La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'autorité spirituelle dans l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Mar 31 Juil 2007 - 13:06

http://www.eglisedemaison.com/livres/viola/covering/05.html

Voici quelques extraits :

Citation :
Paul, lui, considérait que les apôtres étaient "les derniers des hommes ... fous ... faibles ... méprisés ... les balayures du monde, le rebut de tous" (1 Cor. 4:9-13). Les vrais travailleurs ne cherchent donc pas la gloire. Ils ne cherchent pas à impressionner les gens (2 Cor. 11:5-6; 1 Thess. 2:5-6). Ils ne cherchent pas le gain financier (2 Cor. 2:17; 11:9). Ils ne dominent pas la vie des autres (2 Cor. 1:24).

Les vrais travailleurs ne s'attribuent pas des qualités éclatantes (2 Cor. 3:1-3). Ils ne prétendent pas à un héritage supérieur (2 Cor. 11:21-22).
Les vrais travailleurs sont avant tout des serviteurs

Paul reconnaissait que la source de son autorité était Christ Lui-même, tel qu'il est décrit dans l'évangile. C'est pourquoi il invitait régulièrement les saints à juger de ce qu'il disait (1 Cor. 10:15; 11:13; 1 Thess. 5:21). Paul incitait même les saints à rejeter son message s'il n'était pas en accord avec l'évangile (Gal. 1:8-9).

Comme beaucoup de chrétiens lisent le Nouveau Testament avec l'idée préconçue que Dieu avait délégué aux apôtres une très grande autorité, ils ne voient pas le caractère non-autoritaire des écrits de Paul.

Comme Paul, ces travailleurs ne cherchent pas à se bâtir des empires chrétiens ni à créer des mouvements.

Les vrais travailleurs ne bâtissent pas dénominations, programmes, missions, bâtiments, ni organisations para-ecclésiastiques! Ils bâtissent exclusivement l'ekklesia de Jésus-Christ !
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Sam 4 Aoû 2007 - 9:25

Les liens unissant initialement les Chrétiens avaient été leur foi et leur espérance communes, ainsi que leur amour mutuel comme membres de la famille chrétienne. Ils avaient grandi ensemble, dans leurs propres villes et villages, sans domination ni contrôle sous le poids d’une quelconque structure autoritaire. Moins d’un demi siècle après la mort des apôtres, ceci avait maintenant radicalement changé. L’orientation dans laquelle l’église se dirigea au deuxième siècle après J.C. et les forces qui les poussaient dans cette direction sont publiées dans : Schaff’s history :



…l’esprit entier de l’église de l’époque tendit vers la centralisation ; elle correspondait à une demande d’unité compacte et solide. Puis, ce repli sur soit, au milieu des dangers environnants comme la persécution et l’hérésie, entraîna l’église vers un épiscopat. (Direction par un seul surveillant de l’assemblée des fidèles). A une époque si critique et mouvementée, le principe : l’union fait la force et la division est faiblesse, prévalu avant tout… Une telle unité a été offerte à l’évêque (le surveillant) qui tenait la congrégation dans une relation monarchique, ou plus exactement patriarcale. A travers l’évêque était retrouvé la représentation visible du Christ, la tête principale de l’église entière…. Le maintien des croyances du peuple en Dieu et en Christ, à travers l’évêque, reçut le soutien et l’approbation extérieure à l’église
Revenir en haut Aller en bas
Xavier

avatar

Nombre de messages : 422
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: L'autorité spirituelle dans l'Eglise.   Lun 6 Aoû 2007 - 19:35

Bonsoir Patoune, Bonsoir NJ FREE,
Sur le même site que tu cites www.eglisedemaison.com on peut lire avec délices le chapitre premier intitulé:
Les modèles d'autorité.
Ceux qui ont été TJ ou ceux qui le sont encore trouveront dans ce chapitre matière à réflexion. Et l'on pourrait dire que "toute ressemblance avec des personnes ou des situations de la vie moderne, ne sont pas forcément fortuites"...
Affections fraternelles
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Lun 6 Aoû 2007 - 19:48

Cher Xavier, tu ne m'en voudras pas d'afficher exactement l'article précis que tu cites "Les modèles d'autorité"
http://www.eglisedemaison.com/livres/viola/covering/01.html
Cet auteur a vraiment compris le vrai sens de l'autorité.
C'est une leçon d'humilité donnée à ces hommes qui croient à tort ou à raison, représenter le Christ, ou établis comme juges sur les brebis de Dieu.
Merci beaucoup beaucoup d'avoir attiré notre attention sur cet article Smile
Affection fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Mar 7 Aoû 2007 - 13:36

Bonjour patoune, et xavier,

L'article est magnifique, merci de nous l'avoir fait decouvrir.

Amour
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Mar 7 Aoû 2007 - 23:07

Citation :
En effet, l'honneur que reçoit un croyant de la part de l'église doit toujours être mérité, jamais exigé ni affirmé. C'est ainsi que ceux qui sont réellement spirituels ne proclament jamais leur autorité spirituelle sur les autres. Ils ne se vantent pas de leur travail ni de leur maturité spirituels. D'ailleurs, ceux qui proclament de telles choses ne font que prouver leur immaturité! Celui qui déclare qu'il est "L'oint et l'homme fort de Dieu pour l'heure actuelle" -- ou d'autres accolades similaires -- ne démontre qu'une chose: qu'il n'a aucune autorité spirituelle!

http://www.eglisedemaison.com/livres/viola/covering/03.html

comparer avec :

*** w03 15/3 p. 10-11 Dois-je envoyer mes enfants à l’école ? ***
En l’espace d’une année, les serviteurs de Jéhovah reçoivent des centaines de pages à lire préparées sous la direction de “ l’esclave fidèle et avisé ”. (Matthieu 24:45-47.) Toutes sortes de thèmes y sont abordés, de la vie de famille à la science en passant par les coutumes des peuples et la religion. Mais la valeur de ces écrits tient surtout à l’enseignement biblique qu’ils contiennent. Si vos enfants ne savent pas lire, ils seront privés de cette instruction spirituelle fondamentale.

*** w93 1/11 p. 8 Les jours prophétiques annoncés par Daniel, et notre foi ***
Depuis 1919, il est clair que c’est le reste oint qui est l’“esclave fidèle et avisé”.

*** km 4/74 p. 2 Vos réunions de service ***
2) Les faits montrent clairement que lors de la seconde venue du Christ, en 1914 une seule organisation était occupée à donner la nourriture “en temps voulu” et s’identifiait ainsi à “l’esclave” dont parlent les Écritures (BI 12/63, pp. 24-28). 3) Les lettres de créance en rapport avec “l’esclave” sont nombreuses dans les Écritures (BI 12/60 pp. 10-13).

Et tant et tant d'auto-proclamations, d'auto-glorifications que le forum en serait overbooké si on les reprenait toutes.
alors qu'il est écrit : Luc 17:10 > De même, vous aussi, quand vous aurez fait toutes les choses qui vous ont été assignées, dites : ‘ Nous sommes des esclaves bons à rien. Ce que nous avons fait, c’est ce que nous devions faire.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Ven 2 Nov 2007 - 19:37

Voici une autre page concernant l'autorité spirituelle dans l'Eglise toujours du même auteur F. Viola :
Citation :
Nous avons hérité d'une vision particulière d'autorité. Nous avons hérité d'une mentalité au sujet de la direction qui ne vient pas de Jésus Christ ni du nouveau testament. Elle vient du monde romain ! Et nous l'avons baptisée, nous l’avons fait chrétienne, et nous l'avons favorisé. Mais ce n'est pas de Dieu !


Arrow Nous apprenons comment dans chaque Eglise, l'apôtre Paul, Pierre et Jacques concevaient cette autorité :
Citation :
L'auteur d'Hébreux ne dit pas, « obéissez inconditionnellement » Non ! Le grec veut dire « se laisser persuader par » eux.
C'est complètement différent de l'esprit que la TG du 1er avril 2007 commandait aux tJ :
Citation :
p 28 § 9 " Nous montrerons que nous sommes réellement soumis en cédant même lorsque nous ne comprenons pas la décision prise "
Arrow Et cette remise à niveau se finit par la responsabilisation de ceux qui sont appelés "anciens" :
Citation :
Quand vous partirez d’ici aujourd'hui vous êtes responsables. Puisque maintenant vous savez. Parce que vous avez entendu.
http://www.actes2-42.net/viola.coeurs-pasteurs.htm
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Mer 10 Mar 2010 - 18:44

Elements de reflexion :

l’histoire de l’église Chrétienne primitive de Schaff page 124, fait les remarques suivantes :

"Le nouveau testament ne connaît ni aristocrates ou nobles spirituels, mais appelle tous les Chrétiens « les saints », bien que beaucoup d’entre eux aient fait défaut à leur vocation. Il n’identifie aucun sacerdoce spécial qui se distinguerait du peuple, comme médiateur entre Dieu et les ‘laïcs’. Il ne connaît qu’un grand prêtre, Jésus Christ, et enseigne clairement le sacerdoce universel aussi bien que la royauté universelle de tous les croyants."

Dans les écrits d’Ignatius d’Antioche (qui vécut aux environs de 30 à 107 de notre ère, et mourut comme martyr), nous commençons à trouver des exhortations comme celles ci :
"Et soyez soumis aux anciens comme aux apôtres de Jésus. Vos anciens président à la place des apôtres, soyez soumis aux collèges des anciens comme à la loi de Jésus Christ. (Ignatus Epître aux Trallians chapitre II, Epître aux Magnesian chapitre VI, la même épître chapitre II).


Les liens unissant initialement les Chrétiens avaient été leur foi et leur espérance communes, ainsi que leur amour mutuel comme membres de la famille chrétienne. Ils avaient grandi ensemble, dans leurs propres villes et villages, sans domination ni contrôle sous le poids d’une quelconque structure autoritaire. Moins d’un demi siècle après la mort des apôtres, ceci avait maintenant radicalement changé. L’orientation dans laquelle l’église se dirigea au deuxième siècle après J.C. et les forces qui les poussaient dans cette direction sont publiées dans : Schaff’s history :

"…l’esprit entier de l’église de l’époque tendit vers la centralisation ; elle correspondait à une demande d’unité compacte et solide. Puis, ce repli sur soit, au milieu des dangers environnants comme la persécution et l’hérésie, entraîna l’église vers un épiscopat. (Direction par un seul surveillant de l’assemblée des fidèles). A une époque si critique et mouvementée, le principe : l’union fait la force et la division est faiblesse, prévalu avant tout… Une telle unité a été offerte à l’évêque (le surveillant) qui tenait la congrégation dans une relation monarchique, ou plus exactement patriarcale. A travers l’évêque était retrouvé la représentation visible du Christ, la tête principale de l’église entière…. Le maintien des croyances du peuple en Dieu et en Christ, à travers l’évêque, reçut le soutien et l’approbation extérieure à l’église"


Récapitulant ce que l’histoire révèle Lightfoot écrit :

L’idéal apostolique a été mis en avant et oublié en peu de génération. La vision originelle fut seulement pour un temps, puis disparut…
D’être les représentants, les ambassadeurs de Dieu, les hommes en vinrent à être considérés comme ses vicaires (ce qui est comme un produit de substitution, siégeant a sa place) (Epître aux Ephésiens page 268)

Congrégation ou église était maintenant vue non pas dans la simplicité d’une confrérie, unie par une foi commune, et amour mutuel, mais comme une religion institutionnelle, avec des frontières définies, au-delà desquelles personne ne pourrait aller sans conséquences désastreuses.

Ainsi Cyprien écrivit :
"Il ne peut plus avoir simplement Dieu comme père, on doit considérer également l’église comme sa mère. Si n’importe qui ne pouvait s’échapper en étant en dehors de l’arche de Noé, alors n’importe qui ne peut aussi s’échapper en étant en dehors de l’église."

(Les écriture disent en dehors du Christ, il n’y a pas de salut, Cyprien a repris ce principe en disant : en dehors de l’église visible il n’y a pas de salut. La Tour de Garde du 1er novembre 1974 page 667,668 dit la même chose en comparant l’arche à l’organisation visible.)

Hélas, c'est la bien triste réalité du monde chrétien aujourd'hui
Il y a 150 arches de Noé aujourd'hui, et chaque église ou presque est convaincue que seule la sienne survivra au déluge...

A méditer...
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Jeu 11 Mar 2010 - 11:52

Bonjour ,

Pour le chretien, authentiques , la question de l'autorité ne devrait même pas se poser , en effet les seules autorité auquelles le chretien doit se soumettre sont celle qui sont permises par Dieu , Dieu etant l'autorité absolue .
Jesus à lui reçu depuis l'an 33 de notre ere le pouvoir au ciel et sur la terre ,
Citation :
Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.

Tout lui est donc soumis sauf son Pére a qui il est lui même soumis
L'apôtre Paul au Romains 13 fixe un principe qu'il serait bien que nous examinions dans le detail
Citation :
Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.

Voir aussi Jean 19 : 11
Comment devrions nous comprendre et appliquer ce principe ?
Qu'elles sont ses autorités superieures ?
Y a t-il parmi les chretiens des autorités semblables ?
Comment definir l'autorité spirituelle dont il est question dans le thême de ce fil de discussion ?
Y a t-il une différence entre l'autorité spirituelle et l'autorité en génerale ?

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Jeu 11 Mar 2010 - 15:19

bonjour gégé et tous.

Je vais faire une réponse schématisée aux questions de gégé.
Citation :
Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.

Voir aussi Jean 19 : 11
Comment devrions nous comprendre et appliquer ce principe ?
Qu'elles sont ses autorités superieures ?
Y a t-il parmi les chretiens des autorités semblables ?
Comment definir l'autorité spirituelle dont il est question dans le thême de ce fil de discussion ?
Y a t-il une différence entre l'autorité spirituelle et l'autorité en génerale ?


les autorités supèrieures sont les dirigeants de ce monde que Dieu tolère, nous devons obeir aux lois qu'ils éditent, mais comment appliquer ce principe avec la réponse des apôtres de n'obeir qu'à Dieu comme chef?
Ils ne devraient pas avoir d'autorités semblables chez les chrétiens, malheureusement il y en a .
Il n'y a qu'une autorité a définir et à respecter l'autorité de Jéhovah et de son fils Jésus, tout en reconnaissant celle de Dieu supérieure, puisque le fils lui même se soumet à son père.
Oui li y a pour moi une différence entre l'autorité spirituelle, juste et pleine d'amour du père, et celle des hommes en général.
L'autorité humaine quel quelle soit ne vois que son propre intérêt.
Le monde du travail est le premier touché par ce fléau du mois d'abord.
Ce que je pense et écris n'engage que moi.
Mais je pense souvent à ces paroles:
Lhomme domine sur l'homme à son détriment.

paroles pleines de sagesse de Salomon.

Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Jeu 11 Mar 2010 - 19:33

Bonjour Pénéloppe ,

Merci pour ta reponse,
Citation :
Tu ecris : que les autorités supérieures sont les dirigeants de ce monde que Dieu tolére ,

C'est vrai, mais savons nous pourquoi Dieu tolére , les autorités en places ?
Que se passerait- il s'il n'y avait pas d'autorité du tout ?
En etablissant ce principe Paul ne fait qu'obeir à son autorité , qui est Jesus , qui enseigne que nous devons rendre à César ( l'autorité ) ce qui est à Cesar , et ce qui est à Dieu ( l'autorité suprême ) à Dieu ;(voir Mathieu 22 : 17 à 21) il n'y a donc pas contradiction entre la pensée de Paul en Romains 13 : 1 et celle de Pierre selon actes 5 : 29
Citation :
Pierre et les apôtres répondirent: Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes

Les deux principes englobant dans sa totalité le principe enoncé par Jesus , ce principe indique que nous devons obeir en priorité à Dieu ( l'autorité suprême ) mais que nous devons obeir aux autorité en place tant que ce qu'elles nous demande ne s'oppose pas à la volonté de Dieu selon Mathieu 5 : 41 Jesus indique même que nous pouvons même allar au delà de ce que demande l'autorité
Citation :
Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui

Concernant la congrégation chretienne nous savons tous que son chef c'est Christ , mais nous savons aussi qu'il a envoyé ses apôtres qui enseignés par l'esprit saint ont une autorité pour enseigner .
Ce qui est important est de definir ce qu'est l'autorité ,
En general une autorité se refére à un code de loi , a des principes de bases ,
Christ à reçu toute autorité pour mettre en oeuvre la volonté de son Pére , ses apôtres on reçus autorités pour enseigner les nouveaux convertis , et ceux ci reoivent à leurs tour autorité pour faire des disciples de gens de toutes les nations
Avoir autorité n'est pas être chef , mais selon Jesus c'est servir ceux qui sont daans le besoin , Jesus enseignait avec autorité , celà ne l'emp^chait pas d'être humble et doux de caractére ( voir Mathieu 11 : 28 à 30 ) Pour avoir autorité , il faut donc acquérir une certaine maturité spirituelle ,qui implique en autre de cultiver le fruit de l'esprit de Dieu ( voir Galates 5 : 22 à 24 )
les chretiens son des intendants de la Parole de Dieu , ils ne font donc pas autorité en raison de leur prores critéres , mais selon ceux de Dieu , Jesus lui même dit qu'il ne fait rien de sa propre initiative , les chretiens ses eleves ne doivent -ils pas êtres ses imitateurs . ( voir I Pierre 2 : 21 )
Comment pourrions nous enseigner et faire des disciples sans une certaine autorité basée sur la Parole de Dieu ?
Ne pas confondre autorité et pouvoir selon les critéres du monde !
Fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Dim 14 Mar 2010 - 12:34

Bonjour ,

Lorsque nos lisons les evangiles nous ne pouvons que faire le constat que Jesus enseignait ou repodait aux question qui lui etait posée avec une grande autorité ,
Comme il e le dit il n'enseignait que ce que le Pére lui disait , ce qui signifie qu'il attachait un attention particuliére à tout ce que son Pére faisait , enseignait , et annonçait , sa Parole etait donc , celle de son Pére ,
Le chretien , est un eleve de Jesus , et tout ce qu'il apprend de lui vient du Pére , des lors le disciples s'efforcera d'imiter le maître , pour celà comme lui il se doit d'acquerir la connaissance exacte de la Parole de Dieu
La connaissance est une de clé pour la comprehension de la volonté divine ,Jesus repprocha aux pharisens selon Luc 11 : 52 il dit :
Citation :
« Malheur à vous, maîtres de la loi ! Vous avez pris la clé permettant d'ouvrir la porte du savoir : vous n'entrez pas vous-mêmes et vous empêchez d'entrer ceux qui le désirent. »

Le livre de Malachie 2 : 7 nous aide à comprendre ce que voulair dire Jesus
Citation :
Oui, c'est le rôle du prêtre d'enseigner aux hommes à connaître Dieu, c'est lui qu'ils viennent consulter au sujet des règles à appliquer, car il est le porte-parole du Seigneur de l'univers.

Jesus s'acquitta de cette responsabilté , d'ailleurs il dit selon Jean 17 : 26
Citation :

Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux
Connaitre Dieu , c'est plus que savoir qu'il existe ,
c'est connaitre se personnalité , ses qualités , ce qe 'il aime , ce qu'il hait , c'est aussi connaitre ce qu'il nous enseigne par sa parole , car c'est cette connaissance qui nous rend ou nous rendra libre ,( Jean 8 : 32 ) sa Parole est la vérité , aussi comment pourions nous pretendre avoir la "verité " sans connaître sa Parole ,
C'est vrai qu'il y à des etapes dans notre croissance spirituelle , mais comme le dit Paul ecrit :
Citation :
dans les choses auxquelles nous sommes parvenus, marchons dans le même [sentier]. (Philippiens 3:16

doit s'efforcer de connaitre la volonté de Dieu , car le salut depant de l'application de cette volonté Jesus le dit beaucoup " diront : seigneur , seigneur , et pourtant il leur dira de s'eloigner car il ne les connait pas , pour être connu de Jesus et de son Pére , il est clair que nous devons travaller à le même oeuvre , parler d'une même voix , s'abreuver au même rocher qui est Christ
Les chretiens sont selon 1 Pierre 2 : 9 des prêtres et des rois , ils ont donc la responsabilité d' enseigner la Parole de Dieu dont ils sont les ambassadeurs ,
Comment pourrions nous enseigner ce que nous ne connaissons pas ?
Fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par Gégé2 le Dim 14 Mar 2010 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Dim 14 Mar 2010 - 12:56

Bonjour,

Jésus dit selon Luc :
Citation :


Traduction John Nelson Darby : Malheur à vous, les docteurs de la loi ! car vous avez enlevé la clef de la connaissance : vous n’êtes pas entrés vous-mêmes, et vous avez empêché ceux qui entraient. (Luc 11:52)

Quelle est donc la clef de la connaissance ?
Il est important de répondre à cette question. Pourquoi ?
Parce que les docteurs de la Loi avaient une grande connaissance des Ecrits sacrés. Mais ils leur manquait la clef pour les comprendre parce qu'ils l'avaient prise, ôtée...


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Dim 14 Mar 2010 - 13:19

Bonjour à tous

Qulequ'un ayant la la possibilité d'enseigner à -til la clé de la connaissance ?
Il peut la diluer , l'accomoder , s'en servir comme faire valoir , demontrer qu'leele n'a pas de valeur , en ne l'appliquant pas lui même ce que Reproche Jesus aux pharisiens en disant "ils disent mais ne font pas "( voir Mathieu 23 :2 - 3)
C'est vrai que chaque chretien detient les clé de la connaissance , Puisqu'il est enseigné par Dieu ( Esaie 48 : 17 ) c'est l'exemple qu'il presente qui demontrera que ce qu'il enseigne est vraiment important , c'est en l'appliquant lui -même , sans toujours regarder si les autres le font qui donnera de la valeur à ce qu'il dit , n'oublions pas que chacun est responsable pour lui -même
Gégé ne repondra que pour lui même , aussi il se dioit d'appliquer ce qu'il dit , et s'il se trompe , il doit être assez humble pour demander pardon au Pére , mais aussi à ses fréres
Si donc mes fréres et soeurs constatent en moi des anomalies , ou un esprit d'orgueil , ce serait de l'amour que de m' aider à le surmonter , puisque tous reçoive l'aide de l'esprit saint , qui lui enseigne toutes chose à chacun de nous dans la mesure de notre soumission à la volonté de Dieu
C'est là la responsabilité de chacun et chacune ,qu'il doit metrre en oeuvre dans l'esprit de 1 Pierre 3 : 15
La critique est facile , l'exercice difficile
Sincérement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par Gégé2 le Dim 14 Mar 2010 - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Dim 14 Mar 2010 - 13:30

Gégé a écrit :
Citation :

Qulequ'un ayant la la possibilité d'enseigner à -til la clé de la connaissance ?

Que reprochait Jésus aux docteurs de la Loi et aux religieux de son époque ? (d'ailleurs toujours d'actualité... )

Il suffit de relire tout ce qu'Il leur dit :
Citation :


Matthieu 23:23 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! car vous payez la dîme de la menthe et de l'aneth et du cumin, et vous avez laissé les choses plus importantes de la loi, le jugement et la miséricorde et la fidélité ; il fallait faire ces choses-ci, et ne pas laisser celles-là.

Et en Luc 11 :
Citation :

42 Mais malheur à vous, pharisiens ! car vous payez la dîme de la menthe et de la rue* et de toute sorte d’herbe, et vous négligez le jugement et l’amour de Dieu : il fallait faire ces choses-ci, et ne pas laisser celles-là.

Voilà la clef de la ''connaissance'' : l'amour. L'amour pour Dieu et pour son prochain, le résumé de la Loi qui n'est pas aboli mais qui est l'essence même du Christianisme... et une loi qui subsistera à jamais. Matthieu 22 :34-40

Les Epîtres de Jean sont révélatrices de cette clef.

Fraternellement


Dernière édition par Théophile le Dim 14 Mar 2010 - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8579
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Dim 14 Mar 2010 - 13:32

Hello ,
Merci pour ton encouragement , mais si tu lis ce que j'ai ecris à fond tu verras que j'ai utilisé la même reference
C'est vrai que nous sommes tous de pharisiens en puissance , il n'y à que quelqued uns qui sont vraiment des imitateurs de Christ ,
Cependant n'oublions pas que tous peuvent changer , ( exemple Paul) aussi usons de misericorde pour que nous ammasions dans le ciel de veritable tresor , bas" sur l'amour et la justice , car qui sommes nous pôue pouvour jugé autrui ?
La parole nous recommande de rendre le bien pour le mal ,
Le faisons nous ?
Et si je suis si mauvais que çà , il ne faut pas frequenter les ennemis de Dieu .
Ai -je changé à ce point que je soit devenu semblable aux pharisienx , il faut vraiment que je fasse le point
Puisse le Pére me pardonner et redresser ma voie
Merci pour ta franchise , mais je serais toi je me garderais de Gégé
Sincérement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11209
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Dim 14 Mar 2010 - 15:30

Théophile a écrit:
Gégé a écrit :
Citation :
Quelqu'un ayant la la possibilité d'enseigner à -t -il la clé de la connaissance ?
Que reprochait Jésus aux docteurs de la Loi et aux religieux de son époque ? (d'ailleurs toujours d'actualité... )
Il suffit de relire tout ce qu'Il leur dit :
Citation :
Matthieu 23:23 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! car vous payez la dîme de la menthe et de l'aneth et du cumin, et vous avez laissé les choses plus importantes de la loi, le jugement et la miséricorde et la fidélité ; il fallait faire ces choses-ci, et ne pas laisser celles-là.
Et en Luc 11 :
Citation :
42 Mais malheur à vous, pharisiens ! car vous payez la dîme de la menthe et de la rue* et de toute sorte d’herbe, et vous négligez le jugement et l’amour de Dieu : il fallait faire ces choses-ci, et ne pas laisser celles-là.
Voilà la clef de la ''connaissance'' : l'amour. L'amour pour Dieu et pour son prochain, le résumé de la Loi qui n'est pas aboli mais qui est l'essence même du Christianisme... et une loi qui subsistera à jamais. Matthieu 22 :34-40
Les Epîtres de Jean sont révélatrices de cette clef.
Fraternellement
Bonjour chers lecteurs,
reprenons le texte parlant de "la clé de la connaissance" :
Citation :
Malheur à vous, les docteurs de la loi ! car vous avez enlevé la clef de la connaissance : vous n’êtes pas entrés vous-mêmes, et vous avez empêché ceux qui entraient. (Luc 11:52)
Jésus compare ici les Écritures à une maison avec une porte et une serrure qui exige une clé pour pouvoir y entrer ! La "clé" qui ouvre la compréhension de l'AT est le Messie Jésus-Christ. C'est lui que les légistes ont "enlevé" en le rejetant et en le faisant exécuter sur une croix. Jésus s'est présenté comme la "vérité" personnifiée. - Jean 14 :6. Mais les conducteurs religieux ou légistes n'ont pas eu l'amour de la vérité, c'est pourquoi la compréhension leur est restée cachée et ils ont tout fait pour que le peuple n'écoute pas et ne suive pas le Messie. Ceux qui ont écouté le Messie et l'ont suivi ont compris comment ils pouvaient entrer dans le royaume des cieux. Il en est de même aujourd'hui. Ceux qui suivent aveuglément des conducteurs religieux aveugles ou qui se trompent eux-mêmes par des faux raisonnements n'entreront pas dans le royaume des cieux. Heureux ceux qui se laissent enseigner par le Messie Jésus-Christ. - Matthieu 18:20.
Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Jeu 15 Avr 2010 - 17:09

Citation :
Les lettres de Paul mettent l'accent sur les actions exemplaires, mais elles ne montrent aucun intérêt particulier pour les titres et les postes. Par exemple, à chaque fois que Paul écrit à une église, il s'adresse à l'église elle-même plutôt qu'à ses dirigeants (Rom. 1:7;1 Cor. 1:1;2 Cor. 1:1; Gal. 1:1-2; Eph. 1:1; Phil. 1:1; Col. 1:1-2;1 Thess. 1:1;2 Thess. 1:1).

(Pour ce qui est des "épîtres pastorales" -- 1 Timothée, 2 Timothée, et Tite -- elles étaient adressées aux collaborateurs apostoliques de Paul et non à des églises.)

Je répète. A chaque fois que Paul écrivait une lettre à une église, il s'adressait à l'église tout entière, et non pas seulement au(x) dirigeant(s)!

On retrouve cette tendance dans l'épître aux Hébreux. L'auteur y invite les saints, à la fin de sa lettre, à saluer leurs conducteurs. (Heb. 13:24)

C'est encore plus frappant quand nous examinons l'église la plus tourmentée dont parle le Nouveau Testament, l'église de Corinthe. Paul ne s'adresse jamais aux anciens. De toute sa correspondance avec les Corinthiens, Paul n'a jamais repris les anciens. Il n'a pas non plus exhorté l'église à leur être plus obéissante. D'ailleurs il ne les a même pas mentionnés !
Plutôt, Paul en appelle à l'église toute entière. Il lui montre que c'est à elle de prendre la responsabilité des blessures qu'elle s'est infligées. Plus de trente fois dans 1 Corinthiens, Paul exhorte et implore "les frères", comme s'il n'y avait aucun dirigeant.
S'il y avait eu des dirigeants dans l'église, Paul leur aurait certainement écrit pour résoudre leurs problèmes. Mais jamais il ne s'adressa à eux. A la fin du livre, Paul conseille à l'église de se soumettre au dévoué Stéphanas et à sa maison. Il a cependant élargi ce groupe en disant "et à tous ceux qui travaillent à la même oeuvre."

Remarquons que Paul insiste sur les fonctions et non les positions. Il s'adresse à toute l'église. Tout le livre de Corinthiens en appelle à l'ensemble de l'église pour prendre en main ses problèmes.

L'absence dans l'église de Corinthe d'anciens attitrés est particulièrement visible dans 1 Corinthiens 5, où Paul fait appel à l'ensemble de l'église pour remettre à Satan un membre tombé
(1 Cor. 5:1). De nos jours, on penserait qu'une telle tâche ne pourrait être accomplie que par ceux d'un assez grand poids ecclésiastique.

Commentaire de Jonsson approuvé par Théophile et par qui le voudra...
Revenir en haut Aller en bas
Adminis
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Jeu 15 Avr 2010 - 19:35

Bonjour tous ,

Il me semble qu'il est necessaire de faire une mise au point ;
Un forum, n'est pas une eglise ,il est une tribune pour que toutes sortes de personnes puissent discuter dans un esprit de paix
Les administrateurs du forum ne sont pas des anciens ,ni des pasteurs , ni des prêtres , ce sont des garant de la bonne marche du forum et de la liberté des individus .
les administrateurs sont soumis aux même regles que les autres lorsqu'ils ecrivent dans le forum
Si un administrateur s'en prend personnellemnt à un membre , il sera rayé de l'administration ;
Il est clair qu'un forum ne peut être dirigé comme l'eglise de Christ , qui elle n' a qu'un chef et c'est Christ .
Un forum n'est pas composé que de chretiens , mais de personne de toutes sortes qui n'ont pas forcement revêtu la personnalité nouvelle , d'ou 'limportance de veiller à la bienseance , à la morale , et à l'integrité de l'individu , nous ne discutons pas des personnes mais de idées bibliques en se servant d'arguments , pas des exemples personnels
Sincerement et amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://jesus.discutfree.com
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Jeu 15 Avr 2010 - 20:31

Adminis a écrit:
Bonjour tous ,

les administrateurs sont soumis aux même regles que les autres lorsqu'ils ecrivent dans le forum
Si un administrateur s'en prend personnellemnt à un membre , il sera rayé de l'administration ;

Sincerement et amicalement
Citation :


Si un administrateur s'en prend personnellemnt à un membre , il sera rayé de l'administration ;

Cela doit poser un sérieux cas de conscience... Cool

Sincèrement
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11209
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   Jeu 15 Avr 2010 - 20:34

Bonsoir à tous,
l'excellente citation de Carl Olof Jonsson va tout à fait dans l'esprit de nos conclusions bibliques dans le cadre de la discussion que nous avons eu sur le forum déjà en 2006 et dont voici un extrait sur la manière de régler les problèmes dans une ekklesía en employant l'exemple de celle de Corinthe :
Nomade a écrit:
... Aurait-il fallu former un comité de 3 juges à la manière des tJ d'aujourd'hui pour intervenir dans ces congrégations chrétiennes ? Une telle procédure était absolument inconnue du temps des apôtres et des premiers chrétiens. Mais alors, comment agissait-on dans les congrégations à l'époque lorsque de tels problèmes surgissaient?
Lorsqu'un chrétien de la congrégation de Corinthe avait eu une conduite tellement amorale que même les non-croyants étaient choqués, les chrétiens cessèrent tout simplement de le fréquenter. Ils n'avaient pas besoin d'un "comité judiciaire" pour faire cela. En effet, l'Écriture nous rapporte:
Citation :
"Cette réprimande infligée par la majorité suffit pour un tel homme, [et il se repentit] de sorte que maintenant, au contraire, vous devriez [lui] pardonner volontiers et [le] consoler, de peur que d'une manière ou d'une autre un tel homme ne soit englouti par sa tristesse excessive. Je vous exhorte donc à confirmer votre amour pour lui " - 2 Corinthiens 2:6-8.
Une telle réprimande infligée par la majorité suffisait donc.
Lorsque les chrétiens de la congrégation eurent connaissance de la mauvaise conduite de cet homme, ils se distancèrent de lui, à l'exception de certains, puisque le texte dit que la réprimande était infligée par la majorité.
Pour savoir comment se comporter envers un chrétien de nos jours qui mène une vie immorale ou qui rejette l'enseignement du Christ, chacun doit décider pour lui-même s'il veut prendre pour exemple soit Dieu, Jésus et les apôtres ou bien les chefs religieux tels les Pharisiens du temps de Jésus ou ceux de notre époque. La Bible enseigne clairement qu'il faut se protéger contre une influence corruptrice mais elle n'a jamais imposé une dureté et une cruauté qui n'ont rien de divin ni de chrétien. C'est l'amour qui est la marque distinctive du vrai christianisme, un amour qui va jusqu'à aimer son ennemi. Que chacun prenne donc à coeur les paroles de Jésus :
Citation :
"Ne vous posez pas en juge, afin de n'être pas jugés ; car c'est de la façon dont vous jugez qu'on vous jugera ;
et c'est la mesure dont vous vous servez qui servira de mesure pour vous." - Matthieu 7:1-2 (TOB)
Cordialement
Nomade
La discussion complète de 12 pages se trouve sur
http://jesus.discutfree.com/les-temoins-de-jehovah-f4/l-exclusion-t177.htm?highlight=exclusion
Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'autorité spirituelle dans l'Eglise   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'autorité spirituelle dans l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'autorité spirituelle dans l'Eglise
» La charité dans l'Eglise
» Les charismes dans l’Eglise (Vidéos)
» Musique dans l'Eglise
» Ratzinger a de fait le pouvoir dans l'Eglise, dixit Jean-Paul Bontemps ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Christianisme & Religions :: La communauté mondiale des frères - 1Pierre 5:9-
Sauter vers: