La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 célébration de noel, une fête païenne ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 5 Déc 2007 - 18:28

la wt a beaucoup insisté sur "l’origine païenne" des différentes pratiques et des objets liés avec certains jours fériés. Pourtant, de façon réaliste, toute la signification "païenne" que ceux-ci peuvent une fois avoir eue a depuis longtemps disparue.

Les jours de la semaine (en anglais) impliquent des noms d'objets de culte païens, le soleil, la lune et des Dieux et déesses Twi, Wotan, Thor, Frei et Saturne. Il en est de même de plusieurs noms concernant les mois. Pourtant aujourd'hui nous employons ces noms sans la moindre petite pensée quant à leur "origine païenne." Vraiment, la plupart des personnes ignorent complètement leur source "païenne". De la même façon, cela est vrai en ce qui concerne les différentes décorations et coutumes liées à de nombreux jours fériés.

Tandis qu’elle accorde une grande importance sur la notion "d’origine païenne", l'organisation de la Watch Tower passe simplement outre, sur d'autres domaines, comme l'utilisation des alliances de mariage. Leur publication, la Religion a-t-elle servi l'Humanité? (1955 en français), pages 246 et 247, cite le cardinal Catholique Newman disant que, parmi les choses telles que l'usage des temples, de l’encens, des cierges, etc., "l'anneau nuptial" est parmi ces choses qui sont "d'origine païenne et sanctifiées par leur adoption dans l'Église." Pourtant presque tous les Témoins de Jéhovah utilisent " l’anneau nuptial," une chose que leur propre publication révèle comme étant "d'origine païenne."


La Watch Tower donne comme argumentation l'absence de célébrations d'anniversaire par les Juifs ou par les Chrétiens aux premiers siècles. Est-ce vraiment une raison suffisante pour prendre une position aussi rigide? Est-ce que les Juifs ou les Chrétiens des siècles premiers célébraient les anniversaires de mariage ? Le fait qu'ils ne le faisaient pas devrait-il nous contraindre à ne pas les célébrer d’aujourd'hui ? Les Témoins de Jéhovah dans de nombreux pays célèbrent régulièrement des anniversaires de mariage. L'idée selon laquelle les célébrations d’anniversaire sont intrinsèquement une 'adoration' de la personne est une vision étroite et irréaliste. Les couples qui célèbrent leur anniversaire de mariage ne s'adorent pas, ni n’adorent leur mariage.



En ce qui concerne Daniel et ses trois compagnons, il y a des preuves supplémentaires de leur capacité à distinguer ce qui était vraiment un problème et ce qui n’en était pas. C'est en rapport avec les noms qui leur ont été attribués par les babyloniens. Si ce n’était pas le cas pour tous, néanmoins dans certains cas ces noms contenaient les noms de dieux babyloniens. Nebuchadnezzar lui-même est montré comme s’adressant à Daniel par le nom qui lui fut spécialement attribué ‘Beltshatsar’, "selon le nom de mon Dieu" (Daniel 4:8, 9). Bel (correspondant à l'expression Cananéenne Baal), qui était le principal dieu babylonien. Je doute sérieusement qu’un Témoins de Jéhovah répondrait si on s’adressait à lui par un nom qu’on lui aurait attribué venant d’une source païenne et ayant une relation avec le nom d’un faux dieu. Pourtant les récits dans le livre de Daniel montrent que, lorsque l’on s’est adressé à eux par ces noms, Daniel et ses trois compagnons n'ont pas refusé de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Noël Noël....   Mer 5 Déc 2007 - 20:56

Encore un petit effort, et vous serrez « coulez simplement dans le moule de tout le monde » si vous continuez ainsi à conformer votre vie aux principes qui régissent le siècle présent. « Ne copiez pas les modes et les habitudes du jour » ….Parole vivante Romains 12 :2

La croix + Le « Seigneur » + Noël + les anniversaires + le salut éternel de tous….Babylone vous a vraiment atteints….

La mémoire des premiers chrétiens laisse plutôt une image d’hommes fermes sur leurs convictions, tout en étant profondément « humains ». Épître à Diognète :
: V. Car les Chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les vêtements. 2. Ils n'habitent pas de villes qui leur soient propres, ils ne se servent pas de quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n'a rien de singulier. 3. Ce n'est pas à l'imagination ou aux rêveries d'esprits agités que leur doctrine doit sa découverte ; ils ne se font pas, comme tant d'autres, les champions d'une doctrine humaine. 4. Ils se répartissent dans les cités grecques et barbares suivant le lot échu à chacun ; ils se conforment aux usages locaux pour les vêtements, la nourriture et la manière de vivre, tout en manifestant les lois extraordinaires et vraiment paradoxales de leur république spirituelle. 5. Ils résident chacun dans sa propre patrie, mais comme des étrangers domiciliés. Ils s'acquittent de tous leurs devoirs de citoyens et supportent toutes les charges comme des étrangers. Toute terre étrangère leur est une patrie et toute patrie une terre étrangère. 6. Ils se marient comme tout le monde, ils ont des enfants, mais ils n'abandonnent pas leurs nouveau-nés. 7. Ils partagent tous la même table, mais non la même couche. 8. Ils sont dans la chair, mais ne vivent pas selon la chair. 9. Ils passent leur vie sur la terre, mais sont citoyens du ciel. 10. Ils obéissent aux lois établies et leur manière de vivre l'emporte en perfection sur les lois. 11. Ils aiment tous les hommes et tous les persécutent. 12. On les méconnaît, on les condamne ; on les tue et par là ils gagnent la vie. 13. Ils sont pauvres et enrichissent un grand nombre. Ils manquent de tout et ils surabondent en toutes choses. 14. On les méprise et dans ce mépris ils trouvent leur gloire. On les calomnie et ils sont justifiés. 15. On les insulte et ils bénissent. On les outrage et ils honorent. 16. Ne faisant que le bien, ils sont châtiés comme des scélérats. Châtiés, ils sont dans la joie comme s'ils naissaient à la vie. 17. Les juifs leur font la guerre comme à des étrangers ; ils sont persécutés par les Grecs et ceux qui les détestent ne sauraient dire la cause de leur haine. »

Blandine ne disait-elle pas « Je suis chrétienne et chez nous il ne se fait point de mal » devant ses bourreaux ?

Le consensus mou n’aura pas de prise sur moi et ce n’est pas demain que je fêterai Noël….Amen ; viens, seigneur Jésus ….en 2008 j’espère….
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8590
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 5 Déc 2007 - 21:19

Bonjour Papias ,
Ne juges pas à l'apparence , tous nous aurons des comptes à rendre à notre Pére ,
Jesus a dis '" que celui qui n'a jamais peche jette la premiére pierre " ,
Qui de nous pourrais se rmettre de jeter la pierre , qui de nous est
parfait ,
soyons plutôt prét pardonner , tout en montrant l'exemple , manifestant l'amour envers tous , car tous nous sommes pas encore parvenu a la connaissance exacte , il nous faut donc faire preuve de patience ,
Et puis chacun a sa liberté , à nous de ne pas en fare un voile pour la malice
bonne soirée
sincerement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par Gégé2 le Sam 19 Déc 2009 - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
LEWIS



Nombre de messages : 181
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 5 Déc 2007 - 22:02

.


Dernière édition par LEWIS le Lun 30 Juin 2008 - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier

avatar

Nombre de messages : 422
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 5 Déc 2007 - 23:09

Bonsoir,

La célébration de Noël n'est pas, à proprement parler, une victoire pour le christianisme, car au départ elle a été instituée pour les personnes qui n'avaient que peu de connaissance de Dieu et ce rappel par un récit coloré de la naissance de Jésus permettait à ces personnes de fixer pendant un temps leur regard sur le Père céleste et son Fils. Et de plus il est vrai que nous ne connaissons pas la date exacte de cette naissance.

Mais de là à déclarer qu'il s'agit d'une fête païenne, voilà qui m'a toujours mis mal à l'aise même lorsque j'étais Témoin de Jéhovah.
On peut dire qu'elle n'est pas célébrée à la bonne date et ensuite se demander si il est nécessaire de la fêter, mais peut-on cracher à la figure de personnes qui dans leur coeur se réjouissent de la naissance de Jésus Christ et dire qu'elles célèbrent une fête païenne, voilà une façon de parler qui n'est pas digne d'un chrétien.

Je comprends que l'on peut se choquer en voyant certaines personnes utiliser Noël pour faire "la fête", mais on ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier.

Les Témoins de Jéhovah qui refusent une transfusion pour leurs enfants ne les aiment-ils pas? Non n'est-ce pas, il semble au contraire que selon leur compréhension spécifique de la Bible ils ne veulent pas risquer de perdre et de faire perdre la vie éternelle pour eux-mêmes et pour leurs enfants.
Pourtant cette pratique choque un grand nombre de personnes, mais cela ne permet pas de juger pour autant un tel agissement. On peut prendre des mesures au niveau juridique pour permetter une transfusion, car l'Etat se doit de protéger les citoyens, particulièrement les plus fragiles.

Et voilà que les Témoins qui n'aiment pas être jugé se permettent d'émettre des opinions tranchées sans trop réfléchir aux sens des mots et des expressions qu'ils utilisent.

Le texte cité par Papias est très intéressant et je découvre avec joie que Papias à l'espèrance céleste, lisons:

9. Ils passent leur vie sur la terre, mais sont citoyens du ciel.

Noël n'est plus qu'un immense prétexte pour faire marcher le commerce, mais au delà de cet aspect, il reste que pour certaines personnes très frustres c'est sans doute le dernier reliquat de leur culture chrétienne, au lieu de les critiquer aussi durement aidons-les si possible à s'approcher du Dieu de vérité de façon plus complête et débarasser de la vieille personnalité.

Fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 5 Déc 2007 - 23:35

C’est sur les sites Evangéliques que j’ai trouvé les meilleures argumentations pour ne pas fêter Noël ! Si eux le fêtent de moins en moins, pourquoi nous ? « Et si le juste est en train d’être sauvé avec peine, où paraîtra l’impie et le pécheur ? »

Concernant l’emploi du Nom ‘Jéhovah’ dans les Ecritures et tout particulièrement dans le NT, je vous recommande la lecture passionnante et charpentée de l’ouvrage : « Le Nom divin dans le NT » de Didier Fontaine – éditions l’Harmattan. Un must…Je le porte en phylactère à chaque réunion et casse les pieds de mes frères et sœurs les sommant de le lire 8 fois avant de me répondre. Un bijou vous dis-je….

Les gens « du dehors » que j’observe préparer cette fête (école, travail, voisins….) ne font en aucune façon référence au Christ. C’est le cadet de leurs soucis. Voilà maintenant plusieurs années que le « commerce » a supplanté la religiosité encore attachée à cette célébration (du moins dans ma province…).

Xavier a écrit:
Le texte cité par Papias est très intéressant et je découvre avec joie que Papias à l'espèrance céleste, lisons:

9. Ils passent leur vie sur la terre, mais sont citoyens du ciel.


Que nenni ! Toutefois, il est juste que tous ces premiers chrétiens avaient cette espérance et cela se traduit dans leurs propos tout comme dans les écrits néo-testamentaires…
Revenir en haut Aller en bas
LEWIS



Nombre de messages : 181
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 5 Déc 2007 - 23:58

.


Dernière édition par LEWIS le Lun 30 Juin 2008 - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11247
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 6 Déc 2007 - 0:30

Papias a écrit:
La croix + Le « Seigneur » + Noël + les anniversaires + le salut éternel de tous….Babylone vous a vraiment atteints….

... Le consensus mou n’aura pas de prise sur moi et ce n’est pas demain que je fêterai Noël….Amen ; viens, seigneur Jésus ….en 2008 j’espère….

puisque je ne me sens nullement concerné par ce qui fait d'un croyant chrétien "un Babylonien" aux yeux de "Papias", je ne peux m'empêcher en tant qu'observateur neutre de penser aux paroles de Jésus
"vous filtrez le moucheron et vous avalez le chameau"
lorsque je vois ce même "Papias", - un adepte fervent du faux prophète récidiviste de Brooklyn ayant déjà prédit à plusieurs reprises la fin du monde pour des dates précises, notamment pour l'automne 1975 -, se permettre de faire à son tour une prédiction pour 2008 censée être la date du retour de Christ!

Citation :
A faire beaucoup de calculs il n'y a pas de fin.
Cependant, je reste persuadé que la Gde Tribulation en surprendra plus d'un...Car c'est à une heure que vous ne pensez pas que vient le Fils de l'homme.
D'ailleurs le texte pour l'année 2008 est prometteur : « Tenez ferme et voyez le salut de Jéhovah » - Exode 14 :13
Vivement Automne 2008 !
Papias - Chronologie biblique, Jeu 25 Oct 2007 - 22:53

Au cas où Jésus ne viendrait pas en 2008, alors vivement 2034
Citation :
Finalement , on retrouve 1914 + Genèse 6 :3 =2034 !
Papias - Chronologie biblique, Jeu 25 Oct 2007 - 21:29

Citation :
[Jesus] dit : “ Prenez garde de ne pas vous laisser égarer ; car beaucoup viendront à cause de mon nom, en disant : ‘ Moi je suis [lui] ’, et : ‘ Le temps s’est approché. ’ N’allez pas à leur suite. - Luc 21,8 Bible des tJ
Avec tristesse
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 6 Déc 2007 - 0:53

LEWIS a écrit:
Et à l'époque de Blandine il y avait plusieurs millions de chrétiens, la théorie de la litteralité des 144 000 prend donc du plomb dans l'aile.

Peux-tu nous expliquer comment Didier Fontaine explique que le Tétragramme ait disparu des 5000 manuscrit du NT que nous possédons ?

Je ne pense pas qu'il y ai eu des millions de chrétiens authentiques à ce moment là ...peut-être des millions de pseudo-chrétiens adeptes d'Athanase oui....

D'autre part, Je serai bien incapable de résumer 360 pages en quelques commentaires furtifs. Ce livre est remarquable d'analyses, de recherches et de réponses à tous ceux qui se demandent pourquoi effectivement le Nom a disparu...Pertinent et juste dans ses réflexions, je vous le recommande énergiquement....
Revenir en haut Aller en bas
LEWIS



Nombre de messages : 181
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 6 Déc 2007 - 1:01

.


Dernière édition par LEWIS le Lun 30 Juin 2008 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 6 Déc 2007 - 1:04

Nomade a écrit:

puisque je ne me sens nullement concerné par ce qui fait d'un croyant chrétien "un Babylonien" aux yeux de "Papias", je ne peux m'empêcher en tant qu'observateur neutre de penser aux paroles de Jésus
"vous filtrez le moucheron et vous avalez le chameau"

lorsque je vois ce même "Papias", - un adepte fervent du faux prophète récidiviste de Brooklyn ayant déjà prédit à plusieurs reprises la fin du monde pour des dates précises, notamment pour l'automne 1975 -, se permettre de faire à son tour une prédiction pour 2008 censée être la date du retour de Christ!

Citation :
A faire beaucoup de calculs il n'y a pas de fin.
Cependant, je reste persuadé que la Gde Tribulation en surprendra plus d'un...Car c'est à une heure que vous ne pensez pas que vient le Fils de l'homme.
D'ailleurs le texte pour l'année 2008 est prometteur : « Tenez ferme et voyez le salut de Jéhovah » - Exode 14 :13
Vivement Automne 2008 !
Papias - Chronologie biblique, Jeu 25 Oct 2007 - 22:53

Au cas où Jésus ne viendrait pas en 2008, alors vivement 2034
Citation :
Finalement , on retrouve 1914 + Genèse 6 :3 =2034 !
Papias - Chronologie biblique, Jeu 25 Oct 2007 - 21:29

Citation :
[Jesus] dit : “ Prenez garde de ne pas vous laisser égarer ; car beaucoup viendront à cause de mon nom, en disant : ‘ Moi je suis [lui] ’, et : ‘ Le temps s’est approché. ’ N’allez pas à leur suite. - Luc 21,8 Bible des tJ
Avec tristesse
Nomade

En tout cas, je suis adepte de moi-même au rappel de ces propos Very Happy

Mais oui, je le crie sur les toits en terrasse....Vivement demain (on rase gratis). En tout cas, dans ma congrégation, ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas...depuis le temps que je leur rabâche les oreilles avec mon 2008 !

Tout est accompli (Le roi du Nord, la chronologie, le témoignage et la dernière "génération")....je suis comblé !

Concernant le soi disant "faux prophète" US, voir le commentaire appaisé et réfléchi de Frédéric Lenoir (Revue Le monde des religions (Nov-déc 07) page 8 sur les annonces TJ...d'ailleurs il ne cite que 3 dates au passage (à comparer avec les soi-disantes dizaines d'annonces apocalyptiques qui nous sont attribuées par la pensée unique....!)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11247
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 6 Déc 2007 - 2:40

Bonsoir Papias,

je suis soulagé que tu le prennes si bien car je n'ai rien contre toi, au contraire ! Very Happy

C'est "l'esprit WT" qui t'a influencé que j'ai visé. On le retrouve d'ailleurs chez les mormons et les adventistes qui ont également eu leurs prédictions datées sur le retour du Christ qui étaient des fausses prophéties, avant même que la WT n'apparaisse.

Puisses-tu trouver toi aussi la liberté chrétienne pour adorer Yahweh en esprit et en vérité et suivre Jésus "le chemin" (et non des hommes), ce qui implique bien plus que d'avoir la bonne compréhension sur Noël.

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 6 Déc 2007 - 11:36

Bonjour à tous,

Je ne suis pas un fervent adepte de la célabration de Noel, mais je trouve déplacé, injuste et non fondé de faire croire aux personnes que participer à cette fête engendre le courroux de Dieu et sa désapprobation.
La WT et notamment J F rutherfort ont l'art et la manière de transformer un point MINEURE en élément MAJEURE.
Pour elle s'est un moyen de s'identifier à la SEULE VRAIE religion.
Je ne pense pas que la faveur de Dieu dépend d'un point aussi MINEURE.
Jéhovah examine nos coeurs, nos motivations et ne se focalise pas sur des points de peu d'importance.
Je rappele que aujourd'hui la signification "païenne" que la celébration noel a pu une fois avoir eue a depuis longtemps disparue.

La WT ferait bien de s'inspirer de l'exemple de Daniel et des 3 hebreux qui savaient distinguer les choses importantes et ont donc acceptaient un nom qui comportait celui d'un Dieu païen sachant que Dieu ne les jugerait sur un point aussi insignifiant, car leur fidélité était en jeu dans d'autres domaines plus importants.

Par la pensée légaliste, une action mineure relativement innocente peut être transformée en un acte important donnant une grande culpabilité.
Dans la vie on a besoin d'équilibre, la justesse ou l'inexactitude de beaucoup d’actes se réduit souvent à une question d’intensité. Prenons un simple exemple, une petite tape sur la joue de quelqu’un veut dire avoir de l'affection, alors qu'une claque intense sur la joue démontre de la colère, même de la haine. L'action de la main et des doigts est la même dans les deux cas; c'est la différence dans l’intensité de la frappe qui transforme un témoignage d'affection en une expression de haine. Il en est de même dans des sujets plus complexes

Une autre caractéristique de la pensée légaliste est la pratique de la généralisation et de la sectorisation. Ainsi, parceque certains aspects d'un problème sont mauvais la tendance est de généraliser en disantque tout est mauvais.

Le préjugé en est le résultat et il trahit une pensée superficielle. Cela demande de l’attention et un bon jugement pour estimer les gens en tant qu’individus, personne par personne. Les rassembler en une seule catégorie est évidemment plus facile, mais c'est aussi grossièrement injuste et illogique.

La WT procede à une sorte de généralisation et de sectorisation injustifiées Dans de nombreuses "règles" développées, l'accent a été placé sur l'adhésion aux pensées de l’organisation plutôt que sur ce qu'un individu avait vraiment fait. Si quelqu’un trouvait une faute dans une partie des pratiques ou des normes d'une autre organisation, alors la totalité de l'organisation, et tous ceux qui en faisaient partie était condamnés et considérés comme “non fréquentables" par les Témoins.

La célébration de Noel est un exemple caractéristique de cette GENERALISATION et de cette SECTORISATION auxquelles procede la WT; tout en se dédouanant de ses propres erreurs.
Quel injustice !!!





Dernière édition par le Ven 7 Déc 2007 - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier

avatar

Nombre de messages : 422
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 6 Déc 2007 - 13:19

Bonjour Papias,
3 dates pour des prédictions nons réalisées en 1 siècle c'est déjà trop. L'Eglise catholique en avait 2, d'abord pour l'an mille qui selon elle était le début de la grande tribulation, puis comme rien n'est venu elle a annoncé que cela viendrait en l'an 1040, d'ou l'expression populaire suivante:

se moquer comme de l'an 40

car rien ne s'est passé à cette date; après ces 2 échecs l'Eglise catholique est devenue prudente, et c'est ce qui va arriver àgalement pour les Témoins de Jéhovah en tant qu'organisation.

Tu as le droit de penser que la fin peut survenir en 2008, pourquoi pas je te comprends parfaitement, il m'arrive aussi d'espérer voir se réaliser la plus grande prophétie de la Bible, le retour du Christ et le jugement de ce système mauvais et la justification de l'église de Christ, son corps composé des chrétiens qui s'identifient par la conviction qu'ils ont en leur maître comme étant celui qui va les prendre avec lui et délivrer les femmes ou hommes souffrant actuellement de l'injustice. 1 Corinthiens 15:50-58

50 Cependant, je dis ceci, frères, que la chair et le sang ne peuvent hériter du royaume de Dieu, et que la corruption non plus n’hérite pas de l’incorruptibilité. 51 Écoutez ! Je vous dis un saint secret : Nous ne nous endormirons pas tous [dans la mort], mais tous nous serons changés, 52 en un instant, en un clin d’œil, durant la dernière trompette. Car la trompette sonnera, et les morts seront relevés incorruptibles, et nous serons changés. 53 Il faut en effet que ceci qui est corruptible revête l’incorruptibilité, et que ceci qui est mortel revête l’immortalité. 54 Mais lorsque [ceci qui est corruptible revêtira l’incorruptibilité, et que] ceci qui est mortel revêtira l’immortalité, alors ce sera cette parole qui est écrite : “ La mort est engloutie pour toujours. ” 55 “ Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ? ” 56 L’aiguillon qui produit la mort, c’est le péché, mais la puissance du péché, c’est la Loi. 57 Mais grâces [soient rendues] à Dieu, car il nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ ! 58 Par conséquent, mes frères bien-aimés, devenez fermes, inébranlables, ayant toujours beaucoup à faire dans l’œuvre du Seigneur, sachant que votre labeur n’est pas vain pour ce qui est du Seigneur. Traduction du Monde Nouveau

13 Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, et dans ceux-ci habitera la justice. 2 Pierre 3:13 Traduction du Monde Nouveau

Cependant je pense que si l'on peut se réjouir de la venue prochaine de Jésus il est dommageable d'avancer cette date avec une quasi certitude.
Lorsque je suis devenu Témoin en 1974, je me souviens de frères et soeurs qui avançaient avec fermeté la date de 1975 comme devant marquer non seulement la fin des 6000 ans de l'existence humaine, mais aussi le début d'Harmaguédon. Souvent après que la porte se soit fermée il m'est arrivé de demander, "mais ou trouves-tu dans la Bible ce que tu avances?", et je recevais la réponse suivante, regardes dans les publications de la société. Les conséquences furent catastrophiques, les rapports des années suivantes ont montré une baisse des proclamateurs et du nombre des baptisés. Ces faits m'ont ébranlé mais ne m'ont pas stoppé car c'est bien plus tard 30 ans exactement après 1975 que j'ai décidé de quitter les Témoins de Jéhovah, et cela pas de rapport avec les différentes dates. Pour ma part j'avais décidé de servir Jéhovah ou Yaweh, bref mon Père céleste sans date de prescription. Quitter les Témoins de Jéhovah n'a pas eu d'inffluence sur ce souhait.

Si tu trouves de la joie dans le service de Dieu au sein des Témoins de Jéhovah continues de le faire ainsi, mais cherches toujours à te rapprocher de Dieu et de son Fils qui a donné sa vie pour celui qui le désire et qui est prêt à le suivre partout où il nous mêne.

C'est pour te taquiner que j'ai repris le point concernant la vie céleste ni voit pas de malice.

Chacun d'entre nous doit avancer selon la vitesse de son pas et le chemin est difficile pour tout le monde.

Ce que tu dis à propos des Evangéliques et Noël ne me surprend pas et ne fait que confirmer mon commentaire. Pour moi Noël n'est qu'une fête pour ceux qui débutent dans la quête de la religion chrétienne, ensuite il faut passer au 2e stade et à ce momment on réalise qu'il y a plus et l'on peut progresser, mais le christianisme n'est pas seulement une recherche philosophique et une recherche intelectuelle, certains ont besoin de lait comme les touts petits afin comme les enfants de pouvoir grandir.
On ne peut pas enseigner et nourrir les enfants comme les adultes sans cela ils vont rejeter la nourriture et ne comprendront pas ce qui leur est enseigné. Hébreux 5:13,14

13 Car tout homme qui a part au lait ne connaît pas la parole de justice, car c’est un tout-petit. 14 Mais la nourriture solide est pour les hommes mûrs, pour ceux qui, par l’usage, ont les facultés de perception exercées à distinguer et le bien et le mal. Traduction du Monde Nouveau

Fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Lun 10 Déc 2007 - 9:03

On dirait que les malheurs sont là pour nous faire devenir moins intransigeant. Je m’explique.

Après avoir refusé de fêter Noël avec mes parents pendant plusieurs décennies, depuis quelques années j’y assiste.
C’était en 2000 et le médecin nous avait averti que mon père avait très peu de temps à vivre.
Il aimait beaucoup cette période des fêtes de fin d’année.
Alors pour lui, j’ai décidé de passer cette soirée en sa compagnie. Il était très fatigué mais il a fait un effort pour tenir au moins jusqu’à minuit. On a joué aux cartes. Et il est décédé quelques jours après le premier de l’an.
Et depuis, pour ne pas laisser maman seule, je me joins chaque année avec le reste de ma famille à cette fête. Sûrement que lorsqu’elle aussi partira, je pense que je cesserai de pratiquer cette fête.

Tout ça pour dire, que dans la vie, il y a des circonstances où il faut faire fonctionner son cœur plutôt que sa raison et jamais dire : "Fontaine, je ne boirai pas de ton eau".

Pour avoir lu hier, le passage où Jésus a rappelé aux Pharisiens l’épisode où David a en une circonstance, mangé les pains de présentations au Temple, transgressant une loi divine, il nous a rappelé que :
Matthieu 12:7 > Cependant, si vous aviez compris ce que signifie : ‘ Je veux la miséricorde et non le sacrifice.

Bon, j’espère ne pas vous avoir refilé le bourdon de si bon matin, que je n’ai pas non plus.
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Lun 10 Déc 2007 - 20:20

Concernant ces festivités, il faut savoir que bien que les tJ revendiquent ne pas fêter Noël et Jour de l'An, ils prennent l'initiative de s'inviter précisément à ces dates là parce que c'est férié.
Si des voisins les observent, ils vont en conclure que les tJ participent à ces fêtes.
Quelle est la limite entre le paganisme et la Vérité ?
A force de multiples règles, on arrive à inciter les gens à vivre en hypocrites malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier

avatar

Nombre de messages : 422
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 12 Déc 2007 - 2:39

Bonsoir Patoune,
Je viens de lire ton message à propos de la fête de Noël que tu as passée avec ton papa quelques jours avant son décès et cela m'a beaucoup ému.

Dieu ne s'est certainement pas senti offensé parce que tu as voulu montrer ton amour à ton père et lui offrir un dernier plaisir. Combien notre Père céleste a du se réjouir de cette belle action et belle démonstration de l'amour pour ses parents.

Avec mes fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11247
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 12 Déc 2007 - 17:32

En lisant vos commentaires, j'ai pensé à Naaman le Syrien, qui fut guéri miraculeusement de la lèpre et qui devint un adorateur du vrai Dieu.

La Bible nous rapporte qu'après sa conversion, il continua à aider le roi à se prosterner devant le faux Dieu Rimmon :
Citation :
Voici toutefois ce que je prie l'Eternel de pardonner à ton serviteur. Quand mon maître entre dans la maison de Rimmon pour s'y prosterner et qu'il s'appuie sur ma main, je me prosterne aussi dans la maison de Rimmon: veuille l'Eternel pardonner à ton serviteur, lorsque je me prosternerai dans la maison de Rimmon !
Elisée lui dit: Va en paix... - 2Rois 5,18-19
Si notre ami PAPIAS lit ce commentaire, je serais très intéressé par son point de vue sur la demande de Naaman qui lui fut accordée puisque Élisée lui dit : "Va en paix!"
Les tJ diraient-ils aussi "va en paix" à un de leurs frères s'il accompagnerait sa mère catholique à la messe dans une église catholique pour qu'elle puisse "s'appuyer sur sa main" pendant qu'elle se prosterne ?

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 12 Déc 2007 - 23:25

Comme je l'ai déjà expliqué, je ne suis pas un adepte de l'œcuménisme ni du consensus mou. Pour ce qui est d'assister à l'église (mariage, enterrement), dommage que vous ne fûtes pas à la dernière réunion ce week-end. C’était précisément le thème de la TG sur la voix de la conscience. Je vous laisse le soin de découvrir l’excellente analyse de l’étude de cas entre 2 décisions différentes de frères et sœurs (p 27 -29).

Avant d’assister à une fête commerciale, il faudrait d’abord se demander ce qu’en pense celui dont on est censé célébrer l’anniversaire ?
C’est déshonorant pour Christ Jésus de voir ses prétendus disciples se plonger chaque année dans les traditions païennes de Noël et célébrer un nouveau-né qu’ils n’honorent pas comme Roi. De plus, ils ne viennent pas l’honorer le « bon » jour, s’échangent des cadeaux entre eux mais aucun pour leur « Roi », pratiquent des œuvres de la chair (ivrognes tapageurs, ingratitudes et exigences des efts) qu’il désapprouve…la belle fête…. !

Comme il l’a dit lui-même, “celui qui a mes commandements et qui les observe, c’est celui-là qui m’aime. Et celui qui m’aime sera aimé de mon Père”. — Jean 14:21.


Pour répondre à Nomade : Naamân sollicitait-il le pardon parce qu’il aurait à participer à un acte religieux ?

Il semble que le roi syrien était vieux et faible, et qu’il devait s’appuyer sur Naamân. Quand donc il se prosternait devant Rimmôn pour l’adorer, Naamân se prosternait lui aussi. Pour ce dernier, toutefois, c’était un geste purement mécanique qui avait pour seul but de soutenir le roi, non d’adorer Rimmôn. Naamân demandait à Jéhovah de lui pardonner d’exercer ainsi ses fonctions administratives. Élisha a cru Naamân et lui a dit : “ Va en paix. ”
Revenir en haut Aller en bas
LEWIS



Nombre de messages : 181
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 12 Déc 2007 - 23:37

.


Dernière édition par LEWIS le Lun 30 Juin 2008 - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 12 Déc 2007 - 23:56

http://www.thercg.org/fr/brochures/ttooc-fr.html

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
LEWIS



Nombre de messages : 181
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 13 Déc 2007 - 0:01

.


Dernière édition par LEWIS le Lun 30 Juin 2008 - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LEWIS



Nombre de messages : 181
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 13 Déc 2007 - 0:15

.


Dernière édition par LEWIS le Lun 30 Juin 2008 - 1:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LEWIS



Nombre de messages : 181
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 13 Déc 2007 - 0:23

.


Dernière édition par LEWIS le Lun 30 Juin 2008 - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 13 Déc 2007 - 0:26

Calmos !

Je réponds sur la fête de Noël. Point.

Continuez à célébrer cette fête...surtout ne changez rien...et ne demandez pas non plus l'avis à Jésus...Il pardonne tout...

Amen !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   

Revenir en haut Aller en bas
 
célébration de noel, une fête païenne ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» célébration de noel, une fête païenne ???
» Noël...
» temoignage de Noel
» noel trop beau
» la gastro de Noel est parmis nous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Christianisme & Religions :: Les Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: