La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rester dans sa religion ou en sortir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Ven 11 Mai 2007 - 14:10

Certains sont tellement déçus de ce qui se passe dans leurs Eglises qu'ils en sortent de leurs rangs.

Est-ce la bonne solution de quitter notre Eglise de naissance ?

Doit-on attendre que notre Eglise se réforme, en sortir ou d’aller dans une autre religion ?

A un moment, je me suis posée la question de savoir si Dieu exigeait de nous la même soumission à notre Eglise que celle que nous devons aux Autorités Supérieures. Qu’en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Ven 11 Mai 2007 - 15:10

Bonjour Patoune,


La difficulté pour TJ est de répondre à la question qu'a soulevé Pierre " A qui irions-nous "(jean 6 ) La Tour de Garde 15 mai 1981, page 19.
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Ven 11 Mai 2007 - 15:12

« À qui irions-nous? » À personne d’autre que l’organisation de la Watch Tower -; voilà la réponse que celle-ci a introduite dans l’esprit de chaque Témoin par des répétitions constantes. Notre organisation est le seul chemin, la seule vérité, la seule vie. Pour des témoins de Jéhovah, cet enseignement incessant rend les choses très difficiles s’ils veulent quitter l’organisation – et c’est une source de très grands conflits et même souvent d’effroi pour ceux qui arrivent, tout de même à quitter !
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Ven 11 Mai 2007 - 15:33

Pourtant,
Les versets des Écritures que la Société Watchtower s’attribue à elle-même, s’appliquent en réalité à Jésus Christ, le Fils de Dieu. Jésus est Celui dont les disciples parlaient quand ils disaient : « Seigneur, vers qui irions-nous? Tu as des paroles de vie éternelle ; et nous avons cru et nous avons su que tu es le Saint de Dieu.» (Jean 6 : 68, 69. TMN) Ils ne parlaient pas d’une organisation. Et pas plus que «la Vérité» est une organisation. Les Écritures identifient Jésus lui-même comme celui qui est «le chemin et la vérité et la vie.» (Jean 14 : 6. TOB)
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Lun 14 Mai 2007 - 15:16

Bonjour Laughing


Pour ceux qui ont été poussés par leur conscience à se désengager d'un système religieux, une solution évidente à leur manque de relation pourrait les conduire simplement à rejoindre une autre religion. Il y a des centaines de religions que l'on peut choisir, toutes ayant une part de vérité et une part d'erreur, bien que ce rapport de l'une à l'autre puisse varier. Je n'ai personnellement ressenti aucune inclination à m'aligner avec l'une d'elles. Non pas que je cherche une affiliation qui soit complètement exempte d'erreur, je sais qu'elle n'existe pas, et de plus, je suis tout à fait conscient de ne pas être moi-même exempt d'erreur comme d’ailleurs tout un chacun d’entre nous.


Le fait qu'il y ait des erreurs importantes dans la religion des Témoins de Jéhovah ne donne pas subitement raison aux autres religions. Elles aussi ont des problèmes importants qu’à certains moments elles reconnaissent franchement. Je me contente simplement de constater que beaucoup d'organisations religieuses sont moins autoritaires que celle que j'ai quitté, et que beaucoup permettent dans une certaine mesure la liberté d'expression. Il y a aujourd'hui, à certains égards, une plus grande liberté à exprimer sa différence dans l'Église catholique qu'il en existe dans certaines religions plus petites, celle des Témoins de Jéhovah incluse.
Ce facteur de domination autoritaire réduite pourrait avoir l'air d'offrir un certain avantage. Pourtant je sais que l'adhésion à une quelconque religion porte au moins sur l'acceptation et le soutien des enseignements particuliers qui distinguent cette religion des autres. Bien que les membres confessionnels puissent minimiser l’importance des différences les séparant les unes des autres - particulièrement quand ils encouragent des gens à y adhérer – les premiers fondateurs de la religion ont évidemment considéré ces enseignements distinctifs comme suffisamment importants et sérieux pour les obliger à se séparer de toutes les affiliations avec les systèmes précédents dont ils avaient fait partie.


Charles Davis a reconnu que la majorité de ceux se déclarant du Christianisme doivent évidemment se trouver aujourd'hui dans les systèmes confessionnels connus et que beaucoup travaillent sincèrement dans cet environnement là. En même temps, il a expliqué pourquoi il a personnellement estimé qu'une attitude "de désaffiliation" est néanmoins conseillée, disant :

La désaffiliation est nécessaire, parce qu'il faut admettre que les structures sociales existantes dans les Églises sont insuffisantes et obsolètes. Bien qu'elles aient eu leur utilité, elles doivent être considérées comme limitées dans leur rôle, de valeur relative et changeante pour l'essentiel. Le chrétien devrait considérer sa situation de liberté et refuser d'être confiné dans une organisation globale. L'obéissance à l'Évangile et à la communauté chrétienne toute entière nécessitera souvent de l'opposition aux allégations, aux prescriptions et aux dispositions officielles des institutions existantes dans l'Église. Ceci n'est pas une invitation à la permissivité individuelle, car Le Chrétien s'efforcera de fonder sa pensée sur la tradition chrétienne toute entière et la communiquera avec d'autres Chrétiens, mais la conformité totale à la ligne officielle de son Église est un manque de sérieux pour celui qui veut rester Chrétien




[1] Une Question de Conscience, page 238.

Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Lun 14 Mai 2007 - 15:34

R FRANZ " a la recherche..."



Avec le temps, ces aspects non chrétiens d'une organisation peuvent obliger les personnes à faire face à un choix qui démontre où est leur vraie fidélité et sur quoi repose leur foi réelle. L'authenticité de leur Christianisme sera alors évidente. D'un certain point de vue il semblerait à leur avantage qu'ils en viennent à considérer la réalité des faits sans avoir besoin d'une situation de crise pour cela. Et pourtant, la mise à l'épreuve de son attachement, "en allant droit dans le mur" quand on veut mettre fin à la vanité de cet attachement, peut aussi apporter une forme de maturité et un certain ‘dégrisement’. Faire l'effort de travailler dans un système, en ayant fait tout ce que l'on pouvait pour apporter une amélioration ou influer pour corriger ce qui allait mal, plutôt que de simplement abandonner le système au premier signe d'erreur ou de mal, cela peut être aussi une expérience de valeur. On pourrait autrement se demander si la décision de se désengager était vraiment nécessaire. J'ai suivi cette voie et je n'ai depuis eu aucun doute quant à la légitimité de la décision que j'avais prise.



Ma propre expérience personnelle d'un collège central religieux me donne peu de raisons de croire que le vote majoritaire des chefs religieux constituant le collège central du passé donne nécessairement une raison véritable pour accepter une certaine croyance. Dans ma précédente vie religieuse, j'ai constaté que les personnes croient bien trop souvent parce que "l'organisation" l'a dit. Je ne vois aucun progrès ou amélioration à croire maintenant parce "que l'orthodoxie" a parlé comme si c’était une autorité religieuse reconnue. Nombreux "orthodoxes" aujourd'hui le sont devenus par le même processus d'endoctrinement, d'intimidation intellectuelle, et avec la même absence de pensée indépendante, d'analyse critique et d'argumentation qui caractérisent l’esprit des personnes dans le mouvement de la Watch Tower. Le simple fait qu'une conviction ait été longtemps acceptée - ou ait acquis une large reconnaissance par le passé - peut la rendre traditionnelle, mais ne lui le donne pas pour autant le label de véracité.[1]




[1] Comparez avec Marc 7: 1-8; Galates 1: 14.



Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Mar 15 Mai 2007 - 14:42

CouCou I love you

REV 8 septembre 1987 p8, 10, 11

“En matière de religion, une chose est essentielle: la vé­rité.”
Cet enseignement est en harmonie avec les paroles de Jésus: “Dieu est esprit, et il faut que ceux qui
l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité.” — Jean 4:24; voir 8:32; 14:6; 16:13.
Êtes-vous sûr que tout ce qu’enseigne votre Église est vrai?

Que ferez-vous si votre Église ne réagit pas?
Si, après vous être prêté à un examen honnête, vous n’êtes pas satisfait de ce que vous avez vu, ne vous contentez pas de le déplorer. Un journaliste, analysant la pensée de Karl Barth selon laquelle ce sont les membres qui font une Église, en a lo­giquement conclu: “Les membres de l’Église (...) sont res­ponsables de ce qu’elle dit et de ce qu’elle fait.” Par consé­quent, demandez-vous: Suis-je prêt à porter ma part de res­ponsabilité dans tout ce que mon Église dit et fait?

Peut-être pensez-vous sincèrement que votre Église ne fait pas partie de la fausse religion que, conformément à sa parole, Dieu va bientôt détruire, mais en êtes-vous certain? Votre vie en dépend.



Pour ceux des autres religions, la vérité absolue est mise comme critère, et tout devrait être "absolument vrai." Tout devrait être "100 pour cent vrai" concernant leur reli­gion. Et s'ils sont "peu satisfaits" avec ce qu'ils voient, ils devraient "faire plus que simplement le déplorer," parce qu'ils partagent la responsabilité pour "tout [que leur] église dit et fait." Sur la base de tout ce qui a été présenté jusqu'ici dans toutes les publi­cations de la Watch Tower sur la fidélité et la soumission à l'organisation Théo­cratique, imaginez un instant ce qui arriverait si tous les Témoins se mettaient à suivre cette exhortation dans leur propre religion!
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Mer 16 Mai 2007 - 12:32

Nous devons tous être rattachés aux autres. Nous en avons conscience intérieurement. Cependant la question avant tout est de savoir si se joindre avec d'autres donnera naissance à une relation qui tiendra compte de l'usage de la conscience personnelle et du droit d'agir comme un individu responsable, ou si cela nécessitera plutôt la confiscation de ces droits par une union qui prive finalement chacun de sa liberté et de son intégrité personnelle.



je ne vois aucun véritable progrès ou amélioration si des personnes font demi-tour dans leurs convictions, tout en conservant le même jugement catégorique, le dogmatisme et la satisfaction de soi qui les caractérisaient avant ce changement de convictions. Nous devons adorer Dieu à la fois "en esprit et en vérité," et l'esprit que nous manifestons est illustré par le Fils de Dieu, tandis que l’esprit contraire a été manifesté par les Pharisiens avec leurs préjugés, leur autosatisfaction, le tout régi par leur tradition.

Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Jeu 17 Mai 2007 - 20:05

Bonjour les Amis,

Par ces lignes, je veux à tout prix convaincre ceux qui ont résolu en leur cœur de « quitter la Vérité » de ne pas s’étourdir, de ne pas gaspiller cette belle liberté d’esprit et d’action.
Il y a tant de nobles combats à mener à l’extérieur, dans notre société contemporaine.

Lisez, chers ex-futurs TJ, ne croyez pas que le monde réel ressemble à une émission de télé-réalité ou de télé-achat !

Certes, vous n’êtes pas aidés.
L’opinion publique est tentée par les mêmes artifices que vous l’êtes : plaisirs faciles, absence de remise en question, immobilité sociale, désinvestissement politique. Et voir tous ces gens qui n’ont pas eu à lutter pour obtenir leur liberté la dilapider sans considération est loin d’être encourageant.
Mais vous savez, vous, le prix de la liberté. Vous en avez découvert le goût délicieux sur le tard, alors que toutes ces bouches contemporaines s’en sont depuis longtemps accoutumé, l’ont oublié.
Refusez l’autodestruction ! Non, vous n’avez pas quitté le peuple de Dieu pour jouir quelques années de toutes les façons possibles sans respect pour les autres et sans autre dessein que de vous éclater, attendant un châtiment divin qui ne saurait tarder !

Quitter un mouvement religieux, oui, mais pourquoi faire ?
Refuser d observer le dogmatisme de notre ancienne religion.
Refuser de manifester le terrorisme intellectuelle dont nous avons été victimes ?
Bannir le jugement d'autrui.
Faire un bon usage de notre liberté au service de autres et de Dieu.
Si nous ne sommes pas animés par ces mobiles, notre situation risque d'être pire, en comparaison de notre vie passée.
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Lun 21 Mai 2007 - 11:29

cheers

C’est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte. Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre. Car nous n’avons point ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir.[1]
Qu’est ce que cela veut dire pour nous "d'aller en dehors du camp"? L’expression "en dehors du camp" est ici utilisée de façon interchangeable avec "en dehors de la ville." La première mention faite d'une ville dans les Écritures concerne Caïn qui, après avoir tué Abel, révèle son manque de confiance dans les déclarations de Dieu qui lui assurent que sa vie ne serait pas menacée par d’autres humains. C’est ensuite qu’il construit une ville qui devient représentative de sa quête concernant sa sécurité, qu’il assure alors par ses propres moyens.
Le point de vue opposéest présenté comme preuve de la foi exprimée par des hommes comme Abraham, Isaac et Jacob, qui n'ont pas cherché la protection des villes, mais qui ont vécu dans des tentes à cause de leur attente impatiente “de la ville dont les fondements ont pour architecte et bâtisseur Dieu.
Aujourd'hui, le culte des serviteurs de Dieu n'est pas, ou du moins ne devrait plus être, centré sur une quelconque ville de ce monde. Beaucoup peuvent à juste titre affirmer qu'ils n'ont pas besoin de compter sur une ville littérale pour leur donner un sentiment religieux de sécurité, ou comme étant une source de pouvoir et de grandeur
Aujourd'hui, nous trouvons un grand "establishment" religieux qui a développé, et composé de nombreuses religions. En elles-mêmes, elles constituent quantité "de camps" individuels qui forment finalement ensemble un très grand "camp": l'establishment religieux corporatif semblable à une ville.



[1] Hébreux 13: 11-14, Louis Segond.
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   Lun 21 Mai 2007 - 11:31



le Christianisme signifiait la volonté d'aller "à l'extérieur du camp," au détriment d'anciennes associations et d'être étiquetés comme un exclu, et privés de certains privilèges par ceux qui restaient "dans le camp." Mais supporter cette difficulté et cet isolement apparent ne les isolait pas de Christ - ceci les amenait encore plus près de Christ. Comme Abraham et d'autres ils pouvaient démontrer qu'ils n'avaient ici bas "aucune ville durable" mais qu'ils cherchaient une ville à venir avec des fondations éternelles. Prendre de la distance avec "le camp" n'a jamais apporté un sentiment d’éloignement envers Dieu, mais à plutôt apporter un sentiment accru de rapprochement. C'est pourquoi, après son appel à suivre Christ "à l'extérieur du camp," le rédacteur aux Hébreux parle aussitôt de donner "un sacrifice de louange à Dieu."[1]




[1] Hébreux 13: 15.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rester dans sa religion ou en sortir ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rester dans sa religion ou en sortir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus est il un prophète dans la religion musulmane ?
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» « Celui qui apporte dans notre religion-ci une innovation...
» Les causes de régression dans la religion
» rester enseigner dans son académie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: