La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 célébration de noel, une fête païenne ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
N.J FREE

avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : marseille
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Lun 17 Déc 2007 - 15:54

Origine païenne?

http://www.aggelia.be/pagan.html


EXTRAIT,


Je me souviens de ces jeunes gens qui voulaient à tout prix éviter quelque "intrusion païenne" au cours de leur cérémonie de mariage.
C'est ainsi qu'ils évitèrent, bien sûr, d'aller à l'église, lieu païen par excellence. Pas question non plus, pour les invités, de jeter les traditionnelles poignées de riz.
Tout se passa très bien. La mariée était mignone à souhait sous son voile blanc. Elle tenait dans la main un joli bouquet de fleurs enrubannées. Le couple était accompagné d'un joyeux cortège de garçons et de demoiselles d'honneur.
Après avoir prononcé le "Oui", ils se passèrent tendrement les anneaux nuptiaux à l'annulaire gauche.
Et le lendemain, ils sautèrent dans l'avion pour un merveilleux voyage de noces.
Arrivés à l'hôtel, le jeune mari se montra fort galant et porta son épouse dans ses bras pour passer le seuil de la chambre.

Mais ils avaient oublié ceci:
- Le voile nuptial, dont l'usage est antérieur à celui de la robe de mariée, était autrefois destiné à masquer le visage de la mariée aux esprits maléfiques, toujours attirés par le bonheur des autres.
- Le bouquet de mariée est censé garantir la félicité conjugale, car les fleurs symbolisent amour et fécondité.
- Les rubans du bouquet portent également chance.
- La présence de demoiselles et garçons d'honneur provenait de la nécessité à la fois de protéger la mariée des démons et puissances surnaturelles et de celle d'empêcher son enlèvement comme cela se produisait autrefois. Selon une vieille légende britannique, il existait jadis une créature mystérieuse, tenant d'un spectre ou d'un ange déchu, qui jalousait bonheur et mariage, et qui faisait tout pour contrecarrer les unions. Pour se protéger de ce démon, la mariée se cachait derrière un voile et se faisait assister de demoiselles d'honneur. Elle portait des fleurs, car celles-ci étaient messagères de paix.
- L'alliance est passée de préférence à l'annulaire gauche car, selon une croyance datant des Grecs (IIIe siècle avant J.-C.) et adoptée par les Romains, une veine appelée la "veine de l'amour" reliait cet annulaire au coeur.
- Le voyage de noces remonte également aux temps des mariages par rapt. L'homme éloignait et isolait sa conjointe jusqu'à ce qu'elle ait accepté son nouveau rôle ou que sa famille ait abandonné les recherches. On trouve trace de cet usage chez les Scandinaves du début de l'ère chrétienne chez qui seul le garçon d'honneur savait où le couple se cachait.
L'éloignement permettait aussi d'échappper à tous les esprits malfaisants qui s'acharnaient à détruire le bonheur des nouveaux époux.
- La tradition qui veut que le marié porte sa femme pour passer le seuil de la maison (ou de l'hôtel où le couple passe sa nuit de noces) a pour but de déjouer l'infortune. On dit aussi que cela l'empêche de trébucher et d'attirer ainsi le mauvais sort.
La tradition existait également chez les Romains pour une autre raison, semble-t-il. Les pieds de l'épouse ne devaient pas toucher le sol considéré comme quasi sacré. Au dire de Virgile, la mariée était portée pour indiquer qu'elle perdait sa virginité à contrecoeur. Vers l'an 50 avant notre ère, on enjambait haut le seuil pour attirer le bonheur, selon Catulle.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11354
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mar 18 Déc 2007 - 17:56

Certains groupes chrétiens extrémistes, qui "filtrent le moustique mais qui avalent le chameau", ont encore beaucoup à faire pour vraiment devenir "la seule religion pure" Shocked
Mais le but visé est à l'horizon cheers
(Horizon : ligne fictive qui recule au fur et à mesure qu'on avance et qu'on ne rejoint jamais) pale

Moralité :
Citation :
Ne deviens pas juste à l’excès et ne te montre pas sage outre mesure. Pourquoi amènerais-tu sur toi la désolation ? - Ecclésiaste 7,16.

... ceux qui disent : ‘ Reste où tu es. Ne m’approche pas, car à coup sûr je te communiquerai la sainteté. ’ Ceux-là sont une fumée dans mes narines, un feu qui brûle tout au long du jour. - Isaïe 65,5
Avec tristesse dans l'âme
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Papias

avatar

Nombre de messages : 165
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mar 18 Déc 2007 - 21:04

Je n’aurai jamais pensé que les « chrétiens libres » puissent retomber aussi facilement dans les filets de Babylone…. !

(Malaki 3:18) [...] Et à coup sûr vous verrez de nouveau la distinction entre un juste et un méchant, entre qui sert Dieu et qui ne l’a pas servi. ”
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mar 18 Déc 2007 - 21:55

Je crois cher Papias que tu idéalises beaucoup car dans un autre forum je viens de voir qu'un ancien, membre du CLH, invite sa famille tJ dont deux cousins à un repas le 24 décembre au soir.
Quand j'étais tJ, j'étais souvent invitée le 25 décembre et le premier de l'an. Il m'est même arrivé d'avoir été invitée le 25 midi et de manger le repas traditionnel de Noël avec la dinde et le boudin blanc.
Des jeunes célibataires se faisaient un restaurant le 24 décembre au soir.

Comme quoi chez les tJ ça se disperse aussi.
Alors il vaut mieux regarder chez soi d'abord que d'aller critiquer les autres.

On redescent sur terre s'il vous plait.


Dernière édition par le Mar 18 Déc 2007 - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 563
Localisation : Québec
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mar 18 Déc 2007 - 22:02

Bonjour Papias,

Félicitations pour avoir remporté le prix final. Après tout, c'est bien à eux que le jugement est donné (Apoc. 20 : 4).

Que Dieu me pardonne ma méchanceté ! Sad

Amicalement !

_________________
Pierre

Or maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance, l’amour; mais la plus grande de ces choses, c’est l’amour. (1 Corint. 13 : 13)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier

avatar

Nombre de messages : 422
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mar 18 Déc 2007 - 22:37

Bonsoir Papias,

Je te remercie pour le texte cité que je reprends

Et à coup sûr vous verrez de nouveau la distinction entre un juste et un méchant, entre qui sert Dieu et qui ne l’a pas servi. Malaki 3:1

Si j'analyse le texte je vois que le juste sert (verbe au présent) Dieu et qui ne l'a pas servi (verbe au passé).
Se pourrait-il que par le passé...

Amitiés
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11354
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mar 18 Déc 2007 - 22:42

Papias a écrit:
Je n’aurai jamais pensé que les « chrétiens libres » puissent retomber aussi facilement dans les filets de Babylone…. !
C'est vrai que le risque existe qu'un chrétien libre puisse tomber en captivité babylonienne!

Risque qu'un chrétien non libre n'a plus puisqu'il est déjà captif de Babylone la grande. Shocked

La situation la plus désespérée est celle de quelqu'un qui est captif et qui ferme les yeux pour ne pas voir lorsqu'on attire son attention sur son état :
Citation :
Et Jésus dit : “ C’est pour [le] jugement [que voici] que je suis venu dans ce monde : pour que ceux qui ne voient pas voient et pour que ceux qui voient deviennent aveugles. ” Ceux des Pharisiens qui étaient avec lui entendirent ces choses, et ils lui dirent : “ Nous ne sommes tout de même pas aveugles, nous aussi ? ” Jésus leur dit : “ Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : ‘ Nous voyons. ’ Votre péché demeure. ” - Jean 9,39-41
Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mar 18 Déc 2007 - 22:59

Boosoir Papias et tous
Dans sa 1ere lettre aux Corinthens l'apôtre Paul nous donne un exellent conseil sur lequel nous pourrions mediter avantageusement
Citation :
que celui qui pense être debout prenne garde de ne pas tomber.
Que nous soyons des chretiens libres ou des chretiens non encore libéres , une chose nous est commune nous sommes tous des pecheurs , et tous npus avons besoin de faire appel à la miséricorde de Nptre Pére celeste
Pour y reflechir serieusement nous devrions nous rappeler l'enseignement que nous à laisse Jesus au travers de l' hyperbole rapportée en Mathieu 18 : 23 à 34
Citation :
23 “ Voilà pourquoi le royaume des cieux est devenu semblable à un homme, un roi, qui a voulu régler ses comptes avec ses esclaves. 24 Quand il a commencé à les régler, on lui a amené un homme qui lui devait dix mille talents [= 60 000 000 de deniers]. 25 Mais comme il n’avait pas de quoi [les] rendre, son maître a ordonné qu’on le vende, lui, sa femme, ses enfants et tout ce qu’il avait, et que le paiement soit fait. 26 L’esclave donc est tombé et s’est mis à lui rendre hommage, en disant : ‘ Sois patient avec moi et je te rendrai tout. ’ 27 Pris de pitié, le maître de cet esclave l’a laissé aller et lui a remis sa dette. 28 Mais cet esclave est sorti et a trouvé un de ses coesclaves qui lui devait cent deniers ; et, le saisissant, il l’étouffait, en disant : ‘ Rends ce que tu dois. ’ 29 Son coesclave donc est tombé et s’est mis à le supplier, en disant : ‘ Sois patient avec moi et je te rendrai. ’ 30 L’autre, cependant, n’a pas voulu, mais il s’en est allé le faire jeter en prison, jusqu’à ce qu’il ait rendu ce qu’il devait. 31 Quand donc ses coesclaves ont vu ce qui était arrivé, ils se sont attristés beaucoup, et ils sont allés expliquer à leur maître tout ce qui était arrivé. 32 Alors son maître l’a fait venir et lui a dit : ‘ Esclave méchant, je t’ai remis toute cette dette, quand tu m’en as supplié. 33 Ne devais-tu pas à ton tour avoir pitié de ton coesclave, comme moi-même j’ai eu pitié de toi ? ’ 34 Là-dessus son maître, pris de colère, l’a livré aux geôliers, jusqu’à ce qu’il ait rendu tout ce qu’il devait. 35 C’est ainsi que vous traitera aussi mon Père céleste, si vous ne pardonnez pas, chacun à son frère, de tout votre cœur. ”

C'est à chacun de nous d' en tirer les enseignents , et de nous montrer sage en n'etant pas plus que ce que l'on voudrait que l'on soit avec nous
N'oublions pas la priére modele de Jesus qui nous recommande de pardonner si nous voulons etre pardonner
Comment des hommes pecheurs peuvent -ils juger sans risque de se tromper , qui sommes nous pour juger autrui ,
N'oublions pas que nous sommes respnsable devant notre Pére , pas devant les hommes aussi faisons sa volonté , en evitant de dire "je la fais mieux que mpn frere"
ici prend toute sa signification la pensée de Paul ' qui pense être debout prenne gerde de ne pas tomber
Sincerement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11354
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 19 Déc 2007 - 17:47

Cher Gégé, je te rejoins tout à fait lorsque tu écris qu' "une chose nous est commune nous sommes tous des pecheurs , et tous nous avons besoin de faire appel à la miséricorde de Notre Pére celeste". En effet, il est écrit :
Citation :
... Il n'y a point de distinction.
Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus -Christ. - Romains 3,22-24.
Je suis également d'accord avec toi que nous ne devons pas "juger" les autres croyants. Cependant, comme je te connais, tu seras certainement d'accord qu'il est chrétien d'avertir quelqu'un qui fait fausse route parce qu'il suit aveuglément des guides aveugles !

Comme il n'y a aucune religion chrétienne dans laquelle tout ne serait que ténèbres, voici un extrait d'un article provenant de la WT auquel j'adhère sans réserve :
Citation :
*** [La Tour de Garde] 74 1/5 p. 259-261 Peut-on être fidèle à Dieu et cacher la vérité ? ***

Quand des personnes sont menacées d’un grave danger pour une raison qu’elles ne soupçonnent même pas ou parce qu’elles sont trompées par des gens qu’elles croient être des amis, est-ce mal de les en avertir ? Peut-être préféreront-elles ne pas croire celui qui les avertit. Il se peut même qu’elles lui en veuillent. Mais cela le dégage-t-il de la responsabilité morale de les avertir ?

Si vous êtes du nombre de ceux qui cherchent à être fidèles à Dieu, ces questions sont vitales pour vous aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que de tout temps les serviteurs de Dieu ont dû relever le défi que sont ces questions. Il leur a fallu dénoncer le mensonge et l’injustice, et mettre en garde leurs semblables contre certains dangers et certaines tromperies, non pas d’une manière générale seulement, mais plus particulièrement dans l’intérêt du culte pur. Il leur aurait été plus facile de garder le silence ou de ne leur dire que ce qu’ils souhaitaient entendre. Mais leur fidélité à Dieu et leur amour du prochain les poussèrent à parler. Ils comprenaient que “mieux vaut une réprimande déclarée qu’un amour dissimulé”. — Prov. 27:5...

Jésus savait à quel point le peuple avait confiance dans les chefs religieux. Est-il resté muet pour autant et n’a-t-il pas averti les hommes ? Non, mais publiquement et avec force, il démasqua ces chefs religieux, révélant qu’ils trahissaient Dieu et les hommes, ...
De nos jours, la situation n’est-elle pas semblable ?

Ce qu’exige la fidélité
Croyez-vous que les mensonges ne doivent pas être dénoncés ? Que faut-il penser de ceux qui sont prononcés sur Dieu et à propos de ses desseins déclarés ? Ils sont encore plus graves que les mensonges d’ordre général. Vous êtes peut-être d’avis que l’injustice doit être dénoncée. Mais que ferez-vous si elle est commise par des gens très croyants ou qui fréquentent la même église que vous ? Votre fidélité à Dieu vous poussera-t-elle à parler franchement pour défendre ce qui est juste ?
Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 20 Déc 2007 - 1:12

Bonsoir Nomade
Je suis tout a fait de ton avis , en effet bien que imparfaits et pêcheurs , nous nous efforçont (en notre qualité de chretien) de suivre les traces de notre maître , le temps et l'experience nous permettent de progresser dans la connaissance , de la volonté de notre Pere , de ce simple fait , nous endossons une responsabilité importante , celle d'avertir des dangers qui menace ceux que se detournent de la verité , tout comme les enfants plus agés d'une famille ont la responsabilité de veiller sur leurs freres et soeurs par amour pour les auteurs de leur vie
C'est une responsabilité chretienne que de s'avertir l'un l'autre celà ressort de la pensée de Paul en Romains 15 : 14
« Or je suis persuadé, mes frères, moi-même aussi, à votre égard, que vous-mêmes aussi vous êtes pleins de bonté, remplis de toute connaissance et capables de vous exhorter (avertir ) l'un l'autre. » (Romains 15:14)
Ce qui est important est de la faire avec un amour profond , ayant toujours en vue le bonheur eternel de nos fréres et soeurs , imitant en celà notre Pére( ainsi que Jesus ) qui malgré nos imperfections nous enseignent , et nous montrent le chemin à suivre
De plus rappelons que avertir n'est pas juger
Sincerement respectueux

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11354
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 16 Déc 2009 - 17:28

Bonjour chers lecteurs et participants,

la discussion sur ce fil remonte déjà à 2 ans. Comme des nouveaux membres ont été inscrits depuis et que de nouveaux visteurs viennent lire sur le forum, le moment me semble favorable à une bonne semaine de Noël de reprendre le fil de la discussion.

Que pensez-vous de la fête de Noël ?

Cordialement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 16 Déc 2009 - 18:31

Bonjour Nomade et lecteurs ;

Personnellement je pense la meme chose que lorsque que j'entend: " 14 juillet " !
Je pense aux feux d'artifice , aux bals dansant , mais jamais à la révolution française du 14 juillet 1789 ! Considéré comme une fète paienne, mais les yeux de tout croyant ou non , sont rivés vers le ciel pour admirer le spectacle ! Noel devient synonyme de "réunions de famille ", cadeaux , foi gras et champagne..
Je n'ai jamais entendu dire : " que fais tu pour la fète de la naissance de Jésus ? "
mais plutot : " que vas tu manger ? " Very Happy


Cordialement santa

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 16 Déc 2009 - 19:00

Nomade a écrit :
Citation :

Que pensez-vous de la fête de Noël ?

A dire vrai, je garde de mon enfance le souvenir de pratiques religieuses catholiques pas forcément mauvaises en soi. Comme le dit Michel, tout dépend de ce que cette fête exprime en chacun... Beaucoup y voient l'occasion de festoyer avec des débordements condamnables, mais une minorité est toujours attachée à son sens religieux ''chrétien''.
Enfant, né dans une famille pauvre d'après guerre, le réveillon de Noël nous apportait, mes 2 frères et mes 3 soeurs, un peu plus que d'ordinaire : des fruits de saison comme des clémentines et des oranges; un peu de viande de dinde et des marrons. Le repas avait lieu après la messe de minuit à laquelle nous assistions en famille en parcourant à pieds dans le froid du nord les 6 kilomètres qui séparaient notre humble logis de la chapelle.
Je ne peux, en toute conscience, désavouer mes parents et mes grands-parents pour l'éducation religieuse que j'ai reçue de la part de prêtres et de séminaristes de bonne volonté. Après tout, que serais-je devenu sans ces rudiments de croyances sur fond populaire qui maintiennent une base de foi propice à des recherches personnelles par la suite...
Que celui ou celle qui est sans péché... ! Cool

Fraternellement.

Théophile
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 16 Déc 2009 - 19:38

Re bonjour ;

une petite anédocte :

Vers 5 ans j'avais pour "mission" de mettre la "crèche " en plaçe , mes parents , catholiques fervents me disaient de faire attention au "petit jésus" et de le plaçer correctement avec ses parents ; j'étais intrigué par ce personnage et j'avais une peur bleu de le manipuler .. non pas une peur morbide mais une certaine crainte mélée d 'admiration car mes parents me disaient qu'il avait donné sa vie pour les hommes ;
Voilà comment de simples mots se révèlent etre des petites graines dans l'esprit d'un enfant sans qu'il puisse comprendre l'étendue réelle des choses ... C'était les Noel d'antan , sans débordements , dans la chaleur familiale et ses odeurs de feu de bois mélés à ceux d'une saine cuisine...et des mandarines ;

Cordialement ;

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 16 Déc 2009 - 21:28

Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 16 Déc 2009 - 21:38

bonsoir tous.

Au sujet de noel, qu'en dire.En ce qui me concerne je garde un très bon souvenir des veillées de Noel, en famille, au retour de la messe, de minuit nou_s buvions mes parents et ma grand mère et bien plutard ma soeur, unchocolaét et nous mangions des brioches. Rien de bien méchant et je ne vois pas en quoi cela aurait déplu au créateur. J'aédmirais la creche faite dans l'église et j'étais enthousiasmé par l'ange qui lkorsqu'on lui mettait une piece agitait la tête pour remercier.
Et le lendemain au pied du sapin il y avait les jouets qui m'attendait.
En tant que catholique même adulte j'ai toujours respecté la noel, et l'avait considéré comme la naissance du christ a qui on rendait témoignage.
Lors de ma rencontre avec les TJ j'ai appris que c'était paien donc mal de faire cette fête. J'ai privé mes enfants du plaisir de la découverte des cadeaux, mais pas de croire en jésus et au salut qu'il nous apporte.
Maintenant que j'ai repris ma liberté mentale, je ne considère pas cette fête comme fête a faire des orgies, mais au contraire comme une ré"union familiale, ou on;se retrouve tous autour de la cheminée pour ceux qui ont la chance d'en avoir, et j'apprécie de voir la joie qui ne l'oublions pas est un fruit de l'esprit de Dieu,
de mes petits enfants devant les lumières, des villes, et leur yeux qui brillent quant ils ouvrent leurs paquets.
Dieu a fait toute choses pour que l'homme en profite, et tout pour les petits peut être matière a enseignement.

PEut importe la date à laquelle le Christ est né l'essentiel à mon humble avis et de l'aimer et de faire partager notre foi.
Je souhaite à tous un bon noel





santa
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Mer 16 Déc 2009 - 22:24

Bonsoir Patoune.

J'ai beaucoup appréciée ton invitation. Sois sure que Jésus ne sera pas oublié dans mon coeur non seulement le jour de son anniversaire, mais tant que durera ma vie sur cette terre.
Je pense qu'il en ait de même pour nous tous.

Merci de se rappel.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 17 Déc 2009 - 11:34

Je n'en doute pas Pénélope.
C'est un papier que m'a donné une collègue le 24 décembre de l'année dernière au bureau. Elle allait le soir-même chanter à la chorale.
Bonne journée à toi et à tous
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11354
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 17 Déc 2009 - 18:26

Chers lecteurs et participants,

comme vous le savez probablement tous, les Évangiles ne nous disent pas quel jour Jésus est né. Nous n'y trouvons pas non plus l'instruction de fêter le jour de sa naissance mais de nous rassembler régulièrement pour nous souvenir de sa mort sacrificielle en notre faveur, ce que les chrétiens authentiques font en prenant part au pain et vin représentant son corps et son sang.

S'il est vrai donc qu'on ne connaît pas le jour exact de la naissance de Jésus, il n'est pas interdit de se souvenir de sa venue dans le monde à n'importe quel jour de l'année. Personnellement, je me réjouis donc à la pensée que beaucoup plus de gens que d'habitude pensent à Jésus et parlent de lui autour du 24 décembre chaque année.

Certains comme les Témoins de Jéhovah attirent l'attention sur l'origine païenne de la fête de Noël et les faits ne peuvent pas être niés. Mais tous les chrétiens qui pensent à Jésus le 24 décembre ont-ils des conceptions païennes à l'esprit ? Cetainement non, tout comme les TJ qui portent une alliance pour montrer qu'ils sont mariés ne pensent pas non plus à l'origine païenne de cette pratique ni lorsqu'ils fêtent leurs anniversaires de mariage.

Je suis obligé d'interrompre pour m'occcuper d'un bébé pendant quelques heures.
À suivre

Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 17 Déc 2009 - 20:25

Bonsoir a vous tous
Definition de l esprit de noel par sandra

Noël, cette période magique, où lair même est mystérieusement chargé de quelque chose dindéfinissable, de subtil.
Plusieurs prennent le meilleur dans les habitudes existantes et voient Noël comme une fête de famille et de chaleur humaine. Mais tous voient dans cette fête, quelle qu'en soit la date exacte, un moment de tolérance, de paix et de fraternité.
Pour tout individu, quels que soient sa croyance, son sexe, " sa race " ou ses opinions, les gens espèrent la paix sur la terre par les hommes de bonne volonté. Pourquoi ne pas voir plus petit. Pourquoi ne pas faire les premiers pas afin de régler un conflit mineur avec un de vos proches? Pourquoi ne pas renouer contact avec quelqu'un que la vie a éloigné de vous? Pourquoi ne pas être plus ouvert aux différences dans votre famille, votre entourage?

Beaucoup considèrent Noël comme l'une des plus belles périodes de l'année.
On lui associe généralement l'arrivée de la neige, l'odeur des sapins, l'air de fête qui plane sur les rues illuminées dans lesquelles une foule de passants chargés de paquets de toutes les couleurs vaquent à leurs emplettes.
aussi l'époque où lon chante des noëls. Malgré la popularité de Noël, de moins en moins de gens célèbrent cette fête...pour des milliards de gens, cette fête nexiste pas.
Faire don de temps avec les enfants auprès de ces gens, se déplacer afin de les divertir, de leur dire qu'ils ne sont pas seuls. Souvent juste à faire le tour de notre famille, de notre quartier, on en trouve des gens qui seront seuls à Noël.
Est-ce l'esprit d'amitié ainsi que les sentiments généreux qui se manifestent durant cette période que lon a coutume d'appeler l'esprit de Noël?
On pourrait voir une démonstration d'amour et de bienveillance dans tous les cadeaux qui sont offerts à lépoque de Noël.
Cest vrai, à condition que les mobiles des donateurs soient bons. Cherche-t-on d'abord à donner, ou bien est-ce le désir égoïste de recevoir qui nous nourrie? Il ne faut pas oublier qu'en cette période, plus qu'à tout autre moment dans l'année, nous sommes sollicités de toutes parts afin de remplir les banques alimentaires.
Donner machinalement n'est peut-être pas le but recherché.
Le fait de préparer en famille le sac du partage, en y glissant des douceurs, n'est-ce pas la meilleure façon de manifester ces sentiments généreux.
Faire prendre conscience à tous les membres de la famille de la nécessité de ce partage nourrit l'esprit de Noël, même chez les plus petits. Ils grandiront en le portant en leur coeur

Mais que pense l'esprit de la parole de Dieu?

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 17 Déc 2009 - 21:11

Bonsoir chers lecteurs ;

Merçi à Elisa pour son exposé et les sentiments nobles qui s'en dégage .
Malheureusement ceux ci s'éteignent aussi vite que les "lumières de Noel" passés cette date ;
L'esprit de Noel décrit par Elisa ( via Sandra) ne devrait- il pas habiter chaque Chrétien tout au long de l'année ?

Citation :
"Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché."Jacques 4:17.

Si nous savons exercer la générosité en tout point de vue à cette époque , sommes nous dans l'incapaçité de le faire aprés ?
Ce n'est pas le "procés" d'une fète , mais celui de nos sentiments qui surgissent subitement à cette époque , que nous devrions analyser .

Cordialement ;

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 17 Déc 2009 - 21:55

Michel a écrit.


Si nous savons exercer la générosité en tout point de vue à cette époque , sommes nous dans l'incapacité de le faire après ?
Ce n'est pas le "procès" d'une fête , mais celui de nos sentiments qui surgissent subitement à cette époque , que nous devrions analyser


Ce que tu as écrit est très juste, les hommes ont la pensée courte, c'est pourquoi qu'en tant que chrétiens, la parole de Dieu est là pour nous rappeler à l'ordre.
Tu dois aimer ton prochain comme toi même.

Je pense que nous nous aimons toute l'année?

Malgré tout si noel peut faire que les humains manifeste un peu plus de chaleur, de bonté et de solidarité les uns envers les autres, ce ne peut être un mal pour les bénéficiaires.
Et comme Nomade le faisait ressortir avant de s'occuper d'un bébé ( occupation bien agréable en sois ) si cela fait que les hommes pensent davantage au christ, ça ne peut être qu'une bonne chose.

Tout ceux que vous voulez que les hommes fassent pour vous faites le de même.mathieu 7:12
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Jeu 17 Déc 2009 - 22:48

Ce que disent Elisa et michel me fait penser à un film de Frank Capra « Meet John Doe » (1941) ou en français « John Doe, l’homme de la rue »

John Doe, devant une nombreuse assistance, en appelle à la solidarité, à l’unité, pour un monde où les barrières et les préjugés sont renversés, où son voisin est un coéquipier , etc..

Il ajoute que ce miracle existe et se réalise tous les ans à l’époque de Noël. Noël agit sur les mentalités de tous les gens et il pose cette question : Pourquoi cet esprit chaleureux ne durerait-il pas toute l’année ?

Très beau film, très actuel et de plus happy end à l’américaine où l'on pleure à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11354
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Ven 18 Déc 2009 - 21:20

(suite)

dans mon commentaire précédent (voir plus haut) j'avais mentionné le fait que les Témoins de Jéhovah reprochent aux chrétiens de célébrer la naisssance de Jésus le 24 décembre. Ce que la plupart des TJ ignorent aujourd'hui c'est que tous leurs membres, y compris leurs présidents "oints" et toute la hiérarchie, fêtaient autrefois Noël le 24 décembre.

Il est vrai qu'autrefois, les peuples christianisés fêtaient la victoire du soleil sur les ténèbres ce jour-là puisque jusque-là, les nuits sont de plus en plus longues alors qu'à partir de cette date, ce sont les journées qui deviennent de plus en plus longues. Cette victoire de la lumière sur les ténèbres n'est-elle pas attribuable bien plus à la venue de Jésus-Christ dans le monde ?

Si vous avez lu ce fil en entier depuis le début, vous avez pu constater qu'un Témoin de Jéhovah est venu discuter avec nous il y a 2 ans. Il reprochait évidemment aux chrétiens qui célébrent Noel qu'ils le font à une fausse date (Il n'a pas été en mesure de nous communiquer la vraie date de la naissance de Jésus-Christ). Ce qui est étonnant, c'est qu'il nous a communiqué qu'il attendait pour 2008 les évènements en rapport avec la fin de ce monde, notamment la grande tribulation (Comme ses conducteurs religieux l'ont fait à plusieurs reprises pour plusieurs dates sans que cela se soit produit). Nous sommes à quelques jours de 2010 et sa prédiction ne s'est toujours pas réalisée.

Ce TJ reproche aux chrétiens defêter la naissance de Jésus le 24 décembre (donc il filtre le moucheron) et il se fait faux prophète en prédisant la fin qui n'est pas venue en 2008 (il a donc avalé tout un chameau) ! Il n'est pas dans mes habitudes de dévoiler aussi ouvertement les agissements d'une personne mais j'espère que les lecteurs qui sont Témoins de Jéhovah commenceront à enlever d'abord la poutre de leurs yeux avant de vouloir enlever la paille dans l'oeil d'autres croyants.

Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   Ven 18 Déc 2009 - 23:32

Oui, Nomade je n'avais pas pensé à ça :

Citation :
Il est vrai qu'autrefois, les peuples christianisés fêtaient la victoire du soleil sur les ténèbres ce jour-là puisque jusque-là, les nuits sont de plus en plus longues alors qu'à partir de cette date, ce sont les journées qui deviennent de plus en plus longues. Cette victoire de la lumière sur les ténèbres n'est-elle pas attribuable bien plus à la venue de Jésus-Christ dans le monde ?
Jean 1:5 > Et la lumière brille dans les ténèbres, mais les ténèbres ne l’ont pas dominée.

C'est intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: célébration de noel, une fête païenne ???   

Revenir en haut Aller en bas
 
célébration de noel, une fête païenne ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» célébration de noel, une fête païenne ???
» Noël...
» temoignage de Noel
» noel trop beau
» la gastro de Noel est parmis nous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Christianisme & Religions :: Les Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: