La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Mar 1 Jan 2008 - 12:32

Chapitre 15


1 - Or je vous fais savoir, frères, l’évangile que je vous ai annoncé, que vous avez aussi reçu, et dans lequel vous êtes,

2 - par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous tenez ferme la parole que je vous ai annoncée, à moins que vous n’ayez cru en vain.

3 - Car je vous ai communiqué avant toutes choses ce que j’ai aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les écritures,

4 - et qu’il a été enseveli, et qu’il a été* ressuscité le troisième jour, selon les écritures ;

5 - et qu’il a été vu de Céphas, puis des douze.

6 - Ensuite il a été vu de plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont demeurés [en vie] jusqu’à présent, mais quelques-uns aussi se sont endormis.

7 - Ensuite il a été vu de Jacques, puis de tous les apôtres ;

8 - et, après tous, comme d’un avorton, il a été vu aussi de moi.

9 - Car je suis le moindre des apôtres, moi qui ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’assemblée de Dieu.

10 - Mais par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis ; et sa grâce envers moi n’a pas été vaine, mais j’ai travaillé beaucoup plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.

11 - Soit donc moi, soit eux, nous prêchons ainsi, et vous avez cru ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Mar 1 Jan 2008 - 12:58

C'est un grand privilège pour l'apôtre Paul de ce que Jésus lui ai apparu, alors qu'il était un grand persécuteur des chrétiens.
Ainsi par reconnaissance, il consacra sa vie à son service de manière intensive.

Il ressemble à cette femme pêcheresse à qui Jésus a pardonné les nombreux péchés et a fait en conséquence un grand sacrifice en faveur du Fils de Dieu :

Luc 7:37-38 >
37 - Et, voyez, une femme, qui était connue dans la ville comme pécheresse, apprit qu’il était étendu à table dans la maison du Pharisien, et elle apporta un récipient d’albâtre rempli d’huile parfumée ;
38 - et, se plaçant derrière, à ses pieds, elle se mit à pleurer et commença à lui mouiller les pieds de ses larmes, et elle les essuyait avec les cheveux de sa tête. De plus, elle embrassait tendrement ses pieds et les enduisait avec l’huile parfumée.


Luc 7:46-47 >
46 - mais cette femme m’a enduit les pieds d’huile parfumée.
47 - À cause de cela, je te le dis, ses péchés, bien qu’ils soient nombreux, sont pardonnés, parce qu’elle a beaucoup aimé ; mais celui à qui on pardonne peu aime peu.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier

avatar

Nombre de messages : 422
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Mar 1 Jan 2008 - 13:21

Bonjour,

L'Evangile, c'est à dire la bonne nouvelle, voilà un mot qui résonne à nos oreilles alors que nous sommes de toutes parts les spectateurs et téléspectateurs de mauvaises nouvelles en tout genre.

Il est vrai on vend plus en annonçant le déraillement d'un train voire le naufrage d'un grand bâteau comme le Titanic en 1912, ou comme le veut la tradition journalistique: dire qu'un train est arrivé à l'heure c'est émettre une constatation, mais dire qu'il a du retard soulève des questions.

Au cours de cette année 2008, nous nous contenterons de la bonne nouvelle ce dont nous avons tous besoin. Et quelle nouvelle!

Christ est mort pour nous, pour racheter nos péchés et son Père l'a réssuscité ce qui nous fait espérer mieux que ce que nous connaissons. Pour les chrétiens du 1er siècle il s'agissait aussi d'une bonne nouvelle, partageons avec eux cette espérance qui est ferme car Dieu ne peut mentir:

En ce sens, Dieu, décidé à donner aux héritiers de la promesse une preuve supplémentaire du caractère immuable de ses décisions, intervint par un serment, 18 afin que, par deux choses immuables, dans lesquelles il est impossible que Dieu mente, nous ayons un puissant encouragement, nous dont le refuge a été de nous attacher à l’espérance qui nous était proposée. Hébreux 6:18

Fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Mar 1 Jan 2008 - 22:57

1 - Or je vous fais savoir, frères, l’évangile que je vous ai annoncé, que vous avez aussi reçu, et dans lequel vous êtes,
2 - par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous tenez ferme la parole que je vous ai annoncée, à moins que vous n’ayez cru en vain.


Une foi dont le contenu ne correspond pas à celui de l'Evangile que Paul a prêché est vaine.
Quel est l'essentiel de cette foi conformément aux Ecritures -v:4 ?

Luc 24:45-47 > Alors il leur ouvrit pleinement l’intelligence pour saisir le sens des Écritures, et il leur dit : “ Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait et ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et qu’à cause de son nom la repentance pour le pardon des péchés serait prêchée dans toutes les nations — en commençant depuis Jérusalem.


Ainsi donc, si on retient l'Evangile comme Paul l'a annoncé, il nous sauvera.

Il est donc d'une importance capitale de bien transmettre la Bonne Nouvelle et ne pas aller au-delà ce ce qui est écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8887
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Mer 2 Jan 2008 - 12:17

Citation :
1 - Or je vous fais savoir, frères, l’évangile que je vous ai annoncé, que vous avez aussi reçu, et dans lequel vous êtes,
2 - par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous tenez ferme la parole que je vous ai annoncée, à moins que vous n’ayez cru en vain.

Ces Paroles de Paul nous demontre clairement que la bonne nouvelle , ne s'ecrit pas au fur et à mesure que nous avançons dans le temps comme voudrais nous le faire croire certains prophete moderne
La bonne nouvelle ne peut être crue que si elle est perceptible au moment ou nous la recevons , c'est alors qu'elle alimente notre foi,
Comment pourrions nous avoir foi en quelque chose qui n' a pas ete annoncé
Paul dit :
Citation :
« Ainsi la foi est de ce qu'on entend, et ce qu'on entend par la parole de Dieu. » (Romains 10:17)
« Mais je dis : N'ont-ils pas entendu ? Oui, certes, «leur voix est allée par toute la terre, et leurs paroles jusqu'aux extrémités de la terre habitée». » (Romains 10:18)
Ainsi c'est cette même bonne nouvelle qui etait annocée par Paul qui est encore annoncée aujourd'hui par les chretiens authentiques , et il n'y en aura pas d'autres

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par le Jeu 3 Jan 2008 - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Jeu 3 Jan 2008 - 14:15

1 Timothée 1:3 > Tout comme je t’ai encouragé à rester à Éphèse lorsque j’étais sur le point de partir pour la Macédoine, ainsi je le fais maintenant, pour que tu ordonnes à certains de ne pas enseigner une autre doctrine.

Cette conscience de l'enseignement d'une "autre" doctrine sous-entend qu'il y aurait une doctrine originelle et qu'en cette fin du 1er siècle, on est en train de discuter de ce qu'est la doctrine originelle et de ce qu'est l'autre doctrine.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12083
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Jeu 3 Jan 2008 - 14:41

1Corinthiens 15,2

Lorsque Paul dit aux chrétiens de Corinthe :
... à moins que vous n’ayez cru en vain (verset 2)
il se réfère à la Bonne Nouvelle ou Évangile qu'il leur avait annoncé, mais plus particulièrement à l'enseignement de la résurrection qu'il allait ensuite développer.

Il y avait un grand besoin de parler plus en détail de la résurrection car
- les uns disaient qu'il n'y avait pas de résurrection. - 1Corinthiens 15,13-19+29-32
- d'autres disaient que la résurrection avait déjà eu lieu. - 2Timothée 2,18

Il convenait donc de faire le point car le récit de la résurrection de Jésus et de ceux qu'il avait ressuscités durant son ministère et de celles faites par les apôtres ne suffisaient plus. Les chrétiens avaient un grand besoin de savoir comment leur propre résurrection allait se passer.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Sam 5 Jan 2008 - 14:58



12 - Or si Christ est prêché, - qu’il a été* ressuscité d’entre les morts, comment disent quelques-uns parmi vous qu’il n’y a pas de résurrection de morts ?

13 - Mais s’il n’y a pas de résurrection de morts, Christ n’a pas été ressuscité non plus ;

14 - et si Christ n’a pas été ressuscité, notre prédication donc est vaine aussi, et votre foi aussi est vaine ;

15 - et même nous sommes trouvés de faux témoins de Dieu, car nous avons rendu témoignage à l’égard de Dieu qu’il a ressuscité Christ, lequel il n’a pas ressuscité si réellement les morts ne ressuscitent pas.

16 - Car si les morts ne ressuscitent pas, Christ n’a pas été* ressuscité non plus ;

17 - et si Christ n’a pas été ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés :

18 - ceux donc aussi qui se sont endormis en Christ ont péri.

19 - Si, pour cette vie seulement, nous avons espérance en Christ, nous sommes plus misérables que tous les hommes.

- v. 4 et 12 : a été et est. - v. 16 : ou : n’est pas.

20 - (Mais maintenant Christ a été ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui sont endormis.

21 - Car puisque la mort est par l’homme, c’est par l’homme aussi qu’est la résurrection des morts ;

22 - car, comme dans l’Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus vivants ;

23 - mais chacun dans son propre rang : les prémices, Christ ; puis ceux qui sont du Christ, à sa venue ;

24 - ensuite la fin, quand il aura remis le royaume à Dieu le Père*, quand il aura aboli toute principauté, et toute autorité, et [toute] puissance.

25 - Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds :

26 - le dernier ennemi qui sera aboli, c’est la mort.

27 - Car " il a assujetti toutes choses sous ses pieds " [Psaume 8:6]. Or, quand il dit que toutes choses sont assujetties, il est évident que c’est à l’exclusion de celui qui lui a assujetti toutes choses.

28 - Mais quand toutes choses lui auront été assujetties, alors le Fils aussi lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.)

- v. 24 : litt.: au Dieu et Père.

29 - Autrement, que feront ceux qui sont baptisés pour* les morts, si les morts ne ressuscitent absolument pas ? Pourquoi aussi sont-ils baptisés pour* eux ?

30 - Pourquoi aussi nous, bravons-nous le péril à toute heure ?

31 - Par votre confiance que j’ai* dans le christ Jésus notre Seigneur, je meurs chaque jour.

32 - Si, [pour parler] à la manière des hommes, j’ai combattu contre les bêtes* à Éphèse, quel profit en ai-je si les morts ne ressuscitent pas ? " Mangeons** et buvons, car demain nous mourrons " [Ésaïe 22:13].

33 - Ne soyez pas séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.

34 - Réveillez-vous [pour vivre] justement, et ne péchez pas ; car quelques-uns sont dans l’ignorance de Dieu, je vous le dis à votre honte.

- v. 29 : à la place de. - v. 31 : ou, selon d’autres : par le sujet que j’ai de me glorifier de vous. - v. 32 * : combattre contre les bêtes se dit au figuré aussi bien que littéralement. - v. 32 ** : ou : en ai-je ? Si les morts ne ressuscitent pas, " mangeons ".
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8887
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Sam 5 Jan 2008 - 16:10

Citation :
12 - Or si Christ est prêché, - qu’il a été* ressuscité d’entre les morts, comment disent quelques-uns parmi vous qu’il n’y a pas de résurrection de morts ?

13 - Mais s’il n’y a pas de résurrection de morts, Christ n’a pas été ressuscité non plus ;

14 - et si Christ n’a pas été ressuscité, notre prédication donc est vaine aussi, et votre foi aussi est vaine ;

15 - et même nous sommes trouvés de faux témoins de Dieu, car nous avons rendu témoignage à l’égard de Dieu qu’il a ressuscité Christ, lequel il n’a pas ressuscité si réellement les morts ne ressuscitent pas.

16 - Car si les morts ne ressuscitent pas, Christ n’a pas été* ressuscité non plus ;

17 - et si Christ n’a pas été ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés :

18 - ceux donc aussi qui se sont endormis en Christ ont péri.
Ici Paul etablit un principe important ,
Ce que nous annonçons , doit être eprouvé et avoir notre entiére adhesion , en l'occcurence si nous prechons ous enseignons la resurrection de Jesus comme base de la foi chretienne , nous ne pouvons pas mettre en doute la resurrection , nous ne pouvons pas dire une chose et son contraire
soit la resurectuion est possible , soit elle ne l'est pas !
Si donc Christ est ressuscité c'est donc que les morts ressusciterons , il ne peux y avoir de doute
penser le contraire c'est anyhiler la foi , c'est rendre vain le sacrifice de Christ ,nous ne sommes donc pas quitte de nos peches , nous n'avons plus d'espérance , et ceusx qui sont morts c'est à dire tous le pecheurs ( donc nous )continue à être morts
Citation :
« Or le juste vivra de foi ; et : Si [quelqu'un] se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui». » (Hébreux 10:38)
« Mais pour nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour la perdition, mais de ceux qui croient pour la conservation de l'âme. » (Hébreux 10:39)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Mar 8 Jan 2008 - 1:36

L'apôtre montre comment le fait de croire ou de ne pas croire à la vie future détermine le comportement de tous les hommes… à commencer par le sien :
1 Corinthiens 15:30-32 > Pourquoi aussi sommes-nous en danger à toute heure ? Chaque jour je suis exposé à la mort. Cela je l’affirme par les motifs que j’ai de me glorifier de vous, frères, en Christ Jésus notre Seigneur. Si, à la manière des hommes, j’ai combattu contre des bêtes sauvages à Éphèse, à quoi cela me sert-il ? Si les morts ne doivent pas être relevés, “ mangeons et buvons, car demain il nous faudra mourir.

Pour combien certains adoptent cette manière de vivre : «Mangeons et buvons, car demain il faudra mourir» (v. 32).
Ils sont persuadés que rien n’existe au-delà de la tombe et vivent sans frein leur brève existence, «comme des bêtes sans raison» (2 Pierre 2:12).

Quant au chrétien, sa foi devrait :
-> le tenir en éveil
1 Corinthiens 15:34 > Réveillez-vous, [revenez] à la raison, d’une façon conforme à la justice, et ne pratiquez pas le péché, car quelques-uns sont sans connaissance de Dieu.

-> le préserver de s'associer à de dangereuses compagnies
1 Corinthiens 15:33 > Ne vous égarez pas. Les mauvaises compagnies ruinent les habitudes utiles.

-> l'empêcher de centrer sa vie sur les plaisirs de la chair, tels que le manger, le boire, ou autres
Matthieu 24:48-49 > Mon maître tarde ’, et qu’il commence à battre ses coesclaves, qu’il mange et boive avec les buveurs invétérés.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8887
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Ven 11 Jan 2008 - 10:03

1 Corinthiens 15:33 > Ne vous égarez pas. Les mauvaises compagnies ruinent les habitudes utiles.

Dis -moi qui tu frequente , je te dirai qui tu es !
Cette maxime connue indique le veritable danger de certaines frequentation ,
Generalement nous recherchons les personnes avec qui nous avons des affinités , le chretiens recherchera donc ceux qui comme lui ony mis leut foi en Christ
Cependant comme le fait remarquer Jesus en Mathieu 7 :21 , ce ne sont pas tous ceux qui se disent chretien , ou qui disent suivre Jesus qui sont des chretiens , beaucoup ne servent que leurs propres interêts et nous amenent par la ruse a nous detourner de notre objectif premier
Sous pretexte d'approfondir les ecritures , certains en viennent à en tordre le sens , et à echaffauder des enseignements dangereux basés sur des philosphie humaines , jetant les bases d'un eseignements contraires à celui de Christ
Paul met en garde contre ce danger ,
C'est vrai que nos mobiles premier peuvent être bons , le desir de ramener notre frére à la raison , nous entrons alors dans des discussions plus ou moins steriles , et nous nous prenons au jeux de la philosohie humaine qui fait entrer en nous un poison qui detourne notre attention du sain enseignement
C'est vrai que souvent ces compagnies sont attractives , le niveau intellectuel et souvent plus elevés qu'avec nos freres chretiens qui souvent sont des gens simples dont la culture ne rivalise pas avec les esprits brillants qui preconise d'expliquer tout par la sagesse humaine , le danger est donc evident ,
Ce Danger etait present à Corinthe , villle ou le sophisme etait la regle même dans la congrégation Chretienne , la resurection etait un des sujets privilegiés car il trouvait des equivalences dans la philosophie gecque c'est pourquoi Paul met en garde contre cette pollution de l'esprit

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12083
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Mar 15 Jan 2008 - 17:51

1Corinthiens 15,19
Si, pour cette vie seulement, nous avons espérance en Christ, nous sommes plus misérables que tous les hommes.


Pensons un instant rien qu'à nous Shocked
Eh oui, s'il n'y avait pas de vie future, à quoi auraient servies toutes les restrictions auxquelles nous nous sommes conformés en vivant une vie de chrétiens ?

Jésus ne promet rien pour notre vie terrestre! Il nous demande de porter sa croix et de le suivre, en somme de mener une vie de sacrifices, de restrictions, de souffrances et de persécutions !

S'il n'y avait que cette vie, nous serions passés "à côté de la vie" et les moqueurs auraient raison !
Mais voici : Christ a été ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui sont endormis...- verset 20 cheers

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Sam 19 Jan 2008 - 23:21

.../...

35 - Mais quelqu’un dira : Comment ressuscitent les morts, et avec quel corps viennent-ils ?

36 - Insensé ! ce que tu sèmes n’est pas vivifié s’il ne meurt ;

37 - et quant à ce que tu sèmes, tu ne sèmes pas le corps qui sera, mais le simple grain, de blé, comme il se rencontre, ou de quelqu’une des autres semences ;

38 - mais Dieu lui donne un corps comme il a voulu, et à chacune des semences son propre corps.

39 - Toute chair n’est pas la même chair ; mais autre est celle des hommes, autre la chair des bêtes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons :

40 - et il y a des corps célestes et des corps terrestres ; mais différente est la gloire des célestes, et différente celle des terrestres ;

41 - autre la gloire du soleil, et autre la gloire de la lune, et autre la gloire des étoiles, car une étoile diffère d’une [autre] étoile en gloire.

42 - Ainsi aussi est la résurrection des morts : il est semé en corruption, il ressuscite en incorruptibilité ;

43 - il est semé en déshonneur, il ressuscite en gloire ; il est semé en faiblesse, il ressuscite en puissance ;

44 - il est semé corps animal*, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps animal, il y en a aussi un spirituel ;

45 - c’est ainsi aussi qu’il est écrit : " Le premier homme Adam devint une âme vivante " [Genèse 2:7], le dernier Adam, un esprit vivifiant*.

46 - Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, mais ce qui est animal ; ensuite ce qui est spirituel.

47 - Le premier homme est [tiré] de la terre, - poussière ; le second homme est [venu] du ciel.

48 - Tel qu’est celui qui est poussière, tels aussi sont ceux qui sont poussière ; et tel qu’est le céleste, tels aussi sont les célestes.

49 - Et comme nous avons porté l’image de celui qui est poussière, nous porterons aussi l’image du céleste.

50 - Or je dis ceci, frères, que la chair et le sang ne peuvent pas hériter du royaume de Dieu, et que la corruption non plus n’hérite pas de l’incorruptibilité.

- v. 44 : c. à d. qui, par l’âme vivante, a une vie animale. - v. 45 : faisant vivre.

51 - Voici, je vous dis un mystère : Nous ne nous endormirons pas tous, mais nous serons tous changés :

52 - en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera et les morts seront ressuscités incorruptibles, et nous, nous serons changés.

53 - Car il faut que ce corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce mortel revête l’immortalité.

54 - Or quand ce corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira* la parole qui est écrite : " La mort a été engloutie en victoire " [Ésaïe 25:8].

55 - " Où est, ô mort, ton aiguillon ? où est, ô mort, ta victoire ? " [Osée 13:14].

56 - Or l’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et la puissance du péché, c’est la loi.

57 - Mais grâces à Dieu, qui nous donne la victoire par notre seigneur Jésus Christ!

58 - Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, abondant toujours dans l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n’est pas vain dans le Seigneur.

- v. 54 : litt.: arrivera, ou : aura lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8887
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Lun 21 Jan 2008 - 20:16

Le baptême est un symbole de la mort, suivie de la résurrection
« - Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés pour le christ Jésus, nous avons été baptisés pour sa mort ? » (Romains 6:3)
« Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême, pour la mort, afin que comme Christ a été ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père, ainsi nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. » (Romains 6:4)
Si donc les morts ne ressuscitent pas, le baptême n'a donc plus de sens ni de valeur. De plus, les terribles persécutions, dont un grand nombre des premiers chrétiens furent victimes, rendaient cet acte d'autant plus solennel. Les nouveaux convertis, en étant baptisés, En sortant de l’eau ils prenaient place dans les rangs de ceux qui, avant eux, avaient subi le martyre.
Ils devenaient une nouvelle cible pour l'adversaire.
Se lever comme témoin de Christ en risquant sa vie chaque jour a-t-il un sens si notre espérance n'est que pour la terre et que les morts ne ressuscitent pas?
Cette signification du baptême est confirmée par la vie de Paul et de ses compagnons qui bravaient le péril à toute heure (v.30).
Paul, par ces paroles, ne faisait pas une hypothèse ou un développement théorique, mais parlait de son expérience journalière. Peu de temps avant, il avait affronté la terrible émeute du théâtre d'Éphèse
Citation :

« Et [toute] la ville fut remplie de confusion ; et, d'un commun accord, ils se précipitèrent dans le théâtre, entraînant avec eux Gaïus et Aristarque, Macédoniens, compagnons de voyage de Paul. » (Actes des Apôtres 19:29)
« Et comme Paul voulait entrer vers le peuple, les disciples ne le lui permirent pas ; » (Actes des Apôtres 19:30)
« et quelques-uns aussi des Asiarques, qui étaient ses amis, envoyèrent vers lui pour le prier de ne pas s'aventurer dans le théâtre. » (Actes des Apôtres 19:31)
,

Sa vie était en danger chaque jour.
S'il n'y a pas de résurrection, il ne reste donc qu'à jouir du moment présent, en adoptant la devise d'un monde sans Dieu : "Mangeons et buvons car demain nous mourrons" (v.32).
Si c’est le cas , non seulement nous sommes les plus misérables des hommes, mais nous n'avons rien de mieux à faire que de satisfaire nos instincts!
Mais, comme le dit cette citation de Ésaïe 22 : 13, une telle conduite a pour conséquence le jugement de Dieu.
Citation :

--Jéhovah des armées s’est révélé à mes oreilles : “ ‘ Pour cette faute propitiation ne sera pas faite en votre faveur jusqu’à ce que vous mouriez ’, a dit le Souverain Seigneur, Jéhovah des armées. ”
Esaîe 22 : 14

C’est pourquoi Paul s'adresse sévèrement à la conscience des Corinthiens, qui avaient été séduits (v.33-34). De mauvais enseignements ont souvent de déplorables conséquences

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Lun 21 Jan 2008 - 23:16

1 Corinthiens 15:35-36 > Toutefois, quelqu’un dira : “ Comment les morts doivent-ils être relevés ? Oui, avec quelle sorte de corps viennent-ils ? ” déraisonnable ! Ce que tu sèmes n’est pas rendu à la vie si d’abord il ne meurt

Dans la nature, une forme de vie doit disparaître pour laisser apparaître une forme différente mais supérieure et pourtant apparentée à la forme précédente : chaque grain engendre la plante qui lui correspond. Les hommes ressusciteront aussi dans des corps correspondant à leur nature actuelle et en même temps, très différents d'elle.

L'apôtre Jean emploie, dans le chapitre 12 verset 24, cette même image du grain de semence.

Comment s'opère la résurrection ? Par la mort elle-même.
Le chemin consiste à passer de la désintégration à la vie véritable.
Ce qui paraît un obstacle est un moyen.
C'est ainsi que la mort devient la porte de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1195
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Mar 22 Jan 2008 - 19:21

Les versets .42-49, Paul montre deux choses:

la première est la différence du corps céleste, qui présuppose un corps terrestre (naturel, psychique).
Ce qui est animal vient d'abord, ensuite ce qui est spirituel.
La transformation de l'un dans l'autre est appelée «métamorphose».
Si l'on ne connaissait que la chenille et le papillon tels quels, l'idée que la chenille deviendra papillon paraîtrait insensée (autant s'imaginer que des cochons commencent à voler!).
Pourtant, la chenille devient bel et bien papillon. Dans un sens, la chenille meurt pour donner naissance au papillon.
Or, dans la nature, rien ne se perd tout simplement.
La mort n'est donc pas non plus une perte (du «néant» ), mais une métamorphose.
Exemple: le spermatozoïde et l'ovule. Quand ces deux cellules se rencontrent, elles en forment une nouvelle. Ni le spermatozoïde ni l'ovule ne continuent à exister; ils sont les deux morts pour produire quelque chose de tout nouveau.
Leur mort est la base qui permet la métamorphose en un nouvel individu. L'ovule cesse d'être ovule, et le spermatozoïde cesse d'être spermatozoïde.
Cependant, après cette mort, chacun commence à vivre d'une vie beaucoup plus complète qu'avant. Car le but du spermatozoïde est de rencontrer l'ovule, et le but de l'ovule est de rencontrer le spermatozoïde.
Appliquons cela à la résurrection spirituelle ( = nouvelle naissance).

Christ est mort et nous mourons à nous-mêmes en tant qu'individus pécheurs, quand nous fusionnons avec Christ; alors nous sommes «en Christ» (Romains 6.5-9 )
Mais le Christ et l'homme nouveau en Christ retiennent leur individualité. Tout comme les chromosomes et les gênes du spermatozoïde et de l'ovule continuent à exister dans le zygote, de sorte que le nouvel individu hérite du père autant que de la mère. Mais c'est une association permanente.
De même, la nouvelle créature en Christ est en même temps le vieil individu renouvelé.
La rencontre du Christ avec un être humain produit un être transformé. La personne qui évite la rencontre avec Christ pour éviter de mourir à elle-même manque le but de son existence.
Du point de vue chimique et morphologique, l'ovule est un organisme fantastique.
Mais s'il ne meurt pas en fusionnant avec le spermatozoïde, il a vécu pour rien, et il meurt tout seul.
Tout homme est une merveille biologique; mais s'il refuse la fusion avec Christ, il est perdu comme l'ovule non fertilisé.
Cet exemple et son application s'inspirent du chapitre 5, p.233-269, du livre de A.E. Wilder Smit
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12083
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Jeu 24 Jan 2008 - 22:14

Le chrétien est né de Dieu de son vivant sur la terre :
Citation :
Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.- 2 Corinthiens 5,17

Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, car selon sa grande miséricorde il nous a donné une nouvelle naissance pour une espérance vivante grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, ...Car vous avez reçu une nouvelle naissance par une semence [reproductrice] non pas corruptible mais incorruptible, grâce à la parole du Dieu vivant et qui subsiste. - 1 Pierre 1,3+23

Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu 'il est né de Dieu. - 1 Jean 3,9
Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l'a engendré aime aussi celui qui est né de lui.- 1 Jean 5,1

Nous rejoindrons la famille céleste lors du retour du Christ ou nous serons soit changés en un instant ou ressuscités avec un corps spirituel pour être toujours avec le Père et le Fils dans la maison du Père - Jean 14,2-3; 1 Thessaloniciens 4,14-17.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Jeu 24 Jan 2008 - 22:56

Pour poursuivre dans la continuité du dernier commentaire de notre frère.
Puisque le chrétien de son vivant sur terre est une nouvelle création, c’est qu’il vit une vie toute autre depuis son union avec Jésus,

1 Timothée 4:8 : « L’attachement à Dieu … possède la promesse de la vie pour le présent et pour l’avenir ».

Colossiens 2 :13 : « Dieu vous a donné la vie avec le Christ ».


1 Jean 5 :12 : «Celui qui a le Fils a la vie. Celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie »

1 Jean 3 :4 : « Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons nos frères »

1 Jean 3 :9 : « qui est né de Dieu … la vie qui vient de Dieu a été implantée en lui et demeure en lui »

Romains 8 :2 : « L’esprit qui nous donne la vie dans l’union avec Jésus Christ »

Et ceci dans la mesure où nous renonçons à vivre de notre vie propre, où nous mourrons à nous-même.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Dim 23 Nov 2008 - 10:21

Salut à tous !

Les versets suivants demandent une explication :

1 Cor.
15: 29 Pensez encore au cas de ceux qui se font baptiser pour les morts : qu'espèrent-ils obtenir ? S'il est vrai que les morts ne ressuscitent pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux ? BFC


29 Autrement, que feront ceux qui sont baptisés pour* les morts, si les morts ne ressuscitent absolument pas ? Pourquoi aussi sont-ils baptisés pour* eux ?
Darby.

29 Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux?
Segond

29 Autrement que feront ceux qui se font baptiser pour les morts, s’il est vrai que les morts ne ressuscitent point? Pourquoi se font-ils baptiser. pour les morts? Saci


Un commentateur chrétien de ce passage obscur souvent mal traduit et mal compris ( les Mormons, par exemple, se font baptiser pour leurs ancêtres) écrit :
Citation :


Au milieu d’une argumentation sur la résurrection céleste, l’apôtre Paul a rédigé un passage pour le moins étonnant. La Bible d’Osty le rend ainsi : “ Autrement, que gagneraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si vraiment les morts ne sont pas relevés, pourquoi se fait-on baptiser pour eux ? ” — 1 Corinthiens 15:29.

Paul recommandait-il de baptiser les vivants à la place des morts qui n’avaient pas reçu le baptême ? On pourrait le penser à en juger d’après cette traduction de la Bible et d’autres. Cependant, un examen attentif tant des Écritures que du grec original utilisé par Paul suggère une autre conclusion. Paul voulait dire que les chrétiens oints sont baptisés, ou immergés, dans un mode de vie qui doit les mener, comme le Christ, à mourir fidèles, puis à être ressuscités pour une vie spirituelle.

Les Écritures confirment cette explication. Paul a écrit aux Romains : “ Ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés dans Christ Jésus, nous avons été baptisés dans sa mort ? ” (Romains 6:3). Aux Philippiens, Paul a dit de lui-même qu’il ‘ participait aux souffrances du Christ, se soumettant à une mort semblable à la sienne, pour voir s’il pouvait de quelque manière parvenir à cette résurrection d’entre les morts qui aurait lieu de bonne heure ’. (Philippiens 3:10, 11.) L’apôtre indiquait ici que la voie suivie par un disciple oint du Christ implique de demeurer intègre dans l’épreuve, d’affronter quotidiennement la mort et finalement de mourir fidèle, avant d’être ressuscité au ciel.

Il est à noter que ces versets et d’autres où la relation entre la mort et des baptisés est explicite font référence à un baptême de personnes vivantes et non de personnes mortes. Paul a également dit à d’autres chrétiens oints : “ Vous avez été enterrés avec lui dans son baptême, et par votre relation avec lui vous avez aussi été relevés ensemble grâce à votre foi en l’opération de Dieu, qui l’a relevé d’entre les morts. ” — Colossiens 2:12.

La préposition grecque hupér, que plusieurs versions de la Bible traduisent par le terme “ pour ” en 1 Corinthiens 15:29, signifie également “ dans le but de ”. C’est donc avec raison que certaines traductions en harmonie avec d’autres textes bibliques, rendent ce verset ainsi : “ Que feront-ils, ceux qui sont en train d’être baptisés pour être des morts ? Si les morts ne doivent nullement être relevés, pourquoi aussi sont-ils en train d’être baptisés pour être des morts ? ”

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8887
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   Dim 23 Nov 2008 - 15:07

]Bonjour Théo
Selon la concordance Strong La preposition grecque utilisée dans ce verset est "eis"
Elle peut se traduire sous plusieurs sens :
en, dans, à, vers, envers, pour, parmi, entre.
Aussi serait-il interresssant d'avoir l'avis des experts en grec !
Ils semblerait que le phrase pourrait être "ceux qui se baptise en la mort ( de Christ ) à quoi celà leurs servirait t-il si les morts (entre autres Christ ) ne sont pas ressuscités
mais je ne suis pas expert ! et celà demande confirmation
tout celà demontre toute la difficulté de la traduction de la langue grecque et les risque d'erreurs pour les neophites et surtout pour ceux qui se font ballader par les experts
fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deuxième lettre de Paul aux Corinthiens - chapitre 12 (1/2)
» Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 15
» Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 13
» Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 1
» Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Étude de la « Première lettre aux Corinthiens » :: Par chapitre-
Sauter vers: