La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'amour que nous avions au commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: L'amour que nous avions au commencement   Dim 23 Mar 2008 - 16:44

Jean parle dans l'Apocalypse de "l'amour que nous avions au commencement" - Apocalypse 2:4 et que certains ont abandonné.

L'amour que nous avions au moment de la conversion quand nous étions tJ, s'est caractérisé par les sacrifices que nous avons faits, certains diront pour servir une Organisation.

Pourtant, Alfred Kuen dit que ce qui caractérise un chrétien tout fraîchement baptisé, en l'occurrence de l'Esprit Saint, c'est son esprit d'évangélisation car il est revêtu de puissance du fait de cet Esprit - Actes 1:8 et Jean:15-26-27.

Pour vous, comment décrire l'amour que vous aviez au commencement et celui que nous devons préserver ?

Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
thessray

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : provence
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Dim 23 Mar 2008 - 21:09

Non je ne pense pas que le but était de servir une organisation, mais d'annoncer des vérités qui nous rapprochaient de notre Créateur, puisque nous avions éliminer certaines doctrines, tels que l'enfer, le purgatoire, l'immortalité de l'âme. C'était quelque chose de réjouissant que nous voulions partager avec autrui
L'amour de la "Vérité" et de la franchise me tient toujours à coeur, c'est dans ce but que je poursuis mon étude personnelle et d'en parler.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 24 Mar 2008 - 12:33

Bonjour Therese

Qu'elle joie de voir que malgré tout ce temps passé chez les tj , tu ai conservé ce qui t' avais attiré c'est à dire l'amour de la verité , c'est aussi cet amour que tu avait au debut , qui t'en a fait sortir , ce qui est important ce n'est pas de suivre des organisations humaines , mais bien d'^tre approuve de notre Pére , et de continuer à suivre Christ lui est le vrai Chemin , et il continue à nous enseigner par son Esprit
Merc i pour tes encouragements
affection fraternelle

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Ven 28 Mar 2008 - 1:00

bonsoir a tous

Citation :
Jean parle dans l'Apocalypse de "l'amour que nous avions au commencement" - Apocalypse 2:4 et que certains ont abandonné.

L'amour tel que Dieu l'entend ne peut exister chez l'homme si celui-ci ne connait pas son créateur ,s'il ne médite pas
Cela est indispensable si l'on veut imiter la source de l'amour Dieu
Nous avons comme exemple : Adam qui a échoué
parce que il n'a pas cultivé l'amour de son pére ,il ne resta pas uni a
ce que Dieu lui a transmis ce lien d'union .
Toutefois bien qu''imparfait et pêcheur adam transmis a ces descendants
la capacité d'aimer ,mais souvent cet amour est altéré denaturé mal dirigé
C'est se qui ce passe lorsque nous suivons une organisation,une secte,
dépourvue d'amour autoritaire et dictactrice
L'amour est avant tout une qualité qui vient du coeur,l'esprit doit être en accord avec ce que Dieu demande
avoir un profond attachement profond pour la vérité,pour son prochain
l'amour n'est pas un feu que l'on peut tenir dans la main
une chose que l'on peut rejeter quand ça nous plait
en fait l'amour du début doit avoir un profond attachement a la liberté et a la vérité,et l'amour pour le fruit de l'esprit n'as pas de limites
entretenir les liens d'amitiés ,de l'attachement ,de la tendresse de la compassions de la misericorde entretiendra notre premier amour en la personne de notre pére et de son fils JC
fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
paulo



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Sam 5 Avr 2008 - 10:48

Bonjour

Amour un mot souvent bradé tant dans sa signification que dans son application
C'est souvent ce que nous voulons recevoir , et que nous avons tant de mal à donné
La bible enseigne que Dieu est Amour ,
Dieu donne toujours , il est le dispensateur de la vie , il ne reclame rien en retour si ce n'est de l'amour ,tout son oeuvre est le produit de l'amour ,
Son fils dis ce lui qui m"a vu, a vu le Pére , il est evident qu'il manifeste lui aussi cette qualité , il l'a demontré en s'offrant lui même pour que tous sans distinction puissent vivre , il a donc fait la demonstration de ce que chacun de nous doit être non seulement vis à vis de Dieu , mais aussi envers toutes la creation dont nous sommes une des composantes
Il est donc evident que sans cette qualité extraordinaire , nous ne pouvons survivre ,
L'amour devrait etre le moteur de notre vie , il devrait être notre preoccupation premiére dans nos rapports avec notre famille , nos amis , nos ennemis , et envers toute la creation que nous devons respecter et aimer
Toutes les religions se disent construites sur cette base
leurs fruits demontrent sans conteste possible , qu'elles ignorent ce que ce mot veux dire , elles s'en servent pour emouvoir , pour leurrer faire des adeptes et lorsqu'ils le sont devenus il en font des objets de haines
Peut -on dire que les religions refletent l'amour de Dieu ?
Votre point de vue m'interresse !
Salut
Paulo
Revenir en haut Aller en bas
Xavier

avatar

Nombre de messages : 422
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Sam 5 Avr 2008 - 11:50

Bonjour Paulo,

Il me semble que tu n'as pas encore pris pleinement connaissance d'une bonne partie des messages laissés sur ce site.

En effet, tu peu découvrir que la plupart des intervenants ont une opinion à tout le moins négative à l'égard des diverses confessions chrétiennes, qui comme tu le dis fort justement ont souvent le mot amour à la bouche mais très souvent ont oublié ou oublient de le pratiquer.

Les membres de ces diverses religions ne sont pas en cause bien souvent, au contraire ils subissent éventuellement leurs mauvaises influences et malgré cela ils arrivent à pratiquer l'amour à titre individuel.

Avec mes fraternelles salutations
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
paulo



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Dim 6 Avr 2008 - 1:06

Bonsoir Xavier
Merci pour ta reponse , merci aussi de prendre la defense de ceux qui sont souvent les marionnettes des pouvoirs religieux
Que les adeptes des differentes religions et sectes de la chretienté soient des victimes plus ou moins eclairées est un fait incontestable , cependant tous nous avons possibilité de verifier , de ce simple fait nous endossons tous une responsabilté importante des dérives qui sont le produit du laxisme , et du confort que procure le fait de se decharger de nos propres responsabilités sur des professionnels de la foi
L'amour pour notre Pére createur , ne devrait-il pas nous inciter à nous occuper de ses intérêts , l'etat actuel de notre monde demontre que nos sentiments pour lui , sont quasiment inexistants ,
C'est vrai il reste des ilots d'irreductibles , par ci par là , quelques hommes refletent encore les qualités de Pére , mais ils se trouvent bien isolés , ce qui est grave c'est que ce sont ceux qui devraient refleter le plus l'amour de Dieu qui sont les plus atteints par l' hiver spirituel

tout mon respect
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11355
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mer 10 Juil 2013 - 2:00

Chers lecteurs et participants,

il me semble utile de relancer le sujet : "L'amour que nous avions au commencement" initialement ouvert par Patoune il y a 5 ans. Ce thème est basé sur Apocalypse 2:4 que je cite dans son contexte :
Citation :
1 Écris à l'ange de l'Église d'Éphèse : Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d'or :
2 Je connais tes œuvres, ton travail et ta persévérance. Je le sais, tu ne peux supporter les méchants, tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et ne le sont pas, et tu les as trouvés menteurs. 3 Tu as de la persévérance, tu as souffert à cause de mon nom et tu ne t'es pas lassé. 4 Mais j'ai contre toi que tu as abandonné ton premier amour. 5 Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi et pratique tes premières œuvres, sinon je viendrai à toi et j'écarterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. 6 Cependant tu as ceci pour toi, c'est que tu as de la haine pour les œuvres des Nicolaïtes, pour lesquelles moi aussi j'ai de la haine.
7 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Églises : Au vainqueur je donnerai à manger de l'arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu. (Apocalypse 2:1-7)
Peut-être avons-nous également éprouvé ceux qui se disent "envoyés" (grec αποστολους apostolous) et reconnu que leurs enseignements étaient erronés, voire mensongers. Certains parmi nous ont également rejeté l'esprit sectaire tout comme les chrétiens d'Éphèse rejetèrent la secte des Nicolaïtes.

Mais se pourrait-il que nous ayions abandonné "l'amour que nous avions au début" , l'amour pour le Père et le Fils ainsi que l'amour de la vérité ? À quoi le remarquerait-on ?

Fraternellement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mer 10 Juil 2013 - 15:16

Bonjour a vous tous que j'affectionne!!
Mon ami Julien que vous connaissez se marie en fin de semaine et je l'aide à préparer tous ça , du coup , isabelle et moi ( qui vous salue en passant)sommes très occupés .
Je n'ai pu m'empêcher de partager quelques pensées sur ce sujet avec vous
qui m'interpelle personnellement .
La question que je me pose est: qu'est-ce qui me passionnait tant a l'époque qui ne le fait plus aujourd'hui?
Le zèle , la passion, produit un certain talent qui produit un certain fruit qui attire en retour une certaine attention voir  admiration de la part de ceux qui tentoure et ça ça nourrit un certain temps
Cependant lorsque tu te réveil tranquillement de ce rêve,en cherchant la vérité en rejettant le scénario hollywoodien que tu t'étais crée, ton zèle peut perdre de sa force
Étais ce de l'amour?Etais ce bien motiver?surement.un peu comme un enfant qui ne fais pas de bêtises pour ne pas être punis ou qui fais de bonne choses pour faire plaisir à papa et maman
Mais il faut grandir en maturité et au cour de cette transition beaucoup se perdent dans le matérialiste,ou autre illusion de bonheur,du même coup notre Père n'est plus aussi proche qu'avant
il semble loin de plus en en plus , il existe pour nous mais peut être pas ou peut être qu'il s'en fou de nous
Rendu la il faut redéfinir notre foi , ce qui la nourrit , la motive et la pousse a l'action.

Bonne journée a tous
Revenir en haut Aller en bas
paysan

avatar

Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 19/02/2013

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mer 10 Juil 2013 - 17:41

Bonjour à tous
Brickben a écrit :Cependant lorsque tu te réveil tranquillement de ce rêve,en cherchant la vérité en rejetant le scénario hollywoodien que tu t'étais crée, ton zèle peut perdre de sa force
Michée 6:8 Il t’a révélé, ô homme tiré du sol, ce qui est bon. Et qu’est-ce que Jéhovah réclame de toi, sinon de pratiquer la justice, d’aimer la bonté et de marcher modestement avec ton Dieu ?
Math 6:1-2 Prenez bien garde de ne pas pratiquer votre justice devant les hommes, pour être remarqués par eux ; autrement vous n’aurez pas de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. 2 Quand donc tu fais des dons de miséricorde, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Vraiment, je vous le dis : Ils ont déjà leur pleine récompense. 3 Mais toi, quand tu fais des dons de miséricorde, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, 4 afin que tes dons de miséricorde se fassent en secret ; alors ton Père qui regarde dans le secret te le rendra.
Personnellement le coté hollywoodien ne m'a jamais attiré.
La WT utilise cette aspect de l'humain pour l'exploiter à tous les niveaux , tous les ages .
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mer 10 Juil 2013 - 18:54

Nomade a écrit :
Citation :
Peut-être avons-nous également éprouvé ceux qui se disent "envoyés" (grec αποστολους apostolous) et reconnu que leurs enseignements étaient erronés, voire mensongers. Certains parmi nous ont également rejeté l'esprit sectaire tout comme les chrétiens d'Éphèse rejetèrent la secte des Nicolaïtes.

Mais se pourrait-il que nous ayions abandonné "l'amour que nous avions au début" , l'amour pour le Père et le Fils ainsi que l'amour de la vérité ? À quoi le remarquerait-on ?

Hello Nomade et tous ;

Les remarques faites aux Ephésiens ( Apocalypse 2:1-7) pourraient très bien s'appliquer à nous qui pour la plupart avons suivis le même "cheminement", "l'amour de la vérité" nous a permis de traverser d'énormes difficultés et de souffrances sans pour autant "se lasser" à cause du nom de Jésus et celui de notre Père .
D'avoir été libéré de "l'esclavage des hommes" , de connaitre la vérité sur Jésus , la bonne nouvelle et notre espérance n'est pas une "victoire" totale en soi car Jésus dit :
Citation :
(...) Mais j'ai contre toi que tu as abandonné ton premier amour.
C'est un reproche de taille à ne pas prendre à la légère :
"L'amour de la vérité" n'est pas à confondre avec "la joie" , abandonner cet amour peut se traduire par un manque d'interret progressif aux choses spirituelles au point de ne plus considérer comme "vitale" notre étude de la bible qui nous unis étroitement à Jésus , notre Père et l'ensemble de nos frères spirituels .

Fraternellement.
Michel.

ps: Excellent sujet. study 

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mer 10 Juil 2013 - 21:11

Hello ;

Citation :
Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Églises : Au vainqueur je donnerai à manger de l'arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu. (Apocalypse 2:7)

Voilà qui est clair , il s'agit de vaincre tout entrave à notre "amour de la vérité" pour mériter de " manger de l'arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu" , une raison de plus de ne pas prendre à la légère ce "manque d'amour de la vérité" , du moins , cet abandon .

Michel.

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11355
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Jeu 11 Juil 2013 - 1:08

Hello Brickben, Paysan et Michel,

la parole écrite de Dieu parle au coeur de ses lecteurs et c'est du coeur qu'on aime. Aussi l'Écriture dit sur les disciples authentiques du Christ :
Citation :
35 Qui nous séparera de l’amour du Christ ? La tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le danger, ou l’épée ? 36 Comme c’est écrit : “ À cause de toi nous sommes mis à mort tout au long du jour ; oui, on nous regarde comme des moutons destinés à l’abattage. ” 37 Au contraire, dans toutes ces choses, nous remportons une victoire complète grâce à celui qui nous a aimés. 38 Car je suis convaincu que ni mort ni vie, ni anges ni gouvernements, ni choses présentes ni choses à venir, ni puissances, 39 ni hauteur ni profondeur, ni aucune autre création ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est en Christ Jésus notre Seigneur. (Romains 8:35-39)
Alors comment la déception d'avoir été induit en erreur par une organisation humaine pourrait-elle nous séparer de l'amour pour Dieu et Christ et pour la vérité ?

Fraternellement en Christ I love you 
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8617
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Jeu 11 Juil 2013 - 2:01

Bonsoir à tous ,
Certainement nous connaissons tous ce célèbre adage tirée des Pensées de Pascal :"« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. »"
Ce penseur avait comprit que le cœur  génère des sentiments contradictoire qui vont jusqu'à s'opposer à la raison c'est aussi ce qu'affirme Yahvé par intermédiaire de don prophète    
Citation :
e]color=#6666ff]Rien n'est plus trompeur que le cœur humain. On ne peut pas le guérir, on ne peut rien y comprendre. (Jérémie 17:9) Bfc [/color]
C'est parce que l'humain suit les raisonnements sentimentalistes de son cœur, qu'il en vient à perdre la mémoire de ce qui est juste, de ce qui est vrai, de ce qui est raisonnable, le texte de "la Révélation" cité par Nomade nous amené à cette réalité
Jésus par ce moyen ,  rappelle le sentiment qui nous avais envahit au moment ou nous avons crut et que la lumière divine est venue envahir notre cœur,les éphésiens avaient semble t-il oublié cet immense amour  ce feu dévorant par le moyen duquel il s' étaies donnés à Christ avec le ferme détermination de suivre son commandement  ( voir Jean 13 : 34 -35 )
Que s’était  il passé, le éphésiens avaient oublié leurs motivations du début lorsque ils ont été libéré de l’esclavage du péché par le moyen de la vérité (voir Jean 8 ; 32 ) Ce qu'ils oubliaient c'est l'amour sans lequel il ne seraient pas parvenus à la connaissance , Non pas l'amour sentimental qui lui vient du cœur de chair qui agit en dehors de la vraie connaissance et se trompe lui -même par des raisonnements charnels, cela est un vrai danger pour le chrétiens qui pourrait se voir couper de l’accès à l'arbre de la vie
Jésus met en garde l'ensemble des chrétiens qui bien que surmontant des épreuves difficiles perdraient le gains de leur endurance par pur sentimentalisme ou par un amour non conforme à la pensée de Christ
Comme nous venons de le voir, notre cœur peut nous tromper, nous avons certe été éclaires, nous avons surmonté des épreuves ,le sectarisme et nous nous sommes engages derrière Christ; mais cela ne suffit pas nous sommes tenus de produire le fruit de l'esprit saint de Dieu dont l'amour est la facette principale , pour cela nous sommes encourages par Jésus à purifier notre cœur , à le corriger Jésus l'affirme
Citation :
" « Ils sont heureux, ceux qui ont le cœur pur, parce qu'ils verront Dieu! »


_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Jeu 11 Juil 2013 - 5:49

...puisqu'il verront Dieu
Le cœur pur...
j'aime ce verset,je ne sais pas si c'est sentimental mais il vient me chercher
Merci gg
Paysan, bien d'accord avec tout les principe d'humilité énumérés

Nomade
Alors comment la déception d'avoir été induit en erreur par une organisation humaine pourrait-elle nous séparer de l'amour pour Dieu et Christ et pour la vérité ?

Fraternellement en Christ
Nomade
-c'est vrai
Bonne nuit a tous
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11355
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Jeu 11 Juil 2013 - 20:42

Un jeune homme amoureux écrit à sa bien-aimée :

Citation :
Ma très chère ...
pour toi, je traverserais l'océan,
pour toi je monterais au sommet des montagnes,
pour toi, j'affronterais les dangers de toutes sortes.
Ton ... qui t'aime à la folie.

Ps. Je viendrais te voir samedi ... s'il ne pleut pas.

Se pourrait-il que notre amour pour Dieu et le Christ ressemble à l'amour de ce jeune homme pour sa bien-aimée ?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1167
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Ven 12 Juil 2013 - 19:20

Bonsoir Nomade et vous tous

les pensées  de cet homme amoureux a sa bien aimée ne sont pas mal ,seulement il ne desire pas être confronté  a des dificultés et la pluie  est  une entrave a se deplacer qu'est ce que çà sera lorsque les vrais dangers seront la:  ceci dit pour lui son amour pour sa belle vas faire naufrage si ses sentiments ne sont pas plus profond il faut qu'il se remette en cause
avant que cela ne devienne plus important de qui se moque t'on Mr. Green 
il est vrai  qu'il est possible en ce qui  concerne notre amour  notre foi de faire naufrage  pour diverses raisons
Paul en parle a Timothée: mon enfant, selon les prophéties faites précédemment à ton sujet, c’est que, d’après elles, tu combattes le bon combat, en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l’ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi.
1 Timothée 1: 18,19
C'est tellement facile de se laisser séduire et c'est justement  a cause d'une méconnaissance de  l'enseignement de Christ ,on constate les triste conséquences  de ceux qui se laissent guider par  des organisations des religions des sectes des philosophies qui detournent du vrai  chemin  Christ recherchons, recevons et retenons fermement l’enseignement de Dieu et de son fils  JC avec un coeur simple et rempli de l’assurance de la foi et de L'amour  
Elisa

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Sam 13 Juil 2013 - 11:12

Bonjour Elisa, Bonjour Nomade et tous,

Que vaut l'emballement et les belles paroles, même  en toute sincérité sur l'instant, sans actes d'amour. Cet amour durera-t-il ?
C'est comme pour la maison, il y a des amours construits sur du sable ou sur du roc. C'est l'effort et le temps qui font la différence.

Quand je me sens lasse et fatiguée physiquement, je demande à notre Père de me soutenir pour ne pas perdre cet amour pour Lui, pour son fils et pour sa parole. Car dans ses moments là, le "feu" faiblit.
"Mais vous, mes chers amis, continuez à fonder votre vie sur votre très sainte foi. Priez avec la puissance du Saint-Esprit. Maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant que notre Seigneur Jésus-Christ, dans sa bonté, vous accorde la vie éternelle"
Jude 20-21

Mimarie


Dernière édition par Mimarie le Sam 13 Juil 2013 - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Sam 13 Juil 2013 - 13:24

Mimarie et Elisa,je m'ennuyais de vous
Merci de venir mettre un sunny avec la douceur et le charme féminin qui vous caractérise
Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 1188
Localisation : Sur l'aile d'un papillon posé sur la mer
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Dim 14 Juil 2013 - 0:07

Nomade a écrit:
Mais se pourrait-il que nous ayions abandonné "l'amour que nous avions au début" , l'amour pour le Père et le Fils ainsi que l'amour de la vérité ? À quoi le remarquerait-on ?

À quoi le remarquerait-on ? Je dirais en premier lieu à notre comportement envers les autres, aux fruits que nous produisons.

L'amour a été répandu dans nos cœurs par l'Esprit saint qui nous a été donné. Mais si nous manifestons moins d'amour, c'est probablement parce que nous laissons l'Esprit sommeiller en nous et que notre relation avec la Père et son Fils n'est plus aussi intime (moins de prière ? lecture et méditation de la parole de Dieu délaissée ?).

Un chrétien doit progresser sur le chemin de la sanctification. S'il n'avance plus, ou pire qu'il régresse, il est sérieusement en danger et doit se ressaisir.

"Veillez donc avec soin sur votre conduite, non comme des fous, mais comme des sages ; rachetez le temps, car les jours sont mauvais. C'est pourquoi ne soyez pas sans intelligence, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Mais soyez remplis de l'Esprit : entretenez-vous par des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels ; chantez et célébrez le Seigneur de tout votre cœur ; rendez toujours grâces pour tout à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ ; soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Christ" (Éphésiens 5:15-21).

Fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.recherches-bibliques.info
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11355
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Dim 14 Juil 2013 - 18:24

Citation :
Or je vous fais connaître, frères, la bonne nouvelle que je vous ai annoncée, que vous avez aussi reçue, dans laquelle vous vous tenez aussi, 2 par le moyen de laquelle vous êtes aussi en train d’être sauvés, par la parole avec laquelle je vous ai annoncé la bonne nouvelle, si vous la tenez ferme, à moins que vraiment vous ne soyez devenus croyants pour rien. (1 Corinthiens 15:1, 2)
Il y avait certainement à Corinthe des chrétiens qui ne tenaient plus fermement la bonne nouvelle. Il y en a aussi de nos jours ! Étaient-ils ou sont-ils "devenus croyants pour rien" ?

Emmanuel nous a dit qu'on "remarque à leurs fruits" ceux qui ont perdu leur premier amour pour la vérité, c'est ce que je pense également. Mais leur amour était-il vraiment
- "pour la vérité" biblique ?
- ou pour "une fable" sectaire ?

Citation :
3 Car il y aura une période où ils ne supporteront pas l’enseignement salutaire, mais, selon leurs propres désirs, ils accumuleront des enseignants pour eux-mêmes, afin de se faire agréablement caresser les oreilles ; 4 et ils détourneront leurs oreilles de la vérité, tandis qu’ils se tourneront vers des fables. 5 Mais toi, reste dans ton bon sens en toutes choses, ... (2 Timothée 4:3-5)
Lorsque par exemple des Témoins de Jéhovah apprennent depuis 2007 que l'appel à la vie céleste ne s'est pas terminé en 1935 comme les conducteurs religieux de l'organisation WT avaient affirmé pendant 72 années, ils disent que l'appel céleste ne les intéresse pas. S'ils n'ont pas leur villa dans un cadre édénique, alors la "vérité" ne les intéresse plus Shocked 
Ils quittent l'organisation des TJ et certains deviennent même des athées. Ont-Ils vraiment eu l'amour de la vérité ? Où "le plat de lentilles" a-t-il toujours été prioritaire dans leur vie plutôt que "le droit d'aînesse" comme dans le cas d'Ésaü ?

À méditer !

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11355
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Dim 8 Juin 2014 - 21:16

michel a écrit:
...Fraternellement.
Michel.
ps: Excellent sujet. study 
 
Oui en effet cher Michel,
l'amour pour notre Dieu et Père est un excellent sujet de discussion comme tu l'as dit il y a environ 1 an, surtout s'il nous aide à nous souvenir avec émotion comment cet amour est né en nous et comment il a grandi avec le temps comme cela m'est arrivé !
 
Bien que mes parents étaient croyants - mon père était catholique et ma mère protestante - Dieu ne jouait pas un grand rôle dans la famille. Lorsque j'allais très jeune à la messe ou que j'accompagnais ma mère au culte protestant, cela ne touchait pas mon coeur. Plus tard à l'âge scolaire, j'ai appris au catéchisme à connaître les 10 commandements et quelques histoires bibliques comme le déluge, David et Goliath ainsi que certains extraits des Évangiles qui débutaient généralement par : "En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples ..." Cela m'a donné quelques notions de la morale chrétienne à laquelle je me conformais.
 
Ce qui m'a toutefois rempli progressivement de vénération pour le Créateur, c'était l'observation du ciel étoilé et de la nature. Adolescent, je dévorais les revues de science, particulièrement sur l'astronomie. Souvent seul dans la nature, je parlais à Dieu comme à une Personne et j'exprimais mes impressions et ce que je ressentais. C'est à l'âge de 17 ans que j'ai eu ma première Bible que j'ai entièrement lue en peu de temps. Ce fut alors qu'à l'admiration pour la grandeur du Créateur s'ajouta l'amour d'un fils pour son Père. Je me sentais arrivé dans la famille puisque j'avais appris non seulement à dire "Notre Père" quand je m'adressais à Dieu mais à le considérer vraiment comme tel, le sentant vraiment proche de moi. Fini le temps où je le cherchais pour ainsi dire à tâton, à présent il me parlait par sa parole et je le sentais plus proche que jamais auparavant. Depuis, je n'ai jamais douté un instant de Lui et mon amour n'a cessé de grandir pour le Père ainsi que pour le Fils. Comment pourrais-je jamais perdre mon premier amour pour le Père, d'autant plus qu'il n'a pas été à sens unique puisque c'est Lui qui m'a aimé le premier comme je l'ai compris par la suite ! (1 Jean 4:10)
 
Sincèrement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Sam 14 Juin 2014 - 2:02

Citation :
Ce qui m'a toutefois rempli progressivement de vénération pour le Créateur, c'était l'observation du ciel étoilé et de la nature.
Cher Nomade ;

C'est exactement ce qui m'avait fait réfléchir vers l'age de 18 ans , la beauté de la nature , je passais des nuits allongé dans le jardin familiale à observer les étoiles en me posant des questions , admiratif devant cet immensité , incroyant à cet époque , pourtant je me suis aller à dire "mon Dieu que c'est beau" , sans m'en rendre compte un amour était né , je pense que la suite explique cela , mes débuts avec les témoins de Jehovah et une étude de la bible m'avaient comblés dans ma soif de savoir , la suite a été progressive jusqu'à notre rencontre qui allait mettre un terme à mes doutes , je pense qu'il faut le dire , je n'ai connu Jésus uniquement avec ses disciples , ses frères fidèles qui le servent , honorant ainsi le Père ; le "premier amour" est le plus touchant car il nait du plus profond de soit-même .

Nomade a écrit:
Citation :
Comment pourrais-je jamais perdre mon premier amour pour le Père, d'autant plus qu'il n'a pas été à sens unique puisque c'est Lui qui m'a aimé le premier comme je l'ai compris par la suite ! (1 Jean 4:10)
A méditer...! study 

Fraternellement.
Michel.

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11355
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Dim 15 Juin 2014 - 21:32

Cher Michel,
je ne suis pas étonné de découvrir des parallèles entre nos cheminements réciproques dans le cadre du christianisme, notamment en découvrant la grandeur de Dieu d'abord par ses oeuvres.
 
Quelqu'un pourrait-il affirmer qu'il connaît un "bon" médecin s'il a simplement lu son nom et son adresse dans l'annuaire téléphonique ? Non n'est-ce pas ? C'est seulement si on connaît ses oeuvres, sa capacité de soigner les malades, que l'on peut affirmer par expérience qu'il est un bon médecin.
 
Il en est de même pour le "bon" Dieu, le vrai ! Nous l'avons découvert d'abord en admirant ses oeuvres grandioses. À un moment donné, des hommes ont fait de nous des disciples du Christ dans une des diverses églises ou communautés chrétiennes mais c'est le Père lui-même qui nous a pris en charge ensuite pour achever notre formation :
Citation :
Mais, après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute faveur imméritée, qui vous a appelés à sa gloire éternelle dans l’union avec Christ, achèvera lui-même votre formation, il vous rendra fermes, il vous rendra forts. (1 Pierre 5:10)
 
Tiens bon dans les épreuves en gardant l'amour que tu avais au commencement ! Après les pleurs viendront les joies sans fin !
Avec affection fraternelle
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1255
Localisation : france
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 16 Juin 2014 - 22:49

Cher Nomade et tous ;

Tout s'entretient , le cuir , le véhicule , la santé ... que dire de l'amour de Dieu : il mérite un "entretien" plus que régulier : la méditation , l'étude de sa parole avec intelligence , une bonne vue d'ensemble de ses actions et manières d'agir tout au long de cette aventure humaine , l'offrande de son fils bien-aimé , son sacrifice et cette espérance éternelle... comment être insensible à l'amour de Dieu et surtout comment est-ce possible de le perdre !

Fraternellement.
Michel.

_________________
Le Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous laissez pas réduire à nouveau en esclavage. (Galates 5:1)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour que nous avions au commencement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amour qui nous attends au terme de l'histoire
» Donne-nous la joie d'aimer, Ô toi, Seigneur qui es l'Amour.
» Prière pour l'amour entre nous
» si beaucoup d'amour entre nous ,et plus besoin de voir ailleur
» Un beau texte qui nous fait comprendre la Co-Redemption de Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: L'amour « Agape » ! Comment le décrire ?-
Sauter vers: