La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'amour que nous avions au commencement

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11820
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mar 17 Juin 2014 - 13:43

michel a écrit:
... Les Chrétiens sont des "résidents étrangers" et "voyageurs "sur la terre , mais ils doivent être "parfait" comme le Père celeste l'est car "il fait pleuvoir sur les bons comme sur les méchants" , face à la situation mondiale , nous sommes tenu d'agir comme dans la parabole du "bon Samaritain", l'essentiel est dans la parole de Dieu , la route est tracée jusqu'à l'avènement de Jésus à la fin des temps .
Fraternellement.
Michel.
 
Shalom Michel,  I love you 
 
c'est vrai que selon certaines traductions, les chrétiens sont des "résidents étrangers" et "voyageurs" sur la terre mais connais-tu la version suivante :
Citation :
Tous sont morts en croyants. Ils n’avaient pas joui des promesses, mais ils les avaient vues et saluées de loin, et ils savaient qu’ils étaient sur terre des nomades  Laughing et des étrangers. (Hébreux 11:13 Bible des Peuples)
 
J'espère que Crabe ne découvrira pas que Chouraqui a traduit par "métèques" dans 1Pierre 2:11 sinon qu'est-ce que je vais entendre  Mr. Green 
Cliquer sur
http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=60&Chap=2&Vers=11
 
Amicalement, et pas trop sérieusement  Embarassed 
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: l'amour entre frères, au "commencement"   Dim 26 Juin 2016 - 13:49

Hello !

A l'époque de Jésus, les disciples se voyaient, se parlaient, se connaissaient. Bref ils avaient un contact "physique"

Ensuite, des congrégations puis des religions (qu'elles soient dans le vrai pas) se sont formées, où les gens "physiquement", là aussi, se connaissaient.



Pour aimer quelqu'un :

Il est important de parler à son interlocuteur, de le regarder dans les yeux et lire les expressions dans son regard, etc... pour voir un peu ce qu'il à dans le ventre, s'il est sincère ou pas. Disons que c'est une aide..

Le contact et la communication sont essentiel, car même le langage non verbal -celui du corps-  (ce qui transparait dans nos gestes, nos regards, etc... et que l'on ne maitrise pas toujours) est aussi  révélateur et important à décrypter pour mieux connaitre l'autre, a autant d'importance que la parole dite, qui elle, peut être contrôlée et tronquée... la gestuelle est un indicateur révélateur sur la sincérité de son interlocuteur, on y perçoit pas mal de choses....


Mais concernant l'amour agapé, aujourd'hui, dans le "virtuel" et non dans la vraie vie :

on a beau essayer de vouloir aimer l'autre venant participer lui aussi, de vouloir s'en convaincre, de se conditionner pour, de presque culpabiliser de ne pas y arriver, puis de se dire que c'est légitime et naturel de voir les gens pour pouvoir les aimer ! Comment sinon pouvoir le faire... mais ce n'est pas cela le sujet :

j'aurais tendance à dire que dans notre monde virtuel et ce forum en fait partie, que sur ce point "amour agapé entre nous" : les dés sont pipés,

Ceux se retrouvant sur le forum, n'appartiennent à aucune communauté et ont pour la grande majorité, quitté la leur. Chacun est dispersé, et personne ici (ou si peu) ne se connait, ni se voit comme on voit les gens dans la "vraie vie", et inconditionnellement lui donner une chose précieuse : l'amour qui est un partage de multitude de choses... quand on ne se connait pas mais que par le Net, cela devient compliqué de donner un tel amour et c'est un peu comme si on joue à la roulette russe, et de dépenser ce capital amour, pour ceux --virtuels-- aussi ceux qui ne sont pas toujours sincères ? ici : il y en a... sans jugement de ma part, les interventions ou allusions en attestent.

N'appartenant à plus rien, plus personne d'ici, ne peuvent se regrouper dans un endroit. On ne se connait donc pas. Mais ce n'est pas cela, le problème, c'est comment entre nous faire grandir ce lien d'amour (entre ceux sincères, trolls, ceux qui prennent beaucoup mais ne donnent pas, etc...) Rolling Eyes

Le problème est que nous ne pouvons pas avoir que des contacts virtuels : alors comment (s') aimer ?

Car il est bien réel que l'on échange avec un interlocuteur irréel / virtuel :

- dont on n'en connait pas le prénom mais uniquement le pseudo (dans ce monde du Net, il vaut mieux cacher son identité pour se protéger, tant les prédateurs rodent... et même le forum nous ne déclinons pas publiquement la nôtre, c'est qu'il y a une raison)

- on ne voit pas "dans les yeux", en live, son interlocuteur, mais on voit un "avatar",

- la discussion se fait non pas de vive voix  (pourtant : ça aussi, cela aussi est important et dévoile pas mal de choses..) mais on "discute" par l'intermédiaire d'un écran ordinateur, en frappant sur un clavier, sans parler à vraiment à une personne de vive voix, mais de façon impersonnelle et générale,


Les intervenants du forum : sont-ils tous des personnes sincères ? à aucun n'appartient de juger, mais individuellement de s'interroger au regard de l'amour agapé que nous devons avoir entre-nous, et en parallèle, vu certaines choses qui "coincent", des intuitions... de se demander qui se cache derrière son écran d'ordinateur et derrière ce pseudo ? s'agissant d'un forum chrétien (et non de partage de hobbies profanes) on peut s'interroger sur la sincérité d'un participant, quelles sont ses intentions ? (certains comportements ou commentaires nous amènent à nous interroger..., à créer des doutes, qui restent larvés, sans explication franche (par clavier, c'est compliqué aussi) donc à devenir plus ou moins "méfiant" ou "prudents" donc de ne pas gaspiller notre confiance et capital amour en l'absence d'indices que nous les plaçons sans les gaspiller, de la même manière que lorsque nous pouvons mieux le faire quand ont les gens en chair et en os.


Je me permets de reprendre ce fil de discussion (ci-dessous) et l'avis que j'avais donné concernant l'amour entre-nous, ce que nous demande Christ.

Sans langue de bois, et en toute franchise, bien que l'on participe (ou tente de participer) à nous "enrichir mutuellement" dans la connaissance de Dieu et Christ, pour ce qui est de "nous aimer les uns les autres", cela se complique.... d'aimer quelqu'un que l'on ne voit pas, que l'on ne connait pas, dont on ne connait pas le vrai nom  (mais seulement celui de Langoustine, Pâquerette ou JeSuisHumble, Brin d'Olivier  etc...)  Rolling Eyes

Non pas que je n'ai pas d'amour en moi.... mais aimer un personnage qui s'exprime avec "pseudo et un avatar et avec lequel je communique via un écran d'ordinateur", sans le voir de visu, sans le toucher voire l'embrasser fraternellement, entendre sa voix, lire dans son regard, comprendre ses attitudes, partager ensemble des émotions (ce que je suis à même de faire par contre même avec ma boulangère pour laquelle par "ce" contact, que je trouve bien sympathique et que j'aime bien... ) le contact de visu est important et sans ce contact, comment dire qu'on aime d'un amour agapé, un illustre inconnu qui s'appelle Crevette ou même Rose des Sables ?

Non pas que je demande que l'on organise des meeting.... pas du tout, ce que je veux soulever espérant avoir une réponse sur ce que vous en pensez en toute sincérité ?

Vous ayant parlé de ma perception, de votre coté : comment pouvez-vous aimer d'un amour agapé, une personne virtuelle qui se dit "frère" mais que vous ne connaissez pas ? si des affinités se créent, on peut la respecter, être cordial, poli, courtois, amical, des liens de sympathie avec certains se développer, d'amitié aussi, mais de là comme à l'époque de Christ avec les apôtres pour qui il pouvait une tendre affection et des contacts réels (cela se construit) et qui se connaissaient, là : sans se voir ni se connaitre, avoir les uns pour les autres, de l'AMOUR et en plus un AMOUR AGAPÉ,.... dans un contexte virtuel, qui n'existait pas du temps des apôtres :  Le pouvez-vous ? si oui, alors merci de redonner la recette, car sans être comme Thomas, qui croyait ce qu'il voyait, me concernant : j'aime ceux que je connais.


car dans notre système virtuel démuni de toute humanité (contact vrais), même si cela permet d'entre-nous d'échanger, mais pour ce qui est d'aller plus loin dans l'amour agapé, de nous affermir dans notre foi, aimer les participant d'un tel amour, c'est une autre histoire, et un gros "blocage"...  me concernant, j'essaie ! de vouloir le cultiver pour obéir au Commandement de Christ, mais dans de telles conditions (que Lui même reconnaissait pas), aimer dans de notre contexte moderne (via le net) devient une épreuve supplémentaire bien difficile à exécuter, à défaut de connaitre de l'autre mais seulement :

- son avatar,
- son pseudos,
- ne jamais en entendre la voix, mais lire individuellement les messages en face de son écran d'ordinateur, qui fait office d'intermédiaire, et d'avoir de lui qu'une facette, celle qu'il veut bien nous délivrer...

pour ma part, je serais hypocrite (vous) de dire que c'est possible, et que est facile.... considérant que nous serions pour certains, ici, des chrétiens, mais avoir un amour qui nous lie, cela se construit aussi....

Venir s'enrichir sur le forum, de certains commentaires édifiants, des versets de la Bible cités, c'est une chose, pour cela le Net est un outil formidable, et le forum précieux par ce type d'enrichissement personnel de la connaissance de Dieu, Christ, la Bible.

En revanche, la mise en application du commandement, de nous aimer les uns les autres, ce qui peut tout à fait réalisable dans la vraie vie, être possible avec des personnes réels et non virtuelles, bien difficile dans des relations virtuelles , de mettre ce en application, vu que même sur un forum chrétien, n'importe qui peut se cacher derrière son écran d'ordinateur, qu'il faut fair preuve de discernement, et tout cela rend la chose (me concernant) bien compliquée. Pas pour vous ?

Je vous soumets mon ressenti, sans détour, en toute franchise. Avoir le vôtre, serait intéressant pour nous aider à surmonter cet obstacle.

Si quelques uns à mon inverse, y parviennent : alors je suis preneuse, merci pour les conseils !

Espérant ne heurter personne, ce n'est pas le but, essayant simplement de m'exprimer franchement, de manière authentique et sincère concernant l'amour entre frères, quand aucun n'est accessible à proximité....

A bientôt  Very Happy




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11820
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Dim 26 Juin 2016 - 18:40


Chère Rose des sables,

bien que nous ne voyons pas Dieu et le Fils premier-né ni les anges fidèles qui veillent sur nous, nous pouvons très bien les aimer de l'amour agapê ainsi que la vérité.

Ce que tu recherches en plus, c'est l'amour philía qui exprime l'attraction mutuelle des traits caractéristiques de la personnalité, ce qui conduit à l'amitié. Je te recommande la lecture du fil intitulé "Oui Seigneur, tu sais que je t'aime [philo se]" que tu trouveras en cliquant sur
http://jesus.discutfree.com/t159-oui-seigneur-tu-sais-que-je-t-aime-philo-se

Bonne étude et à bientôt !
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Dim 26 Juin 2016 - 20:44

Bonjour Nomade,



Nomade a écrit:

bien que nous ne voyons pas Dieu et le Fils premier-né ni les anges fidèles qui veillent sur nous, nous pouvons très bien les aimer de l'amour agapê ainsi que la vérité.

C'est la Foi qui anime notre amour pour Dieu et Christ. Notre reconnaissance, envers notre Créateur Dieu, notre reconnaissance envers Christ pour son sacrifice. Cet amour agapè j'en ai saisi dans ce contexte, le sens, la signification.....Cet Amour et cette reconnaissance, est un ressenti profond, mais aussi qui se cultive, par la lecture, la prière, des pensées élevées dans les moindres occasions du quotidien (par exemple, même en regardant un coucher de soleil, une simple fleur des champs. De nous en émerveiller et de savoir qu'elle aussi, c'est l'oeuvre de Dieu. Dans des choses toutes simples, de glorifier Dieu dans chaque belle chose qu'il a créée, c'est presque un contact permanent avec notre Père).

Contact qu'il est important de maintenir car on a vite fait de se laisser distraire, rien n'étant acquis.

On peut perdre la Foi, si nous n'y prenons garde.... Si cela est arrivé à d'autres, cela peut nous arriver aussi. Cet amour Agapé que je peux ressentir, est sacré, un peu comme une "communion" (pour moi).


Nomade a écrit:

Ce que tu recherches en plus, c'est l'amour philía qui exprime l'attraction mutuelle des traits caractéristiques de la personnalité, ce qui conduit à l'amitié. Je te recommande la lecture du fil intitulé "Oui Seigneur, tu sais que je t'aime [philo se]" que tu trouveras en cliquant sur
http://jesus.discutfree.com/t159-oui-seigneur-tu-sais-que-je-t-aime-philo-se


oui, tu as raison, j'ai besoin de cela, en plus, pour aimer fraternellement... je pense. Avoir une tendre affection pour nos frères/soeurs, tout comme à l'époque, l'amour que je ressentais sincèrement pour mes frères et soeurs que je voyais, dans ma congrégation, un amour qui se construit. Ce lien, qui est un amour partagé, oui cela me manque.

Mais bon... avec mes anciens frères / soeurs,  et amis pour certains, ce n'est plus possible maintenant puisqu'ils suivent les directives et que c'est moi qui en suis partie.  Avec le virtuel sans contact, cet amour est bien difficile à exprimer, car avec le Net, les échanges sont impersonnels au possible et comme on ne perçoit pas qui est notre interlocuteur, il peut arriver que l'on reste sur une certaine défensive avec certaines personnes qui nous sont inconnues, dont les propos intriguent. Quand la vie nous a amené son lot de déceptions ou de trahisons, sans être paranoïaque ou se victimiser, on perd un peu de spontanéité pour donner pleinement sa confiance. Cet amour inconditionnel, de tels liens sont difficile à créer dans le monde virtuel, certains comme moi, avons (encore) besoin de contact de visu, pour ouvrir son coeur, retrouver la confiance, et donner ensuite son affection et son amour fraternel.

Cela viendra lorsque je parviendrai a ressentir de l'agacé sans le besoin de rien demande en retour (affection amitié), car c'est sans doute aussi cela que je demande, un échange, une réciprocité. C'est une étape aussi à franchir...

L'amour gratuit, qui ne demande rien, qui n'espère rien, j'en suis encore un peu loin puisque je commence à peine à refaire surface après quelques blessures. Je n'ai pas encore atteint cet état de grâce. Mais Dieu me le donnera en temps voulu, s'il estime que je le mérite, pour vivre cet amour inconditionnel à l'égard de tous, de nos ennemis aussi ou ceux qui nous ont fait du mal (que je ne hais pas, disons me concernant, qu'ils me sont maintenant indifférents. A moins que ce soit déjà cela, un début d'amour agapé : plus de rancune, plus d'amertume, plus de colère, mais un sentiment de paix avec soi-même sans en vouloir à l'autre qui nous aurait blessé, parce que maintenant délivrée de ce type de sentiments toxiques ?)

Merci pour tes réponses, de comprendre et tes réponses encourageantes qui m'aident à avancer. Merci pour le lien que je vais parcourir tout l'heure, tranquillement.
Fraternellement, I love you
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 2:21

Citation :
Nomade a écrit :

Sujet (verrouillé)
Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime [philo se]  Lun 8 Juin 2015 - 18:59
http://jesus.discutfree.com/t159-oui-seigneur-tu-sais-que-je-t-aime-philo-se


Chers lecteurs et chères lectrices,

je viens de relire les 4 pages de ce fil. Ça m'a fait tout chaud au coeur !

Qu'est-ce que le monde a changé depuis 2006 où nous avons commencé à discuter sur la signification des 4 mots grecs agapê, philía, storgué et eros ainsi que sur leur application ! Où trouve-t-on encore de nos jours - une dizaine d'années seulement après - des échanges aussi chaleureux, aussi paisibles et aussi fraternels ?

Jésus a prévenu en disant :

"A cause de la progression du mal, l'amour [grec : αγαπη agapê] du plus grand nombre se refroidira" (Matthieu 24:12)

Pour ceux et celles qui n'ont pas encore pris connaissance de ce fil vu déjà 6135 fois, je le recommande vivement à la lecture.

Cordialement  
Nomade

Voilà exactement,Cher Nomade, ce même ressenti partagé avec toi Sad
Les interventions aujourd'hui, de la part de certains, ne sont pas toujours toutes bienveillantes, et n'ont pas toujours pour but d'honorer Dieu et Christ.

Ceci dit franchement, mais sans juger non plus car sans doute pourrait-on peut-être dire même me concernant que mes commentaires peuvent froisser d'autres personnes aussi, ou les agacer. J'ai le don parait-il....

C'est la raison pour laquelle il devient si compliqué dans ce cadre de discussions pas toujours édifiantes, d'éprouver pour les compagnons virtuels (difficile de cerner "qui" est "qui") de l'amour agapé (inconditionnel, celui qui pardonne tout, qui ne demande rien), car on se surprend à être irrité certaines fois, par l'intervention de quelqu'un, et il faudra deux ou trois jours au calme, pour faire abstraction, reprendre le contrôle sur soi et la distance nécessaire pour ne pas se décourager de revenir à nouveau s'exprimer....

C'est cela qui est dommage, et cela ira sans doute en s'accentuant, puisque Jésus a dit, et tu cites :

"A cause de la progression du mal, l'amour [grec : αγαπη agapê] du plus grand nombre se refroidira" (Matthieu 24:12)


Le plus grand nombre se refroidira (moins de participants) et en plus des trolls pour se divertir et sourire derrière leur écran d'ordinateur pour voir les réactions, viendront interférer et titiller pour casser l'ambiance, comme cela déjà s'est produit, venant volontairement plomber la discussion  Rolling Eyes

Celles paisibles dans les premières années du forum (que je découvre et dont tu as la nostalgie)... quel délice et bonheur avez-vous, entre-vous, à cette époque partagés des moments uniques ! Cela est une bénédiction, d'avoir connu ce bon vieux temps là, en confiance et amitié (amour philia) tout ce que l'on ne retrouvera certainement pas (plus), car comme le dit la pub : "ça, c'était avant"

J'ai lu en entier le sujet (verrouillé) et je l'ai vraiment apprécié. Il m'a permis d'affiner ma compréhension, de mieux percevoir les nuances et les subtilités, de m'enrichir des recherches, des commentaires, des versets.

Avec affection fraternelle "agapé et philia"  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8813
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 11:29

Bonjour  tous  et toutes  ,

En ce qui concerne  la manifestation de l'amour ,, nous pouvons  conformer  notre comportement à celui de notre Père céleste ,en fait , il n'a pas attendu de recevoir  de l'amour pour aimer  , nous devrions réfléchir sur la pensée exprimée par Jean  :
 
Citation :
Quant à nous, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier. (1 Jean 4:19)  


Que nous enseigne  cette réflexion de Jean ?

Le principal enseignement de Jean  est que Dieu est "amour "  ( voir 1 Jean 4 : 8 )
En conséquence nous qui sommes ses enfants ,nous devrions être à son image  , ce qui implique que nous aussi nous manifestions de l'amour pour autrui , sans attendre forcément un retour  souvenons nous de cet enseignement de Paul  :  
Citation :
En tout, je vous ai montré qu'il faut travailler ainsi pour soutenir les faibles et se rappeler les paroles du Seigneur Jésus, puisqu'il a lui-même dit: 'Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.'» (Actes 20:35)
L'application de ce principe simple  , devrait  nous  aider   à être  dans le domaine  du don de soi des modèles , non  des demandeurs insatiables   , qui reçoivent toujours sans jamais  donner  .
L'amour  , c'est d'abord  le sentiment que nous manifestons  pour  veiller aux intérêts d'autrui et particulièrement  de ceux qui sont nos compagnons dans la foi  , ce sentiment  prend naissance dans notre cœur  et s'exerce vers l'autre  ainsi tout comme notre Pére nous ne devrions pas attendre  de recevoir pour donner  .  puisons de la force dans le modèle laissé  par Dieu e:
Citation :
Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous: alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. (Romains 5   :     8     )

Nous devrions comprendre que c'est par anticipation que Dieu à manifester son amour  , ce même amour dont nous nous réclamons jusqu'à ce jour   , et pourtant nous n'avons  vu Dieu et jésus que par les yeux de la foi
L'amour que nous réclamons des autres , sommes nous enclins à le manifester naturellement  envers ceux qui nous sont proche , mais aussi envers ceux que nous ne verrons peut-être Jamais  qui pourtant sont tut autant que nous aimés de Dieu  , ne devrions nos pas les aimer eux aussi comme des frères ,puisqu'ils participes au même repas que nous  ,aux mêmes difficultés, au même combat   , celui de la foi
fraternellement  gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Crabe2



Nombre de messages : 1276
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 12:36

Bonjour à tous,

... sujet déterré mais bien actuel; dans un monde occidental où être un métèque n'est pas toujours facile à assumer, l'écran d'ordinateur est bien pratique ma foi !!!

Juste mon ressenti pour Rose des Sables, il me semble qu'on peut développer du sentiment pour quelqu'un qu'on n'a jamais vu, si vous dites que vous avez de l'amour pour Dieu et Jésus que vous n'avez jamais vu, je vous crois puisque j'ai une certaine affection pour certains du forum que je ne connais pourtant ni des dents ni des lèvres.

Bonne journée, Crabe.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 15:26

Spoiler:
 



Gégé2 a écrit:


Bonjour  tous  et toutes  ,

En ce qui concerne  la manifestation de l'amour ,, nous pouvons  conformer  notre comportement à celui de notre Père céleste ,en fait , il n'a pas attendu de recevoir  de l'amour pour aimer  , nous devrions réfléchir sur la pensée exprimée par Jean  :
 
Citation :
19 Quant à nous, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier. (1 Jean 4:19)
 

Que nous enseigne  cette réflexion de Jean ?


Le contexte est le suivant :
Jean 4 : 19 Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier. 20 Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas?

Jean fait le parallèle dans uns situation bien précise, entre celui qui haîrait son frère qu'il voit et serait animé à son encontre d’un fort sentiment de haine mais qui indiquerait en parallèle aimer Dieu ? oui, celui-là et un menteur, car en effet, une telle attitude (haine pour l’un et amour pour l’autre) est absolument incompatible !

Mais quel rapport avec ce qui a été évoqué ?




Citation :

Le principal enseignement de Jean  est que Dieu est "amour "  ( voir 1 Jean 4 : 8 )
En conséquence nous qui sommes ses enfants ,nous devrions être à son image  , ce qui implique que nous aussi nous manifestions de l'amour pour autrui , sans attendre forcément un retour  souvenons nous de cet enseignement de Paul  :  

Citation :
En tout, je vous ai montré qu'il faut travailler ainsi pour soutenir les faibles et se rappeler les paroles du Seigneur Jésus, puisqu'il a lui-même dit: 'Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.'» (Actes 20:35)


Malheureusement, Satan a poussé les humains à l’état de pécheur et a bien écorné le fait que Dieu a fait l’humain qui n'est plus vraiment à son image. Rolling Eyes Tout ce qu’il se passe autour de nous en atteste !

Il nous faut faire un effort pour discipliner notre nature devenue pécheresse et domestiquer notre coeur qui est traitre.  

Rien n’est inné sinon nous serions parfaits. Seul Christ était capable de refléter fidèlement les qualités de son Père et être à son image. Nous ? nous tentons, avec notre meilleure volonté, mais celui qui croit avoir atteint le but, ne prenne garde de tomber.

Parce que c’est un combat contre nous-mêmes (nos imperfections) que nous menons, pour plaire à Dieu. Il n’y a que Christ qui n’avait pas à mener ce combat, cette lutte, puisqu'il était humain, mais il était parfait.

Croire en Dieu et Christ est une aide pour persévérer à dompter notre nature devenue mauvaise et personne ne peut prétendre le contraire qu'il ait été épargné... en revanche, certains font l'effort de combattre cette nature devenue corruptible et corrompue ainsi qu'ils ont l'humidité de le comprendre, c'est un exercice au quotidien à pratiquer pour plaire au Créateur et (tenter d') être à son image.


Citation :

L'application de ce principe simple  , devrait  nous  aider   à être  dans le domaine  du don de soi des modèles , non  des demandeurs insatiables   , qui reçoivent toujours sans jamais  donner

Je te l’accorde volontiers, Gégé, mais est-il question ici de demander insatiablement, qui reçoivent toujours sans jamais rien donner en retour ? Shocked Shocked Shocked Heu......tu y vas un peu fort là Gégé,


Il est question d’un besoin (humain) de réciprocité et de partage.

Comme j’ai soulevé avec franchise ce point et j'aurais mieux fait de me la boucler, ce que je ferai la prochaine fois.... concernant la réciprocité dans le virtuel) :

j’ai l’impression que tu viens me régler mon compte, m’en mettre plein la tronche en me remontant les bretelles et en sermonnant et d’avoir des demandes insatiables, de recevoir constamment et sans jamais rien donner en retour. Ca transpire le reproche.... Pourtant, je ne corresponds à rien de tout cela. Mais bon... comme quoi, le Net, du vois ce que ça donne !! Mr. Green
 .

Citation :

L'amour  , c'est d'abord  le sentiment que nous manifestons  pour  veiller aux intérêts d'autrui et particulièrement  de ceux qui sont nos compagnons dans la foi  , ce sentiment  prend naissance dans notre cœur  et s'exerce vers l'autre  ainsi tout comme notre Pére nous ne devrions pas attendre  de recevoir pour donner  .  puisons de la force dans le modèle laissé  par Dieu :

Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous: alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. (Romains 5   :     8     )

Nous devrions comprendre que c'est par anticipation que Dieu à manifester son amour  , ce même amour dont nous nous réclamons jusqu'à ce jour   , et pourtant nous n'avons  vu Dieu et jésus que par les yeux de la foi
L'amour que nous réclamons des autres , sommes nous enclins à le manifester naturellement  envers ceux qui nous sont proche , mais aussi envers ceux que nous ne verrons peut-être Jamais  qui pourtant sont tut autant que nous aimés de Dieu  , ne devrions nos pas les aimer eux aussi comme des frères ,puisqu'ils participes au même repas que nous  ,aux mêmes difficultés, au même combat   , celui de la foi

Il était évoqué le problème des relations virtuelles : qui se cache derrière son écran d’ordinateur, et même sur le forum qui est ouvert à celui qui s’inscrit en deux clics de souris. Ce n’est pas un forum fermé. Il y a déjà eu des spammeurs, des trolls, des personnes mal intentionnées, qui ont réussi a venir s’amuser et qu’il vous a fallu du temps pour comprendre leurs véritables mobiles, eux jouant le chaud et le froid ce qui rend sans voir les gens, la tache difficile pour discerner leur malice. C’est de cela dont je faisais état et qu’il était difficile de considérer tous comme des frères. Car tous le ne sont pas… et seraient même le contraire.

Certes, comme tu l’indiques, aimer même ceux que nous ne verrons jamais, on parle des frères. Mais dans le virtuel, il devient plus compliqué quand on est récent sur le forum, de cibler qui est un frère, et qui ne l’est pas.  C’est ce que j’exprimais. Quand on est ancien sur le forum, la tâche est moins compliquée. Il ne s’agit pas d’aimer ou pas celui qu’on ne voit pas, il s’agit de s’exprimer en confiance des choses de Dieu, car il est dit aussi de pas donner de perles aux pourceaux. Quand on parle le même langage, ensuite en effet, l’affection fraternelle se développe. Je ne croirait pas celui qui me dit qu’il aime d’un amour agapé celui qui vient de s’inscrire… Il faudra qu’il se dévoile un peu plus pour que l’on cible ce qu’il a dans les tripes.

C’est ce que je souhaitais exprimer, les difficultés dans le virtuel (ce que ne connaissait pas les apôtres qui se connaissaient) et à l’époque les infiltrés, les faux frères ne couraient pas les rues, internet ouvre justement toutes ces possibilités.

Mais avec le temps et de l’observation, en parcourant les sujets du forum, je commence à avoir maintenant ma petite idée de « qui est qui ; qui veut quoi  ; que vient chercher ce qui  ; et à propos de quoi ». Ce qui permet effectivement, de nouer ensuite des relations plus profondes avec certains qu’avec d’autres, donc, des relations de « réciprocité ».

Mais ceci est bien accessoire par rapport à la misère du Monde.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 670
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 15:46

Rose des sables a écrit :

"Il n’y a que Christ qui n’avait pas à mener ce combat, cette lutte, puisqu'il était humain, mais il était parfait".

Bonjour Rose des sables et à tous.

Je pense que tu te trompes.
Souvenons nous que Jésus n'a pris totalement conscience de qui il était qu'au jour de son baptême, lorsque l'Esprit saint est venu sur lui comme une colombe et que le Père ne se soit lui-même engagé comme témoin de celui qu'il appelle son Fils agrée, celui qu'il faut écouter.

Autrement dit, et selon ma compréhension, Jésus a bel et bien été soumis à la temptation. Il a dû mener  ce combat, cette lutte dont tu fais état ; mais il s'est montré digne de celui qui l'a envoyé.

Les dés seraient pipés, le jeu serait truqué par Dieu lui-même si ce n'était pas le cas !

Satan, lui-même, l'a soumis à la temptation !


d

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 16:18

Hello David et tous,

Autant pour moi, Christ a été soumis à la tentation.

Cette erreur dont tu voudras bien m'excuser, ne remet pas en cause le problème ressenti concernant les relations virtuelles sur le Net que j'exprimais, ton avis sur cette question en revanche, m'aurait intéressé.


et que ce nouveau moyen de communication à défaut de pouvoir de visu être en contact, pose quelques interrogations auxquelles les Chrétiens de l'époque ne pouvaient "anticiper"  n'étant pas confronté à cette "problématique" nouvelle, mais à laquelle le chrétien contemporain utilisant ce moyen virtuel de communication pour être en contact (car sans appartenance, on se sent bien isolé, il faut bien le dire), et ainsi (tenter de) créer des liens dans cet espace, ce qui naturel et humain.... nécessite d'abord d'être sur nos garde car tous ceux qui viennent, ne sont pas toujours de vrais frères. ll faut du temps, pour se faire une idée.

Celui ayant (encore) besoin de partager les choses de Dieu, et d'exprimer un amour philia, dans la vraie vie le peut, mais spontanément ici, ne ne peut pas même en venant parler des choses de Dieu.

ressentir alors Un amour Agapé pour tout le monde.... sans doute, bravo à ceux qui y parviennent.

Je n'en suis pas encore à ce stade, et avec des inconnus perturbateurs ou des trolls et de les affectionner eux aussi, d'un amour agapé même s'ils viennent (nous) pourrir les débats, alors me concernant: j'ai du pain sur la planche Very Happy



Mais ceci était un détail. Un sentiment que je souhaitais partager.

amicalement


Dernière édition par rose des sables le Lun 27 Juin 2016 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 670
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 16:21

Satan n'a pas envoyé quelqu'un tempter l'homme Yeshoua.

Il a fait plusieurs fois le déplacement en personne !

d

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 16:27

Rose des sables a dit :






Hello David et tous,

Autant pour moi, Christ a été soumis à la tentation.

Cette erreur dont tu voudras bien m'excuser, ne remet pas en cause le problème ressenti concernant les relations virtuelles sur le Net que j'exprimais, ton avis sur cette question en revanche, m'aurait intéressé. Very Happy


et que ce nouveau moyen de communication à défaut de pouvoir de visu être en contact, pose quelques interrogations auxquelles les Chrétiens de l'époque ne pouvaient "anticiper"  n'étant pas confronté à cette "problématique" nouvelle, mais à laquelle le chrétien contemporain utilisant ce moyen virtuel de communication pour être en contact (car sans appartenance, on se sent bien isolé, il faut bien le dire), et ainsi (tenter de) créer des liens dans cet espace, ce qui naturel et humain.... nécessite d'abord d'être sur nos garde car tous ceux qui viennent, ne sont pas toujours de vrais frères. ll faut du temps, pour se faire une idée.

Celui ayant (encore) besoin de partager les choses de Dieu, et d'exprimer un amour philia, dans la vraie vie le peut, mais spontanément ici, ne ne peut pas même en venant parler des choses de Dieu.

ressentir alors Un amour Agapé pour tout le monde.... sans doute, bravo à ceux qui y parviennent.

Je n'en suis pas encore à ce stade, et avec des inconnus perturbateurs ou des trolls et de les affectionner eux aussi, d'un amour agapé même s'ils viennent (nous) pourrir les débats, alors me concernant: j'ai du pain sur la planche   Very Happy



Mais ceci était un détail. Un sentiment que je souhaitais partager.

amicalement
study
Revenir en haut Aller en bas
David 2

avatar

Nombre de messages : 670
Localisation : Banlieue sud-ouest de la voie lactée
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 16:53

Rose des sables a écrit :

"Autant pour moi, Christ a été soumis à la tentation".

Oui, Rose.

Enlever cet aspect de l'equation revient à situer Jésus au niveau de John Lennon ou des Beatles  pour certains, ou Martin Luther King ou François Mitterrand pour d'autres... Des hommes bien, quoi.

Fraternellement,

d

_________________

Mais comment le pourrais-je jamais, si quelqu'un ne me guide ?

Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 17:08

David 2 a écrit:
Rose des sables a écrit :

"Hello David et tous,

Autant pour moi, Christ a été soumis à la tentation.

Cette erreur dont tu voudras bien m'excuser, ne remet pas en cause le problème ressenti concernant les relations virtuelles sur le Net que j'exprimais, ton avis sur cette question en revanche, m'aurait intéressé.   Very Happy

Oui, Rose.

Enlever cet aspect de l'equation revient à situer Jésus au niveau de John Lennon ou des Beatles  pour certains, ou Martin Luther King ou François Mitterrand pour d'autres... Des hommes bien, quoi.

Fraternellement,

d

Tu as complètement raison, David. De nouveau mille excuses.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8813
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 18:24

Hello toutes et tous ,

l'amour , est un fruit de l'esprit  , il se manifeste en actes , et non par des actes concrets  comme  le fit Jésus  
 Pierre écrit  :
Citation :
c’est à cela que vous avez été appelés. Car en souffrant pour vous le Christ vous a laissé un exemple : vous devez suivre ses traces. Lui n’a pas fait le mal et n’a pas dit de mensonge  On l’insultait et il n’a pas insulté. Il n’a pas maudit quand il souffrait mais il s’en est remis à celui qui juge avec justice   (1 Pierre 2:21 à 23)

Nous avons donc en la personne de Jésus ,le modèle parfait  , lui ne se plaignait pas du sort qui lui était fait , il s'en remettait toujours à celui qui à le pouvoir de juger .
Alors que dire  ?
Sommes nous  sans soutien , sans aide , sans amour véritable  , n'avons nous pas en la personne de Jésus  la plus grande preuve d'amour  pourtant il fut  insulté , battu , mis à mort  ,pensons nous échapper à cette épreuve ?
Jésus le dit  ' je suis le chemin "( Jean 14 : 6 ) nous avons donc un parcours similaire à accomplir  écoutons ce qu'il nous  propose  :
Citation :
Rappelez-vous ce que je vous ai dit : le serviteur n’est pas au-dessus de son maître. Si l’on m’a persécuté, on vous persécutera de même. A-t-on accueilli ma parole ? Alors, va-t-on accueillir la vôtre ? (Jean 15:20
Ainsi nous aurons à souffrir , tant du monde que des faux frères
mais est à nous de décider qui est qui ? ,
Nous ne connaissons pas le cœur des uns et des autres , même si nous nous côtoyons de prés  , nous en avons fait l'expérience , donc nous ne savons pas qui est entier ou qui ne l'est pas , ce n'est pas toujours le flatteur qui nous manifeste l'amour véritable  .
Celui qui aime vraiment aime en tout temps , il n'hésite pas à reprendre son frère ou sa sœur quand cela est nécessaire pour sa survie, c'est vrai que  ce n'est pas toujours agréable , mais celui qui aime  supporte tout  voir    Corinthien  chapitre 13
Voilà , mon propos n'a pas pour but de faire mal , mais de faire réfléchir afin que chacun puise se sublimer  dans l'amour qu'il manifeste autant envers ceux qui l'aie qu'envers celui qui  semble plus distant
Sincèrement  gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par Gégé2 le Mar 28 Juin 2016 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8813
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 18:33

Gégé2 a écrit:
Hello toutes et tous ,

l'amour , est un fruit de l'esprit  , il se manifeste en actes , et non par des actes concrets  comme  le fit Jésus    Pierre écrit  :
Citation :
c’est à cela que vous avez été appelés. Car en souffrant pour vous le Christ vous a laissé un exemple : vous devez suivre ses traces. Lui n’a pas fait le mal et n’a pas dit de mensonge  On l’insultait et il n’a pas insulté. Il n’a pas maudit quand il souffrait mais il s’en est remis à celui qui juge avec justice   (1 Pierre 2:21 à 23)

Nous avons donc en la personne de Jésus  , le modèle parfait  , lui ne se plaignait pas du sort qui lui était fait  , il s'en remettait toujours à celui qui à le pouvoir de juger .
Alors que dire  ?
Sommes nous  sans soutien , sans aide , sans amour véritable  , n'avons nous pas en la personne de Jésus  la plus grande preuve d'amour  pourtant il fut  insulté , battu , mis à mort  ,pensons nous échapper à cette épreuve
Jésus le dit  ' je suis le chemin "( Jean 14 : 6 ) nous avons donc un parcours similaire à accomplir  écoutons ce qu'il nous  propose  :
Citation :
Rappelez-vous ce que je vous ai dit : le serviteur n’est pas au-dessus de son maître. Si l’on m’a persécuté, on vous persécutera de même. A-t-on accueilli ma parole ? Alors, va-t-on accueillir la vôtre ? (Jean 15:20
Ainsi nous aurons à souffrir , tant du monde que des faux frées   mais est à nous de décider qui est qui ? ,
Nous ne connaissons pas le cœur des uns et des autres , même si nous nous côtoyons de prés  , nous en avons fait l'expérience , donc nous ne savons pas qui est entier ou qui ne l'est pas , ce n'est pas toujours le filateur qui nous manifeste l'amour véritable  .
Celui qui aime vraiment aime en tout temps , il n'hésite pas à reprendre son frère ou sa sœur quand cela est necessaire pour sa survie, c'est vrai que  ce n'est pas toujours agréable , mais celui qui aime  supporte tout  voir    Corinthien  chapitre 13
Voilà , mon propos n'a pas pour but de faire mal , mais de faire réfléchir afin que chacun puise se sublimer  dans l'amour qu'il manifeste autant envers ceux qui l'aie qu'envers celui qui  semble plus distant
Sans oublier , que nous ne sommes pas des juges ni du monde ni de nos frères , nous sommes simplement que des témoins qui indiquent le chemin en désignant Christ comme modèle
" Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ; (Matthieu 7:1)
Conscient que cela me concerne aussi
Sincèrement gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Coemgen

avatar

Nombre de messages : 352
Localisation : Disert-Coemgen
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 19:49

Bonsoir à tous,

Ceci n'est que mon ressenti personnelle accompagné de ma petite expérience.

J'ai extrêmement de difficulté avec Internet concernant l'amour à cause de la sincérité des personnes (chrétiens ou non)
et parce qu'une lecture de la Bible me pousse à penser qu'un contact physique, réel, est préférable.
Ne dit-on pas que l'âme est dans les yeux ?

Internet est efficace pour la transmission des connaissances. C'est un four de connaissance et je conçois qu'il soit aussi une entraide pour beaucoup de croyants en quête de vérité dans un monde qui chancelle.

Je constate simplement que certains croyants ont parfois tendance à vouloir reproduire une réalité de la vie des églises "authentiques" (ambiance, amour...) dans ce monde virtuel d'Internet. Ce n'est pas mauvais tant que nous n'oublions pas la réalité.

En espérant m'être fait comprendre.
Sincèrement

Coemgen
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desertpath.net
Crabe2



Nombre de messages : 1276
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Lun 27 Juin 2016 - 20:50

Bonsoir à tous,

bonsoir Coemgen,tu écris:

Je constate simplement que certains croyants ont parfois tendance à vouloir reproduire une réalité de la vie des églises "authentiques" (ambiance, amour...) dans ce monde virtuel d'Internet. Ce n'est pas mauvais tant que nous n'oublions pas la réalité.

En espérant m'être fait comprendre.


Peux-tu préciser ce qu'est cette réalité car - je ne me moque ni ne veux polémiquer - non, justement, tu ne te fais pas comprendre, au moins par moi.

Merci d'avance si tu réponds.

Salutations, Crabe.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mar 28 Juin 2016 - 11:09

Bonjour,


Coemgen a écrit:


J'ai extrêmement de difficulté avec Internet concernant l'amour à cause de la sincérité des personnes (chrétiens ou non) et parce qu'une lecture de la Bible me pousse à penser qu'un contact physique, réel, est préférable. Ne dit-on pas que l'âme est dans les yeux ?

Entièrement d'accord avec Coemgen :

1/ on peut s'interroger, sans juger, sur la sincérité ou mobiles de certains intervenants, en fonction de certaines réactions qui sont tout de même parfois révélatrices,

2/ concernant le fait d'évoquer les "choses spirituelles", le contexte impersonnel du Net, avatar et pseudo pour le faire, n'est franchement pas la panacée  Rolling Eyes

Disons que l'on se contente ce qu'il y a, quand il n'y a pas moyen de faire autrement !  Very Happy

Le Chrétien authentique doit à l'image de Dieu exercer l'amour Agapè. Mais d'évoquer ou affirmer qu'il devrait aussi le faire dans un tel contexte ? : je n'y crois pas, cela relevant de mon point de vue de l'illusion, de l'utopie : parce que déjà de constater tristement, entre intervenants partageant pourtant les mêmes "convictions", qu'il existe entre-eux des petites tensions larvées, sous jacentes, des non-dits, des sous-entendus, des petits "malaises", ou que les bonnes intentions sont sapées et déformées ou mal interprétées etc...  ce qui est perceptible : personne ne pouvant occulter cette réalité ...sauf d'être dans le déni.

Rien que ce fil de discussion en est déjà un exemple concret (parmi tant d'autres).


Citation :

Internet est efficace pour la transmission des connaissances. C'est un four de connaissance


Encore d'accord, et de le considérer alors sans en attendre plus, comme étant un "outil" de transmission de connaissance, de partage de connaissances mais pas un moyen de possible partage d'affection et d'émotions, l'utiliser (outil) en se gardant de s'impliquer en terme  d'affect, de sensibilité, et d'émotions, afin de ne pas s'exposer à des déconvenues et désillusions.

Ce que les réponses inattendues apportées plus avant, me permettent de conclure. Surtout de ne pas s'investir "émotionnellement" pour éviter les déconvenues, les déceptions, bref tout ce qui touche à nos émotions personnelles que nous devons "préserver et protéger".

D'intervenir alors de manière "impersonnelle" faisant table rase de tout espoir d'y venir pour y lier des affinités ou même amitiés, et vu sous cet angle : tout ira bien...  Et les attitudes distantes de certains, les suspicions des autres, les petites railleries ou les discours paradoxaux tenus, n'atteignent pas (plus) quand a compris qu'il faut sagement prendre de la distance soi-même, pour ne pas être une cible, ni en être affecté.


Citation :

Je constate simplement que certains croyants ont parfois tendance à vouloir reproduire une réalité de la vie des églises "authentiques" (ambiance, amour...) dans ce monde virtuel d'Internet.


Et oui, au début on peut rêver... mais très vite, la réalité rattrape le rêve utopique et se charge de nous remettre sur les rails que ce n'est pas dans ce contexte du Net, avec avatar et pseudo, que beaucoup de chaleur humaine peut s'en dégager. Un simple ressenti...

N'en déplaise, c'est ce que j'ai compris, et c'est ce que je vois... donc ce que je crois, ceci bien sûr, n'engageant que moi. Ce simple constat ne ternissant en aucun cas ma sincérité en tant que Chrétienne de coeur que je suis et à laquelle je m'assimile.

Nos déceptions sont à la hauteur de nos attentes : pour ne pas être déçus, alors, n'ayons aucune attente  Very Happy

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8813
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mar 28 Juin 2016 - 12:12

Bonjour ,
Nous ne pouvons   refuser de se localiser  , sur un fil , et sur l'autre reprocher de se cacher derrière un avatar  , cela est un discours contradictoire
Le but  de ce forum  , n'est pas de juger  les intentions ou la sincérité des uns et des autres ,mais d'informer  les lecteurs sur les enseignements bibliques , de mettre en garde contre les  interprétations mensongères  qui manent ceux qui les coutent , sur la voie de la perdition .  
Concernant  l'amour  que doivent se manifester  les chrétiens , il reviens à chacun de s'examiner pour voir s'il manifestée le fruit de l'esprit saint  ( voir Galates 5 : 22 à 24 ) ou s'il se laisse emporter par les passion de la chair  ( voir Clastes 5 : 19 à 21 )
Il et clair que nous ne pouvons  mesurer l'amour des uns et des autres  ,  c'est comme pour la foi il se manifeste par des actes  .
L'amour véritable  , est d'abord intelligent  et sage  , puis devient le reflet d'un amitié qui se renforce avec le temps et la connaissance de l'autre  .
L'amour  (Agapé ) est une construction qui s'appuie sur des principes , leurs mise en œuvre  est de la responsabilité individuelle  ,ils régissent les rapports sociaux  et favorisent la confiance  ce qui débouche généralement sur  ( phi Ilia )   c'est à dire sur l'amitié , la confiance , elle peut se développer virtuellement par la correspondance  ou chacun se révèle au cours du temps
Nous le voyons bien , chacun exprime ses pensées , soit en s'appuyant sur la Parole de Dieu , soit en suivant ses propres  interprétations  desquelles il devient difficile de déroger  notre tendance imparfaite nous amenant  à couper les ponts des lors que l'autre  ne dit pas amen  à notre façon de voir   .
N'oublions pas que l'amour ne cherche pas son propre intérêt  ... !
Le but du forum n'est pas de créer un nouvelle  religion , mais de diriger les hommes et les femmes sincères vers le chemin qui est
Citation :
Christ , c'est alors que chacun révélera ce qu'il est réellement  
Un jour on reconnaîtra le travail de chacun. Le jour du jugement le fera voir, quand tout sera éprouvé par le feu. Le feu permettra de voir ce que vaut le travail de chacun. (1 Corinthiens 3:13)
L'amour ne passe Jamais

Citation :
1 Corinthiens 4:5
C'est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu'à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des coeurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.

Amicalement  gg

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mar 28 Juin 2016 - 12:41

Bonjour Gégé et tous,

Gégé2 a écrit:
Bonjour ,
Nous ne pouvons   refuser de se localiser  , sur un fil , et sur l'autre reprocher de se cacher derrière un avatar  , cela est un discours contradictoire

Aucun reproche n'est fait concernant un avatar ou un pseudo, ni la géolocalisation, parce que, étant un forum "public" la protection  et la sécurité sont des mesures normales à prendre.

Consulte le tout début de mon message, j'évoquais simplement que le Net étant un contexte "impersonnel", ne favorise pas l'expression de l'amour Agapè, d'autant que tous les inscrits ne sont pas systématiquement des personnes bien intentionnées.

C'est cet "état d'âme" et ce regret que j'exprimais. Rien d'autre. Evoquant aussi qu'il y a quelques années (et Nomade l'avait souligné) que les interventions étaient de qualité, aucun troll ou faux-frères et disant même "LE MONDE A BIEN CHANGÉ DEPUIS 2006", déplorant que depuis, plus rien n'était comme avant. Ce que je constatais, exprimant que le forum a eu la chance de connaitre cette belle époque où EN CONFIANCE et SPONTANEITE, chacun s'exprimait fraternellement et l'on ressentait dans les commentaires, de l'amour (agape et philia) de l'amitié, de l'affection : Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui et pour citer encore Nomade qui disait de manière nostalgique, que c'était le cours normal des choses puisque l'Amour du plus grand nombre se refroidira....

scratch   On est bien loin de mes propos premiers, sincères et exprimés en toute franchise, juste pour exprimer un RESSENTI, mais voir de toute l'usine à gaz en réponse et ensuite qui en a découlé en déformant mes propos initiaux.... cela fait réfléchir, en effet.


Citation :

Le but  de ce forum  , n'est pas de juger  les intentions ou la sincérité des uns et des autres ,mais d'informer  les lecteurs sur les enseignements bibliques , de mettre en garde contre les  interprétations mensongères  qui manent ceux qui les coutent , sur la voie de la perdition .  
Concernant  l'amour  que doivent se manifester  les chrétiens , il reviens à chacun de s'examiner pour voir s'il manifestée le fruit de l'esprit saint  ( voir Galates 5 : 22 à 24 ) ou s'il se laisse emporter par les passion de la chair  ( voir Clastes 5 : 19 à 21 )
Il et clair que nous ne pouvons  mesurer l'amour des uns et des autres  ,  c'est comme pour la foi il se manifeste par des actes  .
L'amour véritable  , est d'abord intelligent  et sage  , puis devient le reflet d'un amitié qui se renforce avec le temps et la connaissance de l'autre  .
L'amour  (Agapé ) est une construction qui s'appuie sur des principes , leurs mise en œuvre  est de la responsabilité individuelle  ,ils régissent les rapports sociaux  et favorisent la confiance  ce qui débouche généralement sur  ( phi Ilia )   c'est à dire sur l'amitié , la confiance , elle peut se développer virtuellement par la correspondance  ou chacun se révèle au cours du temps
Nous le voyons bien , chacun exprime ses pensées , soit en s'appuyant sur la Parole de Dieu , soit en suivant ses propres  interprétations  desquelles il devient difficile de déroger  notre tendance imparfaite nous amenant  à couper les ponts des lors que l'autre  ne dit pas amen  à notre façon de voir   .
N'oublions pas que l'amour ne cherche pas son propre intérêt  ... !
Le but du forum n'est pas de créer un nouvelle  religion , mais de diriger les hommes et les femmes sincères vers le chemin qui est Christ , c'est alors que chacun révélera ce qu'il est réellement  

Amicalement  gg


Je constate que moins on exprimera ses émotions, moins on s'exposera et moins les propos initiaux seront pris à parti ou déformés, et mieux on se portera.

Pour ce qui est du reste, entièrement d'accord avec toi Gégé.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Crabe2



Nombre de messages : 1276
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mar 28 Juin 2016 - 17:14

Bonjour Rose des Sables,

ce n'est pas parce que quelqu'un n'est pas d'accord avec ta façon de voir les choses qu'il ne t'aime pas !!!
Il est certain que le forum - comme tous les fora - n'a pas vocation à faire naître des amitiés mais plutôt à être un lieu de discussions sur tous sujets et ici particulièrement sur des sujets en rapport avec la foi chrétienne.

Ne t'interdis pas de donner ton avis au motif qu'il est différent, c'est le but.

Si tu penses édifier quiconque a besoin , fais-le, nulle raison de s'abstenir de donner son avis, même négatif, après tout, lit et réagit qui veut !!

Ce n'est pas parce que je n'ai rien à dire que je vais fermer ma g. - bouche !!

Quant au fait de s'exposer à la critique, voire la moquerie, c'est justement l'avantage du forum, si c'est trop dur à supporter, il suffit de ne pas se connecter; mais je préfère de loin être sujet de raillerie ou de mécontentement que de me taire si j'ai un avis contraire à donner...
D'accord, la plus part du temps, je ne me sens pas agressé tant c'est plutôt moi qui pince, alors quand j'ai un feed back négatif, je ne m'en prends qu'à moi et je t'encourage à faire de même pour ne pas souffrir inutilement.

Après tout, il faut avoir du plaisir à échanger sur un forum, sinon, c'est quoi l'intérêt ???

Et quand on en aura deux mètres au-dessus du ventre, on n'aura plus mal aux dents, alors faut pas se priver d'échanger ses idées sans arrière pensée que d'apprendre et, pourquoi pas, de témoigner aux autres sa considération pour leur apport à notre enrichissement intellectuel ou spirituel.
... Toutes choses que je fais abondamment, ça va sans dire héhé !!!

Ah lala, on était mieux chez les TJ, pas besoin de dire ce qu'on pensait, suffisait de dire AMEN, LoL, évidemment, comme je ne respectais pas ce précepte, je n'étais pas trop bien vu; un peu comme ici quoi; la preuve que Nihil novis sub sole...

That's all folks, Crabe.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11820
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Mer 29 Juin 2016 - 16:21


Ceux qui ont bien suivi la discussion jusqu'à présent auront compris que

- l'amour agapê est l'amour intelligent qui est basé sur des principes. Par l'amour agapê, nous aimons non seulement Dieu et notre prochain mais même nos ennemis, donc aussi ceux qui viennent sur le forum.

- l'amour philía est sélectif. En grec du NT : φιλαδελφια (philadelphia) = amour fraternel, mot composé de philía et de adélphos (frère). Philía s'applique donc à nos frères et soeurs en Christ avec lesquels nous sommes liés par une amitié plus ou moins intense. Il s'applique aussi à nos relations avec le premier-né Jésus puisqu'il est notre grand frère. On peut aussi être ami de Dieu comme il est écrit : "... Abraham ... fut appelé ami de Dieu (grec φιλος θεου philos Theou) . (Jacques 2:23)




_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
rose des sables

avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Jeu 30 Juin 2016 - 1:14

Nomade a écrit:

Ceux qui ont bien suivi la discussion jusqu'à présent auront compris que

- l'amour agapê est l'amour intelligent qui est basé sur des principes. Par l'amour agapê, nous aimons non seulement Dieu et notre prochain mais même nos ennemis, donc aussi ceux qui viennent sur le forum.

- l'amour philía est sélectif. En grec du NT : φιλαδελφια (philadelphia) = amour fraternel, mot composé de philía et de adélphos (frère). Philía s'applique donc à nos frères et soeurs en Christ avec lesquels nous sommes liés par une amitié plus ou moins intense.  Il s'applique aussi à nos relations avec le premier-né Jésus puisqu'il est notre grand frère. On peut aussi être ami de Dieu comme il est écrit : "... Abraham ... fut appelé ami de Dieu (grec φιλος θεου philos Theou) . (Jacques 2:23)


Je comprends tout à fait ces distinctions à faire, concernant "l'amour" et ses nombreuses subtilités. Etant au passage, fort dommage que la langue française, pourtant si riche, n'ait pas de termes adaptés pour en différencier toutes les nuances.


J'ai une question concernant l'amour  :

Jésus Christ ressentait-il de l'amour AGAPÈ (ou bien de quel autre type d'amour ?) envers les Scribes et Pharisiens (en toutes circonstances et quelques soient leurs attitudes) ? lorsque la Bible mentionne que Jésus Christ s'exprimait ainsi à leur encontre :


Spoiler:
 

En lisant ces versets, l'amour (qu'il soit AGAPÈ ou autre) ne semble pas ici transpirer. Ce qui est (de mon point de vue) complètement compréhensible, et que Jésus dans son langage, exprimait là, de la colère, et les condamnait.  Il est vrai que Jésus parlait là, de la Maison de Son Père....

Il (me) semble que selon certaines circonstances également : on ne peut se targuer d'être plus "parfait" que Jésus (qui se mettait lui aussi en colère), donc vouloir nous situer au dessus de Lui (qui se mettait en colère), en gros : vouloir être plus royaliste que le Roi.

A l'identique de Jésus, nous pouvons nous aussi en certaines circonstances, ressentir de la colère qui n'a rien à voir avec du ressentiment, qui lui, est condamnable, de l'indignation, de la révolte. Toutefois que ce type de sentiment ne soit pas accompagné de sentiments de "haine, de ressentiment, d'esprit de vengeance" qui eux, en effet, traduisent une mauvaise disposition de coeur ce qui est condamnable, et ne proviennent pas du fruit de l'esprit.


Il (me) semble toutefois difficile d'être dans le même temps, être animé par de l'amour (Agapé ou Philia) et de l'indignation tant que la personne n'a pas modifié son comportement / mode de fonctionnement, qui est la cause de notre indignation.

Car (toujours de mon point de vue) ce n'est pas contre la personne elle-même mais envers son attitude / comportement que nous pourrions ressentir de l'indignation.

L'indignation peut s'expliquer et n'implique pas obligatoirement le jugement. Elle peut entrainer par exemple de la tristesse, de la stupéfaction, une envie de prendre de la distance avec la personne si ses actions sont répréhensibles et/ou en désaccord avec nos convictions  etc... ce qui est différent....

Il m'est difficile de croire que l'on exprimera de l'amour AGAPÈ ou PHILIA envers un pervers qui s'en prend à nos enfants, envers un voleur qui a dévalisé la maison, ou un menteur qui propage des rumeurs à notre encontre. Aurions-nous pour lui cette "forme d'amour intelligent (agapé) ? Permets moi d'en douter.. Toutefois, pour rester en accord avec nos principes chrétiens, on peut en revanche se garder d'être animés par la haine,  la rancoeur ou un esprit de vengeance.... pour ne pas à notre tour être condamnable par Dieu car de tels sentiments sont des pièges et des oeuvres de la chair, qui sont condamnables et incompatibles avec le fruit de l'Esprit que nous devons développer, tout en ressentant aussi une forme de colère (saine et justifiée), de l'indignation, de la réprobation (sans que Dieu puisse nous en blâmer), pour les actes commis (c'est ainsi que je conçois les choses), être en colère ou indigné sans pour autant soi-même sombrer obligatoirement dans la haine ou l'envie de vengeance, la rancoeur etc. En tant que Chrétiens peut-être prier pour surmonter l'épreuve et que ces personnes retrouvent leur bon sens, et soient éclairées ? des miracles parfois sont possibles... pas toujours.




Le fruit de l'esprit :

Citation :
Galates 5
22Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses.…


ainsi, l'indignation ou parfois la colère ou l'indignation  ---qui ne me semblent pas répréhensibles du point de vue de Dieu puisque Christ lui-même se mettait en colère.... -- ne sont pas incompatibles avec les fruit de l'esprit à développer. De se garder de faire un amalgame, avec les les oeuvres de la chair, qui sont :

Citation :
Galates 5
…19Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, 20l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.…

ce qui n'a rien à voir..

car le mécontentement, l'insatisfaction, l'indignation ou même la colère, ne sont pas incompatibles avec le fruit de l'esprit que nous souhaitons développer, qui est un commandement de Christ (qui lui-même s"indignait, se mettait en colère), et le mécontentement, l'insatisfaction, l'indignation ou même la colère n'ont rien de commun avec ces autres sentiments toxiques (oeuvres de la chair) traduisant eux, en effet, de mauvaises dispositions de coeur non agréés par Dieu.

Humblement, de cesser de juger celui qui pourrait se mettre en colère ou qui exprimerait un mécontentement, de le juger comme étant "indigne", qu'il manquerait d'amour, de le pointer du doigt et que son attitude est jugée condamnable en citant : "La source fait-elle jaillir par la même ouverture l'eau douce et l'eau amère ? (jacques 3:11),

En effet : qui peut se permettre de juger une personne est animée d'une simple colère saine et justifiée (ce qui n'est pas un manque d'amour ou que son coeur serait sec...etc... etc... ) et sait ce qu'elle a dans son coeur, tant qu'elle est sans rancoeur ou rancune ou ressentiment ou d'esprit de vengeance...).

Car une autre peut aussi avoir une colère mais vécue différemment et ses mobiles tout autres : son coeur rempli de haine et de perversité, de moqueries, d'ironie, de désir de vengeance etc... Et cela : seul Dieu peut sonder les coeurs et les reins...

Alors, si je peux me permettre cette question : de quel type d'Amour Jésus était-il animé en même temps et en parallèle de ses colères justifiées envers les Pharisiens  ?

Sincèrement, study
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 2022
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   Jeu 30 Juin 2016 - 4:06

bonsoir Rose des Sables,

Je ne crois pas qu'il soit écrit littéralement dans le NT que Jésus s'est mis en colère ? à vérifier ....

Il y a la colère coupable humaine, destructrice souvent, charnelle,  - et puis  il y a l'indignation légitime fondée sur des constatations bien réelles et révoltantes car injustes aux graves conséquences.
L'indignation légitime de Jésus envers les pharisiens, effectivement, n'était pas incompatible avec ce que demande la Loi royale : aimer son prochain comme soi-même (Marc 12:31,33) : Jésus y parle bien de l'amour 'agapê' qu'il nous faudrait avoir envers tous les humains, nos 'prochains' (cf. code strong 25).
C'est ce même code strong pour exprimer la qualité de l'amour que nous avons pour Dieu ("Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force." Marc 12 :30).

cf http://www.lueur.org/bible/hebreu-grec/strong/g25

Dans 1 corinthiens 13 c'est toujours  de l'amour agapê dont il est question.
Idem, dans 1 Jean4:8 "Dieu est amour".
L'amour agapè est d'essence divine, Jésus ne s'en est jamais départi au cours de sa vie terrestre, ce n'est pas possible selon ma compréhension.
C'est justement en raison d'un amour d'essence divine très réel que Jésus tançait vertement les pharisiens qui maintenaient le peuple dans l'ignorance ou l'erreur. Combien de fois a t'il été ému de pitié devant ces foules ballotées !
Citation :
"Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger". (Matthieu 9:36)


selon Wikipédia,
Citation :

Agapè (ἀγάπη / agápê) : l'amour désintéressé, divin, universel, inconditionnel
Éros (ἔρως / érôs) : l'amour naturel, la concupiscence, le plaisir corporel
Storgê (στοργή / storgế) : l'affection familiale, l'amour familial
Philia (φιλία / philía) : l'amitié, l'amour bienveillant, le plaisir de la compagnie



avec mon  amitié,
que notre Père te protège toujours,  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour que nous avions au commencement   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour que nous avions au commencement
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amour qui nous attends au terme de l'histoire
» Donne-nous la joie d'aimer, Ô toi, Seigneur qui es l'Amour.
» Prière pour l'amour entre nous
» si beaucoup d'amour entre nous ,et plus besoin de voir ailleur
» Un beau texte qui nous fait comprendre la Co-Redemption de Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: L'amour « Agape » ! Comment le décrire ?-
Sauter vers: