La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
Site WebSite Web  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lettre à Philémon.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Lettre à Philémon.   Lun 3 Aoû 2009 - 8:55

Salutation.

1 Paul, le prisonnier de Jésus-Christ, et Timothée, notre frère, saluent Philémon, notre cher ami et notre collaborateur,
2 ainsi qu'Appia notre soeur, Archippe notre compagnon d'armes, et l'Eglise qui s'assemble dans ta maison.
3 Que Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ vous accordent la grâce et la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8864
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Lun 3 Aoû 2009 - 14:57

Verset 1
Citation :
Paul, le prisonnier de Jésus-Christ, et Timothée, notre frère, saluent Philémon, notre cher ami et notre collaborateur


Paul bien que prisonnier à Rome ne se considére pas comme asservit aux hommes mais comme faisant partie du cortége triomplale de Jesus qui ayant remporté la victoire emmene dans sont triomphe , les chose precieuses des nations
« Or, grâces à Dieu qui nous mène toujours en triomphe dans le Christ et manifeste par nous l'odeur de sa connaissance en tout lieu. » (2 Corinthiens 2:14)
« Car nous sommes la bonne odeur de Christ pour Dieu, à l'égard de ceux qui sont sauvés et à l'égard de ceux qui périssent : » (2 Corinthiens 2:15)
« aux uns une odeur de mort pour la mort, et aux autres une odeur de vie pour la vie. Et qui est suffisant pour ces choses ? » (2 Corinthiens 2:16)
En effet alors que nous etions esclaves de la mort , il nous à rendu à la vie , en payant le prix fort sa vie parfaite il à fait de nous ses prisonniers pour les amener à Dieu
« Ce sont ceux qui ne se sont point souillés avec les femmes, car ils sont vierges ; ce sont ceux qui suivent l'Agneau où qu'il aille ; ceux-ci ont été achetés d'entre les hommes, des prémices à Dieu et à l'Agneau ; » (Apocalypse 14:4)
« et il n'a pas été trouvé de mensonge dans leur bouche ; ils sont irréprochables. » (Apocalypse 14:5)
Etre prisonnier de Christ , nous libére Jean 8 : 32 , et nous apporte du soulagement c'est ce que Jesus indique selon Mathieu 11 : 28 à 30
« Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos. » (Matthieu 11:28)
« Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur ; et vous trouverez le repos de vos âmes. » (Matthieu 11:29)
« Car mon joug est aisé et mon fardeau est léger. » (Matthieu 11:30)
Ainsi par ses simples mots , Paul envoi un message fort à Philemon lui indiquant qu'en tant que chretien il est lui même esclave de Christ , et comment il doit se comporter avec ses coesclaves fussent -il propriaitaitre de ceux ci comme il l'est de Onesime , mais qui toutefois est son compagnon en Christ , son frére dans la foi
Bien que celà s'adresse à Philemon , cette lette est tres enrichissante pour tous les chretiens , surtout dans leur rapport avec leurs fréres

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1195
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Lun 3 Aoû 2009 - 17:03


2 ainsi qu'Appia notre soeur, Archippe notre compagnon d'armes, et l'Eglise qui s'assemble dans ta maison.
3 Que Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ vous accordent la grâce et la paix.

Paul transmet un message de paix et de grâce a la maison de Philémon ou sa maison servait d'ekklésia ,ou Appia et Archippe avaient certainement des responsabilités a effectuer dont le terme mon compagnon d'armes
Les ekklésias étaient souvent formé des membres de la famille ,les serviteurs ,ou les esclaves qui observait la parole de notre seigneur JC dont la maison de Philémon ,faisait parti
Le livre des Actes 2 :46 et 47 fait mention d'une ekklésia
Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur,
La maison de Lydie Actes 16:15
louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés
Actes18:26 la maison d'aquilla et Priscilla
Il se mit à parler librement dans la synagogue. Aquilas et Priscille, l'ayant entendu, le prirent avec eux, et lui exposèrent plus exactement la voie de Dieu.
La maison de L'évangeliste Philippe
Nous partîmes le lendemain, et nous arrivâmes à Césarée. Étant entrés dans la maison de Philippe l'évangéliste, qui était l'un des sept, nous logeâmes chez lui.
Il n'était pas rare de voir que les membres des ekklésia se rencontraient dans des maisons privés ,pour recevoir l'enseigement
s'exhorter ,et s'encourager a l'amour et aux belles oeuvres
Hébreux 10 :24 et 25

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mar 4 Aoû 2009 - 9:57


1 Paul, le prisonnier de Jésus-Christ,


En introduction à cette lettre, Paul se présente comme : ''le prisonnier de Jésus-Christ.''
Nous remarquons qu'il n'utilise pas sa formule courante des autres épîtres comme en Galates 1: ''Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par l’homme, mais par Jésus Christ,''.
Il ne met pas en évidence sa qualité et son autorité d'apôtre du Christ, mais son état de prisonnier lié par ses obligations envers le Père, le Fils, et l'Eglise tout entière.
Cette tournure est particulièrement habile pour introduire sa requête à Philémon, mais aussi instructive pour nous.
Tout Chrétien né d'eau et d'Esprit est un prisonnier, un esclave au service de Dieu et du Christ à temps complet - comme pouvaient l'être les esclaves sous la loi romaine envers leurs maîtres, comme Onésime envers Philémon.
Et les frères qualifiés dans la Parole de l'Evangile sont d'autant plus responsables envers le troupeau suivant la pleine mesure des dons qu'ils ont reçus. Luc 12:48
Que ceux-ci soient des prisonniers, des captifs de Jésus-Christ pour le bien de l'Assemblée, est rappelé en Ephésiens 4:
Citation :


7 Cependant, chacun de nous a reçu la grâce de Dieu selon la part que le Christ lui donne dans son oeuvre.
8 C'est bien ce que déclare l'Ecriture : Il est monté sur les hauteurs, il a emmené des captifs et il a fait des dons aux hommes.
11 C'est lui qui a fait don de certains comme apôtres, d'autres comme prophètes, d'autres comme évangélistes, et d'autres encore comme pasteurs et enseignants.
12 Il a fait don de ces hommes pour que ceux qui appartiennent à Dieu soient rendus aptes à accomplir leur service en vue de la construction du corps du Christ.


Paul est honoré par sa condition de ''prisonnier de Jésus-Christ'' - ce qui lui permet d'endurer les liens et la prison de César à Rome.
Quel exemple édifiant à suivre ! study
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mar 4 Aoû 2009 - 12:55

2 ... Archippe notre compagnon d'armes

Ici, Paul rappelle que le chrétien est engagé dans une guerre permanente. Archippe, un membre de la congrégation de Colosses, était certainement un compagnon d'armes sur lequel on pouvait compter.

Dans d'autres de ses lettres, Paul emploie des expressions semblables en parlant des combattants chrétiens :
Citation :
Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair.
Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.
Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ.
Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque votre obéissance sera complète. - 2Corinthiens 10:3-6.

Revêtez -vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l'Evangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.
Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. - Éphésiens 6:11-18.

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mar 4 Aoû 2009 - 13:27

bonjour à tous
Paul se présentait comme étant prisonnier de Christ. ll était certainement heureux d'être prisonnier de Christ plutôt que d'être prisonnier de Rome, bien que cela lui permettait de côtoyer d'autres personnes en tant que citoyen romain. Nous tous qui sommes des chrétiens, ne vaut il pas mieux être prisonnier de Christ ,que du monde?
Paul a fait appel au libre arbitre 'de philèmon, pour sa façon d'agir vis à vis d'onèsime devenu un frère dans la foi. Agissons de même sachant que ce qui doit nous guider c'est l'amour, ce qui a été le cas de philèmon. N imposons rien mais amenons nos frères à raisonner ce qui est le but de ces discussions. Tite chap.3 v2
Revenir en haut Aller en bas
Aline



Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mar 4 Aoû 2009 - 20:04

Pour la petite histoire :
Certains exégètes pensent qu'Appia était la femme de Philémon. Archippe était le responsable de ceux qui s'assemblaient à Colosses (Colossiens 4.17).
(d'après Thomas Hale dans son commentaire sur le nouveau testament).
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mer 5 Aoû 2009 - 8:03

Paul remercie Dieu pour la foi et l'amour de Philémon.

4 Je ne cesse d'exprimer ma reconnaissance à Dieu lorsque je fais mention de toi dans mes prières,
5 car j'entends parler de l'amour et de la confiance que tu as envers le Seigneur Jésus et envers tous ceux qui lui appartiennent.
6 Je demande à Dieu que la solidarité qui nous unit à cause de ta foi se traduise en actes et qu'ainsi tout le bien que nous t'aurons amené à faire pour le Christ soit rendu manifeste.
7 Car j'ai éprouvé une grande joie et un grand encouragement en apprenant comment tu mets ton amour en pratique. Frère, tu as en effet réconforté le coeur de ceux qui appartiennent à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mer 5 Aoû 2009 - 8:38

4 Je ne cesse d'exprimer ma reconnaissance à Dieu lorsque je fais mention de toi dans mes prières,
5 car j'entends parler de l'amour et de la confiance que tu as envers le Seigneur Jésus et envers tous ceux qui lui appartiennent.


On imagine la joie de Paul devant la manifestation évidente du fruit de l'Esprit chez son ami Philémon, et son éclat le plus magnifique : l'amour agapê. Galates 5:22-23.
Ce parfait lien d'union qu'est l'amour ne connaît ni barrières ni empêchements. Et il est la marque distinctive des véritables disciples du Christ. Nous lisons en effet dans Jean 13:
Citation :


34 Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres. Oui, comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres.
35 A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : à l'amour que vous aurez les uns pour les autres.

Et cette joie est aussi la nôtre quand nous voyons nos compagnons dans la foi marcher sur le chemin de la vérité qui est la vie éternelle, aussi bien dans la vie de tous les jours que sur notre forum. Jean 14:6; 1 Jean 3:14
Ce qui alimente nos prières de remerciements au Père au nom de notre Seigneur Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mer 5 Aoû 2009 - 13:59

Hello Pénélope et Alice,

cela fait vraiment plaisir de vous voir participer à notre table de discussion verset par verset des lettres bibliques inspirées. Le but est effectivement de ne rien imposer à personne de manière dogmatique mais de laisser la parole de Dieu nous enseigner sous la direction de l'Esprit saint. Cet espace est le plus important du forum puisqu'il constitue notre étude biblique commune et quotidienne. Que chacun en retire de l'édification et de l'encouragement tandis que nous progressons tous en maturité chrétienne, ce qui est une des raisons d'être de ces lettres inspirées.

À bientôt
Votre frère en Christ
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1195
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mer 5 Aoû 2009 - 17:13

6 Je demande à Dieu que la solidarité qui nous unit à cause de ta foi se traduise en actes et qu'ainsi tout le bien que nous t'aurons amené à faire pour le Christ soit rendu manifeste.

Cette priére nous concerne ,car nous avons nous aussi a partager notre foi avec d'autres fréres et soeurs
La bonne nouvelle de notre seigneur JC est destinés a être partagés activement ,et efficacement c'est ce que Paul demandait a Philémon de témoigner de sa foi et de ses oeuvres
Et pour nous est-ce le cas,est-ce que nos actions traduise t-elle notre foi?
Voir Jacques 2:14 à18

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Mer 5 Aoû 2009 - 21:09

PHILémon 6 et7 " Je lui demande que cette foi qui nous est commune se montre efficace" comme le dis elisa cette foi doit se traduire par des oeuvres. Tant en paroles qu'en actions, Il y a tant de choses à faire pour aider notre prochain . Et comme le continue le verset 7 cela nous apporte une grande joie. "" j'ai éprouvée,en effet, une grande joie et une grande consolation à cause de ta charité, parce que grâce à toi frère, le coeur des saints a été soulagé."
comme le sujet sur le baume pour le coeur le montrait, nos frères et soeurs dans la foi par leurs actes,et leur présence spirituellement parlant sont une consolation pour nous. Paul aimait beaucoup philèmon, pour toutes les qualitès chrétiennes dont il faisait preuve.
Philèmon un exemple à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Jeu 6 Aoû 2009 - 8:25

Requête.

8 C'est pourquoi, malgré toute la liberté que le Christ me donne de te prescrire ton devoir,
9 je préfère t'adresser cette demande au nom de l'amour, étant ce que je suis : moi, Paul, un vieillard, et de plus, maintenant, un prisonnier à cause de Jésus-Christ.
10 Je t'adresse cette demande au sujet de mon enfant, Onésime, dont je suis devenu le père spirituel ici, en prison.
11 Autrefois il t'était inutile, mais maintenant il est utile, à toi comme à moi.
12 Je te le renvoie donc, lui qui est devenu comme une partie de moi-même.
13 Personnellement, je l'aurais volontiers gardé auprès de moi : il aurait pu ainsi me rendre service à ta place alors que je suis en prison à cause de la Bonne Nouvelle.
14 Je n'ai cependant rien voulu entreprendre sans ton assentiment, pour que le bienfait que tu m'aurais ainsi accordé ne soit pas forcé, même en apparence, mais entièrement volontaire.
15 D'ailleurs, qui sait, peut-être Onésime a-t-il été séparé de toi pour un temps afin que tu le retrouves pour toujours,
16 non plus comme un esclave, mais bien mieux qu'un esclave : comme un frère très cher. Il l'est tellement pour moi ; combien plus le sera-t-il pour toi, en tant qu'homme et en tant que frère dans le Seigneur.
17 Par solidarité envers moi, accueille-le comme s'il s'agissait de moi-même.
18 Si tu as été lésé par lui ou s'il te doit quelque chose, porte cela sur mon compte.
19 J'écris ce qui suit de ma propre main : « Moi Paul, je te rembourserai ses dettes » et je ne veux pas te rappeler ici que toi aussi, tu as une dette à mon égard : c'est ta propre personne.
20 Oui, frère, fais-moi cette faveur à cause du Seigneur : réconforte mon coeur pour l'amour du Christ.
21 Je t'adresse cette lettre avec la certitude que tu répondras à mon attente. Et même, je le sais, tu feras encore plus que je ne demande.
22 En même temps, prépare-moi une chambre, j'ai bon espoir de vous être rendu bientôt, en réponse à vos prières.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Jeu 6 Aoû 2009 - 14:05

8 C'est pourquoi, malgré toute la liberté que le Christ me donne de te prescrire ton devoir,
9 je préfère t'adresser cette demande au nom de l'amour, étant ce que je suis : moi, Paul, un vieillard, et de plus, maintenant, un prisonnier à cause de Jésus-Christ.


Quel exemple remarquable l'apôtre Paul est pour tous ceux qui exercent une forme d'autorité, y compris celle conférée par Dieu puisqu'il était apôtre, non par une lettre de nomination venant des hommes, mais "par la volonté de Dieu" - 1Corinthiens 1:1.

Jamais il n'abusa de son autorité d'apôtre !
Il aurait pu ordonner à Philémon, mais au lieu de cela il lui adresse sa requête au nom de l'amour et se présente lui-même comme "vieillard."

Mais voyons sa requête adressée à Philémon dans les versets suivants ...

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Jeu 6 Aoû 2009 - 21:07

10 Je t'adresse cette demande au sujet de mon enfant, Onésime, dont je suis devenu le père spirituel ici, en prison.

Nous comprenons par ce verset que Paul a instruit Onésime dans la Voie de Dieu malgré ses liens de prisonnier de Rome, ce qui implique que cet esclave rendait visite régulièrement à l'apôtre dans son lieu de résidence surveillée pour être enseigné. Il lui fallait sans doute aussi du courage car il était en fuite, s'étant soustrait à ses obligations envers Philémon, et également pour embrasser le christianisme qui était l'objet de controverses et combattu par des juifs de la diaspora, et donc mal vu par l'état romain qui redoutait les troubles de la paix civile.
Affectueusement, Paul se considère le père d'Onésime dans la foi en raison des liens qui se sont tissés entre eux, et de l'encouragement que Paul recevait par les fruits précieux de son ministère malgré son emprisonnement.
Nous le comprenons parfaitement. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

avatar

Nombre de messages : 1195
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Jeu 6 Aoû 2009 - 22:15

11 Autrefois il t'était inutile, mais maintenant il est utile, à toi comme à moi.
12 Je te le renvoie donc, lui qui est devenu comme une partie de moi-même.


Je te prie pour mon enfant que j’ai engendré dans les liens, Onésime (le nom d’Onésime signifie profitable), qui t’a été autrefois inutile, mais qui maintenant est utile à toi et à moi
Le profit qu’il voulait tirer de Philémon était de lui faire recevoir Onésime, mais il comptait si bien sur son amour qu’il dit : «Lequel je t’ai renvoyé, — lui, mes propres entrailles». (v. 12).
Philémon avait «rafraîchi les entrailles des saints ;» son amour cherchait toujours à leur venir en aide ; il les avait encouragés, ranimés, réjouis dans leurs besoins divers.
Paul ne lui demande pas ce même service pour lui, personnellement ; il ne songe pas à lui-même ; il avait certes besoin d’être réconforté dans sa prison, par les témoignages d’amour qu’il recevait de divers côtés, et combien peu nombreux en somme, pour celui qui avait voué sa vie à Christ, à son oeuvre et à ses rachetés ; mais, quand il parle à Philémon, il n’a pas d’autres entrailles qu’Onésime. Cet esclave, infidèle et transfuge, pas plus considéré, dans le monde d’alors, qu’un vil bétail, sauf pour les avantages matériels qu’on en pouvait tirer, il le considère comme ses entrailles à lui, ce qu’il y avait de plus intime dans ses affections.
C’est que la foi était née dans ce coeur et que Paul avait été l’instrument de cette conversion ; c’est qu’Onésime était devenu un enfant de Dieu et un enfant de Paul qui l’avait engendré dans ses liens. Les relations matérielles avaient disparu devant les relations spirituelles.
Onésime était un nouvel homme l'homme nouveau
que la grâce et l'amour et la foi ont tranformés

_________________
Galates 1:10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8864
Localisation : vosges
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Ven 7 Aoû 2009 - 1:12

Elisa releve un point important du christianisme , quelque soit notre condition nous devenons tous fréres par la nouvelle naissance , nous appartenons tous à Christ , et nous sommes un en Chrit comme Jesus etait un avec son Pére .
Les conditions precedentes ne prevalent plus , dans le cas d'Onesime il s'est en fuit de chez Philemom son propriétaire et maître ,Paul est conscient que c'est une perte pour Philemon, mais comme le fait ressortir Paul il à perdu un esclave , mais il à gagné un frére , de plus Paul lui fait remarquer qu'il est lui même en credit avec Paul , non une valeur materielle quelconque , mais un credit d'amour dû à un frére ainé , qui lui a enseigné sa voie spirituelle , un credit d'amour envers le corps de Christ formés de l'ensemble des chetiens , dont Onesime etait devenu un membre , un credit envers celui qui comme lui etait considéré par Paul comme sa propre chair son propre enfant
Ce fait devrait interpeller chaque chretien ne de nouveau dans ses rapports avec ses fréres et soeurs , sommes nous conscient que nous ne formons plus qu'un en Christ
Citation :
« Or je ne fais pas seulement des demandes pour ceux-ci, mais aussi pour ceux qui croient en moi par leur parole ; » (Jean 17:20)

« afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi ; afin qu'eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que toi tu m'as envoyé. » (Jean 17:21)
« Et la gloire que tu m'as donnée, moi, je la leur ai donnée, afin qu'ils soient un, comme nous, nous sommes un ; » (Jean 17:22)
« moi en eux, et toi en moi ; afin qu'ils soient consommés en un, et que le monde connaisse que toi tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. » (Jean 17:23)

_________________
Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ’ ” (Actes 20:35)
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Ven 7 Aoû 2009 - 8:53

13 Personnellement, je l'aurais volontiers gardé auprès de moi : il aurait pu ainsi me rendre service à ta place alors que je suis en prison à cause de la Bonne Nouvelle.

L'emprisonnement est parfois le lot des porteurs de l'Evangile, et ils doivent s'y préparer. Ce que le Seigneur a dit aux disciples de la première génération est toujours vrai en substance :
Citation :

Luc 21:12: Mais, avant toutes ces choses, ils mettront les mains sur vous, et vous persécuteront, vous livrant aux synagogues et [vous mettant] en prison ; et vous serez menés devant les rois et les gouverneurs à cause de mon nom.

Les apôtres Pierre et Paul n'ont pas été épargnés comme cela est relaté dans le livre des Actes.
Et Jean a connu le même sort pour la même raison:
Apocalypse 1:
Citation :


9 Moi, Jean, votre frère, qui partage avec vous la détresse, le royaume et la persévérance dans l'union avec Jésus, j'étais dans l'île de Patmos parce que j'avais proclamé la Parole de Dieu et le témoignage rendu par Jésus.


A nous tous, le Seigneur Jésus promet en dépit des épreuves:
Citation :

Apocalypse 2:10: Ne crains en aucune manière les choses que tu vas souffrir. Voici, le diable va jeter [quelques-uns] d'entre vous en prison, afin que vous soyez éprouvés : et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu'à la mort et je te donnerai la couronne de vie.

Les visites sont une source de réconfort pour les prisonniers comme Paul le sous-entend à Philémon. Ne l'oublions pas. Matthieu 25:34-40
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin
avatar

Nombre de messages : 12033
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Ven 7 Aoû 2009 - 12:54

14 Je n'ai cependant rien voulu entreprendre sans ton assentiment, pour que le bienfait que tu m'aurais ainsi accordé ne soit pas forcé, même en apparence, mais entièrement volontaire.
15 D'ailleurs, qui sait, peut-être Onésime a-t-il été séparé de toi pour un temps afin que tu le retrouves pour toujours,
16 non plus comme un esclave, mais bien mieux qu'un esclave : comme un frère très cher. Il l'est tellement pour moi ; combien plus le sera-t-il pour toi, en tant qu'homme et en tant que frère dans le Seigneur.


Avec beaucoup de tact, de respect et d'amour, Paul veut toucher le coeur de Philémon afin que celui-ci comprenne bien ce que son esclave enfui et maintenant son frère en Christ représente pour l'apôtre. Le raisonnement de Paul est remarquable :
... qui sait, peut-être Onésime a-t-il été séparé de toi pour un temps afin que ...
Cela me fait penser à l'histoire de Joseph vendu en esclavage par ses frères. Joseph en devait pas comprendre à ce moment-là ce qui lui arrivait et son père ne comprenait pas pourquoi Dieu avait permis que son fils bien-aimé lui soit pris. Mais Dieu voyait plus loin :
Citation :
16 Il fit venir la famine | sur tout le pays, les privant même de pain. 17 Il envoya devant eux un homme : Joseph, vendu comme esclave. 18 On chargea ses pieds de chaînes, son cou d'un carcan de fer 19 jusqu'au jour où s'accomplit | ce que Joseph avait annoncé. Alors la parole | prononcée par l'Eternel | montra qu'il avait raison : 20 le roi ordonna | de le délier ; le dominateur des peuples | le fit relâcher 21 et il l'établit | chef de sa maison, il le nomma gouverneur | de tous ses domaines 22 pour enseigner ses ministres | comme il le jugerait bon, pour apprendre la sagesse | à ses conseillers. 23 Ensuite Israël | entra en Egypte, Jacob émigra | au pays de Cham. - Psaume 105:16-23.
Qui sait, peut-être Onésime...avait écrit Paul. Lorsque nous ne comprenons pas pourquoi une chose nous arrive ou à quelqu'un de proche, qui sait pourquoi Dieu permet que cette épreuve survienne ?

Dans le cas d'Onésime, on peut conclure : tout est bien qui finit bien ! Comme dans le cas de Joseph d'ailleurs ! Et pourquoi pas aussi dans notre cas personnel flower

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Théophile



Nombre de messages : 1378
Localisation : France. Midi Pyrénées.
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   Sam 8 Aoû 2009 - 9:25

17 Par solidarité envers moi, accueille-le comme s'il s'agissait de moi-même.
18 Si tu as été lésé par lui ou s'il te doit quelque chose, porte cela sur mon compte.
19 J'écris ce qui suit de ma propre main : « Moi Paul, je te rembourserai ses dettes » et je ne veux pas te rappeler ici que toi aussi, tu as une dette à mon égard : c'est ta propre personne.
20 Oui, frère, fais-moi cette faveur à cause du Seigneur : réconforte mon coeur pour l'amour du Christ.
21 Je t'adresse cette lettre avec la certitude que tu répondras à mon attente. Et même, je le sais, tu feras encore plus que je ne demande.
22 En même temps, prépare-moi une chambre, j'ai bon espoir de vous être rendu bientôt, en réponse à vos prières.

Salutations finales.


23 Epaphras, qui est en prison avec moi à cause de Jésus-Christ, te fait bien saluer,
24 de même que Marc, Aristarque, Démas et Luc, mes collaborateurs.
25 Que le Seigneur Jésus-Christ vous accorde sa grâce.


Paul ne laisse rien de coté. Il envisage tous les préjudices causés à Philémon par la fuite d'Onésime, fussent-ils d'ordre financier. Et il se propose de les prendre en charge, à son compte, pour qu'aucune zone d'ombre ne subsiste et ne nuise à leurs relations fraternelles.
Quel amour, et quelle confiance pour aborder ces sujets aussi délicats avec franchise et honnêteté !
Oui, quelle confiance de l'apôtre pour se porter garant d'Onésime et le renvoyer à Philémon pour qu'il l'accueille comme lui-même !
La dette de Philémon envers lui que Paul évoque n'est pas sans nous rappeler la parabole de Jésus contenue en Matthieu 18:21-35
Ne sommes-nous pas tous des débiteurs du Père et du Fils à l'égard de nos propres frères et soeurs dans la foi - tout comme Philémon envers Onésime, pour annuler toute dette qu'ils pourraient avoir envers nous ?

En conclusion :
Citation :


Romains 13:8 : Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres, car celui qui aime les autres a accompli [la] loi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre à Philémon.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à Philémon.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre à Philémon.
» Lettre de saint Paul Apôtre à Philémon (Texte et avec audio)
» Recherches sur Philémon et Onésime.
» 1ière lettre de Saint Jean (Texte et avec audio)
» Lettre aux Galates (Texte et avec audio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Réunions chrétiennes :: Étude de la Bible verset par verset. :: Lettre de Paul à Philemon :: par chapitre-
Sauter vers: