La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Mer 8 Avr 2009 - 20:31

Salut à tous !

Les communautés religieuses chrétiennes vont commémorer à leurs manières la mort et la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ dans quelques jours. Les Juifs, eux, se préparent à fêter Pessah.
Ce qui est remarquable, c'est ce qui s'est passé dans l'ombre à Jérusalem il y a presque 2000 ans, et que nous révèle l'Evangile de Jean chapitre 11:


Le complot contre le Maître de la vie :


45 En voyant ce que Jésus avait fait, beaucoup de ceux qui étaient venus auprès de Marie crurent en lui.
46 Quelques-uns, cependant, s'en allèrent trouver les pharisiens et leur rapportèrent ce que Jésus avait fait.
47 Alors, les chefs des prêtres et les pharisiens convoquèrent le Grand-Conseil. Qu'allons-nous faire ? disaient-ils. Cet homme accomplit trop de signes miraculeux ;
48 si nous le laissons faire de la sorte, tout le monde va croire en lui. Alors les Romains viendront et détruiront notre Temple et notre nation.
49 L'un d'eux, qui s'appelait Caïphe, et qui était grand-prêtre cette année-là, prit la parole : Vous n'y entendez rien, leur dit-il.
50 Vous ne voyez pas qu'il est de notre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, pour que la nation ne disparaisse pas tout entière ?

51 Or ce qu'il disait là ne venait pas de lui ; mais il était grand-prêtre cette année-là, et c'est en cette qualité qu'il déclara, sous l'inspiration de Dieu, qu'il fallait que Jésus meure pour son peuple.
52 Et ce n'était pas seulement pour son peuple qu'il devait mourir, c'était aussi pour rassembler tous les enfants de Dieu dispersés à travers le monde et les réunir en un seul peuple.


Pour les Juifs, le sacrifice du Messie des Chrétiens sur la croix est une stupidité irrecevable dans leur coeur et dans leur esprit, choquante et scandaleuse. Ils sont toujours dans la même disposition que du temps apostolique.
Pour les sages de ce monde, c'est une sottise... Une doctrine inventée de toute pièce et élaborée par l'apôtre Paul dans sa finalité.
Mais nous Chrétiens, tant issus de la racine juive que des Nations, qu'en disons-nous ?
La croix du Christ, et tout ce qu'elle implique, est-elle une fable humaine, ou la manifestation de la sagesse insondable de Dieu et de son amour ?

Fraternellement.

Théophile
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

avatar

Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Ven 10 Avr 2009 - 10:12

Bonne journée à tous, en pensée avec ceux qui ont célébré ou célèbreront le sacrifice de notre Seigneur Jésus pour l'humanité et sa résurrection.

A lui soit la gloire, la bénédiction, l'honneur et la puissance. Amen.

Philippiens 2:10-11 > afin qu’au nom de Jésus plie tout genou de ceux qui sont dans le ciel et de ceux qui sont sur la terre et de ceux qui sont sous le sol, et que toute langue reconnaisse ouvertement que Jésus Christ est Seigneur à la gloire de Dieu le Père.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11209
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Ven 10 Avr 2009 - 14:27

Chers lecteurs,

que l'on célèbre une fois par an "le Repas du Seigneur" comme les Quartodécimans judaïsants ou qu'on le fasse plusieurs fois dans l'année et même avec régularité, l'important est d'obéir au Seigneur Jésus qui l'institua en célébrant et en participant à ce repas conformément à ce qui est écrit :

Citation :
Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. - 1Corinthiens 11:26.
Que la grâce du Père soit avec tous
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8578
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Sam 11 Avr 2009 - 12:35

Bonjour tous ,
En ce qui concerne le " Repas du Seigneur " , la tradition est telle que nous avons nous aussi la tendance de devenir traditionnel , hors nous savons que c'est la tradition qui nous écarte de Dieu ,
Pour le chrétien , la chose première est de plaire au Pére, et la foi est un des élèments qui nous permettra de lui être agreable ,
Si notre Pére avait voulu que nous soyons soumis à des lois des régles , des traditions , il nous nous en aurait fait Part , hors il nous enseigne que la loi est perimée , parce que nous sommes incapables d'y obéir, et que Christ est venu pour l'accomplir .
Selon le livre des Actes 15 : 29 et 30 les apôtres sous l'impulsion de l'esprit Saint indiquent que :
le Saint-Esprit et nous-mêmes avons décidé de ne vous imposer aucun fardeau en dehors des devoirs suivants qui sont indispensables:
ne pas manger de viandes provenant de sacrifices offerts aux idoles; ne pas manger de sang, ni de la chair d'animaux étranglés; vous garder de l'immoralité. Vous agirez bien en évitant tout cela.

Connaissant l'importance que revêt le "repas du seigneur " ne pensons nous pas que s'il y avait des regles particuliéres pour sa celebration , que les apôtres en aurait fait mention dans cette declarations sur ce qui etait requit des chretiens , hors rien !
Que certains en conscience pense que c'est un ceremonial qui doit se faire une fois l'an , ils prendront actes de leur conscience et feront ce qui est juste selon eux , il n'y a pas de peché à faire ce qui est bien , cependant Jesus nous recommande de ne pas Juger nos fréres , chacun en devenant chrétien est devenu libre , c'est librement qu'il se met au service du Pére , et qu'ils se laisse diriger par l'esprit Saint , de plus nous sommes tous de milieu différend avec des cultures différentes et notre comprehension des choses demandes à être affinées , c'est ce qui se fera dans le temps si nous nous laissons enseigner pa l'esprit et non par les traditions des hommes , l'important étant de faire la volonté du Pére , qui se résume par l'application du fruit de son esprit qui est decrit selon Galates 5 : 22 à 24
Mais ce que l'Esprit Saint produit:
c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité,
5:23 la douceur et la maîtrise de soi. La loi n'est certes pas contre de telles choses!
5:24 Ceux qui appartiennent à Jésus-Christ ont fait mourir sur la croix leur propre nature avec ses passions et ses désirs.

Voilà l'obligation du Chretien, c'est vrai que Jesus nous invite à participer son repas , mais il ne donne pas de régle ni de mode d'application, ceux-ci sortent tout droit du raisonnement humain imparfait et ils différent selon les personnes , et leur milieu nourricier
Cepandant qu'arriverait -il au personne qui participerait au repas du seigneur sans manifester le fruit de l'esprit , est la participation au repas qui les condamneraient ou la non production du fruit chretien contre lequelle il n'y à pas de loi, quelle que soit notre étiquette
Fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Sam 11 Avr 2009 - 20:06

Citation :
Cepandant qu'arriverait -il au personne qui participerait au repas du seigneur sans manifester le fruit de l'esprit , est la participation au repas qui les condamneraient ou la non production du fruit chretien contre lequelle il n'y à pas de loi, quelle que soit notre étiquette

Bonsoir gégé
La Première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 11 29
déclare
celui qui mange et qui boit, mange et boit un jugement contre lui-même, ne distinguant pas le corps.
Paul réprimandait les Corinthiens d'avoir des attitudes indignes, pour célébrer le Repas du Seigneur , puisque certains étaient ivres ou affamés - v:21.
Le repas du seigneur et surtout un moment priviligié ,pour la communion ,l'encouragement ,l'édification ,l'amitié ,la priére , la louange,le soutien etc..
C'est a ce repas du seigneur que les familles se devraient de manifester les fruits de l'esprit
fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 11209
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Jeu 16 Avr 2009 - 16:07

En parlant des hommes déchus de leur perfection édénique, la Bible déclare clairement :
Citation :
Ils ne peuvent se racheter l'un l'autre, Ni donner à Dieu le prix du rachat. - Psaume 49:7

Seul Dieu pouvait donc venir au secours de la race humaine. Il l'a fait avec une grande sagesse en offrant son Fils parfait en sacrifice rédempteur pour le genre humain :
Citation :
C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché... - Romains 5:12
Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. - Romains 6:8-10
Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.
Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. - Romains 6:22-23

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8578
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Jeu 16 Avr 2009 - 16:47

Bonjour Nomade ,

Ce qui est interressant dans cette citation de Paul , c'est qu'elle demontre le caractére unique du salut
Par Christ nous sommes sauvé !
L'homme ne peut rien pour nous , si ce n'est de designer Christ comme le seul moyen qui peut nous donner une esperance ,
Citation :

4:11 Jésus est celui dont l'Écriture affirme: "La pierre que vous, les bâtisseurs, avez rejetée est devenue la pierre principale (41) ."
4:12 Le salut ne s'obtient qu'en lui, car, nulle part dans le monde entier, Dieu n'a donné aux êtres humains quelqu'un d'autre par qui nous pourrions être sauvés.»(Actes 4 : 11 -12 Bfc)
4:11 Celui-ci est la pierre méprisée par vous qui bâtissez, qui est devenue la pierre angulaire ;
4:12 et il n'y a de salut en aucun autre ; car aussi il n'y a point d'autre nom sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés.( Darby 1885)
Aujourd'hui beaucoup d'organisation , ont la pretention de repesenter Christ , ce n'est pas forcement un mal , ce qui est mauvais c'est qu'elles ont toutes une hierarachie qui imposent le point de vue d'une minorité dominante , qui n'est pas toujours en accord avec la Parole de Dieu .
Nous avons donc un choix à faire suivre des hommes qui disent "en dehors de nous point de salut" ou alors Christ qui dit :
Citation :
«Je suis le chemin, la vérité, la vie. Personne ne peut aller au Père autrement que par moi.
Fraternellement

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Mar 5 Mai 2009 - 18:24

La lecture et les relectures de la première lettre de Paul aux Corinthiens chapitre 1 nous poussent tous à l'humilité et à l'action de grâce envers Dieu, notre Père aimant dont la sagesse est insondable, et à de profonds sentiments d'amour et de reconnaissance envers notre Seigneur Jésus qui nous a sauvés et qui est le chemin de la vie dans toute la vérité :


La sagesse des hommes et la folie de Dieu :


18 En effet, la prédication de la mort du Christ sur une croix est une folie aux yeux de ceux qui se perdent. Mais pour nous qui sommes sauvés, elle est la puissance même de Dieu.
19 N'est-il pas écrit : Je détruirai la sagesse des sages et je réduirai à néant l'intelligence des intelligents ?
20 Où est le sage ? Où est le spécialiste de la Loi ? Où est le raisonneur de ce monde ? Dieu n'a-t-il pas changé en folie la sagesse du monde ?
21 En effet, là où la sagesse divine s'est manifestée, le monde n'a pas reconnu Dieu par le moyen de la sagesse. C'est pourquoi Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient, par un message qui paraît annoncer une folie.
22 Oui, tandis que, d'un côté, les Juifs réclament des signes miraculeux et que, de l'autre, les Grecs recherchent « la sagesse »,
23 nous, nous prêchons un Christ mis en croix. Les Juifs crient au scandale. Les Grecs, à l'absurdité.
24 Mais pour tous ceux que Dieu a appelés, qu'ils soient Juifs ou Grecs, ce Christ que nous prêchons manifeste la puissance et la sagesse de Dieu.
25 Car cette « folie » de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes, cette « faiblesse » de Dieu est plus forte que la force des hommes.
26 Considérez donc votre situation, frères : qui êtes-vous, vous que Dieu a appelés à lui ? On ne trouve parmi vous que peu de sages selon les critères humains, peu de personnalités influentes, peu de membres de la haute société !
27 Non ! Dieu a choisi ce que le monde considère comme une folie pour confondre les « sages », et il a choisi ce qui est faible pour couvrir de honte les puissants.
28 Dieu a porté son choix sur ce qui n'a aucune noblesse et que le monde méprise, sur ce qui est considéré comme insignifiant, pour réduire à néant ce que le monde estime important.
29 Ainsi, aucune créature ne pourra se vanter devant Dieu.
30 Par lui, vous êtes unis au Christ, qui est devenu pour nous cette sagesse qui vient de Dieu : en Christ, en effet, se trouvent pour nous l'acquittement, la purification et la libération du péché.
31 Et il en est ainsi pour que soit respecté ce commandement de l'Ecriture : Si quelqu'un veut éprouver de la fierté, qu'il place sa fierté dans le Seigneur.


Voir le lien suivant :
http://jesus.discutfree.com/par-chapitre-f29/premiere-lettre-de-paul-aux-corinthiens-chapitre-1-t434-15.htm

Fraternellement

Théophile
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Mer 6 Mai 2009 - 16:29

Ceux qui marchent avec Dieu en obéissant à son Fils reçoivent une sagesse bien différente de celle qui appartient au monde encore si influencé par les philosophies grecques et dont l'élite croit être parvenue au sommet de la science et de la connaissance au point de toucher les cieux.
Voici ce qu'en dit Paul en 1 Cor.2:


La vraie sagesse, par l'Esprit :


6 Cependant nous aussi, nous enseignons une sagesse aux chrétiens spirituellement adultes. Il ne s'agit pas, bien entendu, de ce qu'on appelle « sagesse » dans ce monde, ni de la sagesse des grands de ce monde qui sont destinés à disparaître.
7 Non, nous exposons la sagesse de Dieu, secrète jusqu'à présent, et qui demeure cachée au monde. Dieu l'avait préparée avant le commencement du monde en vue de notre gloire.
8 Cette sagesse-là, les grands de ce monde ne la connaissent pas, car s'ils l'avaient connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur glorieux.
9 Mais, comme le dit l'Ecriture, il s'agit de ce que l'oeil n'a pas vu et que l'oreille n'a pas entendu, ce que l'esprit humain n'a jamais soupçonné, mais que Dieu tient en réserve pour ceux qui l'aiment.
10 Or, Dieu nous l'a révélé par son Esprit ; l'Esprit, en effet, scrute tout, même les pensées les plus intimes de Dieu.
11 Quel être humain peut savoir ce qui se passe dans un autre homme ? Seul l'esprit de cet homme en lui le sait ? De même, nul ne peut connaître ce qui est en Dieu si ce n'est l'Esprit de Dieu.
12 Or nous, nous avons reçu, non l'esprit du monde, mais l'Esprit même qui vient de Dieu pour que nous comprenions tous les bienfaits que Dieu nous a accordés par grâce.
13 Et nous en parlons, non avec les termes qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit. Ainsi nous exposons les réalités spirituelles dans des termes inspirés par l'Esprit.
14 Mais l'homme livré à lui-même ne reçoit pas ce qui vient de l'Esprit de Dieu ; à ses yeux, c'est « pure folie » et il est incapable de le comprendre, car seul l'Esprit de Dieu permet d'en juger.
15 Celui qui a cet Esprit peut, lui, juger de tout, sans que personne ne puisse le juger. Car il est écrit :
16 Qui donc connaît la pensée du Seigneur et qui pourrait l'instruire ? Mais nous, nous avons la pensée du Christ.


Voir des commentaires sur ce texte au lien suivant:
http://jesus.discutfree.com/par-chapitre-f29/premiere-lettre-de-paul-aux-corinthiens-chapitre-2-t443.htm

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   Mar 12 Mai 2009 - 17:22

La sagesse insondable de Dieu.


En Romains 11, Paul s’exclame :
Citation :


33 Combien profondes sont les richesses de Dieu, sa sagesse et sa science ! Nul ne peut sonder ses jugements. Nul ne peut découvrir ses plans.
34 Car, Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ?
35 Qui lui a fait des dons pour devoir être payé de retour ?
36 En effet, tout vient de lui, tout subsiste par lui et pour lui. A lui soit la gloire à jamais ! Amen.

Prenons un exemple de la sagesse insondable que le Père manifeste depuis que Satan, le serpent, a jeté le discrédit sur Sa Personne lors de sa rébellion et de son mensonge meurtrier du premier couple humain Adam et Eve et de leurs descendants, et voyons ce qui était en jeu à ce moment-là en examinant les propos subtils adressés à Eve par le Diable en Genèse 3 :
Citation :


Vraiment, Dieu vous a dit : « Ne mangez du fruit d'aucun des arbres du jardin ! » ? 2 La femme répondit au Serpent : Nous mangeons des fruits des arbres du jardin,
3 excepté du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin. Dieu a dit de ne pas en manger et de ne pas y toucher sinon nous mourrons.
4 Alors le Serpent dit à la femme : Mais pas du tout ! Vous ne mourrez pas !
5 Seulement Dieu sait bien que le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme Dieu, choisissant vous-mêmes entre le bien et le mal.

Ote-toi de là pour que je prenne ta place ! Cette volonté de domination et de puissance anime aussi toute la semence du serpent d’Eden qui veut régner sur le monde, sur l’univers, en fils des ténèbres opposés à Dieu comme leur père le Diable.
Cette détestable disposition de cœur a aussi imprégné toutes les couches de la société humaine privées de l’Esprit Saint, et dont les conséquences charnelles sont manifestes partout dans le monde, à commencer par l’avidité, la haine et la jalousie qui engendrent tous les fléaux jusqu’aux meurtres et aux guerres - toutes les formes de l’oppression.
Mais pour en revenir à cette révélation du coup bas de Satan en Eden que l’Ecriture ramène en pleine lumière, posons-nous les questions suivantes :

1. En quoi les propos du Diable sont-ils mensongers, mais pourquoi était-il si sûr de lui (car il faut du toupet pour s'opposer au Dieu de l'Univers)?
2. Existe-t-il des avantages à se fixer nos propres normes du bien et du mal, différentes de celles de notre Créateur, et à s’émanciper de sa tutelle bienveillante et de Son amour ?
3. Comment Dieu a-t-il manifesté une sagesse inattendue dans cette affaire sordide dont le genre humain subit toujours les conséquences ?


Lire la suite de notre conversation au lien suivant :
http://jesus.discutfree.com/etudes-de-la-bible-f16/la-permanence-l-indestructibilit-de-la-parole-de-dieu-t927.htm#15795


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sacrifice du Fils de Dieu. Sagesse divine ou humaine ?
» Jésus dit-il LUI-MÊME qu'il est fils de Dieu !
» Méditation 197: Jésus le Fils de Dieu.
» Sagesse divine
» DAVID FILS DE DIEU?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Discussions bibliques :: Par sujet-
Sauter vers: