



Math : 23/10 :

Ne vous faites pas non plus appeler conducteur, car un seul est votre Conducteur, Christ.



Du terme Grec (peithomai) duquel le mot « obéissez » est traduit,le dictionnaire théologique du nouveau testament (Abridged Editions) page 818 dit :

‘Ce mot a le sens de « avoir confiance » « être convaincu » « croire » « suivre » et même « obéir »’.



Remarquez que la traduction « obéir » est seulement une des multiples possibilités de traduction, et ici cette possibilité arrive en dernière position. L’auteur de la lettre aux Hébreux, a en fait déjà clarifié le sujet en faisant comprendre que ces personnes qui prenaient la tête devaient donner, non leurs propres visions, interprétations, ou injonctions, mais « la Parole de Dieu » :



Heb : 13/7 :

Souvenez-vous de ceux qui vous dirigent qui vous ont dit laPparole de Dieu, et tandis que vous considérez l’issue de leur conduite, imitez leur foi.



Comme la Bible d’étude bien connue d’Albert Barnes le fait observer, le terme « ceux qui sont à votre tête » ou dans beaucoup d’autres traductions c’est le mot : « conducteurs » qui est employé, porte actuellement le sens de « guides », ou enseignants qui servent comme guides et bergers. (Notes de Barnes pages 317, 322). Aussi longtemps que la direction était en harmonie avec l’enseignement du Christ, et aussi longtemps que les bergers manifestèrent un accueil positif et étaient dans la vraie et bonne voie, la soumission à l’enseignement était assurée.



Même sur des sujets qui n’étaient pas spécifiquement traités par les Ecritures, le Chrétien pouvait coopérer librement aussi loin que sa propre conscience l’en autorisait. Mais il n’y a rien indiquant un asservissement automatique même une soumission inconditionnelle, à une autorité supérieure qui aurait le droit d’exiger l’obéissance, et de menacer d’expulsion ceux qui refuseraient de s’y conformer.
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Mer 16 Mai 2007 - 11:35

salut à tous,


2 Thessaloniciens : 2 / 3-12 :

Que personne ne vous séduise d’aucune manière parce que ce jour ne viendra que si l’apostasie arrive d’abord et que l’homme d’inégalité se révèle le fils de destruction. Il s’oppose et s’élève au-dessus de toute personne qui est appelée « dieu » ou un objet de vénération, si bien qu’il s’assoit dans le temple de Dieu montrant publiquement qu’il est lui-même un Dieu…Et ainsi maintenant vous savez quelle est la chose qui fait obstacle pour qu’il se révèle en son temps à lui. Le mystère de cette illégalité, c’est vrai est déjà à l’œuvre ; mais seulement jusqu'à ce que celui qui fait obstacle en ce moment même se trouve écarté. Alors se révélera le « sans loi » que le Seigneur Jésus supprimera par l’esprit de sa bouche, et réduira à rien par la manifestation de sa présence. Mais la présence du « sans loi » est selon l’opération de Satan avec toutes les œuvres de puissance et des signes et des et présages mensongers, ainsi que toutes les tromperies de l’injustice pour ceux qui périssent en rétribution parce que ils n’ont pas accepté l’amour de la vérité pour être sauvés. De sorte que Dieu laisse aller vers eux une opération d’égarement pour qu’ils se mettent à croire aux mensonges, afin qu’ils soient tous jugés parce qu’ils n’ont pas cru à la vérité mais ont pris plaisir à l’injustice.



De l’expression « se glorifiant lui-même au-dessus de tout ce qui est appelé Dieu », et même prétendant « être Dieu », l’érudit Barnes (Notes aux Ephésiens pages 82-84), écrit :

Quiconque exige une domination sur la conscience, ou invente des aménagements pour mettre de côté la loi divine et la rendre futile (illogique et inopérante) correspond à l’homme qui est impliqué dans cette description. Il est impensable aujourd’hui que quiconque se prétende ouvertement supérieur à Dieu. Mais le sens de cette domination réside dans les décrets et les ordonnances que « l’homme du péché » est amené à prendre, rendant futiles les lois divines, en faisant ainsi, il légifère ainsi dans la juridiction réservée à Dieu, Ceci ne signifie pas nécessairement qu’il prétende être Dieu, mais il usurpe la place de Dieu et exige les privilèges qui sont ordinairement ceux de Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Collège Central   Jeu 17 Mai 2007 - 20:21

salut,

  • Avons-nous vraiment besoin de quelqu’un qui réponde à toutes nos questions et dirige notre vie ?
  • Pourquoi avoir toujours besoin d’un papa ou d’une maman ? N’est-ce pas notre refus de grandir et de passer de l’état d’enfant à adulte ?
  • Est-ce si grave de ne pas avoir de réponse à toutes les questions que l’on se pose ? Et se les poser, en se torturant l’esprit pour trouver des réponses, est-ce que cela change les évènements de la vie, la rallonge ?




  • La Tour de Garde du 15 mars 1972, quant à elle, donnait ces explications sur la façon dont le Collège central actuel est venu à l’existence : “Cinq années plus tard [en 1884], la Zion’s Watch Tower Tract Society fut déclarée juridiquement et servit d’‘instrument’ pour donner la nourriture spirituelle aux milliers de personnes sincères qui cherchaient à connaître Dieu, [et] à comprendre sa Parole (...). Des chrétiens oints, voués et baptisés, se sont joints à cette Société, à son siège en Pennsylvanie. Qu’ils aient été membres du comité directeur ou non, ils se sont offerts pour effectuer l’œuvre spéciale de la classe de l’‘esclave fidèle et avisé’. Ils ont apporté leur aide pour nourrir et diriger la classe de l’esclave, et ainsi un collège central a fait son apparition. Cela s’est fait sans doute sous la direction de la force active et invisible de Jéhovah, son esprit saint, et de Jésus-Christ, (...) le Chef de la congrégation chrétienne.”
    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Jeu 17 Mai 2007 - 20:25

    L’intendance des vérités divines, l’enseignement, est selon la Watchtower la mission d’une poignée de membres choisis seulement, le fameux Collège Central, tout au plus une vingtaine de membres dans les moments fastes.

    Cette compréhension très restrictive est-elle conciliable avec l’ensemble des versets bibliques ?

    Que penser de :

    (1 Jean 2:20- TMN) Et vous avez une onction [qui vient] du saint ; tous, vous avez la connaissance.

    (1 Jean 2:27 - TMN) Et quant à vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin que quelqu’un vous enseigne ; mais, comme l’onction [reçue] de lui vous enseigne sur toutes choses, et qu’elle est vraie et n’est pas mensonge, et tout comme elle vous a enseignés, demeurez en union avec lui.



    Vous noterez particulièrement :



    (1 Corinthiens 2:14-15 - TMN) Mais l’homme physique ne reçoit pas les choses de l’esprit de Dieu, car elles sont une sottise pour lui ; et il ne peut pas parvenir à [les] connaître, parce que c’est spirituellement qu’on les examine. 15 Cependant, l’homme spirituel examine réellement toutes choses, mais lui-même n’est examiné par personne.

    ou encore

    (Jean 16:13-14 - TMN) Cependant, quand celui-là arrivera, l’esprit de la vérité, il vous guidera dans toute la vérité, car il ne parlera pas de son propre mouvement, mais tout ce qu’il entend, il le dira, et il vous annoncera les choses qui viennent. 14 Celui-là me glorifiera, parce qu’il recevra de ce qui est à moi et vous l’annoncera



    affectueuses salutations Amour
    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Ven 18 Mai 2007 - 1:06

    salut à tous,

    Le Collège central entretient dans l’esprit de ses disciples une crainte abjecte de tous les dissidents. Ils espèrent ainsi que les Témoins s’enfuiront à la vue de tout ce qui remet leur autorité en question. Dans La Tour de Garde du 1er avril 1986, ils s’efforcent de justifier leur politique d’exclusion de tous ceux qui ne sont pas d’accord avec le moindre des enseignements de la Société Watch Tower. Ils accusent le clergé de n’avoir aucune autorité parce que ses membres ne sont pas d’accord sur tous les points de doctrine. Ils citent ensuite Galates 1:8, 9 hors contexte afin de " prouver " que les églises enseignent une bonne nouvelle différente de celle de l’apôtre Paul, ce qui est faux. Ils citent aussi 1 Corinthiens 1:10 pour tenter de " prouver " que l’église primitive n’était pas divisée, mais le contexte de ce verset prouve le contraire, puisque les Corinthiens connaissaient réellement des désaccords. Paul n’a jamais vraiment dit, de toute façon, qu’ils avaient fait disparaître leurs différences. Au contraire, l’église connaissait de nombreuses divisions à propos de problèmes mineurs, selon ce qu’indiquent les trois premiers chapitres de l’Apocalypse. Ils font ensuite une remarque essentielle :

    " Pour être accepté comme un compagnon agréé des Témoins de Jéhovah, il faut adhérer à l’ensemble des vérités bibliques, y compris aux croyances basées sur les Écritures qui sont spécifiques des Témoins. " (p. 31)
    Ils donnent ensuite la liste de ces croyances :


    1. Leur point de vue sur la légitimité de la souveraineté de Dieu.<LI value=1>Jésus Christ a eu une existence préhumaine en tant que créature avant sa naissance.
      <LI value=1>Le Collège central des Témoins de Jéhovah est l’unique groupe habilité à interpréter la Bible.
      <LI value=1>En 1914, le Royaume de Dieu a été établi dans les cieux et la présence annoncée du Christ a commencé.
      <LI value=1>144 000 chrétiens recevront la récompense céleste.
    2. Har-Maguédon est proche. Cette guerre sera suivie du rétablissement du Paradis sur la terre, où vivront les autres Témoins.
    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Ven 18 Mai 2007 - 11:47

    Bonjour,


    Tout ceci rappelle un des raisonnements humains qui amena Israël en proie à des problèmes intérieurs et à des attaques extérieures, à demander un roi visible à sa tête, vers qui se rassembler et se tourner pour rechercher une direction. Dieu néanmoins leur accorda Saul comme roi, bien que leur demande fut caractérisée par un rejet de son autorité, comme un acte motivé non pas par la loyauté, mais par un manque de foi. Dieu les avertit du fardeau qu’ils devraient devoir porter, entre autre chose, des restrictions allaient alors remplacer la liberté. Mais ils persistèrent dans leur demande d’avoir une autorité visible au-dessus d’eux. (1Samuel : 8/4-20). Le même manque de foi pousse encore aujourd’hui des personnes à désirer et à rechercher des « centres visibles d’unité » plutôt que de se concentrer sur le chef invisible Christ Jésus par la foi.

    Les liens unissant initialement les Chrétiens avaient été leur foi et leur espérance communes, ainsi que leur amour mutuel comme membres de la famille chrétienne. Ils avaient grandi ensemble, dans leurs propres villes et villages, sans domination ni contrôle sous le poids d’une quelconque structure autoritaire. Moins d’un demi siècle après la mort des apôtres, ceci avait maintenant radicalement changé. L’orientation dans laquelle l’église se dirigea au deuxième siècle après J.C. et les forces qui les poussaient dans cette direction sont publiées dans : Schaff’s history :



    …l’esprit entier de l’église de l’époque tendit vers la centralisation ; elle correspondait à une demande d’unité compacte et solide. Puis, ce repli sur soit, au milieu des dangers environnants comme la persécution et l’hérésie, entraîna l’église vers un épiscopat. (Direction par un seul surveillant de l’assemblée des fidèles). A une époque si critique et mouvementée, le principe : l’union fait la force et la division est faiblesse, prévalu avant tout… Une telle unité a été offerte à l’évêque (le surveillant) qui tenait la congrégation dans une relation monarchique, ou plus exactement patriarcale. A travers l’évêque était retrouvé la représentation visible du Christ, la tête principale de l’église entière…. Le maintien des croyances du peuple en Dieu et en Christ, à travers l’évêque, reçut le soutien et l’approbation extérieure à l’église
    Revenir en haut Aller en bas
    Nomade
    Admin
    avatar

    Nombre de messages : 11407
    Localisation : Europe
    Date d'inscription : 23/09/2006

    MessageSujet: Re: Collège Central   Ven 18 Mai 2007 - 12:34

    N.J FREE a écrit:

    La Tour de Garde du 15 mars 1972, quant à elle, donnait ces explications sur la façon dont le Collège central actuel est venu à l’existence : “Cinq années plus tard [en 1884], la Zion’s Watch Tower Tract Society fut déclarée juridiquement et servit d’‘instrument’ pour donner la nourriture spirituelle aux milliers de personnes sincères qui cherchaient à connaître Dieu, [et] à comprendre sa Parole (...). Des chrétiens oints, voués et baptisés, se sont joints à cette Société, à son siège en Pennsylvanie. Qu’ils aient été membres du comité directeur ou non, ils se sont [b]offerts pour effectuer l’œuvre spéciale de la classe de l’‘esclave fidèle et avisé’. Ils ont apporté leur aide pour nourrir et diriger la classe de l’esclave, et ainsi un collège central a fait son apparition....
    Les deux premiers présidents de la WT, Russell et Rutherford, décidaient seuls de la marche à suive. Il en était de même pour le 3è président N.H. Knorr jusque dans les années 1970. C'est dans ces années-là seulement qu'un "collège central" style WT a vraiment commencé à fonctionner.
    Pendant près de 100 ans, les 3 présidents de la WT régnaient seuls sur tout le troupeau depuis New-York! C'est ce qu'expose Raymond Franz, ancien membre du collège central.

    Sincèrement
    Nomade

    _________________
    ... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Ven 18 Mai 2007 - 15:44

    Salutations à tous,


    Christ lui-même a fondé la congrégation Chrétienne sur lui-même, ses apôtres, ses prophètes



    Eph : 2/20-22 : Et vous avez été bâtis sur le fondement des apôtres, et des prophètes, tandis que le Christ Jésus lui-même est la pierre angulaire de fondement. En union avec lui, toute la construction harmonieusement assemblée, grandit pour être un temple saint pour Jéhovah. En union avec lui, vous aussi vous êtes en train d’être bâtis ensemble pour former un lieu ou Dieu habite par l’esprit.



    Les apôtres étaient proches de leur mort, et il n’y avait ensuite personne pour leur succéder, personne avec des dons et une autorité apostoliques, voila pourquoi il leur fallait régler ce problème particulier. La situation fut donc qu’au milieu du premier siècle il n’y eu pas « d’Ordre » permanent ou continu, et de ce fait le modèle n’est pas applicable aujourd’hui.



    Et soyez soumis aux anciens comme aux apôtres de Jésus. Vos anciens président à la place des apôtres, soyez soumis aux collèges des anciens comme à la loi de Jésus Christ. (Ignatus Epître aux Trallians chapitre II, Epître aux Magnesian chapitre VI, la même épître chapitre II).

    Ceci, en fait drape les anciens d’une autorité équivalente à celle des apôtres, et exige une soumission équivalente à celle de la loi du Christ. Mais en fait, ils n’étaient pas apôtres, ils n’ont pas été choisis comme des Fils de Dieu, par conséquent ils ne possédaient pas l’autorité apostolique, et cela aurait été une erreur de les considérer comme tels.

    Récapitulant ce que l’histoire révèle Lightfoot écrit :



    L’idéal apostolique a été mis en avant et oublié en peu de génération. La vision originelle fut seulement pour un temps, puis disparut…

    D’être les représentants, les ambassadeurs de Dieu, les hommes en vinrent à être considérés comme ses vicaires (ce qui est comme un produit de substitution, siégeant a sa place) (Epître aux Ephésiens page 268)







    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Ven 18 Mai 2007 - 15:49

    Congrégation ou église était maintenant vue non pas dans la simplicité d’une confrérie, unie par une foi commune, et amour mutuel, mais comme une religion institutionnelle, avec des frontières définies, au-delà desquelles personne ne pourrait aller sans conséquences désastreuses. Ainsi Cyprien écrivit :

    Il ne peut plus avoir simplement Dieu comme père, on doit considérer également l’église comme sa mère. Si n’importe qui ne pouvait s’échapper en étant en dehors de l’arche de Noé, alors n’importe qui ne peut aussi s’échapper en étant en dehors de l’église.

    (Les écriture disent en dehors du Christ, il n’y a pas de salut, Cyprien a repris ce principe en disant : en dehors de l’église visible il n’y a pas de salut. La Tour de Garde du 1er novembre 1974 page 667,668 dit la même chose en comparant l’arche à l’organisation visible.

    Le rôle exclusif du fils de Dieu comme moyen de salut, était perdu. Les hommes maintenant entraient dans ce rôle ; les surveillants ainsi que les institutions ou les organisations des églises partageaient avec Christ comme étant d’une importance identique pour le salut, le rôle de donner la vie.
    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 21 Mai 2007 - 10:32

    Bonjour à tous, Amour


    La liberté Chrétienne s’est perdue non pas tant par une conquête violente mais par une érosion subtile, de telle façon que petit à petit on abandonne à d’autres son droit donné par Dieu d’exercer sa propre conscience et ses propres pensées, de telle façon qu’on arrive soi-même à la conclusion que nos convictions sont vraiment les nôtres, et que notre foi est vraiment le produit de notre propre cœur, basé sur une connaissance personnelle de la Parole de Dieu. Eventuellement on peut arriver à avoir une foi de seconde main, basée sur les convictions et les raisonnements des autres. Sacrifier ses droits inhérents à la liberté Chrétienne, quel qu’en soit le pourcentage, et pour quelle que raison que ce soit, c’est limiter et inhiber notre expression de la Foi et de l’Amour. Pour que de telles expressions de ces qualités soient spontanées, et motivées de l’intérieur, elles doivent aussi engendrer un climat de liberté. Là où l’esprit de Dieu est, là est la liberté.



    2 Cor 3/17 :

    Or Jéhovah est esprit ; et là ou est l’esprit de Jéhovah, là est la liberté.
    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 22 Mai 2007 - 12:03

    Amour


    ». La légitimité de tels conciles ou synodes était basé sur le texte d’Actes 15 ou le concile de Jérusalem est mentionné.

    Ce passage cependant ne pose pas le fondement d’une quelconque tenue régulière d’un tel synode, ni l’établissement d’un concile permanent pour prendre des décisions doctrinales ou répondre aux questions des congrégations, comme une court de justice religieuse. Dans son commentaire Barnes signale ceci :

    Ce concile a été couramment sollicité comme une autorité dans l’église comme une disposition permanente et spécialement conçue comme une autorité de cours d’appel et de contrôle. Mais il n’a jamais été ni ne sera établis ni pour l’un ni pour l’autre. Donc :

    1) il ne fut pas une court d’appel dans aucun sens du terme. C’était au plus une assemblée réunie dans un but spécial,désignée pour résoudre une question qui surgissait de quelque part dans l’église, et qui requérait la sagesse collective des Apôtres et des Anciens.

    2) Ce concile en plus n’avait aucun rapport avec une annexe d’une court…comme d’une court de justice sous entendant que le nouveau testament prouverait qu’une part d’autorité aurait été concédée à un corps ecclésiastique d’hommes.

    3) Il n’y a pas la plus légère allusion qu’une notion de permanence était liée à ce concile, ou qu’il était périodiquement ou régulièrement sollicité. Il prouve au plus que dans les cas ou des difficultés surgissaient, quand les Chrétiens étaient par exemple perplexes et troublés, ou quand des controverses se présentaient, il était plus approprié d’en référer à des hommes pour rechercher des conseils et des instructions… mais l’exemple du concile appelé pour un problème urgent à Jérusalem ne plaide pas en faveur d’une autorité divine exigeant de tels rassemblements périodiques.

    4) Il devrait s’ajouter qu’une part d’autorité devrait être liée aux décisions des Apôtres et anciens à cette époque là, laquelle ne peut être transférée à aucun pasteur ni laïque aujourd’hui. De plus, il ne faudrait jamais oublié, ce qui hélas semble avoir été le plaisir et l’intérêt des ecclésiastiques, que ni les Apôtres, ni les Anciens ont mis en avant une juridiction au dessus des églises d’Antioche, de Syrie, de Cilicie, et qu’ils non pas revendiqué le droit d’avoir l’exclusivité de ces cas a traiter, ni essayé de dominer la foi et la conscience de leurs frères. . (Barnes’ notes pages 235)
    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Ven 25 Mai 2007 - 15:28

    Bonjour,


    D’une manière claire, ce sont les brebis qui doivent juger par elles mêmes si c’est véritablement Christ Jésus qui leur parle à travers le message qu’elles entendent. La glorification des hommes, quand elle s’accompagne d’un discours autoritaire, dogmatique, légaliste, sans tolérance ni compassion, doit être un son étranger pour les brebis, quand elle est présentée par des personnes prétendant être leur berger.
    Plutôt que d’adopter le point de vue, quelquefois entendu aujourd’hui, qui consiste à dire : « même si c’est faux, allons-y quand même », Jésus a dit que ses brebis devraient prendre les distances nécessaires avec ceux qui, par une approche dominante, se montrent comme étant des étrangers à l’esprit du christianisme.
    Revenir en haut Aller en bas
    N.J FREE

    avatar

    Nombre de messages : 713
    Localisation : marseille
    Date d'inscription : 04/04/2007

    MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 29 Mai 2007 - 13:05

    HELLO,






    1 Thess 5/21 :


    Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon;

    1 Jean 4/1 : Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

    Au dix huitième siècle dans une école anglaise, un éminent leader connu pour son amour de la liberté religieuse et laïque, faisait ce rapport saisissant :

    L’autorité est la plus grande et la plus irréconciliable ennemie de la vérité et de l’argumentation que ce monde ait jamais fournies. Tout le sophisme, toute la variété des arguments, l’ingéniosité, et l’habilité des débats subtils de ce monde, doivent être mis de côté et tournés à l’avantage de l’exacte vérité que le monde a l’intention de cacher. Mais contre toute autorité il n’y a aucune défense.

    L’autorité est une des plus anciennes ennemies de la vérité, comme de la liberté, car la vérité est la principale source qui libère, et qui est capable de rendre quelqu’un libre. Jean l’affirme :

    Jean 8/32 :

    Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.
    Revenir en haut Aller en bas
    Patoune

    avatar

    Nombre de messages : 3313
    Localisation : France
    Date d'inscription : 18/03/2006

    MessageSujet: Re: Collège Central   Mar 7 Aoû 2007 - 21:34

    Citation :
    La question de Actes 15


    Comme contre-argument, certains ont cherché à tirer de Actes 15 un précédent biblique à cette notion d'"église-mère". Mais une analyse soignée de ce passage montre clairement que c'est là une interprétation érronée, qui contredit le reste du Nouveau Testament. De premier abord, il pourrait sembler que Paul et Barnabas s'étaient tournés vers l'église de Jérusalem parce qu'elle avait l'autorité sur toutes les autres églises. Mais cette interprétation s'effondre dès lors qu'on lit ce chapitre dans son contexte.

    Voici ce qui est arrivé. Des hommes de l'église de Jérusalem ont apporté une fausse doctrine à l'église d'Antioche. On a demandé à Paul et à Barnabas de rendre visite à l'église de Jérusalem pour régler cette affaire. Pourquoi? Simplement parce c'était de Jérusalem qu'était venu cet enseignement (Actes 15:1,2,24).

    Si la fausse doctrine était venue de l'église d'Antioche, Paul et Barnabas l'auraient sans doute réglée à Antioche. Mais comme l'enseignement venait de l'église de Jérusalem, les deux hommes se sont rendus à Jérusalem afin de déterminer qui l'avait introduite. Ils cherchaient aussi à s'assurer que les anciens de Jérusalem et les douze apôtres ne l'approuvaient pas.

    A leur arrivée, on a identifié ceux dans l'église qui avaient enseigné cette doctrine (15:4-5). Cela a donné lieu à un conseil d'église, suite à quoi les saints de Jérusalem ont répudié publiquement la doctrine (15:6).

    La conclusion du conseil, qui avait eu l'approbation des douze apôtres, des anciens et de l'église toute entière, fut ensuite communiquée aux églises païennes, au cas où elles seraient un jour confrontés à ce même problème épineux. Et leur décision portait l'autorité de Dieu, parce que le Saint Esprit l'avait inspirée (15:28). Et l'église tout entière l'avait approuvée (15:23,28,31).

    On ne peut tirer d'autre conclusion de cette histoire, si l'on tient compte sérieusement des faits historiques. C'est encore un cas où l'on cherche à justifier par un texte ses propres préconçus, plutôt que d'en prendre honnêtement le sens. Par conséquent, l'idée d'une "église-mère" qui détiendrait l'autorité absolue, est dépourvue de soutien biblique. Et elle est incompatible avec l'histoire du premier siècle.

    Bien entendu, l'Eglise de Jérusalem était aimée, appréciée, et soutenue par les autres églises (Rom. 15:26-27; 2 Cor. 9:11-13). Mais il n'y a rien dans le Nouveau Testament qui laisse penser qu'elle ait détenu l'autorité suprême, ni que les autres églises lui aient été asservies. Chaque église était autonome, et directement redevable devant Dieu. Aucune église n'était subordonnée à une autre.

    http://www.eglisedemaison.com/livres/viola/covering/04.html
    Revenir en haut Aller en bas
    rose des sables

    avatar

    Nombre de messages : 299
    Date d'inscription : 19/03/2016

    MessageSujet: Re: Collège Central   Dim 10 Avr 2016 - 17:30

    Bonjour à tous,

    Pour relancer le sujet sur le Collège Central, qui par le biais de ses sept membres qui aujourd'hui indiquent qu'ils sont "le canal de Dieu sur Terre, son Esclave Fidèle et Avisé", et que je nomme au passage et "avec affection" les sept nains de jardins (un peu d'humour ne fait jamais de mal....) :

    que penser de leurs instructions dispensées officiellement, par le biais de la Tour de Garde que tous les Témoins étudient, et qui sont des sujets officiels de questions/réponses en réunions, des conseils qu'ils donnent aux "anciens", et implicitement à tous aussi, concernant l'obéissance à l'Organisation, qui doit être aveugle et inconditionnelle :

    Tour de garde du 15 novembre 2013 - sous-chapitre "Des Leçons pour Nous" - page 20 - sous-titre 17 :

    Spoiler:
     

    De telles instructions données sont graves, peuvent être lourde de conséquences, puisqu'il est indiqué qu'il s'agit de "directives vitales" prévenant déjà qu'elles ne paraîtront peut être pas judicieuses du point de vue humain... qu'elles semblent ou non rationnelles du point de vue stratégique ou humain !

    Ce qui semble être en totale contradiction avec les Ecritures qui disent tout le contraire, et que le Collège Central ne respecte pas :  

    Luc 17
    33 Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera.
    34 Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée;
    35 de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée;
    36 De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé.

    ces versets sont pourtant explicites et sans aucune équivoque.


    Le CC espérant que ces instructions, dont il prend la précaution de prévenir et de prévoir d'ores et déjà, qu'elle seront "farfelues", ceci pour bien familiariser dès maintenant les Témoins à cette possibilité, et lorsque les instructions arriveront, qu'il faudra les accepter sans se poser aucune question....

    Il me semble que le but de ces instructions sont tout autres : on sait que le CC n'est pas le Canal de Dieu sur Terre, l'Esclave Fidèle et Avisé (et eux-mêmes aussi).

    M'interrogeant à ce propos : si le CC, l'Organisation devait un jour se sentir grillée, en perte de vitesse,  "démasqué", les problèmes de pédophilie mis au grand jour, les placements de l'argent des Témoins en Hedges Funds, en placements occultes, ou dans les paradis fiscaux etc...

    Reste à espérer que les instructions du CC "pour anticiper avant sa chute, pour ne pas perdre la face et ne pas être désavouée publiquement devant les Témoins, jugée par les Témoins aussi", ne se termineront pas pour les Témoins "obéissants", avant que les scandales publiquement éclatent :

    - de la même manière que pour les adeptes de la secte du "temple solaire" (tous exécutés),

    http://www.liberation.fr/evenement/1995/12/25/les-corps-de-16-adeptes-de-l-ordre-du-temple-solaire-decouverts-carbonises-plus-de-huit-jours-apres-_153460


    - ou par un suicide collectif tel celui des 914 adeptes de la secte (Temple du Peuple - Jonestown en 1978

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jim_Jones_(pasteur)
    http://www.prevensectes.com/jones1.htm



    Puisqu'il faut obéir, comme la Tour de garde le mentionne : jusqu'où ira cette obéissance ?

    Tremblant pour ma part, pour certains de mes proches qui sont très zélés dans le "mouvement", comme d'autres ici y ont toujours de la famille , ou comme moi-même aussi d'autres en sont maintenant sortis, mais pour les Témoins zélés et Fidèles,  qui, par sincérité vouent à l'Organisation une confiance aveugle, un attachement sans faille (comme beaucoup quand on était Témoins) qu'adviendra-t-il d'eux ?  que penser de telles instructions ...... Rolling Eyes
    Revenir en haut Aller en bas
    Gégé2
    Modérateur
    avatar

    Nombre de messages : 8633
    Localisation : vosges
    Date d'inscription : 29/03/2006

    MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 11 Avr 2016 - 0:35

    Bonsoir  Rose des sables ,

    Rose des sables a écrit:
    que penser de telles instructions ......
    C'est un fait déplorable , mais que penser de ceux qui obéÏssent aveuglément  à des directives  humaines  ?
    Peut  -on dire  qu'ils sont sincèrement attachés à Dieu  ?

    Dieu nous à dotés  du libre arbitre  , c'est donc à chacun d'exercer son discernement en faisant usage de sa raison
    Pierre écrit  :
    Citation :
    Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous
    Pierre  Apôtre de Christ  , nous invite à  honorer le Pére et le fils ,  par une connaissance exacte  de leur volonté  , ce qui en soit  est une protection  contre tout usurpateur  , qui voudrait  nous imposer leur propre volonté  et non celle de Dieu
    Il devient donc évident que  le chrétien sincére  se doit  d’obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes   d'ou 'importance de nous plonger dans  l'ecriture pour verifier si ce que l'ont nous enseigne et nous commande vient bien de Dieu
    Citation :
    le prophète qui s’arrogera de dire une parole en mon nom, ce que je ne lui aurai pas prescris de dire, et qui parlera au nom d’autres Elohim, ce prophète mourra.’ Et si tu dis dans ton cœur : “ Comment reconnaîtrons-nous la parole que Jéhovah n’a pas dite ? ”  “ ‘ Mais le prophète qui a la présomption de dire en mon nom une parole que je ne lui ai pas ordonné de dire ou qui parle au nom d’autres dieux, ce prophète-là devra mourir. (Deutéronome 18:20 - 22) TMN
    Devrions - nous craindre ceux dont la parole n'a pas d ' effet  ?
    Qu'"n penses - tu ?

    fraternellement gg

    _________________
    Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
    Revenir en haut Aller en bas
    rose des sables

    avatar

    Nombre de messages : 299
    Date d'inscription : 19/03/2016

    MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 11 Avr 2016 - 0:52

    Bonsoir Gégé,

    Pour les Témoins qui sont encore sous emprise WT, ce qui n'est pas mon cas, ce qui est à craindre sont les raisons sous-jacentes (dissimulées) du CC, qui commence à "préparer le terrain", et se demander quelles seront les conséquences qui découleront de ce type d'instructions.

    Nous constatons malheureusement que tout ce qui est indiqué dans la Tour de Garde est "parole d'Evangile", et supplante tout ce que dit la Bible.

    Priant pour que les personnes sincères (dont les miens) et qui veulent être de bons Chrétiens ouvrent les yeux avant, de tomber dans quelque piège tendu par les faux prophètes en costume cravates qui dirigent ces brebis perdues, du haut de leur tour d'ivoire...

    Sincèrement
    Revenir en haut Aller en bas
    Gégé2
    Modérateur
    avatar

    Nombre de messages : 8633
    Localisation : vosges
    Date d'inscription : 29/03/2006

    MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 11 Avr 2016 - 1:12

    Hello rose des sables ,

    Personnellement J'ai la ferme conviction que le Dieu qui connait et sonde les coeurs , protégera et éclairera ceux qui sont sincères ,

    Citation :
    L'Eternel des armées éprouve le juste, Il pénètre les reins et les coeurs. Je verrai ta vengeance s'exercer contre eux, Car c'est à toi que je confie ma cause. (Jérémie 20 : 12 )
    Nous pouvons donc avoir confiance , c'est eux qui doivent trembler pas les hommes et femmes au coeur droit

    Citation :
    L'Eternel des armées éprouve le juste, Il pénètre les reins et les coeurs. Je verrai ta vengeance s'exercer contre eux, Car c'est à toi que je confie ma cause. ( Jérémie 17 : 18 )

    sincérement gg

    _________________
    Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
    Revenir en haut Aller en bas
    rose des sables

    avatar

    Nombre de messages : 299
    Date d'inscription : 19/03/2016

    MessageSujet: Re: Collège Central   Lun 11 Avr 2016 - 1:23

    Merci Gégé,

    Ces deux versets que tu me remémores, sont du baume au coeur.

    I love you
    Revenir en haut Aller en bas
    Daniel

    avatar

    Nombre de messages : 1145
    Localisation : France - Massif Central
    Date d'inscription : 03/09/2010

    MessageSujet: Re: Collège Central   Mer 13 Avr 2016 - 21:51

    Bonsoir rose des sables et bonsoir à tous !

    Pourquoi se fatiguer pour des personnes qui sont dans les ténèbres !

    Dieu a dit qu' IL irait chercher ses brebis LUI même ! Les incrédules et les moqueurs d'avant le déluge, qui s'en ait occupé ?

    Noé n'a pas répondu et ne s'est pas affecté de leurs moqueries, et a construit avec ses fils l'Arche sans se poser de question en faisant une entière confiance en Dieu !

    Il est écrit dans les Dix Commandements : " Tu ne jugeras point ! "

    Et voir aussi ma phrase signature !

    Fraternellement ! Daniel
    Revenir en haut Aller en bas
    Nomade
    Admin
    avatar

    Nombre de messages : 11407
    Localisation : Europe
    Date d'inscription : 23/09/2006

    MessageSujet: Re: Collège Central   Jeu 14 Avr 2016 - 16:31


    Chers lectrices, chers lecteurs,

    dans la Bible, on ne trouve pas le terme "collège central" No
    Il est une invention du ... collège central des Témoins de Jéhovah  Shocked
    tout comme le pape est une invention de l'église catholique romaine !

    Par contre, on trouve dans les Écritures l'expression "serviteur fidèle et avisé ou mauvais"

    Citation :
    45 Quel est donc le serviteur fidèle et avisé que le maître a établi sur les gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu ? 46 Heureux ce serviteur que son maître en arrivant trouvera en train de faire ce travail. 47 En vérité, je vous le déclare, il l’établira sur tous ses biens. 48 Mais si ce mauvais serviteur se dit en son cœur : “Mon maître tarde”, 49 et qu’il se mette à battre ses compagnons de service, qu’il mange et boive avec les ivrognes, 50 le maître de ce serviteur arrivera au jour qu’il n’attend pas et à l’heure qu’il ne sait pas ; 51 il le chassera et lui fera partager le sort des hypocrites : là seront les pleurs et les grincements de dents. (Matthieu 24:45-51)

    Il s'agit d'un serviteur "collectif" (comme dans l'expression "l'épouse de l'agneau") qui aura servi fidèlement la maison de la foi depuis le 1er siècle jusqu'au retour du Christ qui est encore futur ! C'est après ce retour de Jésus que les membres qui seront trouvés fidèles seront "établis sur tous les biens" dans les cieux en tant que "cohéritiers" du Christ :
    Citation :
    16 Cet Esprit lui-même atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Enfants, et donc héritiers : héritiers de Dieu, cohéritiers du Christ, puisque, ayant part à ses souffrances, nous aurons part aussi à sa gloire.  (Romains 8:16-17)

    Quant aux disciples qui s'avèreront "mauvais" parce qu'ils attendaient le retour du Christ en annonçant des fausses dates, ceux-là se sont mis finalement à dominer sur leurs frères et à les maltraiter en voyant que Jésus n'était pas revenu au moment où ils l'attendaient. Jésus les chassera lors de son retour !

    Sincèrement
    Nomade

    _________________
    ... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Collège Central   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Collège Central
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » Un collège central au premier siècle
    » Question d'un oint TJ au Collège central de l'organisation
    » Les néo-oints chez les Témoins de Jéhovah
    » Collège Central
    » Nouvelles du College Central

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    La Liberté Chrétienne :: Christianisme & Religions :: Les Témoins de Jéhovah-
    Sauter vers: