La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Donnez-leur vous mêmes à manger !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
teo
Invité



MessageSujet: "Donnez-leur vous mêmes à manger !"   Mar 2 Oct 2007 - 14:43

Donnez-leur vous-mêmes à manger.

Aux frères et sœurs libérés de Babylone et engendrés de l’Esprit :

Avez-vous déjà été mis au pied du mur pour recevoir des amis ou des étrangers à l’improviste et qui tardent à partir après des discussions à bâtons rompus et une ambiance chaleureuse, alors que vos réserves alimentaires sont insuffisantes pour les inviter et les nourrir tous décemment le soir ?
Quel embarras !
Leur avez-vous indiqué le « Mac-Do » ou la cafétéria les plus proches en désespoir de cause, tout gênés ?
Sûrement, au contraire, vous avez fait l’inventaire de vos provisions pour les inviter à partager le peu qu’il y a à la ‘’bonne franquette’’. Mais le problème paraît insurmontable quand les hôtes sont trop nombreux.
Une situation semblable a eu lieu il y a presque 2000 ans, et l’enseignement qui nous est donné en cette circonstance est profitable, constructif, et très encourageant pour nous tous – plus que nous pouvons le penser ou l’imaginer…d’un intérêt spirituel considérable.
Fermons les yeux, et, par l’esprit, prenons part pendant quelques instants à la vie des apôtres de Jésus près du Maître. Matthieu 14 : 14-21 :
Citation :

14 Et étant sorti, il vit une grande foule ; et il fut ému de compassion envers eux, et il guérit leurs infirmes.
15 Et le soir étant venu, ses disciples vinrent à lui, disant : Le lieu est désert, et l’heure est déjà passée ; renvoie les foules, afin qu’elles s’en aillent aux villages et qu’elles s’achètent des vivres.
16 Mais Jésus leur dit : Il n’est pas nécessaire qu’elles s’en aillent ; vous, donnez-leur à manger.
17 Mais ils lui disent : Nous n’avons ici que cinq pains et deux poissons.
18 Et il dit : Apportez-les-moi ici.
19 Et ayant donné l’ordre aux foules de s’asseoir sur l’herbe, ayant pris les cinq pains et les deux poissons, il regarda vers le ciel et bénit ; et ayant rompu les pains, il les donna aux disciples, et les disciples aux foules.
20 Et ils mangèrent tous et furent rassasiés. Et ils ramassèrent, des morceaux qui étaient de reste, douze paniers pleins.
21 Or ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille hommes, outre les femmes et les enfants.
Quelques jours plus tard, une scène semblable se reproduit. Matthieu 15 :32-38 :
Citation :
30 Et de grandes foules vinrent à lui, ayant avec elles des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d’autres ; et elles les jetèrent à ses pieds, et il les guérit ;
31 de sorte que les foules s’étonnèrent en voyant les muets parler, les estropiés guérir, les boiteux marcher, et les aveugles voir ; et elles glorifièrent le Dieu d’Israël.
32 Et Jésus, ayant appelé à lui ses disciples, dit : Je suis ému de compassion envers la foule, car voici trois jours déjà qu’ils demeurent auprès de moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin.
33 Et ses disciples lui disent : D’où aurions-nous dans le désert assez de pains pour rassasier une si grande foule ?
34 Et Jésus leur dit : Combien avez-vous de pains ? Et ils dirent : Sept, et quelques petits poissons.
35 Et il commanda aux foules de s’asseoir sur la terre.
36 Et ayant pris les sept pains et les poissons, il rendit grâces et les rompit et les donna à ses disciples, et les disciples à la foule.
37 Et ils mangèrent tous et furent rassasiés ; et ils ramassèrent, des morceaux qui étaient de reste, sept corbeilles pleines.
38 Or ceux qui avaient mangé étaient quatre mille hommes, outre les femmes et les enfants.
Quelle leçon tirer de ces miracles de Jésus ? Matthieu 16 :5-12 :
Citation :
5 Et quand les disciples furent venus à l’autre rive, ils avaient oublié de prendre du pain.
6 Et Jésus leur dit : Voyez, et soyez en garde contre le levain des pharisiens et des sadducéens.
7 Et ils raisonnaient en eux-mêmes, disant : C’est parce que nous n’avons pas pris du pain.
8 Mais Jésus, le sachant, dit : Pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, gens de petite foi, sur ce que vous n’avez pas pris du pain ?
9 N’entendez-vous pas encore, et ne vous souvient-il pas des cinq pains des cinq mille hommes, et combien de paniers vous en recueillîtes ?
10 ni des sept pains des quatre mille hommes, et combien de corbeilles vous en recueillîtes ?
11 Comment n’entendez-vous pas que ce n’était pas touchant du pain que je vous disais : Soyez en garde contre le levain des pharisiens et des sadducéens ?

12 Alors ils comprirent que ce n’était pas contre le levain du pain qu’il leur avait dit d’être en garde, mais contre la doctrine des pharisiens et des sadducéens.
Et nous frères et sœurs, avons-nous compris ?
Qu’avons-nous compris ?
Sommes-nous seulement émerveillés de cette multiplication des pains et des poissons pour nourrir 5000 hommes, sans compter les femmes et les enfants, et ensuite 4000 hommes, sans compter les femmes et les enfants ?
Avons-nous seulement compris aussi qu’il nous faut être sur nos gardes de tout levain de pharisien, de toute fausse doctrine ou tout enseignement erroné ou trompeur ?
En effet, tout cela est vrai ! Mais rappelons nous de ce que Jésus a dit aux apôtres :
« Vous, donnez-leur à manger. »
Matthieu 14 :16.
Que voulait-il faire comprendre à ses disciples, et qu’est-ce que notre Seigneur nous dit à nous aussi ? Matthieu 16 :9-11 :
Citation :
9 N’entendez-vous pas encore, et ne vous souvient-il pas des cinq pains des cinq mille hommes, et combien de paniers vous en recueillîtes ?
10 ni des sept pains des quatre mille hommes, et combien de corbeilles vous en recueillîtes ?
11 Comment n’entendez-vous pas que ce n’était pas touchant du pain que je vous disais : Soyez en garde contre le levain des pharisiens et des sadducéens ?
L’enseignement est répété quatre fois pour l’accentuer à notre compréhension et rappelé en Marc 6 :35-44 ; 8 :1-9 ; 8 :14-21 ; Luc 9 :12-17 ; Jean 6 :1-13
Finalement, Jésus explique ce qu’il a fait. Jean 6 :26-40 :
Citation :
26 Jésus leur répondit et dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.
27 Travaillez, non point pour la viande* qui périt, mais pour la viande* qui demeure jusque dans la vie éternelle, laquelle le fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que le Père, Dieu, a scellé**.
28 Ils lui dirent donc : Que ferons-nous pour faire* les œuvres de Dieu ?
29 Jésus répondit et leur dit : C’est ici l’œuvre de Dieu, que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.
30 Ils lui dirent donc : Quel miracle fais-tu donc, toi, afin que nous le voyions, et que nous te croyions ? Quelle œuvre fais-tu ?
31 Nos pères ont mangé la manne au désert, ainsi qu’il est écrit : «Il leur a donné à manger du pain venant du ciel» [Psaume 78:24].
32 Jésus donc leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Moïse ne vous a pas donné le pain qui vient du ciel, mais mon Père vous donne le véritable pain qui vient du ciel.
33 Car le pain de Dieu est celui qui descend du ciel, et qui donne la vie au monde.
34 Ils lui dirent donc : Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là.
35 Et Jésus leur dit : Moi, je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
36 Mais je vous ai dit qu’aussi vous m’avez vu, et vous ne croyez pas.
37 Tout ce que* le Père me donne viendra à moi ; et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi ;
38 car je suis descendu du ciel, non pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.
39 Or c’est ici la volonté de celui qui m’a envoyé : que je ne perde rien de tout ce qu’il* m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.
40 Car c’est ici la volonté de mon Père : que quiconque discerne* le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour
Avons-nous tout compris ? Pas sûr !
Jésus a dit et nous dit : ‘’Donnez-leur vous-mêmes à manger.’’
Quoi ? Du pain ? Oui, du pain sans levain pharisaïque, pur : issu de la seule Parole de Dieu, sans contrefaçon, sans mélange, sans ajouts, issu du cœur de la semence du royaume semée par le Maître. Et ce pain peut se multiplier par 1000…par autant qu’il sera nécessaire pour nourrir tous les affamés spirituels qui sont abandonnés par leurs mauvais bergers et livrés à des rapaces de toutes sortes ; et il y aura toujours des restes pour les distributeurs généreux.
Vraiment ! Dans quelle situation nous trouvons-nous aujourd’hui frères et sœurs ? Nous avons quitté les carcans des églises et des organisations religieuses apostates, et nous jouissons d’une grande liberté chrétienne. Mais que faisons-nous de cette liberté ? : Nombre d’entre nous la mettent à profit pour étudier la Parole de Dieu en profondeur, pour nouer des liens solides avec notre Créateur et notre Maître Jésus en mettant en pratique son enseignement dans notre vie, et en nous purifiant charnellement, moralement et spirituellement – chacun sachant parfaitement le chemin qu’il a encore à parcourir pour être totalement agréé et jugé digne du Royaume et de la première résurrection (après la mort ou au moment de l’enlèvement). Et beaucoup aussi expriment leur foi et leur espérance (parfois maladroitement) sur les forums religieux d’internet.
Tout ceci est bien et nécessaire. Mais est-ce suffisant ? La Volonté divine ne s’attache-t-elle qu’aux soins que nous prenons de notre petite personne en attendant la récompense et l’héritage promis, silencieux et muets au sein d’un monde enténébré où il y a de nombreuses brebis qui soupirent et gémissent, ayant faim et soif de justice, ou devons-nous donner davantage à notre Père en témoignage de notre reconnaissance, de notre amour pour Lui et de notre prochain ?
A dire vrai, ce commandement du Seigneur nous concerne toujours, et nous pouvons dire encore plus maintenant : Matthieu 28 :18-20 :
Citation :
Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre.
19 Allez donc, et faites disciples toutes les nations, les baptisant* pour** le nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,
20 leur enseignant à garder toutes les choses que je vous ai commandées. Et voici, moi je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la consommation du siècle.
La première réaction à ce commandement est un sentiment d’impuissance devant la tâche demandée, comme celui des apôtres placé devant une ‘’impossibilité’’ de nourrir 5000 puis 4000 personnes et à qui Jésus avait dit : « Donnez leur vous-mêmes à manger ! » Leur réflexe a été de renvoyer les foules pour ‘’acheter’’ des pains dans les ‘’villages’’ pour manger. Mais Jésus dit de prendre garde au levain des pharisiens et des sadducéens qui habitent ces villes et ces villages ‘’. Alors ! Qu’est-ce à dire ?
Allons-nous continuer à nous nourrir nous-mêmes ou à relever le défit de nourrir ‘’des foules’’ avec du pain sans mauvais levain ?
Stupéfaits ou par manque de foi, après avoir parlé de notre espérance chrétienne à quelqu’un, allons-nous le renvoyer dans une quelconque église ou secte, dans un ‘’village ou une ville’’ pour qu’il continue à se faire ‘’enseigner’’ et baptiser tout en étant empoisonné, en pensant, la conscience tranquille : Dieu reconnaîtra les siens en faisant le tri, et abandonnant nos responsabilités aux ‘’gens de la ville’’ et en enfouissant notre ‘’talent’’ par peur ou nonchalance ? Matthieu 25 :14-30.

En vérité, chaque chrétien engendré de l’Esprit est mandaté pour enseigner et baptiser ceux qui le demandent au nom du Père, du Fils et de l’Esprit Saint, chacun dans la mesure de ses capacités. Car à celui qui a beaucoup reçu, il sera aussi beaucoup demandé.
Nul besoin cependant de grandes connaissances, d’éloquence, ou de formation particulière sanctionnée par un diplôme dans une ‘’école du ministère’’ ou une école supérieure de théologie. Nul besoin de former des congrégations ayant pignons sur rue. Des petits groupes unis dans une chaude ambiance familiale sont de loin préférables pour l’édification et le partage du pain.
En effet, la capacité de multiplication des ‘’pains’’ pour nourrir ceux qui ont faim ne repose pas sur nos propres forces, mais sur la puissance de Dieu. L’essentiel est la foi et la détermination de servir le Père en union avec le Seigneur.
Un détail intéressant est mentionné en Jean 6 :9, et qui révèle qui a fourni les cinq pains et les deux poissons :
Citation :
9 Il y a ici un petit garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ?
Un petit garçon qui fournit les pains et les poissons ! Et André de s’exclamer : « Qu’est-ce que cela pour tant de monde ? »
Frères et sœurs, nous sommes des petits enfants. Et nous avons en apparence très peu de choses à offrir : quelques petits pains et des poissons en nous pour nourrir des foules nombreuses… Mais l’Esprit de notre Père peut tout. Jésus n’a pas confié une mission impossible à ses disciples dont nous sommes aussi. Et en actes 1 il dit :
Citation :
8 mais vous recevrez de la puissance, le Saint Esprit venant sur vous* ; et vous serez mes témoins à Jérusalem et dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout de la terre*

La Volonté de Dieu s’accomplira à coup sûr pour sa gloire et le salut de ceux qui l’auront faite et de ceux qui auront prêté une oreille et un cœur attentifs à leurs paroles.



Est-ce vraiment possible ? Oui ! En Luc 6 :38 Jésus dit :
Citation :
38 donnez, et il vous sera donné : on vous donnera dans le sein bonne mesure, pressée et secouée, et qui débordera ; car de la même mesure dont vous mesurerez, on vous mesurera en retour
Jésus nous affirme que tout nous est possible par la foi en lui, d’autant plus dans l’œuvre vitale de témoignage à notre prochain. Jean 14 :12-14 :
Citation :
12 En vérité, en vérité, je vous dis : Celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que moi je fais, et il en fera de plus grandes que celles-ci ; parce que moi, je m’en vais au Père.
13 Et quoi que vous demandiez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
14 Si vous demandez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai.
Nous ne sommes plus investis de dons miraculeux pour multiplier des pains ou des poissons, ou changer l’eau en vin, ou guérir, ou ressusciter des morts littéralement, et bien d’autres choses. Mais notre Seigneur nous donne le pouvoir de le faire spirituellement avec foi, et avec tout l’amour que nous avons dans le cœur.
Qu’avons-nous à faire de rotatives puissantes et de tonnes de papier. Notre Seigneur nous remplit d’Esprit pour communiquer la vie éternelle, à nous à et nos semblables. Jean 4 :14.
Toute bonne chose, toute bonne œuvre nous est possible en union avec notre Seigneur Jésus et dans l’amour de notre Père même avec de petits moyens, en utilisant ce que nous avons avec foi.
Alors, écouterons-nous le Maître :
« Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
Qu’en pensez-vous ? D’autres frères et sœurs bouillonnant d’Esprit ont déjà compris et s’activent.
Paix et bénédictions à tous !
teo
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 563
Localisation : Québec
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: "Donnez-leur vous mêmes à manger !"   Mar 2 Oct 2007 - 16:57

Bonjour Téo.

N'est-ce pas le but de ce forum ? Tous les membres qui le veulent bien, mettent la main à la pâte afin d'offrir le meilleur pain possible. Chacun est libre de prendre la quantité de pain qu'il veut. Mais, il incombe à chacun de vérifier la qualité du pain qu'il prend.

Merci pour ton message !

Affection fraternelle !

_________________
Pierre

Or maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance, l’amour; mais la plus grande de ces choses, c’est l’amour. (1 Corint. 13 : 13)
Revenir en haut Aller en bas
teo
Invité



MessageSujet: Re: "Donnez-leur vous mêmes à manger !"   Mar 2 Oct 2007 - 20:28

Pierre a écrit:
Bonjour Téo.


Merci pour ton message !

Affection fraternelle !

Bonsoir Pierre.

Ton merci me touche beaucoup et sincèrement.

Reçois toi aussi mon amitié et mon affection fraternelle.

teo
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: "Donnez-leur vous mêmes à manger !"   Mar 2 Oct 2007 - 22:35

Cher Téo, je veux bien donner le peu de nourriture dont je dispose.

Mais, comment détermines-tu la personne affamée et le pourceau à qui il ne faut pas donner les perles ?

Avec mon affection fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
teo
Invité



MessageSujet: Re: "Donnez-leur vous mêmes à manger !"   Mer 3 Oct 2007 - 9:00

Patoune a écrit:
Cher Téo, je veux bien donner le peu de nourriture dont je dispose.

Mais, comment détermines-tu la personne affamée et le pourceau à qui il ne faut pas donner les perles ?

Avec mon affection fraternelle

Chère Patoune.
En posant cette question, tu montres que tu te sens aussi concernée par le don du pain avec le bon levain du Royaume. Cela me réjouit en harmonie avec Romains 8:
Citation :
14 Car tous ceux qui sont conduits par [l’]Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu.
Mais ce forum, ou moi, ou d'autres frères et soeurs, ne sont pas là pour donner des consignes de prédication comme une page ouverte du ''Ministère du Royaume''. Chacun est responsable de son ''talent'' devant son Maître et n'en rend compte qu'à lui. Matthieu 25:14-30
En obéissant à notre Seigneur Jésus - le seul véritable Enseignant nommé par notre Père YHWH, et en priant avec foi, nous seront guidés correctement par l'Esprit dans nos témoignages et nous auront tout le discernement nécessaire par l'Esprit Saint pour savoir à qui nous avons à faire.
C'est donc en calquant nos vies et nos activités sur Jésus et personne d'autre que nous seront bénis, selon qu'il est écrit en 1 Pierre 2:21:

Citation :
car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces,
Ainsi, nous suivons les traces de notre Seigneur dans nos rapports avec autrui, et donc aussi dans notre prédication publique.
Etudions la manière d'enseigner de Jésus selon l'auditoire qu'il avait en face de lui, et aussi celle de Pierre, de Philippe, d'Etienne, de Paul, etc..., - des frères qui ont suivi le Christ, en relisant les évangiles et les actes, et les épîtres. 2 Tim. 4:1-5; 1 Tim. 4:15-16; 2 Tim. 2:15
Et dans l'avenir, il nous sera peut-être accordé de nous réjouir tous ensemble des résultats obtenus à la gloire de Dieu.

Avec mon affection fraternelle.

teo Cool
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11415
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: "Donnez-leur vous mêmes à manger !"   Mer 3 Oct 2007 - 12:09

Bonjour Patoune et Teo,

voilà une excellente question et une excellente réponse Very Happy

Certaines personnes portant des lunettes "organisation" voient dans les efforts que nous faisons pour comprendre et appliquer dans notre vie les Écritures une tentative de vouloir copier "le collège central" en cherchant et en décidant de nous-mêmes ce qu'il convient de faire sur la base de la Bible. Ils ont déjà soulevé à plusieurs reprises la question : comment vous prêchez et où conduisez-vous les gens ?

Par votre discussion, vous venez de leur donner des réponses supplémentaires à ce qui leur avait déjà été répondu dans le forum.

Merci sunny

Bnnne journée à tous
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: "Donnez-leur vous mêmes à manger !"   Mer 3 Oct 2007 - 20:17

La question n'est pas anodine cher Nomade. Elle est même d'actualité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Donnez-leur vous mêmes à manger !"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Donnez-leur vous mêmes à manger !"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Donnez-leur vous mêmes à manger !"
» Jésus nous redit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
» Donnez-leur vous-mêmes à manger!
» Multiplication des pains
» "Sans Moi, vous ne pouvez rien faire", nous rappelle le Seigneur Jésus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: