La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Julien



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Mer 26 Juil 2006 - 16:08

Bonjour Gégé et tous,


Jésus-Christ est l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, tout comme son Père. « Il est le même, hier, aujourd’hui et éternellement » (Hébr. 13, Cool.Il connaît donc l’avenir. Il nous a parlé de l’avenir de l’homme et du monde (Math. 24 et 25). Il connaissait l’homme et ses faiblesses. Il est le Bon Berger et il connaît ses brebis. Il est donc logique de penser qu’il connaissait l'avenir de son Église ou de ses églises.
J’ai assisté à des rencontres bibliques catholiques. Je me rappelle d’un échange sur l’Eglise et ses membres. Un prêtre avait dit : « Ce n’est pas à nous de fixer les frontières de l’Eglise ». Mais Dieu n’a pas laissé le monde dans l'ignorance de la Vérité durant des siècles. L’apostasie n’était pas générale. Nos ancêtres ne nous rien appris d’autres que le Christ et Dieu. Je pourrais citer des exemples multiples sur la vie de nos grands parents. Nous étions encore chez une cousine en Allemagne cette semaine. Nous parlions encore de nos grands parents et de leur foi. Leur vie à la campagne était axée sur le Christ. Ils imploraient la bénédiction de Dieu pour leurs récoltes. Ils avaient un tableau au mur avec l’inscription « An Gottes Segen ist alles gelegen ». (Tout dépend de la bénédiction de Dieu). Nous avons été élevés dans cet état d’esprit.
Plutôt que de chercher des arguments, et il y en a, je préfère en rester à la conclusion de Gégé.

Paul nous montre ce qui est important : « Enfin mes frères, que tout ce qu’il y a de vrai, de noble, d’honorable, ce qui a une réelle valeur et qui est juste, pur et digne d’être aimé, occupe votre esprit. Tendez vers tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite louange ».
Nos pensées, et non pas ces « vérités » lancées à l’autre, influent sur notre bien-être et notre satisfaction. « Car il est (l’homme) tel que sont ses pensées » (Prov. 23,7). Nos pensées et pas toujours les circonstances extérieures nous donnent la paix intérieure. Ne nourrissons pas les pensées qui nous révoltent bien souvent, il faut plutôt les chasser.
Julien
Revenir en haut Aller en bas
Théophil
Invité



MessageSujet: sagesse   Mer 26 Juil 2006 - 19:13

Julien a écrit:
Bonjour Gégé et tous,


Jésus-Christ est l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, tout comme son Père. « Il est le même, hier, aujourd’hui et éternellement » (Hébr. 13, Cool.Il connaît donc l’avenir. Il nous a parlé de l’avenir de l’homme et du monde (Math. 24 et 25). Il connaissait l’homme et ses faiblesses. Il est le Bon Berger et il connaît ses brebis. Il est donc logique de penser qu’il connaissait l'avenir de son Église ou de ses églises.
J’ai assisté à des rencontres bibliques catholiques. Je me rappelle d’un échange sur l’Eglise et ses membres. Un prêtre avait dit : « Ce n’est pas à nous de fixer les frontières de l’Eglise ». Mais Dieu n’a pas laissé le monde dans l'ignorance de la Vérité durant des siècles. L’apostasie n’était pas générale. Nos ancêtres ne nous rien appris d’autres que le Christ et Dieu. Je pourrais citer des exemples multiples sur la vie de nos grands parents. Nous étions encore chez une cousine en Allemagne cette semaine. Nous parlions encore de nos grands parents et de leur foi. Leur vie à la campagne était axée sur le Christ. Ils imploraient la bénédiction de Dieu pour leurs récoltes. Ils avaient un tableau au mur avec l’inscription « An Gottes Segen ist alles gelegen ». (Tout dépend de la bénédiction de Dieu). Nous avons été élevés dans cet état d’esprit.
Plutôt que de chercher des arguments, et il y en a, je préfère en rester à la conclusion de Gégé.

Paul nous montre ce qui est important : « Enfin mes frères, que tout ce qu’il y a de vrai, de noble, d’honorable, ce qui a une réelle valeur et qui est juste, pur et digne d’être aimé, occupe votre esprit. Tendez vers tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite louange ».
Nos pensées, et non pas ces « vérités » lancées à l’autre, influent sur notre bien-être et notre satisfaction. « Car il est (l’homme) tel que sont ses pensées » (Prov. 23,7). Nos pensées et pas toujours les circonstances extérieures nous donnent la paix intérieure. Ne nourrissons pas les pensées qui nous révoltent bien souvent, il faut plutôt les chasser.
Julien
Tes conclusions sont sages... Julien. Merci à toi.
Il est à remarquer que dans ses avertissements qui introduisent l'Apocalypse ou Révélation, notre Seigneur Jésus s'adresse aux Eglises et non à l'Eglise, ce qui est une nuance de taille.
En vérité, le corps du Christ n'est pas encore constitué. Il est dispersé. Il n'est qu'en préparation. La première résurrection n'a pas eu lieu et elle viendra quand tous les éléments, toutes les pierres de l'édifice, auront été réunis aprés un temps d'épreuve voulu par Dieu pour les qualifier pour le service sacré qui les attend en union avec le Seigneur Jésus.
Notre volonté ne compte pas. Nos considérations non plus. Je partage la conception de Gégé: les vrais chrétiens sont disséminés dans le monde; certains dans des églises traditionnelles, d'autres dans des groupements plus restreints, d'autres encore isolés, dans leur coin, mais tous à la recherche de Dieu avec de bons mobiles...
Le piège serait de déconsidérer les uns ou les autres pour des motifs charnels et non spirituels et de s'entre- déchirer comme des animaux dépourvus de raison.
La vraie question que doit se poser le serviteur de Dieu, le témoin chrétien, le croyant sincère est celle-ci:
Ne suis-je toujours qu'un élohiste aux pensées matérialistes et infantiles dans mes rapports avec la divinité, ou un jéhoviste accompli à l'image de notre maître Jésus, nous reniant nous-même pour nous plier vraiment à la Volonté de notre Créateur comme il nous le demande par sa Parole écrite, par son Fils, et par son Esprit ?

teo
Revenir en haut Aller en bas
Nick



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Mer 26 Juil 2006 - 22:42

Voici un texte qui je vous suggère de méditer même si son auteur pourrait chez certain déclencher la haine... il n'en demeure pas moins le représentant du Christ sur cette terre actuellement et le gardien de la foi.

Si j'ai créé cette discussion c'est justement parce que je ne peux adhérer aux religions et aux christianismes personnels et divers que chacun se fabrique en oubliant Christ aujoud'hui. Je ne l'impose pas mais je m'en fait le porte parole. Comme nous sommes sur un forum, vous prennez le risque de la discussion, d'être bousculé dans vos certitudes, il me semble que d'exposer ce point de vue qui je le crois sincèrement est en accord avec l'enseignement du Christ notre seule tête est important! Le Christ n'a jamais fondé "ses" églises mais MON Église et les frontières de celle-ci sont très bien définit quoi qu'en disent certains qui errent malheureusement à cause une fois de plus de leur imperfection.

Le pape épingle « l'interprétation individualiste » du message de Jésus

« Aucune opposition entre le Christ et l'Eglise », affirme Benoît XVI

Source : ZENIT.org

ROME, Mercredi 15 mars 2006 – Benoît XVI épingle « l'interprétation individualiste » du message de Jésus, en soulignant sa dimension « communautaire ». « Il n'existe, affirme le pape, aucune opposition entre le Christ et l'Eglise: ils sont inséparables, en dépit des péchés des hommes qui composent l'Eglise ».

La catéchèse de ce jour, qui inaugure un cycle sur le Christ et l’Eglise était consacrée par Benoît XVI au thème : « La volonté de Jésus sur l’Eglise et le choix des Douze ».

Conversion personnelle et constitution d’un peuple

A propos de la dimension communautaire de l’appel de Jésus, le pape souligne : « Même si sa prédication est toujours un appel à la conversion personnelle, il vise en réalité continuellement la constitution du Peuple de Dieu qu'il est venu rassembler et sauver ».

« C'est pourquoi, avertit Benoît XVI, l'interprétation individualiste de l'annonce que le Christ fait du Royaume, proposée par la théologie libérale, apparaît unilatérale et privée de tout fondement : celle-ci est résumée ainsi en 1900 par le grand théologien libéral Adolf von Harnack dans ses leçons sur L'essence du Christianisme : ‘Le royaume de Dieu vient, dans la mesure où il vient dans des hommes individuels, il accède à leur âme, et ils l'accueillent. Le royaume de Dieu est la seigneurie de Dieu, certes, mais c'est la seigneurie du Dieu saint dans chaque cœur’ (Leçon III, 100s) ».

Et de préciser l’impact de la théorie de Harnack en disant : « En réalité, cet individualisme de la théologie libérale est une accentuation typiquement moderne: dans la perspective de la tradition biblique et à l'horizon du judaïsme, dans lequel l'œuvre de Jésus se place également même dans toute sa nouveauté, il apparaît clairement que la mission tout entière du Fils fait chair possède une finalité communautaire: Il est venu précisément pour rassembler l'humanité dispersée, il est venu précisément pour rassembler, pour unir le peuple de Dieu ».

Christ et l'Eglise: inséparables

« Les douze apôtres représentent ainsi le signe le plus évident de la volonté de Jésus concernant l'existence et la mission de son Eglise, la garantie qu'il n'existe aucune opposition entre le Christ et l'Eglise: ils sont inséparables, en dépit des péchés des hommes qui composent l'Eglise. Le slogan qui était à la mode il y a quelques années: ‘Jésus oui, l'Eglise non’ est donc totalement inconciliable avec l'intention du Christ ».

« Ce Jésus individualiste choisi est un Jésus de pure fantaisie, insiste le pape. Nous ne pouvons pas avoir Jésus sans la réalité qu'il a créée et dans laquelle il se transmet. Entre le Fils de Dieu fait chair et son Eglise, il existe une continuité profonde, inséparable et mystérieuse, en vertu de laquelle le Christ est présent aujourd'hui dans son peuple ».

Benoît XVI soulignait cette conséquence pour l’humanité d’aujourd’hui : « Il est toujours notre contemporain, il est toujours contemporain de l'Eglise construite sur le fondement des Apôtres, il est vivant dans la succession des Apôtres. Et sa présence dans la communauté, dans laquelle Lui-même se donne toujours à nous, est le motif de notre joie. Oui, le Christ est avec nous, le Royaume de Dieu vient ».

Un appel « historique »

Le pape relisait alors l'Evangile sur l'institution des Douze: « Puis il gravit la montagne et il appelle à lui ceux qu'il voulait. Ils vinrent à lui et il en institua Douze pour être ses compagnons et pour les envoyer prêcher, avec pouvoir de chasser les démons. Il institua donc les Douze.... ».

Il commentait : « Sur le lieu de la révélation, ‘la montagne’, Jésus, à travers une initiative qui manifeste une conscience et une détermination absolues, constitue les Douze afin qu'ils soient avec lui les témoins et les annonciateurs de l'avènement du Règne de Dieu ».

Benoît XVI soulignait particulièrement le caractère « historique » de l’appel des apôtres en disant : « Il ne subsiste aucun doute sur le fondement historique de cet appel, non seulement en raison de l'ancienneté et de la multiplicité des témoignages, mais également en vertu du simple motif qu'y apparaît le nom de Judas, l'apôtre traître, en dépit des difficultés que cette présence pouvait comporter pour la communauté naissante ».

Les Douze

« Le nombre Douze, qui rappelle de toute évidence les douze tribus d'Israël, expliquait encore le pape, révèle déjà la signification d'action prophétique et symbolique implicite dans la nouvelle initiative de refonder le peuple saint. Le système des douze tribus ayant disparu depuis longtemps, l'espérance d'Israël en attendait la reconstitution comme signe de l'avènement du temps eschatologique .... En choisissant les Douze, en les introduisant dans une communion de vie avec lui et en les faisant participer à sa mission d'annonce du Règne en paroles et en actes ... Jésus veut dire qu'est arrivé le temps définitif où se constitue de nouveau le Peuple de Dieu, le peuple des douze tribus, qui devient à présent un peuple universel, son Eglise ».

« De par leur existence même, les Douze — appelés de provenances diverses — deviennent un appel adressé à tout Israël afin qu'il se convertisse et se laisse rassembler dans l'alliance nouvelle, plein et parfait accomplissement de l'ancienne alliance. En leur confiant, au cours de la Cène, avant sa Passion, le devoir de célébrer son mémorial, Jésus indique qu'il voulait transférer à toute la communauté, en la personne de ses chefs, la mission d'être, dans l'histoire, le signe et l'instrument du rassemblement eschatologique, commencé en lui ».

La fondation de l’Eglise

Le pape insistait sur le lien entre l’Eucharistie et la fondation de l’Eglise en faisant observer : « En un certain sens, nous pouvons dire que la Dernière Cène est précisément l'acte de fondation de l'Eglise, car Il se donne lui-même et crée ainsi une nouvelle communauté, une communauté unie dans la communion avec Lui-même ».

Il soulignait aussi le lien avec le pardon des péchés :« A travers cette lumière, on comprend la façon dont le Ressuscité leur confère — à travers l'effusion de l'Esprit — le pouvoir de remettre les péchés ».

En français, le pape disait : « Je salue cordialement les pèlerins francophones présents ce matin, en particulier les participants au Chapitre général des Frères de l’Instruction chrétienne de Ploërmel, ainsi que les groupes de jeunes. Que votre séjour à Rome vous fasse entrer en profondeur dans le mystère de l’Église, édifiée sur les Apôtres, vous qui êtes appelés, par votre Baptême, à en être les pierres vivantes ! »
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8590
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Jeu 27 Juil 2006 - 8:35

Ville ou tente ?
«Citation:
Sortons donc vers lui en dehors du camp, portant l'opprobre qu'il a porté, car nous n'avons pas ici de ville qui demeure, mais nous cherchons celle qui est à venir. » (Hébr. 13:13-14)
« En dehors du camp » a la même signification que « en dehors de la porte » de la ville (verset 12). Dans la Bible, une ville est mentionnée pour la première fois en relation avec Caïn qui construisit une ville pour assurer sa sécurité par ses propres moyens (Gen 4:14-17). Le même esprit se manifesta après le déluge lorsque des hommes bà¢tirent une ville pour se faire « un nom célèbre » et par « peur » (Gen 11:4). Ainsi, une ville devint un symbole de prestige et de sécurité par voie humaine. Par contre, vivre sous une tente devint un symbole de foi en Dieu pour assurer la sécurité. Citation:
« Par la foi, Abraham ...est sorti [de la ville d'Ur] ... et il a habité sous des tentes avec Isaac et Jacob ... Car il attendait la ville ayant des fondements véritables, [ville] dont Dieu est le bà¢tisseur et l'auteur. » (Hébr. 11:8-10).
Tout cela permet de mieux comprendre la pensée profonde que Paul exprima en disant : Citation:
« Car nous n'avons pas ici de ville qui demeure, mais nous cherchons réellement celle qui est à venir », « Mais vous vous êtes approchés ... d'une ville du Dieu vivant, [la] Jérusalem céleste » (Hébreux 13:14; 12:22).

Les dénominations ou organisations religieuses qui sont semblables à « une tente » au début travaillent généralement à devenir « un petit camp » puis une « ville » qui confère du prestige à ses adeptes et de l'autorité croissante à ses dirigeants hiérarchiques. Ceux qui s'associent à de telles religions ressentent une certaine forme de sécurité spirituelle proportionnelle à l'importance du mouvement. Ils ont le sentiment d'être acceptés. La tendance naturelle est donc de délaisser la tente, qui ne représente rien de durable et qui est si insignifiante, pour aller s'établir en ville à cause des avantages qu'elle semble offrir. Même ceux qui ont eu un bon départ finissent par être intégrés dans la « grande ville » au sujet de laquelle une voix venant du ciel dit justement de faire le contraire: Citation:
« Sortez d'elle, mon peuple » (Rév. 17:18; 18:4, 10,16, 18, 19, 21).

Pour aller où ?
« Sortons donc vers lui » vers le Christ qui a dit:Citation:
« Je suis le chemin, et la vérité, et la vie ».

Pour les juifs du premier siècle à qui Paul s'adressait dans sa lettre aux Hébreux, quitter la « ville » ou le « camp » signifiait généralement être considéré comme une sorte de paria, un « hors-caste » exclu de la société, dédaigné, repoussé, un banni placé en quarantaine permanente. Il fallait une foi comme celle d'Abraham pour faire ce pas définitif car Jésus avait prédit: « Citation:
On vous expulsera de la synagogue. Oui, l'heure vient où tout homme qui vous tuera pensera avoir offert un service sacré à Dieu » (Jean 16:2).
Même les relations les plus étroites, les plus intimes en souffriraient: «Citation:
D'autre part, vous serez livrés même par père et mère, frères, parents et amis, et on fera mourir quelques-uns parmi vous; et vous serez les objets de la haine de tous à cause de mon nom » (Luc 21:16-17).
Accepter une vie hors de la « ville » est peut-être une des choses les plus difficiles que l'on puisse demander à un humain. Pour les juifs devenus chrétiens, cet isolement apparent ne les a pas séparés du Christ, au contraire, ils n'en étaient que plus inséparablement attachés à lui.
De nos jours, sortir d'un « camp » religieux, d'une « ville » apparamment sà»re, peut être un pas aussi difficile que pour un juif du premier siècle avec des conséquences tout aussi dramatiques. Mais si nous sommes prêts à échanger « la splendeur de l'ancien avec la simplicité du nouveau », à marcher « par la foi, non par la vue », et à suivre celui qui a dit: « Je suis le chemin, et la vérité, et la vie. Personne ne vient vers le Père sinon par moi ‘ « alors nous choisirons sans regret la modestie de la tente! Cela nous donnera certainement le sentiment d'être des « résidents temporaires », d'être toujours « en route », mais nous saurons où nous allons car nous pourrons dire avec Paul et beaucoup d'autres : « Citation:
Pour nous, notre cité se trouve dans les cieux, d'où nous attendons ardemment, comme sauveur, le Seigneur Jésus-Christ » (Phil. 3:20).

Cela ne signifie toutefois pas que nous devrons vivre comme des érmites. Nous avons tous un besoin naturel de compagnie, de donner de l'affection et d'en recevoir, de communiquer, de partager. En tant que disciples du Christ, nous avons la mission de faire des disciples, de les baptiser et de les enseigner (Matt. 28:19,20). Nous aurons donc beaucoup de contacts avec toutes sortes de gens. Dans 2 Tim 2:20, 21 Paul compare les gens qui disent croire en Jésus Christ avec « une grande maison. » Il décrit les différents « récipients » qui se trouvent dans cette « maison » montrant que les uns sont pour un usage « honorable », les autres pour un usage « vulgaire. » Il recommanda à Timothée de faire preuve de discernement à la manière de quelqu'un qui ne mangerait ou ne boirait pas en utilisant n'importe quel récipient de la maison! Il faudra également veiller à ne pas sacrifier notre liberté chrétienne nouvellement acquise car «Citation:
le Christ nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres. Demeurez donc fermement dans cette liberté et prenez garde de ne pas redevenir esclaves » (Gal. 5:1 La Bible en français courant).
Beaucoup d'entre nous ont été trop longtemps soumis à des hommes comme Diotrèphès au sujet duquel Jean écrit «Citation:
[Il] aime occuper la première place parmi eux, ne reçoit rien de notre part avec respect. Voilà pourquoi, si je viens, je rappellerai ses oeuvres qu'il continue à faire, comment il se répand à notre sujet en paroles méchantes. Et non content de cela, lui-même ne reçoit pas les frères avec respect, et ceux qui veulent les recevoir, il cherche à les en empêcher et à les expulser de la congrégation » (3 Jean 9, 10).

Pendant un temps, nous souffrirons peut-être de la solitude. Mais même dans ce cas, nous serons en bonne compagnie en nous sentant proches de certains hommes de foi qui «Citation:
ont erré dans les déserts et les montagnes, dans les grottes et les antres de la terre » (Hébr. 11:3.
Mais en réalité, nous ne serons jamais seuls car nous jouirons à tout moment de l'amitié de Jéhovah Dieu et de son fils Jésus Christ, amitié qui surpasse tout. Sans eux, rien ne va, mais si c'était nécessaire, rien qu'avec eux, pour un temps tout irait bien. Puis, avec le temps, les paroles de Jésus se réaliseraient: Citation:
« si quelqu'un quitte , pour moi et pour la Bonne Nouvelle, sa maison, ou ses frères, ses soeurs, sa mère, son père, ses enfants, ses champs, il recevra cent fois plus dans le temps où nous vivons maintenant ...; et dans le temps qui viendra ensuite, il recevra la vie éternelle » (Marc 10:29-30 La Bible en français courant
Salutation fraternelles

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Bible



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 10 Déc 2006 - 17:37

J'ai eu enfin le courage de lire le long commentaire de notre ami Nick.
Commentaire remplie de citation d'hommes d'une église particulière avec les doctrines toutes aussi particulières.
Ce que notre ami tentait de démontrer, c'est que l'église du Christ était la sienne avec ses doctrines particulières.
Ma réaction devant ces longues phrases est la même que quand je lis les propos de la WT, qui regorge de ces même certitudes.
J'aimerais ajouter aux propos de Gégé cette pensée que le seul chef de la véritable église unique nous avait laissé et que nous trouvons dans ce même livre de révélation aux chapitres 2 et 3 où Il s'adresse à ces églises du premier siècle comme modèles à celles qui viendraient se constituer au fil des siècles suivants.
A la fin de ses remarques faite aux 7 églises d'alors, Il termine son message de la même façon en déclarant 7 fois, que seul le VAINQUEUR héritera de ses promesses faites ont l'EGLISE finale dont ces vainqueurs feraient partie.
Comme déjà bien souligné plus haut, les assemblées chrétiennes terrestres du tout temps ne peuvent figurer tout au plus que comme des ATELIERS de formation de ces futurs vainqueurs. Ateliers qui peuvent jouer tous un rôle positif ou négatif.
Notre passage dans un de ces ateliers modernes que constituent les témoins nous avait appris certaines choses, tout comme ceux qui avaient passé par des séminaires catholiques.
Nous avons pu constater leurs erreurs, pour en tirer une leçon d'en refuser l'usage.
Nous avons un exemple ici en Belgique d'une religieuse qui fut dépossédée de tout ces biens et complètement abandonnée par la communauté "chrétienne" dont elle faisait partie.
Communauté qui existe toujours de nos jours et qui se revendique de "renouveau charismatique"
La religieuse s'est donnée la mort après avoir été ainsi complètement rejeté et sa tombe est comme un témoignage de l'injustice de l'église catholique qui avait toujours soutenue ce mouvement.
L'église de notre Seigneur et Roi une fois complètement bâtie dans des sphères célestes sera l'instrument de la rédemption pour toute l'humanité souffrante.
Notre rôle est d'aider nos contemporains de devenir des vainqueurs, tout en nous qualifiant nous-mêmes.
Cette formation peut être parfois plus efficace en dehors de toute structure organisée, car évite d'être enfermé dans des doctrines qu'on impose aux adeptes.
En d'autres mots, il vaut mieux d'ignorer un point momentanément que de s'enfermer dans des doctrines qui sont en opposition avec la vérité.

Vérité, révélée par Jésus et qui est relativement simple en offrant à tous la possibilité de la comprendre sans les "docteurs de la loi" moderne.
Il ne sert à rien d'essayer de convaincre les autres de la véracité de notre "église".
Par contre combien est plus constructif de nous approcher de Jésus en nous encourageant de pratiquer ses instructions, les mettant en valeur, selon les dons hérités du Dieu de Notre Seigneur.
Amicalement Bible
Revenir en haut Aller en bas
Marcel du Cantal

avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : Aurillac
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 10 Déc 2006 - 17:49

Bible a écrit:
J'ai eu enfin le courage de lire le long commentaire de notre ami Nick.

Moi non. Laughing Laughing

Bible a écrit:

Ma réaction devant ces longues phrases est la même que quand je lis les propos de la WT, qui regorge de ces même certitudes.

Tiens ? C'est comme moi, je regorge aussi de certitudes, n'est-ce pas Nomade ? Laughing Et puis j'ai l'impression que tu en as pas mal aussi, n'est-ce pas Bible ? Laughing


M.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aca-le-site.com/
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11248
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 10 Déc 2006 - 21:09

oui mon cher Marcel,
tu regorges de certitudes Idea

et même si j'en venais à te contredire jusqu'à 3 fois, je te dirais 3 fois : J'ai de l'affection pour toi sunny

Ton petit cauchemar Laughing
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Ven 22 Déc 2006 - 12:36

si un chrétien na pas la certitude de sa foi il va a la dérive car il sera emporté par des doctrines ou philosophies erronées.
(Hébreux 6:11) 11 Mais nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour avoir la pleine certitude de l’espérance jusqu’à la fin .
a médité
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Mer 27 Déc 2006 - 13:47

Gégé2 a écrit:
Ville ou tente ?
«Citation:
Sortons donc vers lui en dehors du camp, portant l'opprobre qu'il a porté, car nous n'avons pas ici de ville qui demeure, mais nous cherchons celle qui est à venir. » (Hébr. 13:13-14)
« En dehors du camp » a la même signification que « en dehors de la porte » de la ville (verset 12). Dans la Bible, une ville est mentionnée pour la première fois en relation avec Caïn qui construisit une ville pour assurer sa sécurité par ses propres moyens (Gen 4:14-17). Le même esprit se manifesta après le déluge lorsque des hommes bà¢tirent une ville pour se faire « un nom célèbre » et par « peur » (Gen 11:4). Ainsi, une ville devint un symbole de prestige et de sécurité par voie humaine. Par contre, vivre sous une tente devint un symbole de foi en Dieu pour assurer la sécurité. Citation:
« Par la foi, Abraham ...est sorti [de la ville d'Ur] ... et il a habité sous des tentes avec Isaac et Jacob ... Car il attendait la ville ayant des fondements véritables, [ville] dont Dieu est le bà¢tisseur et l'auteur. » (Hébr. 11:8-10).
Tout cela permet de mieux comprendre la pensée profonde que Paul exprima en disant : Citation:
« Car nous n'avons pas ici de ville qui demeure, mais nous cherchons réellement celle qui est à venir », « Mais vous vous êtes approchés ... d'une ville du Dieu vivant, [la] Jérusalem céleste » (Hébreux 13:14; 12:22).

Les dénominations ou organisations religieuses qui sont semblables à « une tente » au début travaillent généralement à devenir « un petit camp » puis une « ville » qui confère du prestige à ses adeptes et de l'autorité croissante à ses dirigeants hiérarchiques. Ceux qui s'associent à de telles religions ressentent une certaine forme de sécurité spirituelle proportionnelle à l'importance du mouvement. Ils ont le sentiment d'être acceptés. La tendance naturelle est donc de délaisser la tente, qui ne représente rien de durable et qui est si insignifiante, pour aller s'établir en ville à cause des avantages qu'elle semble offrir. Même ceux qui ont eu un bon départ finissent par être intégrés dans la « grande ville » au sujet de laquelle une voix venant du ciel dit justement de faire le contraire: Citation:
« Sortez d'elle, mon peuple » (Rév. 17:18; 18:4, 10,16, 18, 19, 21).

Pour aller où ?
« Sortons donc vers lui » vers le Christ qui a dit:Citation:
« Je suis le chemin, et la vérité, et la vie ».

Pour les juifs du premier siècle à qui Paul s'adressait dans sa lettre aux Hébreux, quitter la « ville » ou le « camp » signifiait généralement être considéré comme une sorte de paria, un « hors-caste » exclu de la société, dédaigné, repoussé, un banni placé en quarantaine permanente. Il fallait une foi comme celle d'Abraham pour faire ce pas définitif car Jésus avait prédit: « Citation:
On vous expulsera de la synagogue. Oui, l'heure vient où tout homme qui vous tuera pensera avoir offert un service sacré à Dieu » (Jean 16:2).
Même les relations les plus étroites, les plus intimes en souffriraient: «Citation:
D'autre part, vous serez livrés même par père et mère, frères, parents et amis, et on fera mourir quelques-uns parmi vous; et vous serez les objets de la haine de tous à cause de mon nom » (Luc 21:16-17).
Accepter une vie hors de la « ville » est peut-être une des choses les plus difficiles que l'on puisse demander à un humain. Pour les juifs devenus chrétiens, cet isolement apparent ne les a pas séparés du Christ, au contraire, ils n'en étaient que plus inséparablement attachés à lui.
De nos jours, sortir d'un « camp » religieux, d'une « ville » apparamment sà»re, peut être un pas aussi difficile que pour un juif du premier siècle avec des conséquences tout aussi dramatiques. Mais si nous sommes prêts à échanger « la splendeur de l'ancien avec la simplicité du nouveau », à marcher « par la foi, non par la vue », et à suivre celui qui a dit: « Je suis le chemin, et la vérité, et la vie. Personne ne vient vers le Père sinon par moi ‘ « alors nous choisirons sans regret la modestie de la tente! Cela nous donnera certainement le sentiment d'être des « résidents temporaires », d'être toujours « en route », mais nous saurons où nous allons car nous pourrons dire avec Paul et beaucoup d'autres : « Citation:
Pour nous, notre cité se trouve dans les cieux, d'où nous attendons ardemment, comme sauveur, le Seigneur Jésus-Christ » (Phil. 3:20).

Cela ne signifie toutefois pas que nous devrons vivre comme des érmites. Nous avons tous un besoin naturel de compagnie, de donner de l'affection et d'en recevoir, de communiquer, de partager. En tant que disciples du Christ, nous avons la mission de faire des disciples, de les baptiser et de les enseigner (Matt. 28:19,20). Nous aurons donc beaucoup de contacts avec toutes sortes de gens. Dans 2 Tim 2:20, 21 Paul compare les gens qui disent croire en Jésus Christ avec « une grande maison. » Il décrit les différents « récipients » qui se trouvent dans cette « maison » montrant que les uns sont pour un usage « honorable », les autres pour un usage « vulgaire. » Il recommanda à Timothée de faire preuve de discernement à la manière de quelqu'un qui ne mangerait ou ne boirait pas en utilisant n'importe quel récipient de la maison! Il faudra également veiller à ne pas sacrifier notre liberté chrétienne nouvellement acquise car «Citation:
le Christ nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres. Demeurez donc fermement dans cette liberté et prenez garde de ne pas redevenir esclaves » (Gal. 5:1 La Bible en français courant).
Beaucoup d'entre nous ont été trop longtemps soumis à des hommes comme Diotrèphès au sujet duquel Jean écrit «Citation:
[Il] aime occuper la première place parmi eux, ne reçoit rien de notre part avec respect. Voilà pourquoi, si je viens, je rappellerai ses oeuvres qu'il continue à faire, comment il se répand à notre sujet en paroles méchantes. Et non content de cela, lui-même ne reçoit pas les frères avec respect, et ceux qui veulent les recevoir, il cherche à les en empêcher et à les expulser de la congrégation » (3 Jean 9, 10).

Pendant un temps, nous souffrirons peut-être de la solitude. Mais même dans ce cas, nous serons en bonne compagnie en nous sentant proches de certains hommes de foi qui «Citation:
ont erré dans les déserts et les montagnes, dans les grottes et les antres de la terre » (Hébr. 11:3.
Mais en réalité, nous ne serons jamais seuls car nous jouirons à tout moment de l'amitié de Jéhovah Dieu et de son fils Jésus Christ, amitié qui surpasse tout. Sans eux, rien ne va, mais si c'était nécessaire, rien qu'avec eux, pour un temps tout irait bien. Puis, avec le temps, les paroles de Jésus se réaliseraient: Citation:
« si quelqu'un quitte , pour moi et pour la Bonne Nouvelle, sa maison, ou ses frères, ses soeurs, sa mère, son père, ses enfants, ses champs, il recevra cent fois plus dans le temps où nous vivons maintenant ...; et dans le temps qui viendra ensuite, il recevra la vie éternelle » (Marc 10:29-30 La Bible en français courant
Salutation fraternelles


Cela me fait penser, toute proportion gardée, à la fête des Huttes.
En effet, les Israélites, les hommes, devaient habiter dans des huttes pendant 7 jours durant cette fête qui était aussi appelée la Fête des Récoltes et dans quel but :

Lévitique 23:42-43 > C’est dans les huttes que vous habiterez pendant sept jours. Tous les indigènes en Israël habiteront dans les huttes, afin que vos générations sachent que c’est dans les huttes que j’ai fait habiter les fils d’Israël, quand je les faisais sortir du pays d’Égypte. Je suis Jéhovah votre Dieu.

C'est à peu près la même démarche, sauf que celle-ci est périmée ou accomplie du fait de la venue du Christ mais pas celle d'Abraham qui est le Père de tous ceux qui ont foi selon Romains 4.16 :
Citation :
... la foi d'Abraham, notre père à tous ...
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11248
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Mer 27 Déc 2006 - 14:40

medico a écrit:
si un chrétien na pas la certitude de sa foi il va a la dérive car il sera emporté par des doctrines ou philosophies erronées.
(Hébreux 6:11) 11 Mais nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour avoir la pleine certitude de l’espérance jusqu’à la fin . a médité
Cher Médico,
j'ai médité sur tes paroles et je suis parvenu à la conclusion qu'on peut avoir "la pleine certitude" d'une foi erronée. Une personne qui se trouve dans cette situation est déjà partie à la dérive et à déjà été emportée par "des doctrines ou philosophies" humaines ou même démoniaques. - Marc 7,7-9; 1Timothée 4,1.

Prenons le cas du mormon sincère qui a "la pleine certitude" de sa foi. Il croît au prophète Joseph Smith et au livre de Mormon. Tu vas lui citer la Bible pour lui montrer qu'il est victime d'un faux prophète qui a annoncé le retour du Christ pour la fin du 19è siècle, ce qui ne s'est pas accompli. - Luc 21,8; Deutéronome 18,22. Il va te parler de tous les merveilleux temples qu'ils ont construits, de ses frères et soeurs dans la foi qui sont des gens propres et honnêtes et de l'oeuvre de prédication mondiale effectuée par les missionnaires zélés de sa communauté. Il a une "pleine certitude" de sa foi et tous les textes que tu vas lui montrer pour prouver que Dieu n'est pas une trinité et que l'âme meurt ne l'impressionneront nullement! Il est dans la seule vraie religion. Et si suite à la discussion avec toi il y a des points qu'il veut vérifier, il va se précipiter dans l'étude du livre de Mormon et de la "Perle précieuse" ou demander à ses responsables ce qu'ils en pensent. Sa "pleine certitude" est une prison spirituelle, il se trouve dans un cercle vicieux et seul "l'enseignement du Christ" - et pas celui de sa communauté - pourra le conduire à la liberté chrétienne. - 2Jean 9; Galates 5,1.

Amicalement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Ven 29 Déc 2006 - 18:06

IL LUI MANQUE SUREMENT QUELQUE CHOSE bom
(Romains 8:37-39) [...] . 38 Car je suis convaincu que ni mort ni vie, ni anges ni gouvernements, ni choses présentes ni choses à venir, ni puissances, 39 ni hauteur ni profondeur, ni aucune autre création ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est en Christ Jésus notre Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8590
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Ven 29 Déc 2006 - 18:30

Bonjour Alain

Tu sais comme moi , que tous ceux qui disent à Jésus "seigneur n seigneur " en sont convaincus eux aussi ,
çà en fit tout çà des convaincus , mais c'est à leurs fruits qu'on les reconnaîtra " n'en deplaisent aux convaincus
Pour s'en convaincre , il suffit d'observer certains groupements religieux fondamentalistes
Le pharisaiaisme n'est pas mort aussi comme nous le recommande Jesus faisons ce qu'ils disent mais pas comme ils font car ils disent et ne font pas (Mathieu 23 : 1, 2 )
Bien à toi

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
medico

avatar

Nombre de messages : 473
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Ven 29 Déc 2006 - 18:50

mais on est d'accord gégé
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboard.fr:
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1963
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 17 Mar 2013 - 9:56

le message de Gégé mes du 26/7/2006
Citation :
Eglise ou Chrétien tout seul dans son coin ?
Il importe donc de définir bibliquement ce qu'est l'église de Christ.
Au cours de cette discussion, il a été clairement démontré
- que l'église était l'ensemble de chrétiens fidèles à Jésus, et qui font la volonté du Père
- Que le fait d’appartenir à une dénomination chrétienne ne fait pas de nous un chrétien
- Qu'il peut y avoir de vrais chrétiens dans tous les groupes organisés, qui ne sont en fait que des instruments d'enseignements de base
Ces trois constats démontrés à eux seuls que l'église de (Eklesia ) ne peut- être les chrétiens regroupés en une seule dénomination dirigée par une classe particulière , mais bien l'ensemble des hommes et des femmes fidèles dispersés dans les différentes églises chrétiennes tout comme c'était le cas au premier siècle ou chaque église (de Corinthe , d'Ephese , de Rome , de Jérusalem, d'Antioche etc. ) avait une gestion indépendante les unes des autres elle n'avait pas une direction centralisée comme c'est le cas des organisation moderne , elle n'en avait pas besoin dès lors que c'est l'Esprit Saint qui enseignait chacun , et que Jésus était présent des lors que deux ou trois se réunissaient .
De plus, au premier siècle, il n'y avait pas deux classes, les prêtres et les laïques, il y avait des chrétiens qui mettaient tous leurs dons en commun. il n’y avait pas de préséance de l'un sur l'autre le plus petit étant l'objet des attentions de tous les autres et cela pour l'édification de tous
Alors sur le fait du chrétien tout seul dans son coin , j'ai constaté , que même en étant membre d'une église , beaucoup sont traités en parias , et de ce fait son tout seul dans leur coin , ce qui démontre que dans tous les cas faire partie ou pas d'une organisation religieuse n'est pas la solution à la solitude , ni le critère qui fait qu'on sert Dieu
Les recommandations faites par Jésus aux sept églises est une indication sut le fait qu'il y a une imperfection plus ou moins grande dans tous les groupes qui se prétendent être l'église , et que la sélection se fera uniquement sur l'obéissance , a la fidélité et surtout à l'amour que mettront en œuvre chaque chrétien.
Je ne voie donc pas où est le motif de se quereller pour savoir qui est la véritable église de Christ, c'est Christ lui-même qui déterminera si nous sommes digne ou pas d'être une pierre de choix , un des membres de son Eglise qui dans sa finalité sera avec lui auprès du Père.
Affection fraternelle


J'ai cherché l'origine du mot "Ekklesia":

Le mot grec “ ekklesia ” vient de 2 mots : “ ek ” : qui signifie : "hors de", et " klaleo" qui veut dire appeler. En fait, il veut littéralement dire : "Ceux qui sont appelés à sortir de", c’est à dire, (pour s'en tenir à une application qui concerne les chrétiens) , appelés à être hors du monde éloigné de Dieu et son Fils.

Autrement dit l’Eglise c’est l’ensemble de tous les chrétiens née de nouveau d’eau et d’esprit, où qu'ils soient, disciples du Christ; ils constituent ainsi le corps du Christ.
L'Eglise appartient à Christ, à aucune religion en particulier. Elle est le corps de Christ. C'est comme ça depuis près de 2000 ans.

Éphésiens 1:23
→ «Dieu a mis toutes choses sous les pieds du Christ et il l'a donné à l'Église comme chef suprême. L'Église est le corps du Christ; c'est en elle que le Christ est pleinement présent… »

Col 1 :17, 18, 24
→ «lui, il est avant tout, et c'est en lui que tout se tient ; Lui, il est la tête du corps — qui est l'Eglise. Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier (….) pour son corps qui est l'Église.

La constitution de cette "Eglise " par Christ et pour Christ entrait dans le projet divin , c'est ce que Paul disait :
"à moi, le moindre de tous les saints, a été confiée cette grâce-là, d'annoncer aux païens l'insondable richesse du Christ et de mettre en pleine lumière la dispensation du Mystère: il a été tenu caché depuis les siècles en Dieu, le Créateur de toutes choses,
pour que les Principautés et les Puissances célestes aient maintenant connaissance, par le moyen de l'Eglise, de la sagesse infinie en ressources déployée par Dieu suivant le dessein éternel qu'il a conçu dans le Christ Jésus, notre Seigneur."(Ephesiens 3 :8-11)

Mimarie




Dernière édition par Mimarie le Dim 17 Mar 2013 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JF0911

avatar

Nombre de messages : 1162
Localisation : IDF
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 17 Mar 2013 - 10:19

Bonjour,

Citation :
Éphésiens 1:23
→ «Dieu a mis toutes choses sous les pieds du Christ et il l'a donné à l'Église comme chef suprême. L'Église est le corps du Christ; c'est en elle que le Christ est pleinement présent… »

Col 1 :17, 18, 24
→ «lui, il est avant tout, et c'est en lui que tout se tient ; Lui, il est la tête du corps — qui est l'Eglise. Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier (….) pour son corps qui est l'Église.

Mimarie....

C'est du lourd...

Bon Dimanche. A +


Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1963
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 17 Mar 2013 - 11:13

Hello J.F

C'est Dimanche, tu as tout ton temps pour digérer ! Wink
sunny
Amicalement, Smile
Mimarie
Revenir en haut Aller en bas
Daniel

avatar

Nombre de messages : 1123
Localisation : France - Massif Central
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 17 Mar 2013 - 14:43

Bonjour à tous !

Un virus ayant complètement détruit mon ordi il y 3 semaines, le temps d'en refaire faire un autre et essayer de sauver ce qui pouvait l'être, me revoilà parmi vous avec un nouveau !

Ceci dit, je redécouvre avec beaucoup de retard de très nombreuses discutions qui enflamment comme toujours notre Forum LC, et qui crée de très nombreuses polémiques parmi certains !

Merci à Gégé, Nomade, Patoune, Mimarie, de ces très fortes explications, et de revenir toujours à la vérité par la Bible ! Et aussi de toujours faire comprendre que seules les paroles de notre Seigneur Jésus-Christ doivent être prisent en considérations !

- ----- --- " IL EST LE SEUL CHEMIN A SUIVRE SUR TERRE "

Aucune interprétation ou parole humaine ne devraient séduire une personne qui cherche le chemin !

Ce qui compte dans nos siècles présents, c'est que Christ soit annoncé, et que le maximum de gens se tournent vers Dieu, notre Père à tous, et - " LE PERE " - de notre Seigneur Jésus-Christ !


Philippiens 1

1.1
Paul et Timothée, serviteurs de Jésus Christ, à tous les saints en Jésus Christ qui sont à Philippes, aux évêques et aux diacres:
1.2
que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ!
1.3
Je rends grâces à mon Dieu de tout le souvenir que je garde de vous,
1.4
ne cessant, dans toutes mes prières pour vous tous,
1.5
de manifester ma joie au sujet de la part que vous prenez à l'Évangile, depuis le premier jour jusqu'à maintenant.
1.6
Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne oeuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus Christ.
1.7
Il est juste que je pense ainsi de vous tous, parce que je vous porte dans mon coeur, soit dans mes liens, soit dans la défense et la confirmation de l'Évangile, vous qui tous participez à la même grâce que moi.
1.8
Car Dieu m'est témoin que je vous chéris tous avec la tendresse de Jésus Christ.
1.9
Et ce que je demande dans mes prières, c'est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence
1.10
pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ,
1.11
remplis du fruit de justice qui est par Jésus Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.
1.12
Je veux que vous sachiez, frères, que ce qui m'est arrivé a plutôt contribué aux progrès de l'Évangile.
1.13
En effet, dans tout le prétoire et partout ailleurs, nul n'ignore que c'est pour Christ que je suis dans les liens,
1.14
et la plupart des frères dans le Seigneur, encouragés par mes liens, ont plus d'assurance pour annoncer sans crainte la parole.
1.15
Quelques-uns, il est vrai, prêchent Christ par envie et par esprit de dispute; mais d'autres le prêchent avec des dispositions bienveillantes.
1.16
Ceux-ci agissent par amour, sachant que je suis établi pour la défense de l'Évangile,
1.17
tandis que ceux-là, animés d'un esprit de dispute, annoncent Christ par des motifs qui ne sont pas purs et avec la pensée de me susciter quelque tribulation dans mes liens.
1.18
Qu'importe? De toute manière, que ce soit pour l'apparence, que ce soit sincèrement, Christ n'est pas moins annoncé: je m'en réjouis, et je m'en réjouirai encore. !




Le christianisme est toujours bien présent, et même de plus en plus sur terre ! Le grand malheur c'est que les églises annonçant Jésus-Christ sont toutes sures de détenir la vérité et être la seule à être la vraie église de Dieu !
Les chrétiens sont diviser et certains mouvement n'aiment pas toujours les autres ! L'oecuménisme est prêcher par certains mais n'aboutira jamais à rien, car chaque confession voudront toujours rester dans leur façon de croire et garder leurs idéologies !


Pour la personne qui recherche Jésus, il est bien évident qu'elle va automatiquement entrer dans une
" Ville Eglise " actuelle connue pour y trouver un peut de réconfort et une certaine sécurité !

Espérons pour elle qu'un jour elle tombera sur

" Deutéronome " 13 : 14
13.12
Si tu entends dire au sujet de l'une des villes que t'a données pour demeure l'Éternel, ton Dieu:
13.13
Des gens pervers sont sortis du milieu de toi, et ont séduit les habitants de leur ville en disant: Allons, et servons d'autres dieux! des dieux que tu ne connais point
13.14
tu feras des recherches, tu examineras, tu interrogeras avec soin. La chose est-elle vraie, le fait est-il établi, cette abomination a-t-elle été commise au milieu de toi, ...


Romains 10

10.1
Frères, le voeu de mon coeur et ma prière à Dieu pour eux, c'est qu'ils soient sauvés.
10.2
Je leur rends le témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence:
10.3
ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu;
10.4
car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient.
10.5
En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi: L'homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.
10.6
Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi: Ne dis pas en ton coeur: Qui montera au ciel? c'est en faire descendre Christ;
10.7
ou: Qui descendra dans l'abîme? c'est faire remonter Christ d'entre les morts.
10.8
Que dit-elle donc? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur. Or, c'est la parole de la foi, que nous prêchons.
10.9
Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé.
10.10
Car c'est en croyant du coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Écriture:
10.11
Quiconque croit en lui ne sera point confus.
10.12
Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent.
10.13
Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. !



Que le Seigneur accorde sa grâce à tout ceux qui croient en LUI !


Bon Dimanche à tous !

Fraternellement ! Daniel






Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11248
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 17 Mar 2013 - 16:02

Mimarie a écrit:
... J'ai cherché l'origine du mot "Ekklesia":
Le mot grec “ ekklesia ” vient de 2 mots : “ ek ” : qui signifie : "hors de", et " klaleo" qui veut dire appeler. En fait, il veut littéralement dire : "Ceux qui sont appelés à sortir de", c’est à dire, bibliquement, appelés à être hors du monde éloigné de Dieu et son Fils...
Hello Mimarie,

Citation :
L’Ecclesia ou ekklesia (en grec ancien : ἐκκλησία − l'assemblée) désigne l’Assemblée du peuple citoyen dans de nombreuses poleis antiques — principalement ioniennes — et notamment dans la cité d’Athènes.
Le mot a donné en français Église (assemblée des fidèles) ou ecclésiastique.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Ekkl%C3%AAsia
Bon dimanche à tout le monde
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1963
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Dim 17 Mar 2013 - 17:58

bonjour Nomade

Ok sur la définition et l'application du mot dans l’antiquité et de nosjours, on est tous d'accord je pense.

Mais ce que j’ai recherché c’était l’étymologie de ekklesia:

- Étymologie tirée de Wiktionnaire:
De ἔκκλητος, ékklêtos (« sommé ») participe passé de ἐκκαλέω, ekkaléô (« sommer ») dérivé de ἐκ, ek (« hors ») et de καλέω, kaléô (« appeler »).
http://fr.wiktionary.org/wiki/%E1%BC%90%CE%BA%CE%BA%CE%BB%CE%B7%CF%83%CE%AF%CE%B1#grc

- Le mot grec ekklesia est composé du préfixe ‘EK ‘ signifiant hors de
et du radical ‘Klesia ‘ qui est la forme passive du verbe grec ‘ Kaleo ‘ signifiant appeler

- Egalement, mais en anglais, selon le World English Dictionary:
ecclesia (ɪˈkliːzɪə)
— n , pl -siae
1. (in formal Church usage) a congregation
2. the assembly of citizens of an ancient Greek state

[C16: from Medieval Latin, from Late Greek ekklēsia assembly, from ekklētos called, from ekkalein to call out, from kalein to call]
lien : http://dictionary.reference.com/browse/ecclesiae

- Concordance Strong en francais :
Spoiler:
 

P.S. Nomade j'ai modifié l'encart que tu as cité à ton dernier message plus haut pour être effectivement, plus précise, voici:

Citation :
citation de Mimarie
Le mot grec “ ekklesia ” vient de 2 mots : “ ek ” : qui signifie : "hors de", et " klaleo" qui veut dire appeler. En fait, il veut littéralement dire : "Ceux qui sont appelés à sortir de", c’est à dire, (pour s'en tenir à une application qui concerne les chrétiens) , appelés à être hors du monde éloigné de Dieu et son Fils.

amitiés à tous,
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11248
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Lun 18 Mar 2013 - 13:55

Chère Mimarie,

je suis tout à fait d'accord avec la signification du mot ekklesía que tu exposes car les citoyens d'une ville qui se réunissaient en ekklesía étaient effectivement "appelés hors de ..." l'ensemble des habitants du lieu pour discuter par exemple d'une situation. On parlait donc d'ekklesía longtemps avant l'apparition du christianisme qui vit la formation d'ekklesíae chrétiennes seulement à partir du 1er siècle et par la suite, le mot "église" (de ekklesía) eut une application strictement religieuse dans l'esprit des francophones, à savoir une assemblée de croyants chrétiens et un bâtiment servant de lieu de culte.

Amicalement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Mimarie

avatar

Nombre de messages : 1963
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Mar 19 Mar 2013 - 19:42

Entendu de la part d'une journaliste à la tv, ce matin, lors de la cérémonie de passation du Pape Francois:
"Sans rites, il n'y aurait pas de religion"

Pour la plupart des gens, il est difficile d'imaginer un rassemblement de croyants, sans cérémonies ou sans rites...
Revenir en haut Aller en bas
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Ven 22 Mar 2013 - 13:53

Élever ses enfants comme d'authentique chrétien sans église seul dans son coin, comment faire? Mon plus vieux (8ans) me demande cette semaine; pourquoi on ne va plus au réunion? Faudrait y aller. Je lui demande; qu'est ce que tu aimes des réunions? Il me dit : manger des beignes après chez Tim Horton ( chaîne de restauration rapide par chez nous) j'ai trouvé ça drôle mais c'est d'une importance capital. Je ne voudrait pas voir mes enfants devenir des chrétiens à l'intelligence stérile mais pas non plus des personnes sans foi ni attachement à Dieu. Vos commentaire et expériences vont être appréciés
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11248
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Ven 22 Mar 2013 - 14:30

Cher Brickben,

et si tu discutais avec les enfants un récit de la Bible à la maison ou dehors quand il fait beau et qu'ensuite, vous alliez manger des beignets chez "Tim Horton" ?

Je suggère de discuter ici encore sur d'autres possibilités d'enseigner les enfants avec la parole de Dieu.

Amicalement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Brickben

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : canada nord de montreal
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Sam 23 Mar 2013 - 5:48

C'est d'une logique et d'une simplicité implacable mon cher nomade hi hi ...sérieusement , nous avons élever nos garçons avec l'importance des réunions avec la congrégation que Jéhovah notre Père céleste y était présent , c'est toute la routine qui entoure les réunions qui est devenu le culte aDieu pour eux , ( habit cravate valise livre a colorier reunion ami tim horton... il faut recommencer à zéro avec de nouvelles bases un tout nouveau scénario tout cela en sachant que dans 20 ans je vais vouloir revenir en arriere et faire certaine chose différemment et je sais pas quoi."nul ne vient à moi que si le Père ne l'attire"... Une direction peut leur être donner mais leur foi ne peut être dominer , .... Je vous reviens plus tard bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8590
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   Sam 23 Mar 2013 - 13:07

Bonjour Brickben ,
Nous pourrions nous demander , pourquoi notre Pére a etablit comme cellule de base se l'humanité " une famille " ?
C 'est à partir de cet element qu'allait s'edifier toute la societé humaine ,
Citation :
Voilà pourquoi je plie les genoux devant le Père [de notre Seigneur Jésus-Christ], (Ephésiens 3:14)
de qui toute famille dans le ciel et sur la terre tient son nom. (Ephésiens 3:15)
La famille , est donc le creuset , ou se forme les elements de la societé humaine ,il devient evident que le chef de famille qui est (la reubion d'unhomme et d'une femme ) ont une responsabilité importante dans la formation des enfants issus de leur union , c'est eux qui sont le moule , le modéle , l'exemple ,c'est eux qui façonne,t depuis leurs conception les futures personnes fandatrice de nouvelles familles , le processus est evident ,ce n'est donc pas un systême exterieur a la famille qui doit se substituer aux responsables de la famille .
La rassemblement de plusieurs familles etant plus un moyen de parteger l'experiece et la connaissace des plus anciens vers les plis jeunes , des plus experimentés vers les inexperimentés , mais aussi en sens inverse , l'imperfection faisant que quelquefois ce n'est pas l'âge qui fait forcement autorité , mais l'intelligence ,et l'application de la connaissace et de lla sagesse
Le but etant de se rapprocher au plus pres de notre Pére , qui nous a crées à son image
Il nous faut être conscientd qu'à l'origine , il n'y avait pas de congragations et que de nos jours beaucoup de famille se trouvent isolées , autant que la famille de Lot pouvait l'être dans la ville de Sidome
Fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Église ou chrétien tout seul dans son coin ?
» Beauté, physique, mode, style vestimentaire: et le chrétien dans tout ça ?
» Se syndiquer pour un travailleur chrétien,n'est-ce pas contraire à la foi?
» Quel est le minimum pour être chrétien ?
» Vidéo-Choc : "Le Rock peut-il être Chrétien ? - Débat sur la question" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Christianisme & Religions :: Les Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: