La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'épitre aux Colossiens - chapitre 4

Aller en bas 
AuteurMessage
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Sam 14 Mar 2009 - 17:25

(le verset 1 est la suite directe du chapitre précédent)

1 - Maîtres, traitez vos serviteurs avec justice et d'une manière équitable, car vous savez que vous avez, vous aussi, un Maître dans le ciel.

Dernières recommandations

2 - Que la prière soutienne votre persévérance. Soyez vigilants dans ce domaine, pleins de reconnaissance envers Dieu.
3 - Lorsque vous priez, intercédez en même temps pour nous afin que Dieu nous donne des occasions d'annoncer sa Parole, de proclamer le secret de son plan qui concerne le Christ. C'est à cause de ce message que je suis en prison.
4 - Demandez donc à Dieu que, par ma prédication, je puisse faire connaître clairement ce message comme il est de mon devoir de le faire.
5 - Conduisez-vous avec sagesse dans vos relations avec ceux qui n'appartiennent pas à la famille de Dieu, en mettant à profit toutes les occasions qui se présentent à vous.
6 - Que votre parole soit toujours empreinte de la grâce de Dieu et pleine de saveur pour savoir comment répondre avec à-propos à chacun.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Dim 15 Mar 2009 - 11:32

1 - Maîtres, traitez vos serviteurs avec justice et d'une manière équitable, car vous savez que vous avez, vous aussi, un Maître dans le ciel.

L'injustice sociale est un fait qui divise la société humaine depuis des millénaires. Et toutes les luttes, les manifestations, les cris de désespoir et les révolutions n'ont guère changé vraiment les choses. Tout fini par revenir au point de départ immuable en ce monde présent, comme l'a constaté l'Ecclésiaste :
8:9:
Tout cela, je l'ai vu, en appliquant mon attention à toute l'oeuvre qui s'accomplit sous le soleil, en un temps, où l'homme domine sur l'homme pour son malheur.


Le patron chrétien, cependant, est vivement encouragé à agir avec justice envers ses ouvriers et ses employés en accord avec la loi de Christ qui est supérieure à tous les codes du travail. Tous les exploiteurs impénitents auront tôt ou tard des comptes à rendre au Roi de rois qui est dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8863
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Dim 15 Mar 2009 - 16:22

Citation :
2 - Que la prière soutienne votre persévérance. Soyez vigilants dans ce domaine, pleins de reconnaissance envers Dieu. Colossiens 4 : 2
Notre attention est attrée sur la Priére , Jesus lui même avait mis l'accent sur la necessité de prier et sut l'importance qu'elle peut revêtir pour celui qui y persevére
Citation :
1 Jésus leur dit aussi cette parabole, pour montrer qu'il faut prier toujours, et ne point se relâcher:
2 Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu, et qui n'avait d'égard pour personne.
3 Il y avait aussi dans cette ville-là une veuve, qui venait à lui, et lui disait: Fais-moi justice de ma partie adverse.
4 Pendant longtemps il n'en voulut rien faire. Cependant, il dit enfin en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu, et que je n'aie d'égard pour personne;
5 Néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, de peur qu'elle ne vienne toujours me rompre la tête.
6 Et le Seigneur dit: Écoutez ce que dit ce juge injuste.
7 Et Dieu ne vengera-t-il point ses élus, qui crient à lui jour et nuit, quoiqu'il diffère sa vengeance?
8 Je vous dis qu'il les vengera bientôt. Mais quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?
9 Il dit aussi cette parabole, au sujet des gens persuadés en eux-mêmes qu'ils étaient justes, et qui méprisaient les autres: (Luc 18 : 1 à 9)
Cette illustratin de Jesus indique que nous devons etre:
Citation :
persévérants dans la prière ;(Romains 12 : 12)
Aux Ephesiens : 18 Paul avait fait cette recommandation
Citation :
18 priant par toutes sortes de prières et de supplications*, en tout temps, par l’Esprit, et veillant à cela avec toute persévérance et des supplications** pour tous les saints, et pour moi,
Cette recommandation de paul fait suite au conseil de se revêtir de l'armure spirituelle , la priére , nous permet de rester en contact permanent avec notre Pére celeste ainsi q'avec Jesus , ainsi qu'avec tous les aints qui sont le corps de Christ , c'est pourquoi Paul indique qu'il faut prier pour lui , non pas pour qu'il soit liberer de ses liens , maisqu'une port lui soit ouverte pour annoncer le saint secret de Dieu , la Priére si elle concerne nos besoins , devrait avant tout , se faire dans le cadre des interêts du royaume ,qui devrait etre toujours à la premiere place dans notre vie tout comme Jesus nous l'enseigne selon Mathieu 6 : 9 - 10
Citation :
9 Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton nom soit sanctifié ;
10 que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite, comme dans le ciel, aussi sur la terre.
Au verset 33 du chapitre 6 de Mathieu Jesus insique quel devrait être nos priortés
Citation :
mais cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa* justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Pour toutes ces choses nos devons perseverer dans la priére
"Persévérons, parce que Dieu veut être importuné comme l' fait resoortir Jesus dans l'illistration scitées plus haut . Par là il connait nos motivations ? Si nous sommes vraiment sinceres et desireux de soutenir le roayaume
Par la priere nous demontrons aussi que nous veillons
Qu'est-ce qui ouvre la porte de la Parole, sinon une langue arrosée des prières de l'Eglise et de l'onction du Saint-Esprit, et des cœurs ouverts et préparés par le Seigneur ? C'est de lui que tout dépend. -
Citation :
Paul, lié, ne demande point une porte pour sortir de prison, mais une entrée pour introduire Jésus-Christ dans les cœurs." Quesnel.

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Dim 15 Mar 2009 - 18:41

2 - Que la prière soutienne votre persévérance. Soyez vigilants dans ce domaine, pleins de reconnaissance envers Dieu.

C'est la première fois dans ma vie que je vois la nécessité de me faire une liste de ceux pour lesquels j'estime devoir prier plus intensément que d'habitude. Je me suis d'abord demandé si c'était parce que ma mémoire faiblissait, eh bien non puisque je l'aurais alors remarqué également dans d'autres domaines. Après réflexion, j'ai constaté que les épreuves de ceux que je connais sont plus nombreuses, plus intenses et de plus en plus fréquentes, parfois coup sur coup comme dans le cas de Job. J'ai eu moi aussi des phases de ce genre dans ma vie et je me tiens éveillé car l'adversaire peut frapper de nouveau à tout moment.

Ce serait simple de mentionner tout le monde dans une seule phrase et de dire au Père qu'il sait de quoi ils ont tous besoin. C'est vrai qu'il le sait même mieux qu'eux et que moi évidemment. Mais je pense que l'intérêt personnel que nous portons par amour à notre prochain exige que l'on fasse sa part pour l'aider personnellement tout en mentionnant en parallèle au Père ce qu'il voudra bien faire pour eux en le précisant. Cela témoigne d'un souci personnel pour le bien d'autrui, ce qui ne serait pas pareil si on restait dans le vague.

Lorsque quelqu'un nous demande de prier pour lui, il serait bien également qu'il précise pour quelles choses il souhaite cela. C'est exactement ce qu'a fait Paul :

3 - Lorsque vous priez, intercédez en même temps pour nous afin que Dieu nous donne des occasions d'annoncer sa Parole, de proclamer le secret de son plan qui concerne le Christ. C'est à cause de ce message que je suis en prison.
4 - Demandez donc à Dieu que, par ma prédication, je puisse faire connaître clairement ce message comme il est de mon devoir de le faire.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1195
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Dim 15 Mar 2009 - 21:41

5 - Conduisez-vous avec sagesse dans vos relations avec ceux qui n'appartiennent pas à la famille de Dieu, en mettant à profit toutes les occasions qui se présentent à vous.
6 - Que votre parole soit toujours empreinte de la grâce de Dieu et pleine de saveur pour savoir comment répondre avec à-propos à chacun
.

(v. 5) —Paul nous exhorte a manifester a avoir de la sagesse envers les personnes Qui n'appartienne pas a sa famille
Il y a ceux qui composents sa famille, son Église ;
et ceux du dehors , c’est le monde, ce sont ceux qui n’ont point la vie de Dieu.
Le monde est hostile ouvertement opposé à la vérité et à ceux qui la prêche, Le monde a les yeux sur ceux de dedans, afin de les trouver en faute, si possible.
Il s’agit donc pour le chrétien de se conduire avec sagesse envers ceux de dehors, de ne donner aucune prise à leur blâme et leur ôter toute occasion de faire du mal même (1 Pierre 4:14-16).
La sagesse est prudente et vigilante, elle discerne ce qui convient ou non, elle ne se précipite point ; le chrétien doit posséder, cette vraie sagesse, puisqu’elle provient de Dieu

Mais elle n’exclut pas l’amour envers ceux de dehors.
Une conduite sans sagesse sans amour lui fermerait la porte auprès de ceux à qui il voudrait connaître la grâce de Dieu, et il n’aurait pas la liberté de le faire.
Mais s’il marche dans la sagesse, le coeur rempli de l'amour de Christ il saisira toutes les occasions qui se présente, pour inviter les autres à venir a Christ
Qu’elle est belle et agréable au Seigneur, cette conduite d’un chrétien sage, qui poursuit toujours «ce qui est bon», soit au milieu des fidèles, soit «à l’égard de tous les hommes» ! (1 Thess. 5:15).

(v. 6)«Que votre parole soit toujours dans un esprit de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment vous devez répondre à chacun».
Combien notre conduite est importante !
Notre vie extérieure,et celle que le monde voit, se compose d’actes et de paroles, qui devraient toujours être l’expression de notre vie intérieure et rendre témoignage qu’elle se passe dans la communion de Dieu. Ici, il s’agit de notre parole, de ce qui sort de notre bouche. Elle doit être «dans un esprit de grâce».
donc toute amertume, toute plainte, toute médisance, toute légèreté sont a bannir de notre bouche Les paroles vaines et oiseuses seront bannies (Éph. 4:29 ; 5:4). Nous serons ainsi les imitateurs de Christ: «La grâce est répandue sur tes lèvres» (Ps. 45:2), de Celui aux paroles de grâce de qui ses auditeurs rendaient témoignage (Luc 4:22).
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Lun 16 Mar 2009 - 9:48

6 - Que votre parole soit toujours empreinte de la grâce de Dieu et pleine de saveur pour savoir comment répondre avec à-propos à chacun.

La maitrise de la langue n'est pas chose aisée dans nos relations avec nos semblables. Combien de fois perdons-nous patience, en proie à l'irritation ? Combien de fois péchons-nous avec la langue, ayant du regret par la suite en raison d'un manque de retenue devant certains auditoires provocateurs, railleurs ou hostiles au message du salut en Christ ?
La maitrise de la langue est un long apprentissage. Un ambassadeur est cependant choisi en raison de cette qualité indispensable; car un mot de travers pourrait causer bien des dégâts dans les relations d'état à état...
Il en est de même des esclaves du Seigneur qui s'alignent sur sa façon d'agir tant qu'il était dans la chair :

21 car c’est à cela que vous avez été appelés ; car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces,
22 «lui qui n’a pas commis de péché, et dans la bouche duquel il n’a pas été trouvé de fraude» [Ésaïe 53:9] ;
23 qui, lorsqu’on l’outrageait, ne rendait pas d’outrage, quand il souffrait, ne menaçait pas, mais se remettait* à celui qui juge justement ;


Ainsi, modelés par l'Esprit et rendus sages, nous sera-t-il possible d'accomplir au mieux notre mission en pesant soigneusement nos mots :
2 Cor. 5 :

17 En sorte que si quelqu’un est en Christ, c’est une nouvelle création : les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles ;
18 et toutes sont du Dieu* qui nous a réconciliés avec lui-même par Christ, et qui nous a donné le service de la réconciliation,
19 savoir, que Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, ne leur imputant pas leurs fautes et mettant en nous la parole de la réconciliation.
20 Nous sommes donc ambassadeurs pour Christ, — Dieu, pour ainsi dire, exhortant par notre moyen ; nous supplions pour Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !



PS. Frères et soeurs, priez aussi pour moi ! Car je dois vous dire que je suis souvent maladroit en paroles hélas, et que j'ai beaucoup de progrès à faire... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8863
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Lun 16 Mar 2009 - 16:32

Concernant notre Maniére de nous exprimer , nous devrions tous ête consscient que nous somme fait à l'image de Dieu , de plus le chretien est le temple de l'esprit Saint , c'est donc l'image de notre Dieu que nous vehiculons au travers de notre personnalité , de nos paroles , Jesus nous enseigne que c'est de la abondance du coeur que la bouche parle , et que notre coeur est là ou est notre tresor
C'est donc une grande responsabilité que d'être des serviteurs de Dieu , car tous ce que nous faisons va immanquabement rejaillir sur lui , ce qui me fait penser à une sage pensée biblique emise par notre Pére
Citation :
« Mon fils, sois sage et réjouis mon coeur, afin que j'aie de quoi répondre à celui qui m'outrage. » (Proverbes 27:11)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Lun 16 Mar 2009 - 23:08

Téo a écrit :
Citation :
PS. Frères et soeurs, priez aussi pour moi ! Car je dois vous dire que je suis souvent maladroit en paroles hélas, et que j'ai beaucoup de progrès à faire... :Cool
Notre cher Père, nous te prions pour notre frère Téo afin que sa parole sortant de sa bouche soit pleine charme et toujours assaisonnée de sel.
Je te demande aussi pour moi car je m'exprime de façon trop familière envers mon mari.
Aide nous tous à progresser dans ce sens envers quiconque.
Par notre Seigneur Jésus
Amen
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Lun 16 Mar 2009 - 23:27

Salutations

7 - Tychique, notre cher ami et notre frère, qui est un serviteur fidèle et notre collaborateur dans l'oeuvre du Seigneur, vous mettra au courant de tout ce qui me concerne.
8 - Je l'envoie exprès chez vous pour qu'il vous donne de mes nouvelles et qu'ainsi il vous encourage.
9 - J'envoie avec lui Onésime, notre cher et fidèle frère, qui est l'un des vôtres. Ils vous mettront au courant de tout ce qui se passe ici.
10 - Vous avez les salutations d'Aristarque, mon compagnon de prison, et du cousin de Barnabas, Marc, au sujet duquel vous avez reçu mes instructions : s'il vient vous voir, faites-lui bon accueil.
11 - Jésus, encore appelé Justus, vous salue également. Ces hommes sont les seuls croyants d'origine juive qui travaillent avec moi pour le royaume de Dieu. Ils ont été pour moi un encouragement !
12 Epaphras, qui est aussi l'un des vôtres, vous envoie également ses salutations. En serviteur de Jésus-Christ, il combat sans cesse pour vous dans ses prières, pour que vous teniez bon, comme des adultes dans la foi, prêts à accomplir pleinement la volonté de Dieu.
13 - Je lui rends ce témoignage : il se dépense beaucoup pour vous, ainsi que pour ceux de Laodicée et de Hiérapolis.
14 - Notre cher ami Luc, le médecin, et Démas vous saluent.
15 - Veuillez saluer de notre part les frères de Laodicée, ainsi que Nympha et l'Eglise qui se réunit dans sa maison.
16 - Lorsque cette lettre aura été lue chez vous, faites en sorte qu'elle soit également lue dans l'Eglise de Laodicée, et lisez vous-mêmes celle qui vous sera transmise par les Laodicéens.
17 - Dites à Archippe : veille sur le ministère que tu as reçu dans l'oeuvre du Seigneur, pour bien l'accomplir.
18 - Moi, Paul, je vous adresse mes salutations en les écrivant de ma propre main. Ne m'oubliez pas alors que je suis en prison. Que la grâce de Dieu soit avec vous.


Que savons-nous de toutes ces personnes et de ces congrégations mentionnées dans les salutations de clôture?

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8863
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Mar 17 Mar 2009 - 12:34

TYCHIQUE

L’« envoyé » toujours disponible, de l"apôtre Paul .

Venu d’Asie il avait rejoint Paul avec d'autre compagnons vers la fin du quatrième voyage (Actes 20. 4 et 5)
.« Et Sopater de Bérée, [fils] de Pyrrhus, l'accompagna jusqu'en Asie, et les Thessaloniciens Aristarque et Second, et Gaïus, et Timothée de Derbe, » (Actes des Apôtres 20:4 )
« et Tychique et Trophime d'Asie. Ceux-ci ayant pris les devants, nous attendirent en Troade. » (Actes des Apôtres 20:5)
Le caractère de son service est d’être « envoyé ». Comme en cela il suit les traces de son Maître ! Tout l’Evangile de Jean souligne que Jésus est l’envoyé du Père. Sans doute est-il venu pour faire Sa volonté, mais c’est le Père qui « introduit le Premier-né dans le monde », et alors « tous les anges de Dieu lui rendent hommage » (Hébreux 1. 6). Tychique n’a pas demandé si le voyage serait agréable, si l’accueil serait chaleureux. Paul l’envoie, il va.

Il va apporter des nouvelles de l’apôtre et chercher des nouvelles des assemblées pour les lui apporter. Il porte même des épîtres. Quelle confiance fallait-il avoir en lui pour lui remettre peut-être le seul exemplaire que Paul avait écrit, et qui allait devenir, étant « Parole de Dieu », la nourriture solide dont l’Eglise aurait besoin à travers les siècles !

C’est un bien-aimé frère, dit l’apôtre, un fidèle serviteur dans le Seigneur, un compagnon d’œuvre (Ephésiens 6. 21-22 )
Citation :
« Mais afin que vous aussi vous sachiez ce qui me concerne, comment je me trouve, Tychique, le bien-aimé frère et fidèle serviteur dans le Seigneur, vous fera tout savoir : » (Éphésiens 6:21)
« je l'ai envoyé vers vous tout exprès, afin que vous connaissiez l'état de nos affaires, et qu'il console vos coeurs. » (Éphésiens 6:22)
(Colossiens 4. 7).
Citation :
« Tychique, le bien-aimé frère et fidèle serviteur et compagnon de service dans le Seigneur, vous fera savoir tout ce qui me concerne : » (Colossiens 4:7)
Les Ephésiens avaient eu une affection particulière pour Paul. Aussi désire-t-il qu’ils « sachent ce qui le concerne, comment il se trouve ». Tychique vous fera tout savoir. Il est envoyé vers vous tout exprès, afin que vous connaissiez l’état de nos affaires et qu’il console vos cœurs. Non seulement il apportera des nouvelles, mais comme Silas autrefois, également la consolation.

Aux Colossiens de même, l’apôtre envoie Tychique pour leur faire savoir tout ce qui le concerne, mais aussi « pour qu’il connaisse l’état de vos affaires ». Paul désirait être renseigné sur la vie des assemblées. Comme à Ephèse, Tychique consolerait leur cœur.

Quelques années plus tard, écrivant à Tite en Crète, Paul envisage d’envoyer Tychique auprès de lui, afin qu’il le remplace, semble-t-il, pendant que Tite lui-même viendrait auprès de l’apôtre à Nicopolis où il a résolu de passer l’hiver.

Aujourd’hui il n’est en général pas nécessaire d’envoyer un messager spécial chercher des nouvelles. Elles nous parviennent par le moyen des lettres envoyées par les frères travaillant dans l’œuvre du Seigneur à l’étranger . Il est ainsi possible d’être bien renseigné sur les problèmes et les joies que rencontrent nos frères et sœurs eloignés. On peut d’autant mieux prier pour eux avec précision. Les nouvelles communiquées ai cogregation locale amènent aussi des réunions de prières plus précises, auxquelles certainement le Seigneur est attentif.

Et dans leur solitude lointaine, nos frères seront sûrement rafraîchis par quelque lettre d’encouragement leur rappelant qu’un frère ou une sœur persévère pour eux dans la prière (sans qu’on leur demande la peine d’une réponse,
Silas a été fidèle dans son ministère de prophète. Aristarque a été un fidèle compagnon de l’apôtre et Thychique un messager fidèle. Quelle récompense au jour où tout sera mis en lumière, quand le Maître pourra dire : « Bien, bon et fidèle esclave ; tu as été fidèle en peu de chose… entre dans la joie de ton Maître » ! (Matthieu 25. 21).

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Mar 17 Mar 2009 - 14:34

7 - Tychique, ... Onésime, ... Aristarque, ... Barnabas, Marc, ...
11 - Jésus, encore appelé Justus, ... Ces hommes sont les seuls croyants d'origine juive qui travaillent avec moi pour le royaume de Dieu. Ils ont été pour moi un encouragement !


Gégé nous a déjà parlé de la personnalité de Tychique et son commentaire nous montre l'utilité de rechercher ce que la Bible nous dit sur ces hommes fidèles des premiers temps du christianisme.

Avant de vous parler également en détail sur les autres noms cités par Paul selon les informations disponibles, je tenais d'abord à attirer l'attention des lecteurs sur la remarque de Paul : "Ces hommes sont les seuls croyants d'origine juive." La lettre de Paul aux Colossiens fut écrite au début des années 60 du premier siècle. Cela faisait donc déjà près de 25 ans que "l'Évangile de Jésus-Christ" était prêché aux gens des nations. Dans les congregations chrétiennes, il y a vait donc de plus en plus de chrétiens d'origine non-juive parmi les chrétiens d'origine juive, au point que Paul précise que les 6 hommes qu'il mentionne en premier dans ses salutations de clôture étaient "les seuls croyants d'origine juive".

De nos jours, il y en a malheureusement encore moins de chrétiens Juifs dans les congrégations chrétiennes de par le monde. La proportion de branches non-juives dans l'olivier symbolique s'est donc considérablement accrue par rapport aux branches juives, ce qui montre montre que notre Dieu et Père est un Dieu impartial.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8863
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Mar 17 Mar 2009 - 23:04

Paul avait confie sa lettre aux colossiens à Tychyque , qui etait compagné par Onesime
Qui est -il ?
Onesime

(=utile; nom gr. assez répandu dans l'antiquité, porté en
particulier par des esclaves).
Esclave fugitif en faveur duquel saint
Paul écrivit la touchante épître à son maître Philémon (voir art.).

Il était de Colosses (Col 4:9). En s'enfuyant, Onésime avait
probablement volé son maître Phm 1:18 ce qui fait penser au
type d'esclave fripon et paresseux de la comédie antique. Ces fuites
d'esclaves étaient si fréquentes, qu'une section de la police romaine
était spécialisée dans leur recherche; ils encouraient la peine du
fouet et celle des travaux forcés. Sans doute réfugié à Rome, comme
beaucoup d'autres suspects, Onésime y rencontra l'apôtre; peut-être
l'avait-il cherché, le connaissant comme un ami de son maître et
espérant l'appui de sa compassion agissante.

L'influence de saint Paul amena d'abord sa conversion, et une
très vive affection les unit bientôt. (Phm 1:12) Paul aurait
bien voulu garder Onésime auprès de lui; mais pour être parfaitement
loyal et correct envers Philémon il le lui renvoie, lui demandant de
le recevoir non plus comme un esclave, mais comme un frère en Christ
(Phm 1:16)) Faisant allusion aux services
que désormais Onésime pourrait lui rendre à lui-même, ou pourra
rendre à Philémon, l'apôtre joue familièrement sur le sens de son
nom: utile. (Phm 1:11)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)


Dernière édition par Gégé2 le Mar 17 Mar 2009 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Mar 17 Mar 2009 - 23:09

7 - Dites à Archippe : veille sur le ministère que tu as reçu dans l'oeuvre du Seigneur, pour bien l'accomplir.

Apphia et Archippe étaient apparemment des membres de la maisonnée de Philémon, puisque la lettre personnelle de Paul à Philémon s’adresse aussi à eux. Peut-être Apphia était-elle la femme de Philémon et Archippe son fils. —

Philémon 1-2 > Paul, prisonnier pour Christ Jésus, et Timothée, [notre] frère, à Philémon, notre bien-aimé et notre compagnon de travail, et à Apphia, notre sœur, et à Archippe, notre compagnon d’armes, et à la congrégation qui est dans ta maison.

La tradition catholique est davantage affirmative concernant le lien de filiation d'Archippe avec Philémon et Apphia.
Citation :
Il était le fils de saint Philémon et disciple de saint Paul qui l'appelait "notre frère d'armes" (Epître à Philémon). Il porta toute la responsabilité de l'Eglise de Colosses. La tradition veut qu'il fut arrêté. Comme il refusait d'offrir un sacrifice à Artémis, ce fut lui qui, mis à nu, fut offert à la déesse de la beauté. Après avoir été flagellé, il fut jeté dans une fosse où, recouvert de terre jusqu'à la ceinture, on le livra alors à des enfants qui, pour s'amuser, le percèrent d'aiguilles et le lapidèrent. C'est ainsi qu'il reçut la couronne du martyre.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Mer 18 Mar 2009 - 11:35

À propos d'Aristarque, voici ce qu'en dit la Bible :

- Aristarque était un compagnon de voyage et de travail de Paul. – Actes 19:29; Philémon 1:24.

- Aristarque était un Macédonien de Thessalonique d'origine juive. – Actes 27:1-2; Colossiens 4:7-11

- Lorsque Paul écrivit sa lettre aux Colossiens, Aristarque était son compagnon de captivité. – Colossiens 4:10.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1195
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Mer 18 Mar 2009 - 17:05

Barnabas: Fils d'encouragement et de consolation
Actes 26:27
Arrivé à Jérusalem ,Saul tâcha de se joindre aux disciples ;mais tous le craignaient ,ne croyant pas qu'il fut disciple.

Alors Barnabas le prit avec lui ,et le conduisit vers les apôtres et leurs raconta comment sur le chemin de Damas ,Saul avait vu le seigneur qui lui avait parlé ,et comment à Damas il s'était exprimé ouvertement au nom de Jésus

Sommes nous comme Barnabas ,qui n'avait aucun préjugés sur Paul?
Barnabas ne juge personne
Aimerions nous devenir des fréres est des soeurs qui encouragent,avec le coeur bien disposé à écouter et a agir?
Actes 4:37
Vendit son champ qu'il possédait ,apporta l'argent et le déposa aux pieds des apôtres
.
Egalement sensible à la detresse,et a la souffrance ,sa compassion le poussa a agir et a agir
C'était un homme bon plein d'esprit ,humble de caractére et loyal
qui le poussait sans cesse a la recherche de Paul et de propager l'évangile
Actes 11:25 et 26
Barbabas partit pour Tarse ,afin de chercher Saul
Et,aprés l'avoir trouvé ,il le conduisit à Antioche .
Pendant une année entiére ,il participèrnt aux réunions de l'église ,et enseignèrent une foule entiére

En fait pour le definir,nous pourrions dire qu'il possédait les qualités requises qui ont fait de lui un chrétien approuvés
Compassions actes:2:36,37
ouverture d'esprit:Actes 9:26 27
don d'exhortation Act11:23
Rempli D'esprit Act 11:24
Homme influent Act 11:25 26
Digne de confiance Act11:28 3O
D'apparence agréable Act:14:12
Apte a l'oeuvre missionnaire Act 13:
2
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8863
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Jeu 19 Mar 2009 - 15:39

EPAPHRAS
Peu connu, il est désigné cependant comme fidèle compagnon de Paul : compagnon de voyage (Actes 19. 29 ; 20. 4 ; 27. 2), compagnon d’œuvre (Colossiens 4. 11), enfin compagnon de captivité (v. 10).

2 Corinthiens 11. 25-27 nous relate toutes les difficultés des voyages avec Paul. Sans confort, souvent à pied, ou en navire battu par la tempête : « Trois fois j’ai fait naufrage ; j’ai passé un jour et une nuit dans les profondeurs de la mer ; en voyage souvent, dans les périls sur les fleuves, dans les périls de la part des brigands, dans les périls de la part de mes compatriotes, dans les périls de la part des nations, dans les périls à la ville, dans les périls au désert, dans les périls en mer, dans les périls parmi de faux frères, en peine et en labeur, en veilles souvent, dans la faim et la soif, dans les jeûnes souvent, dans le froid et la nudité ». Aristarque a dû partager tout cela.

Il apparaît pour la première fois dans le théâtre d’Ephèse comme compagnon de voyage de Paul, au milieu de l’émeute où l’on voulait faire un mauvais sort à l’apôtre. C’est un Macédonien ; il vient de Thessalonique. Il avait donc déjà dû accompagner Paul jusqu’à Ephèse, ou l’y retrouver au début de son troisième voyage (Actes 19. 1).

Quand le tumulte a cessé, on part pour la Macédoine, et vient en Grèce, où l’on reste trois mois ; de nombreux compagnons se joignent à Paul parmi lesquels se retrouve Aristarque (Actes 20. 4). En Troade, on reste sept jours, afin d’être avec les disciples « le premier jour de la semaine… pour rompre le pain » (Actes 20. 7). Aristarque a sans doute assisté à la chute d’Eutyche et à sa réanimation.

A l’escale de Milet, Paul donne ses exhortations dernières aux anciens d’Ephèse (20. 17-38). Aristarque participe à la scène émouvante où l’apôtre les quitte, après avoir prié avec eux qui se jettent à son cou et le couvrent de baisers. Diverses étapes s’échelonnent au cours du voyage, suivies de la longue marche vers Jérusalem. Aristarque n’y est pas expressément mentionné, mais Trophime son compagnon (21. 29).

Le quatrième voyage commence à Césarée. Il est décidé de faire voile pour l’Italie. Aristarque est avec l’apôtre, et Luc (27. 2). Paul est prisonnier, mais le centurion use d’humanité envers lui. D’escale en escale, on arrive en Crète ; puis l’on se risque, contre l’avis de Paul, à contourner l’île pour trouver un port plus commode pour hiverner. Survient la tempête qui va tout mettre en question. On n’a pas voulu obéir à la parole d’avertissement, et maintenant le naufrage menace les deux cent soixante-seize passagers. Aristarque partage les angoisses, le mal de mer, les jours et les nuits sans manger, sans voir ni soleil, ni étoiles. Il assiste à la démolition progressive du navire. Ce sera, pour finir, à la nage, ou sur un des débris de l’embarcation, qu’il atteindra Malte.

C’est terrible d’assister à un naufrage, en mer bien sûr, mais aussi dans la vie : dans un ménage, dans une famille, voire dans une assemblée. Etre impuissant dans une telle situation. Pourtant un ange vient donner l’assurance que tous parviendront à terre sains et saufs, mais à travers quelles péripéties !

On retrouve Aristarque à Rome, compagnon de captivité. A-t-il voulu volontairement rester près de l’apôtre, partager la détention avec lui ? En tout cas, quel encouragement pour Paul ! Avec Marc et Juste, ils sont « les seuls compagnons d’œuvre pour le royaume de Dieu, qui aussi m’ont été en consolation » (Colossiens 4. 11).

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Sam 21 Mar 2009 - 11:46

14 - Notre cher ami Luc, le médecin, et Démas vous saluent.

Paul pouvait aussi compter sur l'aide de Luc dont l'Ecriture précise sa profession : médecin. Sa présence auprès de Paul emprisonné est aussi mentionnée dans les épîtres suivantes :

2 Timothée 4:11 :
Luc seul est avec moi. Prends Marc et amène-le avec toi, car il m'est utile pour le service.
Philémon 24 : Marc, Aristarque, Démas, Luc, mes compagnons d'oeuvre, te saluent


Le travail rigoureux de Luc dans le Seigneur est parvenu jusqu'à nous grâce à la diffusion de l'Evangile qui porte son nom ainsi que le livre des Actes, des documents inspirés précieux pour la foi et l'endurance chrétiennes que l'on ne se lasse pas de relire et de méditer. Tous les ''Théophiles'' qui ont vécus, qui vivent, et qui vivront ont apprécié, apprécient et apprécieront la clarté et la rigueur dans les recherches de ce frère bien-aimé de Paul et de tous.

Au sujet de Démas, Paul donne cette information plus tard :

2 Timothée 4:10 :
Car Démas m'a abandonné : il a aimé le monde présent et il est parti pour Thessalonique.


Une grande déception pour l'apôtre !
Mais combien de Chrétiens, ayant été éclairés par la lumière de la bonne nouvelle, font eux aussi marche arrière, deviennent apathiques et contestataires, puis retournent dans le monde et ses pratiques, peinant profondément leurs frères et soeurs et l'Esprit Saint ?
Nous n'avons pas à les juger car seul le Père et le Fils connaissent le coeur de tous et leurs mobiles, ainsi que leurs épreuves. Toutefois, de telles défections sont décourageantes et sont des sujets d'amertume qui blessent et qui sont parfois difficiles et pénibles à surmonter affectivement et spirituellement.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8863
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Sam 21 Mar 2009 - 16:01

On peut remarquer que l’épître aux Éphésiens a été écrite en même temps que celle qui nous occupe et envoyée par le même Tychique, avec qui nous avons fait connaissance plus haut comme d'un fidele compagnon et porte parole de Paul (voir Ephesiens 6 : 21 , 22 ) c'est aussi un indice qui demntr que ce n'est pas un college installé à Jeusalem qui donnait des directives , mais Paul deleguait ses fideles compagnons et freres pour encourager les congragations , il leurs confiait egalement des lettres inspirées de Dieu ,comme celles aux Ephesiens et aux Colossiens qui furent vehiculée par Tychique . la questions quis sepose , y a t-il eu une lettre adressée aus freres «de Laodicée» (verset. 16)si c' est le cas , c'est la même que celles que nous etudions c'est pouquoi elle ne fait par partie deu canon biblique celà autait été un doublon , peut-être que la lettre aux Éphésiens,et celle des comossiens fut comminiquées aux freres de Laodicée .

Quoi qu’il en soit, tout ce qui est dit à ce sujet, qu'une ou des lettres turnt zfrddée aus assemblées de Laodicée était , et nullement qu’elle lui eût été adressée directement, mais bien plutôt le contraire. ; ici il n’y a aucune preuve qu’une lettre ait été écrite specialement à l’assemblée de Laodicée. Tychique chatge de deux lettres une pour les Ephesiens , l'autre pour les Colosssiens ; Même si une troisieme lettre existait , ellle ne comportait rien de plus que celles qui etaient adressées aux autres eglises.

Donc ont ne peut pas vraiment parler d'une lettre à Laodicée l.

Nous avons vu que la lettre aux Éphésiens est une autre communication de l’Esprit de Dieu. Elle nous a été conservée : nous ignorons si celle venant de Laodicée était la même, communiquée seulement aux chrétiens de cette ville, ou bien si c’était une autre lettre dont les Laodicéens devaient faire part à l’assemblée des Colossiens qui était dans leur voisinage, lettre qui, n’ajoutant rien aux révélations divines,qui ne nous a pas été conservée.

Il semble que les chrétiens n’étaient pas très nombreux à Laodicée. L’apôtre salue les frères de cette ville. Il y en avait quelques-uns qui se réunissaient chez un certain Nymphas ; ce qui demontre que le congregations sereunissait dans les maisons particuliéres , l’apôtre ne les oublie pas ; toutefois ce qu’il dit ici est une preuve presque certaine que l’apôtre ne leur avait adressé aucune épître. Il n’aurait pas envoyé, par l’entremise des Colossiens, des salutations aux frères de Laodicée s’il eût adressé, en même temps, une épître spéciale à ceux-ci.

Le fait parait assez clair : il y avait des frères à Laodicée,

Cette petite assemblée chez Nymphas ne devait pas être oubliée et devait profiter des épîtres adressées à d’autres assemblées plus considérables, dont l’état exigeait une épître ou fournissait l’occasion d’en écrire une ; et ces épîtres, d’après les ordres de l’apôtre, étaient transmises à Laodicée.

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   Dim 22 Mar 2009 - 11:28

17 - Dites à Archippe : veille sur le ministère que tu as reçu dans l'oeuvre du Seigneur, pour bien l'accomplir.
18 - Moi, Paul, je vous adresse mes salutations en les écrivant de ma propre main. Ne m'oubliez pas alors que je suis en prison. Que la grâce de Dieu soit avec vous.

Citation :

Archippe est un prénom d'origine grecque provenant de Arke'hypos qui signifie littéralement «cavalier» ou alors «celui qui tient la tête de cavalerie».

Archippe, qui avait un ministère particulier à remplir, était exhorté a aller jusqu'au bout dans l'oeuvre du Seigneur quoiqu'il en coûte, en étant un exemple pour le troupeau, comme le dit aussi Jésus aux Chrétiens de Smyrne en :

Apocalypse 2:10 :
Ne crains en aucune manière les choses que tu vas souffrir. Voici, le diable va jeter [quelques-uns] d'entre vous en prison, afin que vous soyez éprouvés : et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu'à la mort et je te donnerai la couronne de vie.


Mais ce rappel ne concerne-t-il que quelques uns dans l'assemblée ? Ne sommes-nous pas tous aussi vivement encouragés à persévérer dans la ''voie'' en étant fidèles et endurants jusqu'à la fin de notre vie terrestre ?
Paul pouvait écrire honnêtement cette exhortation à Archippe, car il était lui-même persécuté à cause de la Parole de Dieu. Il accomplissait ce qu'il recommandait aux autres de faire.
Et, dans sa conclusion et ses salutations fraternelles aux Colossiens écrites de sa propre main, Paul les prie de ne pas l'oublier, tout comme lui avait du soucis et du zèle pour toutes les assemblées et les frères et soeurs individuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'épitre aux Colossiens - chapitre 4   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'épitre aux Colossiens - chapitre 4
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'épitre aux Colossiens - chapitre 4
» L'Épitre aux Colossiens - chapitre 2
» L'épître aux Colossiens - chapitre 3
» L'épître aux Colossiens - chapitre 1
» L'épitre aux Philippiens - chapitre 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Etude de la lettre de Paul aux Colossiens :: Par chapitre-
Sauter vers: