La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aspartame = DANGER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Aspartame = DANGER   Dim 20 Mai 2007 - 14:58

Les dangers de l'aspartame - "L'amère vérité sur l'aspartame"

Les substituts du sucre à base d'aspartame causent des symptômes inquiétants allant de la perte de mémoire jusqu'à des tumeurs au cerveau et à la mort. Et de l'aspartame, il y en a partout !!

L'aspartame est, de loin, la substance la plus dangereuse sur le marché à être ajoutée aux aliments.

L'aspartame est tenu pour responsable de plus de 75% des réactions défavorables aux additifs alimentaires dont il a été fait rapport à la FDA (Food an Drug Administration). Bon nombre de ces réactions sont très sérieuses, y compris des attaques d'apoplexie et la mort ainsi qu'il en a été fait récemment état dans un rapport de février 1994 du Department of Health and Human Services.

Quelques-uns des 90 symptômes répertoriés et énumérés dans le rapport comme étant causés par l'aspartame incluent :

maux de tête/migraines, étourdissements, crises d'apoplexie, nausées, engourdissements, spasmes musculaires, gains de poids, irritations cutanées, dépression, fatigue, irritabilité, tachycardie, insomnie, problèmes visuels, perte d'ouie, palpitations cardiaques, difficultés respiratoires, crises d'anxiété, difficultés d'élocution, perte du goût, goût de fer, vertige, perte de mémoire et douleurs articulaires.


Voici un article distribué par Nancy Markle,
transcrïption d'une conférence donnée par Betty Martini, le 20.11.1997

CONFÉRENCE MONDIALE SUR L'ENVIRONNEMENT

"J'ai passé plusieurs jours lors de la Conférence Mondiale sur l'Environnement, à donner des conférences sur l'Aspartame vendu sous les marques "Nutra Sweet", "Equal", et "Spoonful".
L'EPA (L'Agence Pour l'Environnement) a annoncé, dans son discours-programme qu'il y a une épidémie de sclérose en plaques et de lupus systémique et qu'ils ne comprenaient pas quel virus faisait sévir ces maladies à travers les États-Unis. J'ai expliqué que j'étais justement là pour donner des conférences à ce sujet". Betty Martini

* * * * *

Quand la température de l'aspartame dépasse les 86 ° F (= 30°Celcius), l'alcool méthylique ou esprit-des-bois contenu dans l'aspartame se transforme en formaldéhyde puis en acide formique qui, à son tour, cause l'acidose métabolique (l'acide formique est le poison administré par les piqûres de fourmis rouges).
L'intoxication au méthanol reproduit les symptômes de la sclérose en plaques, de là, des erreurs de diagnostic parmi les diagnostics de sclérose en plaques.

La sclérose en plaques n'est pas mortelle, l'intoxication au méthanol l'est.

Pour le cas du Lupus systémique, ce que nous observons c'est qu'il s'est presque autant répandu que la sclérose en plaques, particulièrement chez les consommateurs de Coca-cola light (Diet Coke) et de Pepsi light (Diet Pepsi).

De plus dans le cas de l'intoxication au méthanol, les victimes en boivent généralement 3 à 4 canettes de 12 oz. par jour, et certains encore plus.
Dans les cas de Lupus systémique, qui est déclenché par L'ASPARTAME, la victime ne sait généralement pas que c'est l'aspartame le coupable. La victime continue sa consommation, aggravant le Lupus à tel point que parfois leur vie en est menacée.

Quand nous éliminons l'aspartame de la consommation des patients, les personnes souffrant de Lupus deviennent généralement asymptomatiques, mais malheureusement, nous ne pouvons enrayer la maladie.
Chez les patients pour qui on a diagnostiqué une sclérose en plaques alors qu'en réalité ce qu'ils ont n'est qu'une intoxication au méthanol), la plupart des symptômes disparaissent.

Nous avons vu des cas où leur vision s'est rétablie ainsi que l'ouïe -- Et il en est de même pour les cas d'acouphène.

Lors d'une conférence je déclarais : "Si vous consommez de L'Aspartame (Nutra Sweet, Equal, Spoonful, etc...) et que vous souffrez de symptômes fibromyalgiques, de spasmes, de lancements d'engourdissements dans les jambes, de crampes, vertiges, nausées, maux de tête, acouphène, douleurs articulaires, dépressions, crises d'angoisse, discours incohérent, vision trouble, ou pertes de mémoire, vous avez probablement la maladie de l'Aspartame.

Les gens sursautaient au cours de cette conférence, disant : "C'est exactement ce que j'ai. Est-ce réversible ?".
Certains des intervenants à ma conférence souffraient eux-mêmes de ces symptômes.

Dans une conférence à laquelle l'Ambassadeur de l'Ouganda assistait, il nous a dit que dans l'industrie du sucre chez eux, on ajoute de l'aspartame ! Il a poursuivi disant que le fils de l'un des leaders de l'industrie du sucre ne peut plus marcher et que c'est en partie dû à l'usage de ce produit.

Nous avons là un problème grave. La maladie de l'aspartame est en terrible progression.

Un inconnu vint même trouver le Dr. Espisto (l'un de mes intervenants) et moi-même et dit "Pouvez-vous me dire pourquoi tant de personnes semblent avoir contracté la sclérose en plaques?". Lors d'une visite dans un hôpital, une infirmière affirma que chez six de ses amis, qui sont tous de grands buveurs de coca-cola light, on avait diagnostiqué la sclérose en plaques. Cela dépasse la simple coïncidence.

Au début, quand l'aspartame fut introduit dans 100 produits différents comme substance sucrante, il y a eu une séance au Congrès. Depuis cette séance initiale, il y en a eu deux autres mais elles n'ont servi à rien. Rien n'a été fait, car les lobbies de l'industrie pharmaceutique et chimique ont le bras très long.

Maintenant il existe plus de 5000 produits contenant cette substance chimique (...).

A l'époque de cette première audience, plusieurs personnes avaient perdu la vue. Le méthanol contenu dans l'aspartame se transforme en formaldéhyde dans la rétine de l'oeil. Le formaldéhyde est classifié dans le même groupe de drogues que le cyanure et l'arsenic, poisons mortels ! Malheureusement il met plus de temps à vraiment tuer, mais il tue des gens et cause toutes sortes de troubles neurologiques. L'aspartame modifie la chimie du cerveau et cause de sévères crises, il modifie le taux de dopamine dans le cerveau.

Imaginez l'effet de cette drogue chez des patients atteints de la maladie de Parkinson.

Il n'y a absolument aucune raison de consommer ce produit. Ce n'est pas un produit diététique !

Le rapport du congrès dit : "Ce produit crée chez le consommateur un besoin maladif d'hydrates de carbone et les fait grossir".

Le Dr. Roberts a spécifié que lorsqu'il faisait arrêter l'aspartame à ses patients, ils perdaient en moyenne 19 livres par personne. (= 9 kilos 1/2 !). Le formaldéhyde s'accumule dans les cellules graisseuses, particulièrement dans les hanches et les cuisses.

L'aspartame est particulièrement mortel pour les diabétiques. Tout médecin sait l'effet qu'aurait de l'alcool-des-bois sur un diabétique. Nous trouvons des médecins qui croient que certains de leurs patients font de la rétinopathie, quand en fait, c'est l'aspartame qui est en cause.

L'aspartame rend le niveau de sucre dans le sang incontrôlable, mettant ainsi beaucoup de patients dans le coma. Malheureusement beaucoup d'entre eux sont morts.

Des personnes nous disaient, lors de la Conférence de l'Ordre des Médecins Américain, qu'ils avaient des proches qui sont passés de produits à la saccharine à des produits contenant de l'aspartame et que certains étaient tombés dans le coma.
Leurs médecins ne pouvaient maîtriser le niveau de sucre dans leur sang. Ainsi les patients souffraient de sévères pertes de mémoire, voire tombaient dans le coma et mouraient.
La perte de mémoire est due au fait que l'acide aspartique et la phénylalanine sont des neurotoxiques, ils constituent des protéines (...), qui, alors passent la barrière sanguine du cerveau et détériorent les neurones.

Le Dr. Russell Blaylock, neurochirurgien, a déclaré : "Ces ingrédients stimulent le cerveau à mourir, causant des dommages de degrés variés au cerveau." Le Dr R. Blaylock a écrit un livre intitulé "Excito-Toxines : Le goût qui tue" (Health Press 1-800-643.2665)

Le Dr H. J. Roberts, spécialiste et expert mondial de l'empoisonnement par l'aspartame, a lui aussi écrit un livre, qui est intitulé : "Défense contre la maladie d'Alzheimer" (1-800-814-9800)

Dr Roberts y raconte comment l'intoxication à l'aspartame aggrave la maladie d'Alzheimer, et pour cause. Comme me l'a confié l'infirmière de l'hospice, des femmes âgées de 30 ans sont admises avec la maladie d'Alzheimer.

Le Dr. Blaylock et le Dr. Roberts vont rédiger un article sur la situation présentant quelques cas et le feront paraître sur Internet.

D'après la Conférence du Conseil des Médecins Américain : "Nous parlons d'un fléau de maladies neurologiques causé par ce poison mortel".

Le Dr. Roberts a réalisé ce qui était en train de se passer lorsque l'aspartame a commencé à être commercialisée. Il a déclaré que ses patients diabétiques présentaient des pertes de mémoire, confusions, et de graves troubles visuels.

A la conférence du Conseil des Médecins Américain, les médecins admettent qu'ils ne savaient pas. Ils se sont interrogés au sujet de l'origine de certaines crises chez leurs patients (la phénylalanine de l'aspartame fait chuter le seuil des crises et la sérotonine, ce qui cause des maniaco-dépressions, des crises de panique, de rage, de violence).

Juste avant la Conférence j'ai reçu un fax de Norvège qui demandait un antidote à ce poison car ils doivent faire face à tellement de problèmes dans leur pays.

Ce "poison" est maintenant disponible dans plus de 90 pays à travers le monde. Heureusement, nous avions des porte-paroles et des Ambassadeurs à la Conférence qui provenaient de diverses nations et qui ont promis leur aide.

Nous vous demandons votre aide à vous aussi.
- Imprimez cet article, et prévenez tous ceux que vous connaissez
- Ramenez tout article contenant de l'aspartame au magasin.
- Procurez-vous le test "NO ASPARTAME" et faites-nous part de votre cas.

L'A.A., l' A.P.A.C et le Conseil des Médecins Américain ont été fondés. Le New York Times a sorti, le 15 novembre, un article révélant comment l'ADA retire de l'argent de l'industrie alimentaire. Ils ne peuvent donc critiquer quelques additifs que ce soit ou parler de leur lien avec Monsanto (Note d'Isa : Firme très puissante qui fabrique des médicaments, pesticides, etc).

Quelle est la gravité de ce problème ?

Nous avons dit à une mère dont l'enfant consommait du Nutra Sweet d'arrêter ce produit. L'enfant avait des crises graves chaque jour. La mère appela son médecin qui appela l' ADA : l'ADA dit au docteur de ne pas faire arrêter le Nutra Sweet à l'enfant.

Nous essayons toujours de convaincre la mère que c'est l'aspartame qui cause les crises. Chaque fois qu'on fait arrêter l'aspartame à quelqu'un, ses crises s'arrêtent.

Si le bébé meurt, vous en connaissez le fautif et savez contre quoi nous nous battons.

Il y a 92 symptômes prouvés de l'aspartame passant par le coma et allant jusqu'à la mort. La majeure partie d'entre eux sont d'ordre neurologique, car l'aspartame détruit le système nerveux.

La Maladie de l'Aspartame est une des causes qui se cachent derrière les troubles de la santé apparus lors de l'opération "Tempête du Désert" ! La langue brûlante et autres troubles observés dans plus de 60 cas peuvent être directement liés à la consommation d'aspartame.

Plusieurs milliers de palettes de boissons "light" ont été acheminées aux troupes de l'opération "Tempête de Désert" (souvenez-vous que la chaleur peut libérer le méthanol de l'aspartame à 86 °F). Les canettes de boisson light ont séjourné sous les 120° F du soleil arabique pendant des semaines entières sur des palettes. Les hommes et femmes en service en buvaient toute la journée. Tous leurs symptômes sont identiques à ceux de l'empoisonnement par l'aspartame.

Cette drogue cause aussi des dommages au niveau des naissances.

Le Dr Roberts dit que "consommer de l'aspartame au moment de la conception peut causer des anomalies à la naissance".

Selon le Dr L E, pédiatre et professeur en génétique à l'université d'Emory, lors de son témoignage devant le Congrès, "La phénylalanine se concentre dans le placenta, faisant naître des attardés mentaux .
Dans les test de labo originaux, les animaux développaient des tumeurs du cerveau, la phénylalanine se déclinant en DXP, un agent entraînant des tumeurs du cerveau".

Quand le Dr. Espisto donnait sa conférence sur l'aspartame, un médecin de l'assistance, neurochirurgien déclara : "Quand ils retiraient des tumeurs du cerveau, ils y ont trouvé de forts taux d'aspartame."

Si vous avez de la peine à vous passer du goût sucré, utilisez le Stevia, qui est un aliment sucrant et non pas un additif. [g]Le stevia participe au métabolisme du sucre, et serait idéal pour les diabétiques[/g]. Le Stevia vient d'être approuvé comme supplément diététique par la Food and Drug Administration.

Pendant des années, la FDA a occulté cet aliment sucré au nom de sa loyauté envers Monsanto.

http://www.dorway.com/badnewsf.txt
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11357
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Aspartame = DANGER   Dim 20 Mai 2007 - 16:00

Chère Patoune,

je te remercie beaucoup pour cet article qui a été très instructif pour moi. Jusqu'à ce jour, je n'avais jamais entendu parler de l'Aspartame !

Comme je ne consomme pas de sucre raffiné ni des produits en contenant comme les boissons mentionnées, j'étais donc à l'abri des dangers mentionnés par l'article.

Je mange beaucoup de fruits contenant du sucre (la fructose).

Je peux également recommander la stevia qui est un produit excellent pour sucrer tout ce qu'on veut.

Encore merci !

Amicalement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Aspartame = DANGER   Mer 23 Mai 2007 - 9:04

L’aspartame, Nomade, on le retrouve dans une boisson très à la mode le Coca Cola, en particulier celui qui est appelé « light ».
L’autre jour, je voyais sur un balcon des gens qui en stockent par litres et demi. Attention au piège, l'été arrive à grands pas.
Ou alors, on le retrouve dans les yaourts sans sucre, genre … ou dans les pastilles contre la toux, sans sucre également.

Pour ceux qui consomment ces produits, faisons le test ensemble : 60 jours sans aspartame. C’est le délai minimal pour que notre corps l’évacue.
On en discute au terme de cette période pour voir comment vous vous sentez, moi y compris bien sûr. On commence aujourd'hui..

En attendant, dans les prochains jours, pour se consolider dans notre résolution, il sera posté d'autres articles contre l'Aspartame. C'est effrayant.
Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Aspartame = DANGER   Lun 28 Mai 2007 - 7:41

Aspartame.... Mauvaises nouvelles

Translation courtesy of: Serge Pelissier dzotchan@dial.oleane.com
Mission Possible France

L'aspartame n'a été autorisé qu'en 1981, pour les aliments solides. Pendant plus de 8 ans, la FDA refusa son autorisation à cause des crises d'épilepsie et des tumeurs cancéreuses du cerveau provoquées par ce produit sur des animaux de laboratoire. La FDA continua à refuser cette autorisation jusqu'à l'arrivée de Ronald Reagan à la Maison Blanche (un ami de Searl) qui démit de ses fonctions le Commissaire de la FDA responsable de cet état de fait.

Le Dr. Arthur Hull Hayes fut alors nommé Commissaire. Cependant, il y avait alors tellement d'opposants à l'autorisation qu'un Commission d'Enquête futcréée. La commission statua : "Il ne faut pas autoriser l'aspartame."
Le Docteur Hayes REJETA les conclusions de sa propre Commission d'Enquête.

Peu de temps après, le Commissaire Arthur Hull Hayes, Jr., autorisa l'utilisation d'aspartame dans les boissons gazeuses.
Il quitta ensuite la FDA pour un poste au sein des Relations Publiques de Searle.

Les dommages à long terme. Ce produit est responsable de dommages lents et indécelés chez ceux qui n'ont pas la chance d'avoir des réactions immédiates et donc une raison de l'abandonner. Cela peut prendre 1 an, 5 ans, 10 ans ou 40 ans, mais l'aspartame semble provoquer des altérations de la santé
dont certains réversibles et d'autres irréversibles après une utilisation à long terme.
Le METHANOL (alias ALCOOL DE BOIS / POISON ) (10% de l'Aspartame) : Le Méthanol / Alcool de bois est un poison mortel. Beaucoup doivent se souvenir que le méthanol est le poison qui provoqua chez certains clochards alcooliques la cécité ou la mort. Le méthanol est progressivement diffusé dans l'intestin grêle quand le groupe méthyle de l'aspartame entre en contact avec l'enzyme chymotripsine.

L'absorption de méthanol dans le corps est considérablement accélérée lorsque du méthanol libre est ingéré. Le méthanol libre est constitué à partir de l'aspartame lorsque la température dépasse 30 degrés centigrades (86 Fahrenheit), ce qui se produit lorsque des produits contenant de l'aspartame sont stockés dans de mauvaises conditions ou quand ils sont chauffés (par ex. dans un produit alimentaire comme la gelée "Jello". )

Le méthanol se divise en acide formique et en formaldehyde dans
le corps. Le formaldhyde est une neurotoxine mortelle. Une déclaration de l'EPA stipule que le méthanol est considéré
comme un poison cumulatif à cause de son faible degré
d'élimination après absorption. Dans le corps, le méthanol s'oxyde en acide formique et en formaldehyde; ces deux métabolites sont toxiques.

"La limite maximum acceptable est de 7.8 mg/jour". Un litre de
boisson à l'aspartame contient environ 56 mg. de méthanol.
Certains utilisateurs de tels produits en consomment jusqu'à
250 mg. en une journée, soit 32 fois les limites de l'EPA.

Les effets le plus connus du méthanol sont les problèmes de
vue. Le formol est un carcinogène (= cancérigène) reconnu. Il provoque des lésions de la rétine, interfère sur la reproduction de l'ADN, et provoque des malformations à la naissance. A cause de l'absence d'une paire d'enzymes clés, les hommes sont beaucoup plus sensibles que les animaux aux effets toxiques du méthanol.
De ce fait, les expériences sur l'aspartame ou le méthanol réalisées avec des animaux ne montrent pas correctement le danger sur les hommes. Comme l'a rappelé le Dr. Woodrow C. Monte; Directeur du Laboratoire de Sciences Alimentaires et de Diététique de l'Université de l'Etat de l'Arizona, "aucune analyse n'a jamais été pratiquée sur des mammifères ou des hommes, dans le but d'évaluer les effets mutagènes, tératogènes ou carcinogènes possibles de l'administration prolongée d'alcool de méthyle".

Il a été démontré que les jus de fruits et les boissons alcoolisées contiennent de faibles quantités de méthanol. Mais là, il est important de dire que le méthanol n'existe pas de façon isolée dans ces produits. Systématiquement, on trouve également de l'éthanol en quantités beaucoup plus importantes. Or, l'éthanol est un antidote contre la toxicité du méthanol pour les hommes.

Les troupes de l'opération "Desert Storm" (Tempête du désert) ont été soignée après l'absorption de grandes quantités de boissons sucrées à l'aspartame, boissons ayant subi de fréquentes positions à une chaleur dépassant 30° celsius sous le soleil d'Arabie Saoudite. Nombre d'entre eux sont revenus aux Etats-Unis avec des troubles semblables à ce qui a été constaté chez des sujets empoisonnés par le produit chimique formol. Le méthanol libéré dans les boissons peut avoir constitué un facteur de leurs maladies. D'autres composants de l'aspartame, comme le DKP, peuvent également avoir été parmi ces facteurs.

Par une décision de 1993, qui ne peut qu'être qualifiée d'insensée, la FDA autorisa l'aspartame en tant qu'ingrédient pour de nombreux produits alimentaires qui par nature seront chauffés au-delà de 30° centigrades (86° F).

Bien pire, le 27 juin 1996, sans en informer le public, la FDA supprima toutes les restrictions à l'utilisation d'aspartame, donnant ainsi toute latitude à son adjonction à n'importe quel produit, y compris les produits chauffés ou cuits.

La vérité sur la toxicité de l'aspartame est très différente de ce que la Société Nutrasweet voudrait vous faire croire. En février 1994, le Département U.S. de la Santé et des Services Sociaux publia la liste des réactions défavorables adressées à la FDA (DHHS 1994). L'aspartame y représentait plus de 75% de l'ensemble des réactions défavorables envoyées à l'Adverse Reaction Monitoring System (ARMS) de la FDA.

Selon l'aveu de la FDA elle-même, moins de 1% des gens qui ont un problème lié à leur consommation protestent auprès de la FDA. Nous pouvons en déduire que les 10.000 réclamations reçues correspondent à 1 million d'évènements réels. Malgré tout, la FDA doit faire face à un problème répertorié (ils n'ont jamais répondu aux lettres recommandées du Webmaster de ce site.... une victime majeure.). Ils tentent de décourager voire de dérouter les réclamations, au moins pour ce qui concerne l'aspartame.

Le fait demeure néanmoins que la plupart des victimes n'ont pas la moindre idée que l'aspartame puisse être la cause de leurs nombreux problèmes. Beaucoup de réactions à l'aspartame sont très graves, y compris l'épilepsie et la mort.

Les réactions connues sont :
Douleurs abdominales.
Accès d'anxiété
Arthrite
Asthme
Réactions asthmatiques
Ballonnements, Oedemes (rétention de liquide)
Problèmes de quantité de sucre dans le sang (Hypo ou hyperglycémies).
Cancer du cerveau (analyses en-cours sur des animaux).
Difficultés respiratoires.
Sensations de brûlures aux yeux et de la gorge.
Douleurs urinaires.
Difficultés de raisonnement.
Douleurs de poitrine.
Toux chroniques
Confusion.
Mort
Dépression.
Diarrhées
Vertiges
Faim ou soif excessive.
Fatigue
Rougeur du visage
Perte de cheveux ou cheveux fragilisés.
Maux de tête / Migraines
Perte d'acuité auditive.
Palpitations cardiaques.
Urticaire
Hypertension.
Impuissance / Problèmes sexuels.
Difficulté de concentration.
Sensibilité aux infections
Insomnie.
Irritabilité
Démangeaisons
Douleurs articulaires.
Laryngites
"Pensées comme dans le brouillard"
Altération du caractère.
Pertes de mémoire.
Problèmes menstruels (y compris dérèglement)
Migraines et importants maux de tête
(déclenchés par, ou causes de consommation chronique).
Crampes musculaires
Nausées et vomissements
Engourdissement ou fourmillement des extrémités.
Atres réactions allergiques
Accès de panique.
Phobies.
Mauvaise Mémoire.
Tachycardie.
Eruptions cutanées.
Attaques et convulsions.
Problèmes d'articulation (parole)
Mal de gorge
Tremblements
Acouphène
Vertiges
Perte d'acuité visuelle
Gain de poids.

Les affections liées à la consommation d'aspartame ont les mêmes symptômes que les maladies suivantes (ou les accroissent):
Fibromylagie
Arthrite
Sclérose Multiple.
Maladie de Parkinson.
Lupus
Hypersensibilité à de nombreux produits chimiques.
Diabètes et complications diabétiques.
Epilepsie
Maladie d'Alzheimer
Malformations de naissance.
Syndrome de fatigue chronique.
Lymphoma
Maladie de Lyme.
Perte d'attention.
Accès de panique.
Dépression et autres désordres psychologiques

Comment cela est produit :
Le méthanol, à partir de l'aspartame, est diffusé dans l'intestin grêle quand le groupe méthyle de l'aspartame rencontre l'enzyme chymotripsine (Stegink 1984, p. 143). Le méthanol ainsi libéré commence à se former dans les produits contenant de l'aspartame à partir de 30° celsius y compris à l'intérieur du corps humain.

Le méthanol est ensuite transformé en formol. Le formol se transforme alors en acide formique, le venin des fourmis. L'acide formique, toxique, est utilisé pour décaper la résine et les revêtements d'uréthane. (carbamate d'éthyle). Imaginez les résultats sur vos tissus.

Le phénylanaline et l'acide aspartique, 90% de l'aspartame, sont des acides aminés utilisés normalement pour la synthèse de protoplasmes, lorsque fourni par nos aliments. Mais quand ils ne sont pas accompagnés par les autres acides aminés [il y en a 20] ils deviennent neuro-toxiques.

Ceci explique l'avertissement au sujet des phénylkétonuriques sur "EQUAL" et les autres produits à l'aspartame. 2% de la population sont extrêmement sensibles à ce produit chimique. Mais il est aussi actif chez vous, provoquant des désordres cérébraux et des malformations de naissance. Pour finir, le phénylanaline se transforme en DKP, un facteur de cancer du cerveau.

En d'autres termes, l'aspartame se transforme en dangereux sous-produits face auxquels n'existe aucune contre-mesure naturelle. L'estomac vide d'un consommateur ne fera qu'accélérer ces transformations et aggraver les effets. Les composants de l'aspartame vont directement au cerveau , ce qui provoque maux de tête, confusion mentale, malaises et déséquilibres. Des rats de laboratoires et d'autres animaux en sont morts ou ont été victimes de cancers du cerveau. .../...
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11357
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Aspartame = DANGER   Sam 16 Jan 2010 - 2:06

Il y a quelques jours, mon épouse avait en mains un tube de cachets de calcium et de vitamine C d'une pharmacie et elle se mit à lire par curiosité ce qui est imprimé en tout petit - il y avait de l'aspartame dedans !

Une de nos petites-filles (8 ans) rentre de l'école en mâchant un chewing-gum. Mon épouse voit le paquet de chewing-gum offert par une copine d'école à notre petite-fille et lit ce qui est imprimé en tout petit - il y avait de l'aspartame dans le chewing-gum !

Cela aussi, c'est le monde dans lequel nous vivons !
Bonne nuit.
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Aline



Nombre de messages : 223
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Aspartame = DANGER   Sam 16 Jan 2010 - 11:15

Revenir en haut Aller en bas
sally

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Aspartame = DANGER   Ven 12 Fév 2010 - 23:06

Tout a fait

C'est vrai.....


Ces derniers temps on a vu cela aussi avec mon mari sur l'internet.


QUE DIEU VOUS GARDE
Revenir en haut Aller en bas
http://bibl.bestoof.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aspartame = DANGER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aspartame = DANGER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aspartame = DANGER
» L'aspartame, attention danger !
» L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent
» Les dangers de l'aspartame
» le danger de l'aspartam (sucre edulcoré pour diabetique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Question d'équilibre :: Sain de corps et d'esprit-
Sauter vers: