La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pensées sur la lettre aux corinthiens

Aller en bas 
AuteurMessage
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8892
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Pensées sur la lettre aux corinthiens   Mar 29 Mai 2007 - 15:21

La lettre de Paul aux Chrétiens de Corinthe renferme de nombreux principes qui sont plus que Jamais d’actualité et qui font appel à nos coeurs et à nos consciences,

Ils sont le produit de L’Esprit Saint de Dieu donnés pour notre bien (voir Esaie 48 : 17).

À qui cette épître est-elle adressée ?

Comme cela à été invoqué dans les précédents messages elle s’adresse non seulement aux chrétiens de Corinthe, mais aussi à «tous ceux qui en tout lieu invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ, ». Il n’y a là aucune limitation de lieu, de personne, ni de temps. Tous les chrétiens qui reconnaissent l’autorité de Jésus Christ sont donc concernés

Nous pouvons donc dire que cette épître est, d’une manière très spéciale, adressée à chacun de nous ; aucune autre n’est adressée d’une façon aussi générale.

Notons-le bien, c’est ici que les principes les plus positifs de tout le Nouveau Testament sont donnés. Tous les chrétiens, qui désirent servir fidèlement le Seigneur, devraient se les inculquer afin de pouvoir les mettre en pratique.

. En brossant le tableau de ce qui manquait à l’assemblée de Corinthe, nous nous peignons donc nous-mêmes sous beaucoup de rapports. : Les Corinthiens «ne manquaient d’aucun don», non seulement de dons miraculeux, aujourd’hui perdus, mais ils avaient été enrichis «en toute parole et toute connaissance».

Cela ne pourrait guère se dire de beaucoup de chrétiens des temps modernes. Si l’on rencontre aujourd’hui, ici et là, des chrétiens à qui Dieu a confié, pour le temps actuel, des vérités importantes, le nombre de ceux qui ignorent ces vérités, et même les vérités élémentaires du salut, dépassent le leur de beaucoup.

Mais si nous considérons l’usage que les Corinthiens faisaient de dons si multiples, nous découvrons, hélas ! qu’ils s’en servaient pour satisfaire leur orgueil spirituel, en s’exaltant eux-mêmes. Combien de fois l’apôtre leur répète : «Vous êtes enflés d’orgueil !» Leur jetterons-nous la pierre ? Non, certes. Nous, chrétiens d’aujourd’hui, nous sommes plus inexcusables qu’eux ; dès que nous avons reçu du Seigneur quelque don de grâce, nous n’avons rien de plus pressé que de nous en faire valoir, quand notre extrême pauvreté, comparée à la «richesse» des Corinthiens, devrait nous maintenir dans une humiliation profonde.

Les Corinthiens étaient coupables d’une deuxième faute très grave. Il y avait parmi eux des dissensions et des divisions. Réunis autour du nom de Christ, c’est-à-dire comme représentant l’unité de son corps, ils étaient séparés par des opinions divergentes (v. 10-12). Nous y reviendrons ; mais, ne les voyons-nous pas parmi les chrétiens d’aujourd’hui ?

Chacun se vante d’une opinion à laquelle il se rattache : or, les opinions, mêmes justes et orthodoxes, comme dans le cas des Corinthiens, ne peuvent produire que la division, quand on les met en avant au détriment d’autres vérités. Le Christ est-il divisé ?

Un chrétien éclairé devrait-il se baser sur sa propre opinion ?

Quelle valeur peuvent avoir nos opinions personnelles, si «nous avons la pensée de Christ» ?

« «qui a connu la pensée du *Seigneur pour qu'il l'instruise» ? Mais nous, nous avons la pensée de Christ. » (1 Corinthiens 2:16)



. Jamais «la pensée de Christ» ne nous dirigera vers une secte, tandis que l’entêtement sur mes opinions m’ y mène invariablement.

Jamais non plus la parole de Dieu, comme toute cette épître nous le prouve, ne nous y conduira, tandis que nos opinions sur la Parole nous mettent, si Dieu ne me garde, continuellement en danger de les faire prévaloir.

Dieu n’autorise pas ses enfants à avoir des opinions différentes des siennes . Qu’elles existent parmi les chrétiens, cela est incontestable, car cela correspond à la nature humaine pécheresse, mais non pas à la nouvelle nature et à l’Esprit de Dieu. L’épître aux Philippiens (3:15, 16) admet leur existence, mais ne les attribue pas à ceux qui, par l’Esprit, ont acquit la maturité en Christ. Sans doute, l’apôtre s’adresse aussi à ceux qui, «en quelque chose», ont «un autre sentiment» ; seulement, il n’approuve ni n’excuse ces pensées divergentes, et ne les contredit pas non plus, mais s’attend a ce que Dieu révèle à ceux qui ont un avis diffèrent, les choses auxquelles ils ne sont pas encore parvenus. Il n’entre pas en discussion avec eux sur leurs divergences de pensées ; il compte sur le Seigneur pour les faire disparaître, mais, dans les choses auxquelles ils sont parvenus, il exhorte les chrétiens à marcher ensemble dans le même sentier.

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8892
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Pensées sur la lettre aux corinthiens   Lun 18 Juin 2007 - 10:58

Citation :
« Or voici ce que je dis, c'est que chacun de vous dit : Moi, je suis de Paul ; et moi, d'Apollos ; et moi, de Céphas ; et moi, de Christ. » (1 Corinthiens 1:12)
« Le Christ est-il divisé ? Paul a-t-il été crucifié pour vous ? ou avez-vous été baptisés pour le nom de Paul ? » (1 Corinthiens 1:13)
Cette situation decrite par Paul , n'est -elle pas celle qui prevaut parmi tout les chretiens du monde entier
Ce que paul fait remarquer c'est qu'un Chretiens est normalement un disciple de Christ , (Actes 11 : 26 )
Dans sa lettre aux Ephesiens Paul ecrit :
Citation :
« Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de l'appel dont vous avez été appelés, » (Éphésiens 4:1)
« avec toute humilité et douceur, avec longanimité, vous supportant l'un l'autre dans l'amour ; » (Éphésiens 4:2)
« vous appliquant à garder l'unité de l'Esprit par le lien de la paix. » (Éphésiens 4:3)
« [Il y a] un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés pour une seule espérance de votre appel. » (Éphésiens 4:4)
« [Il y a] un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. » (Éphésiens 4:5)
En confrontant ce verset avec la situation qui existe aujourd'hui nous remarquons que nous sommes fort eloigné de la pensée emise par Paul
Bien que pretendant être Chretien chacun y ajoute une etiquette particuliére (mois je suis ' catholique " protestants " evangeliques " temoins de Jehovah " ou tout autre denomination qui se compte par centaines voir par millier ) les chetiens se sont fractionnés en groupes organisés avec chacun sa structure hierarchique apparemment anologue à celle ses autres , chacun pretendants être le representant exclusif de Dieu et jugeant l'autre "indigne" et "apostat"
C'est vrai qu'en prenant groupe par groupe on pourrait penser qu'il doit y avoir un groupe qui doit representer Christ , qui est unis et respectueux des principes divins
Il est donc important de definir qui est ce gtoupe composé uniquement de Chretiens !
Paul fait remarquer que tous appertiennent à Christ , il n'est donc pas anormal d'appeller l'ensemble des fideles ' les chretiens "
Quest ce qu"un "chretien "?
Pourquoi se demarquer de Christ en adoptant un autre nom ou qualifiquatif comme universel ( les chretiens ne sont -ils pas tous universels ) ou baptiste ( les chretiens nes sont ils pas tous baptisés comme Christ ) ou temoins de Jehovah ( les chetiens ne sont-ils pas tous adorateurs de Pére , voués au Pére ,Imitteur de Christ qui faisait uniquement la volonté du Pére ou encore evangeliques , les chretiens n'annoncent -ils pas tous l'evangile de Christ ne sont -ils pas tous temoins de Christ ) ????
Alors qu'est ce qui differentie un chretien d'un autre ?
Jesus enseigna que le chretiens et le produit de la semence qu'il à lui même repandue , il en est lui même la source ce qui signifie qu'un chretien est la copie de Christ , il est semblable à lui , tout comme Christ est semblable au Pére celeste ( voir Mathieu 13 : 24 à 30 )
Un chretien s'identifie donc non en raison de se qu'il dit être , mais en raison de sa propre nature , ce qu'il est vraiment au plus profonde de lui même , comme un enfant s'dentifie à son Pére de son heredité , ( un proverbe dit: "bon sang ne saurais mentir"ou encore " tel Pere tel fils "
Un chretien sera donc le reflet de Christ dont il est l'imitateurs
Paul ecrivit :
Citation :
« Soyez mes imitateurs, comme moi aussi je le suis de Christ. » (1 Corinthiens 11:1)
Paul s'identifait comme imitateur de Christ , qui est ilui même imitateur de Dieu , c'est dans cet esprit que chacun est membre d'un seul corps unit dans un seul esprit , yant un seul Dieu , un seul sauveur , une seule espérance et ce n'est pas une etiquette qui peut garantir tout celà mais bien la volonté de l'individu qui s'engage par alliance à faire la volonté du Pére qui est que l'on suive son fils Jesus
Citation :
« Comme il parlait encore, voici, une nuée lumineuse les couvrit ; et voici une voix de la nuée, disant : Celui-ci est mon fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé mon plaisir ; écoutez-le. » (Matthieu 17:5)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Pensées sur la lettre aux corinthiens   Sam 1 Sep 2007 - 15:42

2 - Paul à Corinthe

http://perso.orange.fr/leon.paillot/Paul04.htm

Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 563
Localisation : Québec
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Pensées sur la lettre aux corinthiens   Lun 3 Déc 2007 - 23:30

Bonjour à tous,

Lorsque Paul dit dans 1 Corint. 13 :

Citation :
1 Si je parle dans les langues des hommes et des anges, mais que je n’aie pas l’amour, je suis* comme un airain qui résonne ou comme une cymbale retentissante.
Je ne connais pas grand-chose aux langages des anges. Est-ce qu'il s'adresse aux anges dans ce passage ? Est-ce que la prière ferait partie du langage des anges ? C'est un moyen de communication entre nous, Jésus et notre Père.

Qu'en pensez-vous ?

Mes amitiés !

_________________
Pierre

Or maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance, l’amour; mais la plus grande de ces choses, c’est l’amour. (1 Corint. 13 : 13)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12096
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Pensées sur la lettre aux corinthiens   Mar 4 Déc 2007 - 16:00

Bonjour Pierre,

Voilà des questions vraiment intéressantes !

Je ne connais pas grand chose non plus sur la langue des anges mais voyons ce qu'en disent les Écritures :
Citation :
Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit. - 1Corinthiens 13,1
Certains commentateurs sont d'avis que la langue des anges est celle dans laquelle "des paroles merveilleuses" furent exprimées selon texte suivant :
Citation :
Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait ).
Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait ) fut enlevé dans le paradis, et qu'il entendit des paroles merveilleuses qu 'il n'est pas permis à un homme d'exprimer. - 2Corinthiens 12,2-4
Il semblerait que Paul soit un des rares humains à avoir entendu cette langue sous l'action de l'Esprit saint qui pouvait également rendre Paul capable de comprendre ces "paroles merveilleuses" sans toutefois qu'il soit autorisé de nous les transmettre en une langue qui nous soit compréhensible. Dommage! mais le Père sait pourquoi .

Dieu parlait aux anges avant même qu'il créa le monde matériel. La langue des anges n'est donc certainement pas transmise dans le monde invisible par des ondes sonores. Lorsqu'il leur parle à distance, la transmission n'est certainement pas limitée par la vitesse de la lumère mais il doit exister un mode de transmission instantané qui permet à Dieu de communiquer avec les anges à n'importe quelle distance.

On en apprendra plus lorsque nous serons dans la maison du Père où nous aurons la possibilité de parler également avec les anges dans leur propre langue. - Jean 3,2.

Fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 563
Localisation : Québec
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Pensées sur la lettre aux corinthiens   Mar 4 Déc 2007 - 21:58

Bonjour Nomade,

Merci pour ces précisions, c'est une avenue très intéressante.

Mes amitiés !

_________________
Pierre

Or maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance, l’amour; mais la plus grande de ces choses, c’est l’amour. (1 Corint. 13 : 13)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées sur la lettre aux corinthiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées sur la lettre aux corinthiens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensées sur la lettre aux corinthiens
» Deuxième lettre de Paul aux Corinthiens - chapitre 1
» Deuxième lettre de Paul aux Corinthiens - chapitre 12 (2/2)
» Deuxième lettre de Paul aux Corinthiens - chapitre 13
» Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Étude de la « Première lettre aux Corinthiens » :: Commentaires-
Sauter vers: